Violences conjugales et nerf de la guerre

S’il faut se réjouir sans réserves de toutes les mesures pouvant aller à l’encontre des violences conjugales, souvenons-nous toutefois du rôle qu’y jouent toutes les inégalités – et pas seulement celles entre hommes et femmes – parce que la cause première des violences conjugales – cela, nul ne l’ignore – c’est l’argent qui manque dans les ménages.

Pour faire disparaître les violences conjugales : gratuité pour l’indispensable !

Partager :