1° « Alarmiste ! ; 2° « Personne ne vous écoutait, quel scandale ! »

The Los Angeles Times, How climate change is fueling record-breaking California wildfires, heat and smog, le 13 septembre 2020 :

Comme le note un document interne de la Shell Oil Co. de 1988, « au moment où le réchauffement climatique deviendra détectable, il pourrait être trop tard pour prendre des contre-mesures efficaces afin de réduire les effets ou simplement stabiliser la situation ».

« Je regrette seulement qu’en 1989, je n’aie pas pu obtenir un public pour ce que je voulais communiquer », a déclaré Jim Hansen, un chercheur de la NASA à la retraite et un des premiers scientifiques du changement climatique, à propos du témoignage qu’il a fait au Congrès sur cette question.

P.S. 48,9° ces jours derniers à San Luis Obispo. Si vous voulez savoir comment c’était à l’époque où la région était encore vivable : Mes vacances à Morro Bay (Fayard 2019).

Partager :

11 réflexions sur « 1° « Alarmiste ! ; 2° « Personne ne vous écoutait, quel scandale ! » »

  1. Oui. Un ami peintre m’écrivait hier de Capitola (Santa Cruz) :

    « L’incendie a brûlé plus de 36,000 hectares, 925 maisons, 565 autres bâtiments, et a fait évacué 3,000 personnes dans notre petit région y compris la ville de Scotts Valley sur la route 17 ou se trouve mon atelier….
    Le ciel est encore comme « L’Enfer de Dante » soit gris-gris ou gris-rouge-orange…. avec des cendres qui flottent partout…. ca me rappelle ton beau ouvrage…. il y a encore 3 feu de forêt qui brûle a 120 km de chez nous.. »

    L’Enfer.

  2. J’ai lu votre livre il y a moins d’un mois. Une belle lecture qui fait plaisir. Et maintenant ça… C’est d’une tristesse.

    Cela fait un peu plus de 15 ans que je m’informe sur le changement climatique. J’ai lu et écouté plusieurs sources différentes. J’ai voulu changer les choses à mon échelle. J’ai vu l’évolution rapide de la situation. J’ai beau savoir de quoi peut être fait notre avenir. Je ne m’y fait jamais a ces images, à cette actualité. C’est toujours un choc.

    Tout ça me donne le vertige. Le problème était connue avant même ma naissance. Mais je peux dire que j’ai connu l’avant, le climat « normal ». Il y a 15 ans, c’était un sujet a peine audible, marginal. Le dérèglement a connu une tel accélération en 15 ans… Si nous continuons le business as usuel, où seront nous dans 15 ans? Nous avons les solutions, nous savons quoi faire, mais combien ont la volonté de mettre la main à la roue? Winter is coming. Rise up again for the common cause or perish all.

    Aujourd’hui, chez moi c’est de la pluie, c’est froid, c’est humide. Mais que c’est beau!

  3. Libération : « En Californie, les incendies les plus meurtriers depuis 1933 » :
    https://www.liberation.fr/planete/2018/11/11/en-californie-les-incendies-les-plus-meurtriers-depuis-1933_1691384

    Courrier International : « Dans l’Ouest américain, une flambée de théories du complot sur l’origine des incendies » :
    https://www.courrierinternational.com/article/fake-news-dans-louest-americain-une-flambee-de-theories-du-complot-sur-lorigine-des

  4. Hervey

    Le premier lien n’est pas sur les incendies de 2020, mais sur la destruction de Paradise.

    Ce qui parait clair, c’est que le feu surprends tout le monde par sa vitesse, des années plutôt, des semaines plutôt, des heures plutôt que ce que nous avons prévu :

    Du coup, il ne reste qu’à courir ou plonger dans un lac…

    https://youtu.be/3Cj8uI8oWMw

      1. Arnoud et Hervey

        Oui, j’ai grandi dans le coin…

        Des pins, oui mais un ruisseau à 250 l /s en été, forage dans l’inepuisable nappe des landes, groupe électrogène et pompe immergée 30 m3/h capable de maintenir une ceinture anti feu autour des bâtiments…

        Et plus simplement, le premier pin est toujours à une centaine de mètres…

        Mais passez à l’occasion !

        ( mi chemin Bordeaux / Bayonne )

      2. @Jeanson Thomas
        C’est très gentil Thomas mais je ne voudrais pas prendre la place d’Hervé !
        Ou vous risquez de nous voir débarquer tous les deux. Remarquez, ça serait plutôt sympathique…
        En tout cas, merci.
        C’est pas la porte à côté, non plus.

        1
    1. Dans votre vidéo une fois de plus des images qui passent vite, certes, d’une maisons cramée jusqu’à la cave avec avec un séquoia tout vert juste à côté.

      Mais les pins n’ont pas l’écorce anti-feu des séquoias et lorsqu’il brûleront ce sera vraiment l’enfer. Quelle drôle d’idée d’aller habiter au milieu des pins ! C’est une tradition familiale, au moins ? Sinon, incompréhensible. Après j’avoue j’habite en ville, c’est tout autant bizarre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.