GROSSES ENTREPRISES ET GOUVERNEMENTS : LE CAS DE LA GRANDE-BRETAGNE

J’indiquais tout à l’heure que le thème de mon intervention sur France Culture ce soir est : « Un axe constitué de grosses entreprises et de gouvernements s’est-il constitué pour faire régner l’ordre sur l’internet ? »

Il n’y a pas que l’internet, puisqu’on apprenait il y a deux heures à peine l’arrestation en Grande-Bretagne, pour écoutes téléphoniques et corruption de policiers, de Rebekah Brooks, rédactrice en chef du magazine défunt – car sabordé en raison d’un scandale d’écoutes téléphoniques – News of the World, et l’une des dirigeantes, jusqu’à sa démission vendredi, de l’empire de presse de Rupert Murdoch (de double nationalité australienne et américaine).

Cette arrestation, après deux semaines de péripéties (dont la démission hier de Les Hinton, directeur de la division Dow Jones de l’empire Murdoch – l’éditeur du Wall Street Journal), n’en restera certainement pas là, vu les nouvelles informations qui émergent semble-t-il de minute en minute. L’affaire contribuera certainement à mettre en lumière l’intrication présente de la gestion des grosses entreprises et des gouvernements dans un climat devenu généralisé d’irrespect du cadre juridique des États, en Grande-Bretagne – et probablement ailleurs aussi.

Affaire à suivre…

0Shares

31 réflexions sur « GROSSES ENTREPRISES ET GOUVERNEMENTS : LE CAS DE LA GRANDE-BRETAGNE »

      1. Pourriez-vous seulement prononcer une seule phrase à ma place dans le micro.

        Laquelle Jérémie ?

        Je pense que cela va faire très très mal au monde et au porte monnaie des ménages, qu’il va même falloir partout se serrer un peu plus fort les fesses, tout le monde n’a pas non plus les moyens de pouvoir s’offrir la meilleure vaseline du moment com le président Obama.

        Non ça ressemble encore trop à quelque chose de déjà vu ou entendu. Non je sais pas moi, vous n’avez qu’à dire
        par exemple qu’il n’est pas non plus normal pour une société et un monde en crise de mettre toujours les mêmes adorateurs du tout marché en avant, car à force c’est sur et certain les gens en finiront tôt ou tard par être davantage dégouter et décourager de devoir travailler plus et pour des clopinettes.

        Car les premiers touchés sur terre en auront-ils toujours la santé de devoir endurer cela plus longtemps ? La preuve regardez le pauvre Jérémie encore aujourd’hui dans ses lamentations, un vrai boulet.

  1. « L’affaire contribuera certainement à mettre en lumière l’intrication présente de la gestion des grosses entreprises et des gouvernements dans un climat devenu généralisé d’irrespect du cadre juridique des États, en Grande-Bretagne – et probablement ailleurs aussi. »

    J’ai le goût de dire :
    Tiens, il y a du gouvernement là-dedans ? Et le « climat devenu généralisé d’irrespect du cadre juridique des États » est cautionné par les gouvernements ? Ce n’est pas beau ! Ils travaillent pour qui, ces gens-là ? Je suis déçu…

    Mais, indulgent, même en désaccord avec le monde, je lui pardonne…

  2. Chez nous les dossiers sont très longs à montrer ne serait ce qu’une partie de leurs implications.

    Angola-gate, affaire Elf, vedettes de Taiwan, attentat Karachi, affaire Bettancourt, Clearstream, et j’en passe tellement …

    Il ne faudrait pas penser que toutes ces affaires et la façon de les traiter ne sont pas fortement significatives.

  3. Comme quoi les grands groupes, les grandes marques, les grands possédants, les grands pays ont-ils toujours bien contribués à l’évolution de l’espèce humaine ?

    Si l’environnement des grandes entreprises commerciales, bancaires et politiciennes dans
    le monde occupe peut-être encore aujourd’hui une très grance place médiatique de contrôle, comme du tout verrouillage de plus dans les choses, les objets et les moyens de plus, il n’est pas non plus suffisant je pense afin de pouvoir mieux permettre à l’homme d’exprimer quelque chose d’un peu plus différent et moins catastrophique avec sa propre machoire inférieure.

    J’avancerais donc que si l’homme descend toujours bien du grand singe médiatique, du
    grand tout commercial, du grand tout bancaire et financier, bref du grand tout dans la bétise environnementale et politicienne, nous sommes vraiment alors pas sortis de l’auberge, enfin c’est juste une contre-théorie que j’exprime sur la propre évolution bancaire de l’homme en société, et si par exemple tout ceci et cela n’était pas non plus que la seule cause première de l’évolution de l’espèce humaine.

    Si ça se trouve JJ n’est peut-être pas non plus le plus arriéré des hommes de notre temps, quand bien même le propre environnement commercial de notre monde, ne nous permettrait même plus d’exprimer ou d’avancer autre chose d’un peu plus dérangeant à la radio ou autre part. Ca reste bien sur encore à prouver au regard de tout ceci et cela en masse.

    1. L’idée c’est la « MASSE » citée plus haut par Paul, qui a retenue votre attention comme la mienne …Alors au sujet de la masse : lorsqu’une force est opposée à une autre force et produit un équilibre statique, l’équilibre pré-existant est affecté et un nouveau mouvement est généré, mouvement, qui est équivalent de celui, qui se trouve mis en échec, ce que précisément veut préciser l’esprit du mot : « MASSE » utilisé
      par Paul Jorion , qui reste « (nez- en moins) » ou « né en plus » un auteur mathématicien dans ses écrits, me semble-t-il!…A ne pas oublier.

  4. Le chef de la Bundesbank opposé aux euro-obligations pour aider Athènes.

    AFP

    Dans un sondage publié par Bild am Sonntag dimanche, 60% des Allemands disent avoir « peu ou très peu confiance » dans la monnaie européenne, contre 54% en décembre.

    Les dirigeants des pays de la zone euro doivent décider d’un nouveau plan d’aide à la Grèce à l’occasion d’un sommet extraordinaire, jeudi à Bruxelles.

    http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/673781/le-chef-de-la-bundesbank-oppose-aux-euro-obligations-pour-aider-athenes.html

    1. Opposé aux Euro-obligations mais pas aux subventions européennes qui venait de ces pigeons de peuples pour enrichir toujours les mêmes qui vendaient jusqu’à plus soif à la Grèce tout et n’importe quoi.
      Il n’y a qu’à voir les milliards donnés à la Lituanie, un pays QUI produit du lin et des cabanes en pins. Là bas aussi ça va exploser mais les entreprises présentes s’en seront mis plein les poches avant de se casser comme en Grèce.

  5. L »axe est une dénomination qui leur va bien . Pas étonnant que Georges Orwell soit anglais , il a
    du en percevoir quelque chose . Maintenant l’évolution a connu des impasses . Y a pas eu que les
    Dinosaures . Ce qui est frappant c’est le gigantisme qui prévaut avant chaque anéantissement et
    apparition d’une nouvelle classe d’espéces . Il y a eu une époque de vers marins géants , de crustacés géants , d’insectes géants , etc …et méme d »oiseaux et de mammiféres .
    Il me plait de penser que ce serait une loi et que ces monstres fournissaient un gros lot de nourriture , une aubaine pour les espéces plus petites mais plus malines .
    Va y avoir de quoi se régaler .

  6. « (…)« Un axe constitué de grosses entreprises et de gouvernements s’est-il constitué pour faire régner l’ordre sur l’internet ? » »…Sujet brulant!…Qui peut mieux exprimer le peuple que ce veut le peuple…Et c’est cela qu’Internet propose aujourd’hui…Celui ou ceux : les pouvoirs, qui chercheront à bâillonner Internet, seront les futurs maudits de ce siècle!

    http://www.youtube.com/watch?v=g26O9BFELHM

  7. Non seulement en Angleterre, mais aussi en Allemagne ( la presse « Springer » et d’autres), ainsi qu’en en France, la presse « people » est largement utilisée comme moyen de manipulation par la classe politique, et c’est efficace. On peut parler d’une relation symbiotique triangulaire: classe politique, presse et publique – l’un nourrit l’autre. C’est une réalité connue depuis longtemps.

  8. Et de deux !
    LONDRES (AFP)
    Scotland Yard était lundi dans une position ultra-délicate, à la fois chargé de l’enquête sur les écoutes pratiquées par le News of the World, et obligé de se justifier après la démission de deux hauts responsables, dont le numéro un Sir Paul Stephenson, et des accusations de laxisme et corruption.
    Une deuxième tête est tombée lundi: après Paul Stephenson, un de ses subordonnés, John Yates, a démissionné….
    http://www.presse-az.com/belgique/belgique-lalibre.htm

  9. Bonjour,
    Fr-culture ce lundi 18 juillet 2011 : Félicitations appuyées pour avoir commencé par la dénonciation du comportement des systèmes de paiements refusant les dons pour wikileaks. Cette collusion entreprises (libres du « libéralisme ») et la répression des Etats, ici probablement des E.U. est en effet inadmissible quand elle n’est pas motivées par un système judiciaire. Encore faudrait-il un système judiciaire respectueux des lois d’un système démocratique – on est souvent loin du compte …
    Ce fait est terrifiant ; on a l’impression qu’un rien suffirait à basculer dans le fascisme, un rien et l’on plongerait dans l’horreur d’une dictature violente, répressive, terroriste.
    Ceci pour rappeler que nous sommes, en occident, dans une forme de dictature qui a pour règle de détruire ce qui dérange ce « Système ».

  10. L’affaire Murdoch-Cameron révèle une fois de plus la concentration des trois pouvoirs qui comptent dans les mains de l’oligarchie financière, médiatique et politique ultra-conservatrice.

    En France l’Etat UMP a placé ses amis aux postes dirigeants des banques assurances lors des privatisations. Avec l’oligopole des grands groupes vivant des commandes publiques ( Dassault, Bouygues…) ils contrôlent la plupart des media. Metro, le journal gratuit le plus lu des lycéens , vient d’être raccheté par Bouygues.

    Dans tous les grands pays le pouvoir financier-médiatique et les partis de droite devenus ultra-conservateurs marchent main dans la main.

    1. sans compter, ceci, qui n’est point neutre !
      je me souviens avoir lu un de ces gratuits, par dessus l’épaule d’une personne -« ah, c’est pas joli, ah, c’est pas poli » – surmonté d’un titre du style : « Enfin, les français auront le droit de travailler jusqu’à 70 ans ! » SIC
      =) j’avais trouvé cela fort de café ! =) donc, journaux gratuits trésporteurs de l’idéologie neolib.

      ceci n’est surtout pas une pub ! c’est pour faire travailler l’esprit critique : c’est le pote à kiki, cet homme ? :
      http://www.france24.com/fr/20110323-bollore-media-lance-magazine-feminin-gratuit

  11. Qui se souviendra, dans trois mois, de Sean Hoare ? Ce clampin a eu la langue un peu trop bien pendue et est décédé de mort natuelle par la suite (version policière acceptée de facto par tout le monde !). Personne ne se souviendra de Sean hoare. C’est ainsi que fonctionne notre démocratie. Si nous survivons à cela, hé bien je pense que ce sera parce que les limaces de l’espace, ayant pris le pouvoir , nous laisseront vivre. Ode à la limace triomphante : ….

Les commentaires sont fermés.