FR3, LITTORAL, « Flocons d’écume, et vagues en creux », samedi 28 janvier à 16h15

L’émission est visible ici. Si ça ne marche pas dans votre région, un autre lien, ici.

Sur l’île d’Houat dans le Morbihan, un économiste mondialement connu (PJ : hum ! hum !…) revient sur le terrain de son étude, la criée et les pêcheurs… mais la crise est passée par là.

Le 28 janvier à 16h15 (Bretagne, Pays de Loire, Normandie), rediffusion le lundi matin 30 janvier à 10h15 (mêmes régions, plus Pas de Calais, Poitou Charente, Ile de France, Aquitaine, Midi-Pyrénées), ainsi que sur TV5 Monde et Planète Thalassa.

Oui, la mode était légèrement différente en 1973 de ce qu’elle est aujourd’hui. J’ai aussi cessé de chiquer le tabac : ça fait des trous dans les joues.

 
 

Partager :

20 réflexions sur « FR3, LITTORAL, « Flocons d’écume, et vagues en creux », samedi 28 janvier à 16h15 »

  1. Dans le raz de Sein, au sud du Finistère, des kayakistes hautement expérimentés défient les vents et les courants.
    Raz de Sein à l’ouest ,ou c’est moi ?

    1. Passage de la teignouse, raz de sein, Fromveur prévus pour dans deux semaines…
      Il va y avoir du gout dans le canotte.

  2. Ben ouais , les kayakistes, ils ont des voiles?
    Faut pas confondre Hulot avec les pécheurs…
    Le kayakiste, la norme marine?
    La norme des guignols pour les marins?
    C’est ça rame, tu vas atteindre Terre Neuve pour pecher la morue!

  3. votre nouvelle tête d’actuaire tranche avec celle de 1973… tant que votre plume reste d’actualité, on roule ! 😉

  4. Très beau reportage. Emouvant aussi.
    Une invitation tout en finesse à entrevoir ce que pourrait être un monde plus humain, plus solidaire tout en étant inventif.

    Merci à Brigitte Chevet.

    1. Je n’aurais pas dit mieux. Vous avez exactement reflété mon sentiment après avoir vu ce reportage. J’espère que beaucoup de gens le verront. Il me met des visages sur des gens que PJ aime, dont il parle souvent, et qui étaient jusqu’à présent pour moi un peu « abstraits »…

      Je reste cependant dans l’incompréhension totale par rapport au fait que le prix puisse dépendre uniquement de l’acheteur et aucunement du vendeur. Comme dirait le père d’Amélie Poulain : « Je-ne-comprends-pas ! »

  5. Etant à Rouen ce week-end, j’ai pu voir l’émission en ‘direct’, beau reportage, sobre comme on les aime…Et le message sur la fameuse ‘loi de l’offre et de la demande’ est bien clair !
    Normand de naissance mais avec des origines Bretonnes bien ‘marquées’, ça rappelait quelques souvenirs et c’était très agréble à regarder…
    Kenavo.

  6. En écho à ce reportage, et l’évocation d’un monde plus solidaire et dont les tenants et aboutissants restent entre les mains des principaux acteurs, voici une initiative qui a émergé dans les années 90 et qui semble prendre son essor :
    http://www.energie-partagee.org
    Energie Partagée : l’investissement citoyen
    Agir concrètement pour le développement d’une énergie renouvelable, sobre, efficace et citoyenne.

    1. On y reviendra, pas du pareil au même, mais dans l’esprit, après ou pendant la grande révolte, quand le management qui met nos vies en coupe réglée sera mis KO. 🙂

Les commentaires sont fermés.