L’IRONIE DE L’HISTOIRE

J’ai fait observer ici-même que ce qui nous conduit à désirer le changement, ce n’est jamais l’image idyllique que nous projetons dans l’avenir d’un monde nouveau auquel nous aspirons, mais le caractère devenu intolérable d’un moment que nous vivons au présent.

L’ironie joue un rôle considérable dans l’histoire et il serait particulièrement plaisant que ce que le raisonnement froid et objectif n’a pas pu obtenir en vue d’une solution du cas grec au sein de la zone euro, et du casse-tête de la zone euro elle-même, ce soit l’indignation qui y parvienne. Car si les propos récents de Mme Lagarde font leur chemin dans les esprits en Grèce, ils le font également dans le reste de l’Europe.

Les diktats que la Troïka (UE, BCE et FMI) impose à Athènes sont un fouillis technique dans lequel on se perd très sûrement si l’on cherche à en réfuter les arguments un par un, mais cette déclaration hautaine et irritée, suant l’arrogance de classe, évoquant comme une célèbre madeleine une non moins célèbre brioche (comme l’avait déjà fait avant elle, la désopilante « rilance » – on en rit encore !), par une personne que l’impôt sur le revenu épargne, lequel revenu est d’un montant qui paraît bien élevé si l’on pense aux quatorze bourdes monumentales prononcées par sa bénéficiaire sur une période de cinq ans seulement (cataloguées par un collègue blogueur), semble désormais capable de susciter ce refus de l’intolérable qui faisait défaut jusqu’ici.

Partager :

204 réponses à “L’IRONIE DE L’HISTOIRE

  1. Avatar de ThomBilabong
    ThomBilabong

    Le Bancor, ça y est , on y est ?

    En tous les cas, même lemonde.fr en parle 🙂 ICI

    1. Avatar de zébu
      zébu

      non, c’est pas le bancor, c’est le bank’heure

  2. Avatar de Erik Hidalgo
    Erik Hidalgo

    Voici une « Flash Mob » où une bande de jorionistes s’appliquent aux travaux pratiques:

    http://www.youtube.com/watch?v=zpgr9Ysa7AE&feature=youtu.be

    1. Avatar de ayme
      ayme

      excellent 🙂

    2. Avatar de Paul Jorion

      Des « Jorionistes » ! Quel compliment ! Merci.

      1. Avatar de Erik Hidalgo
        Erik Hidalgo

        S’cusez pour la majuscule, M’sieur Jorion …

    3. Avatar de timiota
      timiota

      Vale !

  3. Avatar de step
    step

    c’est radio londres ? déjà ?
    Grand manitou à opérateur : la matrice est cuite, je répète, la matrice est cuite !

  4. Avatar de Princesse de Clèdes
    Princesse de Clèdes

    Dans la catégorie « intolérable » :

    Photo : http://yfrog.com/esbx4hxj

    Soit y a beaucoup d’inflation, soit on est revenus dans la nuit aux anciens francs.

    1. Avatar de HP
      HP

      Hé oui, la tasse de thé à 4 euros c’est pas donné. Moi ça ne me dérange pas que les gens dépensent leur argent en France pour des choses réelles. Si en plusse les tarifs sont affichés je ne vois pas où est le problème, même si l’addition est impressionnante. Après on peut se demander si ce n’est pas de l’argent volé mais ça regarde la police.

  5. Avatar de jducac
    jducac

    N’est on pas face à un acharnement du destin qui touche les représentants français portés à la tête du FMI ?

    Qu’il s’agisse des êtres les plus faibles de Grèce, du Niger, ou de Guinée auxquels ils veulent porter attention, ils manquent totalement leur coup et se trouvent emportés par des procès divers, d’intention ou autres.

    1. Avatar de lou
      lou

      je finis par penser comme Paul Jorion que vous êtes un troll. Pas possible autrement.

      1. Avatar de jicé
        jicé

        J’ai le même sentiment Lou, avec en plus l’idée saugrenue d’un type qui s’apprête à publier une sorte de négatif aux Chroniques de la Perdition(chez tous les bons marchands de livre) du genre « J’ai trollé chez Jorion, il m’ont répondu avec patience ces c… ». Mais notez que ce dernier post n’est pas du plus pur jus et style jducacien.

      2. Avatar de jducac
        jducac

        @ lou 29 mai 2012 à 12:55
        « Je finis par penser » dites-vous ? Mais j’en suis très heureux. Surtout si à force de penser par vous-même vous êtes mieux en mesure d’élaborer, construire, critiquer, argumenter, vos propres façons de voir, au lieu de systématiquement vous coller sur celles des autres.

        Vous êtes peut-être trop jeune pour avoir connu les rubans collants utilisés pour prendre les mouches. On les accrochait au plafond, dans les maisons, à la campagne pour neutraliser les insectes gênants.

        Dans le domaine des idées, les rubans collants existent aussi. C’est comme cela qu’on fait naître les pensées dominantes vers lesquelles on veut attirer toutes les pensées dépourvues d’esprit critique, de plus en plus nombreuses de nos jours. C’est un procédé efficace pour faire nombre et manipuler les foules, mais cela nuit à l’obtention et à la sélection de solutions de qualité.

      3. Avatar de zébu
        zébu

        Quel humour …
        Almanach Vermot, 1928, très certainement.
        ‘Tue-mouches’, on appelle (toujours) ça ‘tue-mouches’.
        Pas un troll des campagnes, en tout cas …

      4. Avatar de michel lambotte

        @jducac

        C’est comme cela qu’on fait naître les pensées dominantes vers lesquelles on veut attirer toutes les pensées dépourvues d’esprit critique, de plus en plus nombreuses de nos jours

        Oui, comme la supercherie du 11 septembre
        http://www.metacafe.com/watch/1314843/supercherie_du_11_septembre/
        Et bien d’autres encore
        Plus le mensonge est gros , plus il passe comme disait Hitler.

    2. Avatar de vigneron
      vigneron

      N’importe quoi mon pauvre Jduc. Mémoire courte le vieux. Schweitzer, de Larosière, Camdessus, 32 ans de règne gogaulois sur le Fmi entre 63 et 2000, dont toute la période hard néolib (1978/2000) sans anicroche aucune…

    3. Avatar de Paul Jorion

      jducac, votre pseudo est-il un indice, avez-vous vraiment dirigé une entreprise du CAC 40 ? (auquel cas je retirerais mon hypothèse que vous êtes une « plume » mercenaire)

      Question subsidiaire (si la réponse est « Oui » à ma première question) : faites-vous partie de cette demi-douzaine de courageux champions du libéralisme qui ont récemment refusé des débats publics avec moi en raison de « conflits d’agenda » ?

      1. Avatar de Kerjean
        Kerjean

        Bah, un vulgaire histrion trop nul pour attirer plus de 50 péquins sur un blog à lui alors il vient se faire mousser sur celui des autres.

      2. Avatar de Agnès
        Agnès

        Je ne suis pas certaine que jducac soit un troll, je connais des gens (proches. Je sais, je sais. On ne choisit pas sa famille :-/) qui pensent et parlent exactement comme lui.

        Discuter avec eux, c’est … par exemple … mmmh … comme essayer de parler d’évolution à un créationniste, … ou de libre pensée à un témoin de Jéhovah … ou de stratégie militaire au seigneur Perceval … 😀 On peut toujours essayer, aucune cause n’est désespérée. Si? 😀

      3. Avatar de jducac
        jducac

        @Paul Jorion 29 mai 2012 à 19:47

        L’intuition féminine est sans égale. C’est Agnès qui est dans le vrai.

        Nous sommes tous semblables fondamentalement, mais nos parcours et nos expériences différents, nous ont façonnés de telle sorte que les processus d’élaboration de nos pensées ne suivent pas les mêmes logiques.
        Il faut de tout pour faire un monde. Quelques % de nouveaux composants au sein d’une matière très pure, peuvent être suffisants, mais indispensables, pour conférer à alliage des performances et qualités exceptionnelles.

      4. Avatar de Marlowe
        Marlowe

        à Agnès,

        A vous lire, je me persuade qu’il faut savoir garder son énergie pour de plus beaux combats.

      5. Avatar de jducac
        jducac

        @ Agnès 29 mai 2012 à 21:28
        Ce que vous dites des gens qui pensent et parlent comme moi, ils en disent autant de vous. Si tous, nous nous parlons « sans agressivité », nous finirons bien par fusionner nos pensées.

        @ louise 30 mai 2012 à 05:21
        Bonjour louise (sans majuscule). Deux sur trois des traces que vous avez trouvées sur la toile sont bien de moi. Quant à la troisième du côté du Brésil, je pense qu’il s’agit d’une homonymie fortuite.

        Si je peux me permettre, au lieu de chercher sur la toile, des infos sur les autres, essayez plutôt de chercher en vous-même les origines de ce qui vous amène à penser différemment de moi et peut-être aussi de vos parents ou grands parents. Vous aviez quel âge ? Sous l’influence de qui ?

        Bonne recherche!

      6. Avatar de Paul Jorion

        Fort bien, fort bien. Répondez quand même par oui ou par non aux deux questions très simples que je vous pose.

      7. Avatar de Paul Jorion

        Nous nous rapprochons du dénouement. À la surprise générale, l’explication ne résidera pas dans l’épargne de quelqu’arrière-grand-parent ni dans l’abnégation d’un grand-parent ni même dans l’amour du travail bien fait d’un simple parent.

      8. Avatar de jducac
        jducac

        @ Paul Jorion 29 mai 2012 à 19:47
        Non, je n’ai pas dirigé une entreprise du CAC 40.

        Par hasard, il se trouve qu’un des patrons du CAC 40 actuel a passé une demi -journée à venir s’enquérir de ce que nous faisions dans le département que je dirigeais, lorsqu’il a pris une fonction similaire à la mienne, dans l’entreprise qu’il dirige actuellement.

        Il a bien progressé depuis et je ne suis assurément pour rien dans son ascension. Mais qui sait ? Une broutille, une insignifiance, une façon de voir singulière, l’a peut être marqué lorsque nous avons échangé. Il est toujours permis de rêver.

      9. Avatar de Moi
        Moi

        Il spécule sur le blé. Trop fort. lol

        M’enfin. C’est visible depuis des années que jducac est de mauvaise foi. C’est un arnaqueur, un ennemi, point barre. Je me fatigue plus à lui répondre depuis longtemps.

      10. Avatar de louise
        louise

        @àMarlowe
        Il y a longtemps que je ne débats plus avec jducac, je me demande ce qui se passera lorsqu’il ouvrira les yeux.

        @jducac
        on trouve les deux premières facilement, la troisième c’était juste pour rigoler !!

      11. Avatar de Agnès
        Agnès

        @ Marlowe, je crois bien que vous avez raison. Je suivrai votre conseil. 🙂 (juste que, y’a des fois, ça démange! 😉 )

      12. Avatar de jducac
        jducac

        @ Agnès 30 mai 2012 à 11:26
        Bravo ! Vous êtes maintenant mieux armée pour maîtriser votre agressivité quand « elle démange »
        Vous avez donc contribué à faire progresser un peu l’humanité. Il suffit de diffuser ce type de comportement vertueux. C’est nettement mieux que de s’employer à stigmatiser certains de ses semblables en leur prêtant de mauvaises intentions, en les classant dans une catégorie qui attise la violence, au seul motif qu’ils n’abordent pas les choses avec le même point de vue que d’autres.

        @ Moi 30 mai 2012 à 10:50
        Je ne vois pas de progression dans la qualité de vos analyses déductives. Elles vous amènent à prononcer des sentences sans preuve et ça ne date pas d’aujourd’hui.
        http://www.pauljorion.com/blog/?p=5861#comment-45011

      13. Avatar de Moi
        Moi

        @jducac: Pas besoin de preuves, puisque c’est justement de la déduction. Il suffit d’un petit quelque chose au départ et de dérouler la ficelle.

        1. Avatar de Julien Alexandre

          @ jducac et Moi

          Les preuves du trollisme, elles existent évidemment. Petit condensé : http://www.pauljorion.com/blog/?p=35899#comment-310456

          Jducac n’a pas grand-chose à faire de ses journées, à part consommer l’énergie qu’il reproche aux autres de consommer. Il a vu de la lumière sur le blog et s’est dit qu’il allait consacrer toutes ses forces à combattre le communisme (hm hm constat erroné) qui y règne au nom des valeurs paléo-conservato-libertariennes qui l’animent depuis toujours. Habillement diront certains, il a adopté une rhétorique d’ouverture et de pseudo-compromis qui n’arrive malgré tout jamais à masquer la violence extrême des propos qu’il tient et la haine profonde qui l’habite.

          Il est bien utile pour ceux qui souhaitent se faire la main. Main d’œuvre consciencieuse, pas chère et infatigable.

      14. Avatar de vigneron
        vigneron

        Julien, eczate. La preuve, mon premier choc Jducacien je l’eus sans rien connaître du gus et de ses antécédents. Ce fut un traumatisme fondamentalement lexicographique. J’ai lu distraitement son post et fut frappé par la densité extraordinaire de « Grands Mots » – autant que de lieux communs paléo-conservateurs d’ailleurs mais c’est cette avalanche de termes définitifs qui sautait à la gueule. Bref aussi sec je fis une petite étude statistico-lexicographique de la centaine de lignes et un relevé exhaustif des grands mots en question. Ça causait Énergie, Civilisation, Humanité, Vie, Mort, Richesse, Puissance, Pouvoir, etc, etc, etc, etc. Je lui fit part des résultats ébouriffants de ma modeste et bénévole contribution à la science du Jducacisme sur le sujet restreint de son auguste mais immodeste post. Ben crois moi pas si tu veux : il m’a pris de haut le Jduc. Je savais déjà par l’étude sus-citée qu’il avait une haute estime de lui-même, j’apprenais par l’expérience qu’au surplus l’oiseau n’aimait guère que l’on rabatte son caquet au niveau convenable.
        On sait que ce genre de volatile a l’odorat sensible. Comme le charognard il se met face au vent. Double effet Kiss cool : il détecte les effluves cadavériques portées par la brise mais reste à l’abri de celles émanant de sa propre personne et de son loquace postérieur. Je demande à chacun de bien comprendre ce comportement objectivement, en ornithologue avisé : sachez bien qu’il n’y a là nulle mauvaise intention et nul stratagème pervers, juste l’effet de l’instinct tout naturel de l’espèce, une nécessité vitale en fait, au risque sinon de la suffocation, de l’asphyxie, puis de la mort. Un peu de charitable compréhension donc, je vous en prie.
        Un homme d’avant Jduc ? Un paléo kekchose ? Voui. Mais un antérieur du postérieur. Une momie de énième catégorie. Un ptérodactyle mal embaumé qui embaume le blog de l’intérieur.

      15. Avatar de octobre
        octobre

        Le jDuc de Normandie n’a jamais été contre la consommation.
        Il a bien fallu les trouver les pigeons pour vendre les choses qui sortaient de son entreprise. D’ailleurs, j’suis curieux de savoir de quelle marchandise s’agissait-il ? En fait, c’est un consommateur comme un autre, mais il pense que les nantis doivent sucer la moelle en premier. L’os, revient normalement au chien. Forte ressemble avec un personnage beckettien amplement cynique : le dénommé Pozzo dans En attendant Godot.

        Déjà posté cette petite vidéo de l’abbé Pierre : prenez-en de la graine, histoire de changer de la daube ultra-libérale et ultra-conservateur du J’ai du CAC 40 :
        http://www.youtube.com/watch?v=swZePLi2nuM

      16. Avatar de Moi
        Moi

        @vigneron: ben au moins, il aura boosté ton inspiration.

      17. Avatar de Ivan
        Ivan

        @tous : je pense que vous avez tort de prendre jducac de haut (voir par en bas ou par derrière pour certains…). Il représente très honnêtement et de manière assez exemplaire, me semble t-il, le courant libéral et il est toujours intéressant (quoique lassant à la longue, je l’accorde) et instructif de démonter ces poncifs, idées toutes faites, présupposés, bref, l’idéologie (car il s’agit bien de ça) libérale qu’il représente. Il faut garder à l’esprit que M Sarkozy a tout de même réuni plus de 48% des électeurs avec un discours assez similaire. Il y a encore un gros travail de défrichage, démontage, démythification à faire. Après tout, les Zemmour et autres Forientino ont encore pignon sur rue, sans compter que ce discours idéologique est ressassé à nos concitoyens depuis plus de 20 ans par tous les média et les élites au pouvoir. Si jducac peut servir à quelque chose c’est bien à gagner en efficacité dans ce démontage, à explorer les ressorts de la croyance populaire libérale.

      18. Avatar de jducac
        jducac

        @ Ivan 30 mai 2012 à 21:01
        Merci. Votre jugement est humain, respectable et responsable.

        ce discours idéologique est ressassé à nos concitoyens depuis plus de 20 ans par tous les média et les élites au pouvoir.

        Je pense, néanmoins, que c’est le point sur lequel vous vous trompez. Cette façon de voir la vie était courante et naturelle dans toutes les couches de la population depuis toujours, y compris dans les couches pauvres de la paysannerie. C’est une attitude de bon sens.

        D’après moi, cette vison « capitaliste », qui privilégie le capital, le préserve, le maintient à niveau, le renouvelle, afin de mieux vivre dans le futur, s’est beaucoup perdue à partir de l’après guerre à cause de l’urbanisation de la population et de l’influence grandissante d’un enseignement secondaire et supérieur plus ou moins orienté.

        Cordialement.

      19. Avatar de Fod
        Fod

        @ Ivan

        Bonne chance Ivan !

        Si vous arrivez à faire changer Jducac d’un iota, outre notre admiration infinie, tout le blog vous en sera éternellement reconnaissant.

      20. Avatar de Dr Georges Clownet
        Dr Georges Clownet

        @ Jducac,

        Ben oui tu as raison papy, l’éducation supérieure de nos jours dans les villes elle est orientée hein… Vers plus de coopération et de solidarité c’est ça qui te débecte n’est ce pas ?

        Bien entendu l’éducation de papy d’avant la guerre, était tellement plus adaptée. Tellement d’ailleurs que ces cons là, ils l’ont eu leur guerre mondiale comme tu le soulignes toi même sans t’en rendre compte. L’éducation de la troisième République peut aligner à son palmarès deux boucheries planétaire. C’est sur c’était mieux avant. Ah le bon sens paysan ! Un ch’pti coup pour la route tryphon ?

      21. Avatar de Ivan
        Ivan

        @Jducac : le monde change. Les conditions de production n’ont plus grand chose à voir avec ce qu’elles étaient avant la première guerre mondiale. Les qualifications et compétences requises pour intégrer ce système de production ont également évolué, le système d’enseignement avec. Du reste, le patronat fut le premier à promouvoir la hausse des qualifications au sortir de la guerre, secondé par le système éducatif. Il en va de même aujourd’hui où ce même système éducatif tente de sortir de la surqualification (et cela signifie que la massification de l’enseignement à trop bien réussie ! ) par une nouvelle approche basée sur les compétences plutôt que sur le diplôme, cela, une fois encore, à la demande du patronat (entre autres, l’approche par compétences permet une meilleur « adaptabilité » et une individualisation plus poussée). Vous sous-estimez l’influence des élites patronales dans ce pays, de leur idéologie, qui continue à faire la pluie et le beau temps.
        La mentalité « paysanne » est donc (heureusement) largement dépassée et inadaptée au monde contemporain, elle visait avant tout à l’accumulation de l’outil de travail du paysan : la propriété foncière. Ce modèle n’est pas généralisable et ne reflète pas la condition des salariés. Nous nous trouvons au contraire confronté à un problème de surproductivité qui rend dispensable une partie structurelle toujours plus grande des actifs. L’enjeu d’aujourd’hui réside dans la répartition du temps de travail et des gains de productivité. Le tittytainment tel qu’il a été formulé par la commission trilatérale affirme que le système de production actuel peut fonctionner avec seulement 20% des actifs. Le tittytainment, expression de Brezinsky, se réduisant à gérer les 80% restants à coups de divertissements abrutissants. Bref, nous sommes aujourd’hui bien éloignés du système de production du paysan bas breton du début du siècle ! Cette vision privilégiant le capital, comme vous dites, ne s’est absolument pas perdue mais s’est concentrée entre les mains de la classe dominante au détriment des classes moyennes qui ont été les grandes perdantes des 2 dernière décennies. Ainsi le modèle capitaliste d’accumulation dont vous parlez est en train, dans tous les pays occidentaux, de détruire la classe moyenne en la paupérisant. C’est pourtant elle, par sa consommation, qui a servi de fondement et de courroie d’entrainement au système capitaliste tel que nous le connaissons, depuis Ford. On assiste aujourd’hui à un changement de paradigme. Votre modèle de représentation du monde et du système économique en particulier me semble complètement dépassé.

      22. Avatar de jducac
        jducac

        @ Ivan 31 mai 2012 à 09:17

        Votre modèle de représentation du monde et du système économique en particulier me semble complètement dépassé.

        C’est certain, le schéma sur lequel, chacun pouvait s’appuyer pour guider sa propre démarche au sein de l’évolution du monde, ne nous apparait plus le même, surtout parce qu’il s’est considérablement complexifié. Le problème pour chaque individu, et pour les divers regroupements d’individus est d’abord de se repérer à partir des invariants du système, afin d’inscrire les démarches dans une bonne direction, celle du futur à construire, en tenant compte de toutes les contraintes.

        Merci de m’avoir aiguillé vers « Le tittytainment tel qu’il a été formulé par la commission trilatérale affirmant que le système de production actuel peut fonctionner avec seulement 20% des actifs » et vers Brezinsky qui en est l’initiateur. Je ne les ai pas étudiées ni analysées.
        Ces gens, tout comme ceux qui ont mis sur pied les démarches de pensée religieuses il y a plusieurs millénaires, s’interrogeaient comme nous le faisons aujourd’hui, à seule fin de trouver une issue favorable à notre communauté humaine. Personnellement je cherche à ne pas me rallier à l’un quelconque des courants de pensée préexistants. Sans me faire trop d’illusions, j’essaie de raisonner à partir de mes modestes moyens afin de rester le plus possible rationnel et libre de mon cheminement dans le seul but de mieux comprendre et connaître le fonctionnement économique et au-delà, ce que j’appelle la marche du monde, son évolution.

        Bien sûr, je ne peux le faire sans me frotter aux idées de mes congénères y compris à celles qui ne me sont pas a priori favorables. Mon premier objectif est de recueillir auprès d’elles des arguments, des justifications qui confortent leurs idées et prises de position. Elles pourraient démolir celles qui leur sont opposées et réciproquement.

        Certains, peut-être vous aussi, pensent que je suis inféodé à un courant de pensée libéral, néolibéral ultralibéral ou autre, et que je roule pour je ne sais quelle chapelle qui n’est pas la leur. Cela gène parfois, au point que naissent des phénomènes de rejet et d’exclusion qui vont à l’opposé des thèses de mise en commun et de solidarité qu’ils défendent haut et fort, la main sur le cœur. Dans ces cas là, des attitudes de rejet et d’exclusion peuvent se manifester et s’exprimer sous divers prétextes laissant apparaître de l’agressivité naissante, prélude à la violence verbale. Heureusement, cela ne va pas au-delà dans les échanges à distance et par écrit auxquels sont circonscrits les blogs et forums.

        Vous, et Fod, êtes intervenus afin de stopper ces emballements. C’est tout à votre honneur, à celui de Paul Jorion et de toutes les personnes qui collaborent à son blog et à sa bonne tenue.

        Bien évidemment, je ne suis pas opposé aux mises en commun et à rendre collective la prise en compte des devoirs qui incombent aux humains. Mais il me semble qu’ils n’ont plus le droit de se tromper et pour cela, il vaut mieux réfléchir et échanger plus que de s’emballer.
        Selon moi, le problème est de définir l’objectif de telle sorte qu’il puisse être agréé par tous les représentants de notre espèce, y compris ceux qui n’ont pas voie au chapitre aujourd’hui mais qui, demain, supporteront les conséquences des choix opérés maintenant..

        Ainsi le modèle capitaliste d’accumulation dont vous parlez est en train, dans tous les pays occidentaux, de détruire la classe moyenne en la paupérisant. C’est pourtant elle, par sa consommation, qui a servi de fondement et de courroie d’entrainement au système capitaliste tel que nous le connaissons, depuis Ford.

        Oui , c’est aussi le même processus d’accumulation qui fonctionne naturellement chez les animaux migrateurs ou hibernants pour leur permettre de passer des périodes défavorables qui leur imposent de changer de mode de vie afin de pouvoir connaître un nouveau cycle de vie.

        Nous-mêmes, les humains, nous exploitons aussi ce processus d’accumulation puisque nos mères ont bien du accumuler dans leurs corps des réserves d’énergies suffisantes pour accomplir leur œuvre de perpétuation de la vie.

        Les exemples sont légion où des phases d’accumulation sont indispensables afin de franchir les passages difficiles qui s’imposent pour que la marche vers le futur puisse s’opérer et se perpétuer.

        Julien soyez chic ! N’en profitez pas pour me chambrer avec l’idée du spermatozoïde capitaliste.
        (Si j’avais su faire, j’airais ajouté un smiley avec un clin d’œil)

        Alors je pense qu’il n’est pas inutile d’échanger sur ces notions d’accumulation de capital, de vie et de futur qui ne sont pas ignorées dans le capitalisme. Je pense qu’elles le dépassent et que c’est peut-être dangereux de tout rejeter en bloc sans réfléchir.

        Bien cordialement

  6. Avatar de Macarel
    Macarel

    Suite aux déclarations de Mme Lagarde, je me suis fait une réflexion. Je ne sais pas ce que vous en penserez, mais je vous la livre.
    Longtemps le FMI a sévi dans le tiers-monde et dans les ex-pays en développement, on connaît la chanson: prêt d’argent contre « réforme » drastiques qui visaient à réduire la taille de l’ Etat et des services sociaux, avec pour effets, d’une part de transférer au privé des sommes colossales d’argent, et d’autre part de provoquer des séismes socio-économiques terribles pour les populations.
    Plus généralement ce business de la dette profitait principalement aux pays riches, car les intérêts versés par les pays pauvres aux pays riches, dépassaient largement le montant des aides de ces derniers aux pays pauvres.
    Puis vint un temps où les populations de ces pays pauvres ou en développement n’ont plus supporté le joug de leurs créanciers. Comble de l’horreur pour nos libéraux bien pensant, ceci s’est en particulier traduit par l’élection de « populistes »: Chavez, Lula, Moralez, Kirchner, etc …
    Ce phénomène a particulièrement concerné l’ Amérique latine.
    Tous ces « braves gens » ont eu comme priorité de rembourser leurs dettes au FMI, et de se rendre indépendant de cette institution, on les comprend. Mais ce phénomène a aussi touché la Russie qui avait beaucoup souffert sous Eltsine, Poutine n’ayant eu – depuis qu’il a repris le manche – de cesse que de contrer l’expansionnisme financier occidental dans la sphère d’influence russe.
    L’ Asie aussi après les différentes crises financières dont elle a eu à souffrir, a appris à devenir moins dépendantes des « généreux » donateurs du FMI et de la Banque Mondiale.
    Les choses ont fini même par s’inverser puisque la Chine, et la plupart des pétro-monarchies financent les déficits des pays encore riches, mais en pleine débâcle financière.
    Le FMI ayant perdu ses proies traditionnelles, il ne lui reste plus qu’à proposer « ses services » (ses plans de « réformes »), aux pays du coeur du système: les anciens futurs ex-pays riches. Et quoi de mieux que de s’attaquer à l’Europe, qui souffre de tant de tares aussi bien dans la conception de son architecture interne, que de sa « gouvernance ». Tares qui ont été exploitées sans états d’âmes par les fonds spéculatifs, dans le but de faire, ici, le profit qu’ils ne peuvent plus faire là-bas.
    Ce qui nous choque en fait c’est que les méthodes qui jusqu’à présent étaient appliquées dans le reste du monde, soient appliquées dans notre monde riche, mais pour combien de temps encore ?
    Combien de temps nous faudra-t-il pour comprendre, comme les peuples d’Amérique latine, d’Asie, ou d’ailleurs, que ces institutions ne roulent pas dans l’intérêt des peuples , mais de la finance, des fonds spéculatifs, et de tous ceux qui fréquentent les paradis fiscaux. Malheureusement pour eux, les grecs ont en ce domaine et à leur corps défendant un temps d’avance sur les autres peuples d’Europe…
    Faudra-t-il que l’Europe soit, hélas, encore une fois comme dans un passé que l’on aurait pu croire révolu, livrée à ses vieux démons ???

    1. Avatar de Marcel Séjour

      Votre billet est excellent, Macarel mais votre dernière question n’a pas lieu d’être puisque sa réponse est évidente. L’Europe ne comprendra les pays du Tiers Monde que lorsqu’elle sera elle même composée de pays du Tiers Monde. Et il arrivera ce jour où tout le monde comprendra tout le monde.

      1. Avatar de Marlowe
        Marlowe

        Demain ?

  7. Avatar de Jacques
    Jacques

    C’est étonnant le cynisme avec lequel Madame Lagarde peut s’exprimer ,ces gens ont ils la mémoire qui flanche , faut il lui rappeler qu’elle a travailler au cabinet d’avocat Baker & Mac Kenzie et qu’elle y défendait les intérets de Boeing et Lockheed Martin , pourvoyeur d’ avions F 16 à la Grèce . Quelques liens sur les achats d’armes de ce pays , mais a qui vont ils faire la guerre?.Quand aux Allemands pour la vente de sous marins , ils sont les dignes descendants de Basil Zaharoff
    http://mediabenews.wordpress.com/2012/03/15/la-grece-endettee-au-profit-des-industries-militaires-etrangeres/
    http://savoircpouvoir.over-blog.com/article-christine-lagarde-l-industrie-us-entre-au-gouvernement-fran-ais-74682074.html

    1. Avatar de Macarel
      Macarel

      Lorsque le réchauffement climatique, les pollutions diverses auront rendu notre environnement difficilement vivable, ces quasi-dieux qui résident sur le mont Olympe de la finance, nous rappelleront que c’est pire sur Mars ou sur Vénus.
      Simples mortels acceptez la condition qui vous est faite sans broncher…

    2. Avatar de vigneron
      vigneron

      Jacques, «les allemands» ? Pas que, loin de là…http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/jean-guisnel/cette-fois-la-grece-reduit-ses-depenses-militaires-23-02-2012-1434251_53.php

      […] En 2011, 20 % du budget total de la Défense avait été amputé par rapport à l’année précédente. […]
      En 2010, le règlement des achats de chasseurs américains (F-16) et français (Mirage 2000) comptait ainsi pour le tiers des dépenses grecques en équipements de défense ! […]
      Dans une précédente interview au Monde, en 2010, Panos Beglitis qui, avant d’occuper le ministère de la Défense, était chargé des achats d’armement pour Athènes, racontait ainsi comment un juteux contrat avec Paris pour l’achat de six frégates Fremm – une transaction estimée à 2,5 milliards d’euros – était plus que compromis. « Avec les autorités françaises, le gouvernement précédent avait signé un accord de négociation. Nous continuons les discussions, il faut respecter la continuité de l’État », déclarait-il alors, précisant : « Poursuivre les négociations ne veut pas dire qu’elles vont aboutir. Et la décision ne sera pas prise en 2010. » Elle ne l’a pas été non plus en 2011, ne le sera probablement pas en 2012. Autant dire que, pour Paris, le contrat des Fremm est repoussé aux calendes… grecques.

      1. Avatar de Jacques

        M. Vigneron, je citais Bazil Zaharof un honnète homme ,qui était marchand d’armes et vendait des sous marins en se servant de l’antagonisme des deux ennemis héréditaires Turcs et Grecs au début du siècle dernier

        http://www.bruxelles2.eu/defense-ue/armees-europeennes/les-sous-marins-grecs-3-milliards-de-evapores-pas-pour-tout-le-monde.html

      2. Avatar de vigneron
        vigneron

        Jacques, on s’en fout de Saint Basile; grecs et turcs ne sont plus en guerre mais en concurrence régionale au sein de l’Otan et de concurrence il n’y en a plus, c’est désormais les turcs qui l’ont écrasée, la concurrence hellène.

  8. Avatar de Mor

    Ah oui, le pouvoir de l’ironie qui consiste a se réjouir de chaque faux pas de l’un de ces pantins mis aux commandes de la gestion de ce désastre. Qu’est-ce qu’on se marre ! Mais où sont les bâtisseurs du futur ?

    1. Avatar de Tikarol
      Tikarol

      ils ne sont pas passés sur votre site ?

      1. Avatar de Mor

        Non, il est en ruine, vous ne vous en êtes pas rendu compte ?

      2. Avatar de zébu
        zébu

        C’est le mor-dort …

      3. Avatar de ERIX le Belge
        ERIX le Belge

        @zebu
        Je note, je note 🙂

      4. Avatar de Jacques

        Le votre c’est celui de Tintin , le mien c’est celui qui l’a inspiré
        Bonne soirée

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Basil_Zaharoff

      5. Avatar de Agnès
        Agnès

        @ Zébu

        mor-dort, j’adore! 😀

    2. Avatar de Eric L
      Eric L

      ils sont encore dans le futur 😉

    3. Avatar de Jacques

      Il nous reste Monsieur ,c’est vrai, l’ironie par les temps qui courent , cela ne coûte rien et cela fait du bien

  9. Avatar de G L
    G L

    Comme beaucoup d’autres « importantes personnes » impliquées dans la crise, C. Lagarde me donne l’impression d’être là pour amuser la galerie et de n’avoir qu’un rôle assez limité de public relations.

    Peut-être y croient-ils vraiment mais je ne serais pas surpris que la morale suggérée par la comédie qu’on est en train de nous jouer soit du genre « On a fait ce qu’on a pu mais comme vous avez avez pu le constater on n’y pouvait pas grand-chose, c’est comme ça »

    1. Avatar de Marcel Séjour

      Une autre façon de noyer le poisson c’est de nous dire: » On est à deux doigts de la catastrophe, non, à un doigt seulement, non non non, on en est à un souffle, aaaaaaahhhh! OUF! Ca y est! On a trouvé un accord! On a trouvé des sous! Bref, on s’en est sorti!!! Ben dites donc, on a eu chaud cette fois ci. Heureusement qu’on était là et qu’on vous a niqués sinon on y passait tous. Bon allez maintenant au travail! Et, oh! Pendant que j’y pense, par suite d’une défaillance de nos approvisionnements nous sommes désormais en rupture de vaseline. Nous sommes donc contraints de vous utiliser à sec et nous vous remercions de votre compréhension.

      1. Avatar de G L
        G L

        « Heureusement qu’on était là »

        Non, je voulais dire au contraire que le message sera « ces choses nous dépassent tous et finalement comme vous l’avez constaté on (l’Etat, etc) n’y peut rien ».

        Avant c’était à la volonté de Dieu qu’il s’agissait de se soumettre, maintenant c’est à d’autres forces, tout aussi invisibles mais contre lesquelles on ne peut rien non plus.

        Bien sur, mais c’est accessoire, il faut quand même occuper le devant de la scène pour éviter que d’autres prennent la place.

  10. Avatar de Reno Future
    Reno Future

    Comment dit-on :  » Christine, dégage «  en grec ?

    1. Avatar de BRL
      BRL

      Intraduisible littéralement. Panagiotis me corrigera peut-être, mais je crois que la réponse des Grecs à la bergère à étole serait quelque chose du genre : « Va te faire (mal) voir chez les Nigériens ».

  11. Avatar de zébu
    zébu

    @ Paul Jorion :
    MY DAD IS RICH !
    Ou l’héritage dans les dents.
    Cela rejoint ce que raconte Jean-Paul Demoule :
    http://www.youtube.com/watch?v=00pywvtyVII (vers 39′)
    Notamment avec les vagues d’immigration néolithique de cultivateurs, la mise en place d’une hiérarchisation sociale et d’une première concentration des richesses.

    En sortir serait ‘sortir’ du néolithique.

    1. Avatar de Paul Jorion

      Sortir du néolithique ? Il est presque temps !

    2. Avatar de J.Gorban
      J.Gorban

      revenir au néolithique plutôt

      pour comprendre que si les connaissances scientifiques et les moyens techniques sont ceux d’une civilisation hautement évoluée, ils sont servis par des animaux dont le cerveau en est toujours au manque et à la peur du lendemain, quotidien de l’humanité pendant des millénaires et qui a façonné au plus profond de nous nos façons de penser et d’agir.

      1. Avatar de Agnès
        Agnès

        Conception erronée. A lire : Age de pierre, âge d’abondance par Marshall Sahlins.
        Pour l’humanité paléolithique, oubliez les films d’Yves Coppens, et les demi-singes abrutis terrés terrifiés au fond de cavernes insalubres. Imaginez plutôt de petits groupes familiaux répartis sur d’immenses territoires (possibilités réduites de conflits) abondants en gibier, en rivières poissonneuses, en plantes sauvages comestibles et médicinales. Une nature intacte. Sahlins se base sur des études menées auprès de populations de chasseurs-cueilleurs sub-actuelles et prouve que les besoins de base : nourriture et protection, peuvent être obtenus facilement avec un investissement de deux ou trois jours de travail par semaine. Le reste, temps libre, est consacré au repos, aux loisirs et aux interactions sociales. L’âge d’or. (bon, certes, espérance de vie réduite par rapport à la nôtre, et connaissances médicales bien moindres. A nuancer, mais personnellement ça me fait rêver. 😉 )

      2. Avatar de J.Gorban
        J.Gorban

        @ agnes

        je verrai si ce livre est à la médiathèque municipale

        si c’était si « bien » pourquoi alors les humains ont développé l’agriculture ?

        je continue à penser que notre moteur principal c’est la peur du lendemain à cause du risque de manque ( réel ou supposé )

      3. Avatar de Agnès
        Agnès

        @ J.Gorban

        Je ne sais pas s’il est facile à trouver. le titre anglais est Stone Age Economics.

        Un compte-rendu est disponible sur le net, il y donne un idée du contenu. http://www.unilim.fr/sceduc/IMG/doc/Marshall_Sahlins.doc

        Par ailleurs, vous avez raison, dans notre société, c’est la peur du lendemain qui est un de premiers moteurs. Mais c’est justement parce les conditions de notre survie ne sont plus ni libres, ni largement disponibles et ne dépendent plus entièrement de nous.

        Plusieurs études de populations de chasseurs-cueilleurs (actuellement les choses ont changé pour eux, hélas! en pire), tendent à prouver que – s’ils connaissaient bien certaines peurs – celle de manquer ne les effleurait pas, ou seulement de façon occasionnelle (sécheresse ou hiver exceptionnels par exemple). Cela dépendait d’eux : chasser, pêcher ou récolter était à la portée de tous et les ressources abondantes. En cas de maladie ou d’infirmité, la famille et les alliés prenaient l’individu en charge (c’est attesté également pour le Paléolithique : découverte de squelettes d’individus blessés, très âgés ou sévèrement handicapés ayant survécu). Si les conditions climatiques devenaient difficiles, soit ils se déplaçaient pour retrouver de l’eau et du gibier, soit ils acceptaient comme inéluctables quelques mois de privation, sachant qu’à terme, la pluie ou le soleil reviendrait et avec eux l’abondance.

        Pourquoi ça a changé? plusieurs hypothèses, pas de réponse définitive. La vidéo mise en ligne ci-dessus par 42. zébu 29 mai 2012 à 14:17 en parle. Peut-être qu’au début la domestication des plantes et des animaux a paru une bonne idée. Son apparition a suivi plusieurs périodes d’instabilité climatique avec une succession rapide de phases de réchauffement et de phases plus froides -> modification du milieu, raréfaction des ressources, adaptation nécessaire. Les premiers groupes à l’avoir testée en ont certainement vu les avantages (maîtrise sur les ressources, possibilité de stockage), mais très probablement pas les conséquences politico-sociales (conflits avec les chasseurs-cueilleurs locaux, lutte pour les territoires et les ressources, apparition de hiérarchie héréditaire et amplification des écarts de richesses, etc…)

        De toute façon pour nous peu importe, tout retour en arrière étant impossible (surpopulation, réduction des espaces et des ressources naturelles, diminution de la biodiversité, pollution omniprésente). Nous devrons trouver autre chose.

        P.S. : Pour être tout à fait honnête, voici une critique des thèses de Sahlins : http://dominique.temple.free.fr/reciprocite.php?page=reciprocite_2&id_article=36

      4. Avatar de J.Gorban
        J.Gorban

        merci agnes pour votre dernier commentaire

      5. Avatar de Agnès
        Agnès

        A votre service, J.Gorban. 🙂

    1. Avatar de Au sud de nulle part
      Au sud de nulle part

      Ouais. Et comment ils vont faire pour être certains que le virus ne se propagera pas à leurs vassaux et finalement à eux-mêmes. Et puis si cette stratégie fonctionne aussi bien que celle du drone le plus sophistiqué de tous les temps pourtant arraisonné sans dégâts. Qu’est ce qu’on rigole en attendant la fin du monde.

      1. Avatar de vigneron
        vigneron

        Rigole nulle part, on n’est jamais nulle part et une p’tite ACT du même genre sur ta bécane plus un drone pas du tout sophistiqué et une mort subite et violente, une ! avec meurtrier volant non identifié, au sud de nulle part…

      2. Avatar de Au sud de nulle part
        Au sud de nulle part

        A ce jeu là ils vont avoir du mal parce que je suis plus souvent devant mon barbecue et ma bouteille de rouge (ou de rosé voire même de blanc) que devant mon PC. C’est plus rigolo pour attendre la fin du monde. A moins qu’ils ne parviennent à introduire leur virus dans mon barbecue aussi? Le cas échéant je n’aurais plus qu’à m’incliner devant les progrès inattendus de la technologie et accepterais la mort donnée par de telles intelligences supérieures d’équivalence quasi divines avec philosophie. C’est ce que doivent se dire beaucoup de pakistanais, d’afghans, d’irakiens, de yéménites, d’iraniens et d’autres encore au quotidien. Le barbecue et le rouge en moins…

    2. Avatar de Tolosolainen
      Tolosolainen

      Encore une preuve que ce blog est à l’avant-garde : lire (pour ceux qui ne l’ont pas fait encore!) le livre de P. Jorion :
       » La guerre civile numérique  »
      Une chose que je comprends pas, c’est le risque énorme que prend l’empire américain (si c’est eux seul ou Israël seul ou les deux?). Durant la Gurre froide ils n’ont balancé aucune bombe atomique sur l’empire soviétique (et ce n’est pas l’envie qui a manqué). Là celui qui a lancé ce virus risque de provoquer à terme une réponse… Mais peut-être que les créateurs de Flame pensent que personne n’a la capacité de répliquer… De plus il n’est pas besoin de grande sophistication pour mettre saboter nos systèmes si complexes.
      Ah! hubris quand tu nous tient ! Tu craches en l’air et tu le reçois sur la gueule (maxime à méditer).

  12. Avatar de GRUGRU
    GRUGRU

    Il faudrait peut être penser à faire des phrases un peu plus courtes quand même! Je découvre ce blog que l’on m’a conseillé il y a peu et je dois dire que le dernier paragraphe qui fait huit lignes (sans oublier les nombreuses parenthèses) ne comporte qu’une seule phrase. Je veux pas chipoter mais ça heurte à la lecture…

    1. Avatar de Paul Jorion

      Oui, j’oblige le lecteur à relire le même paragraphe plusieurs fois pour retrouver le sens de la phrase. Ça s’appelle un « procédé », sorry, c’est voulu. Mais comme on est sur un blog où on bavasse à l’infini sur Céline, faute avouée est à moitié pardonnée, ain’t it ?

      1. Avatar de Moi
        Moi

        C’était une phrase proustienne. Y’avait même la madeleine.

      2. Avatar de La Bruyère
        La Bruyère

        A propos du récent confrère que vous évoquez, je souscris totalement à cette citation qui date de 1933 (« Hommage à Zola »):

        « Nous voici parvenus au bout de vingt siècles de haute civilisation et, cependant, aucun régime ne résisterait à deux mois de vérité. Je veux dire les sociétés marxistes aussi bien que nos sociétés bourgeoises ou fascistes. L’homme ne peut persister, en effet, dans aucune de ces formes sociales, entièrement brutales, toutes masochistes, sans la violence d’un mensonge permanent et de plus en plus massif, répété, frénétique, ‘totalitaire’ comme on l’intitule. Privées de cette contrainte, elles s’écrouleraient dans la pire anarchie, nos sociétés. Hitler n’est pas le dernier mot, nous verrons plus épileptique encore, ici, peut-être. »

        Plaise au ciel cependant qu’il ait tort quant à sa dernière phrase…

      3. Avatar de Bruno
        Bruno

        « La merde a de l’avenir. Vous verrez qu’un jour on en fera des discours. » Céline

      4. Avatar de Eric L
        Eric L

        permettez M. de La Bruyère si j’y ajoute le lien ?

        http://radioislam.org/solus/LFCzola.html

        « Le sadisme unanime actuel procède avant tout d’un désir de néant profondément installé dans l’Homme et surtout dans la masse des hommes, une sorte d’impatience amoureuse, à peu près irrésistible, unanime, pour la mort. Avec des coquetteries, bien sûr, mille dénégations, mais le tropisme est là, et d’autant plus puissant qu’il est parfaitement secret et silencieux. »

        c’est bien ce qui me semble différent, des siècles passés et qui mérite de rester vigilant pour ne pas se laisser envahir par cette tentation morbide .

      5. Avatar de Marlowe
        Marlowe

        à Bruno,

        Oui, on parlera de Céline.

  13. Avatar de Alain
    Alain

    Pendant ce temps-là les bourses montent grâce à du vent !

    Wall Street ouvre en hausse, portée par l’avancée des pro-austérité en Grèce

    http://www.boursorama.com/actualites/wall-street-ouvre-en-hausse-portee-par-l-avancee-des-pro-austerite-en-grece-03d61f0431f3f6d518b2c0d0b138a928

    En bref elles montent grâce a un sondage et a un « espoir » d’un plan de relance en Chine. Jamais vu de montée de bourse basée sur autant de vent…

  14. Avatar de Cassiopée
    Cassiopée

    De nombreux de pays de part le monde ont vu des changements économiques et financiers, ceci ayant pour but d’obtenir de la croissance. Pour parvenir à ses résultats comme ce qui s’est passé en Irlande ou en Espagne, des choix ont été fait :

    Ouverture des marchés à l’importation

    Hausse des taxes pour les citoyens et baisse pour les entreprises

    Hausse de la production industrielle et financière

    Hausse des prix de l’immobilier et des terrains

    Bien que le niveau de vie ne soit pas tenable pour les citoyens, et restant dans l’idéologie de créer sans cesse de la croissance, un plafond a alors été atteint. Ce qui est normal puisque la demande ne peut être constamment forte : importation, exportation ou consommation intérieur, avec les conséquences qui suivent.

    Baisse de la production industrielle

    Hausse des taxes pour les citoyens et maintien des faibles taxes pour les entreprises

    Fort endettement des pays, des régions et des citoyens

    Malgré les fortes richesses créées, les citoyens (avec les services au public) sont tout de même les grands perdants de ce type d’ouverture de marché. Seules les entreprises (les plus grandes généralement) voient leurs avantages maintenus, pourtant à la suite de cette baisse (la demande ne pouvant pas suivre, import/export/conso intérieur)), de nouvelles contraintes vont être imposer, avec des prix et des choix n’allant plus vers une cohésion sociale. La progression du niveau de vie des citoyens et de ses maigres avantages acquis (surtout dans le passé) sont remise en cause, des choix comme ceci :

    Gel des salaires publics et privés

    Baisse des droits du travail, sociaux, de santé, de l’éducation, tous budgets possibles…

    Dérégulation du marché du travail

    Hausse des prix

    Hausse des importations (donc concurrence déloyale)

    Les entreprises gagnent encore plus de droits et baisse des taxes

    Appauvrissement généralisé : Grèce ou Argentine de l’époque

    Malgré ses choix drastiques, on reste encore dans une vision économique de croissance irréalisable, et en plus mise en danger par ce type de choix. C’est à dire que les croissances précédentes n’ont pas provoqué de hausse du niveau de vie avec des prix très élevés, et dont le but est de continuer à les augmenter.

    Certains pays ont pris des mesures protectionnistes dans certains secteurs d’activités afin d’éviter un effondrement généralisé sur plusieurs années (constatant déjà les dégâts actuels), au lieu d’ouvrir tous les marchés.

    Une hausse des prix ne s’accompagnant d’une hausse des salaires, mais a contrario du gel des salaires publics comme privés, ne peut à terme booster une économie.

    1. Avatar de Eric L
      Eric L

      les financiers se font concurrence , c’est une guerre sournoise , qui mine l’économie productive.
      je crois que pas un centime n’est perdu dans les comptes : je crois les avares bien trop calculateurs . non, les sommes faramineuses sont quelque part , dans des comptes . ce n’est pas nouveau , les paradis , mais pas que là , il y a aussi les comptes normaux , réglos . ceux qui ont pompé ne placent qu’en fonction des vents porteurs .
      d’ailleurs, dans ce qui se joue, on ne parle plus trop des dépenses en mercenaires , d’achats de terres ,et de réseaux, et ceci ou cela qui préfigurent d’un monde nouveau qui veut s’imposer .
      les dettes doivent sans doute servir cette fin là . pour la plus grosse part . non ?
      dire que c’est mafias and co .

  15. Avatar de Mathieu
    Mathieu

    Tout comme l’historique violence de cette crise de système, je trouve que la déclaration de Lagarde est franchement passée inaperçu en France.

    C’est désespérant.

    1. Avatar de charly
      charly

      @ Mathieu

      La déclaration de Mme Lagarde a été minimisée « une bourde » a t-on dit ,et très vite mise en avant de ces vilains Grecs qui fraudent .Partant de là ,qui va payer pour les grecs?
      Division et peur encore
      Qui sont ces relais que la France écoute religieusement ?
      A quelle mouvance,quelle grande famille sont ils enchainés?
      Une synchronisation dangereuse entre tous les acteurs de notre vie quotidienne

      OUI c’est désespérant lorsque ce qui suit n »est pas dit et répété en boucle

      Ainsi, l’aide financière française et allemande envers la Grèce va contribuer à la poursuite des contrats avec les industries d’armement de ces deux pays. Une des causes de la dette grecque est sans aucun doute, le doublement de ses emprunts pour l’achat d’armes (passés de 80 à 160 milliards dollars) auprès de l’Allemagne, des États-Unis et de la France entre 2000 et 2010.

  16. Avatar de ploucplouc
    ploucplouc

    Un film d’actualité « l’attaque de la moussaka géante » une comédie grec contemporaine 1999

  17. Avatar de charly
    charly

    Comme si j’étais interdite de blogue au moment d’envoyer le commentaire
    Page introuvable ?

    1. Avatar de Julien Alexandre

      Le serveur a eu le hoquet pendant quelques instants. Tout est rentré dans l’ordre.

      1. Avatar de louise
        louise

        Ah ! ben je me disais aussi !

  18. Avatar de Pablo75
    Pablo75

    « Testostérone et bicyclette : bienvenue au pays de « Christine Lagaffe ».
    Les propos de la patronne du FMI sur la Grèce provoquent un tollé. Le retour des bourdes fameuses de l’ancienne ministre ? »

    http://www.lepoint.fr/politique/testosterone-et-bicyclette-bienvenue-au-pays-de-christine-lagaffe-29-05-2012-1466252_20.php

    1. Avatar de Agnès
      Agnès

      Tordant, les commentaires à cet articles du Point! Voir tous ces libéraux bon teint champions de l’évasion fiscale et du « trop d’impôt tue l’impôt », et prêts voici peu à s’exiler en Belgique à la victoire de Hollande, se mettre soudain à défendre mordicus le fait qu’il est indispensable de payer ses impôts! 😀 C’est probablement ce que Médèème Lagarde appellerait « une révolution à 360° »!.:-D

  19. Avatar de Kercoz
    Kercoz

    @Paul Jorion :
    Je reviens sur cette phrase qui me parait importante et peut nous permettre de localiser la « bifurcation » qui nous a mené ds cette impasse :

    ///////J’ai fait observer ici-même que ce qui nous conduit à DESIRER le changement , ce n’est jamais l’image idyllique que nous projetons dans l’avenir d’un monde nouveau auquel nous aspirons, mais le caractère devenu intolérable d’un moment que nous vivons au présent. /////////

    à rapprocher de celle de St Augustin (si vous supportez cette proximité !) :
    //// Le Bonheur c’est de continuer a DESIRER ce que l’ on possède déja ////

    Certain y verront un argument réactionnaire , mais c’est tout autre chose . On ne choisit pas ses désirs , me semble t il , c’est eux qui nous mènent ….et c’est toujours , a mon sens la structure des groupes qui autorise ou interdit les dérives ou autres Ubris .

  20. […] Books THE IRONY OF HISTORY May 30th, 2012 by Paul Jorion | Guest post. Translated from the French by Tim Gupwell.I have made the observation here that what leads us to desire change is never the […]

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta