États-Unis : Les gens qui ne lisaient pas les journaux mais auraient dû

Au début du mois de juin 2013, Edward Snowden révélait au monde que la National Security Agency (NSA) américaine interceptait toutes les communications téléphoniques, mails et SMS des citoyens américains et s’efforçait de faire de même pour la totalité du globe en collaboration avec ses homologues britannique, canadien et australien. L’information était choquante et provoqua des remous sur l’ensemble de la planète.

Il est alors très surprenant d’apprendre que trois personnes n’étaient pas au courant : Donald Trump Jr., fils du président US, Jared Kushner, son beau-fils, et Paul Manafort, son directeur de campagne présidentielle, qui s’échangèrent en juin 2016 des mails à en-tête « Russia – Clinton – private and confidential », organisant un rendez-vous entre les susnommés et Natalia Veselnitskaya, avocate russe proche du pouvoir, qui promettait de transmettre une information en provenance du Procureur général russe, Yuri Chaika, « qui incriminerait Hillary dans ses relations avec la Russie et serait très utile à votre père. Ceci est manifestement de l’information de très haut niveau et très sensible mais fait partie du soutien pour M. Trump de la Russie et de son gouvernement ».

Pas de quoi fouetter un chat a dit hier soir M. Trump Jr. qui a ajouté que « d’ailleurs rien n’a été dit » durant cette rencontre. Je le crois sur parole bien entendu, bon sang ne peut mentir, mais vous ?

Partager :