Le temps qu’il fait le 17 février 2017

Le schisme dans la gauche
Les États-Unis
Le Cube, Les rendez-vous du futur – Paul Jorion : « L’extinction de l’humanité ? » le 14 février 2017

PARIS (Reuters) – Les Français sont partagés sur un éventuel désistement de Benoît Hamon ou Jean-Luc Mélenchon pour limiter le nombre de candidats de gauche à l’élection présidentielle, selon un sondage Odoxa pour franceinfo publié vendredi.

Les sondés veulent à 63% que le candidat issu de la primaire socialiste et celui de la France insoumise « se présentent l’un et l’autre car il n’y a aucune raison que l’un se désiste au profit de l’autre ».

Chez les sympathisants de gauche, les choses sont plus tranchées, les sondés émettant à 44% le souhait que Jean-Luc Mélenchon se désiste en faveur de Benoît Hamon, contre 16% dans le sens contraire.

Ils sont, dans cette catégorie, 40% à penser qu’il n’y a aucune raison que l’un se désiste en faveur de l’autre.

Le sondage a été réalisé les 15 et 16 février sur un échantillon de 1.016 Français âgés de 18 ans et plus, parmi lesquels 297 sympathisants de gauche (128 sympathisants de gauche hors PS et 169 sympathisants
socialistes).

Partager