Pourquoi je retranscris de temps en temps les vidéos « Le temps qu’il fait » ? par Alf

Poème invité.

À Elly

Mettre ses pas dans les pas de l’alpiniste de tête en traversant un névé pentu : et la cordée avance.

Je m’amuse une fois le texte écrit à voir si ça coïncide en me relisant à voix haute avec le son de la vidéo : c’est le moment que je préfère : j’assiste à l’éclosion de quelque chose : c’est pour ce moment là que je retranscris.

Peut-être un jour je ferai ça : j’apprendrai le texte par cœur, je choisirai un petit décor et je me lancerai : j’ai mon piolet.

7Shares