209 réflexions sur « LE TEMPS QU’IL FAIT, LE 28 JANVIER 2011 »

  1. Je donnerais bien quelque chose pour savoir au profit de qui ont été accomplies ces actions dont on proclame qu’elles ont été accomplies pour le bien de tous.
    GEORGE CHRISTOPH LICHTENBERG, Aphorismes

  2. « Il n’y a pas de journalistes d’investigation sur le secteur financier en Europe. Si ! je pense à quelqu’un à qui on a tendu une embuscade et qui est tombé dedans »
    Denis Robert….

    1. « 26 Janvier 2011 Par
      Martine Orange

      L’Assemblée se prépare à discuter d’un texte liberticide. Sous couvert de protéger les intérêts économiques des entreprises, des députés ont présenté une proposition de loi rendant impossible toute enquête économique. Finies les affaires Vivendi, Caisses d’épargne ou Crédit lyonnais! … »

      Mediapart

      Que les Représentants du Peuple fassent leur travail, et refusent de voter ce texte, malgré les pressions qui s’exercent sur eux , pour et par les pouvoirs qui leur ont été conférés par le Peuple …et non pour 1% de la population !

  3. courses à faire(urgent):
    une tente, un sac de couchage
    fringues et godasses de rechange
    une boussole, un couteau solide, un arc ?
    une réserve de briquets(le temps d’apprendre à faire du feu)
    un manuel de survie, un étui solide pour les lunettes
    beaucoup de chance(pas encore trouvé en rayon)

    1. faux…
      tu deviendrais hors la loi….
      suite à la loi « loppsi2 » de décembre 2010 les maires des communes sont obligés de recenser tous les habitats alternatifs résidant dans leur commune
      (yourte, roulotte, bateau, tente, bus etc…)
      (je précise que, vivant sur un bateau, nous avons été recensé en début d’année)

      et ce qui devait arriver arriva….
      les premiers procès tombent:
      http://www.halemfrance.org/spip.php?article55

    2. ouais
      bien vus
      déjà qu’habiter c’est payer..

      Il vont taxer ceux qui vont pas naitre..
      Ce que je retient ,c’est ÉGOÏSME…3X ,merci qui?
      je déconne souvent pardonnez si c’est possible,pas en lèche botte,j’ai le même pseudo sur les jeux O GAME etc,je ne me cache pas .
      et pour je sais plus qui pense ,je lui dis ok,MIRZA 1ans et des poussières.. aussi j’adore j’ai le droit ?juste une petite différence als uw begreip?c’est que Mr Paul Jorion s’en fout qu’on l’adore ..
      ok
      me rappelle plus qui m’a énerver hier soir,mais il est pardonner..
      je vous adore..
      rego

    1. Effectivement. C’est à se demander s’ils disent tout ce qu’ils disent parce qu’ils se sentent contraints ou parce qu’ils y croient encore. Il se flatte par exemple d’avoir conservé le triple A, mais pour combien de temps ?

    2. Effectivement .

      On s’inquiète de l’entendre dire que Merkel et Sarkozy sont sur la même longueur d’onde .

      Il doit assimiler la City avec les  » économies en difficulté « .

    3. Cameron n’oublie pas que si la City se barre en Suisse ou ailleurs son île risque de couler encore plusse, alors quand la City dit « on veut moins de régulation ! « , Cameron répète sa leçon histoire de ne pas prendre de risques.

  4. Samedi, 29 Janvier 2011, sur TV5MONDE, à 12H30, rediffusion de l’épisode 23 de l’émission « QUESTIONS À LA UNE » (chaîne d’origine RTBF, 2009, 53 min.).
    Deux thèmes sont abordés:
    – les emprunts emprunts structurés, à taux bas mais variables, consentis par la banque Dexia aux communes, villes et agglomérations belges et françaises.
    – enquête au Brésil et en Belgique sur l’empire de la bière AB-Inbev.

    J’ai visionné cette émission hier, Jeudi 27 Janvier, vers 23H30, sur la même chaîne: édifiant!

    Fiche de lémission: http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/programmes/p-80-s2-z73-lg0-QUESTIONS-A-LA-UNE.htm?prg_id=261745&

  5. Le croque mort qui a réussi à enterrer la main invisible d’Adam Smith , a un don qui serait bien utile pour parer à la décadence !

    Sur la phila , je me suis réveillé ce matin ( ça m’arrive ) en me souvenant d’un commentaire que j’avais commis hier en assènant que la vie n’est pas un combat mais un jeu d’échecs ; A y regarder ( réver) de plus près , je me suis rendu compte que l’image restait un peu fausse et que dans un jeu d’échec , comme dans le jeu de dames , on se bat bel et bien contre « lautre » , l’alter cher à Crapaud rouge ;

    Pour le coup , ce n’était pas ce que je voulais dire et j’aurais envie d’écrire aujourd’hui que la vie c’est un jeu plus proche du jeu de go , ou encore mieux d’un jeu qui est le seul où mes petits enfants ne se volent pas dans le chou : tous les joueurs ont pour mission de cueillir le maximum de fruits sur un échiquier que leur dispute un corbeau dont le puzzle se complète chaque fois que le dé qui anime le jeu tombe sur la face corbeau plutôt que fruits .

    En fait l’ensemble des joueurs , plus ou moins gratifiés apar le nombre de fruits qu’il a pu glanés , agit contre le corbeau et le hasard du dé .

    Une sorte de philia où le seul ennemi est le hasard et le destin d’une mort annoncée et seulement retardée .

    Tout le contraire d’une mort que l’on fabrique de ses propres mains .

    1. Bien que le corbeau soit souvent attaché à des idées funeste , c’est ma seule réticence dans la démonstration car en fait , c’est , avec le chat , un de mes animaux totems par sa capacité à vivre seul ou en bande , et sa fidèlité .

      Pardon aux corbeaux qui sauront me pardonner compte tenu de leur altruisme .

    2. Enterrer la main d’Adam S. çà fait penser à la famille Adams.
      Quant au corbeau c’est le volatile le plus attachant qui soit.
      J’en connais un, un type très bien.
      L’habit noir ne fait pas le croque mort.

  6. Joli exposé, convainquant, même si j’étais déjà convaincu !

    Reste à voir comment se confirmera le changement de système, avec, pour principale inconnue, le facteur temps.

  7. Dans la catégorie joueurs je faisais récemment un rapprochement entre les joutes électorales ou autres affrontements et les jeux de société qu’il m’arrive de pratiquer en famille.
    J’ai ainsi évalué certaines similitudes ou différences de ces mondes différents.
    Au jeu de société chacun veut gagner, la donne est refaite à chaque partie (réinitialisation), différentes qualités et défauts s’expriment, les jeux sont divers et variés, ce ne sont pas toujours les mêmes qui gagnent, une victoire ne donne pas un avantage pour le prochain jeu, il faut savoir perdre et ne pas manifester d’arrogance lors des victoires.
    On apprend beaucoup sur l’inné en observant les actions de nos enfants avec qui on joue et les vices et vertus des adultes.
    Ainsi l’envie forte de la gagne, la ruse, la triche, la vivacité d’esprit, le caractère (coléreux ou posé par exemple) s’observent mais aussi s’éduquent, il faut admettre que l’autre puisse gagner, chacun son tour ou tous ensemble.
    Ce ne sont que des jeux à enjeux non lucratifs et pourtant la bagarre n’en est pas absente et lors des premières joutes il arrive que la partie soit interrompue brutalement, manu militari et basta.
    Que n’ai je appris de mes partenaires lors de ces jeux et j’ose espérer qu’ils en ont tiré quelques bénéfices en sus de la complicité, de la convivialité et du plaisir du moment.
    La vitesse s’accélère, oui wii et j’ai découvert à la volée d’autres vices et vertus. Entre les 2 mon coeur ne balance pas encore.

  8. « Est-il raisonnable de penser que chaque civilisation avancée sécrète ses tensions, ses élans suicidaires ? Est-ce que l’assemblage précaire d’une culture hautement diversifiée, turbulente et timorée tout à la fois, est vouée, par définition, à l’instabilité puis à l’éclatement, comme une étoile qui, ayant atteint sa masse critique, se détruit en projetant cette flambée que nous associons avec les grandes cultures dans leur phase terminale ?  »
    G. Steiner, La culture contre l’homme, Seuil, 1973.
    Cité par Louis-Vincent Thomas, Anthropologie de la mort, Payot, 1975, p. 57.

  9. Bonjour,

    Vos interventions sont vraiment très éclairantes . J’aimerais poser une question. Je m’intéresse à la dimension anthropologique de la technique (particulièrement du numérique). A ce titre, La finance m’intéresse, alors qu’elle m’était indifférente pendant longtemps, et je manque cruellement de compétence. En effet, c’est un secteur qui dans son fonctionnement même est entièrement basé sur l’usage des technique numériques et des ordinateurs et sur un système de machines reliées entre elles. Les bourses sont interconnectées 24h/24.
    Quand Adam Smith parlait de la main invisible, il ne songeait certes pas aux ordinateurs. Quand aujourd’hui vous évoquez le rôle de la dérégulation dans la crise, vous pointez plutôt des choix et des responsabilités politiques (libertarisme). Je me demande quel est également la part de la technologie. Je me réfère ici aux idées de Paul Virilio sur la vitesse. Je le cite: » On a eu donc en 2007, le crack du ‘’flash trading’’, c’est-à-dire du trading automatisé où les logiciels, les algorithmes des logiciels fonctionnent à des vitesses qui dépassent celles du trader, et on a eu le 6 mai dernier un ‘’flash crack’’ à la Bourse de New York qui [l’]a fait effondrer de 1000 points tout d’un coup, et actuellement on en sait pas la cause, en dehors de ces algorithmes et de ces modèles mathématiques qui tournent à des vitesses qui n’ont plus rien à voir avec la raison de l’homme » La finance est donc soumise au temps machine des ordinateurs qui fonctionne à la nano-seconde. Voilà le rythme auquel vont les transactions aujourd’hui. D’ailleurs, j’ai déjà entendu un responsable politique (Lagarde je crois) invoquer cette dimension pour justifier son impuissance et sa non responsabilité. Ainsi, la technologie ne participe pas elle aussi à cette dérégulation, à cette idée de main invisible, à savoir une puissance démesurée et incontrôlable, qui échappe à l’homme? La finance n’est elle pas devenue elle-même une sorte d’intelligence articielle?
    Un peu comme Hal 2000 l’ordinateur dans 2001 Odyssée de l’espace, qui prend la place de l’homme.

    1. ça me rappelle un dessin que j’ai déjà évoqué ici , et qui doit bien avoir plus de 20 ans , où l’on voit un PDG recevoir une délégation syndicale apparemment très remontée .

      Le bureau est constellé d’ordinateurs et de graphes , et le PDG qui a l’air ( ou qui feint ?) d’être aussi abattu lui même que les syndicalistes ont l’air en colère , leur dit :

       » Ecoutez , le plus simple est que vous discutiez directement avec l’ordinateur . »

      Il y a aussi cette vieille prédiction de Simon Ramo : » L’industrie de nos pays s’attachera bientôt essentiellement à remplacer le cerveau des hommes . Celui qui osera récuser cette idée sera l’un des premiers dont le cerveau sera remplacé ».

      Sur le fond , on doit cependant garder en tête que derrière tout logiciel et outil , il y a des cerveaux humains et des commanditaires .

      Les cerveaux ont quelquefois émis des regrets ( cf Einstein et la bombe )

      Les commandiataires , jamais .

    2. Moins sérieusement, quoique …

      Il y a ~ 20 ans : une BD de C.Brétécher : Dr ventouse bobologue =) on voit un médecin installé devant son ordinateur.
      La patiente entre et s’assoit . Le médecin ne lève pas le nez de son ordinateur, et lui pose une série de questions notées sur son ordinateur ( sorte de QCM) et coche les cases au fur et à mesure des réponses « oui » ou « non » de la patiente. ( style, avez-vous mal à tel endroit ? est-ce que ça vous « gratouille » ou ça vous « chatouille » ? …) . Le Dr appuie sur « enter » . une ordonnance sort . Il n’a, à ce moment là, toujours pas regardé ni examiné la patiente.
      Il tend l’ordonnance à la femme, semble se dire qu’il a oublié quelque chose, ouvre le tiroir de son bureau, sort une boite de fruits confis, l’ouvre, la tend à la femme, laquelle répond » non merci Dr »; et le médecin d’insister :  » si,si, prenez en un ! c’est important ! c’est pour le coté humain ! ».

  10. Terre des hommes.

    La Terre s’épuise dans un filet
    De méridiens et de parallèles croisés
    Où à chaque noeud il y a une guerre
    Et entre deux, la barbarie.

    Comme une baleine dans l’univers
    Prise dans les mailles du prédateur
    Dans l’impériale bêtise
    De la médiocrité humaine

    Elle pleure son abandon
    Et je pleure avec elle
    Comme j’ai pleuré hier
    Sur Saïgon et sur Bagdad.

  11. J’ai bu et j’ai encore soif.

    Le capitalisme est comme cet alcoolique qui vient d’apprendre qu’il est atteint d’une maladie mortelle provoquée par une consommation abusive et régulière d’alcool et qui continue à boire, et même boit encore plus, et accélère, accélère encore.
    Toutes les bonnes âmes, qui lui conseillent de ralentir et de se soigner, sont incapables de comprendre que tout vient trop tard et qu’aucune correction n’est possible.
    A un moment donné aucun soin, même paliatif, ne peut le sauver.

    La fusion de l’état et de l’économie a été un moment de l’histoire du capitalisme.
    Maintenant que l’économie a soumis l’état, aucun retour en arrière n’est possible.
    Tout s’accélère.

    1. Les trois ponts (conte zen)
      Un vieux père réprimande son ivrogne de fils qui rentre chaque soir ivre à la maison.
      Celui-ci promet de s’amender et de boire moins.
      Le soir même, le fils ne rentrant pas, le père part à sa recherche. Il le trouve à demi noyé, accroché au pilier du pont qui sépare l’auberge de la maison paternelle.
      « Pourquoi es-tu dans cet état, demande le père, le jour même où tu m’avais promis de moins boire ? »
      Le fils répond : « En effet, j’ai bu moins et voilà le résultat. D’habitude je bois trois sho de saké et chaque soir, en rentrant je vois trois ponts : je prends toujours celui du milieu et tout va bien ! Ce soir, je n’ai bu que deux sho et j’ai vu deux ponts ; ne sachant que faire, j’ai pris à tout hasard celui de gauche et je suis tombé dans l’eau ! ».

  12. Le capitalisme a survécu au communisme.
    Il ne lui reste plus qu’à se dévorer lui-même. Charles Bukowski, Le capitaine est parti déjeuner et les marins se sont emparés du bateau, 1998

  13. La marquise Lagarde sur le point de reconnaitre ses erreurs de prévisions budgétaires pour 2012.
    Le gouvernement devrait être amené, début avril, à revoir à la baisse sa prévision de croissance pour 2012. Au sein du ministère de l’économie on explique, dès à présent, que le chiffre de + 2,5 % qui est actuellement affiché, est très improbable et qu’il sera difficile à justifier, compte tenu du contexte économique et de ce que devrait être la progression de l’économie cette année – le gouvernement table sur + 2 %, chiffre loin d’être assuré.

    0,5 point de croissance en moins, 5 milliards d’économies en plus.

    http://bercy.blog.lemonde.fr/2011/01/28/croissance-vers-une-revision-a-la-baisse-des-previsions-pour-2012/

  14. Les hommes ne sont pas simples ; ils reculent ; ils ne peuvent pas soutenir une lumière soudaine. L’agitation générale survient ; le visage de la société est modifié, ou peut-être ébranlé ; les vieux intérêts et les vieilles croyances sont détruits avant que de nouveaux soient été créés. Ces symptômes sont les précurseurs de la révolution ; ils ont précédés tous les grands changements par lesquels le monde a passé. Henri THomas Buckle

  15. Une population parfaitement déterminée est en mesure non seulement de contraindre un dirigeant à fuir son pays, mais également de faire reculer un candidat à l’occupation de son territoire par la mise en oeuvre d’un formidable ensemble de stratégies disponible : boycotts et manifestations, occupations de locaux et sit-in, arrêts de travail et grèves générales, obstructions et sabotages, grève des loyers et des impôts, refus de coopérer, refus de respecter les couvre-feux ou la censure, refus de payer les amendes, insoumission et désobéissance civile en tout genre. Howard Zinn, Désobéissance civile et démocratie : Sur la justice et la guerre

    1. Et il arrive un moment où pour les individus comme pour les nations, le slogan « vivre libre ou mourir » prend tout son sens.

  16. Citations du Forum économique de Davos:

    À propos du but de Davos :
    « Demander des questions stupides à des gens intelligents : tel est le nouveau rôle des influenceurs à Davos . » Andrew Maynard, directeur du Risk Science Center à l’université du Michigan
    À propos de la Chine :
    « La Chine est une entreprise qui se déguise en pays. »
    « Notre gouvernement est devenu le serviteur de l’économie. » Chen Deming, ministre du Commerce de la Chine

    À propos des États-Unis :
    « Pendant 200 ans, tous ceux qui ont parié contre les Etats-Unis (America) ont perdu de l’argent. » Bill Clinton
    À propos du déséquilibre des revenus :
    « Demandez à n’importe quel citoyen d’un pays émergent ce à quoi il aspire, il vous citera le modèle américain – la grosse auto, la grosse maison, le fonds de retraite-. Mais ce modèle ne fonctionne pas. (…) La croissance des inégalités constitue le défi mondial le plus important. (…) Il n’est pas question d’impôts, il faut aller plus loin. Étudier comment et où la richesse est créée. » Min Zhu, conseiller spécial auprès du FMI et ex gouverneneur de la People’s Bank of China
    À propos du changement :
    « Le changement est bien. Le bon changement est mieux. » Jeff Kelly, PDG, société de télécoms BT Global Services
    À propos du leadership :
    « Comme leader, j’ai appris le plus alors que je me trouvais là où je n’aurais pas dû être. »
    « Demandez à ceux qui ont de l’expérience plutôt qu’aux experts. « Paulo Coelho, auteur, académicien et collaborateur à l’UNESCO

    À propos des pays émergents :
    « Le pouvoir s’est déplacé vers le consommateur. Le consommateur indien, le consommateur argentin, le jeune consommateur africain ainsi que tous les consommateurs sélectifs. Ils dictent le changement, un virage vers l’inclusion et la segmentation. » Ben Verwaayen, PDG Alcatel-Lucent

    À propos des banques :

    « Toutes les entreprises ne sont pas semblables, tous les PDG ne sont pas semblables, tous les médias ne sont pas semblables. Chaque jour, nous tentons de faire de notre mieux. (…) Penser que nous allons plier et accepter les réformes parce que nous sommes des banques est injuste. »Jamie Damon, PDG de JP Morgan

    À propos de l’austérité :
    « Si on demandait aux Américains de choisir entre une couverture de soin des années 50 couplée à un style de vie 2011 ou un couverture de santé des années 2011 et un style de vie des années 50, personne ne choisirait le premier. » Larry Sumners, économiste et directeur de National Economic Council de la Maison-Blanche
    À propos de l’auto électrique et énergie :
    « Les consommateurs adopteront l’auto électrique lorsque celle-ci sera aussi pratique qu’un auto régulière et coûtera le même prix par kilomètre mais qu’elle se vendra au même prix qu’une auto usagée de trois ans. »Shai Agassi, PDH de Better Place qui opèrera le réseau de bornes rechargeables au Danemark et en Israël
    À propos du dollar américain :

    « Personne ne veut affaiblir le dollar, 62% des réserves mondiales sont en dollar américain, mais un dollar fort ne signifie pas qu’il soit la seule devise. » Sarkozy

    À propos du commerce international :
    « Échangez vos oignons contre davantage d’investissements étrangers. » Mike Dunn, PDG de Walmart au gouvernement indien pour le convaincre de laisser plus de place aux étrangers dans le secteur du commerce de détail pour contrer l’inflation sur les aliments, dont les oignons.

    À propos de la faim dans le monde :
    « Résoudre le problème de la faim est une occasion d’affaires. » Perry Yeatman, vp chez Kraft

  17. News en vrac

    * la situation brittanique devient désastreuse dit le Bank of England chief Mervyn King : entre les coupes de subventions, l’inflation et les nouvelles taxes, le niveau de vie anglais plonge + vite qu’en 19289, il est revenu au niveau de 2005.
    http://www.telegraph.co.uk/finance/economics/8282354/Bank-of-England-chief-Mervyn-King-standard-of-living-to-plunge-at-fastest-rate-since-1920s.html

    * l’inflation officielle devient un problème en G-B. Surtout sachant que les salaires sont bloqués et que la banque d’angleterre refuse de monter les taux pour limiter l’inflation. Ce n’est qu’un taux officiel, et ce n’est que le début…
    # Biggest monthly rise in prices in 14 years
    # RPI hits 4.8% as food and petrol prices leap
    http://www.dailymail.co.uk/news/article-1348108/UK-inflation-jumps-3-7-worse-raising-fears-soaring-rates.html

    * toujours chez les brittish, l’état va permettre de supprimer des emplois + facilement.
    Companies are to be given greater freedom to sack under-performing workers as part of an overhaul of employment laws to boost the economic recovery.
    http://www.telegraph.co.uk/finance/economics/8249491/Firms-get-powers-to-sack-the-slackers.html
    ils vont bien finir par réussir à faire couler leur île, à ce train.

    * En Espagne, les créances douteuses des établissements bancaires du pays s’élevaient à 104,781 milliards d’euros en novembre, soit 5,68% du total des créances, contre 4,98% en octobre 2009.
    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iEhbVUZiKn9yEdwAIFVHrESwheOQ?docId=CNG.31cc9d395c02d6db0b6afdb43ea9021e.a71

    * QE 1 européen : c’est commencé, et c’est l’Irlande qui inaugure avec 51 milliards d’euros, avec la bénédiction de la BCE.
    Ireland central bank counterfeited 51 billion Euros out of thin air.
    http://www.businessinsider.com/ecb-allows-ireland-to-counterfeit-51-billion-euros-2011-1
    m’en fout moi, je n’utilise pas d’euros irlandais dévalués…

    mais il n’y a pas de raison que d’autres n’en profitent pas :
    * Le portugal a emprunté 1,249 milliard à 10 ans à 6,716% lors d’une émission marquée par une forte demande et considérée comme un test de sa capacité à se financer sur les marchés. Ces prêts ont été achetés en totalité ou presque par la BCE, ce qui donne une autre perspective à cette réussite…
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/01/12/97002-20110112FILWWW00409-le-portugal-leve-125-md.php
    http://www.zerohedge.com/article/successful-portugal-bond-auction-cost-ecb-%E2%82%AC1-billion-two-days

    * la note de la dette long terme du Japon dégradée à AA- par Standard & Poor’s.

    * les paradis fiscaux, un problème réglé? pas vraiment…
    un tiers de la richesse mondiale dans les banques offshore
    On a conservative estimate, a third of the world’s wealth is held offshore, with 80% of international banking transactions taking place there. More than half the capital in the world’s stock exchanges is « parked » offshore at some point.
    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/the-shadow-banking-system-a-third-of-all-the-wealth-in-the-world-is-held-in-offshore-banks

    * Les états us (pas l’état fédéral) étudient la possibilité de faire faillite, en vue de ne pas devoir payer les pensions ni rembourser leurs prêts.
    Legislation that would allow U.S. states to file for bankruptcy will likely be introduced in Congress within the next month
    http://www.reuters.com/article/2011/01/21/us-usa-states-bankruptcy-idUSTRE70K6PI20110121?pageNumber=1

    * USA encore : Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté de 51.000 aux Etats-Unis, lors de la semaine du 22 janvier, pour atteindre 454.000, selon les chiffres publiés jeudi par le Département du Travail.
    Au total, le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités, lors de la semaine du 15 janvier, a bondi de 94.000, pour atteindre 3,99 millions.
    http://votreargent.lexpress.fr/bourse/actualite_marche.asp?id=149228

    * Le président en a conclu mardi que l’Etat devait se serrer la ceinture… mais chaque fois qu’il le fait, c’est en licenciant des fonctionnaires (enseignement, santé, cadastre, police, pompiers, voirie…).
    C’est ce qui conduit les Etats-Unis tout droit vers une situation de pays en voie de sous-développement (classes sans professeurs, hôpitaux sans infirmières, shérifs sans assistants, prisons sans gardiens, retards hallucinants du traitement des dossiers administratifs).
    La montée de l’insécurité est telle, dans les zones ravagées par le chômage, que les ventes d’armes (véritables ou factices, ce qui compte c’est d’impressionner le potentiel agresseur) ont battu un record historique en 2010.
    http://www.la-chronique-agora.com/articles/20110128-3362.html

    * bonus : tout est sous contrôle, les rémunératon fantastiques c’est fini, enfin, si on veut…
    Morgan Stanley said it had set aside $16bn to pay bonuses, salaries and benefits in 2010, up from $14.4bn a year ago. Its remuneration pot rose by more than 8% to an average of $255,000 (£160,000) per employee.
    Goldman handed its staff a $15.3bn pay and bonus pool – an average of $430,000 per employee.
    http://www.guardian.co.uk/business/2011/jan/20/morgan-stanley-staff-16bn-profits-triple

    bon week-end, vous pouvez partir tranquille, tout va bien, tout va très bien.

    1. Ha ben non !
      Si les systèmes se détruisent par eux-mêmes sans que le peuple n’ait besoin de se révolter, mais où va-t-on je vous le demande !?

    2. Merci pour cette kyrielle de liens, notamment le premier avec Merwyn King que je n’arrivais pas à avoir en entier mais seulement des résumés de trois à 4 lignes.

  18. La CIA ne doute pas de Hosni Moubarak
    L’administration américaine parie sur la stabilité du régime égyptien en place et l’estime capable de maîtriser la situation, affirme le site d’information Maghreb Intelligence. 27 01 2011

    Pour l’heure, le peuple égyptien brave la police et les blindés, et rien ne sera plus comme avant.
    Pensée fraternelle

  19. @ Dissy :
    Tu avais raison : le financial bill est passé, hier (il est encore examiné par le sénat aujourd’hui).
    Le PT a donc choisi son camp. Pas sûr qu’à terme il y gagnera (perso, je dirais même qu’il se fourvoie en allant avec le Fine Gael ‘gouverner’ un champ de ruine) …
    Reste que les conséquences vont être très importantes, politiquement :
    « selon un sondage publié le 22 janvier 2011 dans le Sunday Independent, le parti de Brian Cowen ne recueillerait que 8 % des votes. Autrement dit, il pourrait perdre 70 des 71 sièges qu’il détient au Parlement. »
    70 sur 71. Waooohhhhh …
    Et cerise sur le ‘gâteau’ politique :
    « Mais sa disparition laissera un vide politique béant qui ne manquera pas d’ouvrir la voie aux populistes, notamment aux républicains du Sinn Féin, en passe de faire une percée dans le sud du pays. »
    http://www.courrierinternational.com/article/2011/01/27/rien-ne-va-plus-en-irlande (avec une petite allusion aux ‘populistes’ du Sinn Fein).

    Le Sinn Fein dans le sud du pays : qui y aurait cru, il y a seulement 6 mois ?

    PS : augmentation de 14% (!) des prix de l’assurance AVIVA, suivant une hausse de 40% (!!) de celle de VHI.
    Secorro …

    1. C’est sur qu’on collectionne les mauvaises notes en ce moment.
      On ne sait pas trop à qui présenter son bulletin.
      Le peuple ?
      Le peuple est un peu à cran en ce moment…
      Les tunisiens,les égyptiens…

    2. Malgré leur dette publique immense et leur responsabilité dans cette crise, les États-unis bénéficiaient quand même jusqu’ici d’une sacrée présomption d’innocence 😉

    3. Toutes ces histoires de notation me rappellent le premier devoir de physiques ( 7 pages , un weeh end de chiade ) remis en spe à un professeur assez particulier ( mais que j’ai adoré par la suite ) qui se faisait une tradition de noter la premièer copie de l’année « selon nos mérites réels « .

      Nous étions 36 élèves. Avec O,5 /20 j’avais la cinquième note de la classe . Le major avait royalement 5/20 . Le « dernier  » : – 25/20 .

      Je me demande comment on a pu survivre .

      Le professeur en question s’est avéré , dès les semaines qui ont suivi , le prof le plus déconneur et capable de transmission de savoirs que j’ai eu .

      C’était sa façon de nous faire percevoir la différence entre réalité et vérité .

      Une différence avec les agences de notation : je crois qu’il nous aimait bien et que lui avait vraiment des choses à nous apprendre .

  20. « Le comité exécutif des Jeux Méditerranéens a retiré vendredi, à l’occasion d’une réunion tenue à Paris, l’organisation de l’édition 2013 de la compétition à la ville de Volos, en Grèce, en raison de l’état d’avancement des travaux jugé insuffisant. »

    Il n’avait qu’à les faire à Olympie ,il avait déjà le stade!

    1. AttaqueS DoS massive + une armada de chevaux de Troie anti-Cisco

      Ah si j’étais hacker… La voilà ta révolution numérique LEPOIVRE 😉

      Révolucìon !!!!

Les commentaires sont fermés.