5 réflexions sur « En grève de l’école pour le climat »

  1. Elle est bien seule.
    En 1996, à Bruxelles, 300.000 personnes marchent en blanc pour 7 gamines torturées et assassinées.
    De nos jours, on marche en jaune, rouge ou brun pour plus de pouvoir d’achat, pour plus de pollution, pour plus de destruction.
    Nul ne songe à protéger nos milliards de (arrières) petits enfants dont beaucoup déjà nés de l’effondrement qui les poussera à s’entretuer.
    Les jeux sont faits.

Répondre à Juannessy Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.