ATTENTION ! SENTIER À PUMAS !

Dans la promenade que je fais près de chez moi, il y a un embranchement : deux bretelles se séparent pendant un moment, l’une suit la rivière, l’autre s’engage dans un sous-bois. Il m’est arrivé une ou deux fois au début de prendre la bretelle sous-bois, mais depuis, sans savoir pourquoi, par une sorte de méfiance instinctive, je l’ignore systématiquement.

Ma conscience, alertée probablement par la discussion sur le blog en ce moment à propos de nos motivations inconscientes, a voulu comprendre tout à l’heure ce qui m’interdit d’emprunter la bretelle sous-bois. Aussi, arrivé à son embranchement, je m’y suis résolument engagé…

Je n’y avais pas fait dix pas qu’un voyant rouge s’allume et commence à clignoter frénétiquement, une sirène se déclenche : « Reuh ! … Reuh ! … » Et dans le regard où s’inscrivent les messages, s’affiche en belles lettres oranges sur fond noir : « Attention ! Sentier à pumas ! »

Et en effet : la galerie trop couverte, les grosses branches horizontales surplombant le sentier, c’est vrai : tout y est !

Mais… Alo-oh ! (*) inconscient de Jorion-on ! Allume ton GPS ! tu es en Bretagne, pas sur un sentier reculé de la Sierra Madre ou des San Gabriel Mountains : cela fait quatre ans que tu as quitté la Californie !

Ces inconscients ! vraiment, je vous jure ! (°)

=============================

(*) Merci à la personnalité télé qui a traduit l’expression américaine bien pratique « Hello-oh ! » en « Allo-oh ! » (avec geste à l’appui simulant un combiné des années cinquante), cela me permet maintenant de l’utiliser en français tout en étant compris.

(°) Blog de PJ : Mon inconscient et moi, le 6 mars 2013

Partager :