« THE BLUES AIN’T NOTHIN’ BUT A GOOD MAN FEELIN’ BLUE »

Un dimanche froid et pluvieux : le meilleur moment pour rendre hommage au blues.

Archives, comme on vous aime !

Bessie Smith

Lightnin’ Hopkins

Mississippi John Hurt. Oui, je sais ce que vous allez dire : « Ce n’est pas un blues : c’est du bon vieux gospel song ! » Je sais, mais c’est MISSISSIPPI JOHN HURT !

Allez, pour me faire pardonner : encore un coup de Mississippi John Hurt, et cette fois, avec du vrai blues.

Partager :

26 réflexions sur « « THE BLUES AIN’T NOTHIN’ BUT A GOOD MAN FEELIN’ BLUE » »

  1. C’est pas compteur blues, mais c’est du blues du delta, les roots, l’âme des peuples opprimés chante la mélodie du roulis et tous les cueilleurs de coton ou vendangeurs asservis se libèrent du joug de la tyrannie. Vive le blues, vive la liberté !

  2. en tout cas, au delà des étiquettes, c’est vachement bien Mississippi John Hurt, avec ses mains pleines de doigts énormes qui courent partout.

    dans un autre registre mais ça va bien pour un dimanche maussade :

    http://www.youtube.com/watch?v=EI18-BeVzMI

    J’ai retrouvé ses vieux disques en cd récemment, un plaisir.

      1. Super ! merci… La vidéo est d’une qualité impeccable en plus, malgré son âge (1976). Et ce bon Roy a une autre qualité qui doit te plaire : il a refusé de remplacer Brian Jones chez les Stones. Il a eu raison, Keith Richards aurait été mal, pour le coup.

      2. C’est les Stones tout court qu’auraient été mal surtout ! Ils auraient été subitement rendus juste audibles !

      3. Buchanan, pendu dans sa prison, trop bu, “ramones blues” ; impossible de comparer Keith et Roy, le génie créatif de Richards et son style qui marque l’histoire du rock (énormes influences sur les générations suivantes) n’est pas à mettre en concurrence avec le génie guitaristique de Roy, qui se limite au credo blues. Ses compos c’est un peu comme lorsqu’il chante…
        Ce referendum du meilleur gratteux c’est un peu court… il n’y a pas de meilleur guitariste, et Clapton n’est pas god !
        feriez mieux d’écouter Jonnhy Winter à l’approche de l’été, de diou !

  3. Paul vous devez être crevé- reposez-vous un peu, rien ne presse…
    Gil Scott-Heron – paix à son âme- plus je l’écoute plus je le découvre
    Beginnings (The First Minute of a New Day)
    http://www.youtube.com/watch?v=nvHNmx41fo0

    GIL SCOTT HERON – WE ALMOST LOST DETROIT (LIVE AT 98.3 SUPERFLY)
    http://www.youtube.com/watch?v=6L-g3Rkp63E&feature=player_embedded
    It stands out on a highway
    like a Creature from another time.
    It inspires the babies’ questions,
    “What’s that?”
    For their mothers as they ride.
    But no one stopped to think about the babies
    or how they would survive,
    and we almost lost Detroit
    this time.
    How would we ever get over
    loosing our minds?
    Just thirty miles from Detroit
    stands a giant power station.
    It ticks each night as the city sleeps
    seconds from anniahlation.
    But no one stopped to think about the people
    or how they would survive,
    and we almost lost Detroit
    this time.
    How would we ever get over
    over loosing our minds?
    The sherrif of Monroe county had,
    sure enough disasters on his mind,
    and what would karen Silkwood say
    if she was still alive?
    That when it comes to people’s safety
    money wins out every time.
    and we almost lost Detroit
    this time, this time.
    How would we ever get over
    over loosing our minds?
    You see, we almost lost Detroit
    that time.
    Almost lost Detroit
    that time.
    And how would we ever get over…
    Cause odds are,
    we gonna loose somewhere, one time.
    Odds are
    we gonna loose somewhere sometime.
    And how would we ever get over
    loosing our minds?
    And how would we ever get over
    loosing our minds?
    Didn’t they, didn’t they decide?
    Almost lost Detroit
    that time.
    Damn near totally destroyed,
    one time.
    Didn’t all of the world know?
    Say didn’t you know?
    Didn’t all of the world know?
    Say didn’t you know?
    We almost lost detroit…

    1. Limpide, évidente la lecture anti-kercozienne de la micro-société totalitaire schtroumpf. Et n’oublie pas l’antisémitisme… ne me dis pas que Gargamel et son chat Asraël t’ont jamais fait tiquer…

      Damien Boone (2007) Contribution à une sociologie des œuvres de fiction : l’exemple des Schtroumpfs Mémoire de recherche de Master 2 en Science politique. Université de Lille II :

      Partie 1 :
      http://mastersciencepo.univ-lille2.fr/fileadmin/user_upload/master2_spap_recherche/memoires/booned_2007_1.pdf

      partie 2 :
      http://mastersciencepo.univ-lille2.fr/fileadmin/user_upload/master2_spap_recherche/memoires/booned_2007_2.pdf

      partie 3 :
      http://mastersciencepo.univ-lille2.fr/fileadmin/user_upload/master2_spap_recherche/memoires/booned_2007_3.pdf

      1. Il y a aujourd’hui environ cent Schtroumpfs sur ce blog dont les principaux sont : le Grand Schtroumpf (chef et doyen), la Schtroumpfette, le Schtroumpf à lunettes (pénible moralisateur modérateur), le Schtroumpf bricoleur, le Schtroumpf paresseux, le Schtroumpf gourmand, le Schtroumpf farceur… Qui se reconnaitrons.
        ET le Schtroumpf grognon qu’on ne présente plus.

        “Micro-société totalitaire” kercozienne la société Schroumpf ?
        Remarquons qu’il n’y a pas de loi dans la société enfantine des Schtroumpfs, juste des valeurs morales et du respect.
        À de nombreuses reprises (Le Schtroumpf Financier, On ne schtroumpfe pas le progrès, Le Schtroumpf Reporter, Le Schtroumpfissime, Les Schtroumpfs joueurs) les Schtroumpfs tentent d’adopter un système correspondant plus à celui des humains, pour retomber sur leurs pieds avec la conclusion que leur monde “fractal” est bien mieux sans. D’autre part, les Schtroumpfs et leur monde médiéval travaillent beaucoup autour des expériences chimiques, des événements inexpliqués… Ce sont des chercheurs.

      2. Schtroumpf 70 et Schtroumpf 2010. Ne pas confondre les BD du début et l’exploitation des personnages et des caractères en animation pour l’éducation “jeunesse”qui suivirent.
        Que l’ange Asraël veille sur toi Julien, merci pour tes dessins et tes ciseaux.

      3. J’y pense,
        imaginons que paul Jorion se mette à parler Stroumpf au cours d’une de ses conférences à Zermatt, Je suis sûr que la planète serait beaucoup plus informé sur ses idées.
        Une anecdote pour finir. Tout-à l’heure, une amie Mexicaine m’expliquait que chez elle, la rumeur a couru que les Stroumphs étaient des envoyés du malin. Il s’en est suivie des buchers de Stroumpfs,, livre, plastique et peluche immolées par les enfants à travers tout le pays.
        J’aime ce genre d’information. J’ai parfaitement confiance dans ma source.

  4. Un autre Blues mais sur Bleecker Street , NYC . C’est le grand pere de ma fille et c’est un sacre monsieur. Si vous passez par nyc c’est deux soirs par semaine au Terra Blues ! a voir a ecouter !
    On a quelques trucs bien chez nous, faut pas croire les racontars et meme mieux que les Sofitels.

    http://www.youtube.com/watch?v=mz-p2Tjtj_Q&feature=related
    http://www.youtube.com/watch?v=fpvZsHrCxSs&feature=related
    http://www.youtube.com/watch?v=jWqKh5lKJpA

Les commentaires sont fermés.