2 réflexions sur « « La gauche ne sait plus qui elle est », le 21 février 2020 – Retranscription »

  1. Ça n’a pas grand rapport avec l’article – que Paul veuille bien m’en excuser – mais je partage cette interview que je trouve intrigante, voire instructive.

    Voici un jeune homme de 34 ans qui pense que « l’Amérique a un potentiel énorme ». Que si elle avait « un dirigeant adéquat » elle pourrait vraiment redevenir ce qu’elle était. C’est-à-dire un pays que les autres pays « respectent ». Ce qui est important, car avoir le respect des autres pays permet de créer chez eux « la bonne attitude ».

    … Ça vous rappelle quelqu’un 🙂 ?

    Eh oui, ce jeune homme a 34 ans. Et nous sommes en 1980. Et non, il n’a pas les cheveux orange… pas encore, du moins.

    Et le reste de la conversation aussi est intéressant. J’aime assez la chute … La présentatrice lui demande à la toute fin « Si vous perdiez aujourd’hui votre fortune, que feriez-vous ? ». Et lui de répondre « Peut-être est-ce que je serais candidat à la présidence ! »

    https://www.youtube.com/watch?v=nAgJAxkALyc

  2. L’article 1 de la Loi constitutionnelle du 23 juillet 2008, héritée de la constitution de 1958 héritée elle-même de la constitution de 1946, est ainsi rédigé : La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale […]
    Il faut surtout se souvenir que la constitution de 1946 a été rédigée par une assemblée constituante composée par une majorité absolue de Gauche (PCF et SFIO), il n’est donc guère étonnant que l’article 1 ait été rédigé ainsi.
    Souvenons-nous également que c’est sous le ministère d’Ambroise Croizat (ministre communiste) que fut mise en place la Sécurité Sociale avec la participation au projet de Mrs Parodi et Laroque, hauts fonctionnaires.
    La montée de l’individualisme dans tous les compartiments de la société, amène à ce que des ‘représentants’ du peuple actuels imaginent des solutions visant à réduire le ‘pognon de dingue’ consacré aux aides sociales ou encore à casser l’oeuvre d’Ambroise Croizat qui estimait que ‘’la retraite ne devait plus être l’antichambre de la mort mais une nouvelle étape de la vie’’
    Il faut se souvenir aussi, à toute fin utile lors d’échéances électorales, de tous ces ‘transfuges socialiste’ passés dans le camp des défenseurs du pognon…
    Quant au légendaire président US, voici ses projets, en accord avec les dirigeants de ces ‘parfaites démocraties’ que sont le Brésil, la Colombie et l’Équateur ; rien de moins qu’un blocus maritime du Venezuela afin d’étrangler Cuba du même coup puisque dépendant du pétrole vénézuélien :https://diariodecuba.com/internacional/1582552644_12086.html

Les commentaires sont fermés.