296 réflexions sur « LE TEMPS QU’IL FAIT, LE 31 AOÛT 2012 »

  1. l’homme a conscience d’être un animal aussi je pense
    qu’en fera t-il ,que feront de lui ceux qui entourent l’enfant,et surtout quelle est cette part d’Inconnu que nous refusons
    qui;;;;;;;;; pis zut
    dans la partie permanente sous-jacente de la physique sublinguale merkelkantique des cartes et pignons de pins le père manganate de sodihomme et go mord.
    faut t-il triturer le cerveau jusqu’à plus soif pour être humain
    les enfants qui meurent de faim lisent ils spinoza
    bon je suis injuste,inculte un peu comme une insulte,je n’ai rien à faire ici et pourtant

    J’ai six ans, je suis dans le désert .Seule dans la cour de ferme, il fait très chaud. Personne, la terre est sèche, aucun tracteur, c’est la moisson .Je m’enivre, j’essaie de fixer le soleil, de le dompter .Un bruit me déconcentre, c’est rien .Les parfums des champs environnants arrivent à mes naseaux .J’oublie tout .Je mange les odeurs .Je trie, poussière, paille, léger parfum gasoil .La chaleur cuit cette subtile alchimie .Comme un plat qui mijote. Ne suis plus qu’odorat, plus de corps, plus de rien, je sens .Animale, petite fille animale .Et l’instant passe, est passé.
    C’est merveilleux.

Les commentaires sont fermés.