Remerciements, par Pierre J.

Ouvert aux commentaires.

Bonjour M. Jorion

Je me permets de vous écrire ces quelques mots en réaction à votre dernière vidéo (« Formule abonnement : premières impressions »). J’aimerais vous remercier, chose que j’ai l’impression d’avoir manqué de faire, à bien des occasions.

Je suis un lecteur assidu de vos ouvrages, quand le budget familial permet d’en acheter (j’en suis à 4 de vos livres). Et plus qu’un lecteur curieux, plus qu’un citoyen engagé, et qu’un commentateur brouillon de vos billets de blog, mes remerciements vont aux savoirs que vous et « votre équipe », vos livres, et d’autres commentateur.e.s, avez offert à un humble intellect qu’essaie de dépasser ce qu’il pensait être « ses limites »… « L’aubaine » que je fais de mon « inactivité chronique », me permet de mettre à profit un espace-temps d’exception pour me former autant que m’informer (A 52 ans… après plus de 10 ans de période d’arrêts maladies longues durées, de « chômage longue durée », de formations… qui embauche un.e travailleur.e handicapé.e – avec une RQTH – qui n’ayant aucune pension d’invalidité, épuisé.e ses droits… et vivant dans un foyer ou le seul revenu disponible, dépasse le « plafond maximum » ouvrant droit aux RSA… est « suspect.e » de ne pas vouloir d’emploi…?).

C’est donc parce que j’estime avoir une dette envers vos travaux, la qualité du compte rendu de votre expérience professionnelle diversifiée, et l’estime que j’ai pour votre personne, au sens de votre humanité, que je me permets et nous nous permettons cet écart mensuel, dans un maigre budget… quand nous aimerions donner aussi pour tant et tant d’autres causes justifiables… C’est cette situation pécuniaire précaire (mais qui est loin d’être à plaindre par rapport à tant d’autres, pires encore), qui justifie la cause de mon engagement politisé au travers des commentaires (un combat insatiable contre les « inégalités structurelles » que sont les NON RECOURS, cette « zone de non droit de la République », les discriminations impunies…) que vous avez eu l’amabilité d’accepter de publier, partager, échanger… Et cette même paupérisation de notre quotidien, est un stimulus motivant une soif d’acquisition de savoirs, sérieux, pluriels, etc, qui ne veut et peut surtout pas s’exonérer d’en « récompenser » à minima, la peine de son travail, et les coûts variés, de son partage, échange…

C’est parce qu’il me semble que nous nous rejoignons, sur ce que j’espère avoir en commun, avec vous, comme étant aller à l’essentiel, dans nombre de domaine, qu’il nous est possible d’accepter de supporter le coût d’une formule « d’abonnement », qui est aussi un « investissement »… dans la mesure d’un enrichissement intellectuel, etc.

Un cordial merci.

Pierre J.

Partager :

11 réflexions sur « Remerciements, par Pierre J. »

  1. Que le savoir accomplisse son cycle, nous avons aussi besoin du votre et de votre vécu, du moins ce qui fait écho à ce qui se dit ici.
    Pour les bouquins de PJ, il y en a un ou deux que je peux faire parvenir par la poste ?
    Autant les faire lire, et pour les droits d’auteurs « manqués » ainsi par le taulier, le budget du blog est un tout aussi bon investissement.

    1. Merci timiota. Sortir d’une « zone de confort », dont il pu être cru pendant longtemps, qu’il s’agissait d’une forme de « culture » (selon sa « classe sociale »), dont ses barrières semblaient me satisfaire, n’est-ce pas accomplir la fin d’un cycle ? Découvrir, qu’au delà de nos certitudes, devenues doutes, indécisions des fois, au delà de la clarté obscure qui semblait tomber de ce que nous prenions pour des « étoiles »… un univers illimité de savoirs, et de vécus plus dramatiques, tragiques, que ce qui vient ébranler encore plus ce qui est train de se dérober sous nos pieds, peut faire peur, décourager… ou donner envie de rentrer dans une nouvelle ronde.

      Est-il possible que par le biais de ce Blog, M. Jorion me communique votre adresse mail, ou qu’il vous fasse part de la mienne, à fin que je vous donne la liste des bouquins déjà en ma possession ainsi que l’adresse postale…?

  2. Merci pour ce chouette témoignage, et je me joins à lui. Juste un petit mot pour souhaiter une longue vie au blog, et souhaitons qu’il fasse des petits et inspire le plus de monde possible, dans les têtes et les cœurs !

  3. Bonsoir,
    Je rejoins la pensée de Pierre J, dans la reconnaissance de cette lumière que nous délivre M Jorion à travers ses analyses de la société & les moyens à mettre en œuvre pour en sauvegarder la salubrité – je rejoins également M Pierre J dans la précarité matérielle qui m’accompagne, par choix du minimum plutôt que de la compromission avec un système socio-économique que j’abhorre –
    Je lis ce blog depuis 2008 – une rencontre physique, fugace – dédicace du livre « Comment la vérité et la réalité furent inventées » à Dijon – avec notre hôte – et je ne peux point dire que ces 4 € mensuels à minima gréverait lourdement mon non budget – disons que c’est plutôt l’idée d’abonnement qui m’effraie – à tout choisir, un paiement annuel me conviendrait mieux – une fois la dépense réalisée – consumée – le coût est effacé et le soucis évacué.
    Pour en venir à l’avenir de notre humanité, constatant un affaissement, voire une disparition du sentiment de faire société parmi mes congénères, je redoute, non pas la guerre, mais l’éviction définitive du Zoon Politikon – des interactions sociales régulées par les algorithmes de l’intelligence artificielle en lieu et place de la concertation/confrontation d’idées subjectives – la fin de la démocratie et son convivial chaos pour la froide efficience de la rationalité numérique.
    Bref – la perspective d’un monde où l’individu sera implacablement mis en responsabilité de sa situation puisque la société sera désormais parfaitement gérée par le calcul de puissances non subjectives

  4. Merci à tous, et à toutes, au cas ou… ; ) pour vos chaleureux encouragements, que je ne peux que partager avec toutes les espérances que porteront nos futures contributions au blog…

  5. Réponse à « naroic »-cioran,
    Je suis un vieil ami de Paul Jorion,même si les circonstances ont été différentes de celles
    que vous avez connues.J’aimerais correspondre avec vous en vue d’un enrichissement
    mutuel .Mon nom est Guy Devillebichot et il vous est loisible de me contacter par courriel
    au gldv3174@gmail.com. Pour « démarrer » voudriez-vous m’apprendre ce que vous savez
    de « cioran »? Eh puis il y a tant à échanger,par exemple sur ces questions dites d' »intelligence
    artificielle »,mais pas seulement,tout en pensant à notre ami commun à savoir Paul…Que nous
    ne sommes pas près d’oublier,ainsi que bien d’autres artisans du Blog…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.