CHYPRE : DUR, DUR !

Empêcher l’un des dix-sept pays composant la zone euro de faire défaut sur sa dette, et pour ses deux principales banques, de faire faillite, sans compromettre pour autant son statut de paradis fiscal d’un pays situé lui en-dehors de la zone – sans quoi c’est la confiance que nous accordons aux paradis fiscaux en général (hi ! hi !) qui serait mise à mal, et la chute de Lehman Brothers apparaîtrait rétrospectivement comme un incident mineur.

Cruel dilemme s’il en fut !

C’est qui encore qui parlait d’un système économique qui finirait par s’écrouler sous le poids de ses contradictions ?

Partager :

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Qu’est-ce que c’est que cette démocratie, où le très ‘trumpiste’ M.Johnson, « Speaker » de la Chambre des Représentants, bloque depuis de…

  2. ah j’oubliais , notre professeur nous faisait marmonner « papa maman » papa maman puis papa papa maman papa maman maman et…

  3. j’ai soumis les liens de Copilot à GrocqChat j’aurai du le faire avant de poster . . . GrocqChat Je…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta