Guerre : Réponse à J-B Auxiètre, par Cédric Chevalier

Puis-je proposer une réponse à la question « simple » de J-B Auxiètre ?

RUSSIE : UNE QUESTION SIMPLE, PAR JEAN-BAPTISTE AUXIÈTRE

16 AVRIL 2022 PAUL JORION 24 COMMENTAIRES

Un individu seul dans l’impasse peut-il vraiment tenir entre ses mains le sort de l’humanité tout entière ?

RUSSIE : UNE REPONSE SIMPLE, PAR CEDRIC CHEVALIER

Non, ni même un groupe d’individus à la tête d’un Etat ou d’un groupe terroriste. Voilà pourquoi la conservation d’un grand nombre d’armes nucléaires n’est pas compatible avec la poursuite d’une vie authentiquement humaine sur la Terre. La théorie de la dissuasion nucléaire par destruction mutuelle assurée est un mythe qui ne tient que jusqu’au jour où il sera démenti par les faits. Alors il sera trop tard et nous n’aurons même plus d’yeux pour pleurer (sic). Le désarmement nucléaire mondial (et partant de toutes les armes de destruction massive présentes et à venir), mutuellement contrôlé, via des traités internationaux est un impératif éthique absolu. Le désintérêt des citoyens et des politiques pour ce sujet depuis 1989 ne doit plus durer un jour de plus. Le problème est le même pour les démocraties comme les USA, qui sont tombés un moment entre les mains de Donald Trump, où la France et le Royaume-Uni qui pourraient tomber entre des mains autoritaires.

Partager :

12 réflexions sur « Guerre : Réponse à J-B Auxiètre, par Cédric Chevalier »

  1. « Le désarmement nucléaire mondial (et partant de toutes les armes de destruction massive présentes et à venir), mutuellement contrôlé, via des traités internationaux est un impératif éthique absolu.  »

    De mon point de vue, cela ne peut arriver que par le désarmement général total et le remise des clés des nations à une fédération mondiale.

    Car Poutine Tsar de Toute la Russie sait très bien ce qu’il adviendrait de lui, comme Xi Grand Coquin, si il n’avait pas ses 6000 ogives entre les mains. Pour faire baisser l’arme d’un gars à cran, il n’y a pas d’autre solution que de poser la sienne au sol. quasi simultanément en le précédent en fait de très peu pour lui donner l’impulsion. Aussi simple que cela. Et chacun la descend ensuite en même temps. Ce qui implique l’abandon de quasiment 80% de la force conventionnelle US en retour. Je crois que là est l’os. Ce n’est pas qu’un problème d’arme nucléaire, c’est un problème d’équilibre des forces conventionnelles aussi. Sommes nous prêt à baisser la garde dans un Monde en contraction qui devrait rendre tous les occupants tendus et excités ?

    Moi je pense qu’il faut le faire, comme les USA auraient dû le faire en 2001 déjà. Mais je ne suis pas en charge.

    1
      1. « devenir un tout petit pays insignifiant » quand tout nos dirigeants rèvent de Puissance !
        Nous sommes encore dans un paradigme machiste de la puissance et de la domination. L’arme nucléaire n’est elle pas jusqu’à ce jour, l’ultime symbole de la puissance phalique chère à tous nos politiciens aux dents longues qui rêvent de laisser leur nom dans les livres d’histoire ?
        Croire au désarmement nucléaire quand le marché de l’armement est en plein boom, n’est ce pas une douce utopie ?
        Vous avez raison Thomas, si nos élites se laissaient convaincre que leurs rêves de « grandeur » est illusoir, nous pourrions envisager une désescalade mais quand je vois comment notre président traite son propre peuple à coup de LBD.
        Quand on regarde les courbes des dépenses militaires dans le monde, on pourrait presue croire observer les courbes du réchauffement climatique mais en plus rapide. https://www.sciencespo.fr/enjeumondial/fr/conflits/part2-1.html
        C’est ce paradigme de puissance qui nous conduit à notre propre destruction. Tant que celui-ci ne sera pas remis en cause, nous disparaitrons à l’occasion d’un festival de catastrophes climatiques, nucléaires, écologiques…
        S’il y a une porte de sortie, c’est en abandonnant cette idée de puissance qui n’est nourrie que par la peur. Celui qui sait ce qu’est véritablement la vie ne craint pas de disparaître et de fait n’a nul besoin de puissance.

        1
    1. Si on faisait ça (faire sauter les joujoux ailleurs) sur une orbite à 20 000 km, ça ferait du beau spectacle. Retombées douces et régulières ensuite.
      Avec la bonne dose de poussière voilà même un moyen de contrôle du climat : 1800 ogives par degré en trop. Telle est l’ordonnance du Dr NO.
      Cool non? OK boomer ?

  2. Je remets mon commentaire d’il y a un jour sur un autre fil :
    « Si l’espèce humaine dans sa globalité était adulte, on serait des centaines de millions d’humains à descendre dans les rues pour demander la destruction de toutes les armes de destruction massive comme les armes nucléaires et chimiques, et ceci dans tous les pays sur cette planète.
    Mais on en est très très loin, malheureusement, on est même sur la pente inverse ! »
    Je suis sur la même longueur d’onde que l’auteur de cet article, mais je dirais aussi que les carottes sont cuites, mission impossible, l’espèce humaine a la guerre dans ses gênes et possède aujourd’hui toutes les armes nécessaires pour détruire toute vie humaine.

    1
  3. Bonsoir à tous,

    Chapeau bas madame…

    Et chapeau bas CloClo pour cela ; il n’y a rien à ajouter, c’est ce que je défends depuis toujours :

    « De mon point de vue, cela ne peut arriver que par le désarmement général total et la remise des clés des nations à une fédération mondiale. »

    Y a plus qu’à comme on dit… Plus facile à dire, qu’à faire a priori…

    Philippe

    2
  4. Merci philippe pour tes encouragements, mais je pense que toute personne sensée sur cette planète pense la même chose.

    Sinon question coïncidence malheureuse, signe annonciatrice encore de déconvenues pour Poutine et son « opération militaire spéciale » (et peut-être pour nous tous dans la foulée si il pète les plombs) son navire amiral en Mer Noire a coulé le même jour que le Titanic, un 14 avril !

    Il ne sera donc pas le Roi du Monde…

    https://www.youtube.com/watch?v=RxzM-vKpyVo

    2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.