Greenpeace France : Urgent ! Le financement des ONG est menacé

   
 

Bonjour Paul,

Je m’adresse à vous aujourd’hui car je suis très inquiet et j’ai besoin de votre aide sur un sujet qui vous concerne directement.

La semaine dernière, un amendement extrêmement dangereux et liberticide a été adopté en Commission des finances à l’Assemblée nationale lors de l’examen du budget 2023. Cet amendement vise à supprimer les avantages fiscaux accordés aux donateurs et donatrices des associations dont les militants se rendraient coupables d’intrusion sur des sites agricoles ou industriels.

En clair, cet amendement vise à museler les associations comme Greenpeace qui utilisent la désobéissance civile non-violente pour lancer l’alerte sur des enjeux environnementaux et pour défendre l’intérêt général. Alors qu’un millier de scientifiques* a appelé à désobéir pour faire face à l’urgence climatique, des députés souhaitent sanctionner les associations qui utilisent ce mode d’action légitime.

S’il était définitivement voté, cet amendement toucherait de plein fouet l’ensemble des organisations qui dénoncent les dérives de notre système agricole et industriel. Il serait une menace directe sur la pérennité financière de notre association en privant les donateurs de la possibilité d’avoir une déduction fiscale sur les dons qui nous sont faits. Ce serait donc une sanction contre notre organisation, mais aussi contre toutes celles et tous ceux qui, comme vous, nous font confiance.

Nous ne sommes pas dupes. Des lobbys sont à la manœuvre pour tenter de faire taire les associations qui ont le front de dénoncer des scandales. Ce n’est pas la première fois qu’on cherche à nous intimider : Greenpeace fait régulièrement face à des procès baillons.

Nous devons tout faire pour empêcher que cet amendement soit voté lors de l’examen en séance plénière cette semaine et ainsi protéger la légitimité de la désobéissance civile non-violente. Aux côtés d’une quarantaine d’autres organisations, nous avons alerté les médias* la semaine passée et envoyé un courrier à la première ministre Elisabeth Borne pour lui signifier notre inquiétude et notre indignation et lui demander de tout faire pour qu’il ne soit pas voté cette semaine. Nous n’avons pour le moment eu aucune réponse.

Nous devons maintenir la pression pour empêcher le vote de cette mesure liberticide !

Pour cela, nous avons besoin de toute l’aide citoyenne possible Paul !

1) Vous pouvez contacter le gouvernement et notamment Élisabeth Borne pour lui demander de rendre un avis défavorable à cet amendement lors de son examen en séance plénière et de mobiliser l’ensemble des députés de la majorité présidentielle et de ses alliés à voter contre.

envoyer un email (modèle proposé à personnaliser) au cabinet d’Élisabeth Borne (vous pouvez modifier le contenu si vous le souhaitez et ajouter l’objet de votre choix)appeler le cabinet : 01 42 75 80 00 ou Matignon : 01 42 75 79 15

2) Vous pouvez interpeller le rapporteur général (Jean-René Cazeneuve) pour l’inciter à maintenir son avis défavorable sans se laisser influencer.

envoyer un email (modèle proposé à personnaliser) au rapporteur général

3) Vous pouvez demander au groupe Renaissance et à sa présidente Aurore Bergé d’inciter les députés à être massivement présents en séance plénière et à voter contre cet amendement.

envoyer un email (modèle proposé à personnaliser) à Aurore Bergé

Vous pouvez retrouver ces différentes actions et les informations récentes sur notre site Web.

Face à cette nouvelle tentative d’intimidation de la société civile, nous continuerons de défendre sans relâche nos libertés d’opinion et de manifestation, si essentielles face aux épreuves que nous traversons et pour la démocratie, et d’alerter les citoyennes et citoyens sur ces dérives sécuritaires.

Je compte sur vous et vous tiendrai bien sûr au courant très vite.

Merci à vous

Jean-François Julliard
Directeur général de Greenpeace France

PS : si vous le souhaitez, vous pouvez également rejoindre notre groupe de cybermilitant.es sur l’application Telegram pour participer à notre action d’interpellation sur Twitter

* Pour en savoir plus : l’appel des 1000 scientifiques notre communiqué de presse

 
     
  Greenpeace est uniquement financée par des citoyens et des citoyennes. Soutenir notre liberté de parole et d’action, c’est soutenir notre indépendance.
Nous contacter    Faire un don
 
     
 
Ce courriel a été envoyé à l’adresse pauljorion@gmail.com
Pour ne plus recevoir d’email de Greenpeace, désabonnez-vous ici.

© Greenpeace France 2022
Partager :

28 réponses à “Greenpeace France : Urgent ! Le financement des ONG est menacé

  1. Avatar de pierre guillemot
    pierre guillemot

    Mauvaise pensée : des généreux donateurs qui seraient dissuadés de donner à une bonne cause parce qu’ils n’auraient pas la prise en charge des deux tiers de leur générosité par la communauté des contribuables manquent de conviction.

    Personnellement, je n’utilise jamais le certificat fiscal, justement pour la raison ci-dessus. Mes générosités sont mon choix.

    A part ça, la désignation des « mauvaises ONG » risque de faire du bruit (et d’être donc favorable à ces ONG).

    Note: il y a un précédent, les journaux qui ne pensent pas bien (ma traduction de : ont été condamnés pour appel à la haine ou équivalent) ne reçoivent pas les subventions à la presse. L’émotion est très faible, je me demande pourquoi.

  2. Avatar de Khanard
    Khanard

    j’ai cliqué sur les liens mais je ne suis pas certain que ceux ci fonctionnent . même sur le site de greenpeace j’ai des doutes . Une aide peut être ?

    1. Avatar de Lagarde Georges
      Lagarde Georges

      Sur ma tablette Apple ça fonctionne quand je fais un clic bouton droit avec la souris puis que je choisis « envoyer un email » dans le menu qui s’affiche.

      Pour avoir de l’aide il vous faut au minimum indiquer quel matériel (PC Window ou Apple, téléphone Android ou iPhone, etc) vous utilisez.

    2. Avatar de Aulivier
      Aulivier

      Bonjour,
      Les liens pour écrire aux élus et rapporteur fonctionnent si un gestionnaire de courrier, comme Thunderbird, Mail ou Outlook par exemple, est installé sur votre ordi.
      Si ça n’est pas le cas, des exemples de mail et l’adresse des destinataires sont disponibles sur le site de Greenpeace, reste à faire du copier/coller :
      https://www.greenpeace.fr/le-financement-des-ong-menace/#email

  3. Avatar de Khanard
    Khanard

    en commentaire sur le site Greenpeace les mêmes constatations sont évoquées !

  4. Avatar de Dup
    Dup

    Ouiiiiinnnnn on va plus pouvoir se financer par l’évasion fiscale vite écrivez tous à Elisabeth Borne et à Aurore Bergé….

    lololololol

  5. Avatar de Christian Brasseur
    Christian Brasseur

    Ce mode d’action légitime est-il seulement menacé en France, qu’en est-il en Belgique (je pense à « code rouge » et ses activistes sur le site de TotalEnergie à Feluy)?

    1. Avatar de Chabian
      Chabian

      Je ne suis pas spécialiste. Je crois qu’en Belgique, la déduction fiscale est attribuée à des organismes « reconnus d’intérêt public ». Qui en donne la reconnaissance ? Un conseil auprès de la « Communauté Wallonie-Bruxelles », dans lequel siègent notamment … des grosses organisations qui se méfient des nouveaux venus… pour partager le gateau du « mécénat » (sauf erreur).

      1. Avatar de Christian Brasseur
        Christian Brasseur

        C’est bien ce que je craignais: un organisme international tel que Greenpeace peut être reconnu d’intérêt public dans un pays comme la Belgique, et ne le serait pas ou plus aux yeux d’un certain gouvernement français…l’ombre de ce géant pétrolier honteusement attaqué par ces activistes sans foi ni loi a sans doute frappé là où cela fait le plus mal: c’est à dire, au portefeuille de ces chers dirigeants… d’où la mesure de ‘represaille’ en cours…

  6. Avatar de JMarc
    JMarc

    Pour moi, tous les liens fonctionnent (vers les courriels et vers le site de Greenpeace).
    J’ai mis en objet des courriels :
    « Pour que les actions de désobéissances civiles restent non-violentes »

  7. Avatar de Juillot Pierre
    Juillot Pierre

    Quelle sera l’étape d’après pour reprendre l’expression de Maud Bregeon, élue « Renaissance » qui déclara il y a peu sur les « réseaux sociaux », sur fond d’affaire de blocage de raffineries… que : « La désobéissance civile est un mode d’action inacceptable, et à contre-courant de l’État de droit. Quelle est l’étape d’après ? Bloquer des départs de jets, qui transportent des organes ? Saboter des cultures agricoles ? Attenter à la sureté des centrales ?

    Sera t-il question de ne plus « DEFISCALISER » partiellement les dons faits aux partis politiques écologistes, des gauches, etc… (partis, mouvements politiques étrangement pas interpellés par ce courrier et cette initiative… Pourquoi donc…?) en appelant à la désobéissance civile, à des manifestations pacifiques – bientôt « interdites » elles aussi ? – en cas de nouvel appel des « Républicains », et/ou des extrême droites… aux dons défiscalisés, désocialisés, eux aussi, dons exonérés d’impôts devant éponger leurs dettes privées pourries, pertes casinos…?

  8. Avatar de Hervey

    « Prier Dieu qu’il veuille bien nous absoudre de nos péchés » semble être la démarche pronée par Jean-François Julliard dans cette missive d’interpellation.

    Je lui souhaite bonne chance.

  9. Avatar de Khanard
    Khanard

    je dédie la vidéo suivante à tous les activistes non violents . Leur force, notre force est ce point levé .
    Le lieu est symbolique , Belgrade en commémoration de la chute de Milosevic grâce au mouvement activiste Otpor!
    Peter Gabriel Chantant « Biko » en hommage à Biko assassiné en Afrique du Sud.

  10. Avatar de Khanard
    Khanard

    ah j’oubliais le principal à chaque fois j’en ai les larmes qui viennent.

  11. Avatar de Hadrien
    Hadrien

    Je suis membre cotisant de greenpeace parce que j’admire leurs actions courageuses contre les chasses à la baleine. J’ai appris récemment qu’ils étaient subsidiés par Poutine, pour leur engagement anti-nucléaire.
    J’hésite à continuer, il faut choisir entre les Ukrainiens, les démocraties et les cétacés ?!
    Je pense qu’en tout cas toute ONG (et tout politique – le RN est aussi subsidié par Poutine semble – t – il) doit publier ses plus importants donateurs avec leur contribution.

    1. Avatar de Paul Jorion

      … J’ai appris récemment qu’ils étaient subsidiés par Poutine, pour leur engagement anti-nucléaire.

      Vous avez « appris récemment » ? Vos sources svp !

      Lisez plutôt ceci :

      Greenpeace

      L’industrie nucléaire …

      L’industrie nucléaire française, une alliée du régime de V. Poutine

      Publié le 10 mars 2022

      Nucléaire, Paix et désarmement

      Dans une analyse publiée aujourd’hui, Greenpeace France montre les interdépendances entre les filières nucléaires française et russe, de l’exploitation de l’uranium au traitement des déchets radioactifs, de la construction des centrales à leur exploitation.

      La connivence des industriels français et russes facilite le développement tentaculaire de l’industrie nucléaire russe et renforce l’influence de Vladimir Poutine sur la scène internationale. Si le gouvernement français veut être crédible au sommet de Versailles sur une stratégie d’indépendance énergétique européenne, il doit exiger des entreprises françaises du nucléaire la rupture de leurs contrats avec Rosatom et ses filiales.

      L’analyse de Greenpeace détaille notamment :

      les relations étroites entre l’industrie nucléaire française et Rosatom, entreprise publique du nucléaire au service des intérêts de Vladimir Poutine ;
      comment, à travers différents partenariats, EDF, Framatome ou le Commissariat à l’énergie atomique facilitent l’implantation des activités de Rosatom hors de la Russie ;
      la place centrale de la sphère d’influence russe, notamment du Kazakhstan, dans l’approvisionnement en uranium de la France (45%) ;
      le choix exclusif de la Russie par Orano et EDF pour réduire leur stock encombrant d’uranium de retraitement.
      Malgré le début de la guerre en Ukraine, les industriels français du nucléaire ont jusqu’à présent estimé qu’aucun changement de leurs relations avec Rosatom n’était nécessaire. Pire, ces liens sont en passe de se renforcer avec la perspective que l’État français cède au russe Rosatom 20% du capital de GEAST, fabricant des turbines Arabelle pour centrales nucléaires.
      L’Etat français ignore ainsi les injonctions du Parlement européen à stopper les partenariats industriels avec la Russie. « La filière nucléaire française a tant besoin de ses contrats russes qu’elle ne peut se décider à les arrêter. Emmanuel Macron fait preuve d’un cynisme glaçant en dénonçant l’agression militaire de Vladimir Poutine tout en préservant les coopérations entre l’industrie française du nucléaire et le secteur nucléaire russe », analyse Pauline Boyer, chargée de campagne Transition énergétique à Greenpeace France.

      Alors que les chefs d’Etat européens sont réunis à Versailles pour définir des alternatives – nécessaires et urgentes – au gaz et au pétrole russes, le développement du nucléaire ne peut pas être une réponse. Au contraire, la rupture des liens de l’industrie nucléaire entre la France et la Russie stopperait la dynamique d’exportation des réacteurs russes, utilisée par V. Poutine à des fins géopolitiques. « Aujourd’hui, miser sur le nucléaire, c’est maintenir la France sous l’influence de la Russie. La souveraineté énergétique grâce au nucléaire est une chimère. Seules la réduction de la consommation et les énergies renouvelables sont à la hauteur de l’enjeu et permettront d’avancer vers un monde soutenable et pacifié », estime Pauline Boyer.

      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        tout à fait pertinent de mettre cet article que j’avais lu en temps et heure.

        Et pour abonder en ce sens paru dans le Canard Enchaîné n° 5318 12 octobbre 2022. Article signé par Odile Benyahia- Christophe Labbé
        Je résume : depuis l’invasion russe 3 milliards de m3 de gaz russe transitent par l’Ukraine et la Turquie .L’Ukraine touche des dividendes d’un montant de 1.3 milliards via le gazoduc Brotherhood. De plus l’Allemagne reste le premier acheteur d’hydrocarbures russes.
        Mais ce n’est pas tout. Le Crea (organisme indépendant de recherche sur l’énergie) estime que l’europe a versé 100 milliards à Moscou .
        D’autre part le gaz qui ne peut pas transiter par l’Europe le fait cahin caha par la Chine qui l’achète à très bon prix et le renvoie à prix fort du GNL américain en Europe .
        Pour ce qui est du pétrole ce n’est guère mieux. L’embargo sur le brut annoncé pour le 5 décembre ne le sera pour les produits raffinés qu’en 2023 mais il faudra jouer à cache-cache avec les petits malins qui transbordent d’un tanker à l’autre (pratiqué par l’Iran et le Venezuela) .
        Enfin la Russie aurait mis en place des routes via l’Inde qui en importe 1 million de barils /jour.
        Et comme on est entre amis l’Azerbaïdjan se serait mis sur la route du pétrole en voyant ses importations augmenter de 50% alors que sa production aurait diminué .
        C’est vrai qu’il fait froid dans ce pays et on se soucie du bien être de ses citoyens tout comme en Inde.
        Sans parler de la chute de l’euro vis à vis du dollar (13%) et du rouble (38%).

        Mais bon ce soir à 20h30 tous devant vos télés avec un col roulé, une doudoune à plumes et une bougie à côté de la télécommande.

        ps: j’espère ne pas avoir déformé les propos du Canard Enchaîné

        ;

      2. Avatar de pierre guillemot
        pierre guillemot

        Grrenpeace aidé par la Russie … Probable collision avec le bruit qui avait couru, et court encore, que la Russie subventionnait les Grünen en Allemagne, afin de faire fermer les centrales atomiques allemandes, concurrentes du gaz russe (le succès est venu, avec l’aide du tsunami de Fukushima). Comme Greenpeace est (ou était, pour cause d’efedser, j’ai du mal à suivre) contre le nucléaire civil, la confusion est facile.

        Hors sujet: Greenpeace est autorisé à opérer en Chine.

      3. Avatar de Hadrien
        Hadrien

        A P Jorion:
        1) Source: https://atlantico.fr/article/decryptage/faut-il-lancer-le-proces-du-siecle-contre-les-sombres-interets-et-tortueuses-sources-de-financement-des-associations-environnementales-a-la-greenpeace-ong-environnement-rechauffement-climatique-argent-drieu-godefridi

        2) Vous citez un bon article antinucléaire de Greenpeace, ONG antinucléaire, qui semble bien renseigné par ses donateurs russes.

        3) Ma position sur le nucléaire est celle de JM Jancovici: ce n’est pas LA solution mais un amortisseur.
        Lisez « un monde sans fin » BD de Jancovici et Blain +- 28€.

        4) L’uranium est présent un peu partout et pas seulement en Russie, on peut donc se détacher facilement de la Russie pour son approvisionnement, contrairement au gaz qui ne se transporte facilement qu’en tuyau (nordstream). Le futur du nucléaire (si on ne croit pas à la fusion) réside dans les les surrégénérateurs et les réacteurs à sels fondus) qui garantissent plusieurs siècles de ressources (si on stoppe notre croissance démographique et économique).

        5) Vous dites : »Seules la réduction de la consommation et les énergies renouvelables sont à la hauteur de l’enjeu et permettront d’avancer vers un monde soutenable et pacifié » » Je suis d’accord et me permet de répéter:
        Pour rappel: notre problème est simple (ce qui ne veut pas dire facile):
        1) l’effondrement physique de la biosphère est dû à notre consommation de ses ressources, transformées en pollutions, que nous appelons aussi « richesse », mesurée par le « PIB ».
        2) L’équation de Kaya simplifiée lie ce PIB aux humains sur cette terre: PIB = N*PIB/N = nombre de consommateurs N * niveau de vie moyen par consommateur PIB/N.
        3) Donc, si nous voulons diminuer l’effondrement physique de la biosphère il n’y a que deux solutions:
        3.1) Diminuer le nombre de consommateurs;
        3.2) Diminuer le niveau de vie moyen;
        Et/ou toute combinaison des deux.
        SIMPLE mais pas facile et TRES peu populaire

        1. Avatar de Michaël R
          Michaël R

          Drieu Godefridi…difficile de trouver plus à droite, réac et conservateur que ce triste sire….une interview ou un article de ce monsieur ne sont que des plaidoyer pour le maintien du système et des attaques systématiques sur tout ce qui pourrait être, même vaguement, considéré de gauche ou écologiste…

          1. Avatar de Hadrien
            Hadrien

            Les antisémites refusent la science juive d’ Einstein. La vérité n’a que faire des préjugés politiques. Si je reste sur ce blog mérulé de politique c’est pour essayer d’y faire progresser – sans espoir de succès – cette évidence.

    2. Avatar de Khanard
      Khanard

      @hadrien
      j’ai posté à 14h45 un commentaire dédié aux activistes non violents. Les commentateurs affûtés me rétorqueront que les activistes d’Otpor! auraient été financés par les américains . Et alors ?

      1. Avatar de Hadrien
        Hadrien

        @ Khanard: Il y a une différence entre la CIA qui au nom de la démocratie imparfaite déstabilise une dictature et les Russes qui tentent de déstabiliser les démocraties (lisez PJ sur Trump). Je fais toujours une profonde différence entre les bourreaux et les victimes, même si les victimes ont leurs mauvais côtés.

  12. Avatar de Pascal
    Pascal

    Certains se demandent qu’est ce que le gouvernement va faire ensuite. La réponse est dans Mediapart :
    Darmanin veut doter les policiers d’un pouvoir de verbaliser exorbitant : 3 400 délits dans son viseur
    10 octobre 2022 | Par Camille Polloni
    Avec le projet de loi examiné mardi au Sénat, le gouvernement veut généraliser la sanction immédiate des plus petits délits par des amendes, aux mains des policiers et des gendarmes. Une mesure critiquée jusqu’au Conseil d’État pour son « risque d’arbitraire », et revue à la baisse (pour l’instant) en commission des lois.

    Et pour les délits en question, entre autre :
    Parmi les infractions susceptibles d’entrer dans les clous, certaines sont particulièrement sensibles, comme l’outrage, ou encore la participation à un attroupement après sommation.
    Tout l’art du néolibéralisme est faire des droits du citoyen des coquilles vides. Le droit de manifester n’est pas remis en cause mais…

  13. Avatar de Bruno GRALL
    Bruno GRALL

    Bonjour à tou(te)s;
    Par ces intrusions dans des sites agricoles, industrielles ou nucléaires qui prétextent cette mesure inique, GREENPEACE ne fait que nous révéler des scandales.
    A ce titre GREENPEACE devrait relever de la loi pour la protection des lanceurs d’alerte (loi 2022-401).
    C’est encore le serpent qui se mord la queue.

  14. Avatar de Chabian
    Chabian

    Dans le monde associatif indépendant (outre les fausse associations, créations dépendantes des autorités publiques), nous avons deux grands modes de financement, qui se rajoutent aux cotisations annuelles des membres : le financement public par des subventions et le payement de prestations, missions, etc. ; et le financement privé par des dons. Ce mécénat privé est lié à un avantage fiscal pour certaines associations reconnues, et pas pour les autres. Ces deux sources de financement créent une dépendance.
    Par exemple WWF et Greenpeace annoncent qu’elles sont jalousement indépendantes des pouvoirs publics, les associations de consommateurs qu’elles sont indépendantes des firmes commerciales.
    Pour certaines, les dons sont avant tout des legs, par exemple les associations de protection animales. Et ici aussi un avantage fiscal sur la taxation de la succession est possible dans certains cas.
    Les syndicats de travailleurs peuvent être considérés comme des acteurs de la désobéissance civile, dont certains actes qui paraissent une rupture du contrat de travail sont admis par la jurisprudence. En Belgique, ces syndicats sont financés par les patrons pour un pourcentage calculé sur la masse salariale, en échange de la « paix sociale » durant la période donnée (par la convention collective périodiquement négociée). Il y alors des règles à respecter (préavis…) pour lancer une grève.
    Tout cela a été acquis progressivement par 150 années d’organisation et de lutte. On souhaite bon vent à Greenpeace et autres organisations de désobéissance civile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta