GUERRE CIVILE NUMÉRIQUE : La question à 1.000 francs

Extraits d’un article : « Comment la NSA espionne la France » , Le Monde, le 21 octobre 2013, par Jacques Follorou et Glenn Greenwald.

La question à 1.000 francs : « L’avenir dira peut-être, un jour, pourquoi Paris est resté si discret, par rapport à Berlin ou Rio après les révélations sur les programmes d’espionnage électronique américain dans le monde. Car la France a été tout autant ciblée et dispose aujourd’hui de preuves tangibles que ses intérêts sont quotidiennement visés. »

Le simple volume : « On constate que sur une période de trente jours, du 10 décembre 2012 au 8 janvier 2013, 70,3 millions d’enregistrements de données téléphoniques des Français ont été effectués par la NSA. »

Des éléments de réponse : « En Europe, seuls l’Allemagne et le Royaume-Uni dépassent la France en termes de nombre d’interceptions. Mais pour les Britanniques, cela s’est fait avec l’assentiment de leur gouvernement… »

Partager :