Arrestation de Roger Stone, my tuppence

Mes deux sous, ayant lu l’acte d’inculpation de Roger Stone. Avant d’aller voir ce que disent les autres commentateurs.

Roger Stone a commandité de Randy Credico qu’il aille rassembler autant d’info que possible sur les mails volés à Hillary Clinton et à son équipe de campagne [il n’est pas dit volés par qui mais 12 fonctionnaires russes ont été inculpés en rapport avec cela par la Commission Mueller le 14 juillet 2018] .

Quand Credico annonce à Stone qu’il répondra à l’invitation du Congrès de déposer à ce sujet comme on le lui demande, Stone menace de mort d’abord son chien, puis Credico lui-même.

Selon l’acte d’accusation, Stone a rapporté les informations qu’il a collectées à « de multiples individus impliqués dans la Campagne de Trump » (p. 17), à « des officiels importants (« senior ») de la Campagne de Trump » le 3 octobre 2016 (ibid.) et à « un officiel de haut rang de la Campagne de Trump » le 4 octobre 2016 (ibid.) – coïncidence ou non, la presse se pose la question ce matin, comment Jared Kushner, gendre du Président, à pu récupérer l’accréditation secret défense qui lui avait été retirée. Réponse : Trump a nommé un certain Carl Kline qui a décidé de 30 accréditations contre l’avis des experts du renseignement à la Maison-Blanche.

0Shares