Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen : la presse en parle !

Ouvert aux commentaires.

L’Écho : N’éteignez pas la lumière !, le 30 mars 2019

© Nicolas Vadot

Les amis du blog de Paul Jorion ont lancé une pétition afin que l’anthropologue et sociologue belge (qui vit en France) soit député au Parlement européen.

Paul Jorion est l’auteur de nombreux livres, dont « Le dernier qui s’en va éteint la lumière. Essai sur l’extinction de l’humanité ». Ses partisans estiment que le moment n’est pas encore venu d’éteindre la lumière mais qu’il est bien au contraire nécessaire d’éclairer le débat européen. Face à la crise écologique, démocratique et sociale et afin de tenter d’échapper à la « dynamique du chaos », les amis du blog de Paul Jorion, une sorte de think tank rassemblant divers intellectuels, se mobilisent. Ils souhaitent que le mouvement français Place Publique, emmené par Raphaël Glucksmann et Claire Nouvian, et le Parti socialiste d’Olivier Faure appellent l’anthropologue belge à être candidat sur leur liste aux élections européennes de mai 2019. Une pétition a été lancée en ce sens. Vendredi, elle avait rassemblé quelque 1.700 signatures. Et les chiffres ne cessent d’augmenter au fil des jours. Ce qui doit ravir celui qui est aussi chroniqueur dans les journaux Le Monde, Trends et L’Echo.

Comment les choses se sont-elles déclenchées? Récemment, Paul Jorion a participé à un débat en France avec Claire Nouvian et il a décidé dans la foulée de soutenir Place Publique, qui, le 15 mars dernier, a lancé une liste de rassemblement de la gauche.

Pour soutenir leur initiative, les amis du blog de Paul Jorion viennent d’écrire une lettre à Claire Nouvian, Raphaël Glucksmann et Olivier Faure. Ils y avancent diverses raisons pour lesquelles Jorion doit absolument être en position éligible. Il s’agit, disent-ils, d’un intellectuel respecté avec une envergure médiatique importante.

Il peut apporter un niveau d’expertise inédit et critique du néolibéralisme sur les questions économiques et sur l’euro. Il dispose aussi d’une force de frappe avec son blog et d’un réseau important au sein des institutions européennes.

Enfin, avouent-ils, quel plus beau symbole de l’Europe de voir un candidat député européen de nationalité belge sur une liste française!

« Si vous m’envoyez au Parlement européen à Bruxelles, les choses avec moi seront différentes », lance Jorion sur son blog. On ne sait pas si son ami Bruno Colmant, avec qui il a participé à de nombreux débats en Belgique comme en France, a signé la pétition…

90Shares

80 réflexions sur « Pour que Paul Jorion soit député au Parlement européen : la presse en parle ! »

    1. Bonsoir !

      J’aimerais adhérer à place publique afin de vous soutenir mais impossible vu que je suis belge. Y a t-il un autre moyen ?

      Merci

      1. Bonsoir Renaud,

        Vous pouvez devenir « sympathisant » et vous inscrivant simplement sur le site Place Publique. Il n’est pas impossible que les sympathisants (et non les seuls adhérents stricto sensu) soient invités à s’exprimer sur l’organisation interne.

    1. Trop bon cette caricature ! Sense of humour.
      Manquait plus que ça, comme si la Bible ne nous avait pas déjà fait le coup avec votre homonyme.
      Hop là, un doublé par N. Vadot, avec Paul en « Moshe ». Surfer sur la mer Rouge, yep, vaste programme.
      Cela dit, je soupçonne très fortement N Vadot, d’être un agent du puissant lobby de l’Opus Deï qui cherche à nous enduire complètement et copieusement en erreur.

      Faut se méfier. Peut-être un agent double qui sait ?
      Moshe ET St Paul ? La Bible ? Encooooooore ! Ventrebleu !
      ArghHh, il y a forsssément un message hypnotique belphégorien du De Vinci code capitaliste derrière toussa toussa. Faut se méfier. Mefisto de ton ombre.

      Irrévérencieux itou et surtout.
      Oeuf corse.
      What else ?

      1. « à nous enduire complètement et copieusement en erreur. »

        Par ce que pour nous induire sans erreur, et tabler dans l’induction, il faudrait, être en capacité de Réfléchir. A-t’on jamais pensé à cela ?
        Et ça, les belphégoriens ne savent pas faire. Même quand ils taraudent à sec. C’est dire.
        Cette vérité vraie, éternelle, véridique et véritable est communément admise, voire connue et reconnue, par tout le monde sauf, le Vatican, Justin Bieber, la CIA, Nadine Morano, le KGB, Youtube, le FET, le PET, le KAPO…etc. Personne ne sait pourquoi.

        « Je mouille, je humecte, je boy, et tout de peur de mourir.
        Beuvez toujours, vous ne mourrez jamais. »
        Baudelaire, oh sorry, F. Rabelais; Gargantua.

        « Il disait qu’il n’y avait qu’une antistrophe entre femme folle à la messe et femme molle à la fesse. »
        F. Rabelais, Pantagruel

        Miaou…

        Rosa rosa rosam
        Rosae rosae rosa
        Rosae rosae rosas
        Rosarum rosis rosis
        https://www.youtube.com/watch?v=v6rLLE48RL0

  1. La courbe ascendante de la pétition ressemble à celle du décollage d’un 737 max. Pensez à vérifier la fiabilité du système anti-décrochage MCAS.

    1. La caricature (plus mordante dans la version imprimée que dans la version toile, mais rappelez-vous : L’Écho s’appelait L’Écho de la Bourse) suggère (voir les tables de la Loi) qui pourrait avoir intérêt à voir l’engin piquer du nez 😉

      1. Et le petit chat tout vert ( métaphore de l’écologie ? ) que redoute il , lui ?

        En tous cas il faut avoir bu la potion d’Obélix pour porter la terre ( en piteux état ) à bout de bras dans la main gauche , en même temps que maintenir une dalle de granit gravé par le bras droit .

        Il a signé finalement Colmant , ou bien il se cache ? A moins que les signatures belges ne soient pas agréées .

      2. @Arkao :

        Merci !

        J’étais pas trop loin de la vérité car de Vadot à Jadot , il n’y a qu’une erreur de lecture , mais ça devrait un peu crisper Claire Nouvian .

      3. Il parait même qu’un moniteur supplémentaire a été installé dans toutes les salles de trade 🙂
        Bientôt une côte chez les bookmakers Londoniens ?

      4. Juannessy, parce que le chat vert est plus malin que « une souris verte qui courait dans l’herbe…. »

      5. Juanessy. Les écolos pt’ben qu’oui aussi…. Si je ne m’abuse, dans les catastrophes à venir qui vont nous décimer tous (optimiste M. Jorion ?), il me semble bien qu’il y a les catastrophes écologiques…. Il y a aussi les grandes épidémies (pas vertes mais elles me tiennent à cœur) dont le dernier fléau mondial qui a effrayé le monde entier (et effraie encore mais ça ne se dit pas) parce que très mortel à court terme, aurait pu être résolu bien plus vite que la peste noire grâce à un investissement de la recherche jamais égalé dans le monde et l’histoire si réelle « bonne volonté » autre que pour pays riches uniquement à très grand coût.
        Préfèrent les dirigeants des grands labos travailler sur les effets indésirables plutôt que sur l’éradication, on ne tue pas la poule aux d’or…. (chut, faut pas le dire)
        Moi perso, j’en suis verte.

      6. S’agissant de mortalité et de sa cause , il faut toujours distinguer ce qui relève du « constat » ( cœur , poumons , cancers , accidents , neurologiques …) des facteurs à l’origine de la déficience ( souvent multiples ) .

        Au jeu du plus grand serial killer , je crois que le tabac est assez largement en tête pour le moment .

      7. juanessy. Avez-vous vu l’excellent film documentaire sur Arte « mort sous traitement » ? Je l’ai vu cette nuit en replay
        https://www.arte.tv/fr/videos/083586-000-A/mort-sous-traitement/

        Il ne concerne que les psychotiques, mais on peut le transposer sur d’autres types de traitements de longue durée, voire « à vie ». Cessez donc de rabâcher ce qu’on vous inculque par bourrage de crâne, quand bien même ce n’est, partiellement, pas faux. Vous êtes plus intelligent que ça.
        Mais demandez-vous aussi pourquoi tant de gens fument, et surtout pourquoi nombreux fumeurs sont devenus accros… (moi je sais pourquoi je fume et ne suis pas devenue gravement accro, mais la plupart des fumeurs ne le savent pas). Ce que dénonce ce film est comparable à très nombreux cas…
        (les taxes sur le tabac ne résolvent rien, elles ne font que renforcer le pouvoir des dealers – vendant de l’herbe aux pires acides- qui à présent vendent aussi du tabac de contrebande ; et de ce fait ces taxes sont si « rentables » que l’Etat ne peut plus s’en passer pour renflouer le coût de la sécurité sociale et des mutuelles face à la recrudescence des maladies de tous ordres -conséquences- )

      8. J’ai pas tout compris , mais pourquoi on devient accroc à la cigarette , c’est assez débroussaillé depuis longtemps :

        – plus on commence la cigarette tôt , plus il sera difficile de s’en défaire .

        – dans la cigarette , « l’agent commercial  » , c’est la drogue « nicotine  » qui n’est pas dangereuse en elle même par ces effets directs , mais qui est l’agent du plaisir qui fera qu’on aura envie d’enchainer les mégots , en ouvrant la porte aux deux véritables assassins : l’oxyde de carbone qui bousille les hématies du sang , et les goudrons qui iront se fixer pour préparer aux cancers .

        J’ai fumé entre vingt et 40 ans , mais j’ai eu la chance :

        – d’avoir commencé assez tard ,
        – de me couper , sur un chantier , tous les tendons fléchisseurs de la main droite ( sauf le pouce fort heureusement ) , ce qui m’a valu 45 jours de plâtre et 18 mois de rééducation . Comme je ne sais rien faire de la main gauche ou presque , ça m’a fait une bonne occasion de décider d’arrêter de fumer , et je n’ai jamais repris les boyards maïs ou autres gitanes .

      9. Juanessy

        « J’ai pas tout compris , mais pourquoi on devient accroc à la cigarette , c’est assez débroussaillé depuis longtemps : »

        Accro par l’aspect physiologique en effet, c’est assez bien « débroussaillé » (encore qu’apparemment ce n’est pas très clair pour vous, il y a encore plusieurs analyses scientifiques qui ne s’accordent pas).
        Par l’aspect psychologique, pas du tout = Le plus important et à mon avis le plus grave puisque celui-ci est cause de nombreuses maladies physiologiques (effet « nocebo »).
        C’est pourquoi ce sont surtout les pauvres ou, entre autres, nombreux qui subissent les burn out (tant de gens dans la merde noire) qui fument le plus (mon constat perso). Ainsi ils subissent à longueur de journée les « morales » accusatrices de nombreux qui ne connaissent pas leurs problèmes (et n’en ont rien à faire, pas « à leur portée »), ce qui les enfonce encore plus.
        Facile de devenir accro dans ces conditions.
        Moi perso, alors que je fumais raisonnablement en pouvant m’en passer, je n’ai jamais autant fumé que lorsque j’étais dans un gouffre sans fin, où je devais faire front en même temps comme nombreux à plusieurs problèmes ( : plus de travail, plus de logement, plus d’argent, un petit enfant à élever et 2 filles jeunes devant se démerder seules, + surtout une maladie grave qui faisait peur y compris à des proches, et aucune assoc’ ni services sociaux en mesure de pouvoir m’aider) j’écrivais sans relâche et sans compter mon temps, à Jospin, à Chirac, à la presse, et tous azimuts… (nuits et jours pendant 3 ans) pour tenter de leur faire comprendre mes constats que j’avais pu faire communément auprès de très nombreux autres « cas » différents : quand on est dans une très grande dèche, la plupart du temps on n’est plus « fréquentable » que par d’autres dans la dèche, même si cas différents (une journaliste m’a vue « nombriliste », selon ses minables « projections »)
        Paradoxalement, ce sont ces combats que je menais seule qui m’ont sauvée la vie (des médecins m’ont appelée « la miraculée »…. quel miracle ???? …. tellement ils ne comprenaient rien )

  2. Bravo Nicolas Vadot, super bien vu ce dessin ! Et rigolo. La couleur du chat ne manque pas d’intrigues. Excellent.
    Les journalistes français peaufinent leurs dessins probablement…

    1. Le vert c’est peut-être pour le coté extra-terrestre du dessinateur, il faut pouvoir observer la Terre avec le regard d’un habitant de Sirius pour distinguer l’essentiel de l’accessoire sur notre planète.

      1. Les extraterrestres nationaux et européens bien sûr car les intergalactiques sont encore invisibles. Faut dire qu’en ce moment nos extraterrestres nous font avaler des couleuvres mouse costaud. Faut être bien accrochés pour supporter les nouvelles chaque matin. En ce qui me concerne, j’ai beau me préparer, y a des aiguilles dans ma soupe crépusculaire et la tartine matinale. Faut bien lire la presse mais l’exercice devient héroïque. Et les belges ont de la chance d’y avoir un tel dessin.
        P’être aussi un coup de pied au derrière des écolos ensuqués.
        En tout cas : « garez-vous, j’arrive ! »

        ….. 2 000 !

  3. Il faut j’en suis sûr être brillant pour rester modeste. Il faut porter un sacré message pour réveiller les consciences!
    Mais faut-il être Belge pour accorder à l’évidence toute son importance, être capable de relier les pointillés, infatigablement? M. Jorion vous êtes à la fois Tintin, Tijl, l’homme de la Mancha, et certainement un très grand humaniste. Merci.

    1. Quel intérêt d’être au parlement européen ?
      Ce parlement n’a d’un Parlement que le nom et il n’a aucun véritable pouvoir.
      Il est un simulacre de Parlement comme l’UE est un simulacre d’Etat.
      On peut aimer les simulacres mais les confondre avec les objets qu’ils simulent c’est être fou.

      1. Merci pour la fiche thématique sur les pouvoirs du parlement européen. Le simulacre va dans les moindres détails, faut le reconnaître.

      2. Y a pas à dire, quel pouvoir ! Ca ferait presque peur autant de pouvoir. Sans oublier l’effet godillot et là on peut dire effectivement que Denis Monod Broca est dans le mensonge et la propagande. Pendant que d’autres sont dans de doux rêves devant l’urgence absolue. Chacun sa paille, chacun sa poutre comme dirait l’autre.

      3. Tiens en complément, parce que je lis toujours les liens qu’on colle en argumentation, puisque faut faire le travail à votre place, il est écrit quand même dans ton document ma poule que :

        « C. Coopération (abolie) (<========== LIRE CE MOT SURTOUT …. Ndmoi)

        La procédure dite de coopération (ex-article 252 du traité CE) avait été introduite par l’acte unique puis étendue par le traité de Maastricht à la plupart des matières législatives pour lesquelles le Conseil statue à la majorité. Cette procédure obligeait le Conseil à prendre en considération en deuxième lecture les amendements du Parlement européen adoptés à la majorité absolue, dans la mesure où ils ont été repris par la Commission. Son introduction a marqué la naissance d’un véritable pouvoir législatif pour le Parlement mais a ensuite été abolie après l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne (voir fiche 1.1.5)."

        la phrase éloquente est bien la dernière :

        "Son introduction a marqué la naissance d’un véritable pouvoir législatif pour le Parlement mais a ensuite été abolie après l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne (voir fiche 1.1.5)."

        Je crois que tout est dit dans le texte. Merci JA !

      4. T’as rien pigé mon pauvre CloClo : quand il y avait la procédure de « coopération », le Conseil s’asseyait allègrement sur les avis du Parlement européen.

        La procédure législative de « codécision » est une belle avancée.

      5. Bof, je sais pas si ce lien apporte vraiment de l’eau au moulin des pro-parlement tant les pouvoirs sont rikikis… du genre les contrôles budgétaire pour au final se décharger de l’exécution… sans compter les trucs comme la censure au 2/3 des votants + majorité : ceinture + bretelles … pourquoi pas un jour pair et entier aussi ? Si c’est pas du foutage de gueule en tous cas ça y ressemble diablement…

      6. Tiens, tant qu’on en est aux  » mensonges et propagande  » , l’occasion de (re)mettre en exergue et de démonter facilement cette  » fake officielle  » , mille fois répétée avec hélas grand succès, pas nécessairement en toute connaissance de cause par les ventriloques concernés…
        https://blogs.alternatives-economiques.fr/gadrey/2019/01/06/macron-recale-a-l-epreuve-d-economie-du-bac-parler-de-la-part-des-depenses-dans-le-pib-est-une-ineptie

        ….(…)…. » C’est quand même vrai que les dépenses publiques représentent 56,5 % du PIB, non ?  »

        Oui, c’est vrai, mais c’est une comparaison trompeuse et faite pour tromper, en faisant croire, comme Macron le fait, que 56,5 % de la richesse nationale produite en un an « part » en dépenses publiques.

        …(…)…. « …Si l’on veut estimer la part de l’État et des administrations publiques nationales ou locales dans le PIB, il faut au moins consulter les comptes nationaux, qui sont faits pour cela.
        Que nous disent-ils ? Que la valeur ajoutée de l’ensemble des administrations publiques (dont font partie l’enseignement, les hôpitaux publics, la justice, la police, les services publics locaux divers, etc.), c’est-à-dire leur contribution à « ce que nous produisons chaque année », est de 375 milliards d’euros en 2017 pour un PIB de 2292 milliards, soit 16,4 % du PIB ! (source Insee, comptes de la Nation 2017).
        Qui plus est, cette part n’a pas augmenté depuis le début des années 1980, contrairement à ce qu’on nous serine constamment. Ce qui a progressé est la part des « sociétés non financières » (disons les entreprises privées, hors entreprises individuelles
        ).  » ….(…)….

        A répandre sans modération……

      7. @ Cloclo

        En quoi suis-je « dans le mensonge et la propagande » ?

        Mensonge : est-ce un mensonge d’affirmer que le parlement européen n’est pas un véritable Parlement, que l’UE n’est pas un véritable État ? L’Europe fédérale était un rêve, elle est devenu un projet, elle a été dotée de quelques attributs d’un État mais elle reste un rêve. C’est une réalité difficile à nier. Et, sans État, ledit parlement européen ne saurait avoir que les apparences d’un Parlement véritable.

        Propagande : celui qui s’efforce d’avoir et d’exprimer sa propre opinion est-il forcément coupable de faire de la propagande ?

        Il y a urgence en effet. Un pays souverain, telle la France, peut et devrait prendre les mesures qui s’imposent. Mais que peut faire cette association de nations qu’on appelle l’Europe ? Rien. Elle sert d’alibi à l’impuissance ou à la pusillanimité des Etats-membres. Mais elle est impuissante elle-même.

      8. En fait, en y réfléchissant, Paul Jorion veut aller taper du poing sur la table avec la force de toute son expertise et de sa pensée, dans un endroit ayant en fait peu de pouvoir, peu écouté par les peuples, même plutôt carrément mal compris. Dans un endroit donc remplit de lobbys et d’arrivistes de première classe, ou pour faire bouger les lignes, si cela est possible, prends des années et des années sur le moindre sujet ou presque, et il va là-bas pour leur dire qu’il faut en finir avec le capitalisme, passer à la gratuité des biens et services nécessaires à la bonne vie et dignité humaine au XXI siècle, le tout en prenant un virage très rapide pour assurer une transition énergétique radicale afin de tenter de sauver ce qui peut l’être de l’espèce vu la boucle cataclysmique lancée ?

        Avec comme cheval de bataille le nouveau bidule créé pour l’occasion nommé PP (déjà phagocyté à mort par le PS) chevauché par un comique de la philosophie pour terminale (en phase) ?

        Et ceci n’est pas une farce d’avant la fin du monde du patron du lieu afin de nous détendre avant la chute ? Allons mais réveillez vous et essayez au moins d’en sortir une encore plus drôle (faut dire que le niveau est balaise là…) ! 😀

      9. JA,

        Avoue que les rédacteurs de ces textes ont de sacré progrès à faire en pédagogie… C’est très simple de comprendre littéralement ce torchon exactement dans le sens que j’ai collé. L’article A se trouve éclipsé par l’article C … qui lui est annulé mais les termes tordus de la dernière phrase sont éloquent de bêtise ! Vraiment une belle bande de bouffons.

      10. Mon ange, sans moi tu ne brillerais pas si fort, ici chacun a son utilité.

        Mais sur le fonds, codécision ou coopération ou coït, quelle importance. Bon je remets ici ma réponse à DMB, vu que l’autre n’est pas passée, et que je serai désolé d’un malentendu aussi grave. DMB, j’étais ironique non pas sur ton commentaire mais sur celui de JA, qui chaque fois qu’on carre un doigt dans le derrière de l’UE croit que cela lui est destiné… 😛

  4. Il n’y a plus qu’à rejoindre ND où Moïse descendant du mont Sinaï brandit les tables de la loi furieux de voir les peuples adorant le veau d’or. Peut-être le verriez-vous tel le Patriarche Noé construisant une arche pour sauver l’humanité du grand déluge détruisant les yuans, les dollars, les roubles et les euros de la spéculation…. On y danserait sur le pont lorsque le déluge apaisé on reverrait les flots bleus et les petits oiseaux, les abeilles butinant dans une campagne fleurie regorgeant de courges bio.
    yellow mirror….. lol

    (Bon, la photo de la pétition reproduite sur la caricature, c’était tendre le bâton pour se faire battre… )

  5. les Crises

    Jac // 31.03.2019 à 14h54
    @Geoffrey
    “encore une fois, l’important, c’est QUI dirige…”

    Pas d’accord. L’important, c’est COMMENT il dirige.
    Qui que ce soit, charisme ou non, pas besoin de Zorro Superman, c’est comment le peuple souverain contrôle le pouvoir et non l’inverse. Encore faut-il que ce peuple souverain ait une conscience politique et que chacun qui le compose cesse de voir midi à sa porte.
    Ce qui manque dans ce monde de compétition âpre où on ne sait (ne peut) que vouloir des résultats à court terme (ex des start up innovantes qui foisonnent partout), c’est avoir une vision large, bien mesurer les effets à long terme, tant leur nocivité que leur bénéfice, ce qui ne peut se faire ni dans la 1ère année d’exercice gouvernemental ni dans les 5 ans d’un mandat électoral. Il faut donc que les citoyens acceptent de patienter, en surveillant à la lorgnette les actes des gouvernants. C’est un vrai boulot. Qui est prêt ?

  6. L’art de la caricature consiste à exagérer certains traits du physique ou du caractère.
    Celle de Paul Jorion par Nicolas Vadot semble mettre l’accent sur un aspect du personnage considéré autrefois comme un des sept péchés capitaux (voire le premier selon les listes) et qui nous valait comme punition la corvée de la récitation de dix Pater et de dix Ave (c’est comme les coups de règles sur les doigts, on s’en remet facilement).
    L’accentuation du froncement de sourcil est assez évocateur aussi 🙂

    1. Oui , mais Paul Jorion est bilingue et pas tout à fait gaulois pascalien , et en anglais « pride » est carrément positif .

      Il semblerait d’ailleurs que  » pride » ait pour racine étymologique latine  » prodesse » qui signifie « servir , être utile  » .

      Paul Valéry écrivait aussi que l’ orgueil de plus haute qualité était celui qui révélait le dédain de soi ou de la pitié envers soi .

      Je ne sais pas si c’est l’absence de honte .

      1. Diagnostic confirmé par un des billets du jour .

        Voir 4° de « Petite observation sur l’histoire des religions  » .

        Apparemment Paul Jorion a aussi connu la loi dite de Laborit :

         » L’individu va spontanément vers ce qui est facile ou /et ce qui lui fait plaisr, et s’arrange pour fuir et repousser ce qui est difficile ou lui procure du déplaisir . La maîtrise du temps est un apprentissage du temps réfléchi : prendre le temps d’organiser son temps  » .

        La revanche de la volonté sur le corps , même en retard , de par la transmission d’une mère ….

  7. Tambouille électorale les pieds dans le plat et retour à la réalité de nos systèmes démocratiques.
    http://www.leparisien.fr/politique/elections-europeennes-les-insoumis-lancent-un-appel-aux-dons-pour-financer-leur-campagne-31-03-2019-8043492.php
    La presse ne semble pas se faire l’écho d’éventuels problèmes de financement de l’alliance PS/PP (le NPA a déjà jeté l’éponge).
    Soit ils ont de l’argent pleins les poches, soit ils ne se sont pas encore penchés sur le problème (auquel cas cela n’augurerait rien de bon sur le sérieux de l’initiative).

    1. En même temps qu’est ce que la LFI irait faire dans un parlement qui ne sert à rien d’autre qu’au RN pour embrasser les Salvini , Orban et Farage , et reconstituer les Balkans du XIX ème siècle ?….Faire concurrence déloyale au RN?

      1. Pour la plupart des partis politiques français, ce parlement est une pompe à fric (une fois les emprunts de campagne remboursés) et un placard doré pour les amis à récompenser de leurs loyaux services.
        Question: le PS ayant 50 % des places sur la liste, à quelle hauteur compte-t-il financer cette campagne ?

      2. On fait des institutions ce que les électeurs nationaux y déposent comme turpitudes .

        Raison de plus pour y porter des députés sincères et bosseurs comme il y en a heureusement pas mal à Strasbourg , mais c’est vrai , pas beaucoup de français .

        Je suis particulièrement consterné par la connerie de mes concitoyens qui passent leur temps à accuser l’UE de tous leur maux ,puis avec un logique cartésienne digne de Guignol et Ribouldingue , à prétendre que le parlement européen ne sert à rien .

        Je suis tout aussi consterné par la connerie des citoyens britanniques qui , après avoir eux bien compris l’importance et le poids de l’UE en phagocytant les places clés dans les commissions , ont décidé par insularisme épidermique d’en sortir !

  8. Il parait qu’après avoir lu la profession de foi de Paul Jorion , François Hollande vient de porter sa signature sur la pétition émise par les ABPJ , et va faire campagne pour Raphaël Glucksmann .

      1. Adhésion finalement rejetée , car la lettre de motivation et les références n’ont pas été jugées assez socialistes et convaincantes .

      2. Par contre , au milieu de ses truismes que j’aurais pu sortir moi même , j’ai relevé dans le laïus de ce matin de François Hollande , et pour autant qu’on considère , comme on le doit , l’élection européenne comme stratégiquement vitale pour ses peuples , un sujet qui aura son poids opérationnel : celui des 7 groupes parlementaires de rattachement ( même si la discipline de vote n’y est pas aussi stricte que dans les parlements nationaux ).

      3. Juanessy
        « au milieu de ses truismes que j’aurais pu sortir moi même »
        Il n’empêche que c’est lui qui a été interviewé et pas vous.
        N’oubliez pas qu’il se prépare pour les élections présidentielles 2022 et non pour les européennes.

    1. J’ai trouvé l’intervention de F.Hollande sur France Inter remarquable. Il est meilleur avec ses propres raisonnements que lorsqu’il était en concurrence dans la campagne électorale qui l’a fait élire.
      Et progrès : sa cravate n’est plus de travers….lol. Plus aucun tic, aucune attitude maladroite (qui trahissent les meilleurs discours), rien n’a perturbé l’attention pour l’écouter (c’est de la radio, mais je l’ai vu sur you tube).
      Bien conseillé ? ou plus sûr de lui avec le recul d’un examen de conscience ?
      Il est vrai que dans le feu de l’action lors d’une âpre compétition, commerciale comme électorale, selon les réactions des adversaires, même les meilleurs peuvent être minables. Ceux qui possèdent le mieux le sens de la répartie sont souvent des manipulateurs et il faut toujours se méfier de ceux qui maîtrisent parfaitement leur apparence. Tout discours électoral est une apparence, et non une réalité. Ce pourquoi je n’ai pas voté pour Macron après avoir voté 5a plus tôt pour Hollande, malgré ses maladresses d’alors (mais il paraît que je suis « un cas »).

      1. « J’ai trouvé l’intervention de F.Hollande sur France Inter remarquable. »

        Hollande ? Pas de quoi pavoiser et pourtant…Après avoir planté le PS, entre autres, enfin, ce qu’il en restait, il sombre, dorénavant, dans la petite politique politicienne de bas-étage nombriliste. Triste cire…

        Dommage qu’il ait omis quelques détails intéressants, dans sa réthorique et ses affirmations creuses du jour, notamment, concernant le rôle des ombres très actives dans leur long et continu travail de sape de l’UE, que sont, la bande à Bannon et compagnie. Demandez aux brits le pied qu’ils prennent en ce moment, sur les bons conseils d’un certain Nigel Farage.

        Anedoctic ?

        « The Brink » : un documentaire dévoile les ambitions et les limites de Steve Bannon
        https://www.france24.com/fr/20190330-brink-documentaire-bannon-extreme-droite-le-pen-europeennes

        Comment des fondamentalistes chrétiens américains ont financé l’extrême droite en Europe

        « Partie émergée de l’iceberg
        Mary Fitzgerald, rédactrice en chef d’openDemocracy, s’en inquiète : « A l’approche des élections européennes dans quelques semaines, le fait que des groupes fondamentalistes américains aient injecté 50 millions de dollars dans des campagnes conservatrices radicales − renforçant l’extrême droite − devrait être suffisamment alarmant. Mais il ne s’agit probablement que de la partie émergée de l’iceberg : de nombreuses failles nous ont empêchés de découvrir toute l’ampleur de ce flux monétaire, ainsi que les sources de financement. Les législateurs, les plateformes sociales et les décideurs politiques doivent d’urgence agir afin d’empêcher la propagation d’influences injustifiées et de pressions politiques. Les citoyens méritent de savoir qui finance leur politique. »

        « Caroline Lucas, députée britannique et codirigeante du parti vert, ne cache pas non plus ses craintes :

        « Il est extrêmement préoccupant de voir des millionnaires d’extrême droite américains exporter leur marque particulière de politique haineuse vers l’Europe. »
        Terry Reintke, eurodéputé vert et membre de plusieurs commissions pour l’égalité au Parlement européen, assure que « cette aide financière extrêmement importante qui submerge l’UE est choquante, en particulier avec les élections européennes qui nous attendent. »

        Neil Datta, secrétaire du Forum parlementaire européen sur la population et le développement, qui surveille ces mouvements à Bruxelles, a poursuivi :

        « C’est de l’argent noir qui arrive en Europe pour menacer les droits de l’homme, et nous ne faisons rien pour y remédier. Il a fallu trente ans à la droite chrétienne pour arriver à la place où elle se trouve actuellement à la Maison-Blanche…

        Nous savions qu’un effort similaire était en train de se dérouler en Europe, mais… [ceci] devrait être un rappel du fait que cela se produit encore plus rapidement et à plus grande échelle que de nombreux experts n’auraient jamais pu imaginer. »
        « Les députés européens et des ONG de tous les Etats membres de l’Union européenne ont adressé une lettre au commissaire européen Frans Timmermans « afin que cette question soit examinée avec la plus grande urgence » avant les élections et de veiller à ce qu’une législation et des instruments de contrôle soient mis en place. »

        « Ces groupes américains devraient se retrouver ce week-end lors du World Congress of Families qui se tient ce vendredi à Verone en Italie, où est notamment attendu le Premier ministre d’extrême droite Matteo Salvini. »
        https://www.nouvelobs.com/monde/20190328.OBS2615/comment-des-fondamentalistes-chretiens-americains-ont-finance-l-extreme-droite-en-europe.html

        https://information.tv5monde.com/info/steve-bannon-ouvre-une-ecole-nationaliste-dans-un-monastere-italien-290564

      2. Dundee
        Merci pour les liens, je les consulterai à tête reposée.

        « Dommage qu’il ait omis quelques détails intéressants, dans sa réthorique et ses affirmations creuses du jour »:

        Effectivement je ne suis pas dupe, il ne s’adresse pas à des érudits, il fait « campagne » pour les présidentielles. J’ai toujours apprécié Hollande bien que lui ayant bcp écrit lorsqu’il était premier secrétaire du PS (sans savoir réunir) comme je l’ai fait parallèlement au ministre Jospin, précisément parce que les aimais bien. Il ne faut pas oublier que Hollande a été président sans n’avoir jamais été ministre, de ce fait certains aspects occultes du pouvoir pouvaient lui échapper. Les connaît-il mieux aujourd’hui ? Si oui saurait il les contourner ? Saurait il mieux aujourd’hui rassembler ? Ses solutions seraient-elles plus efficaces ? … J’ai trouvé ses propos remarquables dans leur clarté, mais ils ne répondent pas à ces questions de fond j’en suis consciente.
        Aujourd’hui sur les Crises Guillaume Berlat écrit un article (pas encore lu attentivement ) « repenser l’Union pour sauver l’Europe » où il écrit en entrée de matière :

         » « Le privilège des grands, c’est de voir les catastrophes d’une terrasse » nous rappelle le diplomate-écrivain Jean Giraudoux. Que n’a-t-il vu juste tant l’aveuglement semble être la qualité principale de nos hommes et femmes politiques ! Ils jouent aux hommes et femmes d’État alors qu’ils ne sont que de vulgaires commentateurs de l’actualité internationale sur laquelle ils n’ont pas la moindre prise !  »
        Je suis entièrement d’accord avec ces propos quand bien même très schématiques…. (et quand bien même je pense que quand on ne voit les catastrophes qu’au sein de leur noyau, on ne peut avoir qu’une vue partielle)

      3. Cf ma réponse à Dundee:
        J’ai écrit à la hâte : « J’ai toujours apprécié Hollande bien que lui ayant bcp écrit lorsqu’il était premier secrétaire du PS « , j’ai omis de préciser  » en le critiquant sans indulgence et sans mettre de gants »

    2. Je vous confirme que je ne serai pas candidat en 2022 .

      Ça me laisse donc , à moi aussi , une grande hauteur ( irresponsabilité ? ) de parole .

    3. Ma toute dernière réflexion (à partir de la réponse de Juanessy) : « au milieu de ses truismes que j’aurais pu sortir moi même »

      Lorsque vous trouvez qu’un homme politique dit des « évidences » lorsqu’il fait le constat de problèmes à résoudre, c’est que vous avez fait le même constat. Dans ce sens vous êtes d’accord avec lui. Lorsque le constat est clair et objectif cela peut veut paraître niais puisqu’il ne vous apprend rien ; mais ça ne l’est pas, il cherche simplement à être neutre. Ensuite lorsqu’il vous proposera ses solutions pour résoudre ces problèmes, là par contre vous ne serez pas forcément d’accord avec lui dès lors que vous aurez anticipé d’autres solutions que les siennes, si toutefois vous avez la faculté de vous projeter dans l’avenir (très peu d’adultes savent se projeter, même dans des situations simples comme par exemple imaginer un nouvel emplacement de porte ou fenêtre dans une pièce).
      Pour raisonner par l’inverse, lorsqu’un manipulateur cherche à vous convaincre il va utiliser vos propres constats pour que vous soyez d’accord avec lui ; en cela il instaurera votre confiance. Mais pour vous manipuler il exagérera ou déformera ensuite ces constats en sensibilisant votre affect, sentiments et/ou ressentiments (ex vos colères), de sorte que vous puissiez vous projeter dans le sens où il veut vous conduire (ex « il n’y a plus de travail à cause des immigrés »). Ainsi il pourra vous soumettre ses solutions auxquelles vous adhérerez. Toujours évident ?
      Un conteur captivera de la même manière l’attention des enfants qui ont une grande facilité à se projeter de par leur imagination, et en cela pourra leur faire passer un message (j’ai été une conteuse en école maternelle). Si ce message est pervers ce conteur manipulera ces enfants naïfs (ex des méthodes pratiquées par les pédophiles). Si ce conteur est bienveillant il éduquera ces enfants. Encore évident ?

      Mon avis est que les adultes ayant appris dès la sortie de la maternelle les mathématiques, les sciences , la géographie, l’histoire (laquelle pouvant être manipulée dans les livres scolaires) etc, avec un rythme et une intensité telles que ces connaissances acquises annihilent leur imagination enfantine, ils ne savent plus pour la plupart à l’âge adulte se projeter ; et de ce fait en deviennent manipulables…. Ce qui est contradictoire avec l’instruction généralisée, et pire encore avec de plus en plus de spécialisations obligatoires et de plus en plus tôt……
      D’où le fait que je considère comme primordial en parallèle l’enseignement des matières artistiques diverses développant l’imagination durant toute la scolarité, enseignements prodigués par de véritables artistes (non formés et formatés par l’éducation nationale).

      Un petit test de « projection » ?
      Avec une histoire humoristique par l’absurde  (histoire qui a au moins 60 ans) :
      Un homme assis dans un autobus a une banane dans l’oreille gauche. Une femme assise à sa gauche lui fait remarquer : « Monsieur, vous avez une banane dans l’oreille ». L’homme de répondre : « comment ? », et la femme de répéter. Ainsi plusieurs fois de suite jusqu’à ce que l’homme s’énerve et rétorque : «Parlez plus fort ! Vous voyez bien que j’ai une banane dans l’oreille ! ». lol…
      Ma question : qui est le plus crétin des deux ?

      1. C’est vrai qu’elle est vieille cette banane .

        Sur votre analyse des truismes plus ou moins partagés , je peux être d’accord ( sans évidence ) sur pas mal de choses .

        Mais à un leader politique ,si je peux être rassuré qu’il voit et entend ce que je vois et entend moi même , je demande un peu plus que d’être un photographe objectif .

        Entre autre , d’avoir une analyse des causes ( passé ) , une mise en perspective des évolutions positives possibles ( futur ) , la chair des élans de vie de l’espèce et le pari sur le « sens » ( hors temps ) , et l’engagement personnel immédiat sur la responsabilité ( présent ) .

        Chez nous , depuis le général , il n’y a guère que Mitterrand qui avait quelques qualités dans ces quatre domaines .

      2. juanessy
        J’avais bien compris et moi idem. Une bonne analyse des causes est pour moi primordiale pour bien anticiper leurs effets à moyen et surtout long terme (peu savent les faire) pour pouvoir trouver des solutions possibles. Mais ce que j’ai constaté chez Hollande, qui reste un socialiste malgré ce que nombreux pensent de lui (il n’est pas le + libéral-socialiste bien qu’il a été à mon goût « long à la détente ») c’est que son constat est selon le mien plus réaliste que celui de nombreux autres se disant de gauche. Plusieurs progrès dans le sens de + de justice sociale (ex qui me vient spontanément puisqu’il va bientôt s’appliquer : remboursement 100% des lunettes, prothèses dentaires, auditives… sans avance des frais – ça va coûter un max pour les mutuelles, elles risquent fort d’augmenter drastiquement -) ont été préparés durant son mandat, Macron n’a eu qu’à les appliquer….
        Ce que je lui ai reproché durant son mandat, ce n’était pas de faire de mauvais constats, mais les solutions qu’il proposait que je ne trouvais pas probantes et qui restaient toujours dans la même logique de ce qu’il dénonçait (ce que j’appelle « la maladie d’homéostasie » dont je parle souvent, ce n’est pas de moi).

        Vous ne répondez pas à ma question de la banane, quand bien même vous connaissiez cette blague ? (lol)

      3. Je ne peux pas me prononcer , car je ne sais pas si c’est l’oreille gauche ou l’oreille droite , et si c’est une « banane-dollar » .

      4. J’avais lu trop vite . C’était la gauche . Le crétin est donc une crétine .

        Vous prenez la responsabilité des accusations de sexisme à venir .

      5. « Le crétin est donc une crétine « .

        Ah ah ah ! Il n’y en a pas un plus crétin que l’autre, ils sont aussi crétins tous les 2.
        Quant à son côté sexiste et le côté « gauche » (que j’ai ajouté à l’histoire) : êtes-vous sûr de ne pas être tombé dans le panneau ? MDR (le lol est dépassé).
        Perso, j’ai plus de sympathie pour le crétin mâle que pour la crétine femelle : car après tout, qu’est-ce que ça peut bien faire qu’il ait une banane dans l’oreille ? ça ne peut que le gêner à lui, c’est son affaire après tout ça le regarde. Même il y a 60 ans, on était « en démocratie » = Libre ! non ?
        ( Mon ex beau-père très pince-sans rire s’est un jour assis dans le métro, à part de notre petit groupe, en mettant son ticket de métro enroulé dans sa narine (droite)…. Fallait voir la tête des gens (et celle de ma belle-mère) : il n’était même pas vu comme un simplet mais comme une dangereux, ou contagieux allez savoir : ils se sont tous entassés sur les côtés détournant la tête, en lui dégageant au moins 2m de rayon….. Authentique)

      6. Juanessy, j’ajoute à ma petite blague de ticket de métro :
        Si vous tentez de le faire aujourd’hui , je suis persuadée que ce ne serait plus comme dans mon histoire (à Paris du moins ou grande métropole) : la plupart s’en moqueraient et quelques uns (ou unes) vous feraient des sourires amusés (quelques rares vieux revêches à la rigueur seraient choqués : « pas bien, ça ne se fait pas », c’est inévitable il y a toujours des revêches, mais ils vous ignoreraient). On parie ? Faites-le vous, me direz Ah ah ah !
        On parie quoi au fait ?

      7. Je ne suis plus en état de bouger et encore moins d’aller prendre le métro à Paris .

        C’était un ticket de 1ère ou de seconde classe ?

        Il était nul votre beau père . Même pas capable de se mettre une banane dans la narine pour faire son parisien .

  9. M. Jorion

    Concernant votre candidature, à l’énoncé de vos combats vous dépassez les 10 lignes imposées.
    Je vous propose (mes enfants me répétant très souvent « résume d’avantage, tu es trop prolixe ! », je finis par faire de grands progrès, lol) :

    Conscient de la menace d’extinction de l’espèce humaine, je milite pour une société écologique et authentiquement socialiste. Les 8 points fondamentaux de mon programme sont :
    1° Faire du service public une institution irréversible et intangible.
    2° Casser la machine à concentrer la richesse.
    3° Promouvoir la gratuité pour tout ce qui fait partie de l’indispensable.
    4° Mettre l’homme et l’environnement au passif de la comptabilité des entreprises.
    5° Imposer le travail des machines, robots ou logiciels.
    6° Restaurer l’interdiction de la spéculation.
    7° Faire de l’euro l’embryon d’un nouveau système monétaire international.
    8° Mettre les États européens au centre des investissements vers la transition écologique.

    Et voilà ! 10 lignes !
    (pour le reste en 350 caractères max, vous avez du boulot)
    NB : le point 6 va tant surprendre et énerver qu’il attisera certainement la curiosité = Excellent point. Quant au point 7, tout le courroux des Dieux dollars § yuans va tenter de vous écraser. Mettez un casque !

    C’est un sourire, pas une ironie.

    Ma dernière réflexion sur « l’extinction de l’espèce » (laquelle réflexion est si résumée à force de m’entraîner qu’elle a besoin d’un sérieux développement, n’en déplaise à mes enfants… – autodérision-) :

    De l’humain à l’animal

    Dès sa naissance puis dans son apprentissage de la vie, l’enfant se pose des questions fondamentales (vitales) comme le fait à sa manière tout jeune animal dans son langage propre ou mode de communication. Mais l’apprentissage de l’écriture et de la lecture propre à l’humain lui a permis de préciser et nuancer ce langage et donc sa pensée. Ses questionnements de ce fait se sont précipités.
    La technicité et l’ingéniosité qui en a découlé se précipitant au fur et à mesure de sa rapide évolution, il en a oublié, devenu adulte instruit, son fondamental (manger quand on a faim, boire quand on a soif, se reposer quand on est fatigué, s’activer quand on a la bougeotte, se protéger quand on est en danger….. etc.)
    Autrement dit, les découvertes de l’enfant « naïf », qui en soi constituaient une acquisition de richesses, ont été remplacées par une nouvelle richesse que constituent les philosophies, les religions, les arts, les sciences et les maîtrises technologiques… De ce fait, l’homme adulte ayant perdu sa richesse fondamentale n’en n’est pas plus riche.
    Aujourd’hui, le développement à outrance des technologies (via intelligence artificielle) occultant de plus en plus les philosophies, les religions, les arts et les sciences, les inhibant de la sorte, il en devient de plus en plus pauvre.

    En conclusion :
    Les technologies supplantant l’humain, celui-ci retrouve petit à petit ses instincts primaires dénués de raisonnements sensés, et l’animal in fine risque fort de supplanter l’humain.

    1. De mon côté , on m’a appris et je l’ai cru , que le cerveau de l’homme a surtout décollé quand il est devenu capable de projeter des images à partir d’images , des concepts nouveaux à partir de concepts « innés » . Ce qu’on appelle de façon plus barbare , l’abstraction .

      Encore une autre approche qui fait l’apologie de l’apprentissage , de la concentration et de l’exercice pour garder une idée d’avance :

      https://blogs.lexpress.fr/attali/2019/03/31/les-maths-et-nous/

      Ça va plaire à Octobre .

      1. Je vais vous faire un témoignage, un échantillon de ma vie adolescente qui m’a fait comprendre bcp de choses sur la manière d’enseigner.

        J’étais à ce moment là interne dans un lycée tous les trimestres, duquel je ne sortais que trop peu à mon goût (par rapport à mes besoins). Ayant reçu une éducation catholique, je me suis donc inscrite à l’éducation religieuse catholique (une sortie de +) bien que m’y emmerdant considérablement. Dans cette région (le Gard) il y avait bcp de protestants. J’ai donc suivi mes copines protestantes et me suis aussi inscrite à l’instruction religieuse protestante (une sortie de +…).
        Ce que j »y ai appris m’a impressionnée dès le premier jour, habituée au catéchisme où le curé alors était sur une « estrade » comme à l’école primaire et les enfants en rangs d’oignons, avec pour seule obligation d’écouter sans moufter.
        Là, les tables étaient réunies pour en faire une grande autour de laquelle nous nous assoyions, le pasteur circulant autour de nous. Notre première consigne en entrée de matière, lors de cette première fois pour moi, était de donner chacune à notre tour notre interprétation (on pouvait parler !) sur plusieurs photos amassées sur le centre de la grande table, que nous devions saisir et faire circuler de l’une à l’autre…
        Etonnant : chacune y allait de sa projection « manipulée ». Ex la photo très belle en noir et blanc d’une femme entrain de fumer, suggérant l’évasion, la méditation, la rêverie… etc.
        C’était toutes des photos publicitaires…..
        Dès lors, je me suis intéressée en autodidacte aux diverses religions. Sans formatage.
        (à ce moment là, début 70, il y avait beaucoup de jeunes dans les rues découvrant l’hindouisme et chantant en faisant la manche « Hare Krishna, hare hare, rama rama… »

      2. suite mon témoignage (disparu) : merci à ce pasteur de nous avoir si bien enseigné ce qu’est « la manipulation ».

      3. Juanessy (trop tard sûrement)

        Moi aussi j’ai appris cela (l’abstraction) mais ça ne me satisfait pas : je préfère parler de projection et d’imagination, c’est moins précis mais c’est plus ample. L’examen scientifique dissèque, crée des cases, identifie par des noms… et (quand bien même c’est nécessaire pour pouvoir transmettre) au final réduit l’ampleur de toutes les probabilités possibles parce que trop nombreux scientifiques font de leurs observations de l’intangible, ou certitude, ou immuable… que les hommes instruits ensuite ne savent pas transposer sur « autre »… Cela enferme à mon avis plus que cela ouvre.
        De plus mon chat aussi « se projette » quand je lui actionne une vulgaire souris de chiffon comme on anime une marionnette pour les enfants. Il se comporte comme un vrai chasseur aux aguets, à l’affut, il déploie plein de ruses pour lui sauter dessus. Mais il n’est pas dupe, quand la « souris » cesse de gigoter il sait bien qu’elle n’est pas morte; et ce n’est pas à elle qu’il miaule pour qu’elle se ranime, c’est à moi. Il m’apporte la « souris » par le bâton servant à l’actionner quand il veut jouer. Tous mes chats aux caractères différents ont fait idem, et pas qu’avec moi, pourtant personne ne le leur a enseigné. Alors qu’un enfant peut être dupé par la marionnette selon la manière de faire du marionnettiste (un chien aussi d’ailleurs, tellement ses instincts sauvages ont été annihilés).
        Je reste convaincue depuis très longtemps que le « fondamental » vient de notre héritage animal.
        La concentration et l’exercice existent aussi chez les animaux, il faut bien les observer pour s’en rendre compte : ainsi que le jeu, la ruse, la moquerie, le jeu de connivences ou la domination…. (et même le sadisme chez l’orque), nombreux points communs que l’homme a de plus en plus développés grâce à la culture et le développement des techniques d’apprentissage, à la différence des animaux (qu’ils ont probablement aussi développés à leur manière en évolution + ou – lente). Mais si rapidement ensuite, effet boule de neige, que tout cet héritage animal (qu’on appelle « instinct » à mon avis à tort, ou qu’on appelle chez l’homme « intuition » -ce n’est que mon avis-) a été prétentieusement oublié. Et à force de vouloir atteindre les firmaments ou la perfection, il finit par en devenir piètre con au mieux, pervers au pire.
        Ce pourquoi on dit souvent de gens simples ayant peu de culture mais de la perspicacité qu’ils ont « du bon sens » ou de la « sagesse ». On ne dit pas ou prou qu’ils sont « intelligents », alors qu’ils peuvent l’être bien plus que de grands érudits. J’ai eu plein de « Maitres » parmi eux, totalement inconnus du public, qui n’ont écrit aucun livre et n’ont aucune biographie ni photo sur internet, ce pourquoi je ne peux donner leur nom ni aucun lien internet. Ce sont ceux qui m’apprennent ou m’ont appris le plus de choses.
        Tiens ! c’est un « exposé » qui serait bien pour Emmanuel Todd, lequel se demande (je crois que c’est lui mais pas sûre) « pourquoi les gens deviennent de plus en plus idiots alors qu’ils n’ont jamais été autant instruits » (j’ai répondu en plus développé : parce qu’ils sont de plus en plus enfermés dans des « cases » (ou »spécialisations »)

      1. Pas net .

        Qui est le maître d’ouvrage ?

        Pour ce qui est de payer , j’ai trouvé l’idée de Mélenchon assez futée .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.