“Confinement quand tu nous tiens !” : Veille permanente

Ouvert aux nouvelles, informations, conseils.

Avec 775 commentaires, le premier fichier “Veille du coronavirus” peut être considéré comme plein. Vous pouvez toujours le consulter ici : il y a des tas de conseils utiles. J’en ouvre du coup un nouveau.

L’attestation de déplacement_derogatoire (nouvelle version) à imprimer en France et à avoir avec soi si l’on sort (sous peine d’amende).

Partager :

479 réflexions sur « “Confinement quand tu nous tiens !” : Veille permanente »

  1. Quelques mots sur le plan de dé-confinement en Belgique.
    1/ Suite au commentaire ci-dessus de Michel (24/04 à 22h32), et cette analyse culturelle de Johann Chapoutot sur les discours de Macron et de Merckel, je recommande de regarder le spectacle de la conférence de presse belge d’hier soir. Surréaliste : trois langues et on passe de l’une à l’autre sans avertissement, deux interprètes par signes, des slides en flamand quand on parle en français et l’inverse, cinq intervenants…. Tout le contraire d’une performance étudiée et personnalisée ! Comment ce spectacle déplorable est le gage du sérieux belge, du “compromis” qui a demandé cinq heures de réunion (alors que tout était quasi fixé la veille par d’autres innombrables réunions). On croirait une tribu de sauvages se donnant en spectacle pour abuser un anthropologue. (je vais chercher et mettre un lien).
    2/ En 2 mots, on ouvre toutes les entreprises le 4 mai, tous les commerces le 11 mai et très partiellement les écoles le 18 mai. Renforcement des transports publics. Aucun rassemblement de masse avant fin aout, mais un très petit élargissement pour les mariages, enterrements et autres réunions de famille (à 10 personnes ?). Et sans doute pour des “excursions” en été. Précision sur les écoles : ouverture des années diplômantes de fin de cycle (primaire, secondaire), en petits groupes… et une ou deux années en plus suivant les possibilités. Donc ouverture très timide. Incertitude sur les marchés. Rien sur les séniors et les visites en home annoncées auparavant.
    Important : le tout (travail, commerces, transports, écoles) avec distanciation sociale et masques. C’est donc avant tout une mise au travail ; et un retour à la consommation, mais pas une réouverture de ce qui fait une société : les réunions, rencontres conviviales, marques de sociabilité. Donc sans doute un climat de surveillance, de méfiance et de répression, une société où seuls circulent librement le virus et le fric. Et un vide total sur un espace de contestation politique : Les rassemblements sont interdits, les partis sont muselés par l’unité gouvernementale à laquelle ils contribuent. Pour moi, c’est un délitement social qui est en cours, mais sans doute inévitable, et hyper-dangereux pour la suite.

    1. Requête:

      Pourriez vous faire des revues de presse plus élaborées et mises en perspective ?
      Pour l’info en continu , on a déjà pas mal de média ( et ce ne sont pas les meilleurs ) .

      1. “We would be very grateful if” …. je plussoie en effet, camarade blawete, l’idée d’itémiser vos trois post quotidiens, la mise en perspective pouvant ne faire qu’une ligne…

      2. Paul Jorion m’avais déjà demandé de le faire et j’avais fini par refusé pour des raisons émotionnelles (“burn out” d’informations, solastalgie ?), familiaux et de légitimité.
        Je ne suis ni documentaliste ni journaliste ou tout autre métier qui tourne autour de la gestion de documents.
        Je suis dans l’instinct (du tac au tac) et pas la réflexion argumentée telle qu’elle est développée ici.
        Je donne parce que cela m’interpelle viscéralement et que cela peut s’inscrire dans le contexte.

    2. Des managers sans ménagères, et certainement pas qu’à New-York !
      Vont peut-être découvrir que les “tâches ménagère ne sont pas sans noblesse”… 😉

    3. Merci blawete pour tout ces liens , j’ai rien contre les narcisses au parloir , mais au dela de 20 lignes pratiquement plus personne ne lit

    4. @ Blawete, moi je plussois pas sur ces suggestions.
      Merci blawete et au contraire (@ timiota) je trouve sympa de mettre en ligne presque sans commentaires : ça repose (y compris des miens trop nombreux…)

      1. Sans doute qu’il faut s’habituer à aller voir les liens davantage… More Youtube = more CO2 ?

    1. Sur les chaînes d’ info j’entends une petite musique : attention à ne par rejeter une mondialisation qui permet d’acheter des denrées à bas prix ; on est bien content d’avoir des produits de qualité, bio, mais n’oublions pas les plus pauvres qui ont faim.
      Autant sur le suivi de la crise sanitaire on a sur ces chaînes suffisamment d’infos pour permettre au quidam moyen de se faire une idée sur les causes ayant mené à la crise sanitaire avec le défilé permanent des réanimateurs, infectiologues, épidémiologues, et médecins généralistes …. autant sur l’économie politique comme telle c’est l’indigence presque complète.
      Personne pour rappeler qu’en augmentant les salaires des pauvres et autres précaires, ou en amont en mettant le paquet sur la production bio (en France à et l’échelon européen) tout le monde peut manger à sa faim et bien. Bref, ce qui prévaut, c’est le misérabilisme !

      1. A Hong-Kong , fin du mois de janvier en pleine pandémie : les gens circulent, mais avec un….masque. Mais ils circulent.

        COMMENT JE VIS LE VIRUS CHINOIS À HONG KONG (CORONAVIRUS VIRUS MORTEL WUHAN CHINE)
        •28 janv. 2020
        https://www.youtube.com/watch?v=pJx0RQy9_7M&feature=youtu.be

        COVID-19 Pourquoi 4 morts seulement à HK?
        13 mars 2020
        https://www.youtube.com/watch?v=Go5y3EOmWew&feature=youtu.be

        Et au Japon itou !
        Coronavirus : l’exception Japon
        •15 mars 2020
        https://www.youtube.com/watch?v=b17gW4-pftA

      2. Encore peu de cas détectés et peu de décès, mais le Japon est entré aussi en ‘état d’urgence’ avec un confinement pas trop strict pour le moment, mais maintenant sur presque tout le pays, pour éviter une saturation des hôpitaux je suppose… ?

      3. @F Corre
        le Japon est en confinement léger fectivement, la Corée du Sud est aussi un des pays qui a évité le confinement et en Europe la Suède aussi le refuse, très , très, très bizarre toussa, toussa.
        https://www.lesechos.fr/monde/asie-pacifique/coronavirus-le-japon-sur-le-point-de-ceder-a-la-strategie-du-confinement-1192268

        https://www.lesechos.fr/monde/asie-pacifique/coronavirus-sans-confinement-la-coree-du-sud-limite-la-casse-economique-1197370

        Suède : toujours pas de confinement généralisé
        Alors que la moitié de la population mondiale est confinée, la Suède fait exception. Il y a en effet des cas de coronavirus, mais les habitants continuent de vivre à peu près normalement.
        https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/suede-toujours-pas-de-confinement-generalise_3898311.html

      4. @ F Corre

        “Bon, je n’y suis pas et n’y ai jamais mis les pieds,”

        Ce couple expat si.
        Si si si, beaucoup plus light qu’en France, pas d’amendes, pas d’attestations de déplacement, pas d’obligation de rester chez soi, des bars et des restaurants et des commerces qui peuvent rester ouvert…
        Mais en lieu et place de la part, du GVT japonais, des recommandations et de la discipline, qui ne sont pourtant pas toujours suivi stricto sensu au pays des samouraïs vous dis-je : seuls 18% des Tokyites ne ses rendent pas au travail physiquement. Ce qui laisse rêveur…

        Parole d’expat française au Japon :

        “Métro, boulot, dodo… sans le métro
        Mon mari et moi avons été très chanceux de pouvoir passer au télétravail dès le début de la crise. Ce n’est malheureusement pas le cas pour beaucoup d’employés, que ce soit dans les bureaux ou dans le secteur des services. Au pays du présentéisme en entreprise, l’état d’urgence n’a pas encore suffisamment changé la donne, les difficultés étant à la fois culturelles et techniques. À l’heure actuelle, seuls 18% des employés ne se rendent plus au bureau. Un chiffre bien loin de l’objectif de 80% du gouvernement japonais…”

        “Une période étrange et déstabilisante
        Ce n’est pas sans raison que le confinement japonais a été décrit en anglais comme un soft lockdown, un confinement “doux”. Si les autorités ont appelé les entreprises à faire le nécessaire, voire, à fermer pour les restaurants et magasins jugés non essentiels, cela ne reste que des recommandations. Et finalement, notre quotidien pourrait presque passer pour “normal”, car bien des commerces sont restés ouverts et fonctionnent normalement. Si la plupart mettent à disposition des gels hydro-alcooliques à l’entrée, cela semble bien dérisoire face à cette pandémie qui gagne le Japon. En somme, il revient aux habitants de revoir leurs habitudes et comportements. Un pari moyennement réussi.”
        https://blog.courrierinternational.com/conversations-avec-le-japon/2020/04/23/notre-confinement-en-douceur-a-tokyo/

      5. Suède, pays non confiné depuis 2 mois, actuellement 18 177 cas (Covid 19 CSSE) le 26/04/20 et 2192 DC.
        Décidement, très très très bizarre…
        https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

        Et encore plus étrange, puisqu’on est dans le “bizarre” :
        “Car selon les chiffres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) de 2018, la Suède est le pays d’Europe qui détient le plus faible taux d’équipements en lits d’hôpitaux d’Europe, avec en moyenne 2,2 lits pour 1 000 habitants.”
        https://www.ladepeche.fr/2020/04/09/coronavirus-le-cas-singulier-de-la-suede-qui-refuse-le-confinement-total,8839778.php

        Quand aux masques et à la distanciation sociale, m^me pas en rêve, alors pire que les “gaulois réfractaires ?”, mdrrrr.
        Naaaaaan…..Gollum tu déconnes grave ….mdrrr
        “Les résultats livrés par France 2 hier soir sont troublant, car dans ce pays où les bars, les restaurants, les écoles sont restés ouverts, il y a 188 décès par million d’habitants contre 310 décès par million en France.”
        https://www.dailymotion.com/video/x7tgolv

  2. Décision commune européenne ? En France et en Belgique, ce retour au travail précipité (sans tests, sans masques, sans traçage et sans mesures applicables) et mis en priorité et bientôt ce retour aux commerces, a de quoi étonner. Surtout que la santé mentale de la population parait soudain un problème important aux yeux même des élus… en plus de la santé tout court (manque de suivi des malades d’autre chose qui ont peur de revenir vers les médecins et les hôpitaux). Je me demande dès lors s’il ne s’agit pas d’une décision commune européenne, pour ne pas alourdir l’endettement par la planche à billets : les consommateurs doivent sortir et dépenser et leur argent doit remettre la machine en route, “quoi qu’il nous en coûte”… du point de vue de la contamination et des vies humaines.
    Négligence notable : dans les plans, pas d’autre réponse aux séniors que l’isolement durable (plusieurs mois ou années)… en prévision d’une contamination augmentée par le dé-confinement. En France, Macron avait promis de leur proposer quelque chose. En Belgique, on s’aperçoit soudain qu’on n’avait pas pensé à la fête des mères (10 mai en Belgique).

  3. Ça sert à rien d’écrire l’histoire quand elle est en train de se vivre mais ça en ouverture du jité du sévice public (j’ai pas dit sur béhefème, quand même), ça pourrait pas s’appeler de l’information? C’est vrai que dix-huit minutes de cerveau disponible, c’est insupportable. Et le rappel des propos de Manu-la-Girouette (et d’Agnès déboussolée) peut choquer les âmes sensibles.
    https://blogs.mediapart.fr/pascal-maillard/blog/260420/penser-la-pandemie-du-covid-19https://blogs.mediapart.fr/pascal-maillard/blog/260420/penser-la-pandemie-du-covid-19

  4. 29 février comme sommet de l’infamie (49.3 #retraites #ordonnances), calmement énoncé entre son “avant” hors sol et son “après” embourbé dans les hocquets d’une logistique devenue intenable et d’une verticale du pouvoir qui transformait ces hocquets en vains boborygmes.

    1. @ timiota,
      Un “sommet de l’infamie” ! Oui, belle formule ! Nous ne devons pas oublier et il leur faudra rendre des comptes.

      Il semble que le système des députés Playmobil arrive à une impasse : le vote du plan déconfinement + le traçage coince un peu . On va voir jusqu’où un groupe de parlementaires peut abdiquer sa dignité de réprésentants élus de la Nation. (l’exemple des USA avec le GOP n’est pas encourageant)
      Les pétitions pour “l’après” se multiplient et je signale celle-ci :
      https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/tribune-nouslespremiers-elus-personnalites-publiques-ou-citoyens-ils-s-adressent-a-emmanuel-macron-pour-dessiner-le-monde-dapres_3937031.html
      (signé aussi par Bernard Stiegler 😉 )

    1. Oui, Stéphane Robert contuit une itw intéressante sur ce coup là.
      Je ne sais pas ce qu’elle devient, cette députée (ex modem et ex LREM, si j’ai suivi).

      Du temps du vote Sarko (2007), je me disais que Bayrou/Modem serait un moindre mal et était un parti à encourager.
      Maintenant, le modem n’a pas pu survivre moralement non plus aux “conditions aux limites” de la vie politique française et européenne,
      et je crois que le “bon sens” assez humaniste des Bourlanges et autres, bien que sympathique, est deux crans en dessous des nécessités.

Les commentaires sont fermés.