Le 11 septembre 2008

Certains d’entre vous s’inquiètent de ce que je pense des « sous-débats » qui se déroulent sur ce blog. Comme vous l’avez vu, je les trouve très sains. Je me contente, quand je diffère sensiblement d’opinions exprimées de faire comme vous le faites les uns et les autres : j’exprime la mienne, soit comme commentaire, soit, quand j’ai beaucoup à dire, comme un nouveau billet.

Sur la question du 11 septembre 2001, mon opinion diffère sensiblement de celle avancée par la grande majorité des intervenants en ce qui concerne l’existence d’un complot : je n’y crois pas – même s’il me reste quelques points d’interrogation tenaces. Je m’inquiète davantage aujourd’hui des tentatives de déstabilisation centrées sur l’idée d’un complot ou de la capture des désillusionnés par des gens très mal intentionnés.

Le 11 septembre 2001 est un événement de signification historique et il faut tenter d’en comprendre toutes les causes – je dis bien toutes les causes.

Je lis l’histoire de la race humaine comme un tout et c’est pour cela que je ne distingue pas parmi les morts de cette journée des « victimes innocentes » qu’il faudrait séparer des autres : tous les morts de cette journée furent des victimes. Certains savaient qu’ils allaient mourir et les moyens qu’ils utilisèrent pour faire avancer leur cause n’étaient pas les bons ; la plupart ne savaient pas qu’ils mourraient et je pense à eux, par priorité. Je pense surtout à ceux qui connaissent les circonstances exactes de la mort de leurs proches, à ceux qui doivent vivre avec l’image de leur fils ou de leur fille, de leur père ou de leur mère, sautant du centième étage d’un gratte-ciel en feu. Je pense aussi à ceux dont certaines personnes – avec les meilleures intentions du monde, mais soyez très prudents ! – doutent tout simplement que leurs parents ou leurs amis soient morts dans un champ de Pennsylvanie ou sur le site du Pentagone : à eux je dis « Je sais qu’ils sont morts, je sais que certains sont allés faire le coup de poing et je vous assure que si j’avais été là, j’aurais été l’un d’eux : « Let’s roll ! » » (*).

————-
(*) Quiconque voudrait citer ce paragraphe, doit le citer dans sa totalité.

Septième anniversaire du 11 septembre 2001 (photo Bloomberg)

Partager :

45 réflexions sur « Le 11 septembre 2008 »

  1. @Bernard

    Bernard a dit : « De la même façon il n’est pas “raisonnable” d’envisager de sacrifier autant de citoyens, dans le seul but de se donner une justification morale de porter la guerre en tant que de besoin (d’économie impérialiste s’entend) partout sur la planète, au titre de la lutte contre “le” terrorisme ».

    Sans les évènements du 9/11, l’occupation de l’Afghanistan puis de l’Irak ne peuvent pas être réalisées. Etes-vous conscient de la portée stratégique de tels enjeux ? Etes-vous conscient du nombre de morts militaires et civils que ces guerres ont causé directement ? Et vous pensez que ces sacrifices n’ont pas été envisagés ? Je vous prie de m’excuser si le ton employé vous paraît véhément, mais sur le plan moral je trouve vos propos assez légers. Je ne sais pas si Georges Bush et les gens qu’il représente sont des hommes « raisonnables », je ne sais pas quel sens vous donnez à cet adjectif, mais assurément le sacrifice des vies humaines est un problème qu’ils ne redoutent pas.

  2. @Sakhaline : Evidemment qu’un Etat « fou » n’est pas à 3.000 morts près de ses propres civils. Mais alors dites simplement que les terroristes étaient manipulés par la CIA, ça vous fera une conspiration crédible. Dans sa version actuelle, elle est simplement inepte : prendre le risque de pré-miner des tours avant d’envoyer des avions dedans, ça n’a pas de sens. Faire disparaître deux avions pleins de faux passagers, et payer des fausses familles pour venir toute leur vie se recueillir sur les faux lieux des faux accidents, ça n’est pas POSSIBLE.

    PS : Toutes ces discussions ont déjà eu lieu en commentaires du billet précédent …

  3. @Yogi

    « “Il faut donc s’efforcer de tout lire en creux et par défaut” : tout est dit sur le mécanisme mental que l’on voit à l’oeuvre sur ces derniers commentaires.

    Toute preuve d’impossibilité, tout démenti incontestable ne fait qu’alimenter la paranoïa des conspirationnistes : “Puisqu’on nous démontre que c’est impossible, c’est bien la preuve qu’on veut nous cacher quelque chose”. “Puisqu’il n’y a pas de preuve, c’est bien qu’elle a été dissimulée”.

    On se situe au delà de toute raison, on a basculé dans le monde de l’irrationnel pur, de la superstition, de la croyance ; on est à deux doigts de l’aveuglement sectaire, de l’emballement idéologique, de la folie de groupe. Les faits n’ont plus de prise. La raison est baillonnée.

    Il suffit d’un leader charismatique qui les encourage à quitter tout rapport à la réalité, qui les enferme définitivement dans ce délire coupé de toute rationalité, et nous sommes faits.

    C’est effrayant. »

    J’ai voulu te citer entièrement car ce que je trouve perso incroyable c’est ce genre de discours
    La raison a quitté le quidam dès que l’on parle de cet événement On ne sait plus ni regarder, ni évaluer, ni soupeser
    Rien! Que de l’émotion …..

    Ce qui est tuant et déplorable dans ce type de débat c’est que c’est un débat où la raison est forclose justement
    Il s’agit d’un débat qui ne porte plus sur des arguments mais sur des principes et autres vapeurs d’esprit
    Tout argument n’est pas pris comme tel mais comme une position, il s’agit de la position des
    j’ai raison c’est un inside job contre les partisans du j’ai raison c’est Al Quaeda comme le dit le gouvernement américain

    Dans les deux cas c’est le j’ai raison qui s’oppose à un autre j’ai raison, deux « croyances » En réalité il n’y a plus de débats il n’y a plus d’objectivité, il n’y a plus de faits, il n’y a que de l’émotion et je trouve celà perso assez intéressant dans le côté pénible de la chose

    Yogi , pour en revenir à l’interrogation de base qui est la tienne concernant les « acteurs » , s’il y en a, qui auraient du être hypercompétents pour mettre celà en scène Question vais-je donner un argument qui a raison contre un avis, le tien qui aussi à raison ou bien va t on pouvoir débattre de cette journée là comme de toutes autres journées , d’autant plus celle là ?!

    Donc pour ton questionnement de base je pense que tu ne connais pas bien les services secrets, leur recrutement et leur mode opératoire J’ai parlé dans ce forum de la révélation récente des fichiers de l’OSS (ancienne CIA) qui montre comment mari et femme ne savent pas l’un que l’autre était agent et vice versa La culture du secret est partie intime de ce métier une sauvegarde , un salut vital . Des agents se marie et se divorce aussi parfois en fonction de leurs missions

    Ce qui est intéressant c’est que la CIA qui joue depuis quelques années la « transparence » suites aux énormes scandales dont par exemple ceux des tortures systématiques 20000 personnes mutilées lors de la guerre du vietnam (opération Phoenix reconnue comme telle devant la commission du congrès 21000 pour etre exact c’est 7 FOIS les morts des WTC!! et c’est officiel !!) , il est intéressant que la CIA communique tous azimuth sur son incompétence!!

    Les services secrets américains sont tout sauf incompétent Ils ont réussit à abattre l’URSS grace à leurs opérations montées en Afghanistan Ils réussissent des coups d’état où ils veulent et depuis plus de 50ans de par le monde
    La politique des USA a toujours été de renverser et de controler les chefs d’états et les administrations centrales là où l’angleterre choisit de créer le chaos en créant des divisions internes

    Cette contrepropagande sert directement le souci d’impunité de la CIA Pourquoi me reproche t on quelque chose puisque de toute façon je suis incompétent De la foutaise à gaz !!

    L’opération aussi curieux que celà puisse apparaitre a été organisée pour créer le MOINS DE MORTS POSSIBLES

    Les avions se sont jetés à 8h46 puis à 9h03 pour le second , c’est dire une heure suffisamment claire pour pouvoir passer en direct devant les TV et suffisamment matinales pour éviter que les tours ne soient déjà remplie
    Les avions se sont écrasés suffisamment haut dans les tours pour permettre là aussi de ne coincer qu’un nombre plus restreint de personnes aux étages tout en étant visible des caméra ( il s’agit d’abord et avant tout d’une opération de communication mondiale)
    les avions eux mêmes ne sont remplis qu’à moitiés , les 4 et probablement se sont des avions autres qui ont touchés les tours
    L’aile du batiment du pentagone où s’écrase le supposé boeing est entièrement « vide » hormis la comptabilité qui cherchaient d’ailleurs à retrouver la trace de 2 mille milliards de dollar seul dans cette aile L’avion a « contourné » tout le pentagone pour venir se jeter dans cette aile vide
    Le crash à Shanksville se fait dans un endroit désert! pas un chat à Shanksville
    Donc l’apparence semble montrer que l’on à chercher à minimiser le nombre de victime
    Des terroristes qui sont aussi des communicateurs nous l’avons vu depuis jette des bombes sur des marchés bondés de personnes Ils cherchent à faire un MAXIMUM de morts ! Ici on dirait qu’il y a la recherche inverse tout en aillant bien sûr l’impact nécessaire En réalité 3000 morts pour ce que cet événement à permis c’est …..  » rentable brrrr!! »

    Alors coté des acteurs excuses moi un peu !! Il y a des véritables familles touchées dans ce drame , celle des tours
    En ce qui concerne la liste des passagers le flou est on ne peut plus artistique!! Aucune CIA ne prendrait le risque d’enfants ou ado acteurs Donc ces personnages là déplore des disparus nécessairement maintenant il s’agirait de s’entendre sur la destination des « disparus »

    Je pense perso qu’il y en a peu , et s’il y en a il s’agit probablement d’agent réellement reconverti ou alors eux aussi assassiné Un fait est qu’il n’y a aucune espèce de trace ni de débris ni de corps dans l’espace certes perforé mais CLOS du pentagone Rien nothing nada!!
    Le curieux est que les services du pentagone ont comme par miracle pu attribuer de l’adn à CHACUN de ces corps !!
    De ces pseudo corps A part les morts des employés du pentagone il n’y a pas un seul mort lié à aucun avions dans ce « crash » Je suppose que les enfants dont tu parles sont justement des enfants d’employés du PENTAGONE

    D’autre part et là je te parle d’expérience il y a trois ans on faisait mention d’une dame dont j’ai aujourd’hui oublié le nom qui était morte au pentagone Le site qui « débunkait » les « conspirationnistes » truthers faisait mention de cette passagère héroine J’ai fait une enquete sur internet et j’ai très vite trouvé qu’en fait de passagère du pentagone il s’agissait tout simplement d’une employée militaire tuée au Pentagon!! Le site anomyme qui « debunkait » je l’ai suivi à la trace et je te le donne en mille , ce site était hébergé dans les locaux de la défense américaine Malheureusement j’ai jeté les coordonnées de cette affaire

    Le problème avec les faits c’est qu’on veut les collationner alors que je l’ai dit par ailleurs UN SEUL fait patent et avéré remet l’ENSEMBLE de cette journée en cause

    Mais bon si j’ai raison c’est que tu n’a pas tort Tout le monde à tort dans cette affaire et tout le monde à raison de croire en ce qu’il croit mais personne à mon sens n’est de raison….
    si les seuls à être de raison dans cette affaire ce sont les …… assurances , celles qui doivent casquer

    Alors petite information de passage Le deuxième témoin collègue de Rodriguez qui a vécu avec lui les explosions dans les sous sols a tout simplement été « suicidé » au début de ce mois de septembre…. mais ce n’est qu’une coincidence parmi d’autres of course IL rejoindra le suicidé responsable du laboratoire d’Anthrax de ce mois d’aout
    C’est fou ce que l’on se suicide aux états unis 😉

  4. @Yogi

    Dernière réflexion et ensuite je « décroche »
    Qu’il y ait eu des passagers dans les 2 avions ayant percuté les WTC 1 et 2 est tout à fait possible, vous avez raison. Mais rien ne prouve qu’il y ait eu à bord des « élèves pilotes amateurs » d’Al Quaida pour précipiter ces avions sur les tours… le radioguidage n’est pas une utopie.

  5. @yogi
    merci
    je me disais
    c’est pas possible
    je suis invisible où quoi?

    @paul
    merci aussi de m’avoir prévenu
    et merci pour votre blog
    n’étant pas un spécialiste de la finance (et même plutôt un cancre)
    je trouve quand même énormément de plaisir à lire vos articles
    je ne comprends pas tout, je relis parfois 10 fois le message pour arriver
    à en capter toute la saveur, mais au final ça commence à rentrer….

    bonne continuation

  6. @ catherine

    Le theme du livre Martin Eden ne fut pas compris. Jack London écrivit « Une de mes intentions, dans ce livre, était de mener une attaque contre l’individualisme (à travers le personnage du héros) ». Dans une lettre, il donne les raisons du suicide d’Eden. « Voila ce qu’il faut savoir à propos de Martin Eden. C’était un individualiste. Il était ignorant des besoins des autres. Brissenden l’avait prévenu qu’il aurait besoin du socialisme pour le rattacher à la vie dans la mauvaise période qui pointait à l’horizon. Il travaillait, se démenait, luttait de toutes ses forces pour lui et seulement pour lui. Puis, quand vint la désillusion, quand tout s’écroula – l’amour, la célébrité, la séduction de la bourgeoisie -, quelles raisons de vivre lui restait-il alors ? »

    Jack London a compris qu’une vision sociologique du monde qui l’entoure sera toujours plus juste qu’une vision individuelle. On peut faire le parallèle avec Paul Jorion qui nous démontre la fausse perspective économique de « l’individualisme methodologique ». « Une perspective économique est automatiquement une perspective sociologique » (L’implosion, pages 85 à 88).

  7. @Whynot : Pour moi le débat qui se tient ici n’est pas de savoir si le 11 septembre est l’oeuvre d’un « inside job » ou de Al Quaeda, mais simplement de savoir ce qui est matériellement possible et ce qui ne l’est pas.

    Vous prétendez qu’un seul élément pas clair dans la reconstitution des événements remet en cause tout le récit, mais votre propre thèse dont nous avons débattu sur le fil précédent est un tissu d’impossibilités matérielles ou logiques, de plus incohérentes entre elles, se basant sur des informations erronées, invérifiables, ou pouvant parfaitement être le fruit de coïncidences normales.

    Vous poursuivez maintenant en prétendant que l’URSS est tombée à cause de la guerre d’Afghanistan ou que, si la CIA est capable de fournir des armes à un coup d’état dans une dictature du tiers monde, alors elle peut bien coordonner la disparition des deux avions de Washington et de Shankville, le minage de trois tours, la coupure des systèmes de sécurité du Pentagone, l’égarement des flottes d’interception aérienne, la diffusion du code secret de Air Force One (celui là d’ailleurs on se demande pourquoi), la simulation de dizaines de familles en deuil, j’en passe et des meilleures, et ce dans le pays sous la plus forte surveillance médiatique du monde (et efficace, cf Watergate).

    Le tout sans aucun motif puisque pour mener à bien cet « inside job » il « suffisait » d’infiltrer un groupe terroriste ou d’en monter un de toutes pièces pour aboutir au même résultat.

    Je crains donc que toute rationalité vous ait abandonnée sur ce sujet. Certains soutiennent que les extra-terrestres commandent nos gouvernants, d’autres que les missions Apollo ne sont jamais allées sur la lune, et voient partout des preuves de leurs thèses. Qu’y puis-je ?

  8. @sakhaline

    Je crains d’avoir été mal compris.

    J’essayais de définir, par le terme « connivence raisonnable », l’essence même de la motivation de l’opinion de la majorité du public sur l’affaire du 11/9, le terme de « connivence » lié au simple sentiment d’identification à une communauté (par exemple les USA pour le peuple américain, et plus largement le « monde libre » pour nous autres européens).

    Le penchant personnel de chacun à « légitimiser » et « valoriser » cette appartenance fait qu’il est naturellement porté à considérer comme « raisonnables » les principaux principes partagés (moraux et/ou fonctionnels) dans cette communauté, ici son intégrité politique ou la légitimité et l’efficacité de son système financier.

    La démarche inverse, d’admettre l' »impensable » et de questionner « sur tous les éléments matériels » des évènements pouvant mettre en danger la réalité de ces principes, et par là même de notre propre estime de soi, est évidemment extrêmement douloureuse, et beaucoup plus exigeante.

    Mon souhait de voir une instruction des évènements du 11/9 faisant participer, enfin, TOUS LES INTERVENANTS UTILES, dont ceux ayant franchi ce pas douloureux, montre à l’évidence que je partage cette seconde démarche.

    Ce n’était pas, à l’évidence, la volonté du gouvernement américain qui avait désigné les coupables dès le premier jour, et pas davantage celle de la commission d’enquête Kean Hamilton, organe d’investigation « indépendant », refusée en 2001 au sénateur du New Jersey Torricelli, et finalement imposée au gouvernement américain, après l’épisode navrant du JICI (Joint Intelligence Committee), en particulier par le lobbying des veuves conduit par les « Jersey girls », et par le sénateur Daschle, heureux destinataire d’une lettre à l’anthrax, que leur implication avait mieux préparés à rechercher et à accepter la vérité quelle qu’elle puisse être.

    Cette instruction est encore à venir, mais les éléments contradictoires sont maintenant bien présents; une excellente synthèse est celle de Webster Griffin Tarpley dont la première édition (en anglais) est disponible sur le net, et le livre « La terreur fabriquée, made in USA » édité en France.

  9. Whouaahh!! Que de messages!! Impossible de répondre à tous! Mais…

    Yogi dit:
    «  »Mais je connais déjà votre réponse : “Ahah, ils ont fait exprès de monter des conspirations faciles à démasquer, pour mieux couvrir les vraies conspirations souterraines ! Ca prouve bien leur niveau de machiavélisme !” … Bien sûr «  »

    Yogi, c’est votre propre projection! Ni plus ni moins.

    Pendant que j’y suis, voici deux liens qui collent au sujet, j’ai déjà utilisé le premier lien ci-dessous sur ce blog, il donne un éclairage sur tant et tant de « choses »!…

    http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=2816

    et

    http://www.horizons-et-debats.ch/37/37_19.htm

    Par la même occasion, de toutes ces réflexions et ces commentaires ci-dessus, il me revient cette définition donnée sur la mafia par un journaliste italien dont je n’ai, hélas, pas retendu le nom. Il y a des mafia régionales, et d’autres, jusqu’à ce qui correspond à une (ou des) mafia mondiale, ce qui peut ramener au sujet du 11 septembre. La définition est celle-ci, je n’en n’ai pas trouvé de meilleure: « La mafia est le libéralisme imposé par la terreur »

  10. @Rumbo : Lectures intéressantes en effet, même si elles ne me paraissent pas vraiment surprenantes. Une fois de plus, elles montrent selon moi qu’il est inutile d’inventer des histoires abracadabrantes de faux avions remplis d’agents de la CIA pour atteindre l’objectif d’asservir la planète.

    Je retiens notamment l’extrait suivant de vos liens « Non aux théories du complot – Il serait commode de rejeter la faute sur un complot, mais nous ne le pouvons pas. L’empire global dépend de l’efficacité des grandes banques, des grands groupes et des gouvernements – de la corporatocratie – mais il n’y a pas de conspiration. La corporatocratie, c’est nous-mêmes qui en permettons l’existence et c’est pourquoi la plupart d’entre nous avons du mal à nous y opposer. »

  11. Bonjour,

    L’approche scientifique d’un phénomène doit partir des faits bruts pour en trouver une explication plausible.
    Il n’est pas scientifique de se demander pourquoi t-elle personne aurait fait ceci ou cela ou d’argumenter sur la moralité de nos chefs d’états.
    Je suis ingénieur civil. A ce titre, mes compétences sont insuffisantes pour expliquer ce qui c’est réellement passé pour le WTC 1, le WTC 2 et le Pentagone.
    Par contre, je ne crois pas mais j’affirme que l’effondrement du WTC 7 est du à une démolition contrôlée car la forme prise par cet effondrement ne peut résulter que de la rupture concomitante de tout les éléments porteurs de l’édifice sur plusieurs étages.
    Cette concomitance ne peut être du aux incendies.
    Cette concomitance ne peut être du à l’affaiblissement des fondations du au micro-séisme causé par les chute de WTC 1 et WTC 2.
    Cette concomitance ne peut être du à l’affaiblissement de la structure par des débris provenant des WTC 1 et WTC 2.
    Cette concomitance ne peut être du à la réunion de deux ou trois de ces facteurs. En effet, ces derniers créent dans le meilleur des cas des dommages orientés sur une partie du WTC 7 entrainant une chute (que je pense, même dans une hypothèse extrême, très improbable) selon l’axe de moindre résistance ainsi crée.
    Je ne sais pas s’il y a eu complot mais je suis sûr qu’un groupe de personnes s’est introduite dans le WTC 7 et y a disposé de façon professionnelle des centaines, peut-être des milliers, de faibles charges explosives.
    Merci pour ce blog Paul.
    Je comprends pourquoi vous ne voulez pas aller trop loin au sujet du 11 septembre.

  12. Rectification,

    Comme quoi l’ignorance est mère de tous les vices.
    Cher Paul, je n’avais pas vu lorsque j’ai écris le commentaire précédent que vous penchiez déjà pour une démolition contrôlée au sujet du WTC 7.
    En ce qui concerne le minage de ce bâtiment à la construction, cela me semble d’une probabilité proche de zéro surtout en plein coeur de New-York et sachant que des personnalités importantes pouvaient à tous moment séjourner dans cet immeuble.
    Toutefois, je confirme qu’il existe des infrastructures qui connaissent ce genre d’appareillage en Europe, notamment certains tunnels et certains ponts. Je tiens à préciser que je ne connais aucun type de bâtiment aussi stratégique fut-il soumis à ce genre de traitement dans une grande ville.

Les commentaires sont fermés.