Good morning Vladimir… et joyeux anniversaire…, par Alex cinq

Pont de Crimée, où un wagon a accidentellement pris feu à 6h du matin selon la « version officielle » russe.
1/ Va falloir vite en trouver un autre vu la distance entre le train et l’effondrement de la partie routière … 2e version à 8h30 « voiture piégée »
2/ Si ce sont les Ukrainiens, il sont incroyables de réussir une opération pareille … ou, après Nord Stream, les Russes ont-ils commis un autre sabordage afin d’augmenter la mise : la crise et son irréversibilité ?
Ça ne ressemble pas à une frappe de missile, aucun débris projeté, mais un dynamitage précis des supports de tablier qui les soulève pour les faire retomber intacts, et il y a 3 segments distincts coulés mais sur une seule des deux routes… le pont est donc encore fonctionnel. Par ailleurs le train brûlé est en place et intact : aucun effet de souffle latéral.
Pour une telle opération, si c’est les Ukrainiens, l’élongation semble énorme à la nage : 1000 km, c’est juste a proximité du passage maritime du pont… largage d’un commando avec explosifs depuis un bateau de commerce qui passe ? … avec les explosifs… ? Évacuation… ? Et des bateaux de commerce qui passent à cet endroit surveillé nuit et jour… il ne doit pas y en avoir des masses, voire aucun.
3/ La suite s’annonce chaude, c’est un apparent tremblement de terre pour la Russie, ou un prétexte ultime pour : état de guerre officielle, loi martiale, mobilisation plus large, purge ou … tactique.
En attendant le pont reste fonctionnel sur une route, heureux hasard.
Partager :

65 réponses à “Good morning Vladimir… et joyeux anniversaire…, par Alex cinq”

  1. Avatar de timiota
    timiota

    Billard à trois bandes ?
    Un haut gradé russe genre un compatible avec le Khadirov voudrait que le Shoigu soit viré rapidos (alors que Poutine s’amuse à jouer ses sou-fifres les uns contre les autres), il est au courant d’une opération ukrainienne de ce type, mais s’arrange pour « laisser faire », moins de garde-côtes ou moins de controle routiers ou sous-marins ?
    En gros, il « balise »le chemin aux Ukrainiens.

    Il n’y a pas d’analogie directe, mais les attentats à but « pas évident » comme celui de la gare de Bologne (1980) sont le résultat de factions dans l’état, qui laissent une partie des gens borderline dont ils ont connaissance « déborder ».

    Ici, avec ces photos, le scénario « par voiture piégé » semble incompatible. Sur le film de l’explosion vue d’une voiture à 500-700 m derrière, de nuit, on voit que le panache d’escarbille n’est pas centré sur la route, mais sur sa droite (avec un vent qui le rabat de droite à gauche).
    Un peu moins obscur que l’affaire Nordstream des gazoduc percés, à part le point commun que ça isole la Russie de plus en plus, ce qui rend la montée des tensions de toutes sortes de plus en plus probables, sauf avancée ukrainienne très rapide avec reprise complète de 2 oblasts sur 4 et coupure territoriale des russes entre Marioupol et la Crimée pour replacer la situation dans un autre rapport de force.

    3
    1. Avatar de François Corre
      François Corre

      https://www.wsj.com/articles/major-explosion-hits-the-bridge-between-crimea-and-russia-halting-traffic-11665215052
      « Tony Spamer, a former British Army expert on bridge demolitions, said a truck bomb would have created a hole in the middle of bridge but wouldn’t have been sufficient to cut the reinforcing bar and cause the structure to collapse. “You’ve got to attack the whole width of the bridge. Looking at it, it looks like it was attacked from underneath. It’s a monster job,” he said. »

      « David MacKenzie, a senior technical director at COWI Holding A/S, a Denmark-based company that designs and builds some of the world’s largest and longest bridges, said it would take several months for Russia to be able to fully restore the destroyed spans of the bridge, and that the ban on truck traffic is caused by concerns that the bridge’s substructure has also been damaged. Weight restrictions are likely to be imposed on the railway bridge should it reopen, he said. »
      “A quite significant fire has taken place, and it will have an impact on the strength of the steel that is there,” Mr. MacKenzie said. “There is a very good chance that the steel on the top of the deck may well have been heated to temperatures well above the limits that the steel takes.”

      1
  2. Avatar de Jeanpaulmichel
    Jeanpaulmichel

    Inutile de se perdre en suppositions.
    Ce qui m’étonne et m’effraie c’est de voir le « peu » de réactions « fortes » de la Russie au vu de ses déboires supposés en Ukraine.
    Avec à la clé des centaines de morts alors qu’ils disposent d’armes très puissantes pas encore utilisées.
    Je me demande si ce recul, ces « echecs » sont subis ou savamment calculés afin de sortir le grand jeu le moment venu.
    Les américains ont fixé la ligne rouge à ne pas franchir.
    Nul doute qu’il en est de même coté russe.
    L’avenir le dira.

    3
    1. Avatar de XTIAN
      XTIAN

      Des échecs savamment calculés ?
      Comme par exemple :
      – les mobilisables qui fuient la Russie
      – les mobilisés qui doivent acheter leur packetage pour rejoindre leur caserne
      – le report de l’appel annuel des conscrits car les casernes sont occupées par les mobilisés
      – les reculs des soldats russes dans l’est et le sud couplés à des abandons de blessés, de munitions, de matériel militaire
      – L’impossibilité d’utiliser les revenus du gaz et du pétrole pour acheter hors de Russie des composants essentiels pour faire tourner l’industrie
      Ces échecs sont clairement subis : ce qui est inquiétant c’est que cela n’ait pas été anticipé par le Kremlin , et que celui-ci continue à se tromper sur les conséquences de ses décisions .
      C’est ce que les américains qui parlent au Kremlin veulent lui faire comprendre , et c’est ce que Biden veut faire comprendre aux citoyens Russes.

      7
      1. Avatar de Thomas Jeanson
        Thomas Jeanson

        @ Xtian

        Oui, ça donne pas l’impression d’une totale maitrise…

        Saint Ex décrit un peu ça, quand le commandement les envoie faire des missions inutiles et dangereuses au dessus des lignes enemies en 1939 :

         » L’armée va nous perdre comme on perds ses valises, dans le tohubohu d’une gare  »

        ( de mémoire donc à peu près)

        Seulement voilà, la doctrine Russe s’est toujours inscrite dans la durée ( « dénazifier sur une génération » ) et il ne faut pas compter sur la confusion du terrain pour remettre en cause les théories fumeuses de Vladimir à moyen terme.

        1
      2. Avatar de Mich
        Mich

        Ils sont obligés de recupérer des vieux microprocesseurs dans les frigidaires pour faire les systèmes de guidage de leurs missiles super soniques !! Ils ont des Mac Gyver ou quoi ?? à ce train là la guerre n’est pas prête de s’arrêter 🙁

        1. Avatar de barnard
          barnard

          Les microprocesseurs ne sont pas une denrée si rare , je connais une personne qui les collectionne comme des timbres , il en a plus de 5000 , dans une décharge vous pouvez en trouver à la pelle et des bien plus sophistiqués que celui qui a servi à envoyer des hommes sur la lune

    2. Avatar de gaston
      gaston

      @ Jeanpaulmichel

      Vous écrivez : « Ce qui m’étonne et m’effraie c’est de voir le « peu » de réactions « fortes » de la Russie ».

      Ce qui est effrayant, et qui est une réponse possible et plausible à votre étonnement, se trouve peut-être dans l’article du psychiatre Daniel Zagury paru sur le site du JDD ce samedi et dans lequel il parle à propos du chef du Kremlin de « paranoïa délirante ».

      Pourquoi ne réagit-il pas à ce constat d’échec, tout simplement parce que ce constat est dénié. Le psy écrit à ce propos :

      « par ce puissant mécanisme inconscient, toute représentation psychique dans le champ de l’échec, de la déception, de la blessure, est déniée… »

      Plus loin il conclut :

      « Si l’on fait l’effort de s’identifier à ce système paranoïaque, il est concevable que cette course folle puisse mener à l’apocalypse… »

      https://www.lejdd.fr/International/tribune-vladimir-poutine-entierement-soumis-a-sa-megalomanie-selon-le-psychiatre-daniel-zagury-4139406

      Pas vraiment encourageant le psy !

      1
  3. Avatar de Pascal
    Pascal

    Et pourtant, ça ne fait pas les gros titres ! Prudence.
    Chez Mediapart :
    Allemagne: un « sabotage » à l’origine de la panne massive du transport ferroviaire
    8 octobre 2022 | Par Agence France-Presse
    Un acte de « sabotage » visant des câbles de liaison radio a provoqué la panne massive qui a paralysé samedi matin le trafic ferroviaire dans le nord de l’Allemagne, a indiqué la compagnie Deutsche Bahn.

    Un « sabotage de câbles » est à l’origine de cette panne qui a entraîné une suspension pendant trois heures samedi matin des liaisons ferroviaires dans tout le nord de l’Allemagne, a indiqué à l’AFP un porte-parole de la compagnie.

    La panne a été provoquée par une avarie du réseau radio GSM-R des trains servant à la communication avec les conducteurs mais aussi, plus globalement, d’« interface centrale entre les trains et l’infrastructure » de contrôle, précise le Spiegel, le premier média à évoquer, en citant des sources sécuritaires, des soupçons de sabotage.

    Or, ces câbles essentiels pourraient avoir été découpés « en deux endroits », affirme le Spiegel.

    Une action visant ce câble nécessiterait « certaines connaissances » du système ferroviaire, abonde le quotidien populaire Bild, en précisant que la police fédérale est chargée de l’enquête.

    Le trafic a été totalement interrompu pendant environ trois heures en raison d’« une panne du système radio numérique des trains », avant d’être rétabli, selon la Deutsche Bahn.

    L’incident a notamment entraîné une interruption des liaisons entre Berlin et certaines régions de l’ouest et du nord du pays comme le Schleswig-Holstein, les villes de Hambourg et Brême ou encore la Basse-Saxe et une partie de la Rhénanie du nord-Westphalie.

    La liaison Berlin-Amsterdam avait aussi été suspendue.

    Des annulations et des retards étaient encore toutefois à prévoir samedi dans la journée malgré le rétablissement des liaisons ferroviaires, a prévenu la Deutsche Bahn.

    Cet acte intervient un peu plus de deux semaines après des actions de sabotage visant les gazoducs Nord Stream 1 et 2 reliant la Russie à l’Allemagne.

    Le gouvernement allemand avait dans la foulée renforcé la protection de ses infrastructures critiques.

    1. Avatar de arkao

      Qui en veut donc ainsi à l’Allemagne ?

      1. Avatar de konrad
        konrad

        Bonjour,

        Les Russes, pardi ! 😉

        1. Avatar de Romain Vitorge
          Romain Vitorge

          @ konrad – 09 octobre 2022 10h12

          commentaire pavlovien ? 😛

  4. Avatar de l'arsène
    l’arsène

    Un peu de politique fiction : imaginez un état possédant des armes de destruction massive dans la situation actuel de la Russie, c’est à dire sur le point manifestement de perdre une guerre, ses armes conventionnels et ses soldats étant dépassés.
    Croyez-vous une seule seconde que cet état accepterait cette défaite sans employer tous les moyens dont il dispose pour renverser la vapeur, quitte à provoquer un chaos généralisé ?
    N’est-il pas trop tard pour arrêter ce train de la mort étant donné que chaque camp veut toujours une victoire éclatante ?
    Ça sentait le pâté il y a déjà quelques mois, mais là, il empeste !

    2
      1. Avatar de konrad
        konrad

        Bonjour,

        Idem… Trois fois hélas !

    1. Avatar de gaston
      gaston

      Aujourd’hui le président des Etats-Unis, avec peut-être quelques arrière-pensées, rejoint ce qui est dit sur ce blog depuis bientôt 9 mois en déclarant craindre « l’apocalypse nucléaire » :

      https://www.huffingtonpost.fr/international/video/apres-les-menaces-de-frappe-nucleaire-russes-biden-craint-l-apocalypse_208667.html

      Ce matin sur France-infos le Général Vincent Desportes, professeur à Science-Po était sur la même analyse, estimant que le risque est plus grand aujourd’hui en 1962 en disant qu’alors il y avait deux acteurs rationnels, alors qu’aujourd’hui l’un est acculé.

      Ca sent le pâté ?

      En 62 : Khrouchtchev, aujourd’hui : une croûte de chef.

    2. Avatar de Khanard
      Khanard

      @l’arsène

      Politique fiction ? oh comme j’aimerais ! non non on est là dans la tragique réalité .

    3. Avatar de François M
      François M

      @L’arsène

      Pour l’instant, ce sont des revers militaires qui n’amènent pas à une extrémité de ce genre. Pour moi, la ligne rouge c’est la Crimée. Le danger deviendra réel lorsque les ukrainiens voudront récupérer ce territoire. Ça bougera beaucoup côté diplomatie à ce moment-là (rappelons que le cordon de la bourse ukrainienne est aux mains de Biden).

      1. Avatar de François M
        François M

        L’utilisation d’une bombe nucléaire (même tactique) impliquerait une réaction forte des USA et de la Chine (pour une fois qu’ils seraient d’accord). Il y a un « accord du principe » sur l’utilisation du nucléaire : en attaque, on ne l’utilise pas contre un adversaire qui n’en est pas équipé. La Chine tient à cet « accord de principe » pour ne pas voir Taiwan s’équiper d’une telle arme.

        Quant aux USA, ils auraient indiqué à Poutine qu’ils riposteraient non pas avec du nucléaire, mais en conventionnel de sorte à paralyser entièrement l’armée russe en Ukraine. Je pense également que la sort de la Crimée dépendra de la « sagesse » de Poutine à ce sujet.

        D’un point de vue pratique, une bombe nucléaire tactique sur un front de 900 km, avec à chaque endroit peu d’objectifs et d’effectifs militaires à détruire chez les ukrainiens, aurait peu d’effet, sauf à en utiliser une palanquée ! Ces bombes sont principalement faites pour arrêter une colonne de chars, les ukrainiens ne se promènent pas en colonne…

        3
    4. Avatar de CloClo
      CloClo

      Salut l’arsène !

      « Croyez-vous une seule seconde que cet état accepterait cette défaite sans employer tous les moyens dont il dispose pour renverser la vapeur, quitte à provoquer un chaos généralisé ? »

      Très bonne question. Toute l’Histoire des guerres depuis après 1945 montre que toutes les grandes puissances qui avaient l’arme nucléaire (le club des 5 mais sans Claude, Annie Gauthier, François Gauthier, Mick, Dagobert) ne l’ont pas utilisé alors que leurs armées étaient défaites ou en état de perdre, après de lourdes pertes et sur des territoires considérés comme stratégiques et ou faisant partie de leurs « possessions ». Pourtant déjà à l’époque pas mal de généraux et de politiques préconisés l’utilisation de ces armes nucléaires pour faire pencher la balance définitivement de leur côté. On peut penser que ce qui a prévalu alors prévaut toujours, à la restriction suivante :

      Ici, le pays nucléaire explique jouer sa propre sécurité existentielle, à ses propres frontières territoriales, et dans un contexte général de déplétion et de crises multiples toutes aussi existentielles, surfant une modification des rapports de forces déséquilibrant l’ensemble et avec un pessimisme et un nationalisme qui plombe l’ambiance partout. Ce faisant ça peut partir en cacahouète atomique effectivement. Mais de mon point de vue ça serait quand même pour quelqu’un qui craint la mort en fait réaliser une tentative de suicide, et cette logique m’échappe un peu. Car malgré la taille gigantesque de la Russie, toute la culture slave et l’essence de cette culture tient en très peu de ville et endroit non ? Quelle logique à tout ça ? On parle de frappe stratégique ou tactique, quels mots intelligent pour savant à ce qui n’est en vérité qu’une énorme massue débile sans aucune stratégie ni tactique, mais de la force brute à l’état pur.

      3
  5. Avatar de Tout me hérisse
    Tout me hérisse

    Fort des succès récents de son armée, V.Zelensky n’est-il pas en train d’échapper au contrôle de son cornac américain ? Quel est ce jeu dangereux qu’il a initié ?
    Les premiers bénéficiaires d’une frappe nucléaire tactique russe sont les européens, les américains ne seraient éventuellement concernés que par une frappe nucléaire stratégique : il est urgent de se calmer et surtout de calmer les ukrainiens, la diplomatie doit reprendre les choses en main avant d’arriver à un point de non retour !

    1
    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      Mais ce fichu pont n’était il pas surveillé ? Défendu ? les deux parties , Ukraine et Russie ont tout intérêt à voir ce pont détruit . Les uns pour des raisons tactiques, les autres pour des raisons de prétextes .

      1
      1. Avatar de gaston
        gaston

        Vous avez été entendu, Vlad a fait le nécessaire :

        https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Pont-de-Crimee-Poutine-ordonne-un-renforcement-de-la-securite–41956851/?countview=0

        Oui, mais hier ?

        Hier, Vlad était en vacances (anniversaire) et les Ukrainiens faisaient le pont.

        4
    2. Avatar de Arnaud Castex
      Arnaud Castex

      Operation Mur du çon accomplie à 16h05 avec brio:
      « les premiers bénéficiaires d’une frappe nucléaire tactique russe sont les européens »!!!!!
      Une autre ! Une autre !

      2
      1. Avatar de timiota
        timiota

        C’est le çonfusionnisme, me dit çonfucius dans mon oreillette.

        3
      2. Avatar de CloClo
        CloClo

        Passé même en vitesse supersonique ! Belle déflagration.

        Pour un hérisson quel exploit. D’habitude ils finissent écrabouillés sur la route de la débâcle et de l’exode.

        2
        1. Avatar de Tout me hérisse
          Tout me hérisse

          @CloClo
          Chacun sait que vous êtes cramponné à votre logique binaire, essayez de vous pencher un peu sur Fuzzy logic, logique floue qui a un grand intérêt en IA et qui admet que la vérité puisse être entre 0 et 1, au contraire de la logique booléenne habituelle !

          2
          1. Avatar de CloClo
            CloClo

            La flèche atteint toujours la cible malgré l’idée que la division par 2 puissent être infini !

            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              Malgré que ent ! Je suis très énervé 🤣

      3. Avatar de JMarc
        JMarc

        sans parler du délire d’ « initié » !

      4. Avatar de Tout me hérisse
        Tout me hérisse

        @Arnaud Castex 17h01
        Que croyez-vous donc, que les européens échapperaient aux retombées radioactives à la suite de l’utilisation de l’un ou l’autre engin nucléaire tactique sur le champ de bataille actuel ?
        Lorsque j’écris ‘bénéficiaire’, ayez la bonté de ne pas prendre cela au premier degré : il ne s’agit aucunement d’un profit à la suite de cette éventuelle catastrophe, mais bien d’une conséquence dans toute son horreur!!

        3
        1. Avatar de Arnaud Castex
          Arnaud Castex

          Et « ce jeu dangereux » initié par Zelensky, faut le prendre à quel degré ?? Je ne reçois qu’une excuse c’est que tu carbures au degré alcoolique…

          4
          1. Avatar de CloClo
            CloClo

            On comptera les bouses à la fin de la foire ! J’ai ouvert un livre comptable.

            1
            1. Avatar de Tout me hérisse
              Tout me hérisse

              Regardez bien où vous posez les pieds ; glisser le cul dans une bouse n’est pas agréable.. 🤓

    3. Avatar de Romain Vitorge
      Romain Vitorge

      @ Tout me hérisse – 08 octobre 2022 16h05

      et les premiers bénéficiaires des frappes sur la plus grosse centrale nucléaire d’Europe ?

      La centrale ukrainienne ZNPP doit être protégée de toute urgence, déclare M. Grossi de l’AIEA
      https://www.iaea.org/newscenter/pressreleases/ukraines-znpp-must-be-urgently-protected-iaeas-grossi-says-after-plant-loses-all-external-power-due-to-shelling

      1. Avatar de Tout me hérisse
        Tout me hérisse

        Ah ! Le nucléaire en Ukraine, les centrales sont de technologie russe, avec jusqu’il y a peu, la fourniture du combustible par les russes, mais les généreux fournisseurs potentiels de combustibles (Westinghouse) ont convaincus les ukrainiens de se fournir chez eux, cela n’a pas été sans inconvénients :
        https://www.enerzine.com/le-combustible-nucleaire-de-westinghouse-ne-satisfait-pas-aux-exigences/16412-2014-04
        Business toujours..

  6. Avatar de Khanard
    Khanard

    ah la la ces fichus ponts ! toujours à tomber au mauvais moment !

      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        j’ai toujours adoré ce petit personnage qui n’est en fait qu’un trait qui se déplace . Par contre j’ai totalement oublié le dessinateur .
        sinon excellent !

          1. Avatar de Khanard
            Khanard

            merci beaucoup pour cette information. Je reste toujours émerveillé .

      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        en termes de génie civil on appelle ce phénomène entrer en résonnance , théorie des nœuds et des cordes .
        Destructeur.
        c’est pour cette raison qu’on demande à des défilés de ne pas marcher au pas sur un pont (je simplifie énormément)

  7. Avatar de Bob
    Bob

    Ah les joyeux vas t-en guerre responsables que voilà….. Magnifique!

  8. Avatar de un lecteur
    un lecteur

    Un tuyau, un câble et un pont, juste pour emmerder. Du travail d’orfèvre, loins des yeux et des systèmes de surveillances braqués sur l’Ukraine. Quasi impossible d’en déduire l’origine et les objectifs stratégiques, mais la quasi certitude d’un commenditaire unique avec des connaissances techniques et matérielles de première main.

    Je penche pour la Russie. Poutine ferait du Gerasimov matériel là où l’attendait dans le virtuel.

      1. Avatar de timiota
        timiota

        Ou ceci:
        Medvedev avait averti de représailles « vous-voyez-ce-que-je-veux-dire » envers qui s’attaquerait au pont de Kertch : « One of the Ukrainian generals talked about the need to strike at the Crimean Bridge. I hope he understands what the retaliatory target will be.” (source ; Guardian).

        Dans la série « rien ne va comme prévu », voici une série de « buts déviés » :

        La représaille promise par Medvedev était Nordstream 1+2. Car en explosant les gazoducs, l’Europe se coupe de l’énergie de la zone russe et ce même si l’Otan installait un régime fantoche (euro-nazi, pour faire camaïeu) à Moscou même.
        Pour diverses raisons, Nordstream est explosé plus tôt (essai foiré, « vraie bonne raison », qu’importe). Du coup, cela libère les ukrainiens, dont le bras « commando » est probablement assez bien retenu pas les USA pour les grandes opérations comme celle là. Le temps de viser une config de lune favorable (pleine lune) et marée/vents corrects, et hop-et-plouf.

        Il est vrai que ce que je décris sont des mécanismes d’escalade (vers le nuke).

        3
        1. Avatar de François M
          François M

          Théorie intéressante !

        2. Avatar de François M
          François M

          Une autre hypothèse est que les attentats NordStream, tout comme celui du pont de Crimée, ont été faits par l’Ukraine sans en avertir les occidentaux.

          Pour les gazoducs, le risque d’une remise en service de ceux-ci cet hiver suite à une pression de la population des pays de l’ouest devait sans doute inquiéter Kiev. Couper cette possibilité aux allemands permettait de les forcer à plus s’impliquer en faveur de l’Ukraine. Tout comme le fait que les deux gazoducs opérationnels, celui passant par l’Ukraine ne serait plus alimenté, réduisant d’une part le péage à payer par les russes, et d’autre part la possibilité pour l’Ukraine d’être approvisionné en gaz.

          Pour le pont, les américains ont probablement refusé leur accord, et les ukrainiens sont passés outre, considérant qu’il était stratégiquement nécessaire de couper toutes les voies de ravitaillement en munitions pour les russes (celles passant par le nord étant également attaquées). Du coup, les américains ayant compris cela, ils reviendraient à la table de discussion tel que proposé par les turcs (si la nouvelle postée par Garorock ci-dessous est exacte), histoire de rappeler aux ukrainiens qui doit décider !

          Je ne peux que rappeler aux ukrainiens qu’il est toujours dangereux de fâcher ses amis.

          1. Avatar de Tout me hérisse
            Tout me hérisse

            Nous attendrons avec curiosité les résultats de l’enquête initiée par les danois et les suédois, concernant les attentats commis sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2, s’ils consentent à divulguer, cela pourrait surprendre plus d’uns !?
            Par ailleurs, nul n’a trouvé étrange que les livraisons de gaz russe en direction des pays européens, se soient poursuivies via les gazoduc ukrainiens, en dépit de la guerre qui oppose Russie et Ukraine, cette dernière percevant environ 7Md de $ annuels pour les droits de passage. La conservation de ces revenus pour l’Ukraine était l’un des arguments opposés par les USA pour contraindre l’Allemagne à ne pas mettre en service Nord Stream…
            Pour ceux qui s’intéressent à la chose, voyez également les déclaration du sénateur du Texas, Ted Cruz, ardent défenseur des producteurs de gaz de schiste texans…, le Business nous enfume !

    1. Avatar de François M
      François M

      Et pendant ce temps là en Ukraine …
      – la centrale de Zaporijjia est de nouveau déconnectée du réseau et l’AEIA alerte.
      https://www.iaea.org/newscenter/pressreleases/ukraines-znpp-must-be-urgently-protected-iaeas-grossi-says-after-plant-loses-all-external-power-due-to-shelling
      – le général en chef russe responsable de « l’opération spéciale » a été remplacé.
      https://www.midilibre.fr/2022/10/07/guerre-en-ukraine-nouveau-remaniement-dans-larmee-russe-qui-limoge-le-commandant-du-district-militaire-oriental-10721243.php
      – le pont aurait-il été piégé par un drone ukrainien sous-marin ?
      https://twitter.com/G_Yakovleff/status/1578655572391391232
      – j’ai lu quelque part sur twitter (fake or not fake, that is the question) que les soldats ukrainiens auraient reçu l’ordre de faire « silence radio » …

      Ça bouge, ça bouge… je dirai même plus : ça tangue, ça tangue…

  9. Avatar de Jeanpaulmichel
    Jeanpaulmichel

    Bonjour XTIAN,
    Je comprends et partage en partie vos arguments. Cette affaire a été mal engagée coté russe avec de plus une analyse erronée du niveau d’implication des pays occidentaux tant en fourniture d’armes que de renseignements ou formation du personnel à l’utilisation du matériel fourni
    Dès lors, une guerre conventionnelle était perdue d’avance.
    Quelle alternative reste t’il à la Russie vu que la situation militaire lui est défavorable ? Indépendamment des conséquences politiques internes, ordonner sous 48 heures un repli sur ses frontières ? Lesquelles ? Crimée inclue ou pas avec, de fait, abandon des 4 régions annexées ?
    Nul doute que cela doit discuter âprement dans les chancelleries, chacun étant conscient des enjeux et risques. L’oncle Sam est très fortement impliqué dans ce conflit, son issue dépendra de lui.

    1
    1. Avatar de Garorock
      Garorock

       » Selon le journal pro-gouvernemental turc Milliyet, Istanbul a demandé aux États-Unis, à la France, à l’Allemagne et au Royaume-Uni de négocier avec la Russie, et des « personnalités influentes » à Washington ont déjà réagi positivement au plan, selon le journal. Aucun commentaire officiel n’a été fait à ce sujet. »

      1. Avatar de timiota
        timiota

        Erdogan veut une réduc pour la modération de ses comptes tweeter gouvernementaux (ou personnels ?) ? (Musk semble sur la même longueur d’onde !?)

        1. Avatar de Garorock
          Garorock

           » Les services de renseignement américains pensent que certaines parties du gouvernement ukrainien ont autorisé l’attentat à la voiture piégée… qui a tué Daria Douguina, la fille d’un éminent nationaliste russe. C’est un élément d’une campagne secrète dont les responsables américains craignent qu’elle n’élargisse le conflit. »
           » Le Times déclare: «Les États-Unis n’ont pris aucune part à l’attaque, que ce soit en fournissant des renseignements ou une autre forme d’assistance, ont déclaré des responsables. Les responsables américains ont également déclaré qu’ils n’étaient pas au courant de l’opération à l’avance et qu’ils se seraient opposés au meurtre si on les avait consultés.»
          la question se pose: pourquoi les services de renseignement américains ont-ils divulgué au Times un rapport qui implique le régime de Zelensky dans l’assassinat de Moscou? Pourquoi indique-t-il qu’il a admonesté l’Ukraine pour cette opération?

          « Se peut-il que le rapport indique que les États-Unis s’inquiètent des retombées politiques d’une opération plus récente qui a des conséquences internationales bien plus importantes que l’assassinat de Moscou? Le bombardement inexpliqué du gazoduc Nord Stream vient à l’esprit.
           » l’objectif de la «révélation» de l’assassinat de Moscou est de fournir au gouvernement Biden un certain degré de «déni plausible» si l’implication de l’Ukraine dans l’attentat du Nord Stream était connue. »

          1
          1. Avatar de Marclm
            Marclm

            Mais oui mais pour les gazoducs , c’est une attaque contre un territoire et un pays de l’otan , vous imaginez tout ce que ça implique ?

        2. Avatar de Garorock
          Garorock

          Musk est sur la même longueur d’onde que trump.

  10. Avatar de alex cinq
    alex cinq

    Je vous soumets ce scénario:

    La logique poutinienne n’est pas une logique de coût/bénéfice.

    Poutine bluff t il? Certains se posaient la même question en assistant à l’amassement de troupes…

    La situation tactique est à l’instant t défavorable aux russes.

    On est dans entré dans la survie d’un régime, la crédibilité d’une parole et d’une posture, et l’insondable d’un esprit solitaire. On ne connaît pas le niveau de chaos interne aux structures étatiques russes, mais le chaos se règle aussi par un grand coup de sifflet ou de revolver en l’air, temporairement… donc la probabilité est très haute d’un tir.

    Une bombe tactique c’est très limité ca rase tout à 5 km et souffle sur 20 km de diamètre. Les retombées radioactives emportées par le vent ce n’est pas un sujet, des essais aériens la terre en a connu ainsi que des catastrophes nucléaires.

    En terme de sidération, elle serait aussi puissante en interne à la russie. D’une durée inconnue. De même que l’explosion sur le pont de Crimée donne à Poutine un argument, un tir tactique de semonce, donnerait un argument d’urgence à le renverser à ceux de son armée pour qui la catastrophe assez duré, ou qui considèrent la vie de leur proche comme supérieure à l’intérêt du Dombass et de la Crimée russe.

    Les occidentaux pourraient donc ne pas réagir. Ce serait la plus puissante réaction de laisser seul avec son geste, de laisser le temps au temps pour que les russes constatent que cela ne change rien au terrain, que finalement l’otan n’a rien de belliqueux… puisque ne réagit pas à ce niveau mais accélère encore le soutien conventionnel. Cela ne changera rien à la détermination des ukrainiens et à leur progression sur le terrain.

    Si la tentation d’un deuxième tir plus meurtrier arrivait, on peut (il faut alors) espérer que certains militaires russes se lèveraient alors pour arrêter le bras qui conduit tout droit à l’apocalypse.

    J’essaie de trouver une fin heureuse, et la meilleure manière de montrer au peuple russe noyé de propagande que le récit est faux et susciter une prise de conscience devant l’abject de ce que l’on commet en leur nom.

    L’ukraine est vaste. Les espaces où les conséquences seraient limitées ne manquent pas.

    Imaginons , rêvons qu’après avoir usé son ultime menace, il ne se passe rien. Quel autre levier de chantage aura t il? Aucun.

    2
    1. Avatar de CloClo
      CloClo

      Je pense aussi qu’une non réaction serait la solution la plus efficace. Le laisser gérer tout seul les conséquences de sa grosse massue nucléaire. Pitié cessons de parler stratégie ou tactique en la matière.

      1
    2. Avatar de Garorock
      Garorock

       » Après que la Russie a lancé plusieurs frappes aériennes sur Zaporizhzhia dans la nuit, tuant 12 personnes et blessant au moins 49 civils, le ministre des Affaires étrangères Dmytro Kuleba a déclaré que l’Ukraine « a un besoin urgent de systèmes de défense aérienne et antimissile plus modernes pour sauver des vies innocentes ».
      A force de tirer des missiles autour de la centrale, un « accident » va peut être finir par arriver…
      Quels seraient les conséquences de cet « accident »?
      Comment serait-il qualifié par les différents belligérants?
      Quelle riposte?

    3. Avatar de Tout me hérisse
      Tout me hérisse

      Ce qui serait assez génial de la part de V.Poutine, serait de dire : « Ok, ce que vous avez fait à mon pont de Ketch et aux Nord Streams, cela mérite une méchante mesure de rétorsion, j’ai le soucis de l’avenir de l’humanité, donc je ne le ferai pas ; de plus, je décrète un cessé le feu unilatéral, il faut maintenant se parler ! »
      Cela prendrait tout le monde de court, mais bah ! Cela ne peut malheureusement se passer que dans les rêves…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. C’est d’abord la planète qui est fort injuste. Il faisait si bon de vivre à quelques espèces de singes pouvant…

  2. celle -ci a été écrite par jan howard pour son fils qui était au vietnam. celui-ci n’a pu lui répondre…

  3. tiens encore une qui a souffert de la vie : Jan Howard https://youtu.be/OiBkvmsJ2eE en photo tammy wynette et jan howard

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta