214 réflexions sur « Le temps qu’il fait, le 11 juin 2010 »

  1. bonjour monsieur Jorion

    pessimisme ou optimiste? quelle importance pour l’individu seul? Chacun sait que son corps est limité à la fois dans l’espace est le temps. L’espoir, vertu théologale par excellence, permet de se dégager de cette finitude angoissante existentielle. Cependant, contrairement à la croyance des penseurs pessimistes allemand, cette espoir d’un monde meilleur ne se commande pas. S’il suffisait de vouloir, s’il suffisait de se payer de mots, le monde tournerait rond. Cette problématique de la volonté n’est pas nouvelle et renvoie à la lecture des penseurs chrétiens; en particulier la lutte contre les pélagiens. Suffit-il de vouloir aimer quelqu’un pour aimer? De l’importance des rites, de l’importance de la messe, des repas et des rencontres

    Comme tous les bons penseurs, vous balayez d’un revers de la main la notion de l’or. Vous dites en une seule phrase qu’il suffit que les gouvernements empèchent les spéculateurs ppur que le prix de l’or retombe à Zéro. Cependant les gouverneurs ne sont-ils pas in fine eux aussi des spéculateurs? Ne font-ils pas très attention aux mots utilisés dans leur déclaration? N’utilisent-ils pas un langage d’initié, un langage de la cité, de dieu sur terre? Cela vous parait-il « normal » d’abreuver le monde économique de bonnes paroles? Pourquoi ce décalage entre la parole de la cité et la parole du corps?

    Certes la connaissance de la pensée antique permet de mieux connaitre la nature humaine. Cette connaissance, à mon sens, ne permet pas de s’affranchir de la corporalité. Certes l’esprit permet de construire des avions mais sans pétrole, ils ne décollent pas.

    Aussi la limitation de la création de l’argent par une réserve physique vraiment physique me semble au gout du jour afin de limiter les rëves des gouverneurs à ce qui est vraiment possible.

    connaissez vous le livre  » le drame de l’humanisme athée » de Henry de Lubac?

    Je vous souhaite un bon dimanche.

    francois

  2. juste avant des petits congés que je m’offre:
    oui continuons les reflexions et échangeons
    Paul vous parlez de débuts d’échanges avec d’autres ( blogs, …)
    évidemment tenez nous au courant
    d’ici là je vais m’aérer un peu
    a bientot

  3. je vous prie de bien vouloir m’excuser pour les quelques fautes d’orthographe; en particulier Henri de Lubac au lieu de Henry. Comme quoi.

    francois

Les commentaires sont fermés.