5 réflexions sur « Diners : la bouffe est en général dégueulasse, mais il y a une atmosphère »

  1. Pas d’équivalent par chez nous, la gastronomie étant une affaire trop sérieuse – on pourrait évoquer les relais-routiers pour s’en rapprocher, mais pas implantés dans le coeur des villes par définition – nous avons le Bistro ou le gastro – le populo et l’aristo – mais rien de middle class – sinon le restaurant tout simplement, mais sa variété tant dans ses offres culinaires que dans ses agencements empêche tout rapprochement avec la standardisation typique des Diners.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.