John McCain aura été le Felix Steiner de Donald Trump

Felix Steiner, général SS sur lequel Hitler comptait pour gagner la bataille de Berlin et dont il dit ensuite dans un accès de rage, précédant de peu son suicide, qu’il l’avait trahi.

Imaginons que vous, M. Martin, ayez la preuve que Tartempion possède des photos « adultes » de vous avec Mmes X, Y, Z… et que Duchnock vous dise un jour : « Tartempion est une escroc, j’en ai la preuve et je vais de ce pas le dénoncer à la police, j’aimerais que tu viennes avec moi ! » Que feriez-vous ?

Imaginons que vous présentiez alors à Duchnock une excuse plus ou moins convaincante pour ne pas l’accompagner au commissariat.

Imaginons maintenant que Duchnock déclare un jour avec fracas : « Il y a collusion entre Martin et Tartempion ! », ne serait-il pas légitime pour vous de protester vigoureusement : « PAS DE COLLUSION ! CHASSE AUX SORCIÈRES ! », puisque Tartempion et vous, ne vous êtes dans les faits jamais même parlé ?

Imaginons encore l’existence d’un quatrième personnage, qui découvre que Tartempion possède ces photos de vous et qui, du fait que vous Martin êtes un homme politique de premier plan, décide de signaler l’affaire à la police…

… et que quand vous vous écriez à l’intention de ce quatrième personnage, appelons-le « John McCain » : « Malheureux ! Qu’as-tu fait là ? », il vous réponde :

« J’étais dans l’obligation d’attirer l’attention des autorités sur des accusations sans preuves dont j’étais incapable d’évaluer personnellement la validité, mais qui, si elles devaient s’avérer exactes, auraient créé une vulnérabilité aux desseins d’une puissance étrangère hostile ».

Dans John McCain & Mark Salter : The Restless Wave: Good Times, Just Causes, Great Fights, and Other Appreciations (Simon & Schuster 2018).

Trump dans un tweet :

« C’était donc (prouvé à l’instant dans des documents légaux) que c’est John McCain « dernier de sa classe » (à Annapolis) qui a envoyé le Faux Dossier [le rapport Steele] au FBI et aux Media en espérant que ce soit publié AVANT l’Élection. Lui & les Dém’, travaillant ensemble, ont échoué (comme d’habitude). Même les Fake News ont refusé cette daube ! »

La réponse de Meghan McCain, fille de John :

« Il passe ses weekends à ruminer sur les grands hommes parce qu’il sait, et je le sais aussi, et vous le savez tous : il ne sera jamais lui un grand homme. »

Mon hypothèse, vous l’avez devinée, est que si Trump a passé la totalité de son weekend à twitter contre McCain, c’est qu’il sait pertinemment que le « Faux Dossier » aura sa peau. Rappelez-vous ce que j’écrivais le 13 janvier à propos du « rapport Steele, où il était dit que les Russes faisaient chanter Trump en raison de ses aventures avec des prostituées à Moscou (je rappelle que quasiment tout dans ce rapport a été corroboré depuis). »

Une chose est sûre en tout cas, les attaques de Trump contre McCain en des termes grossiers, qui encouragent ses partisans à harceler et à menacer sa famille, sont en train de réaliser ce qui n’avait pas encore eu lieu jusqu’ici – à la surprise d’ailleurs des commentateurs – déchirer le camp républicain :

6Shares