Covid 19 : Royaume-Uni, par ilicitano

4 graphes pour voir l’évolution du coronavirus au Royaume Uni

Démarrage de la vaccination :

  • Pfizer : 8 décembre 2020
  • Astra Zeneca : 4 janvier 2021

Démarrage du confinement :

  • 5 janvier 2021

Démarrage du déconfinement progressif :

  • 8 mars 2021 avec la réouverture des écoles

Partager :

72 réflexions sur « Covid 19 : Royaume-Uni, par ilicitano »

  1. Approbations réglementaires:

    => Le 2 décembre 2020, le Royaume-Uni est devenu le premier pays à approuver l’utilisation du vaccin Pfizer-BioNTech
    => Le 30 décembre 2020, le Royaume-Uni est également devenu le premier pays à approuver le vaccin Oxford/AstraZeneca

    Stratégie de vaccination:

    Lors du déploiement des premières doses du vaccin Pfizer-BioNTech, le gouvernement britannique a annoncé le 30 décembre 2020 que le déploiement futur se concentrerait sur cette dose initiale, plutôt que de donner les deux doses requises le plus rapidement possible. L’annonce de ce plan a coïncidé avec l’approbation du vaccin Oxford-AstraZeneca, ce qui représente la stratégie de déploiement des deux vaccins. Le gouvernement a déclaré que la priorité à la première dose était sur l’avis du Comité mixte sur la vaccination et la vaccination (JCVI) et a en outre assuré que tout le monde recevrait toujours sa deuxième dose dans les 12 semaines suivant sa première dose. ( info wiki)

    1
    1. @ilicitano En France la Haute Autorité de santé a émis un avis favorable à l’étalement des doses compte tenu de la situation de pénurie.
      La position appliquée du gouvernement ne résulte que de rigidité mentale, ou de raisonnements hypothétiques sur le risque de variants non invoqué ni évoqué.

  2. La décroissance des cas d’infection semble bien être liée au nombre de vaccination effectuées, bien que cela ne soit que la première injection pour l’essentiel.
    Ici en France, après le coup de ‘boost’ de ce dernier W.E, la course de lenteur à repris, Doctolib est véritablement catastrophique, je n’ai pu obtenir un rendez-vous qu’en abandonnant ce site pourri et resté pendu au téléphone du matin au soir durant plusieurs jours pour enfin obtenir un rendez-vous pour fin avril !
    Ajoutons à l’ambiance, le comportement de l’ARS qui a fait jeter 50 doses que les médecins d’un centre de vaccination en région parisienne avaient réussi à obtenir grâce à l’utilisation de seringues particulières qui permettaient d’obtenir 7 doses par flacon, or, le protocole officiel ne permet que 6 doses !
    Ne sommes-nous pas en guerre contre ce Covid-19 ? L’issue d’une bataille peu tenir aussi à des initiatives tactiques inédites, mais le haut commandement ARS n’admet pas que l’on déroge à ses plans…

    6
    1. @Tout me hérisse
      La décroissance des cas d’infection n’est pas due à la vaccination mais au confinement tout au moins jusqu’à maintenant, où l’avantage sur la France en matière de vaccination (part importante de la population) va se voir dans les semaines à venir à conditions de restrictions devenant analogues.
      La contamination en France ne baisse pas, et ne pourra baisser de par la vaccination, que dans plusieurs mois, une baisse de la mortalité en liaison avec les vaccinations homéopathiques ciblées sur les plus fragiles étant sûrement décelable plus tôt (dès maintenant) si la contamination n’augmente pas.

      Doctolib est une fausse bonne solution consistant à utiliser un outil éprouvé mais inadapté dans des conditions pour lesquelles il n’est pas conçu, faute d’avoir développé en 6 mois dans le cadre d’un plan de vaccination une application dédiée appuyée ou non sur stop covid/tous anticovid ou l’informatique de la carte vitale.
      C’est (comme d’autres) un outil de prise de rendez-vous, pas une gestion de liste d’attente avec gestion de priorité !
      Celà aurait pu marché en ajustant par des sélections successives très réduites (tranche d’age réduite- sélection alphabétique) les postulants autorisés aux doses réellement disponibles et assurées.
      Au besoin à l’aide d’un site internet complémentaire et préalable purement indicatif donnant une perspective temporelle de plage d’inscription.
      Les allocations de doses sont territorialisées, mais les inscriptions ne le sont pas et peuvent être multiples !
      Le seul intérêt est d’inciter à la notoriété de ce service privé, et de faire fuiter massivement des données personnelles …

      “le protocole officiel ne permet que 6 doses”
      La 7ème dose est sans doute réduite, ou les 7 doses le sont un peu, mais il est bien évident que celà va avoir peu d’effet sur le résultat.
      Ne faudrait-il pas peser la personne et ajuster les ml en fonction de la masse de chaque sujet ?
      Mais bon il n’y a un véto au conseil scientifique que depuis peu.
      Que sait-on de la variabilité de l’effet par rapport à la dose ?
      Le problème est sans doute juridique et contractuel :
      En cas d’accident éviter les arguties juridiques (en fait c’est forcément l’Etat qui prend tout à sa charge).
      Dans la garantie de bonne foi de l’application du contrat, le paiement négocié étant lié aux nombre de doses pas au nombre de flacons, en fonction des capacités contributives du pays (et pas du côut de fabrication), le passage de 5 à 6 étant gérable une fois officialisé et systématisé.
      Un passage dérogatoire à 7 doses nécessitant un suivi spécifique pour la facturation.

      3
      1. “Ne faudrait-il pas peser la personne et ajuster les ml en fonction de la masse de chaque sujet ?”

        Comme je suis à la limite inferieure de la norme c’est le genre de question que je me pose souvent puisqu’en général les prescriptions sont exactement les mêmes. pour les gmoins de 50kg et les plus de 100kg. Dans le cas présent la réponse pourrait être liée aux nombre de virus necessaires pour tomber malade du covid mais la seule info que j’ai trouvée à ce sujet dit qu’on en sait rien: https://www.lesoleil.com/actualite/vos-questions-sur-la-covid-19/un-seul-virus-pour-rendre-malade-f6e4cfa331a3e01ab3b0aed4b9ee74b9

        De toutes façons avant le premier vaccin on devrait logiquement commencer par vérifier que la personne n’est pas déjà immunisée (et peut-être aussi vérifier que la seconde dose est réellement utile en dosant les anticorps) mais dans la pratique c’est peut-être trop compliqué (?)

        2
      2. Pour Doctolib, j’ai appliqué la méthode de mes ados d’enfants biberonnés à l’informatique : “essaie toujours” !
        Même quand il y avait le message de saturation demandant de rappeler ultérieurement, je cliquais sur “prendre rendez vous ” et un jour à ma grande surprise, c’est passé. J’ai pu avoir un rendez vous pour ma mère.
        Conclusion : “essaiez toujours “

  3. Toute l’efficacité d’un vrai confinement en trois graphes… les images parlent d’elles-même. Merci Ilicitano pour cet article.

    Nous, on a un gouvernement qui avait la possibilité, début janvier (et beaucoup l’ont dit, dont moi), d’éviter la circulation des virus plus contagieux (les variants). Non, il a préféré les laisser venir jusqu’à ce qu’ils deviennent majoritaires (pour l’anglais c’est le cas, pour ceux qui résistent au vaccin Astra Zeneca, ce le sera lorsqu’il y aura beaucoup de vaccinés Astra Zeneca … (on leur demandera de se vacciner à nouveau en Moderna ou Pfizer)). A ce moment-là, toujours demi-confinés, on regardera de l’autre côté du Rhin ou de l’autre côté de la Manche, frontières fermées par nos voisins, les allemands et les anglais vivre “presque normalement” avec un “presque zéro COVID” tout en écoutant nos gouvernants s’auto-congratuler sur BFM-TV avec du “qu’est-ce qu’on a été fort, on a évité un troisième confinement” ! Si on l’évite, ce qui est probable à 0,001%. Mais bon, si on ne l’évite pas, ce sera la faute aux péquins de base… forcément !

    Nos centaines de morts quotidiens, nos milliers de nouveaux malades en réa chaque mois, on leur demande leur avis ? Cela pourrait être risible si ce n’était pas aussi dramatique…
    https://www.20minutes.fr/societe/2993623-20210308-coronavirus-ile-france-ars-donne-ordre-ferme-hopitaux-deprogrammer-40-interventions

    5
    1. Cette déprogrammation massive en Île de France est une honte.
      Je m’étonne qu’il n’y ait pas plus de voix pour la refuser.
      Elle pouvait s’expliquer lors de la première vague, lors de laquelle on avait repoussé les murs des hôpitaux, mais aujourd’hui, il y a bien d’autres moyens, quels enseignements ont été tirés, quels nouveaux moyens les hôpitaux ont-ils eu à leur disposition ?
      Comment expliquer que ce qui est nécessaire dans le Pas de Calais ne l’est pas en IDF ?
      Comme disait le maire du Touquet qui n’est pas de mon bord politique, mais qui a trouvé la bonne formule pour décrire la situation : « les gens du Pas de Calais sont de bonnes pâtes. «

      Macron dans la perspective de la prochaine présidentielle doit faire face aux assauts de Hidalgo qui s’est invitée dans le débat multipliant les annonces contradictoires. D’’abord il fut annoncé qu’il fallait un confinement strict de 3 semaines (ensuite démenti, attribué à son conseiller Grégoire) suite à quoi les parisiens pourraient retourner dans les cafés, puis maintenant qu’il faut une stratégie 0 Covid, précisant cependant que cette stratégie doit exclure tout confinement ! Bref Hidalgo essaie de se démarquer du gouvernement, tout en restant dans le même cadre. Du coup Macron-Salomon ont décidé que ce seraient les patients non Covid qui seraient la variable d’ajustement pour augmenter les capacités en lits de réanimation. Ainsi c’est le statut quo du point de vue politique. . Qui peut dire que les opérations déprogrammées n’induiront pas une mortalité non covid ? C’est ce que dit d’ailleurs le Pr Gilles Pialoux :

      https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-la-deprogrammation-de-40-des-operations-en-ile-de-france-est-un-aveu-d-echec-reagit-le-professeur-gilles-pialoux_4324913.html

      7
      1. Bonjour PYD

        « Le confinement en Ile-de-France n’est pas d’actualité », affirme Jérôme Salomon , le directeur général de la Santé., ce matin

        https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20210309.OBS41134/le-confinement-en-ile-de-france-n-est-pas-d-actualite-affirme-jerome-salomon.html

        Malgré les indicateurs ce jour ,en semaine glissante

        Taux de positivité :
        93 Seine-Saint-Denis=>13,3
        95 Val-d’Oise => 12,0
        94 Val-de-Marne => 11,4
        77 Seine-et-Marne => 11,2
        62 Pas-de-Calais => 10,7
        91 Essonne => 10,7
        ..
        75 Paris => 6,4

        Taux d’incidence :
        06 Alpes-Maritimes => 472,9
        93 Seine-Saint-Denis => 433,5
        94 Val-de-Marne => 405,7
        62 Pas-de-Calais => 404,0
        95 Val-d’Oise => 371,2
        77 Seine-et-Marne => 360,7
        ..
        75 Paris => 334

        1
      2. @Pierre-Yves Dambrine Pourquoi ne pas demander à l’ambassadeur de Chine de nous envoyer quelques centaines de médecins réanimateurs et soignants comme l’avait astucieusement suggéré à Macron un de nos médecins urgentistes il y a un an !
        Il serait temps.
        Les locaux doivent exister.

        2
        1. A l’ambassadeur de Chine ……
          C’est une plaisanterie j’espère (ou une petite provocation de votre part)

          PS. On peut aussi proposer à l’ambassadeur que nous portions un un toast en l’honneur de l’œuvre émancipatrice du PCC au Xinjiang, à HK, et partout en Chine où son dirigeant suprême apporte ses bienfaits incomparables 😀

          1. @Pierre-Yves Dambrine
            Pas de ma part :
            “On pourrait par exemple aller voir l’ambassadeur chinois et lui demander 200 réanimateurs et 2 000 infirmières. Jean Castex a raison de rappeler que nous ne pouvons pas facilement ouvrir de nouveaux lits car il n’y a pas assez de personnel. Mais bon sang, trouvons des solutions ! “
            il y a 2 mois : https://www.ouest-france.fr/sante/vaccin/covid-19-mais-bon-sang-trouvons-des-solutions-demande-le-professeur-philippe-juvin-7110590

            Pr Philippe Juvin chef des urgences de l’hôpital Georges Pompidou à Paris et maire de La Garenne-Colombes (depuis 2001).
            anesthésiste-réanimateur
            Un temps volontaire comme médecin en Afghanistan auprès des soldats français
            Ancien député européen

            25/10/2020 (bientôt 5 mois !)
            https://www.huffingtonpost.fr/entry/covid-19-juvin-augmenter-capacites-hospitaliere-soignants_fr_5f95335dc5b68dbe93f81078

            1. Ruiz,
              Si cela ne pose pas de problème au Pr Juvin (médecin et politique comme maire LR) de demander à l’ambassadeur de Chine de l’aide, moi ça m’en pose un gros, quand, notamment, l’ambassade de Chine publie un texte qui « accuse aussi – sans fournir de preuves – le personnel soignant français des établissements pour personnes âgées (Ehpad) d’avoir « abandonné leurs postes du jour au lendemain (…) laissant mourir leurs pensionnaires de faim et de maladie ». J’appelle cela répandre des fake-news.

              Il y a aussi des accusations infondées visant Taiwan (qui n’a pourtant pas démérité dans sa lutte contre l’épidémie).

              https://www.lemonde.fr/sante/article/2020/04/15/l-ambassadeur-de-chine-a-paris-convoque-pour-certains-propos-lies-au-coronavirus_6036610_1651302.html

              Et aussi :
              https://www.francetvinfo.fr/monde/chine/vrai-ou-fake-l-ambassade-de-chine-en-france-a-t-elle-vraiment-ete-piratee_3983025.html

              1. @PIerre-Yves Dambrine
                Nous n’aimons pas Poutine aussi nous privons nous (notre population) du Spoutnik V, Nous n’aimions pas Trump qui a dit beaucoup de choses, aurions nous du refuser tout vaccin un peu Etats-Unien (Pfiser, Moderna ?), Boris Johnson a dit pis que pendre de L’UE (peut-être même des fake-news), aurait on du refuser l’AstraZeneca ?
                Nous avons (au plus haut niveau) accusé ce vaccin d’être nuisible au plus de 65 ans, et les autorités sanitaires britanniques d’être peu regardantes (contrairement aux nôtres plus sérieuses). Boris aurait-il du nous refuser des livraisons ….
                Bon soyons rassurés, Emmanuel ne va pas décrocher son téléphone, à moins qu’il n’ait plus peur de ses éventuels futurs électeurs, que de son statut dans le poker diplomatique international.
                Et Le Drian est hors jeu.

                1. Ruiz,
                  Faire venir du personnel médical de Chine cela pourrait se comprendre à la rigueur d’un point de vue diplomatique et pour tous ceux qui sont désireux d’apporter la preuve que la Chine fait tout mieux. Perso je n’ai aucune envie d’apporter une caution quelconque à la propagande du PCC. Qu’on le veuille ou non cet enjeu existe.
                  Et s’il fallait absolument apporter une caution à un pays, je préfèrerais encore que l’on s’adresse à Taiwan pays, ce pays qui a ayant détecté l’alerte de Li Wenliang et pris immédiatement les mesures appropriées pour empêcher le développent d’une épidémie sur son territoire.

                  Il ne faut pas se leurrer, demander de l’aide à la RPC c’est forcément aussi aider un pays au régime peu recommandable.
                  Les Etats-Unis ont beaucoup de défauts, mais les présidents ne sont pas inamovibles, Trump n’est plus président, Xi est toujours là, c’est même prévu qu’il puisse rester à son poste indéfiniment dans les nouveaux statuts.

                  Enfin, sur le plan strictement sanitaire, sommes-nous si démunis au niveau européen que nous ne puissions pas faire face à cette pandémie ?

                  1. PS. Il a un pays qui mise sur le vaccin chinois (et aussi le russe) c’est la Hongrie, le pays de l’illibéralisme, le pays qui accueille une université chinoise et chasse celle de Soros. C’est authentiquement une politique pro-chinoise (Pékin), mais du coup qui s’apparente à une politique du cavalier en tant que membre de l’Union européenne. Si c’est ça l’avenir de l’Europe, non merci.

                    https://www.lemonde.fr/international/article/2021/03/04/covid-19-avec-le-vaccin-chinois-la-hongrie-veut-faire-mieux-que-le-reste-de-l-union-europeenne_6071940_3210.html

                    https://www.liberation.fr/planete/2021/01/10/a-budapest-la-fac-chinoise-fudan-va-remplacer-l-universite-soros_1810676/

                    1. Vaccin russe , vaccin chinois => pas bien

                      Vaccin russe : 48 pays dont Hongrie , Slovaquie, Serbie

                      https://www.nicematin.com/faits-de-societe/christian-estrosi-affirme-etre-en-mesure-dobtenir-des-dizaines-de-milliers-de-doses-du-vaccin-russe-sputnik-v-655875

                      Vaccin chinois : Hongrie ,Serbie, entre autres

                      L’UE qui commande les vaccins aux USA et UK

                      Les USA et UK qui privilégient les livraisons pour leur population pour la vaccination .

                      L’UE très en retard sur la campagne de vaccination qui a les létalités les plus élevées et certains pays qui essaient de s’en sortir

                      Quand l’idéologie politique passe avant la santé des personnes.

                      J’ai la nausée !

                      3
                    2. Illicitano
                      Je n’ai pas dit qu’il fallait s’interdire d’acheter des vaccins russe ou chinois.
                      Je note simplement que pour l’heure ils ne sont pas homologués par l’Union européenne et que certains pays n’en tiennent pas compte.
                      Est-ce parce que le processus d’approbation est trop lent ou bien que les autorités russes et/ou chinoises ont tardé à déposer leur demande d’homologation ? Ce n’est pas très clair.

                      https://www.ouest-france.fr/sante/vaccin/covid-19-le-regulateur-europeen-commence-l-examen-du-vaccin-russe-spoutnik-v-7174838

                      Dans le cas de la Hongrie difficile de prétendre que sanitaire et politique Y soient complètement dissociés.

                    3. Ilicitano
                      La santé des gens c’est une chose, mais n’y a-t-il une chose plus précieuse encore ? La dignité humaine. Savoir que des êtres humains sont emprisonnés, torturés, méprisés, surveillés, n’est-ce pas un motif de dégoût ? N’y a-t-il pas lieu de s’interroger quand le sanitaire permet de justifier ou de rester de marbre devant l’existence d’un système oppressif ?

                  2. @PIerre-Yves Dambrine Juvin a aussi proposé des formation/transformations rapides basé sur nos ressources nationales, et importer de la main d’oeuvre étrangère, ce n’est guère possible depuis l’Europe vu l’état général assez comparable car ayant adopté les mêmes méthodes. De Cuba celà a été fait semble-t-il pour Andorre. Après il faut chercher dans les pays ayant adopté une méthode zéro Covid et éliminer ce problème d’hospitalisation, mais si l’on veut extraire des nombres significatifs (autres que symboliques : l’hopital militaire de 30 lits) il faut s’adresser à un grand Pays (par rapport à la France) l’Australie, la Nlle Zélande ne peuvent convenir, Taiwan, La Corée, Le Vietnam sont de taille comparable …

                    1

  4. A ce moment-là, toujours demi-confinés, on regardera de l’autre côté du Rhin

    En Allemagne, l’épidémie ne baisse plus malgré des restrictions très fortes. Ils sont bloqués à environ 8000 – 9000 contaminations par jour. Même situation qu’en France, en somme (mais avec un taux d’incidence 2 à 3 fois plus bas, qui est quand même légèrement plus confortable).

    Voir ici

    2
      1. @lit75 C’est assez contre-intuitif les pics de pollution devant plutôt favoriser l’usage de masques efficaces.
        Mais Haro sur le diesel tout est bon.
        La Covid ! enfin le vélo pour les masses, l’auto-électrique pour l’élite.
        Ou alors le pic de pollution accroit-il le recours aux transports en commun et au covoiturage (contaminants) !
        Ou simplement contamination et pollution aux particules obéiraient elles simultanément (et indépendemment) aux mêmes conditions météorologiques (humidité, température, stratification, vents).

        1. Les poussières fines pénètrent profondément dans les poumons. Elles pourraient être un vecteur de pénétration plus profonde du virus qui aurait atteint votre narine, non ?
          J’ai fait par hasard un test de masque durant plusieurs heures de ponçage de parquet. Le masque FFP2 était tout brun (couleur bois) à l’extérieur et tout blanc à l’intérieur : l’air est filtré efficacement à travers le masque sur toute sa superficie. Le masque chirurgical était presque propre en extérieur et très brun à l’intérieur à l’endroit des narines : le masque est trop étanche et filtre peu, mais la mauvaise adhérence au visage induit une pénétration importante de poussière vers le nez. Moralité : le masque ordinaire ne vous protège pas mais arrête vos gouttelettes (en ce sens tout masque bien porté fait l’affaire) et protège donc un peu les autres. Il n’y a pas grand risque à toucher votre masque à l’extérieur malgré ce qu’on prétend. Exigez des autres qu’ils portent leur masque dans votre intérêt (et réciproquement).

          2
  5. Bonjour Ilicitano,

    Qu’est-ce que cela donne en Israel, de manière chiffrée?

    J’ai cru comprendre que l’épidémie s’y poursuit tranquillement, en parallèle à la campagne de vaccination…

    2
    1. Bonjour Asclepios

      Israel :

      vaccination
      => 19 décembre : démarrage avec le vaccin Pfizer
      => 7 janvier : réception du vaccin Moderna puis vaccination
      => 7 mars : 102 doses injectées par 100 habitants ( il faut 2 doses par personnes)

      Confinement:
      => démarrage le 27 décembre 2020

      Déconfinement progressif
      => démarrage le 7 février 2021

      https://en.wikipedia.org/wiki/COVID-19_pandemic_in_Israel#Exit_strategy_3

      Bilan au 09 mars

      https://www.worldometers.info/coronavirus/country/israel/

      On retrouve le même type de courbes que l’article
      Vous pouvez moyenner sur 7 jours

      nouveaux cas:
      => maxi moyenné : 8395 le 14/01
      => plateau de 3600 depuis le 19/02
      comparativement à la population britannique en appliquant le ratio 7,5 , les chiffres sont plus mauvais ( coef : x 4,5)

      décès :
      => le 25/01 : 65 décès par jour moyenné
      => le 08/03 : 22 décès par jour moyenné divisé par 3 par rapport au maxi ( divisé par 6 en UK)

      1
  6. Je parcours très régulièrement les sites scientifiques anglo-saxons (via google shcolar) et une donnée fondamentale apparaît de toutes ces lectures (assez fastidieuses il est vrai) : le vaccin quel qu’il soit protège uniquement contre les formes graves du coronavirus : intubation, respiration mécanique . De ce fait les études d’impact liées à la vaccination ne concernent QUE les statistiques sur les cas de réanimation qui sont au demeurant excellentes. En aucun cas il ne protège de la transmission donc la pandémie est toujours potentiellement là .

    Contrairement à une idée qui est en train d’être diffusée pernicieusement dans la population ceci grâce à des médias complaisants est que le virus va disparaître . Mais ceci est un autre problème.
    Il est une question que je me pose : que devient le virus lorsqu’il a été confronté aux anticorps générés par le vaccin ?
    Quel est le taux de recontamination après une vaccination à 2 doses et dans ce cas quelle est la gravité de la contamination ? Rhume ? Grippette ? Grippe ?
    Il semble que ce soit trop tôt pour tirer des conclusions .
    J’ai reçu ma première dose de vaccin AZK , deuxième dose à partir du 30 avril . Malgré cela je reste très prudent et continuerai à pratiquer les gestes barrières .

    1. @canard Celà interroge sur l’opportunité d’un passeport vaccinal, mis à part le flicage numérique transnational.
      Il y a sans doute une ‘réduction’ de contagiosité dont on nous parle.
      La trajectoire vaccinale optimale est donc au fur et à mesure que la sensibilité à l’issue réa et fatale diminue dans la population et que la contagiosité diminue un peu, de lever progressivement les restrictions pour augmenter progressivement le niveau de circulation des virus afin de conserver les réa juste en dessous du seuil de saturation (avec une marge au choix).
      Celà permettra en laissant les écoles ouvertes de faire acquérir rapidement aux bambins qu’on ne sait pas vacciner, une immunité naturelle post contamination.

      1. Merci pour votre réponse.
        L’idée d’un passeport vaccinal ne me gène pas outre mesure si celui-ci est juste une attestation vaccinale sur papier . L’idée d’un traçage informatique soulève des questions dont je n’ai pas les réponses.
        En outre ce passeport vaccinal n’est viable que s’il est démocratiquement accepté et surtout et avant tout si toute la population a un accès à la vaccination équitable. Des citoyens soulèvent déjà l’existence de vaccins pour les riches (Pfizzer) et des vaccins pour les défavorisés (AZK).
        De plus, et j’en reviens à ma question d’origine, quelle est la pertinence d’un passeport vaccinal si ledit vaccin n’empêche pas la transmission ?

        1. @Ruiz @Canard

          Concernant le passeport vaccinal , qui ne pourra être que temporaire , il faudra à un moment se poser les questions ,selon les types de vaccins :,

          Quelle est la durée de l’immunité ?
          Comment vérifier si on est encore immunisé ?
          Faudra-t-il faire des rappels réguliers comme pour la grippe ?
          Quelle sera son efficacité dans le temps face aux nouveaux variants ?

          Les essais de validation phase 3 ,sur les volontaires, pour les vaccins ont été engagés depuis maintenant plus de 6 à 8 mois.

          On devrait bientôt commencer à avoir des réponses.

          1. Par votre réponse vous m’ôtez les questions que je voulais poser.
            Je constate, à l’encontre de tout ce qui peut être dit ailleurs que la vaccination , bien que ce soit déjà une victoire, suscite encore beaucoup d’interrogations . Nous avons gagné une bataille mais pas la guerre sanitaire .
            Wait and see !

          2. Coucou,

            Je vous donnerai mes infos perso. J’ai été contaminé il y a 1 an maintenant, forme sévère. Je vais refaire le test sanguin dans deux ou trois semaines pour voir si j’ai encore des anticorps igg.

            Bonne journée

            Stépane

  7. Coucou,

    La période la plus importante est la période de déconfinement.
    On va savoir si la vaccination est efficace. Ce qui se passe en Israel et aux états unis semble l’indiquer. C’est une bonne nouvelle.

    Pour le reste, on ne peut pas conclure grand chose.

    Bonne journée

    STéphane

  8. Tant qu’à faire le point [[et synthétiquement à vanter les mérites du “confinement” (de quel type?..puisqu’il y a plusieurs variantes de confinement) ]] , il me semblerait (très) utile d’envisager si possible l’impact sur le plan strictement transmission (et non éducato-socio-psychologique) virale du maintien , ou non , de l’ouverture des écoles pour les pays cités plus haut.

    1. Selon une étude allemande, “le R0 est de 0,5 dans les lieux culturels imposant le port du masque et une jauge à 30%. À titre de comparaison, le R0 est de 1 dans un supermarché ou un restaurant, de 1,5 dans un open-space ou un train, et de 3 dans un établissement scolaire. Cela veut ainsi dire que le taux de reproduction du virus est 6 fois plus important dans une école que dans une salle de spectacle.”
      https://www.lefigaro.fr/culture/covid-19-une-etude-allemande-montre-que-le-musee-est-moins-dangereux-qu-un-supermarche-20210305?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1614935338

      Cela fait des mois que je dis que les écoles sont des lieux de contamination. Mais en France, on préfère attendre qu’il y ait trois cas avérés avant de se poser la question de savoir s’il faut ou non fermer la classe !!!

      1. Plus de détails :

        Voici les résultats de l’étude :

        Théâtres, Opéras, Musées avec port du masque et jauge à 30% : 0,5
        Salon de coiffure pour femmes avec masque : 0,6
        Théâtres, Opéras, Musées avec port du masque et jauge à 40% : 0,6
        Transports en commun avec masque : 0,8
        Supermarché avec masque : 1
        Cinéma sans masque, jauge à 30% : 1
        Shopping avec masque et 10 m² / personne : 1,1
        Cinéma sans masque, jauge à 40% : 1,1
        Restaurant à 25% d’occupation : 1,1
        Studio de fitness sans masque, 30% d’occupation : 1,4
        Salle de sport sans masque, 50% d’occupation : 1,5
        Train & bus longue distance (3 heures de voyage) avec masque et 50% d’occupation : 1,5
        Bureau multi-personnes avec masque et 20% d’occupation : 1,6
        Piscine : 2,3
        Restaurant à 50% d’occupation : 2,3
        Lycée avec masque à 50% d’occupation : 2,9
        Salle de fitness sans masque, 50% d’occupation : 3,4
        Lycée sans masque, 50% d’occupation : 5,8
        Bureau multi-personnes sans masque à 50% d’occupation : 8
        Lycée sans masque en occupation complète : 11,5

        https://www.sortiraparis.com/actualites/coronavirus/articles/244019-covid-les-musees-theatres-et-operas-sont-les-lieux-les-plus-surs-selon-une-etude

        1
      2. Salut,

        Plus que le lieu, il est aussi possible que la typologie de ceux qui les fréquentent joue en fait à fond.

        Ainsi et sans y regarder plus que cela, on peut estimer que les gens qui vont au musée, à l’opéra et au théâtre sont issue des catégories sociales +++, dont le niveau et les modes de vie les exposent moins à la contamination, et donc par conséquent à être ou a contaminer.

        On m’objectera dans ta liste les transports en communs, mais là, le temps de “contact” est bien plus limité non ?

        Bref, salauds de pauvre !

      3. On va pas fermer les écoles et compromettre l’avenir de toute notre belle jeunesse ! qu’on confine plutot les seniors et qu’on s’occupe d’eux

        1
    1. Il y a peut-être des différences selon les régions, mais sur trois témoignages de centres de vaccinations, ils n’y a pas eu pénurie de vaccin mais plutôt, au début surtout, de personnels disponibles… 🙂

  9. Je signale un article qui m’a paru très intéressant sur la question de la “diffusion du virus : il y a quelques super-contaminateurs et beaucoup de sous-contaminateurs. Le confinement bien appliqué est donc essentiel. (mais je n’ai pas de compétence. La Belgique a un taux haut de contamination, mais le variant anglais n’a provoqué aucune vague ou presque, pourquoi.
    https://www.rtbf.be/info/societe/detail_pourquoi-les-variants-n-ont-pas-provoque-d-apocalypse-en-belgique?id=10714604
    Je rappelle ici que Alexis Toulet avait prédit (tout début février) que la France confinerait tardivement en février mais y serait obligée parce qu’elle décide trop tard… On devrait peut être relire le débat sur ce billet.

    1
    1. @Chabian Il est semble-t-il difficile de prévoir la date, une exponentielle croit tout doucement, tout doucement au début à tel point que certains disent que la croissance légère détectée n’est pas exponentielle (pensant sans doute que celà veuille dire rapide !).
      En fait si telle est la dynamique et qu’en particulier il n’y a jamais d’inversion de tendance, l’évolution semble inéluctable et il arrivera bien un moment où le comportement exponentiel redouté (rapide) se manifestera.
      Dès la fin du premier confinement on pouvait prévoir une reprise à partir de la mi-juillet, celà ne s’est apparement pas produit, mais seulement en novembre.
      En fait si l’on regarde précisément la remontée a commencé dès la mi-juillet, mais très doucement, imperceptiblement …
      Reste à savoir si déprogramer 40 % des opérations (alors que les réas sont occupées à 90 %) donnera suffisament de mou pour tenir 15 jours lorsqu’une décision de confinement plus stricte sera prise.
      Mieux vaut laisser Salomon à la maneuvre, si des fois ça tournait mal.

    2. info RTBF reprise par Guillaume ERNER sur France Culture deux minutes avant 7h ce mercredi matin, pour s’en moquer en disant qu’on invente un facteur pour justifier… Mais pas repris sur le replay de l’émission. Info pas signalée par la recherche web : G.E. lirait il le blog P.J. ?

  10. Bonjour:

    Stratégie de vaccination Royaume Uni

    Administration à la population de la deuxième dose après 12 semaines au lieu des 3/4 semaines lors de la phase 3 d’essai randomisé

    Astra Zeneca : Phase 4

    Phase 4 : “Au moment de la mise sur le marché, la totalité des risques liés à un médicament ne sont pas toujours connus. Des premières informations ont été réunies au moment des essais cliniques mais ceux-ci sont réalisés sur une petite partie de la population et dans des conditions bien définies. C’est pourquoi, lorsque le médicament arrive sur le marché et devient disponible pour un plus grand nombre de personnes, il continue à être suivi et analysé en permanence compte tenu de l’évolution des connaissances et de son utilisation dans la vie quotidienne”,

    https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=3777268

    Preprints avec le Lancet:

    Single Dose Administration, And The Influence Of The Timing Of The Booster Dose On Immunogenicity and Efficacy Of ChAdOx1 nCoV-19 (AZD1222) Vaccin
    37 pages Posté: 1 Feb 2021

    “Contexte :
    Le vaccin ChAdOx1 nCoV-19 (AZD1222) a été approuvé pour une utilisation d’urgence par l’autorité de réglementation britannique, la MHRA, avec un régime de deux doses standard administrées avec un intervalle de 4 à 12 semaines. Le déploiement prévu au Royaume-Uni impliquera la vaccination immédiate des personnes dans les catégories à haut risque avec leur première dose, et l’acheminement de la deuxième dose 12 semaines plus tard. Ici, nous fournissons à la fois une autre analyse préspécifiée en commun des essais de ChAdOx1 nCoV-19 et des analyses exploratoires de l’impact sur l’immunogénicité et l’efficacité de prolonger l’intervalle entre l’amorçage et les doses de rappel. En outre, nous montrons l’immunogénicité et la protection offertes par la première dose, avant qu’une dose de rappel ait été offerte. ”

    “Interprétation :
    Les programmes de vaccination ChAdOx1 nCoV-19 visant à vacciner une grande partie de la population avec une seule dose, avec une deuxième dose administrée après une période de 3 mois, sont une stratégie efficace de réduction des maladies et peuvent être optimaux pour le déploiement d’un vaccin pandémique lorsque les approvisionnements sont limités à court terme. “

    1
    1. A ce jour les 2 pays qui ont le processus de vaccination le plus avancé sont :

      – le Royaume Uni : AstraZénéca vaccin à vecteur viral 2 doses , la deuxième 12 semaines après
      – Israel : Pfizer-BioNTech vaccin ARNm: 2 doses , la deuxième 3/4 semaines après

      Israel :
      664 en réanimation

      Royaume :
      1356 en réanimation pour une population 7,5 fois plus importante qu’Israel

      Pour d’autres informations :voir mon commentaire du 09/03 de 10h59 ci dessus

      Les résultats de UK , à ce jour , semblent meilleurs concernant l’évolution à la baisse :

      – des nouveaux cas journaliers
      – du nombre de personnes en réanimation
      – des décès journaliers

      1
      1. Pour compléter les informations de vaccinations UK /Israel et l’efficacité de la stratégie UK

        – Israel : 102 doses injectées pour 100 habitants (2 doses par personnes espacées de 3/4 semaines)

        – Royaume Uni : 35 doses injectées pour 100 habitants
        Astra Zeneca 1 dose à partir du 30/12/2020 , la deuxième dose ne sera administrée qu’à partir du 24 mars soit environ 12
        semaines après .

        1
  11. Il faudrait faire appel aux statisticiens de l’éducation nationale. Avec eux chaque année depuis l’aire Blanquer,
    les évaluations des élèves de CP sont terribles en septembre et miraculeusement rattraper en février. Ce qui permet au Ministre de congratuler les enseignements (dont je suis ) et de se féliciter lui même de l’efficacité de sa politique.
    Aaaaah les chiffres, les chiffres. … Ce qu’ils nous disent. . .. Et ce qu’ils ne nous disent pas ! :))))

  12. Un avis sur le fait que les courbes ne décollent pas comme annoncé par certains ? Gestes barrières plus sérieux qu’au Royaume Uni? Efficacité du couvre couvre-feu ? Le variant britannique me déçoit 😄

    3
    1. @Yann Faut pas désespérer, les courbes de Véran “à date” montrent que le variant Anglais serait très malin et augmenterait rapidement les réas sans trop bouger les hospitalisations et les contaminations en particulier en Ile de France.
      Globalement déjà quasiment à 4000 (au lieu de 3000 en début d’année) pour une capacité de 5000 le Pari de Macron parait désespéré.
      Ce ne sont pas les vaccinations qui peuvent changer le tableau rapidement, les doses arrivent surtout à partir d’avril et ne font effet qu’au bout de 2 semaines.
      Si l’on avait pratiqué la méthode britannique monodose(/12 semaines) il y aurait 50 % de plus de vaccinés (+ 2 millions !).

    2. Elles décollent dans les départements critiques des 3 régions critiques.
      C’est du pied d’exponentielle qui passe du niveau de la racine de laurier à celle de palétuvier.
      En effet, seule le vaccin peut pallier un R qui est vers 1.3 sans doute dans les “mauvais” départements.

      Par ailleurs, les différences entre départements montrent que ce virus n’est pas dans les lois linéaires du tout,
      sinon Guéret (Creuse) et Bayonne suivraient le sort de Paris et Dunkerque avec un peu de retard, au lieu de s’améliorer en ce moment.
      Seuil liés aux promiscuités, à la présence de foyers et/ou de résidences étudiantes, de baraques de chantiers, d’intervenants de ménages, d’auxiliaires de vies, se ramenant mal aux lois de proportionnalité (et justifiant la vision “de près” que recommande William Dab, voir son interview à l’assemblée en juin dernier par exemple, puis cette année sur FCultures).

      1. @timiota
        https://www.red-on-line.fr/hse/blog/2020/03/20/covid-19-que-penser-de-la-chloroquine-lavis-de-william-dab-007375
        pour la bio.
        Il ne semble pas qu’il ait été consulté par les autorités françaises au début de l’épidémie.
        Au moins fut-il un temps où le poste de directeur général de la santé était occupé par quelqu’un d’intéressé pas ces problèmes.

        L’Italie reconfine lundi, Macron va-t-il attendre quinze jours comme l’année dernière ?

        Ou alors comme il n’est pas envisageable de refuser à un malade une entrée en réa qui pourrait le sauver, on pourrait bientôt limiter les séjours à 15 jours pour limiter l’engorgement …
        Le transfert est une méthode temporaire plus douce qui épargne les soignants initiaux.

  13. LCI 10/03/2021 18h50

    La réussite de la stratégie britannique sur le devant de la scène pour la vaccination Astra Zeneca.

  14. IMPORTANT ! A LIRE :

    Challen R, Brooks-Pollock E, Read J M, Dyson L, Tsaneva-Atanasova K, Danon L et al. Risk of mortality in patients infected with SARS-CoV-2 variant of concern 202012/1: matched cohort study BMJ 2021; 372 :n579 doi:10.1136/bmj.n579

    https://www.bmj.com/content/372/bmj.n579

  15. La pandémie et ses incompréhensions:

    Tous les carnavals annulés:

    1-Carnaval la Martinique 2021
    https://www.youtube.com/watch?v=efiULLKCNPY
    Confiné dapré yo, di préfè a alé koké manman’y/ Ah je vais te koker le lundi le mardi le mercredi

    Taux d’incidence Martinique : 35

    2- Carnaval de Dunkerque 2021
    https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2021/02/12/le-carnaval-de-dunkerque-se-deguise-en-carnavirus_6069768_4500055.html

    Les fêtes se sont à l’intérieur des maisons
    => explosion du taux d’incidence > 1000 et des hospitalisations

    https://www.lepharedunkerquois.fr/109525/article/2021-03-05/dunkerquois-le-taux-d-incidence-passe-sous-la-barre-des-1-000

    C’était en 2020 .
    https://www.youtube.com/watch?v=5SGpRqulnRE
    CARNAVAL DE DUNKERQUE 2020 / les premières lignes en vue de berguenard

    Je n’ai pas d’explication !!

    Peut -être le fait d’être dehors au lieu d’être enfermé

    Y a t-il eu des clusters en extérieur ??

    2
    1. Bonjour,

      Les réponses que vous cherchez Ilicitano se trouvent en partie ici :

      https://hal-pasteur.archives-ouvertes.fr/pasteur-03155847/document

      Alors Rosine Bachelot et ses effets de petites annonces ? Comment vous dire…

      Aujourd’hui, c’est la date d’anniversaire du discours intitulé, “Nous sommes en guerre…”…

      https://www.youtube.com/watch?v=U_qD7OliGjw

      Une guerre prête à durer plus d’une année au moins… “Nous ne sommes qu’au début de cette épidémie…”…

      Et face à celle-ci, face à ce pire scénario, seul un confinement stricte s’impose désormais ; il s’impose même depuis un an !

      Ecoutez et lisez donc la science !

      https://www.pauljorion.com/blog/2021/03/08/covid-19-royaume-uni-par-ilicitano/#comment-840659

      Bonne courage à tous…

      1. Bonjour

        J’avais bien lu le rapport de bmj concernant le variant anglais qui montre un risque 64% (1,64) plus élevé.

        “The probability that the risk of mortality is increased by infection with VOC-202012/01 is high.”

        Merci pour le rapport de l’Institut Pasteur du 02 mars dont je reproduis les conclusions

        Les recommandations qui peuvent être faites à la lecture de ces résultats sont les suivantes :

        • Continuer de bien communiquer sur les risques associés aux rencontres, notamment en milieu fermé sans aération, et sans respect des gestes barrières. Ce sont vraisemblablement les principales sources de transmission du virus.
        • Bien insister sur l’importance de mettre un masque, de respecter les autres gestes barrières, et de s’isoler immédiatement dès le début des symptômes, et non pas au retour des résultats du test. La contagiosité est maximale dans les cinq jours qui suivent le début des symptômes. L’isolement doit se faire également vis-à-vis des personnes du même foyer, et il est important d’avoir recours aux services offerts par la Cnam pour organiser l’isolement quand il est difficile. Il est essentiel de ne pas se rendre sur son lieu de travail si l’on est symptomatique.
        • En ce qui concerne les écoles, avoir un enfant qui va au collège ou au lycée représente le sur-risque le plus important pour les adultes. Vis-à-vis des plus petits, le sur-risque pour les adultes semble plus important si les enfants sont gardés par une assistante maternelle comparés aux enfants qui vont en crèche.
        • Les catégories professionnelles exerçant en milieu clos (chauffeurs), et celles associés avec de fréquents contacts avec d’autres personnes, semblent plus exposées. Il est important en milieu professionnel d’aérer le lieu de travail, de s’assurer que les contacts inter-individuels sont protégés, notamment lors des réunions physiques, en bureau partagé, et lors de la restauration. Privilégier le télétravail quand il est possible.
        • Il n’y a pas de sur-risque documenté dans les transports en commun, probablement parce que les gestes barrières peuvent y être respectés. Attention au co-voiturage qui reste une circonstance importante et stable de transmission au cours de la période d’étude.
        • La fréquentation des lieux publics où les gestes barrières peuvent être respectés (commerces, salles de cours, amphithéâtres, lieux de culte, et salons de coiffure), n’a pas été associée à un sur-risque d’infection dans l’étude.
        • Le sport en extérieur peut être recommandé tant que la distance physique est respectée

        Tous ces résultats pourraient être remis en question par l’arrivée des variants anglais, sud-africains et brésiliens sur le territoire français

        1
  16. L’Union Européenne

    Passeport vaccinal

    https://www.ouest-france.fr/sante/vaccin/le-projet-de-passeport-vert-ne-concernera-que-les-vaccins-approuves-par-le-regulateur-europeen-7184315
    Le projet de « passeport vert » ne concernera que les vaccins approuvés par le régulateur européen

    Donc exit les personnes ayant reçu les vaccins russes et chinois ( pour le moment)

    En attendant la réciprocité des pays concernés par les vaccins russes et chinois , et ils sont très nombreux dans le monde.

    idéologie politique vs vaccination !!!!!

    1. @ilicitano il peut difficilement en être autrement, comment accepter quelque chose que vous ne connaissez pas, voire que vous considérez inefficace !
      C’est en même temps astucieux, les Russes et les Chinois pour circuler en Europe vont être ainsi incités à présenter leurs vaccins au régulateur européen et donc ainsi à la distribution en Europe.
      En fait s’il s’agit d’un immense fichage numérique intra-Européen seuls les Européens (hors UK ?) ont vocation à y figurer, et donc seuls les vaccins approuvés sont concernés.

    2. @ilicitano
      La règle, à ce qu’il semble, est que c’est aux laboratoires pharmaceutiques de faire la demande d’approbation auprès des autorités de contrôle des médicaments. On peut penser que c’est stupide, mais pour l’instant… c’est comme ça. Si Sinovac, Sinopharm ou Spoutnik ne demande pas l’approbation elle ne sera pas examinée.

      Pour ces derniers, la demande d’approbation date de la semaine dernière :

      https://francais.rt.com/international/84553-createurs-spoutnik-v-demandent-excuses-agences-europeenne-medicament


      Spoutnik V a franchi la semaine dernière une étape clé pour son déploiement dans l’Union européenne, avec le début de son examen par l’EMA, basée à Amsterdam.

      Cette histoire d’approbation peut avoir des effets assez “rigolos”. Par exemple les labos gagnent pas mal d’argent avec les médicaments contre la DLMA (une maladie des yeux). Il y a d’ailleurs pas mal de pubs à la télé financées par les labos. Pas pour le médicament (c’est interdit) mais pour vous inciter à vous faire dépister. Or il y a semble-t-il une vieille molécule au moins aussi efficace, mais beaucoup moins chère. Et bas les labos se sont entendus pour ne pas déposer de demande d’autorisation de la molécule pour le traitement de la DLMA

      https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/10192-DMLA-un-medicament-30-fois-moins-cher-enfin-autorise


      Mais ce contournement par la loi n’est pas sans poser problème. Dans une économie libérale, un Etat peut difficilement forcer un laboratoire à mettre une molécule sur le marché… au risque de se faire épingler par Bruxelles ! D’ailleurs, toujours en 2014, le Conseil d’Etat avait annulé un décret rédigé par le gouvernement pour autoriser l’Avastin en traitement de la DMLA, en rappelant qu’imposer un médicament pour raison économique n’est pas autorisé en Europe.

      1
      1. Et pendant ce temps:

        1
        https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/vaccin-coronavius-l-autriche-denonce-des-contrats-secrets-entre-des-membres-de-l-ue-7900007653

        2 Le retard Astra Zeneca

        https://www.sortiraparis.com/actualites/coronavirus/articles/241757-vaccin-astrazeneca-de-nouveaux-retards-de-livraison-prevus-pour-l-union-europeen
        cette réduction irait jusqu’à 60% des doses prévues, au premier trimestre, pour un total de 31 millions de doses au lieu des 80 millions attendues au sein de l’UE.

        3 Le retard Jansssen de Johnson&Johnson
        L’Europe a commandé 200 millions de doses, mais il y a du retard. “Ce sont les Américains qui ont la main sur ce vaccin, et les Américains ont des besoins très importants chez eux (…) ce qui peut retarder le début de la disponibilité en Europe”, explique Frédéric Bizard, président fondateur de l’Institut Santé. Les premières doses sont attendues au mois d’avril.

        et en petite quantité

        https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-le-vaccin-jassen-autorise-dans-lunion-europeenne_4329303.html

        4 auto tests

        https://www.la-croix.com/Monde/Covid-19-Allemagne-ruee-auto-tests-antigeniques-2021-03-07-1201144261

        https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/video-tout-a-fait-honteux-martin-blachier-tire-a-boulets-rouges-sur-le-gouvernement_464797

  17. Info ce jour en direct

    Un ami vient de se faire vacciner avec un vaccin Astra Zeneca par son médecin.

    Son médecin lui a donné le prochain rendez- vous pour dans 3 mois ( soit les 12 semaines) pour la deuxième dose.

    La stratégie britannique de 12 semaines semble commencer à s’appliquer.

    1
  18. Bonjour

    https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/03/13/covid-19-astrazeneca-annonce-de-nouveaux-retards-de-livraison-de-son-vaccin-a-l-union-europeenne_6073006_3244.html

    Le groupe pharmaceutique avait déjà annoncé à la fin de janvier ne pouvoir livrer aux Etats membres de l’UE que 40 millions de doses au premier trimestre, sur les 120 millions initialement promises.

    Face à la gestion commerciale et d’approvisionnement de l’EMA dont nous voyons en temps réel les conséquences , il reste la production intra-européenne dont le “bébé” a été refilé à Thierry Breton.

    Mettre en place une production de dispositifs médicaux n’est pas une mince affaire.
    Si les bâtiments et locaux stériles sont disponibles , cela devrait permettre de gagner sur les délais.

    Les usines qui devraient produire:
    https://www.lefigaro.fr/societes/covid-19-quels-sont-les-sites-qui-produiront-les-vaccins-en-france-20210203

    Développer et homologuer est une chose
    Faire la production avec des quantités qui sont en centaines de millions ,voire milliards, en est une autre.

    L’Inde est devenu le premier producteur de médicaments suite aux délocalisations de la fabrication par les groupes pharmaceutiques.
    L’Inde a une population de 1,35 milliards.
    Elle priorisera sa population pour l’utilisation des vaccins qu’elle produit et produira.

    Pour info un exemple

    https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/vaccination/articles/sa_8021_fabrication_vaccin.htm

    La fabrication des vaccins, un processus long et complexe
    https://www.youtube.com/watch?v=z5ZqIrfK_Jo&t=129s

    2

Les commentaires sont fermés.