Vidéo – Ukraine / Russie : guerre d’annexion ayant capoté, le 19 septembre 2022

Qui eut pu imaginer un tel tournant ?

Partager :

137 réponses à “Vidéo – Ukraine / Russie : guerre d’annexion ayant capoté, le 19 septembre 2022”

  1. Avatar de Regis

    C’est vrai que la vieillesse est un naufrage…

    2
    1. Avatar de Paul Jorion

      Poutine aura 70 ans le mois prochain, ce qui est considéré encore relativement jeune. Trump a 76 ans, il en aura 78 s’il se présente en 2024.

      9
    2. Avatar de Karluss

      Paul doit approcher la limite des lecteurs de Tintin et ses neurones regorgent d’inventivité, de créativité, d’efficacité… comment fait-il pour tout faire ce qu’il fait ? On m’a dit aussi que Mick Jagger avait 80 ans bientôt… 😉

  2. Avatar de l'arsène

    Étant donné que la Russie est en train de perdre sur le terrain cette  » opération spéciale » en raison des armes plus performantes fournies par l’Otan et compte tenu du moral des combattants, il est probable que les jours de Poutine au Kremlin soient comptés, à court ou moyen terme.
    La question est de savoir qui le remplacera : un représentant de l’aile modérée désireuse d’en finir avec cette guerre absurde, où à l’inverse un représentant de l’aile ultra-nationaliste qui n’hésitera pas à utiliser des armes non conventionnelles pour espérer gagner.
    Comme d’autres l’on déjà dit, le pire n’est jamais certain mais les clés du dénouement se trouvent dorénavant au Kremlin.

    1
    1. Avatar de Nosfératus

      Il convient de ne pas sousestimer le « systéme russe » et la structure de la société russe en général. Ceux qui pensent que la Russie évoluera vers une démocratie se trompent. Après Poutine il y aura à peu près la même chose et peut-être même pire, qui sait. Staline suivait Lénine…….

      1
  3. Avatar de Garorock

    Je ne pense pas qu’il y aura une « révolution de palais. Je pense que nous allons assister à une opération potemkine dont les russes ont le secret et qu’elle sera orchestrée par Poutine et ses amis…
    Ce qui permettra à vlad le pervers de sauver sa peau. Il va laisser sa place en négociant sa retraite (son exil) dans sa datcha dorée…
    Celui qui le remplacera arrêtera cette guerre, rouvrira les vannes et laissera sa bombinette dans son étui.
    Et le plus tôt sera le mieux pour le peuple russe…
    P.S: super le plan de la webcam décalé vers le salon 😊

    3
    1. Avatar de gaston

      @ Garorock

      « Ce qui permettra à vlad le pervers de sauver sa peau… »

      D’autres, comme la presse tchèque par exemple, lui imaginent un autre destin :

      https://www.courrierinternational.com/une/vu-de-tchequie-poutine-en-hitler-dans-son-bunker-la-russie-est-en-train-de-perdre

      1. Avatar de Garorock

         » Comme Meduza l’a rapporté précédemment , immédiatement après la contre-offensive réussie des troupes ukrainiennes dans la région de Kharkiv, Moscou a décidé « d’arrêter les référendums d’adhésion » et de les reporter indéfiniment. Selon deux sources proches de l’Administration présidentielle (AP) de la Fédération de Russie, même en fin de semaine dernière, le bloc politique interne du Kremlin n’allait pas imposer la tenue de « référendums ». Après la contre-offensive des forces armées ukrainiennes, les technologues politiques du Kremlin qui travaillaient dans les régions de Kharkiv et de Zaporozhye sont partis pour la Russie, les préparatifs du vote dans la région de Kherson ont été interrompus et la campagne n’a pratiquement pas commencé du tout dans la LPR et RMR.

        Cependant, la situation a changé en quelques jours. Les interlocuteurs de Meduza confirment désormais que les « référendums » devraient avoir lieu cette semaine : « Il y a une mentalité à tout faire très vite. » Des sources proches du Kremlin ont souligné que les autorités russes n’avaient même pas l’intention de créer une « illusion de légitimité » : « Il sera important d’organiser une sorte de vote et de rendre compte du résultat. Entre autres choses, il est prévu d’utiliser le vote électronique (que les observateurs considèrent comme un outil pour aider les autorités à manipuler les élections au sein de la Fédération de Russie).
        Les interlocuteurs de Meduza attribuent le changement de plans aux efforts de lobbying du soi-disant parti de la guerre, un groupe de hauts responsables russes et de responsables de la sécurité qui prônent une nouvelle escalade du conflit avec l’Ukraine, y compris la mobilisation en Russie (Kiev s’est immédiatement mobilisé après le début de la guerre ; maintenant l’Ukraine a au front par supériorité numérique). « Ils ont influencé [Poutine maintenant] – et c’est parti, tout le monde s’est mis au travail », a déclaré l’un des interlocuteurs proches du Kremlin.

        Les interlocuteurs de Meduza ont expliqué qu’il y avait deux raisons au « travail pratique ». Le premier est la position de certains représentants « civils » des autorités russes (dont l’administration présidentielle), qui s’inquiètent de l’état d’esprit dans les territoires occupés après la contre-offensive des forces armées ukrainiennes.
        Si la contre-offensive se poursuit, les autorités russes ont l’intention de mener une mobilisation partielle en Russie et d’introduire la loi martiale, disent les interlocuteurs de Meduza. Selon eux, en lien avec ces « nouvelles conditions », des remaniements à la tête de l’administration présidentielle et du ministère de la Défense sont probables.

        Des amendements à la législation russe, y compris sur la mobilisation, ont été adoptés le jour même où la décision d’organiser immédiatement des « référendums sur l’adhésion à la Russie » a été annoncée dans les territoires occupés. Pas un seul membre de la Douma d’État ne s’est prononcé contre ces amendements. »
        Les Tchèques sont des romantiques…

        1. Avatar de gaston

          @ Garorock

          « Les Tchèques sont des romantiques… » oui, peut-être, mais certains, les moins jeunes, étaient déjà à Prague en1968, et ils se souviennent d’avoir été envahis…

          1
          1. Avatar de Garorock

            Entendons-nous bien @gaston, que Poutine se suicide, soit assassiné ou qu’il sauve sa peau momentanément, cela m’est parfaitement égal. Tout ce que je souhaite c’est que cette guerre s’arrête.
            Et je précise que ce n’est pas parce que je crains le thermostat à 19 degrés cet hiver… Je l’avais déja mis à 18 l’hiver dernier. 😊
            Ce que je crains par contre c’est que vlad le pervers se soit mis dans une situation qu’il n’est plus en mesure de controler personnellement. Si se sont les fanatiques ( douguine et les militaires adeptes de sa doctrine) qui ont les choses en main au Kremlin, l’escalade ne sera plus  » controlée ».
            Et les étincelles près des barils de poudre…

            1. Avatar de gaston

              Là-dessus nous sommes bien d’accord, son avenir personnel ne nous importe que parce qu’il sera une indication sur l’issue du conflit.

  4. Avatar de ThomBillabong

    Ne JAMAIS JAMAIS vendre la peau de l’ours, fusse-t-il russe !
    L’Ukraine est tellement gangrenée par la corruption et sous perfusion de l’occident qu’elle est condamnée à faire le jeu des uns ou des autres : russes ou occidentaux.
    Elle n’aura aucune marge de manœuvre.
    Sa seule arme est l’émotionnel dont elle use et abuse ad nauseam pour tenter d’emporter l’opinion. Ca ne fait pas une victoire, tout au plus un capital sympathie.

    26
    1. Avatar de CloClo

      Ad nauseam ? Ah bon, je n’aurai pas utiliser cette expression, petite nature va, j’en suis tout compatissant pour toi ! C’est vrai c’est tellement sirupeux, gluant, doucereux, qu’on peut en faire une crise de foie, tu as raison mon petit chéri… Heureusement Poutine te file de la citrate de bétaïne par paquet de 12 avec ses orgues de Staline pour t’aider à encaisser.

      20
      1. Avatar de CloClo

        utiliser la conjugaison pour utilisé

        1
        1. Avatar de Garorock

          https://www.lefigaro.fr/politique/violences-faites-aux-femmes-rousseau-affirme-avoir-recu-une-accusatrice-de-bayou-20220919
          Faut envoyer sandrine au Kremlin!
          Elle va leur faire passer l’envie de faire mumuse avec des boutons. 😊

          1
    2. Avatar de un lecteur

      Jusqu’à maintenant, l’Europe (OTAN) fournit les armes pour contenir l’armée russe et les Ukrainien versent le sang. C’est vrai que pour nous c’est difficile, les augmentations de prix sans parler des pullovers cet hiver à la maison.
      Les Ukrainiens n’ont pas ces soucis, il y a ceux qui n’ont plus de maison et les autres qui n’iront plus jamais au supermarché.
      Dur, dur la vie !

      6
    3. Avatar de arkao

      Il est vrai que les termes employés par les autorités ukrainiennes au sujet des sépultures d’Izyoum ne correspondent en rien à la réalité dévoilées par les photographies, pourtant elles-mêmes fournies par les mêmes autorités. Les journalistes occidentaux répètent comme des ânes « charniers! charniers! » sans comprendre de quoi il retourne.

      9
      1. Avatar de Pierre-Yves dambrine

        Il faudrait savoir Arkao, dans un précédent commentaire vous me disiez en substance qu’une enquête est en cours et maintenant vous suggérez qu’il n’y a rien à voir, pas de charnier, circulez il n’y a rien à voir. « Les journalistes occidentaux » est une expression généralisante qui ne signifie rien, de quels journalistes parlez-vous, dans quels médias ?

        Le fait est que très rapidement il a été attesté qu’il y a d’une part des tombes individuelles associées à des croix, et d’autre part une fosse commune. Une fosse commune, par définition, c’est un endroit où sont entassés pêle-mêle des corps, ce qui correspond bien à la définition d’un charnier.

        Charnier :
        (latin carnarium, endroit, récipient où l’on conserve la viande)

        1. Lieu couvert où l’on déposait autrefois les morts ; dépôts d’ossements humains.
        2. Endroit où sont entassés et enterrés les cadavres de personnes massacrées.
        3. Tout lieu couvert de nombreux cadavres, après une catastrophe, une bataille, etc. : Ce qui restait de la ville n’était qu’un charnier.

        https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/charnier/14792

        https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/guerre-en-ukraine-une-fosse-commune-a-ete-decouverte-dans-la-ville-liberee-d-izioum-affirme-volodymyr-zelensky_5363305.html

        9
          1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine

            « Les médias nous servent donc de la « fosse commune » à toutes les sauces pour faire frémir dans les foyers, sans recul historique et sans analyses, confondant l’empilement anonyme des corps et les solutions techniques commandées par l’urgence, confondant la mort de masse et la mort des pauvres. « 

            Il faut être précis Arkao, en l’occurrence c’est quoi l’urgence ?

            C’est celle qui résulte de la guerre d’agression de Poutine. La plupart des corps qu’il s’agisse des tombes individuelles ou de la « fosse commune » sont morts de mort violente. Il ne s’agit pas de la mort des « pauvres ».

            https://www.20minutes.fr/monde/4001595-20220919-guerre-ukraine-fosse-commune-tribunal-special-point-tombes-retrouvees-izioum

            7
            1. Avatar de arkao

              @Pierre-Yves Dambrine
              Vous avez dû me lire en diagonale. Ce sont les processus de décomposition du corps qui commandent l’urgence de façon générale et l’engorgement des morgues de façon particulière.
              La documentation fournie par les autorité ukrainiennes fait état de pratiques funéraires qu’on peut qualifier « d’ordinaire » dans une situation de guerre. C’est à dire qu’il parait difficile au regard du droit de traiter l’ennemi de barbare en ce qui concerne l’inhumation des victimes. Et c’est bien parce qu’ils le savent qu’ils procèdent à l’exhumation des corps afin de desceller sur les corps (avant qu’il ne soit trop tard) les traces permettant de qualifier ou non ces morts en crimes de guerre. Ce en quoi ils font bien, évidemment, avec des experts compétant, rien à redire là dessus.

              5
          2. Avatar de Arnaud Castex

            Quelle pitié que votre mystification Arkao, hélas ou tant mieux pour vous, vous n’avez rien inventé.

      2. Avatar de Garorock

        Moi je dis que quand y’a des garcs qu’ont balancés une bombe atomique sur des innocents, il est tout à fait possible, que des garcs, ailleurs, à un autre moment, avec un uniforme à peu près de la même couleur, tirent au fusil sur d’autres innocents…
        Et les enterrent parce que ça fait plus propre.
        Il me semble que d’une certaine manière, le deux poids, deux mesures est quasiment respecté.

  5. Avatar de Antonin Arlandis

    3 possibilités selon moi :

    1) Transition de la Russie vers la démocratie d’ici quelques années et on aura une chance de limiter la casse et de sauver l’humanité. La démocratie se propage les humains deviennent raisonnables et collaborent entre eux pour résoudre la crise climatique et éviter l’effondrement

    2) Accident et conflit nucléaire l’humanité est au bord de l’effondrement / s’effondre

    3) Le conflit s’enlise le régime de Poutine se maintient, l’économie mondiale est affaiblie on n’arrive pas à l’améliorer, la démocratie continue de se dégrader en Europe et aux États-Unis certains pays deviennent des dictatures on sous-investit dans la transition bas-carbone ce qui conduit à l’effondrement et à l’extinction de l’humanité à moyen terme

    7
    1. Avatar de Hervey

      Oui.
      Reste à voir si l’effroi de l’extinction va mettre du plomb dans la cervelle des humains.

      2
    2. Avatar de Richelieu

      Je pense que votre 3ème proposition est la plus vraisemblable : la résolution du conflit s’inscrit dans le long terme et celui-ci va évoluer vers un gel des positions ponctué de ce qu certains appellent des actions corsaires, comme vien de l’illustrer la récente offensive ukrainienne. Je pense aussi que les difficultés économiques, sociales et environnementales ne pourront que déboucher sur la mise en place de régimes autoritaires, particulièrement en Europe dont c’est une sorte de spécialité historique.

      3
  6. Avatar de Nosfératus

    La motivation des soldats russes pour se battre doit être assez limitée – savent-ils vraiment pour quelle cause ils se battent et meurent? Celle des Ukrainiens est très forte.
    C’était le cas des troupes napoléoniennes, passionnnées par les idées révolutionaires et fascinées par leur chef. Malheureusement, les soldats hitlériens se battaient dans ce même état d’esprit.

    1
  7. Avatar de pierre guillemot

    On aimerait croire que les Russes vont se laisser persuader que c’est fini et qu’il vaut mieux laisser tomber le projet de protectorat sur l’Ukraine, juste vendre la paix à un prix raisonnable, par exemple en échange de la reconnaissance de la Crimée russe, et d’une garantie que le canal de Crimée du nord qui arrose la région avec l’eau du Dniepr, grande oeuvre soviétique https://fr.wikipedia.org/wiki/Canal_de_Crim%C3%A9e_du_Nord ne sera plus coupé.

    Il y a quand même des pessimistes qui font remarquer que jusqu’ici les Russes ont été « gentils ». Ils n’ont pas fait comme l’OTAN en Serbie, qui en 1999 a bombardé les ponts, les centrales électriques, les usines d’eau potable, et même la maison de la télévision de Belgrade, en se dispensant d’attaquer l’armée serbe, qui en est sortie presque intacte, mais dans un pays où la vie était devenue très difficile, pour les militaires aussi, c’était le but. Si les Russes coupent entièrement le gaz à l’Ukraine (tant pis pour les pays d’Europe de l’Est en aval, qui comptaient encore dessus), éteignent les centrales électriques … (voir plus haut), les Ukrainiens iront très mal. Les Russes ont-ils déjà commencé ? (les réacteurs atomiques étant une autre question).

    Vu d’en face, le pont sur le détroit de Kertch construit depuis 2014, qui relie la Crimée au continent russe, (route, rail, électricité) est toujours intact, comme si l’Ukraine ne tenait pas à le détruire.

    La guerre aurait donc des quantités de dimensions.

    Pour me faire plaisir, je vous propose la lecture d’un article du Monde, le 5 septembre, qui dit « Grâce aux sanctions, les Russes vont finir ruinés et affamés. » Quantité de commentaires (181) et de réactions indignées aux commentaires qui disent « il n’y a pas que ça. » Les abonnés liront tout https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/09/05/la-russie-est-un-village-potemkine-derriere-une-facade-qui-donne-l-illusion-de-la-resilience-des-fissures-menacent-deja-les-fondations-de-son-economie_6140219_3232.html et les autres ma transcription de l’article https://www.dropbox.com/s/x3vjx17zidroqra/Le%20monde%20russie%20potemkine%2020220905.pdf

    2
    1. Avatar de CloClo

      Je n’aurai pas pris cet exemple; mais on peut à raison (euh à dessein) comparer avec les interventions de l’OTAN en Serbie. Cependant l’intervention Russe en Tchétchénie me semble plus adapté à la situation de mon point de vue. Pour les dramatiques frappes de l’OTAN, en Serbie, personne ne s’en est jamais réjouis à ma connaissance et tout le monde a déploré l’échec de la voie diplomatique. Entre 500 et 2500 morts civils. Les Kosovars qui étaient massacrés par les serbes façon génocide en revanche ont pu apprécié l’intervention malgré tout.

      https://www.lepoint.fr/monde/la-serbie-commemore-le-20e-anniversaire-des-frappes-de-l-otan-24-03-2019-2303467_24.php#11

      A ce jour l’intervention Russe en Ukraine a tué déjà officiellement plus de 5000 civils et blessés plus de 6500 et ces chiffres sont certainement très en dessous de la réalité. Sans parler de la destruction de dizaines de milliers de logements et d’infrastructures comme les écoles, les hôpitaux, les gymnases, les réseaux d’adduction d’eau, etc etc.

      6
    2. Avatar de Philippe

      Il ne faut surtout pas que les Ukrainiens détruisent ce pont. Ce pont russe qui relie la Crimée à la Russie est un symbole.
      Le détruire ce serait attaquer le sol russe directement et donner à Poutine un prétexte pour étendre la guerre. Ce serait le début d’une guerre mondiale.

      1. Avatar de François M

        Les ukrainiens n’ont pas les moyens de le détruire : il faudrait des missiles moyenne portée que les USA leur refusent pour l’instant. Ce pont est certainement une cible potentielle qui deviendrait réelle si la Russie se met à utiliser des armes interdites (chimiques, bactériologiques ou nucléaires).

        Pour l’instant, les USA « tolèrent » cette route d’approvisionnement des troupes russes, comme les russes « tolèrent » l’immixtion américaine dans l’état major ukrainien. Sorte de « donnant – donnant » !

        1
      2. Avatar de pierre guillemot

        Polémologie (101e avis d’expert, si j’ai bien compté). Le pont de Kertch peut être compté comme cible « intérieure », de même que le reste de la Crimée. Les Ukrainiens n’ont, pour l’instant, pas le droit de démolir et de tuer ailleurs que chez eux, et la Crimée est chez eux. Il ne reste plus qu’à attendre la décision de l’OTAN pour savoir si mon avis est éclairé.

  8. Avatar de Chabian

    Un petit bout d’histoire est vite oublié…
    « Mikhaïl Gorbatchev espère naïvement que sa prise de risque en faveur de la réunification de l’Allemagne sera récompensée et que, selon sa formule, on va lui « renvoyer l’ascenseur ». A l’époque, on lui a promis plusieurs fois que l’Otan ne viendrait pas au-delà de la frontière est-allemande de 1990. Le secrétaire d’État américain, James Baker, lui précise même que l’Otan ne progressera pas « d’un pouce à l’Est ». à cette voix, se sont jointes celles du président George H.W. Bush, du ministre des Affaires étrangères de l’Allemagne de l’Ouest Hans Dietrich Genscher, du chancelier ouest-allemand Helmut Kohl, du directeur de la CIA Robert Gates, du président français François Mitterand, du premier ministre britannique Margaret Thatcher puis John Major, du ministre des Affaires étrangères britannique Douglas Hurd, et du secrétaire général de l’Otan Manfred Wörmer. Ce dernier a déclaré dans un discours à Bruxelles le 17 mai 1990 : « le fait que nous ne sommes pas prêts à placer une armée de l’Otan hors du territoire de l’Allemagne offre une garantie de sécurité solide à l’Union Soviétique ». (…Malgré ces assurances) la Hongrie, la Pologne, ce qui était alors la Tchécoslovaquie sont invitées, au cours du sommet de Madrid en 1997, à se joindre à l’Alliance. Des dossiers, récemment déclassifiés, prouvent que, malgré le déni de l’Otan, ces offres ont réellement été faites. (… Selon les chercheurs de l’Université George Washinton), ces documents démontrent que de nombreux leaders nationaux d’Europe centrale et de l’Est recevaient, évaluaient et rejetaient des invitations à se joindre à l’Otan dès le début de 1990 et tout au long de 1991. (…) C’est pourquoi Boris Eltsine, puis surtout Vladimir Poutine n’auront de cesse de tempêter contre l’extension de l’Otan vers leur frontière, malgré des garanties contraires. »
    Vladimir Fedorovski (diplomate favorable à la pérestroïka de Gorbatchev), Le roman vrai de Gorbatchev, Flammarion 2019, pp 175-176.

    13
    1. Avatar de CloClo

      Chabian me fait penser à ces vieux chanteurs qui reviennent toujours avec le même tube sur scène. Ou ces vieux oncles qui à table ressortent toujours la même histoire pleine d’élucubrations et de fantasmagories en pensant tenir là la martingale d’une vie.

      OTAN en emporte le vent…

      .

      4
      1. Avatar de François M

        C’est répétitif certes, mais c’est quand même la vérité, même si elle ne te plait pas.

        La crédibilité, en diplomatie, passe par le respect de la parole donnée et des traités signés.

        1. Avatar de CloClo

          La vérité ? Allons donc. C’est certains ils ont été forcé, séduit, dupé pour rejoindre l’OTAN, c’est même évident hein. Ils refusaient même… En effondrement de l’URSS personne ne savait où tout cela allait. Alors oui tu parles peur surtout de se prendre une dérouillé par le vieil ours malade encore vivace.

          Pour le respect de la Parole donnée ou des traités, l’Histoire et l’histoire actuelle est un cinglant démenti. Poutine excelle dans l’art de tordre les traités et de leur faire dire l’inverse de ce qu’ils disent, la protection de l’Ukraine à laquelle il était engagé en échange de sa dénucléarisation en janvier 1994, il l’a transformé de facto en autorisation de viol de son territoire par des manoeuvres documenté de ses petits hommes verts, de ses sbires ou affidés sans parler des vassaux partout depuis l’indépendance et surtout dans le Donbass et la Crimée à foutre le bordel et la merde entre des gens qui vivaient depuis des décennies en paix. Pourquoi ? Si on pouvait arrêter de nous prendre pour des lapins de 6 semaines.

          9
          1. Avatar de François M

            Si tu n’es pas clean, ne demande pas aux autres de l’être. Ils ne le seront pas. La chronologie, là, ne plaide pas en faveur de l’OTAN.

    2. Avatar de Pierre-Yves Dambrine

      L’Otan, combien de coups de canons, que dis-je, de coup de canons, je ne parle même pas de missiles en direction de la Russie depuis la chute du mur de Berlin ?

      Question subsidiaire, l’Ukraine fait-elle aujourd’hui partie de l’Otan.

      Alors quel est le sujet avec l’Otan ? Le fait est qu’il n’y en a pas avec l’Ukraine.

      Chabian, une dernière question, qui a le plus renforcé l’Otan ?
      Ce sont les dirigeants occidentaux, ou bien Poutine lui-même en quelque mois de guerre ?
      La Suède et l’Otan ça vous dit quelque chose ?

      9
      1. Avatar de PIerre-Yves Dambrine

        —- la Suède et la Finlande, pays qui avant que Poutine envahisse l’Ukraine n’avaient jamais demandé à entrer dans l’Otan, et dont aucun dirigeant que vous citez n’a demandé qu’ils y entrent avant cette guerre.

        4
        1. Avatar de Garorock

          D’après les dernières nouvelles, il paraitrait que même les ours blancs auraient demandé à entrer dans l’Otan!
          Quand ça veut pas, ça veut pas!
          Vlad l’écolo ( je rappelle qu’il compte nous faire économiser de l’énergie cet hiver) prépare t-il une opération spéciale au Groenland afin d’éradiquer les nounours aux croix gammées?

          2
    3. Avatar de CloClo

      Mais pour le dire encore bien plus nettement à tous ces anciens coco idiots d’ici bernés par l’URSS pendant des décennies, et aveuglés par leur anti américanisme ras du front, il était de toute façon le cas échéant éminemment souhaitable et conseillé de mentir à ce régime dictatorial soviétique afin de l’effondrer totalement comme il ne demandait qu’à le faire et ainsi de retirer toutes billes à tous les ultra coco kgbistes débiles du système kgb-miltaro-industriel russe qui aurait pu reprendre les manettes (ce qu’ils ont essayé de faire d’ailleurs).

      Dommage de mon point de vue qu’il n’y ait pas eu un Nuremberg pour juger tous les crimes et criminels encore vivants de l’URSS, commis envers son propre peuple et envers tous les peuples qu’elle a asservi pendant des décennies. Y a que les idiots pour penser que l’URSS a été un bienfait pour l’Humanité ou pour qui ce soit hormis la Nomenklatura. On aurait désossé complètement cet empire , on en serait pas là. Sur ce point on s’y très mal pris…

      Sérieux, les meilleurs alliés de la Russie aujourd’hui sont La Corée du Nord, la Syrie, la Biélorussie, et l’Erythrée, pour ne citer que les plus beaux…

      5
      1. Avatar de Garorock

         » On aurait désossé complètement cet empire  »
        Après vlad le boucher,
        Lallemand l’éborgneur,
        Ben salmane le charcutier,
        v’la cloclo l’équarisseur!
        La démocratie à coups de marteau.
        C’est bien de critiquer l’anti-américanisme primaire mais en faisant de l’anti-communisme primaire, ce n’est pas très honnète intellectuellement…
        Si tu racontes l’histoire en commençant par la fin, si tu mets staline et lénine dans le même sac, ça vaut pas tripette…
        Y’a toujours un pangolin quelque part…
        Yep 😊

        7
      2. Avatar de Cauchi

        La Chine , l’Inde et toute l’Afrique… ça fait fait du monde! les deux tiers de l’humanité

        1. Avatar de CloClo

          Sauf votre respect Cauchi, et mon peu d’appétence pour les gouvernements d’où qu’ils soient, et surtout les généralisations nationalistes, oui les deux tiers de l’Humanité ça fait du monde et qui dit quoi en l’occurence ? Vous les avez entendu soutenir la guerre ? Moi pas, mais j’ai peut-être mal entendu ? J’ai même strictement entendu récemment l’inverse. Qu’il fallait que cette guerre cesse rapidement sauf erreur…

          Car je suppose que vous commentez ma dernière phrase sur les alliés piteux et minables de la Russie n’est ce pas ?

          1
  9. Avatar de arkao

    Pour ceux qui ont le temps de lire et que ça intéresse, l’analyse de Michel Goya:
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2022/09/lart-operatif-sovietique-lepreuve-de-la.html

    3
    1. Avatar de Paul Jorion

      Pour ceux qui risqueraient de rater les commentaires d’Anonyme19 au billet de Goya :

      Anonyme19 septembre 2022 à 14:50

      C’est la faute des américain si les russes ont été obligé de se défendre contre l’OTAN. Les Ukrainiens ne sont pas que des NAZI à la solde de l’occident, ce sont aussi des cannibales qui génocident les russophones. Mais ce n’est pas notre guerre et on ferait mieux de s’occuper de nos propres affaires et d’arrêter de fournir des armes aux ukraniens qui finiront de toute façon sur le marcher noir, et vous allez voir, ça sera vachement moins drôle quand les banlieusards chez nous auront des Caesars ou des HIMARS pour régler leur compte de trafiquants de drogues.

      J’oublie rien ?

      Non, je voulais juste épargner aux troll un peu de travail.

      Anonyme19 septembre 2022 à 14:52

      Ah, et j’oubliait, encore merci à M. GOYA pour son altruisme (même s’il est vendu à l’industrie de l’armement américaine et qu’il devrait peut être écouter l’état major russe sur le déroulement des opérations plutôt que de se fier à de simples faits).

      Anonyme19 septembre 2022 à 15:15

      Vous oubliez de dire que les sanctions ont enrichi les Russes (ceux-ci, de peur de devenir trop riche, nous demandent gentillement de les lever), que les Européens vont mourir de faim et de froid cet Hiver, que les cannibales ukrainiens sont aussi ceux qui ont mis en scène les faux massacre à Izioum et Boutcha (d’ailleurs, on voit bien sur la vidéo que les « cadavres » sont en fait des acteurs qui bougent encore) avec l’aide de mercenaires anglais et américains.

      Et de toute façon, il faut capituler avant que Poutine nous balance une bombe atomique.

      Voilà, les trolls n’ont maintenant plus rien à dire 🙂

      Anonyme19 septembre 2022 à 15:21

      Oops, ça devient difficile de se rappeler de tout. M Goya devrait peut être rajouté ça à la fin de toutes ses publications.

      Anonyme19 septembre 2022 à 15:23

      Ce que je comprends, c’est que les RU sont dans une situation similaire à celle des UKR il y a qq mois. En gros : tenir jusqu’à l’arrivée des renforts issus de la conscription. Donc faire cette ligne Hindenburg. Sauf que les UKR ont l’avantage du matériel occidental qui va continuer à se renforcer alors que côté RU c’est l’inverse, cela va en diminuant. Les UKR auraient tord de ne pas en profiter, c’est à dire en tapant dur sur la ligne de front et la logistique. Et M. Goya fait aussi abstraction d’un élément pourtant essentiel : la motivation. L’armée RU est un joyeux bordel en ce moment, avec des unités aussi hétérogènes que mal équipées, ravitaillées, entraînées, coordonnées et commandées. Dans l’idéal il faudrait donc pousser fort maintenant, en espérant un effondrement rapide. C’est ce que les UKR aissaient de faire visiblement.

      Anonyme19 septembre 2022 à 15:31

      Vous avez oublié les LGBT dans les paramètres. Les ukrainiens sont au service des LGBT nazis de l’OTAN stipendiés par Soros, ils sont donc décadents et incapables de se battre efficacement face aux armées bénies par le patriarche Kyrill qui lutte contre l’ante-christ !

      7
      1. Avatar de Hervey

        @Paul Jorion

        Vingt dieux la balayette !
        Croyez-vous que la psychanalyse puisse encore être utile et remettre la tête à l’endroit de tout ce beau monde ?
        Si oui, c’est un métier d’avenir avec du pain sur la planche.

      2. Avatar de Richelieu

        ça déchire grave ! Il a raison, mieux vaut qu’il reste anonyme le gazier 🙂

    2. Avatar de Chabian

      Pour « la grande guerre patriotique » de l’URSS contre l’invasion nazie, lire absolument Svetlana Alexievitch : « La guerre n’aura pas un visage de femme » (1985), qui n’est pas en accord avec le début de l’article référencé par Arkao (ces femmes n’étaient pas des pros !).
      Pour le reste, je n’ai plus le courage de discuter de ce sujet ou d’autres, avec les deux trolls qui polluent systématiquement chaque intervention qui leur déplait. Je me limite à des éléments d’histoire. Je suis d’ailleurs étonné que Paul Jorion cite un troll trouvé ailleurs, alors qu’il a des exemples aussi abondants ici.

      2
      1. Avatar de Paul Jorion

        Relisez ce qu’il écrit : « J’écris toutes les trolleries possibles avant que quelqu’un ne s’avise de le faire sur le mode sérieux ».

        4
        1. Avatar de Garorock

          Moi je le sais depuis longtemps que @cloclo fait partie de l’usine à trolls de la CIA!
          Je disais rien parce que au FSB, on est pas des balances!
          😊

          4
          1. Avatar de CloClo

            Même pas, je suis bénévole, juste Chabian confond conversation avec mal à propos ou radotage et là encore je suis sympa, on semble plus dans l’enfumage systématique ou le noyage de poisson à répétition qu’on tente de faire passer pour de la hauteur de vue…

            Purée mais qu’est ce qu’on en a foutre de la Grande Guerre Patriotique de l’URSS menée d’ailleurs par un boucher sanguinaire, ou des balivernes sur l’extension de l’OTAN en l’occasion ? C’est de la diversion.

            3
            1. Avatar de arkao

              @CloClo
              Disons que le contexte historique peut permettre d’éclairer le présent, mais ça peut se discuter 😉

              3
      2. Avatar de l'arsène

        @ Chabian
        D’accord avec vous, plus le courage de discuter avec ceux qui se croient dans le camp du bien alors qu’ils ont tout fait pour déclencher cette guerre.
        Le plus significatif et dramatique est par exemple l’absence totale d’explication dans les médias sur le déroulement des faits sur la révolution dit « du Maïdan « et du coup d’état qui a entrainé le renversement d’un président élu pourtant démocratiquement pour être remplacé par Porochenko, celui qui a mis le feu aux poudres en stigmatisant par ses lois la population de l’est de l’Ukraine, Crimée comprise.
        On connait la suite, annexion de la Crimée par Poutine et guerre dans le Donbass.
        La guerre actuelle était inévitable à partir du moment où Zélinski a torpillé les accords de Minsk sous la pression de Washington , et encore une fois, à l’adresse des BHL and Co d’ici, expliquer n’est pas justifier.

        2
        1. Avatar de CloClo

          Bah 6 mois après tu ressors le même charabian l’arsène, et tu crois encore que cela se joue entre camp du bien et du mal comme à la téloche… Ben dis donc.

          Que veux tu, c’est pas ça le sujet. T’as plus rien à dire, et c’est tant mieux sur ce sujet, parce que vous avez rien à dire en boucle d’autres que toutes ces foutaises de coup d’état à Maïdan, Donbass, Minsk et autres fariboles sur l’OTAN aux portes du pauvre grand frère comme pour essayer de ne pas voir la simple et crue réalité :

          C’est une guerre d’annexion, de conquête, pour capturer des ressources et étendre ses frontières pour asseoir le pouvoir central Russe. Et les USA ni sont pour rien du tout, cela serait arrivé le simple jour où les ukrainiens ou n’importe qui aurait voulu vivre autre chose, ce qu’ils ont fait et choisi. Mais bon, après 6 mois comme j’ai encore les idées bien en place et la pensée claire sur le sujet, moi je peux aligner encore des heures et kilomètres de conversation, tant qu’un hurluberlu viendra me coller sous les yeux la PROPAGANDE d’un gouvernement agresseur comme vous le faites en vous croyant tellement au dessus de la pensée mainstream (alors que vous êtes en plein dedans mais d’en face :D).

          Je crois que c’est clair !

          5
        2. Avatar de PIerre-Yves Dambrine

          l’arsène
          je pensais que vous aviez changé d’avis, après avoir écrit récemment que pour vous il s’agit d’une guerre coloniale engagée par Poutine. Plus exactement vous avez écrit « guerre néo-coloniale » ce qui aurait d’ailleurs dû me mettre la puce à l’oreille. Oui pourquoi néo-coloniale alors qu’il s’agit d’une guerre purement coloniale ?

          En disant comme vous le faites que la guerre était inévitable, en faisant remonter son origine à Maïdan, puis aux agissements de Zelensky vous excluez la possibilité que ce soit une guerre coloniale ou même néo-coloniale qui a été engagée par Poutine. Vous faites de Poutine un homme acculé à venir à la rescousse des populations « stigmatisées » selon vos propres termes.

          Engager une guerre coloniale c’est intrinsèquement une agression, ce n’est pas réparer une injustice supposée, celle que serait le sort réservé aux populations de l’est de l’Ukraine. Vous évoquez donc deux causalités, l’une en exclut logiquement l’autre. Laquelle choisissez-vous finalement ?

          4
          1. Avatar de l'arsène

            @ PYD
            « Engager une guerre coloniale c’est intrinsèquement une agression »
            Bien sûr que c’est une agression, agression que je condamne depuis le début, j’essaie simplement d’expliquer que celle-ci est la suite de provocations des lois promulguées par Porochenko à l’encontre de la Crimée et des territoires russophones entrainant la sécession que l’on connait.
            Et la suite aurait pu être évité si d’une part Zelinski avait tenu parole en engageant des pourparlers pour une certaine autonomie dans le Donbass et d’autre part si Poutine n’avait pas eu les yeux plus gros que le ventre en engageant cette guerre de type coloniale absurde et sanglante.
            J’essaie simplement d’expliquer sans justifier en quoi que ce soit cette guerre.
            Simple question, ceux qui ont tenté d’expliquer dans le passé la prise de pouvoir d’Hitler sont-ils des nazis ?
            Je pensais que sur ce blog on pouvait sortir du manichéisme qui règne dans la plupart des médias, je crois m’être trompé.

            3
            1. Avatar de PIerre-Yves Dambrine

              L’arsène,

              Les pourparlers dans le Dombass étaient illusoires à partir du moment où la Russie de Poutine armait les séparatistes. C’était un jeu de dupes.

              Igor Guirkine qui a fait parler de lui ces derniers temps, appelant Poutine à la mobilisation générale, et à être sans pitié avec les Ukrainiens se trouvait déjà dans cette région de l’Ukraine lors de la guerre du Dombass en 2014. Les indépendantistes auto-proclamés avaient le soutien direct des Russes, et les Russes eux-mêmes étaient souvent aux commandes des opérations militaires.
              En 2014, Zelensky n’était pas encore président de l’Ukraine.

              De bout en bout l’irrédentiste Poutine a mené une guerre coloniale, cela n’a rien à voir avec de soi-disant provocations, le noeux de l’affaire se noue dans l’idéologie de Poutine. Vous condamnez l’agression de Poutine mais en même temps vous lui trouvez des circonstances atténuantes.
              Russophones et ukrainophones vivaient ensemble sans problèmes majeurs dans le Dombass et les autres régions russophones jusqu’à ce que Poutine décide de considérer que tous les russophones sont des Russes et que l’Ukraine doit être Russe.

              « …Igor Vsevolodovitch Guirkine (en russe : Игорь Всеволодович Гиркин) dit Igor Ivanovitch Strelkov (И́горь Ива́нович Стрелко́в, « Strelkov » signifiant « Tireur » en russe)1,2,3, né le 17 décembre 1970 à Moscou, est un ancien militaire russe ultranationaliste qui a joué un rôle clé dans l’Annexion de la Crimée par la Russie en 2014. Il est le commandant de la GRU en Ukraine pendant la guerre du Donbass4,5,6. Le 12 mai 2014, il devient commandant des forces d’auto-défense de la République populaire de Donetsk et, le 16 mai suivant, le « ministre » de la défense de cette république autoproclamée, non reconnue internationalement. Il quittera toute fonction au sein de celle-ci en août 20147 et retournera en Russie.… »

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Igor_Guirkine

              4
            2. Avatar de Garorock

              C’est curieux ces gens qui défendaient Sadam Hussein contre G. Bush et qui aujourd’hui, alors que Bush est avantageusement remplacé par Poutine, se plaignent que Zélenski ( qui n’a pas grand chose à voir avec Sadam) ne soit pas Churchill ou Gandhi!

              1
            3. Avatar de CloClo

              « Je pensais que sur ce blog on pouvait sortir du manichéisme qui règne dans la plupart des médias, je crois m’être trompé »

              Pauvre petite chose, tellement apeuré, je suis tellement mal de lire ta souffrance intellectuelle…

              ( en vrai mais juste en vrai si tu savais à quel point je suis radieux de savoir où cela te rentre…)

              2
      3. Avatar de arkao

        @Chabian
        J’ai lu ce livre et je trouve que le titre est contradictoire avec les témoignages contenus dans l’ouvrage. Problème de traduction ? titre imposé par l’éditeur ?
        https://theatrum-belli.com/les-femmes-pilotes-sovietiques-de-la-grande-guerre-patriotique/

        1
  10. Avatar de naroic

    Qui eut pu imaginer un tel détournement – évènement traité en 3ème page, après l’inflation et le sport, cette guerre ne fait plus recette des publicitaires 😮🤨😣

    1
  11. Avatar de Garorock

    « Dans le sud de l’Ukraine, les forces russes ont lancé une frappe de missiles sur une centrale nucléaire dans l’oblast de Mykolaïv. Des fragments de missiles sont tombés à moins de 270 mètres de la centrale nucléaire du sud de l’Ukraine, a déclaré l’agence nucléaire ukrainienne Energoatom .  »

    https://kyivindependent.com/national/ukraine-war-latest-russia-attacks-a-nuclear-plant-in-ukraine-as-counteroffensive-reportedly-moves-into-occupied-luhansk-oblast

    Pour rater un truc aussi gros qu’un réacteur nucléaire avec un missile dernière génération, faut vraiment être une pince ou bien le faire exprès…
    Lorsqu’ils visent des écoles, ils sont bien plus précis.

    2
    1. Avatar de CloClo

      Oui et c’est beau la frappe chirurgicale sur les hôpitaux et bien à propos. Pour les maternités, ils tapent dans le mille chaque fois. Tuer la bête immonde dans le ventre ukrainien directement, tel est le devoir de l’armée Russe (enfin armée, ça ressemble de plus en plus à une horde de barbares assoiffée de sang et de repris de justice ou de mecs avec un pète au casque) !

      4
      1. Avatar de konrad

        Bonjour Cloclo,

        Heureusement que vous êtes là pour recontextualiser les évènements et ramener le débat à ses justes proportions, c’est à dire sans trop de nuances.
        Grâce à vous je sais que je suis dans le camp du bien, j’ai eu peur. 🙂

        5
        1. Avatar de CloClo

          De rien Konrad,

          Avec tous ces gens encore qui pensent que de nos jours les filles qui s’habillent légèrement ont quand même bien poussé par leur tenue aguichantes ces pauvres bougres à satisfaire leurs pulsions sexuelles en les violant. Il faut être clair et appeler un agresseur assassin : agresseur assassin. Le reste est accessoire pour l’instant. On empêche le viol, c’est tout. Ca évite à d’autres de croire que tout est permis à cause de la pauvre confusion mentale de certains observateurs/commentateurs.

          9
          1. Avatar de konrad

            Bonsoir,

            « On empêche le viol, c’est tout. »
            En demandant aux filles de ne plus porter de jupes ni de décolletés ?
            En « déconstruisant » les « pauvres bougres » ?
            Et les hommes et les femmes retrouvent le sens de l’amour. 😉

            Pour l’instant la liste des morts et des destructions s’allonge.
            Avons-nous d’autres solutions que d’envoyer des armes ?

            J’ai peur que des intérêts particuliers empêchent tout accord et toute volonté de trouver une issue à cette guerre. J’ai le sentiment qu’il faudra un « quota » de morts insupportable, de part et d’autre, pour arriver à y mettre fin.

            1
            1. Avatar de timiota

              Y’a l’éduction, @konrad, à condition déjà de rendre public les rapports que fait l’éducation nationale elle-même sur le sujet:
              https://www.mediapart.fr/journal/france/200922/education-la-sexualite-mediapart-revele-un-rapport-d-inspection-enterre-par-blanquer
              Et un rapport qui tient la route et critique les ~20 ans de retard pris (… pris entre autres par les marche-arrières hollandiennes avalées comme couleuvres par Hamon et Vallaud-Belkacem, dans l’après Peillon si je me souviens bien)

              2
  12. Avatar de Toulet Alexis

    Une analyse riche et intéressante de Chen Feng, dans le journal chinois L’Observateur https://www.guancha.cn/ChenFeng3/2022_09_14_657745_s.shtml

    D’une manière générale, la Chine devant cette guerre « mange des melons », l’expression chinoise paraît-il pour notre « manger du pop corn ». Ils savent déjà qu’ils en seront les grands gagnants, avec une Russie qui leur mangera dans la main, une Europe économiquement affaiblie, l’Amérique aussi à un moindre degré.

    Résumé des points que je retiens plus particulièrement :
    – Tous les belligérants Ukraine, Russie et Occident se préparent à une guerre longue, pour des années voire davantage
    – L’armée ukrainienne a triplé en taille depuis le début de la guerre, elle est bien commandée et renforcée par les armements occidentaux
    – La victoire ukrainienne près de Kharkiv est remarquable, embarrassante pour la Russie – comment ont-ils pu ne pas la voir venir ? – mais cependant limitée et la Russie n’a pas dit son dernier mot
    – Le soutien européen est incertain parce que la crise économique sera grave en Europe et des gouvernements démocratiques ne peuvent pas totalement négliger les intérêts de la population
    – Une guerre sanglante peut induire des changements politiques en Russie, comme en leur temps la première guerre mondiale ou la guerre d’Afghanistan. Or, la Russie ne peut pas se le permettre. C’est pourquoi Poutine refusera la mobilisation générale. Cependant, la Russie n’a pas besoin d’écraser l’Ukraine, seule une victoire plus limitée lui est indispensable
    – La Russie n’a guère attaqué jusqu’ici les infrastructures civiles de l’Ukraine – ses réseaux électriques, eau, télécommunications, ponts etc. qui sont pourtant très vulnérables. C’est donc ce qu’elle fera maintenant, afin d’atteindre son objectif limité en intensifiant la guerre mais sans prendre de risque politique majeur

    Quelques extraits :

    « Quelles qu’aient été les intentions de la Russie lorsque la guerre d’Ukraine a éclaté, depuis le début de la guerre, la situation politique et militaire internationale a contraint la Russie à changer sa façon de penser et à renoncer à une solution rapide. Maintenant, la Russie, l’Ukraine et l’Occident sont tous prêts à mener une guerre prolongée, qui peut durer des mois, des années ou plus. (…)

    L’Ukraine dépend entièrement de l’aide occidentale, mais l’enthousiasme de l’Europe et des États-Unis pour l’aider s’évapore à vue d’œil. L’aide des pays européens tombe en avalanche, et les grands pays d’Europe de l’Ouest sont directement « coupés » en juillet. La crise de l’énergie affecte non seulement gravement la vie européenne, mais frappe également durement les industries européennes. Les industries manufacturières telles que la métallurgie, l’industrie chimique et la verrerie qui consomment beaucoup d’énergie sont contraintes d’arrêter le travail. impact, ce qui affecte fondamentalement la durabilité de l’aide européenne à l’Ukraine.

    Les Européens en ont aussi assez de continuer à soutenir l’Ukraine à tout prix. Les Tchèques se sont rendus sur la place Venceslas au centre de Prague : « Nous leur avons tout donné (aux Ukrainiens), mais nous n’avons gardé que deux pulls ». Le ministre allemand des Affaires étrangères a prêté serment : « indépendamment de ce que pensent les électeurs allemands, l’Allemagne soutient fermement l’Ukraine ». Cela ne tient pas compte des principes démocratiques et reflète la frustration face au retournement de l’opinion publique allemande. (…)

    Par rapport au début de la guerre, l’armée ukrainienne a triplé de taille. Après avoir reçu une grande quantité d’armes, de munitions, de renseignements et de soutien à la formation de l’OTAN, la force de l’armée ukrainienne a été considérablement renforcée. Le niveau de commandement de l’armée ukrainienne est également bon. On dit que des officiers de l’OTAN ont secrètement participé à l’opération du commandement de l’armée ukrainienne. Lors de la « contre-attaque de Kharkov », la Russie a affirmé que l’armée ukrainienne avait un avantage de huit contre un sur l’armée russe. Bien sûr, elle n’a pas mentionné comment l’armée ukrainienne a réussi à rassembler une force aussi importante et à échapper à la reconnaissance du renseignement russe. (…)

    Cependant, le blocus économique prolongé et les effusions de sang militaires sont susceptibles d’induire des changements en Russie, la Première Guerre mondiale a induit la révolution de février et la révolution d’octobre qui a suivi, la guerre d’Afghanistan a induit les réformes et la nouvelle pensée de Gorbatchev et l’effondrement ultérieur de l’Union soviétique. La guerre d’Ukraine n’échouera pas nécessairement à conduire au même changement. (…) La plus grande contribution de Poutine à la Russie n’est pas la réforme, mais la reconstruction de la stabilité. La Russie ne peut pas se permettre un autre bouleversement politique majeur. Par conséquent, malgré le manque de puissance militaire, la Russie a toujours refusé de consacrer tous ses efforts à la guerre ukrainienne, et a même refusé de la mobiliser pleinement (…) La Russie n’a pas besoin d’une victoire écrasante en Ukraine, seulement d’une victoire sans défaite en Ukraine, qui est le fondement de la stabilité politique et économique intérieure de la Russie. Ce qu’il faut protéger, c’est Louhansk, Donetsk, la Crimée, qui s’étend jusqu’au couloir côtier de la mer d’Azov et à l’embouchure du Dniepr, mais pas Kharkov. (…)

    La guerre dure depuis six mois et l’armée russe a longtemps hésité à attaquer les installations d’eau, d’électricité et de téléphone de l’Ukraine. Abandonnez maintenant l’illusion, puisqu’il s’agit d’une guerre globale, elle doit être partagée par les militaires et le peuple. Il va de soi que la première vague de l’attaque russe sur le réseau électrique ukrainien a généralement été réparée après quelques heures, ce qui était plus rapide que la réparation. Il existe de nombreux nœuds dans le réseau électrique, et ils sont tous fixes. Il ne sera pas inattendu de sévir contre la normalisation. Non seulement les réseaux électriques, les réseaux d’eau, les ponts, les voies ferrées, les centres de communication seront attaqués. Après l’épuisement des pièces de rechange des équipements de réseau électrique et des équipements ferroviaires de fabrication soviétique en Ukraine, la question de savoir comment utiliser les équipements européens et américains pour entretenir et maintenir le fonctionnement sera une question intéressante. (…)

    N’oubliez pas : après la « contre-offensive de Kyiv », le monde extérieur s’attendait également à ce que « Poutine soit sur le point de tomber ». Suite à quoi l’armée russe a pris d’assaut Marioupol et le bataillon Azov, salué par Zelensky comme le héros national ukrainien, a été anéanti. »

    2
    1. Avatar de Paul Jorion

      Chen Feng : très raisonnable, mais déjà obsolète sur le terrain.

      3
      1. Avatar de Toulet Alexis

        Son article date du 14 septembre, et tient compte y compris de la contre-offensive réussie de l’Ukraine dans la région de Kharkov. Je ne suis pas sûr que la situation sur le terrain ait beaucoup changé depuis.

        Le plus important à mon sens, ce sont les prévisions de Chen Feng :
        – La Russie ne fera pas de mobilisation générale
        – Elle va bientôt attaquer systématiquement les infrastructures civiles ukrainiennes afin de faire s’écrouler l’économie de ce pays
        – La crise économique européenne qui commence sera grave

        Il me paraît personnellement raisonnable de s’attendre à cela. Quoi qu’il en soit, l’avenir à 3 ou 6 mois le dira.

        2
        1. Avatar de Richelieu

          Je me demande d’ailleurs depuis longtemps comment il se fait que la Russie n’ait pas encore ciblé les infrastructures ukrainienne vitales.

          Pour ce qui est de l’Europe, la décision d’embargo sur les sources énergétiques russes va conduire l’industrie allemande à se délocaliser massivement. La crise économique que vous évoquez me semble devoir être bien plus que grave : existentielle. De nombreux européens risquent de devoir sortir le mot « chauffage » de leur vocabulaire courant et y réintroduire des termes désuets comme « chandail », « cache-nez » ou encore « mitaines ». Pas sûr que l’UE y survive.

          Par ailleurs, il semblerait que, l’armée ukrainienne ait essuyé d’importantes pertes humaines et matérielles lors de sa récente offensive. On verra dans les semaines qui suivent l’évolution de la situation sur le terrain.

          1. Avatar de CloClo

            Aux dernières nouvelles, l’énergie manquante, l’UE l’achète au prix fort, partout dans le Monde, cause plein de biftons encore en réserve, les tankers de GNL sont tous détournés vers l’UE depuis de semaines, et les réserves sont pleines, donc pour l’instant ce sont ceux qui n’ont pas les moyens qui vont se les geler cet hiver surtout, et ça sera majoritairement ici en Europe.

            Mais dans ta haine de l’UE, tu souhaiterais bien que le gens souffrent à mort, comme ça la clique de souverainistes à deux balles vous seriez les sauveurs du petit peuple. Ca marche encore vos entourloupes ? Tu penses bien que si l’UE échoue c’est pas la France avec ces petits bras musclés qui réussira.

            3
          2. Avatar de François M

            « Je me demande d’ailleurs depuis longtemps comment il se fait que la Russie n’ait pas encore ciblé les infrastructures ukrainienne vitales. »

            Peut-être parce qu’ils pensaient encore pouvoir mettre le grappin sur le pays ? Mais que maintenant qu’ils estiment que « c’est mort », ils vont y aller.

            « Pas sûr que l’UE y survive. ». Oui, je crains que la montée des extrêmes bien noirs (déjà installés en Autriche, en Pologne, en cours en Suède, prochainement en Italie, …) en soit la cause plus que des problèmes immédiats de chauffage (même si ceux-ci, par une sorte de boucle de rétroaction « positive » (au sens physique du terme) font qu’ils renforceront les-dits extrêmes droites).

        2. Avatar de CloClo

          « – Elle va bientôt attaquer systématiquement les infrastructures civiles ukrainiennes afin de faire s’écrouler l’économie de ce pays »

          Hmmm, alors il est très probable que tous les systèmes de tirs actuellement en Ukraine et qui « volontairement » sont bridés pour ne pas atteindre des cibles plus loin en profondeur en URSS (euh pardon en Russie), soit par miracle totalement débridés. Et avec des frappes précises et dévastatrices à 300 à 500 Km bien en profondeur dans la mère patrie, noeuds ferroviaires, centrales électriques, stockages de carburants, ponts, centres de commandement et y a plus de ravitaillement du tout pour le corps expéditionnaire de l’armée russe, et par ricochet tout le Donbass pro russe/Crimée et accessoirement quelques infrastructures « civiles » russes propres pourraient dérouiller sérieusement. Quelle co belligérance, ils sont fortiches en numérique ces Ukrainiens c’est tout ?

          Pour la crise économique, y a pas mort d’homme. Ca se gère. Et c’est même l’occasion d’expérimenter contraint, une décroissance qui ne manquera pas d’advenir de toute manière. Tous les pinpins qui pensent que l’UE va se ré-industrialiser façon Chine rêvent les yeux grands ouverts… Car la déplétion énergétique et l’effondrement de notre système, guerre ou pas guerre, c’est juste notre avenir. Mais je ne lis pas dans le marc de café.

          9
          1. Avatar de Richelieu

            « Pour la crise économique, y a pas mort d’homme. Ca se gère ». Bin si justement : la crise 1929 a été soldée par la 2ème guerre mondiale après en avoir – en partie – été l’un des détonateurs. Bilan de « pas mort d’hommes » : 60 millions de morts (la moitié de russes d’ailleurs), dont 6 millions de juifs gazés et 2 bombes atomiques larguées. Oups !

            1. Avatar de CloClo

              Pas besoin de crise économique pour faire la Guerre, Poutine est-il en crise économique ? Non.

          2. Avatar de Otromeros

            @CloClo …  » Pour la crise économique, y a pas mort d’homme. Ca se gère. Et c’est même l’occasion d’expérimenter contraint, une décroissance qui ne manquera pas d’advenir de toute manière…  »

            Forme actuelle d’ « apprenti-sorcellerie » politique d’autant plus cynique et dangereuse que, en synthétisant JMJ, … » Même si le monde entier arrêtait définitivement dès demain matin toute émission de gaz à effet de serre… l’inertie du mécanisme perturbateur climatique mis en branle jusqu’aujourd’hui est telle qu’aucune conséquence bénéfique (ou non) ne peut être attendue avant VINGT ans.. au moins..!  »

            Pas sûr que vous y croyez vous-même. Enfin.. espérons-le.

            1. Avatar de CloClo

              Je ne suis pas très croyant. Je sais qu’on va dans le trou si on ne change pas immédiatement de braquet, carrément de vélo. Alors les raisons de la guerre de Poutine j’en ai rien à cirer, il ne fait en ce moment qu’empêcher le changement de paradigme et ramène même tout en arrière.

              Y a pas que le changement climatique, et au pire ça se gérera, si on change notre approche du travail, de la consommation, de la propriété, des rapports humains. Mais pas dans notre coin, tous autour d’une table. Et je vais te dire, si à la fin on devait mourir, faisons le au moins dignement, et calmement et en connaissance de cause. Mais pas massacré par des tordus, comme Poutine, appartenant à l’ancien temps, à l’ancien Monde.

              9
        3. Avatar de tttt

          La mobilisation générale russe semble en marche
          https://twitter.com/casusbellintel/status/1572176935463301127

          Dans les grandes villes russes, les classes moyennes vont certainement apprécier

        4. Avatar de Toulet Alexis

          Bon eh bien ça n’a pas traîné en fait 🙁 Moi qui pensait qu’il faudrait des semaines ou des mois avant que se dessinent les décisions de Poutine en réponse au revers subi près de Kharkov !

          Chen Feng – et moi – nous trompions en pensant que la Russie n’irait pas à la mobilisation.

          Non seulement les lois passées à la Douma aujourd’hui semblent bien en préparer le cadre légal, mais le porte-parole de la Maison Blanche vient d’affirmer que les Etats-Unis ont des informations comme quoi Poutine « pourrait » se préparer à des mesures de mobilisation (1)

          Bien sûr, c’est du conditionnel. Mais les Etats-Unis ont une bonne réputation de leurs services de renseignement à défendre, j’ai du mal à imaginer qu’il avancent cela sans avoir de sérieuses raisons.

          La mobilisation, même partielle, représente un vrai risque politique pour Poutine. Quant à sa décision d’organiser des « référendums » en carton dans quatre provinces ukrainiennes (les deux du Donbass, plus Kherson et Zaporijjia), dont le résultat ne fait pas de doute, suite à quoi leur rattachement à la Russie sera annoncé… l’un des effets en est d’étendre le parapluie nucléaire russe à ces quatre territoires. Si les choses tournent très mal sur le terrain pour Moscou, si ses forces conventionnelles sont défaites, il sera justifiable, et comme obligé par la logique même de la dissuasion, de répondre à une éventuelle tentative ukrainienne de reprendre ces territoires par un chantage nucléaire contre l’Ukraine. Chantage auquel elle serait évidemment dans l’incapacité de répondre – ce serait à peu près la position du Japon face au président Truman en 1945.

          En déclarant ces quatre régions de l’Ukraine aussi russes que Pétersbourg ou Kaliningrad, Poutine se retire lui-même toute possibilité de faire plus tard machine arrière. Il prépare, et va jusqu’à s’obliger, aux décisions les plus drastiques (2) au cas où l’Ukraine aidée par l’Occident parviendrait à l’emporter sur le terrain.

          Tout cela porte un nom. Cela s’appelle brûler ses vaisseaux.

          (1) https://breakingthenews.net/Article/WH-aware-Putin-may-be-readying-to-enact-mobilization/58632299
          (2) Rappelons les mots de Poutine lors de son discours du 24 février annonçant l’invasion : « (Ceux) qui tenteraient d’interférer avec nous (…) doivent savoir que la réponse de la Russie sera immédiate et conduira à des conséquences que vous n’avez encore jamais connues »
          https://www.leparisien.fr/international/dans-une-video-vladimir-poutine-lance-linvasion-de-lukraine-24-02-2022-JF2JLSEP6JDE3AK3KXC54YFJPU.php

          1. Avatar de CloClo

            Depuis le temps qu’on vous dit que Poutine c’est le modèle d’Hitler version XXIé… Que les véritables « nazis » sont au Kremlin.

            La seule chose optimiste c’est que les russes ne sont pas massivement endoctrinés comme l’étaient les allemands à l’époque. Mais ça peut vite venir, et le passé n’est pas réjouissant sur la capacité culturelle des russes à encaisser sans adhérer à un tel processus …

            3
          2. Avatar de PIerre-Yves Dambrine

            Alexis
            j’ai une objection à propos du chantage nucléaire après annexion par référendums. Le fait est qu’à plusieurs reprises l’Ukraine a visé et touché des cibles militaires en Crimée cet été, ce qui n’a pas occasionné de frappes nucléaires.

            https://www.lemonde.fr/international/article/2022/08/17/ukraine-la-crimee-nouvel-enjeu-strategique-de-la-guerre-avec-la-russie_6138212_3210.html

            Evidemment cela ne préjuge pas de la suite des évènements, il est évident que Poutine va essayer de jouer une nouvelle carte, celle de l’escalade. Mais pour l’heure, ce qui a sans doute surpris Poutine, d’où peut-être le report de son allocution, les dirigeants occidentaux ont donné unanimement une fin de non recevoir à l’annonce des référendums. Macron dans son discours à l’ONU s’est montré très ferme, s’adressant aux non-alignés, leur indiquant qu’il n’est plus possible de ne pas choisir entre la paix et la guerre.

    2. Avatar de Richelieu

      « la Russie a affirmé que l’armée ukrainienne avait un avantage de huit contre un sur l’armée russe ». Les Russes ont sûrement gonflé le ratio. En attendant, si l’avantage numérique était aussi net pour les ukrainiens, on ne peut que s’étonner de ce que l’armée ukrainienne n’ait pas percé les lignes russes plus profondément.

  13. Avatar de François Corre

    En parlant d’annexion, ça semble plutôt inquiet du côté de Lougansk…
    https://twitter.com/EmGryn/status/1571875242494267395
    Ensuite ils pourront toujours déclarer que le territoire russe est menacé.

    1. Avatar de toutvabien

      – dans les prochains jours les pseudos référendums dans tous les territoires occupés donneront une légitimité à la Russie de considérer les Ukrainiens automatiquement comme des agresseurs, et transformer ainsi « l’opération spéciale » en manoeuvre défensive, de légitime défense.
      – aujourd’hui, sans préambule, des amendements à la loi russe présentés à la Douma, immédiatement adoptés après 3 lectures ( sanctions sévères en cas de non-présentation militaire, de reddition ou de refus de se battre.). Risque d’annonce de mobilisation générale. Risque d’escalade en ciblant des sites ukrainiens jusque là épargnés et donner du muscle à ses menaces nucléaires.

    2. Avatar de François Corre

      Escalade verbale pour le moment.
      Référence historique, « Donetsk c’est le Guernica d’aujourd’hui ».
      Ajout de racisme au récit, « Nous combattons L’Otan et non l’Ukraine, la preuve il y a beaucoup plus « d’égorgeurs noirs » qu’auparavant. »
      Ou encore, « le Président Zelensky est un agent de l’Ouest, car il y a des inscriptions en anglais sur un de ses tee-shirts »… 🙂

  14. Avatar de Richelieu

    ça bouge en Ukraine « https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/la-russie-accelere-ses-preparatifs-dannexion-de-trois-regions-ukrainiennes-1790463 »

    Les enchères montent, à ce qu’il semble.

  15. Avatar de Garorock

    Alexeï Arestovitch
    Conseiller du chef de cabinet du président de l’Ukraine

    Les référendums et la mobilisation dans la Fédération de Russie n’auront d’autre conséquence que d’accélérer l’effondrement et la révolution dans la Russie de Poutine.

    Les raisons:

    1. La destruction du contrat social non décrit sur lequel le régime de Poutine s’est jusqu’à présent fondé – « la guerre uniquement à la télévision ».

    2. Manque d’infrastructures de mobilisation – tout d’abord, le nombre nécessaire de commandants subalternes pour transformer les mobilisés en une sorte d’armée.

    3. Efficacité au combat extrêmement faible des mobilisés, faute de motivation.

    4. La présence parmi les mobilisés d’un grand nombre d’opposants cachés à la guerre.

    Désormais, il ne s’agira plus seulement de personnes qui détestent Poutine, mais de personnes armées qui détestent Poutine.

    J’ai longtemps pensé – décideront-ils de cette idiotie sous forme de mobilisation/référendums ? Et ils peuvent justifier nos meilleures attentes.

    C’est un énorme cadeau pour nous tous, une réduction de la durée de la guerre impérialiste d’au moins six mois ou un an et une forte augmentation de la probabilité d’une guerre civile en Russie même.

    Alexandre Douguine
    Philosophe et politologue, l’un des principaux partisans de l’idée du « monde russe »

    Une décision très importante et, apparemment, difficile à prendre a été prise. Tous nos sacrifices insupportables et transcendantaux ne sont pas vains. L’État et le peuple sont du même côté des barricades. Et du côté opposé – un ennemi absolu.

    Il est important de ne pas perdre votre âme même dans la bataille la plus furieuse et la plus cruelle avec un ennemi brutal . Après tout, nous nous battons du côté de Dieu et du Ciel, du côté de la Terre et de l’Âme. Pour cela, notre sang natif est donné, coulant directement des cœurs russes.

    Je sens que l’on va bientôt entendre parler de  » menaces existentielles »…

  16. Avatar de Arnaud Castex

    Poutine est vraiment un nase il devrait savoir qu’un référendum ça pète à la gueule de celui qui l’initie.
    Ici ça n’aura aucune valeur et si la Russie y met plus de force l’Ukraine fera de même avec le soutien occidental.
    Bluff ou pas bluff nucléaire, le régime Poutinien a perdu, son rêve d’une Russie impérialiste vire au cauchemar depuis 6 mois, et déclencher un conflit mondial vu l’état des forces, les revers avec l’Inde et la Chine et ses propres marches qui sombrent dans le chaos ne sont pas les conditions d’un succès militaire. Il précipité son pays dans l’abîme.

    3
    1. Avatar de François M

      Ces affaires de référendums accélérés et de lois de mobilisation générale montrent surtout que Poutine est aux mains des faucons du Kremlin (donc ce n’est plus lui qui décide).

      Jouer à annexer des territoires pour déplacer la ligne rouge est à double tranchant : si ça rate – et ça ratera pour moi, l’Ukraine et ses soutiens ne le considèreront pas comme la vraie ligne rouge-, cela permettra plus facilement aux ukrainiens de reprendre aussi l’ancienne annexion russe de 2014.

      Reste à voir les conséquences : nucléaires, ou pas nucléaires ? On est de toute façon sur une accélération de l’histoire.

      2
        1. Avatar de CloClo

          En gros ça dit : Oui dites donc c’est inacceptable de gaver l’Ukraine d’arme occidentales qui tuent (des russes). En revanche c’est acceptable de bombarder l’Ukraine avec des armes russes qui tuent (des ukrainiens).

          Si c’est pas le signe qu’ils ont un grave pète au casque les russkoff aux commandes, ça y ressemble bien quand même.

          Poutine braille sur Macron, mais Macron serait petit joueur avec ces 50 Leclercs offert potentiellement à l’Ukraine.

          On me dit dans l’oreillette, que les USA pourraient passer à l’échelle supérieure et livrer maintenant directement des chars US aux ukrainiens. Env 3500 chars Abrams M1 sont en réserves à glander sur des parkings.

          1
          1. Avatar de Pascal

            Poutine a le pistolet sur la tempe. S’il perd davantage du point de vue militaire, et c’est ce qui semble se dessiner, il perd toute crédibilité en politique intérieure. Avoir fait tuer quelques dizaines de milliers russes pour rien serait intenable et dans un régime mafieux, après un tel échec, on ne part pas à la retraite mais avec les pieds devant.
            C’est pourquoi Poutine n’a jamais été aussi dangereux.

            2
    2. Avatar de Thomas Jeanson

      Point de détail Arnaud

      Bluffer, c’est faire croire qu’on a un carré d’as, avec une paire de 7.

      Le mot de bluff ne correspond donc pas du tout à la situation nucléaire puisque Vlad A L’ATOUT NUCLÉAIRE AU BOUT DES DOIGTS.

      1. Avatar de Arnaud Castex

        Quel atout nucléaire ? Celui d’appuyer sur la gâchette en premier ? en espérant qu’on regarderait un pays se faire
        1) Envahir
        2) annexer avec crimes de guerre et contre l’humanite
        3) nucleariser en réponse à une défaite militaire hors de son sol ?
        Et ça sans réponse ?
        C’est simple si les délires de ce vieux vampire l’amènent à utiliser l’ arme nucléaire et bien on pourra assister à un beau feu d’artifice généralisé voilà tout…
        Si c’est ça sa version de protéger son pays et de la grande Russie… Tant pis on aura fait comme on pouvait,pour l’arrêter sans en arriver là avec les moyens du bord.
        Au moins une fois la saison des champoinions passée y aura plus d’abrutis pour coinner « c’estlafautealotan !!! »

        2
  17. Avatar de Chabian

    « La crise du pouvoir d’achat se déchaîne, la confiance s’effrite, les inégalités explosent, notre planète brûle », et malgré tout, « nous sommes bloqués par un dysfonctionnement mondial colossal », a déclaré M. Guterres, au moment d’ouvrir l’Assemblée générale des Nations unies ce mardi. Ce constat ténébreux dressé par le chef onusien menace « l’avenir même de l’humanité et le destin de la planète », a-t-il estimé, avant d’ajouter : « Ne nous berçons pas d’illusions. Nous sommes dans une mer agitée. Un hiver de grogne mondiale se profile à l’horizon. » (Sur RFI).

  18. Avatar de Paul Jorion

    The Guardian, 21h57

    Le discours de Poutine est reporté à demain matin, selon les médias russes.
    Andrew Roth

    Le grand discours de Vladimir Poutine sur les nouvelles annexions de territoires ukrainiens a été reporté à demain matin, rapportent les médias russes. L’allocution télévisée de Poutine au public russe aurait été reprogrammée à 8 heures, heure de Moscou. Forbes Russia, citant deux sources au sein de l’administration du Kremlin, a déclaré que le discours serait diffusé « lorsque l’Extrême-Orient se réveillera ». La raison pour laquelle le discours a été reporté n’est pas claire. Des analystes ont suggéré que le discours pourrait également servir à annoncer une mobilisation partielle en Russie. Les experts pro-Kremlin ont dit à leurs lecteurs d’aller se coucher. « Demain ! », a posté le présentateur de télévision Vladimir Soloviev.

    1. Avatar de timiota

      Si Poutine demi-mobilise, et continue de se planter en mode « guerre classique », on aura vers décembre, des « décembristes » d’un nouveau genre.
      Si il passe en guerre sale (chimique ou nuk), et envoie des « liquidateurs » se faire contaminer à haute dose dans un élan de « patriotisme » annexionniste, on saura que le XXième siècle n’avait guère d’exclusivité des horreurs en Eurasie.

      2
      1. Avatar de Garorock

        Si c’est Douguine et ses amis qui prennent les choses en main, le chimique n’est pas exclu.
        Sans compter toutes sortes de barbaries…
        Se sont des fanatiques.

  19. Avatar de Benjamin

    Bonsoir à tous,

    J’ai lu les réactions des uns et des autres, et je trouve que certains vont au-delà du simple « commentaire » sur l’actualité pour commencer à chaud à écrire l’Histoire, en oubliant tous les inconvéniants que cela pose.

    En effet, en synthétisant la critique formulée par Paul Valéry sur l’Histoire en tant que « Science » (cf. Discours sur l’histoire paru en 1932), l’écriture de l’Histoire à partir de l’actualité courante demande à être examinée avec prudence, circonspection, compétence, esprit critique et surtout désintéressement pour être parfaite.

    Car pour produire un travail de qualité, l’historien du moment présent ne devrait pas être partisan. Après tout, qui – même aujourd’hui – prendrait les seules Mémoires de Churchill, ou de Goebbels, ou de De Gaulle, pour un livre d’histoire ?!

    C’est pourquoi je prends de plus en plus depincettes autours des discours se voulant « historiques » des Poutine, Zelensky, Biden, Macron, … Ce sont avant tout différentes visions partisanes d’une même histoire se construisant au fur et à mesure des faits et événements, chacun cherchant à tirer la couverture du « bien » à soi.

    6
    1. Avatar de Arnaud Castex

      Certes Benjamin mais comme demain Poutine va déclencher la 3eme guerre nucleaire mondiale, autant se faire plaisir au troquet du commerce avant la pluie d’Avangard et de Minuteman.
      Roger, un pastaga !

      1. Avatar de Benjamin

        @ Arnaud Castex,

        L’Histoire s’écrit toujours au passé (jamais au présent).

        Certains piliers de bar devraient l’intégrer une bonne fois pour toute…
        Roger, une demie ! 😉

  20. Avatar de Tout me hérisse

    Xi Jinping ne tient pas particulièrement à perdre le marché européen qui procure une grande partie des revenus de la Chine, c’est ce qui pourrait advenir si le conflit actuel en Ukraine devait se propager sur tout le continent européen peuplé de 500 millions de consommateurs.
    V.Poutine prévoit sans doute de faire une déclaration censée rassurer Xi Jinping sur ce plan en le rassurant, tout en lui demandant un appui plus important afin d’en finir avec l’Ukraine.
    Pour ce qui concerne l’Ukraine précisément, l’on a un peu tendance à occulter le fait qu’à la base, il s’agit d’une guerre civile initiée par une portion de l’Ukraine russophone désirant faire sécession, le conflit s’est ensuite internationalisé avec l’intervention de la Russie sous le prétexte fallacieux de dé-nazification. L’Histoire récente nous apprend que l’OTAN et les USA ne se sont pas privés d’intervenir directement dans le conflit interne à la Serbie qui mettait aux prises l’’Armée de libération du Kosovo’ avec l’armée serbe, cela s’est terminé avec le détachement et l’indépendance de la province du Kosovo en 2008 ; ces ‘gentils kosovars’, aidés par l’OTAN pour obtenir leur indépendance, se sont rendus coupables de ‘nettoyage ethnique’ sur la minorité serbe et rom, de plus, une enquête du Conseil de l’Europe a révélé que des prisonniers serbe durant le conflit, ont été emmenés et tués en Albanie, afin de prélever des reins qui étaient revendus à des cliniques privées…
    Tous les conflits armés recèlent ce genre d’horreur, et le conflit actuel en Ukraine n’y déroge pas.
    Concernant J.Biden, la diplomatie ne semble pas être son point fort ; après sa déclaration en mars 2022 concernant V.Poutine« Pour l’amour de Dieu, cet homme ne peut pas rester au pouvoir »
    https://www.20minutes.fr/monde/3261315-20220329-guerre-ukraine-joe-biden-maintient-propos-vladimir-poutine-pouvoir
    voici qu’il interpelle Xi Jinping au sujet des sanctions imposées à Moscou :
    https://www.lapresse.ca/international/2022-09-18/biden-alerte-xi-jinping-sur-une-violation-des-sanctions-imposees-sur-moscou.php
    J.Biden entend défendre militairement Taïwan :https://chinedirect.net/actualite/societe/le-ministre-des-affaires-etrangeres-chinois-denonce-la-violation-de-lengagement-des-etats-unis-alors-que-biden-parle-a-nouveau-de-defendre-taiwan/3042/
    Qu’a-t-il en tête réellement ? Se croit-il investi d’une mission divine comme cela est écrit sur les billets de banque en dollars : ‘in God we trust’, adhère-t-il au concept de G.Bush partageant le monde en axe du mal et axe du bien ? Les choses ne sont pourtant pas aussi tranchées.

    4
    1. Avatar de PIerre-Yves Dambrine

      Tout me hérisse
      Biden a fait le job depuis le début de la guerre, il a appelé un chat un chat, qui peut nier que Poutine soit un « boucher », un « criminel de guerre » ? « La diplomatie n’est pas un diner de gala », pour reprendre l’expression éponyme du titre du livre de l’ex ambassadeur de France en Chine, Claude Martin. Parfois il est nécessaire de mettre les points sur les i, en d’autres temps un Churchill ou un de Gaulle le firent.
      Face à un Poutine, un Lavrov, l’obséquiosité, les demi-mesures ne sont pas de mise, et sont même contre-productives. Emmanuel Macron a fini par le comprendre, et depuis cet été il tient le langage de la fermeté face à l’agressif Poutine lequel ne comprend que le langage de la force. Il faut aussi souligner que les réponses des alliés de l’Ukraine ont toujours été proportionnées. L’aide militaire apportée à l’Ukraine est montée en grade très progressivement. S’il y a provocation, chantage, c’est toujours venu de Poutine.

      Concernant Taiwan les US ne peuvent pas laisser les bras croisés, car Xi a annoncé qu’il reprendrait l’île de gré ou de force. Outre l’enjeu stratégique dans la région pacifique il y a l’enjeu démocratique. Laisser Xi annexer Taiwan serait un coup dur la défense et la promotion de la démocratie partout dans le monde. Je ne reprendrais pas personnellement l’expression « axe du mal » mais il y a bien d’un coté les démocraties et de l’autre des autocrates qui tentent de redessiner les contours du monde à leur image. Xi Jinping ne soutient pas militairement l’aventure de Poutine en Ukraine mais en même temps il y a une convergence d’intérêts en tant qu’ils s’opposent tous deux à la vision d’un monde démocratique.

      5
      1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine

        En outre, Xi est face à un dilemme. S’il continue de soutenir tacitement Poutine dans sa folle entreprise de destruction de l’Ukraine et maintenant sa menace nucléaire face à l’Occident, il va s’aliéner ses clients (au sens commercial) occidentaux qui assurent la croissance de son économie. Poutine hier a désigné l’occident comme son ennemi au delà de l’Ukraine. Du point de vue idéologique Xi et même stratégique en vue d’affaiblir l’occident, il devrait s’en réjouir, mais du point de vue de la stabilité de son pays, et de la sécurité du monde, de la survie du monde, c’est un péril inacceptable, le jeu n’en vaut plus la chandelle. Xi pourrait donc intervenir in extremis si Poutine met à exécution son chantage nucléaire avec des frappes tactiques, ou même s’il utilise des armes chimiques. Ne pas oublier aussi que pour mettre à exécution une menace nucléaire il faut mettre en oeuvre tout un processus, qui forcément sera détecté par le renseignement US. Même si Poutine ne bluffe pas, ses actions se font à découvert. Ce qui laisse au camp adverse le temps de trouver une parade, et c’est là que peut intervenir XI. Mais du coup s’éloigne pour lui la perpective d’annexer Taiwan le camp occidental se trouvant renforcé après la défaite de Poutine.

        5
        1. Avatar de Garorock

          On dirait que Xi a décidé de siffler la fin de la récré…
          Si Poutine a encore la main, il va faire monter la pression comme à son habitude et puis il s’arrêtera…
          Si Douguine et ses amis ont pris les commandes, l’avenir est plus incertain.

          1. Avatar de Garorock

             » Après le discours du matin du président russe Vladimir Poutine le 21 septembre, dans lequel il a ordonné le rappel immédiat de 300 000 réservistes, les vols aller simple depuis la Russie ont commencé à se vendre rapidement, rapporte Reuters. Les vols directs de Moscou à Istanbul et Erevan – destinations qui permettent aux Russes d’entrer sans visa – ont été complets, ont écrit les médias, se référant aux données d’Aviasales. »
            Reuters.

        2. Avatar de gaston

          Selon des infos parues en ce début d’après-midi, la Chine, après cette décision de mobilisation, aurait fini par lâcher son « allié » Poutine.

          https://www.huffingtonpost.fr/international/article/apres-l-allocution-de-poutine-la-chine-appelle-enfin-a-un-cessez-le-feu_208048.html

          Début d’un effet boomerang ?

          1
      2. Avatar de Tout me hérisse

        J’entendais il y a peu, un ancien ambassadeur français à Moscou, affirmer que des dirigeants de partis politiques français et occidentaux se sont rendu à Moscou pour récupérer des fonds ; ces propos étaient tenus pour justifier le fait d’affirmer que la Russie tente d’influencer la vie politique dans d’autres pays.
        Cela n’est pas une spécialité de la Russie, souvenons-nous que les USA ont toujours soutenus ceux qui agissaient favorablement aux intérêts américains dans différents pays, par exemple : soutien de la grève des camionneurs au Chili dans les années ‘70 et soutien appuyé ensuite à Pinochet ; soutien également à la « Cuban American National Foundation », laquelle a financé des attentats à La Havane, et l’attentat perpétré contre l’avion de la Cubana en 1975 https://miseajour.eu/2021/10/06/attentat-du-vol-cubana-455-a-quel-point-la-cia-est-elle-impliquee/
        Il faut reconnaître que, quel que soit l’un ou l’autre grand pays, il cherchera toujours à influencer l’ensemble des petits pays affiliés, afin de maintenir sa position hégémonique.
        Il faut bien sûr faire la part des choses et évaluer sereinement ce qui revient aux buts hégémoniques et ce qui revient au soutien d’une défense confrontée à l’agression extérieure.
        Pour en revenir à l’Ukraine, l’on compare souvent cette guerre avec la première guerre mondiale, mais cette guerre horrible a fini par s’arrêter, non pas par une victoire nette d’un camps sur l’autre, mais par lassitude amenant à un armistice.
        L’on peut remarquer que les terribles gaz de combat ont été utilisés, alors que le fou d’Hitler durant la deuxième guerre mondiale, bien que possédant le ‘Tabun’, ne l’a pas utilisé ; qu’en sera-t-il de V.Poutine et de ses armes de destruction massive?
        Autre remarque, au début de l’invasion, V.Zelensky s’était montré assez favorable à une négociation avec la Russie, mais le soutien américain s’amplifiant et permettant des succès militaires des ukrainiens, ceux-ci s’enhardissent et postulent à la récupération totale des territoires pris par la Russie, y compris la Crimée. C’est dans ce nouveau contexte qu’il sera intéressant de connaître la limite du soutien accordé afin de ne pas déclencher un embrasement général : tout est suspendu aux décisions de J.Biden.
        Dans l’absolu, la meilleure solution serait un armistice avec le retrait russe, l’envoi de casques bleus et l’organisation d’un véritable référendum dans les territoires contestés, sous l’égide d’un contrôle international de l’ONU.

        2
    2. Avatar de Arnaud Castex

      Xi Jinping doit être très rassuré par le discours de Poutine de ce matin !

      1
  21. Avatar de alex cinq

    Avez vous remarqué cette chose amusante.

    Celui qui faisait des sketchs a rencontré son destin et est devenu homme d’état et chef de guerre malgré lui.

    Celui qui se prend pour un homme d’état et maintenant d’empire depuis des dizaines d’année a rencontré son destin et est devenu un clown tristes qui empile de véritables sketchs et séquences ratées, paranoïaques et déconnectées.

    Pour les trolls: je respecte votre travail, même si ce que produit votre cerveau ne vaut qu’un aller simple à la poubelle, comme les démarcheurs téléphoniques, il faut bien manger en russie et assurer une éducation à vos enfants. Bon courage.

    7
    1. Avatar de pierre guillemot

      Pour tout savoir sur Zelensky, lire le livre de Steven Derix (même titre) paru au mois d’aout. La biographie à l’américaine s’arrête au moment où le héros est président de la république. Quelqu’un d’exceptionnel, qui tient tous les bouts de son métier du spectacle, auteur, acteur, chef de troupe, producteur ; en même temps un homme privé très décent. Quelque chose de Cyril Hanouna (y compris l’homme privé), en beaucoup mieux à mon avis. Le livre donne aussi une idée du fonctionnement de l’Ukraine. Pas de révélations sur son éventuelle fortune (juste les revenus de quelqu’un qui réussit, et une dose d’optimisation fiscale). Digne d’être lu. Pour les fauchés et/ou les radins, je peux mettre l’édition numérique en partage.

      2
    2. Avatar de François M

      Le problème des clowns, c’est que, quoi qu’ils fassent, cela finit toujours par devenir une catastrophe. Et lorsqu’il s’agit d’un clown qui peut appuyer sur le gros bouton qui fait péter la planète, je n’appelle vraiment pas cela « amusant »…

  22. Avatar de Pascal

    Ça y est, Poutine mobilise « partiellement ».
    Reste à savoir comment la société russe va recevoir le message ? Tant qu’on envoyait les enfants (20 ans) de Sibérie, la société moscovite pouvait faire semblant de ne pas voir. Ce sera maintenant beaucoup plus difficile.
    Je lisai il y déjà longtemps que la société russe, plutôt des campagnes, n’était pas politisée et demandait seulement qu’on lui fiche la paix. Si les enfants partent au front, l’a donné pourrait bien changer. Et quelle sera la motivation de ces troupes « fraiches » pour aller mourir en Ukraine ?

    1
    1. Avatar de un lecteur

      Démographie en berne (fécondité 1.5) qui a permis aux parents d’avoir une vie plus confortable.
      Les sanctions ont déjà entamé le mode vie occidental, remettre une couche pour les beaux yeux de Poutine..

    2. Avatar de Otromeros

      ( Si ce que j’ai lu est crédible..)
      300.000 convocations à des « anciens » ayant déjà « bénéficié » d’une expérience militaire…
      … pour tenir une ligne d’arrière-front de + 1.000 kms… (en forme de quart de lune ouvert sur l’Ouest) … une sorte de longue humaine tranchée-frontière fixant limite des nouvelles possessions, anciennes y compris(Dombass) de la Russie…
      Chacun d’eux sans doute muni d’un fusil sans munitions (on ne sait jamais… https://www.pauljorion.com/blog/2022/09/19/video-ukraine-russie-guerre-dannexion-ayant-capote-le-19-septembre-2022/comment-page-1/#comment-930499 ).

      Mais  » pas touche..!..  » ni là ni au-delà… sinon..?.. l’instant de décision ultime pour Poutine … s’il a survécu jusqu’à cet instant.. et est suivi..

    3. Avatar de Lagarde Georges

      « Si les enfants partent au front »

      Un million cinq cent mile appelés on été envoyés en Algérie, 1% n’en sont pas revenus. Pourtant une forte majorité de français évitaient de penser à cette guerre – désignée officiellement par « les évènements d’Algérie » – et ce n’est pas eux qui y ont mis fin mais un général censé avoir été élu président pour que l’Algérie reste française.

      Je serais très surpris que les russes fassent mieux, du moins tant que leur vie ne leur paraîtra pas menacée à court terme.

      4
      1. Avatar de Pascal

        Internet et les Gafa changent un peu l’a donne même en Russie.

        1. Avatar de alex cinq

          Belle analogie, qui m’avait échappé tellement l’enseignement succinct de cette guerre n’a été que factuelle dans nos livres d’histoire, sans le côté émotionnel qui permet à la mémoire de se fixer.

          Le Gafa changent la donne oui et non pour les russes. La propagande est massive, le réflexe protecteut inné d’évitement de la chose publique est puissant.
          Les clés historiques et éducatives ne sont pas acquises pour une majorité.
          Une forme dérivée de complotisme d’un occident fantasmé alimente la réthorique de la propagande.
          De même images trouvent toujours une interprétation différentes du côté russe, quelle que soit le niveau d’aberration.

          Malgré les Gafa.

    4. Avatar de Toulet Alexis

      Anecdotique, mais plutôt frappant, ce tweet de Anna Colin Lebedev https://twitter.com/colinlebedev/status/1572566747978563584
      « Dans la rue à Paris, une jeune fille russe devant moi crie dans son téléphone : « Maman, trouvez quelque chose, cassez-lui une jambe ou un bras, ça lui donnera trois mois de délai. Louez-lui un petit appartement pour qu’il s’y planque. Et moi, je trouverai ensuite un moyen… » »

  23. Avatar de Karluss

    Rien à voir avec l’Ukraine qui reste le véritable drame de notre présent, mais je reviens sur du notre Paul d’antan, avant le psy, celui de la finance, je dois être nostalgique :
    https://www.pauljorion.com/blog/2007/09/18/la-faute-a-greenspan/
    actuellement ce fameux Adjusted Rate Mortgage dont Paul nous parlait en 2007 dépasse à nouveau les 6% ?
    bon, vous me direz qu’il n’y a pas forcément de titrisations, mais les emprunteurs vont voir leurs échéances s’envoler et une nouvelle bulle immobilière va-t-elle éclater ? En gros, une caricature de la crise du capitalisme américain…
    désolé pour mon insertion un peu hors sujet…

    1. Avatar de Paul Jorion

      Il va y avoir des « teaser rates » sur ces Adjusted Rate Mortgages : des taux promotionnels sur les premières mensualités – typiquement 2 ans – (il faudra que je regarde les offres). Seuls ces taux promotionnels compteront pour les emprunteurs parce que leur plan, c’est de refinancer leur prêt à la fin de la période promotionnelle. C’est à ce moment-là que cela pourrait très mal tourner, par exemple si les taux promotionnels à cette époque sont tels que les mensualités dépassent le montant qu’on peut demander à un locataire pour lui refiler en douce l’ardoise (combine capitilistique connue de tous).

      P.S. Si le mécanisme complexe de ce genre d’horlogerie vous intéresse, L’implosion publié en 2008 chez Fayard est, à ma connaissance, toujours en vente.

      1
      1. Avatar de Karluss

        merci Paul, j’ai votre livre L’implosion, une perle rare dédicacée par vous-même, envoyé depuis LA le 21 mai 2008 🙂

  24. Avatar de Richelieu

    « http://www.opex360.com/2022/09/21/m-poutine-parle-de-menaces-ayant-depasse-toutes-les-limites-et-decide-une-mobilisation-partielle/ »

    C’est parti pour le prochain round qui nous fait changer de dimension : maintenant (une fois les référendums entérinés, ce qui devrait n’être qu’une formalité), c’est officiellement l’état de guerre entre l’Otan/Ukraine et la Russie. L’hiver sera chaud.

  25. Avatar de Pascal

    Reste à savoir si ceux qui ont connu la survie au sein de l’armée russe auront envie de refaire l’expérience ?
    10 ans de prison pour ceux qui ne se rendent pas au rendez vous de conscription et Idem s’ils se rendent volontairement, pour la désertion, c’est pire.
    https://france.pravda.ru/news/international/1305811-russia_mobilization/
    On voit bien que l’armée de Poutine a besoin de motivation !

    1. Avatar de gaston

      Sur ce que pourrait être cette mobilisation en Russie, un article signé de l’analyste américain Joseph Trevithick, publié quelques heures avant le discours de Poutine, fait un premier tour de la question :

      https://www.thedrive.com/the-war-zone/this-is-what-mobilization-that-russians-keep-talking-about-actually-means

  26. Avatar de François Corre

    Moscou, Tomsk, Irkoutsk, Novossibirsk, Yekaterinburg, Perm, St-Pertersbourg…
    https://twitter.com/CedricMas/status/1572633112215191552

    « Situation à Moscou après l’annonce d’une mobilisation partielle en Russie ».

    1
    1. Avatar de gaston

      Désolé, lien déjà posté à 17 h 37.😉😉😉

      (je sais il y a beaucoup de commentaires à lire et relire et on se perd parfois !)

      1
  27. Avatar de noirongle

    Lecteur ancien de ce blog, j’observe depuis quelques mois un curieux retournement : désormais c’est le contraire de ce que le taulier prévoit qui se produit. Celui-ci prévoyait le déchaînement du feu nucléaire russe à échéance de quelques semaines, rien de ne s’est produit. Maintenant qu’il estime quasiment impossible l’emploi de cette arme, je pense qu’il faut sérieusement s’inquiéter.

    2
    1. Avatar de Paul Jorion

      Vous aurez l’air malin quand vous vous réveillerez complètement cramé demain matin ! Il n’y aura pas que vos ongles qui seront noirs.

      5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx La survie de l'espèce pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta