La fin de l’intégrité des transactions : un bon candidat pour le soliton, par Marc de Castelnau

On lit dans la presse que la mise au point des ordinateurs quantiques progresse et attire intérêt et capitaux : Le Monde, Cryptographie post-quantique : de quoi parle Emmanuel Macron ?

La question sur la faisabilité d’ordinateurs capables de casser les chiffrements actuellement utilisés dans le domaine des transactions financières n’est plus de savoir si elle arrivera, mais bien plutôt quand elle arrivera !

Qu’arrivera-t-il ce jour là ?

La puissance de l’infrastructure numérique sous-tendant l’industrie de la finance ne risque-t-elle pas de se retourner instantanément contre elle, jetant un doute généralisé sur l’intégrité des transactions ?

A moins que des algorithmes post-quantiques aient pu être déployés, mais, sans échéance précise comme pour le bug de l’an 2000, il est douteux que toute l’infrastructure ait pu être mise à jour préventivement.

Partager :

8 réponses à “La fin de l’intégrité des transactions : un bon candidat pour le soliton, par Marc de Castelnau”

  1. Avatar de Khanard
    Khanard

    Les crypto monnaies vont être gérées par des machines cryptographiques quantiques et on mangera des crypto patates accompagnées par un crypto saint Emilion et après ça on fera une séance de crypto amour avec une crypto femme .

    🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

    2
  2. Avatar de un lecteur
    un lecteur

    On retournera à la poste payer les factures avec du cash! 🙂
    Les voyous ont toujours eu une longueur d’avance sur la police. C’est une constante cosmologique, quantique ou pas cantique.

  3. Avatar de amateur
    amateur

    L ‘ ordinateur quantique , l’ intelligence artificielle ( pas besoin d’ ordinateurs pour ça ) ne sont elles pas des choses qui relèvent du  » wishful thinking  » ? Un peu comme la fusion nucléaire contrôlée ou l ‘ installation sur Mars ? Du marketing néo-libéral .
    Le lobby de la schola quantorum ?

    1
  4. Avatar de emynonys
    emynonys

    Certes, l’ordinateur quantique permettrait entre autres de trouver plus facilement les nombres premiers chers aux transactions financières sécurisées.
    Néanmoins, dans un monde contraint et avec des horizons de mise en production à large échelle éloignés (on en est tout juste aux premiers prototypes), je ne vois pas tout à fait comment l’ordinateur quantique peut être un candidat au soliton décisif là où d’autres se produiront avant : la crise économique larvée depuis 2008, plus la raréfaction des ressources minérales et énergétiques disponibles (en premier lieu le pétrole comme fer de lance de la société techniciste d’aujourd’hui, mais c’est le cas plus largement de toutes les ressources), plus la baisse inéluctable des rendements agricoles, me semblent être une addition de vagues qui créeront un bon candidat à la vague scélérate aboutissant à mettre le « système » en carafe (cette addition n’est-elle pas déjà en cours d’ailleurs ?) bien avant que l’intégrité des transactions bancaires ne soit mise en doute.
    Alors à quand le grand chaos ?

  5. Avatar de Thomas Jeanson
    Thomas Jeanson

    Malgré son nom, le soliton n’est pas une cause solitaire, mais une onde d’amplitude extraordinaire issue de plusieurs causes diverses et apparemment innofensives qui entrent en résonance.

    Il me semble que votre ordinateur quantique serait plutôt un caillou dans la chaussure voir une étincelle dans la sainte Barbe…

  6. Avatar de Ruiz
    Ruiz

    Il ne semble pas qu’un ordinateur quantique soit quelque chose que l’on puisse bricoler dans son arrière-cuisine ni même dans son garage comme le micro-ordinateur en son temps. Tout au moins à l’heure actuelle, et surtout pour obtenir un système efficace utilisable en cryptographie au niveau des performances mirifiques annoncées.
    Celà nécessite des moyens, des regroupement de compétence et des motivations à la hauteur de puissances étatiques et de leurs services spécialisés comme la NSA.
    La motivation n’existe sans doute pas ni en Europe, ni en France.

    Si le Graal est obtenu par un Etat, il restera secret et ne sera pas utilisé pour fausser les transactions financières, mais pour recueillir l’information nécessaire à la guerre et l’intelligence économique.

    Sauf si une fracture du monde commercial survient entre zone bancarisée « les bons Kasher Halal .. » et zone soumise à sanctions « Venezuela ? Cuba, Iran, Afghanistan, Corée du Nord, Russie ..

    Un accaparement privé pourrait avoir lieu si cet effort est sous traité à une entité privée comme l’espace avec Elon Musk.

    En fait le risque n’existe que par la vulnérabilité involontairement et un peu légèrement consentie par facilité et confort, comme celle des hôpitaux où plus rien ne marche en cas de pénétration démonstrative du système informatique au point de devoir refaire des examens d’imagerie non conservés sur des supports non effaçables (CD/DVD) ou raisonnablement sauvegardés hors ligne.

  7. Avatar de gaston
    gaston

    La saga des cryptos continue avec ses escrocs. Qui sauvera le Salvador ?

    https://www.no-ficcion.com/project/us12millones-hurto-chivo-wallet

  8. Avatar de Dup
    Dup

    La technologie quantique est pour l’instant surtout fonctionnelle pour crypter de manière absolue c’est à dire parfaitement impossible à craquer.

    https://www.youtube.com/watch?v=X-X514lQA_I&list=WL&index=152

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta