Envoyez par mail 'Tutoyer le réel, par Panagiotis Grigoriou' à un ami

Envoyez une copie de 'Tutoyer le réel, par Panagiotis Grigoriou' à un ami

* Required Field






Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.



Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.


E-Mail Image Verification

Loading ... Loading ...
7Shares

11 réflexions sur « Tutoyer le réel, par Panagiotis Grigoriou »

  1. Le pire c’est qu’il n’y a pas perspective meilleure en vue; selon la composition du nouveau gouvernement allemand, la politique européenne ne changerait qu’en faveur des pays « possédants », des pays riches. On demandera aux autres, à la Grèce bien sûr, de continuer leurs efforts en terme de réformes. On conservera néanmoins la Grèce dans la zone euro, pour des raisons géostratégiques. Il y aura donc, dans ce cas de figure, officiellement une Europe à deux vitesses, avec une Europe « d’en bas », comme disait l’autre.

  2. Dans l’indifférence quasi générale , la Grèce a subit plus de dégâts humanitaires et de perte de PIB que pendant l’occupation allemande entre 1940 et 1945 .
    Comme l’a très bien dit John Adams , très ancien président des Etats-Unis :
    « il y a deux façons de conquérir une nation et de la réduire en esclavage , une façon par l’épée et l’autre par la dette  » .
    Et l’Union-Européenne et ses acolytes sont des experts .

  3. N’oubliez pas, pour ceux qui le peuvent, de faire parvenir à Panagiotis Grigoriou quelques €uros…

    Qu’il soit un peu soutenu dans sa noble démarche pour illustrer aux yeux du Monde le calvaire des Grecs, et pour dénoncer sans relâche le cynisme européen.
    (En plus, il nous envoie de si belles images…)

    (Par Paypal, sur son site, un clic suffit.)

  4. Alexis Tsipras est un mystère pour moi. Est-il sincèrement convaincu de faire ce qui est le mieux possible pour ses compatriotes ? A-t-il été envouté ? Menacé ? Acheté ? Je n’arrive pas à comprendre comment ce type qui avait-l’air sympathique a pu retourner sa veste à ce point-là. Bien sûr la théorie de l’engagement nous éclaire un peu : une fois qu’on a accepté le premier coup, qu’on en a défendu la logique auprès de ses électeurs, on essaye de rester cohérent avec soi-même et on accepte (ou on appelle) les autres .
    Mais tout de même… On dira que s’il n’avait pas accepté, il aurait été remplacé d’une manière ou d’une autre. Comme Varoufakis. C’est une autre question. Il y avait tant d’autres manières de faire, comme YV l’a montré…
    Troncal

  5. On comprend pourquoi Macron projette d’autoriser le port d’arme pour certains vigiles, le 1% des + riches prépare ses milices privées….

      1. J’ai effectivement trouvé l’information,

        https://humanite.fr/securite-les-vigiles-prives-pourront-etre-armes-648018

        Même si on ne peut pas encore parler de milice privée, cette information est passée relativement inaperçue et marque une grave dérive vers la généralisation des armes dans l’espace public.

        Dans la même logique, avec ce genre de reculade, des citoyens vivants en zone sensible, comme on dit, demanderont aussi à être armé, pour assurer leur protection, au nom de quoi on leur refusera ? Puis la demande sera étendu à tous. Il y a déjà pas mal de détention d’arme chez particuliers du 1% d’ailleurs. Quelle connerie ! Il faut interdire et réquisitionner toutes les armes sur le territoire et désarmer les forces de polices qui sont au contacte de la population. Ces idiots qui sont des criminels font l’inverse.

  6. Pour une vision un peu moins « y’a rien à faire, c’est foutu » :

    https://youtu.be/4LHHR9LBga4
    La bande annonce du dernier film de Yannis Youlountas.
    Après « ne vivons plus comme des esclaves » (https://youtu.be/rpqk24qvoR4) et « je lutte donc je suis » (https://youtu.be/97HTxo20c-E).

    Parce que y’a rien à faire, c’est foutu, ou bien pas d’autre alternative qu’une techno dictature mondiale ne nous mènera pas à un futur désirable, et qu’un futur désirable est la condition pour échapper à la fatalité comme l’indique l’auteur de ce billet :
    « Autrement-dit, et en esquisse de réponse apportée aux amis (et amis du blog) depuis par exemple la France, lesquels se demandent alors pourquoi les Grecs ne se révoltent-ils pas, je dirais au préalable que l’état dépressif c’est d’abord l’incapacité de saisir toute perspective future. Et c’est ainsi car le deuil sourd et continu n’aura en rien préservé devant la douleur future, d’autant plus qu’il est en train d’assécher le présent. Les capacités et autant les ressources psychiques manquent cruellement, pour enfin réagir de manière appropriée et efficace. »

Les commentaires sont fermés.

*Le seul Blog optimiste du monde occidental*