LE SYMPTÔME

Ce texte est un « article presslib’ » (*)

Parmi les faits, il y d’abord ceux qui sont incontestables, et parmi ceux-ci, en premier, l’inculpation de Dominique Strauss-Kahn, et en second, les conséquences de cette inculpation.

Pour l’inculpation, voyez la presse et l’audio-visuel ; pour ses conséquences, Jacques Attali a dit dès hier matin tout ce qu’on pouvait en dire, je paraphrase : à moins qu’une machination ne puisse être rapidement prouvée, la direction du Fonds Monétaire International et la présidence de la République française, pour lui, c’est fini.

Les conséquences de l’inculpation sont majeures. Pour ce qui touche aux élections présidentielles françaises, c’est le candidat qui caracolait en tête des sondages qui disparaît, ce qui ne manquera pas d’exacerber une situation où c’est la candidate d’un parti d’extrême-droite qui risque de se trouver rapidement en pole position. Pour le FMI, c’est le retour à courte échéance à une politique plus libérale et moins socio-démocrate. J’ai eu l’occasion de signaler un glissement récent du FMI vers des positions proches de celle défendues ici sur le blog, en particulier sur les questions de l’immobilier résidentiel américain et de la nécessité d’une monnaie de référence internationale. Pour la zone euro et pour ses pays en difficulté, c’est la disparition à brève échéance d’une politique où le FMI bouchait sans broncher l’ensemble des trous que les chamailleries entre pays européens laissaient béants. La probabilité augmente du coup d’une restructuration des dettes souveraines à chaud, entraînant à sa suite des pertes substantielles pour les banques commerciales européennes dont, comme la fois précédente, les États transmettront immanquablement l’ardoise à ceux de leurs citoyens à ce point louseurs qu’ils paient des impôts.

Il y a ensuite les faits qui peuvent être contestés. Et là, on aimerait bien pouvoir écarter d’un revers de main, comme absurde, soit l’hypothèse que le crime a été commis, soit qu’il s’agit plutôt d’une machination. Mais on ne le peut pas : les coups tordus existent et ceux qui les commettent sont parfois pris la main dans le sac, même quand les ordres viennent tout droit du sommet de l’État ; les personnes qui abusent d’un rapport de force pour tenter d’obtenir une relation sexuelle existent malheureusement aussi, hommes et femmes également.

Les coups tordus sont le symptôme de situations économiques et politiques dégradées. C’est ce qui explique leur multiplication aujourd’hui (*). L’hybris aussi en est le symptôme : la déliquescence ouvre un créneau aux « grands hommes » et aux « grandes femmes » en puissance, et c’est alors que l’on découvre quels sont ceux dont les dieux ont voulu la perte.

==============================

(*) Je fais le compte-rendu détaillé de certains de ces coups tordus dans mon livre d’entretiens qui paraît la semaine prochaine : La guerre civile numérique.

(*) Un « article presslib’ » est libre de reproduction numérique en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Paul Jorion est un « journaliste presslib’ » qui vit exclusivement de ses droits d’auteurs et de vos contributions. Il pourra continuer d’écrire comme il le fait aujourd’hui tant que vous l’y aiderez. Votre soutien peut s’exprimer ici.

0Shares

589 réflexions sur « LE SYMPTÔME »

  1. Ma femme qui a travaillé en tant que femme de chambre au Sofitel dit que c’est tout bonnement invraisemblable, ils ne peuvent jamais rentrer dans une chambre quand les clients sont là.

    1. Mais bien sur , cette femme est tellement stupide qu’elle va inventer une version qui ne tiens pas une seconde , et les flics tout aussi stupides lui mettent les menottes pour avoir l air malins sur la photo, comme c est votre femme qui le dit ca doit etre vrai !!

      1. Ce n’est pas comme si cela ne s’était jamais produit…

        Ne soyez donc pas aussi agressif, naïf et péromptoire.

      2. sauf si cette femme connaît l’inculpé alors potentiel depuis plusieurs mois et qu’une rencontre puisse intervenir sans l’intervention du FMI, ni des DTS …

    2. Dans un hotel IBIS, alité pour cause de maladie, j’ai été interrompu dans la lecture d’un livre par une femme de ménage. Il est vrai qu’IBIS n’est pas SOFITEL, bien qu’appartenant tous deux à la chaîne ACCOR.

      1. Comme le dit Eric, dans un IBIS la semaine dernière :
        avais mis à la porte le panonceau  » Ne pas déranger »
        Pour 1 histoire de Wifi, j’étais descendu pour la 2ème fois du début matinée, pour qq mn.
        En remontant, la dame me dit :  » j’ai vidé votre poubelle ».
        la sacoche était en évidence, ouverte .
        Ai vérifié ; à priori pas de pb

        En 3 jours, chaque fois une dame différente.
        Bref ! conjectures et conjectures

      2. De ce que j’ai lu, Elle aurait affirmé que:
        – Aucun signalement n’indiquait que la chambre était occupée..
        – Personne ne lui a répondu lorsqu’elle a demandé s’il quelqu’un était présent (il était dans sa douche, forcément, il n’aura pas entendu…)
        – « On » l’aurait informé au préalable que la chambre était vide: « on » a t-il fait un « pari » sur la réaction de DSK (hypothèse complotiste, mais qui n’excuse en rien DSK)? ou « on » avait un « deal » secret avec DSK (hypothèse sordide de « jetée en pâture »: je préfère ne pas y penser)? ou encore « on » n’était-il pas sincèrement convaincu que la chambre était vide (hypothèse la plus logique et la plus naturelle, en fait)?

        Quoiqu’il en soit elle est entrée alors que la pièce était occupée, et il n’y a strictement rien d’invraisemblable là dedans, au vu des circonstances rapportées jusqu’à présent.
        End of the Story.

        La seule alternative concevable pour le disculper, c’est qu’il aurait été au courant de la venue de la demoiselle, laquelle lui aurait fixé un rendez-vous « galant » qu’il aurait accepté, avant qu’elle ne se livre à un scène digne de l’actor studio. Ou alors il ne l’a jamais croisée (difficile à soutenir si on trouve des traces de l’ADN de la jeune femme sous ses ongles). Mais même dans ce cas, sur le strict plan judiciaire, le passif de DSK et les propos de Debré, s’ils sont avérés, pèseront lourds devant un jury, face à une mère célibataire dont la conduite passée semble, elle, irréprochable.

      3. Le personnel des hôtels ignore en effet souvent les instructions qu’on leur laisse ou les signes « Ne pas déranger ». Ils peuvent aussi invoquer une cause supérieure, comme le monsieur que je fichais à la porte après qu’il ait pénétré dans ma chambre à l’aide d’un passe-partout : « Oui mais moi je suis l’électricien ! »

    3. @ Peak Oil :
      Je confirme. Ce genre de grand hôtel a forcément les plannings d’occupation des chambres (gestion des clefs).
      Quand ils envoient quelqu’un, surtout pour faire le ménage, ils s’assurent évidemment que la chambre est vide. Et une femme de ménage a évidemment pour consigne de ne jamais entrer dans une chambre sans directive.
      Sauf à ce que ce soit, justement, à la demande du client. Mais là, c’est très facile de vérifier (room service). Et on le saurait déjà.
      Cette histoire est pleine d’incohérences, pour le moins.
      Reste que son ‘passé’, notamment quant à des violences sexuelles, ne plaident évidemment pas en sa faveur. En ce sens, c’est un ‘parfait coupable’ et un crime presque parfait.

      1. Selon un député UMP (Debré) il aurait deja tenté de violer plusieurs femmes au Sofitel de NYC mais l’affaire aurait été étouffée..idem pour la tentative de viol en France sur une journaliste et la c’est Hollande qui serait intervenu…

        http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110516.OBS3249/quand-bernard-debre-condamne-dsk-sans-proces.html

        http://www.youtube.com/watch?v=36XwPhVJTNk&feature=player_embedded

        http://www.paris-normandie.fr/article/faits-divers/exclusif-%C2%AB-je-regrette-d%E2%80%99avoir-dissuade-ma-fille-de-porter-plainte-contre-dsk-%C2%BB

        Ce qui est scandaleux c’est que le PS a laissé se développer et à pousser cette candidature.
        L’homme même si intelligent est connu pour être totalement instable et visiblement malade donc dangereux.DSK ‘socialiste’ plus bling bling que Sarkozy et avec tant de casseroles il fallait être fou ou assoiffé de pouvoir pour vouloir en faire un candidat.Tout le PS est à présent décrédibilisé, ce n’est plus un parti de gauche, il est trop ‘bobo’isé’ déconnecté de sa base partie au FN(malheureusement).
        Triste car qui va arrêter Sarkozy qui va achever de détruire la sécu si jamais il est réélu??
        Honte au PS (en tout cas sa majorité, car la gauche du PS a toujours été contre la candidature de DSK).
        La seule issue pour le PS est à présent de présenter une femme et une femme ‘crédible’ cad Martine Aubry et personne d’autre, mais elle sera battue par manque d’envie d’y aller et manque de charisme.
        Le peuple de gauche se sent trahi par ses ‘représentants’, c’est trop facile pour la droite, même pour une droite dévaluée après elle aussi moultes scandales en cascade.

      2. Le conditionnel serait de mise, Zébu!

        « En ce sens, ce SERAIT un ‘parfait coupable’ et un crime presque parfait. »

        Pour l’heure, on ne saurait qu’en rester aux hypothèses, non aux affirmations péremptoires.

        Je me permettrais d’émettre une interrogation – ce qui, je souligne pour ceux qui ne savent pas lire, n’est en rien une affirmation ou accusation.
        Dans le cas ou l’accusation s’avérerait fondée, se pourrait-il que DSK ait auparavant un peu sniffé quelque chose, au point de ne plus être en mesure de se contrôler?
        C’est en effet difficile de croire qu’un homme intelligent, avec de telles responsabilités et quelques fâcheux précédents, ait pu agir ainsi dans la pleine possession de ses moyens.

      3. bonsoir
        ou alors une autre hypothèse drolatique!!! trouvez sur un site américain..
        « Perhaps he had called for a call girl, who could be dressed as a maid to avoid suspicion, and the wrong woman walked in, i.e. a real maid and not the call girl he was expecting. A set up then could be if someone deliberately switched women, i.e. had the real maid show up instead of a call girl. »
        Chris

      4. Je ne remets pas en question la véracité du démenti, mais il faut tout de même comprendre qu’il est impossible que la direction de l’hôtel reconnaisse avoir couvert des faits similaires par le passé, car cela reviendrait à d’accuser de complicité et de non-dénonciation de crime, une autre broutille pour laquelle les Américains affichent un niveau de tolérance très bas. Donc sauf à être suicidaire,ils ne peuvent que démentir.

      5. Zébu,
        Absolument invraisemblable, rocambolesque, le Mystère de la Chambre jaune..
        « Le directeur général du FMI avait évoqué fin avril, devant des journalistes du quotidien « Libération », son rapport aux femmes comme l’un des points faibles d’une candidature à la présidentielle de 2012 en France. Les deux autres sont le fric et sa judéité.
        Pour ce qui est du fric, quand on sait déposé 1 million de $ sur la table, on sait se payer une putte de luxe. Confidentialité garantie sur facture. Pas de photo de la femme de chambre. A-t-elle été comme Ben Laden envoyée par le fond sans boîtes noires?
        L’affaire de sa sortie d’une Porsche avait déjà suscité l’émoi de ses « amis », enfin entendons-nous sur le terme.

      6. @Julien

        Trés bonne remarque : « il est impossible que la direction de l’hôtel reconnaisse avoir couvert des faits similaires par le passé, »

        Cet élément , à savoir :si la direction de l’hôtel savait ou ne savait pas est essentiel .
        Soit la direction de l’hôtel savait , et cette affaire tourne au complot, ou à l’insouciance criminelle vis à vis des ses employées .
        Soit la direction de l’hôtel ne savait pas , et dans ce cas , il s’agit d’un malheureux concours de circonstances …
        L’avenir dira , peut être .

      7. @Amsterdamois
        « C’est en effet difficile de croire qu’un homme intelligent, avec de telles responsabilités et quelques fâcheux précédents, ait pu agir ainsi dans la pleine possession de ses moyens. »
        Pourtant vous vous répondez vous-même.
        « Un homme avec de telles responsabilités » « possède des moyens » qui le dépassent. Quand il les possède « pleinement », il ne peut qu’en faire n’importe quoi. Dites « pouvoir » et vous vous comprendrez mieux.

        Ce qui est difficile à croire, c’est qu’au XXIème siècle, après deux guerres mondiales, un parti faschiste démocratiquement élu qui a ravagé la moitié de l’Europe et provoqué un génocide dont personne ne s’est remis, après les ravages du maintien à tout prix du colonialisme et mai 68 qui a posé la question de l’obéissance, l’on en soit encore à confier de « telles responsabilités » à une seule personne.
        Et surtout un homme. Depuis que vous ne vous battez plus en duel, vous tirez sur tout ce qui bouge.

        Sinon, qu’appellez-vous la « gauche? » en France. La gauche de quoi? C’est être « de gauche » que de rentrer dans un système hiérarchique ultra-capitaliste et d’y tenir une place de roi? Et si j’ai bien compis de roi sans culotte? Croyez-vous que le FMI soit une entité dirigée par un homme, ou par des banques et des mafias industrielles?

        Je n’ai personnellement pas très bien cerné cette notion de « gauche », mais quand ce n’est pas un contre-pouvoir, c’est apparemment un mouvement politique sensé faire progresser la notion d’égalité dans les rapports humains. On voit ce qu’il a donné une fois installé au Château de l’Elysée.
        Comment peut-on encore de nos jours, à l’heure des échanges décentralisés sur internet, parler de pouvoir? De quel côté se trouve la puissance collective? A droite, à gauche, au milieu ou partout?

        J’ai toujours trouvé ce genre de personnage pitoyable, et éprouvé la réciproque exacte du mépris de tradition qu’il inflige aux autres. Pas vous? Car en vérité, le « chef » (ou femme de « chef », ou fille de « chef ») est un rôle de mâle dominant révolu.

    4. @Peak.Oil.2008
      Il semble que votre femme vous raconte des mensonges 😉

      http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/05/15/en-direct-les-suites-de-l-arrestation-de-dsk_1522335_823448.html#ens_id=1522342
      « Le Monde.fr:
      La femme de chambre est entrée dans la suite du directeur général du FMI « pour faire le ménage », a par ailleurs indiqué la direction, en précisant que le personnel n’a pas d’autre moyen que de sonner pour savoir si quelqu’un se trouve à l’intérieur. »

    5. @ Peak.Oil

      Jamais ? La femme de chambre qui frappe, que je n’entends pas car je suis dans la salle de bain, c’est régulier!
      Mais cela n’exclue par le coup monté.

      Enfin, un élément qui pèsera dans le procès, la deuxième plainte, qui vient d’être déposée en France:
      http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/05/16/une-ecrivaine-francaise-veut-porter-plainte-contre-dsk_1522593_823448.html

      Plus « politique »: il faut regretter la non participation d’un directeur du FMI à l’élection.
      Nous auriont profité de cette opportunité pour démontrer comment tous les gouvernements
      qui l’appuient le FMI sont complices de sa politique depuis toujours:
      faire les poches de ceux qui travaillent pour remplir celle des oisfifs et profiteurs capitalistes,
      des banquiers en particulier.

      Mais avec la crise des dettes en cours, avec ou sans le mini procès DSK,
      le grand procès des banksters et de leur capo, le FMI, aura lieu de toute façon.

    6. Que ce soit dans un formule un comme dans un palace, vous avez intérêt sur la fin de la matinée ou dans le début d’après midi de mettre le panneau « do not disturb » sinon combien de fois cela m’est arrivée, pas plus tard que le mois dernier à Parmes, mais mon plus grand souvenir est d’avoir croisée une femme de ménage au rez de chaussée de l’hôtel qui avait ouvert la porte de notre chambre une heure plus tôt alors que nous étions « occupée » et de lui avoir dit droit dans les yeux, attention la prochaine fois je vous invite à participer….C’était il y a quelques années mais je n’ai jamais oubliée alors ceux qui disent que les femmes de chambres ne rentrent jamais quand le client est encore là, oublient aussi que quand le client reste plusieurs jours, sauf à mettre le panneau, elles ne peuvent pas savoir ….si elles dérangent ou pas ….

  2. « c’est le candidat qui caracolait en tête des sondages qui disparaît ».

    Désolé Paul mais DSK n’était pas candidat aux primaires du PS, sa désaffection ne change donc rien.
    Que les médias et une frange de la gauche, du centre et de la »droite sociale » aient fantasmés sur sa candidature probable et sa réussite possible dans un duel contre Sarkozy n’a toujours été que pures supputations.
    Pour ceux qui connaissent le PS de l’intérieur sa victoire n’a jamais été assurée d’autant moins que personne n’est en mesure de dévoiler ne serai-ce que le début d’un programme.
    Donc retour à la case « départ ».

    1. Effectivement, vous avez raison, et il est bon de le rappeler : DSK n’était jusqu’à présent candidat à rien du tout, et quand bien même, son élection n’était pas acquise (rares sont celles qui le sont par ailleurs).

      Cette histoire révèle selon moi le traitement médiatique spécifique à la France, pour s’appercevoir qu’il ne mène à rien, si ce n’est à s’inventer des réalités.

      Les médias français sont dans l’impasse.

      1. DSK n’avait ABSOLUMENT AUCUNE chance d’être élu. Il était le candidat privilégié par la droite, car les casseroles bien connues du tout-Paris n’attendaient que sa nomination pour être accrochées à son postérieur. Et avec DSK out of the picture, il ne restait plus qu’à cueillir madame Le Pen au second tour avec un score françafriquain.

        C’est raté. Et maintenant, Hollande, celui qui fait réellement peur à la droite, entre en scène.

      2. @ Julien,

        Hollande, dit « Flamby », fait-il réellement peur à la droite ?

        J’en doute. FH c’est un Barre supposé de gauche de celle qui est experte en cataplasmes sur les jambes de bois et autres rustines sur des pneus à rechaper. Même pas peur….

      3. @ Julien :
        Right.
        Et maintenant, Sarko et son petit planplan est dans la mouise.
        On va parler fiscalité, entre autres.
        Mais je ne me fais guère d’illusions non plus …

      4. Une bulle médiatique qui se dégonfle, c’est pas plus mal.

        J’ai ma préférence pour Martine, pas celle du blog, encore que, je verrais bien Martine Mounier porte-parole d’un futur gouvernement où Martine Aubry serait présidente. 😉

      5. Finalement le PS est débarrassé du boulet DSK, boulet bling bling s’il en était.C’est la meilleure chose qui pouvait arriver à ce parti.
        La débat va devoir se dérouler beaucoup plus sur les idées (enfin) et plus sur la forme(cosmétique).
        Si j’étais Sarkozy je ne sortirais pas si vite le champagne d’autant plus q’une année de campagne c’est long et d’ici la tant de rebondissements peuvent se produire aussi bien dans la finance qu’au niveau casseroles coté droite et extrême droite.

      6. Julien Alexandre :

        « DSK n’avait ABSOLUMENT AUCUNE chance d’être élu.
        madame Le Pen au second tour avec un score françafriquain. »

        je ne suis pas croyant, mais je vous rappelle que TOUS les sondages et TOUTES les élections ont montré et montrent toujours que le fn est « out of the picture ».
        Malgré la place disproportionnée que lui donne les médias.
        Avez vous oublié le « votez escroc, pas facho », qui a amené Chirac à un score pour le coup de république bananière(+de 80%)?!?

        (vierge de casseroles le fn?!?
        quitte à avoir des casseroles, mieux vaut :
        a/ les sortir un an avant le vote?
        b/ quinze jours avant?)

        « Et maintenant, Hollande, celui qui fait réellement peur à la droite »
        Ah oui! 🙂 c’est une blague! vous parlez des candidats de droite : effectivement, Hollande sait très bien déborder à droite aussi. Mieux que dsk, j’ai un doute. Il va aussi surement pomper vers le centre droit.

      7. @Pierre-Yves D.

        Pas possible, je bosse en exclusivité pour la dream team Paul Jorion, Président du Monde 2024 ! 😉

      8. Paul Jorion, Président du Monde 2024 ! 😉

        ouh la, ouh la ! pas de blague, hein, il (PJ) va nous attraper l’**hubris comme un rien !

        **sais pas trop ce que c’est , mais ça fait chic !

        heu ….

      9. Peu de gens avaient exprimé cela, mais Julien a raison. DSK était la meilleure cible pour que Sarko se dédouane du bling bling, et pour que MLP engrenge contre l’UMPS….
        Mais notre cible, c’est les oligarchies et leur représentant, le FMI, DSK ou pas.

      1. Alain, tu parles d’un ancien premier ministre, tu l’offenses …

        (reste Jack, il se f’ra pas avoir chez Sophie, sans être mauvaise langue)

  3. De ce que j’ai vécu de l’organisation d’un palace digne de ce nom , les valets d’étage officiaient en couple . Voilà où mènent les petites économies , à des péripéties comme les appelait le Général .

    1. En réalité, à l’heure qu’il est et à l’échelle de notre petite galaxie,
      cela doit être pour tout petit homme de grand pouvoir,
      assez jouissant d’être puissif.
      Un sacré turbin, dans le fond.
      Allez les grands, les chefs, courage les gars !
      Nous autres, pauvres petits cons désemparés,
      avons toujours besoin d’être dirigés.

  4. « Les coups tordus sont le symptôme de situations économiques et politiques dégradées. »
    Pas forcément. Les barbouzes du SAC de la période gaulliste, pendant la Françàfric, en ont fait partie, aussi.
    Ne parlons même pas des services, de tous poils et de tous bords.
    Disons que quand ils apparaissent au grand jour, c’est effectivement signe que la situation est déjà plus que dégradée : pourrie.
    Dans ces moments là, on n’est jamais loin des coups de mentons et des coups de force.
    Et les coups de boule financiers sont à venir.
    Port du casque obligatoire …

  5. Le fait de contextualiser la situation est certainement enrichissant sur la perception de ce qu’il va advenir d’un point de vue économique et social.

    Mais selon moi, l’important n’est pas là.

    L’important, c’est le degré d’immoralité des hommes composant la classe politique au pouvoir que révèle l’événement.

    Comme je le soulignais sous le billet de François LECLERC intitulé « Rendez-vous au tournant », si peau de banane, il ne s’agit pas d’un simple coup bas, la gravité des faits reprochés prouvent que les barbouzes n’ont pas vu à quel point le discrédit allait au delà d’une simple descente aux enfers.
    Si les faits sont malheureusement vrais, les hommes qui ont entouré DSK pour le mettre là paraissent donc avoir accepté ou ne pas avoir vu l’intolérable pour ériger un prédateur sexuel en présidentiable et sauveur du monde financier. Ne pas l’avoir vu, ce pouraiit être que ce « trait » de caractère est apparu subrepticement… Mais là, j’en doute fortement.

    Il me paraît nécessaire de se détourner de cette classe pour rebâtir à mon avis, sinon, les catastrophes économiques à venir ne seront qu’un amuse gueule.

    Que l’on tende le micro à tous les politiques de droite comme de gauche, extrêmes inclus, ça me sidère. Prendre de la hauteur , être décent? A qui le dit on? Et le profit tiré par la droite, incroyable que cela puisse être!

    1. « Si c était vrai »
      Un DSK ne peut pas mentir
      Pourquoi ?
      Personne ne pense que cette pauvre femme a été vraiment agressée
      Un DSK c est un saint une personne intouchable
      Qui ne pourrait pas commettre cela du haut de son arrogance
      Mais une femme du peuple est forcement coupable

      1. « aggressée » ou « violée » ?
        (Les faits sont les faits et dans cette histoire, il semble que personne n’ait pas trop rien compris, de justement ces faits …..
        d’autant que d’une aggression, maintenant que l’aggression verbale s’impose presque aussi cruelle qu’une aggression physique avec oeil poché, nez cassé …. )

        Pour ce que j’en pense, il est urgent d’attendre de mieux comprendre avant de se prononcer
        (part exemple, il me semble un peu tôt pour qualifier à priori cette femme de ménage de « pauvre femme », d’autant que « pauvre femme » ….)

  6. Je vois cela comme une sorte de levé de rideau sur la crise qui se profile maintenant à court terme. Crises aux miltiples facettes, énergétique, économique, politique… en fait dans presque tout les domaines. C’est la conjonction de ces différentes crises qui fait l’originalité du moment, et c’est à ce moment là qu’on voit apparaitre les coups tordus au grand jour.

  7. Moi je suis plutot content qu il soit éliminé , les peuples sont stupides , je ne suis pas du tout d accord avec l auteur : en fait le peuple s appretait a voter pour un sarko sans talonnettes , bref a tresser la corde pour se pendre !!

    1. @ BHB :
      Julien Alexandre a émis une hypothèse assez crédible , à savoir :
      La droite attendait que DSK soit ( avec une probabilité assez forte) désigné par les « primaires »
      Et lors de la campagne des Présidentielles, la campagne de  » révélations mauvaises » aurait commencé . J’avais pas encore pensé à cela

      @ Tous : ou bien ce sont les autres cas de figure qu’il faille considérer .

      tant mieux qu’il ne sera pas candidat ..
      Hollande : oui

      ou bien Martine… avec un 2ème tour : Martine contre Marine
       » comme j’aime le « t » (thé) —> dans ce cas Martine
      A+

    2. ce n’est pas d’un problème politique franco français qu’il s’agit mais de la guerre des monnaies
      le dollar ne voulant pas être relayé au rang des losers..!
      voyons comment les européens et en particulier l’Euroland va réagir..!

      1. Bonsoir
        vous pourriez bien avoir raison !!! sur commondream.org
        « Posted by katrinelachatte
        May 15 2011 – 7:33pm
        I think there’s a lot more to this story, too. Back in February DSK had announced that the IMF would be moving towards replacing the dollar reserve currency with SDRs or basket currencies comprised of mixed currencies and gold, including the dollar. He also wanted to use the SDR form of bonds, instead of US Treasuries, to help stabilize the global economy.

        http://money.cnn.com/2011/02/10/markets/dollar/index.htm
        Surprisingly or not, this was a largely ignored issue with the US media. Now John Lipsky, a Bush appointee, will be assigned his place. I’m confident he will steer the IMF away from implementing any of DSK’s proposals.

        That’s my take on it, FWIW. »

      2. @millesime & francisco

        +1 Celui qui touche ou tente de toucher au statut du $, est susceptible d’une majoration de ses cotisations d’assurance risques accidents.

        Avec de plus, des commentaires de katrinelachatte, vous faites fort là, Francisco! 😉

  8. Pour l’inculpation, voyez la presse et l’audio-visuel

    Bien vu Paul pour le cadrage préalable, pour le reste les conséquences sont bien situées dans un timing particulier en ce qui concerne la politique économique Us, et l’action du FMI.

    En ce qui concerne le PS, il peut conserver ses chances, Dsk ne convenait pas à tout le monde, sauf sympathisants centristes ou droite modérée, Aubry ou Hollande peuvent faire l’affaire!

    1. Aubry ou Hollande peuvent faire l’affaire!

      Selon le dogme du PS, le capitalisme est indépassable.
      Ils feront parfaitement l’affaire du CAC40,
      participant et au chevet du capitalisme agonisant,
      jusqu’au soulèvement populaire…

      1. jusqu’au soulèvement populaire…

        Si ils ne sortent pas du chemin que nous prenons, dès que les enfants vont vraiment pâtir de la situation malgré les privations des parents, le constat qu’il n’y a plus rien à perdre que sa peau sera explosif.
        Ils le savent au PS, je me demande même si ils veulent encore le pouvoir!

        Bob Marley est toujours en plein dans l’actualité depuis bientôt 40ans:

        http://www.youtube.com/watch?v=Ha3ktAL4SNo&feature=related

        Paroles & trad french: http://lpdw.free.fr/BobMarley/getup%28t%29.htm

      2. Les plus finaux du PS savent quand même qu’il reste quelques années à s’empifrer dans les ministères, comme au bon vieux temps…de Mitterrand, modèle de Mélenchon.
        Le temps que les résistances s’unissent dans un parti pour la révolution.
        Après, Bahamas, St Martin, et autres paradis qu’ils ont toujours protégé

  9. …et voir que même ici le complotisme fleuri c est a vous dégouter définitivement d internet….

    1. On ne peut pas exlure un coup fourré, car cette affaire dépasse l’entendement.
      Quand on paye une chambre 3000 dollards, on a les moyens de la prendre « garnie »; ce dont on accuse DSK semble donc absurde et grotesque.
      Paul semble penser que le FMI de DSK était sur le point de s’amender, personnellement je n’y crois pas trop, mais Joseph Stiglitz rejoint l’analyse de Paul (article écrit avant l’affaire):
      http://www.elpais.com/articulo/primer/plano/viraje/tiempo/FMI/elpepueconeg/20110515elpneglse_6/Tes
      On ne peut donc pas écarter à priori un coup monté pour le déboulonner du FMI.

      1. Un coup monté ? Peut-être, on verra !

        Mais alors avec la complicité active du directeur du FMI.

        Parcequ’enfin, DSK il y a moins de quinze jours, se répand auprès de journalistes français de sa parano d’être la cible de possibles coups dégueulasses lorsqu’il se déclarera candidat. Antisémitisme, sexe et fric, ajoute-t-il aux journalistes de Marianne, son ses points faibles (selon lui, car pour moi être juif n’est pas une tare).

        Mais alors, si on laisse de côté ses origines, comment se peut-il qu’il se laisse photographier à côté d’une Porshe ? Pourquoi ne prend il pas un minimum de précaution lorsqu’il est dans un hotel, en plaçant par exemple un garde du corps devant sa chambre ?

        Après tout, en tant que directeur du FMI, il est l’un des dirigeants capitalistes les plus menacés sur terre (surtout après l’assassinat supposé de Ben Laden).

        Les terroristes sauront dorénavant qu’ils peuvent rendre des petite visite à leurs ennemis en plein New York et son Patriote Acte, en toute tranquillité.

        Moi ce qui me choque, c’est un directeur du FMI vivant comme un monsieur tout le monde.

        C’est louche cette affaire !

      2. Quand on paye une chambre 3000 dollards, on a les moyens de la prendre « garnie »; ce dont on accuse DSK semble donc absurde et grotesque

        la grotesquitude de l’acte interdit justement de penser un sens à celui-ci, d’où le malaise, le cerveau cherche en vain une interprétation valide.
        l’illusion réside dans le fait que l’échelle des valeurs est, depuis longtemps déjà, posée à l’envers.
        aujourd’hui une personne avec un quelconque pouvoir sur la société est supposée être le pinacle de l’évolution de l’individu, ce qui bien sur est faux.
        dsk comme tout un chacun a le potentiel d’agir de manière parfaitement stupide, voire irrationnelle.
        il a la possibilité d’obtenir ce qu’il veut mais agit comme un gosse de 8 ans qui ne comprend pas ses impulsions.
        nous vivons dans le mensonge et la manipulation, le désir de profit sans aucun souci des conséquences et l’adulation de la facilité.
        la morale est juste bonne pour des attardés mal réalisés en quête d’un père.
        nous sommes modernes.
        au delà des actes voyons les complots, c’est tout ce qui nous reste ici bas.
        elle… hé bien rien.

      3. Avec de bons avocats ils doivent pouvoir négocier un retrait de plainte, si ce n’est pas un coup monté, ou si la plaignante est vénale. mais c’est cher (moins qu’une campagne quand même).

  10. Monsieur Jorion,

    Le coup tordu est tout à fait plausible. Un des avis allant dans ce sens est là http://www.dedefensa.org/article-le_dezingage_d_un_geneur_16_05_2011.html

    S’il s’avère vrai, alors nous sommes dans la logique de ce type qui expliquait qu’il se fixait un but puis utilisait tous les textes disponibles pour arriver ou approcher de son but. Je l’ai lu sur ce blog dans les commentaires.

    Son auteur me semble jouir d’une très bonne conscience. J’ai aussi l’impression qu’il ne se rend pas compte que son approche du problème rend les coups tordus tout à fait acceptables. La condition de leur interdiction n’est que si leur utilisation éloigne du but poursuivi. (Opposition, colère, manifestations bruyantes d’opposition, etc…) Autrement, comme disent les militaires « Feu À Volonté ! »

    Cette histoire DSK est trop parfaite à mon goût. Il s’est fait attraper sur une affaire de sexe. Si John Saul a raison dans ses « Bâtards de Voltaire », c’est le pire qui puisse lui arriver. Il est condamné pour peste par tout ce que la planète compte comme élite « raisonnable ». Il est « sorti » de la Raison. Il est accusé de viol. Avec ce seul mot, la moitié au moins de la planète cesse de réfléchir. La campagne de dénigrement contre lui s’annonce simplement féroce. Ensuite vous donnez de bonnes raisons de le piéger. Il n’est pas assez libéral pour bien des oligarques. Il aurait pu mettre en péril la réélection de Sarkozy. Dans l’article dont je donne la référence plus haut, il est dit que DSK allait dénoncer une crise économique d’origine totalement US. Cette condamnation est parfaite et elle arrange bien du monde très puissant.

    Vous dites que la crise actuelle est terminale. L’arrestation de DSK, dans le cadre du coup tordu, marque une nouvelle étape dans la libéralisation de nos élites. Elle est donc tout à fait probable. Cela marque aussi la fin du respect des convenances. Ce n’est pas grand chose mais c’était mieux que rien.

    L’autre obstacle que ce commentateur négligeait est qu’il a absolument besoin de quelque chose à utiliser chez les gens qu’il manipule. Après manipulation, cette chose devient inutilisable. Il lui faudra donc autre chose. Seulement là, je ne vois pas ce qui reste à abuser. À ce moment là, qu’est-ce que ces gens vont faire ? Aller plus loin dans le libéralisme serait aller dans un monde stupéfiant, aberrant, fou pour moi. Il faudrait se mettre à appliquer quelque chose comme le droit de prélever les organes humains sur toute personne en bonne santé mais pas riche. Cette idée me vient d’une nouvelle de SF « Bon pour le service des Organes ». Atroce. Terrible. Prophétique.

    1. @didierf

      avez-vous vu repomen ?

      sans aller dans ce coté SF, les atrocités commises pour notre bon plaisir de « riches » sont sans aucune mesure avec l’ingéniosité des romanciers de sf.

      l’extraction des matières premières pour notre jouissance consumériste est un bain de sang humain, une apocalypse écologique, un crépuscule des misérables qui ont le malheur d’habiter à proximité d’une source énergétique ou minérale.

      ne parlons pas de la traite humaine, esclavagisme sexuel ou non, vols d’organes, élevage de bétail humain qui a lieu dans tous les pays « pauvres » du monde.

      NOUS vivons en plein milieu du pire des romans de SF… mais non n’en avons pas conscience car nous sommes les alpha (il doit y en avoir peu sur ce blog), gamma ou beta.

      si nous avions eu le malheur d’être un delta ou un epsilon, nous nous confronterions tous les jours à la réalité des romans de SF…

    2. aurel,

      Je n’ai pas lu repomen. De qui est-il ? Pourquoi est-ce que vous le trouvez bon ? Qui l’a édité ?

      J’accepte volontiers que le point de vue où nous comprenons le moins la situation, c’est en plein milieu de l’action. Je pense ici aux récits des soldats de la seconde guerre mondiale. Ces gens se battaient sans comprendre la situation.

      Je pense que vous parlez d’un roman de SF dans le sens que nous vivons une dystopie. Notre monde humain est en cours de recréation depuis le XVIe siècle pour qu’il s’adapte à une idée de la réalité dans laquelle les humains sont, au mieux, des outils des alphas. Je trouve que « Brave New World » d’Aldous Huxley très sous-estimé dans la description de notre monde. Mais il a disparu des radars. Je me demande s’il pourrait être obtenu en librairie. Il était d’accès facile quand j’étais petit. Il m’a, entre autres, donné l’idée qu’un mensonge répété assez souvent devient une vérité. J’ai eu quelques échos des liens entre « 1984 » et notre monde. Notre rapport à la réalité me semble analogue à celui régnant dans « 1984 ». Quelques reliques passéistes résistent encore. Mais nos bons maîtres y travaillent. Bientôt nous ne pourrons même plus y penser.

      Levinas était un penseur fameux. Il a disparu des radars.

      1. oui, je fais référence au « brave new world » d’aldous huxley qui est une merveille d’anticipation. 1984 serait plus proche de Fahrenheit 451 et la meilleure adaption cinématographique de ce type d’univers est Brazil (de terry gilliams). vous pouvez voir equilibrium qui est une version martiale de Fahrenheit 451 et de 1984, avec un christian bale époustouflant (pour un pratiquant d’arts martiaux japonais lassé du « kungfu style »).

        sauf que ce type d’anticipation, comme celle d’asimov (les cavernes d’acier par ex) se place dans des contextes autoritaires « socialistes » bien visibles. c’est caricatural, pour les besoins du récit.

        dans repo men (http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=129518.html), ce sont les assurances privées qui se chargent de récupérer les pièces de rechanges pour humain qui sont en leasing, lorsque les porteurs cessent d’être financièrement solvables. le film est bof, mais bon y’a jude law (je le préfère dans bienvenue à gattaca qui est nettement meilleur pour moi).

        mais on a là toujours le coup du système autoritaire teinté de futurisme…

        maintenant, les repo men existent au brésil, en russie et en chine où l’on prélève des organes sur les clochards ou les prisonniers politiques des minorités ethniques et culturelles (fallun dong et indiens d’amazonie par ex). un moment il y eu pas mal de vols de cornées sur les enfants en amérique du sud. aux usa, une société financée par l’église de new york testait des « médicaments » anti sida sur des enfants enlevés aux prostituées noires, les condamnant à une courte vie de souffrance.

        au nigéria, les gens vivent dans le pétrole tellement la pollution est intense… en afrique du sud, les mineurs de l’uranium travaillent sans protections, dans certains pays, asie ou afrique, les gens vivent dans des villes décharge telle la kuzutestsu de Gunnm, attendant les arrivages quotidiens de déchets dans lesquels ils pourront tenter de faire un peu de récupération et revendre la matière première aux habitants de la Zalem mondiale… en somalie, les pécheurs déjà affamés doivent se battre avec les déchets nucléaires qui se répandent sur leurs plages suites aux rejets massifs en mer par les pays nucléarisés et qui n’ont pas de système de retraitement (asie en tête).

        la liste est infinie… et pourtant, ce n’est pas de la SF… c’est de l’actualité ou de l’histoire !

        à voir si nous n’allons pas tous finir comme dans Mad Max ou… The Road à moins qu’à force de pollution, la nature nous stérilise comme dans Le Fils de l’homme.

      2. La SF est vivante. C’est merveilleux. J’ai cru qu’elle était morte. J’ai cessé de la lire pour cause de Star Trek mortel, Star Wars ennuyeux, Independance Day stupide, pour cause de romans parfaitement incompréhensibles ou pornos. Vous me la rendez vivante.

        Globalia me semble être une extraordinaire image de notre monde. L’idée a déjà servi, mais elle a l’air bien revisitée. Ces différents films (je déteste aller voir une bagarre à consonances philosophiques. Mais vos films me parlent d’un monde autoritaire (il faut être raisonnables) ou détruit (nous avons absolument tout exploité). Est-ce que l’idée « Fils de l’Homme » ne serait pas une image de notre stérilité, de notre marche à pas croissants vers notre anéantissement plutôt qu’une punition de la nature ? L’idée des repo men est excellente. Elle pousse l’exploitation des hommes par les hommes à un paroxysme vraisemblable. Mais vous abusez de l’idée quand vous parlez des voleurs d’organes et des expérimentateurs sur humains pauvres comme des repo men ou le film contient aussi ces idées. Elles sont moches.

        Est-ce que toute cette SF en film ne raconterait pas notre stérilité, notre violence envers nous mêmes par avidité, de notre destruction de la nature et de la conscience diffuse que tout cela, notre vie actuelle, va très mal finir à cause de notre action ? Ces films racontent à grand spectacle nos peurs, nos idées diffuses. Ils nous soulagent de la douleur associée en nous donnant l’illusion qu’il est possible de survivre à cela.

        Est-ce que Globalia n’est pas un roman montrant l’immense désespoir de notre monde ? Ce désespoir est si intense, si profond, si violent que pour survivre notre monde a impérativement besoin d’actes terroristes pour éprouver quelque chose d’autre que le vide, le néant total qui nous engloutit ?

        J’aime la SF. Elle nous raconte nos peurs, nos désirs, nos rêves. Elle va là où la science, la raison, l’analyse politique ou autre ne peut pas aller par manque de mots, d’images, d’idées. En plus, en SF, il n’est pas nécessaire d’avoir des idées claires pour dire la vérité.

      3. en fait, il ne faut pas confondre la SF avec l’anticipation… bien que l’anticipation fasse partie de la SF… star trek c’est de la comédie spatiale et star wars, du péplum mélangé à un film de cape et d’épée japonisant (soap opéra), ID4, un bête film d’action…

        à l’inverse, l’anticipation n’est pas forcément technologique, elle est avant tout politique et sociale. l’aspect technologique, parfois mineur (Fahrenheit 451 par exemple) n’est qu’un enrobage pour rendre le propos attractif (comme une sucrerie).

        prenons k.dick et ses replicants dans les androides rêvent ils de moutons électriques mis en image avec brio par ridley scott, eh bien, ce ne sont pas réellement d’androides dont on parle mais d’une sous classe qui existe dans le monde réel et dont la projection dans un monde futuriste sous une forme aisément identifiable permet de discuter plus librement.

        district 9 en est le parfait exemple. il n’est pas question d’ET mais d’immigrants. peu importe qu’ils soient humains ou non, puisque dans les camps de concentration frontaliers, les migrants parqués là ont déjà perdu leur rang d’humain.

        idem pour starship troopers qui est une merveille de film de guerre ! on est en plein vietnam mais les aliens sont plus digestes et moins politiques que les vietcongs… à lire étoile garde à vous de R.A Heinlein qui est son exact opposé bien que le film tire son univers du livre.

        dans Ubik de k.dick toujours, on parle de la marchandisation de la vie et de la mort. le livre est terrible à lire mais il y a des idées extra. dans Ghost in the shell, c’est le questionnement à propos de l’âme et la génération d’une forme de vie informatique spontanée dont il est question. dans Gunnm on parle de la relation entre les êtres humains, les machines qui les font vivre (la plupart des gens sont des cyborgs), le rapport à la nature et la lutte des classes. la série des robots d’asimov ( des cavernes d’aciers à l’après fondation en passant par les robots) est un questionnement sur l’ordre social. bienvenue a gattaca tente de nous faire réfléchir sur les conséquence de l’eugénisme. etc etc.

        la plupart des auteurs d’anticipation sont avant tout des chercheurs ou des scientifiques qui utilisent l’écriture narrative comme moyen de communication afin de partager leurs découvertes, leurs questionnements et leurs peurs, d’où la solidité des récits (ex : l’odyssée de l’espace de c.clarke qui a travaillé avec la nasa un certain temps et leur a donné de l’inspiration pour concevoir les vaisseaux spatiaux de demain).

        bref l’anticipation est contemporaine et prospective. son aspect merveilleux permet d’apprendre en s’amusant (nous sommes des mammifères) et il est assez consternant de voir le peu de considération qu’a la société envers tout cet univers, qui avait pourtant prédit plus de 30 à 50 ans à l’avance le monde dans lequel nous vivons…

      4. aurel,

        Vous êtes un vrai amateur de SF. Maintenant, je n’ai jamais trouvé de définition pour dire ce que c’est. Par contre, vous me montrez un truc et je vous dis tout de suite si cela en est. C’est un peu comme les maths quand on les considère sous cet angle. Je n’ai pas trouvé de définition valable de ce truc. Mais je suis convaincu d’être capable de reconnaître ça en un coup d’oei.

        J’aime vos références. Ma préférée va à « Ghost in the Shell ». Quand le robot de combat est devenu une petite fille humaine, j’ai vécu un grand moment. Une âme humaine est née dans un monde ultra-violent et dans un cadre totalement technologique. K. Dick est pour moi terrible à lire. Il a transposé son monde dans un roman à peine transposé. Il connaissait parfaitement bien les psychiatres pour les avoir fréquentés toute sa vie. R. A. Heinlein était officier dans le corps des marines. Son roman « Starship Trooper » est une transposition à peine romancée de son expérience de « marine ». Il a, je crois, combattu à Iwo Jima. Sa description de la planète des « insectes » (j’ai oublié leur nom) correspond bien aux descriptions de cette bataille. Nous pourrions discuter à l’infini de nos compréhensions et interprétations respectives de ces textes, dessins animés, romans et films. Ils sont pour moi d’une richesse grandiose. Mais je pense que le blog de Paul Jorion n’est pas un lieu adéquat pour en discuter, surtout sous un texte parlant de l’arrestation de DSK comme un symptôme.

        Mais j’aime la SF. Pour risquer une interprétation, je dirais qu’elle est méprisée car regarde ailleurs, jamais là où tout est clair et en ordre, toujours où il y du vide, de l’inconnu, de l’incertain, de l’étrange, de l’autre. Cela la rend détestable à tous les littérateurs raisonnables. Elle dit que quelque chose leur échappe. Cela ne peut pas être vrai, pour ces gens. Pour moi, il y a toujours quelque chose qui m’échappe. La SF va dans ce sens. Elle me le confirme.

      1. larchey,

        Vous avez raison. Je l’avais complètement oublié celui-là. Son « dézingage » était du très beau travail. Spitzer n’a eu aucune chance de se défendre.

    3. Sans coup tordu, l’hypothése inverse est possible:
      Que l’on ai simplement pour une fois cessé de couvrir les frasques d’un DSK.
      Il risquait peut-être de faire une bétise grave et on l’a élminé avec le plus simple et le plus immédiat: L’hôtel où il avait ses habitudes.
      -Remarquons juste:
      -Fukushima Ok, c’est surement involontaire mais ca fiche un bazar noir dans les usines.
      -La mort de Ben Laden. Certes il était usé pour cause de révolution arabe, mais quand même.
      -La croissance anglaise au tapis et d’Après LEAP c’est pour cela que la Gréce ressort dans les médias. A valider.
      -La fin du QE2 et l’incertitude sur un éventuel QE3 et donc une crise de sevrage de l’économie mondiale.
      Ca fait beaucoup d’un coup. Ca commence peut être à craquer dans nos élites.

  11. Indépendamment de la réalité des faits dans cette dernière affaire (crime ou machination), on découvre en passant qu’une CASTE politico médiatique savait beaucoup de choses au sujet de DSK, qu’elle a sciemment caché au vulgaire peuple que nous sommes.

    Celà s’appelle une forfaiture.

    Car n’est ce pas la complicité de cette caste qui a permis à une personne (une de plus) présentant potentiellement une telle « addiction » de prétendre à la présidence de la république avec le titre jusqu’à très récemment de favori ? Dans beaucoup de pays avancés, cette addiction, abordée de face, aurait été un empêchement.

    1. @François78

      Indépendamment de la réalité des faits dans cette dernière affaire (crime ou machination), on découvre en passant qu’une CASTE politico médiatique savait beaucoup de choses au sujet de DSK, qu’elle a sciemment caché au vulgaire peuple que nous sommes.

      Attendez de voir la suite. Il y a fort à parier que des langues vont encore se délier dans les jours qui viennent. La thèse du complot risque alors d’avoir de plus en plus de mal à persuader tant on voit bien déjà que c’est l’ensemble de la classe politique française qui se trouve discréditée. Car au fond, la droite avait-elle besoin d’une telle inculpation, aux Etats-Unis de surcroît, avec tout ce que cela va comporter de difficultés à venir dans les relations déjà délicates entre nos deux pays. Et Nicolas Sarkozy n’aurait-il pas préférer que la presse s’en tienne à révéler dans un timing parfait des histoires de Porsche, de Ryad et de costumes à 35000 dollars pièces. Un candidat de gauche encore plus bling-bling que Nicolas Sarkozy, c’était du pain béni pour notre Président de la République. Et maintenant, comme le dit très bien Julien, c’est raté. Alors qui pour le bénéfice du crime ? Hollande ? Bof. Jean-Louis Borloo ? Bof. Marine. Waouai, bof. Les Chinois ? Ah, évidemment si ce sont les chinois qui ont fait le coup, avec le contours de Bernard Debré donc, ont est mal. Flûte de flûte, se pourrait-il qu’un simple fait divers — et gageons que la Justice américaine fera son travail correctement pour que la vérité soit faite — risque d’avoir pris tout le monde de vitesse ?! Comme un tsunami dans les plans sur la comète d’Areva. Décidément le monde de 2012 est plein de surprises…

      1. Le battement d’aile d’un papillon déclenchant à l’arrivée une tempête…

        Bel exemple de l’irruption du fortuit, de l’inattendu qui vient bouleverser la donne.
        Tout comme Fukushima, en effet.

        Plutôt une bonne nouvelle, dans l’ensemble : ce n’est pas le candidat des banques qui se fera élire face au Nain-Sectaire ou à la marine.

      2. @ Amsterdamois

        Euh…. le Nain Sectaire ??? pas de mauvaises contrepèteries avec le Saint-Nectaire s’il vous plaît ! Un des rares produits sur lesquels il n’existe pas — à ma connaissance– de marché de futures et autres joyeusetés spéculatives.

        Foi de (presque) auvergnat !

  12. DSK, ce n’était pas le meilleurs candidats des médias et des banquiers ? 😉
    Chouette ! un candidat de droite en moins qui pourra se présenter aux primaires du PS.

    1. D’un point de vue franco-français, vous avez raison. Personnellement, je me serais abstenu dans tous les cas de figure au deuxième tour, en cas de participation de DSK.
      En revanche, il semble qu’il n’ait été pas assez libéral (c’est dire) au niveau international. Il se pourrait bien que son successeur au FMI fasse bien mieux l’affaire pour les américains notamment. Reste maintenant à voir les conclusions de la justice…

      1. Tant mieux, si le FMI retombe dans les mains d’un ultra-libéral : cela ne fera qu’accélérer la chute du système, celui-ci ayant amplement démontré qu’il était irréformable.

      2. Oui et non. Au contraire de notre hôte, je ne crois pas que les dirigeants actuels et disons l’oligarchie, entendront raison, même et surtout quand ils agitent un hochet tel que la prime des 1000 euros par exemple (celle là je vais pas l’oublier). Il faut donc trouver un moyen de leur enlever le trop plein de pouvoirs qu’ils détiennent.
        En revanche, attendre ou précipiter le chaos, ce qui est tentant par certains côtés, peut s’avérer aussi extrêmement dangereux (le chaos ça se contrôle difficilement). Je crois aussi que les Etats-Unis sont aux abois et qu’ils ne feront pas dans la dentelle pour sauver l’empire au détriment de tous, y compris leurs alliés (ou plutôt leurs affidés). A ce titre, il vaut mieux que l’Europe contrôle en partie le FMI et ce même si les américains ont déjà un droit de véto. Ca n’empêche pas bien entendu, d’essayer de réfléchir aux moyens de contourner tout ça et d’en finir avec la loi de la finance.

    1. Vous croyez que c’est par hasard ? Un garde du corps est une personne entrainée à défendre les victimes d’attentat (pourquoi pas à la pudeur …)

      Si le president du fmi avait été en « mission » pour cet organisme il aurait été protégé et aurait bénéficié de l’immunité : cherchez l’erreur …

      Dans cette affaire ,ceux qui d’habitude voient partout des « conspirationnistes  » quand cela les arrange , détectent tout de suite une « conspiration  » quand une de leurs icones est en péril !

    2. Évidement, pas un journaliste pour expliquer que ce serait une hérésie du point de la sécurité que de laisser n’importe quelle femme de ménage approcher un homme de cette stature, en tête à tête.

      Que fesait la sécurité?

  13. C’est une étape supplémentaire dans la « chaotisation » du monde.
    Cette affaire révèle des antécédents.
    Espérons que l’enquête déterminera s’il y délit ou non.

    Dans tous les cas, la dislocation de l’ordre social a fait un pas en avant et va dérouler ultérieurement d’autres avancées.

    Est-ce que le modérateur laissera passer mon petit message confirmant la dislocation des structures sociales des deux cotés de l’Atlantique?.

    Oublier le passé relève de la pathologie, percevoir le futur est possible.
    Sanctionner l’avis de quelqu’un qui indique des évènements futurs au motif que ceux qui ne disposent que de l’Intellect ont ce pouvoir de censure, relève aussi de la pathologie, pour un esprit éveillé.

    Amicales salutations.

    1. Julien ! laisser passer un « petit message confirmant la dislocation des structures sociales des deux cotés de l’Atlantique » ! Le secret le mieux gardé (avec notre complicité active !) de l’univers !

      Mon cher george, je suis d’accord avec vous : la modération sur internet n’est plus ce qu’elle était, tout fout le camp !

      1. Je pose une question, discutant de cette affaire, il m’a été dit qu’aux US qu’un homme ouvrant la porte à une femme et la laissant passer devant lui prenait le risque que celle ci l’accuse en justice d’avoir regardé son fondement.

        J’ai du mal à y croire, ceux qui connaissent les US, peuvent ils me dire si c’est possible un truc pareil.

      2. Effectivement, mais le manque de fondement n’est pas une preuve d’innocence, surtout selon le droit américain qui demande de prouver son innocence. Ce qui me parait dément d’un point de vue logique.

      3. « la modération sur internet n’est plus ce qu’elle était, tout fout le camp ! »

        Oui, mais pas encore l’hybris comme je viens de l’apprendre !

        La religion grecque antique ignore la notion de péché tel que le conçoit le christianisme. Il n’en reste pas moins que l’hybris constitue la faute fondamentale dans cette civilisation. Elle est à rapprocher de la notion de Moïra, qui signifie en grec à la fois « destin », « part », « lot » ou « portion ». Les anciens concevaient en effet le destin en termes de partition. Le destin, c’est le lot, la part de bonheur ou de malheur, de fortune ou d’infortune, de vie ou de mort, qui échoit à chacun en fonction de son rang social, de ses relations aux dieux et aux hommes. Or, l’homme qui commet l’hybris est coupable de vouloir plus que la part qui lui est attribuée par la partition destinale. La démesure désigne le fait de désirer plus que ce que la juste mesure du destin nous a attribué.

        Le châtiment de l’hybris est la némésis (« destruction »), le châtiment des dieux qui a pour effet de faire se rétracter l’individu à l’intérieur des limites qu’il a franchies. Hérodote l’indique clairement dans un passage significatif :

        « Regarde les animaux qui sont d’une taille exceptionnelle : le ciel les foudroie et ne les laisse pas jouir de leur supériorité ; mais les petits n’excitent point sa jalousie. Regarde les maisons les plus hautes, et les arbres aussi : sur eux descend la foudre, car le ciel rabaisse toujours ce qui dépasse la mesure. »

        Si l’hybris est donc le mouvement fautif de dépassement de la limite, la némésis désigne le mouvement inverse de la rétractation vengeresse.
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Hybris

      4. Comme personne ne m’a donné la réponse ici, j’ai demandé à un collègue américain, et il m’a confirmé qu’aux US ça craint.

  14. Cher Paul,

    J’ai bien lu ton texte, mais je suis obligé de restreindre mon champs de consternation. Il y a tellement de sujets de cet ordre que je me contente de ce qui, à mes yeux, en vaut vraiment la peine, ma synthèse, Tchernobyl et Fukushima par exemple.
    Je t’écrivais déjà en 2009 ici sur le thème de la démesure, l’hybris, aussi c’est juste triste de voir ses résultats chez les hommes, de pouvoir en particulier : L’argent et le sexe, les armes des faibles. On peut paraître ringard ou réac en disant ça, et pourtant c’est seulement ça. Du pognon et du cul. Vraiment, comme si on avait pas compris.

    L’atome, c’est autre chose, même si on peut considérer que cette catastrophe est l’aboutissement de la démesure . En cherchant les secrets de la matière, en l’utilisant sans vergogne comme s’il allait de soit qu’elle nous appartenait, elle se venge. Et quand tu vois qu’une vieille dame donne un milliard d’euros à un jeune fat et que les nations peinent à trouver cinq cent millions pour terminer un sarcophage pour le bien de l’humanité, tu as compris..

    Alors je laisse les présidents à leurs montres, à leurs turpitudes, à leurs complots, leur vie misérable, et je ne donnerais pas un iota d’énergie pour eux . Je me concentre (ou plutôt j’essaye de me concentrer quand le flots d’infos négatives m’en donne de l’espace), je coupe le son et cherche dans la création l’espoir que j’ai encore en moi.

    Bien à toi.

    1. @Omar Yagoubi
      Comme votre sagesse un peu lasse est apaisante pour ceux qui ont le devoir de ne pas baisser les bras! Merci pour ça!

    2. je laisse les présidents à leurs montres, à leurs turpitudes, à leurs complots, leur vie misérable

      …oui !
      Les caïmans se dévorent entre eux, et ce n’est guère reluisant .

      une pensée pour les *femmes agressées ici, là-bas ou ailleurs …qu’une manipulation dans cette affaire précise ait été ourdie ou non ( mais ça, c’est de la théorie du complot…)

      * et les enfants, bien sûr : il y eût d’autres affaires puantes et vérifiées, qui n’ont « gêné » que le populo, sans doute un peu trop ringard.

    1. Effectivement.
      J’ai trouvé ses déclarations hallucinantes!
      J’espère pour lui qu’elles sont vraies(et pour DKS qu’elles ne le sont pas…)

      1. A mon avis, il sait ce qu’il fait…
        Du reste, cela résoudrait le caractère énigmatique de sa présence dans cet hôtel, alors qu’il disposerait d’un appartement somme toute assez proche (à vérifier).

        Je n’ose imaginer ce qui pourrait se passer si les officiels US disposaient de documents officiels actant les propos de Debré! Nous courrions le risque d’avoir un chef d’État complètement aux mains de la puissance américaine, qui disposerait d’un moyen de pression sans équivalent (j’imagine le deal: « on vous couvre » mais « laissez nous vous apporter notre soutien »). Ne serait ce que pour ça, il ne devrait même pas être autorisé par le PS à concourir aux primaires. Le cas se pose également pour le chef de l’Etat actuel, depuis que les services de renseignement US ont pris la peine « d’interroger » (comme on dit…) un membre du MI6 Britannique dans l’affaire Karachi, pour voir s’il n’y aurait pas quelque chose d’utile à gratter…

    2. « D’autres femmes de chambre avant Ophelia – une femme charmante de 32 ans qui travaillait très bien – avaient été agressées. »

      Ben, l’a l’air de la connaître personnellement, le Debré, vu qu’il l’appelle par son petit nom.
      Pareil pour le Sofitel.

      C’est l’entreprise française qui va être contente, de devoir s’expliquer sur la question …
      En tout cas, si c’est vrai, ce ne devrait plus être très difficile de trouver des témoins.

      1. La police de NY protège l’identité de la victime. C’est pour celà que seul son prénom (est-ce vraiment le sien?) a été diffusé

  15. Incroyable que vous vous interessiez à ce fait divers,Paul Jorion ! J’ai cru entendre dans une de vos vidéos du vendredi que les élections ne concernaient que les hommes politiques eux-mêmes …………

    1. Oui : incroyable ! Vous vous souvenez peut-être que quelqu’un a dit la même chose ici la première fois que j’ai mentionné le tsunami au Japon. C’était déjà vous ?

      1. Et ce n’était pas moi non plus ! mais votre argument est pour le moins discutable.
        Et la comparaison plutôt malheureuse.

        Quand à votre propos, il ne fait que souligner le simple bon sens et n’apporte rien contrairement à ce que vous avez pris la peine de relayer concernant d’autres événements.

        Si vous vouliez nous présenter votre dernière publication sur « l’évidence annoncée » vous auriez pu choisir un autre sujet.

    2. ‘fait divers’?

      Le patron du FMI peut désormais faire une croix sur sa candidature à l’Elysée, les cartes du jeu politique se retrouvent brusquement rebattues, et vous appelez ça un ‘fait divers’?

    3. Paul a raison. Ce n’est pas un fait divers.
      C’est plus grave que le PS, les élections de 2012 et la France.
      C’est l’occasion d’avancer contre les violences faites au femmes.
      Des centaines de millions de victimes tous les ans!
      Il y a peu de causes plus urgentes, en dehors de mettre fin à la dictature du capital.

      De ce point de vue, la meilleure déclaration, la voici:

      Affaire Strauss Kahn, communiqué de presse du Collectif national pour les Droits des Femmes

      mardi 17 mai 2011

      Cela fait deux jours que Dominique Strauss Kahn a été arrêté, inculpé puis incarcéré. Il a le droit à la présomption d’innocence, c’est une évidence. La justice américaine fera son travail et on sait qu’elle prend très au sérieux les affaires de violences sexuelles.

      Mais depuis deux jours, à part de rares exceptions, la classe politique s’émeut sur le sort réservé à Dominique Strauss Kahn sans penser une seconde à la souffrance qu’endure cette femme qui a subi peut être une tentative de viol et une agression sexuelle. Notre pensée va donc vers elle car nous connaissons trop les ravages des violences sexuelles et ce d’autant plus quand elles ne sont pas reconnues : mort à petits feux, perte de l’instinct vital, dépression, etc. Nous connaissons trop bien tout ce qu’elle aurait à affronter comme parcours du combattant pour faire reconnaître le préjudice qu’elle aurait subi. Elle a droit à la présomption de victime.

      Que les faits soient avérés ou pas, nous discernons dans les réactions de certains des ingrédients que nous rencontrons encore souvent quand nous accompagnons des femmes victimes de violences : mise en cause de la crédibilité de la victime , remarques déplacées sur sa qualité de femme de ménage, comme si la crédibilité d’une personne se mesurait à l’aune de son sexe et de sa classe sociale. Le tout accompagné de certaines réflexions sur la déformation supposée des Américains qui confondraient une séduction un peu insistante avec du harcèlement sexuel…. Il ne s’agit pas ici de drague mais de violences sexuelles supposées.

      Indépendamment de l’affaire de Dominique Strauss Kahn, la France a toujours un problème avec son appréhension des violences faites aux femmes. La volonté politique d’une lutte claire et affirmée manque. Nous réclamons depuis 2006 une loi cadre contre les violences faites aux femmes comme en Espagne. Une loi a été votée en juillet 2010. Elle comporte certes des avancées, obtenues après une mobilisation acharnée, mais la législation demeure encore incomplète et l’application de cette loi semble, pour l’instant, pour le moins contrastée. Il nous reste vraiment du chemin à faire…..

      http://collectifdroitsdesfemmes.org/spip.php?article310

    4. Paul a raison. Ce n’est pas un fait divers. Mais l’occasion de dénoncer, si l’agression est avérée,
      les violences que subissent des millions de femmes dans le monde, tous les jours. Plus grave et sérieux que le PS ou 2012!

      A ce propos, la meilleure déclaration à ce jour:

      Affaire Strauss Kahn, communiqué de presse du Collectif national pour les Droits des Femmes

      mardi 17 mai 2011

      Cela fait deux jours que Dominique Strauss Kahn a été arrêté, inculpé puis incarcéré. Il a le droit à la présomption d’innocence, c’est une évidence. La justice américaine fera son travail et on sait qu’elle prend très au sérieux les affaires de violences sexuelles.

      Mais depuis deux jours, à part de rares exceptions, la classe politique s’émeut sur le sort réservé à Dominique Strauss Kahn sans penser une seconde à la souffrance qu’endure cette femme qui a subi peut être une tentative de viol et une agression sexuelle. Notre pensée va donc vers elle car nous connaissons trop les ravages des violences sexuelles et ce d’autant plus quand elles ne sont pas reconnues : mort à petits feux, perte de l’instinct vital, dépression, etc. Nous connaissons trop bien tout ce qu’elle aurait à affronter comme parcours du combattant pour faire reconnaître le préjudice qu’elle aurait subi. Elle a droit à la présomption de victime.

      Que les faits soient avérés ou pas, nous discernons dans les réactions de certains des ingrédients que nous rencontrons encore souvent quand nous accompagnons des femmes victimes de violences : mise en cause de la crédibilité de la victime , remarques déplacées sur sa qualité de femme de ménage, comme si la crédibilité d’une personne se mesurait à l’aune de son sexe et de sa classe sociale. Le tout accompagné de certaines réflexions sur la déformation supposée des Américains qui confondraient une séduction un peu insistante avec du harcèlement sexuel…. Il ne s’agit pas ici de drague mais de violences sexuelles supposées.

      Indépendamment de l’affaire de Dominique Strauss Kahn, la France a toujours un problème avec son appréhension des violences faites aux femmes. La volonté politique d’une lutte claire et affirmée manque. Nous réclamons depuis 2006 une loi cadre contre les violences faites aux femmes comme en Espagne. Une loi a été votée en juillet 2010. Elle comporte certes des avancées, obtenues après une mobilisation acharnée, mais la législation demeure encore incomplète et l’application de cette loi semble, pour l’instant, pour le moins contrastée. Il nous reste vraiment du chemin à faire…..
      http://collectifdroitsdesfemmes.org/spip.php?article310

      1. La France a surtout un problème avec la justice qui ne se fait pas.
        Pour une aggression gratuite, sauvage, coups de pieds dans la face et pire que ça, séquelles visibles, multiples hématomes, entorce cervicale, plus un oeil définitivement ravagé, il faut attendre, attendre …
        Plus de deux ans après le procès n’a pas encore eu lieu, cependant que les aggresseurs continuent leur vie comme avant ….

      2. CECILE,

        La France a surtout un problème avec la justice qui ne se fait pas.

        Je suis tout à fait d’accord avec vous.

        Cet événement, coup monté ou non, me fait de nouveau aimer l’Amérique.

        Au delà, j’espère que ce coup de tonnerre est le signe divin du changement de visage de la Justice, qui punira ceux qui aujourd’hui prétendent la rendre et ceux qui ont mis les peuples plus bas que terre.

    5. Taratata
      Ou bien il fallait mettre un smiley, ou bien vous ne savez pas ce qu’est un fait divers

  16. Bonjour à tous

    Quelle que soit la tournure que prendra cette affaire, cela a servi au moins à lever un coin du voile: les langues commencent à se délier- Bien entendu il faudra faire particulièrement attention à ne pas confondre rumeurs, ragots assassins et embryons de dévoilement de faits- et remettent en lumière cette sorte de schizophrénie affectant la caste au pouvoir. Comme Paul l’a souvent fait remarquer, les intérêts du bourgeois et du citoyen sont parfois contradictoires: on aboutit dans le cas des entrepreneurs politiques à cette volonté de dissocier entièrement la sphère publique de la sphère privée. Des cases étanches en quelque sorte…. Or nous avons en français un terme exact pour désigner des êtres structurés en cases étanches: shadock!
    C’est assez terrible de voir ces gens revendiquer l’état de shadock comme normal et souhaitable.

    Le problème ainsi révélé qui se pose , pas seulement pour DSK , d’autres tout aussi connus ont commis bien pire, est que ces gens éduqués, intelligents, dotés de tous les moyens financiers et des contacts nécessaires, n’envisagent pas un seul instant leur état comme pouvant être pathologique, et que personne de leur entourage n’estime devoir leur imposer d’avoir à se soigner.
    Tous connaissent les quelques ouvrages publiés sur les malades qui nous gouvernent, mais ces malades sont toujours à l’étranger et il nous semble assez difficile d’admettre qu’ils sont aussi chez nous.

    ici, j’ai lu bien des propositions nobles pour améliorer le sort de l’humanité mais la question: comment faire adopter ces résolutions à cette sorte d’individus qui pataugent dans l’hybris et la toute puissance de leurs ego au point de considérer leurs pathologies comme signe de leur supériorité n’ a trouvé encore aucune amorce de réponse .
    je crois hélas que toute tentative de bonne volonté se heurtera non pas à d’autres théories ou modèles mais tout simplement à ces pulsions que le très récent homo sapiens sapiens est très loin encore d’avoir maîtrisées.
    Cordialement.

    Cordialement

    1. quelqu’un ici, il n’y a pas si longtemps a trouvé le bon mot de Homo Déconnans

      aléatoirement une bulle éclate, peu importe le domaine pourvu qu’il y ai l’ivresse.

  17. Le probleme de DSK ou Sarko n’est pas un probleme de classe, mais un probleme personnel. La theorie de la mediation explique tres simplement que ce sont des psychopathes, des gens incapables de maitriser leurs pulsion et/ou desirs et de rester dans les limites de ce que l’on peut faire.
    Le realchement des moeurs fait moins de nevroses mais bcp plus de psychopathes. Les petages de plombs sont typiques.
    Ces gens ne sont pas des pervers qui eux s’attaquent a la propriete d’autrui et ont des strategies,des tactiques. Don Juan est un pervers qui s’attaque tjrs aux femmes deja « en main » comme on disait a l’epoque.
    Les psychopathes n’ont pas d’ethique, c’est impossible pour eux, tout est subordonne a leur trouble du comportement. Et donc de fait il n’ont pas de deontologie. Ils sont incapables d’assumer les contraintes d’un metier quel qu’il soit et encore moins un metier ou l’on decide pour les autres (meme par delegation).
    Ces malades ne devraient pas pouvoir se presenter pour un quelconque metier ou ils auront un pouvoir quelconque sur les autres (medecine, enseignement, sacerdoce, justice, gouvernement etc …) A l’heure actuel aucun des hommes ou femmes visant la presidence n’est apte car tous mettent leur soif de pouvoir avant tout le reste. Il sont de fait disqualifies.
    Les competences d’un gouvernant sont secondaires par rapport a sa vertu. N’etant pas libres de leurs desirs jamais il ne donnent la liberte aux peuples dont ils sont normalement les serviteurs.

    1. @Steve et scaringella
      Vous posez de bonnes questions!
      Mais qu’a t-on fait de la démocratie pour qu’elle ne produise plus que du personnel politique de ce niveau?
      Et comment rétablir un système électif plus juste: des élus plus vertueux comme le dit scaringella?

      1. la formation des hommes politiques devrait se faire sur leur vertu d’abord. Mais comme l’education nationale ne fait plus des citoyens mais des travailleurs c le desastre. Un etat de droit devrait d’abord former au droit. Pas aux maths et physique et informatique. Cela doit venir plus tard, pas avant le l’universite. Le bac devrait valider la bonne formation de citoyen, avec des epreuves d’histoire, de geo, de droit(s), de morale, de religion, de socio, ethno, anthropo, politique, psycho, langues …… Cette derniere dichotomie est d’ailleurs une vaste connerie pour la mediation.

    2. Le probleme de DSK ou Sarko n’est pas un probleme de classe, mais un probleme personnel
      C’est un problème de classe plus un problème personnel. La classe fait que soit possible la « normalisation » (avec de l’omerta) du problème personnel. Nous avons, dans le plat pays qui n’est pas vraiment le mien, un prince de profil prédateur. Sa classe fait qu’il n’ait jamais été inquiété.

    3. Idéal du MOI – Tu dois, tu devrais –
      Surmoi – Tu ne dois pas = La Loi
      MoiPôle defensif de la personnalité construit avec les exigences du -ça- et les interdits du – surmoi- face au réel.
      çaPôle pulsionnel, besoin de satisfaire immédiatement les pulsions, principe du plaisir.
      La névrose : Le MOI arbitre, prend le parti du surmoi pour combattre les pulsions du ça. On y trouve l’hystérie, la névrose obsessionnelle, la phobie, la névrose d’angoisse.

      La psychose :Le MOI prend le parti du ça pour détruire la réalité du surmoi. On y trouve la schizophrénie, la paranoia, la manie, la mélancolie, la bouffée délirante.

      Pas si simple … nous sommes rares à avoir eut un oedipe normal, c’est à dire avoir été informé entre trois et six ans des choses de la vie telles qu’elles sont réellement 🙂

    4. Tiens ça me rappelle :
      Je suis un psychopate (film)
      C’est l’histoire d’un homme, Sam Vatknin, qui veut savoir s’il est vraiment psychopathe. Pas le genre « stéréotype hollywoodien du tueur en série ou le sadique des JT. » Mais ceux que les spécialistes appellent « psychopathes performants » ou « prédateurs sociaux », qui réussissent dans la société et qui ne commettent pas de crimes sanglants.

      Et un gars qui avait pondu une étude socio sur les « psychopathes performants ».
      un résumé ici.

      1. la plupart du temps sont melanges les psychopathes et les pervers. La theorie de la mediation validee cliniquement permet de faire le titre

  18. Ne trouvez vous pas que la révélation du Libé d’aujourd’hui tombe à pique ?
    Nos goulus du scoop et de la « petite phrase » auraient gardé celle là dans leur culotte depuis la fin avril……..? Etrange et peu commune cette soudaine retenue. non?

  19. et si on pensait un peu à la femme violée.

    parce que depuis le début, la pauvre en prend pour son grade au sens où l’on plaint dsk et pas elle !

    merci de penser un peu à elle

    1. eEntièrement d accord
      DSK ne peux pas être coupable
      Mais la petite dame du vil peuple qui a l immense avantage de nettoyer la m.rde des grands
      Elle est coupable
      Et personne ne verse des larmes sur le traumatisme qu’elle a reçus
      Ok ne pleurons pas sur DSK et donnons aussi un peu de dignité a cette femme
      Nous saurons ce soir ou demain ce qu’il en est
      Un homme politique peut être un malade récidiviste comme les autres
      Pour un jeune de banlieue prendrai t on autant de gant

    2. G orban,

      Vous avez raison.Mais j’ai quelques raisons de douter un peu de ce statut de violée. Pour moi, les USA sont un pays ou une agression sexuelle est aussi de regarder une femme un peu trop longtemps à son goût. Le viol peut sortir vraiment très vite. Assanges en sait quelque chose. Il a couché avec une dame qui s’est vantée sur son blog de ce fait puis a porté plainte pour viol. Après, il est possible que la dame soit du genre féministe pure et dure. Tout mâle est le mal. Alors elle a été agressée quand DSK voulait qu’elle sorte. C’est une hypothèse. Mais j’ai vu des délires bien plus forts avec des histoires de divorce. La dame veut détruire son ex et elle se sent la victime. Elle a donc tous les droits. Ensuite cette histoire est trop parfaite contre DSK et elle arrange des gens vraiment puissants. Les intérêts puissants perturbés et un féminisme extrémiste affaiblissent la position de la dame.

      Si elle a été violée, alors quelqu’un de très visible a considéré qu’une femme du peuple n’oserait jamais porter plainte contre lui. C’est un aperçu atroce de la mentalité « d’en-haut ». DSK a trop longtemps navigué dans les hautes sphères pour être foncièrement un électron libre de ces hautes sphères. Pour ces gens, nous sommes au mieux du bétail. Cela tient si cette dame a été violée.

      Dans les deux cas, nos zélites volent vraiment bas. Elles perdent dans les deux cas. Ce serait pire encore si elle a été violée. C’est encore un argument pour penser que cette histoire arrange des puissants. Sur ce, je vous accorde qu’elle peut vraiment avoir été violée.

      Comment arriver à la justice dans les conditions actuelles ? Dans la situation actuelle, il y aura au mieux une application de la loi et c’est tout.

      1. assange a eu le malheur de coucher avec des agents de la CIA en fait… je pense que c’est plutôt ca qui a conduit à la plainte et à son interpellation…

        n’oubliez pas que les usa ont besoin d’ennemis, sinon le patriotisme qui tient ce pays unifié s’effondrerait aussitôt.

        sauf que les ennemis désignés tombent vachement plus vite dans ce siècle que dans le siècle d’avant. alors les usa sont emmerdés et doivent en trouver d’autres encore et encore. donc ils vont retourner tout le monde arabe, puis quoi, l’asie ? l’europe (c’est bien parti en tt cas) ?

        m’est avis, c’est qu’ils vont finir par déclarer une guerre à la terre tout entière…

  20. juste en faisant une recherche sommaire sur internet on peut faire un listing sur les hommes ou femmes politiques condamnés… Bien sur les condamnations sont à des niveaux différents….

    Toutefois, sans avoir la culture necessaire, ni le temps, je trouve que la liste est déjà longue….
    Je n’accuse pourtant pas les hommes politiques d’être tous pourris
    mais je me demande si ce n’est pas le SYSTEME qui les poussent à dépasser certaines règles….

    DANS ce cas je me demande si il ne faut pas changer le systeme…. cette république qui arrive à bout de souffle…. ce systeme capitaliste qui fonce droit dans le mur en entrainant tout sur son passage….

    Ségolène Royal
    Jean-Paul Huchon
    Julien Dray
    Jean-Marie Le Pen
    Leon Bertrand
    Jean Tiberi
    Xavière Tibéri
    Patrick Balkany
    Alain Juppé
    Jacques Chirac
    Dominique de Villepin
    Alain Carignon
    Renaud Donnedieu de Vabres
    Michelle Alliot-Marie
    François Leotard
    gaston Flosse
    Henri Emmanuelli
    Charles Pasqua
    Didier Schuller
    Jean-Christophe Cambadélis
    Jacques Medecin
    Michel Delebarre
    Guy Drut
    Michel Noir
    Jean-Pierre Destrade
    Jacques Mellick
    Roland Dumas
    Bernard Tapie
    Pierre Bédier
    Frabçois Bernardini
    Christian Cuvilliez
    Harlem Désir
    Xavier Dugoin
    Henri Emmanuelli
    Jean-François Mancel
    Jacques Mellick
    Christian Blanc
    Alain Joyandet
    Eric Woerth
    Brice Hortefeux

    1. Faudrait pas tout mélanger…Il y a plusieurs sortes de délits…Je trouve extravagants d’aligner une liste de noms de politiques dans la même rubriques de délits…Vous déconnez…Ou vous êtes complètement bête…Any way… j’aimerais pas faire les titres de la presse avec vous … je n’ai pas pour habitudes de mélanger les rubriques, mêmes si celle-ci conduisent à l’irréductible équation d’une conscience collective…Pauvre de nous…Pardonnez nous, ils ne savent pas se qu’ils écrivent.

      1. je dois être complètement bête
        tant pis….
        je me suis peut-être mal exprimé
        surement….

        juste une chose
        je ne veux pas que l’on croie que je veux faire un rapprochement
        de cette liste de condamnés avec l’affaire DSK…

        c’était juste pour dire que la liste commençait à être longue….

    1. « …Si on continue à ne rien dire, ça va aider le Front national », poursuit Bernard Debré.  » C’est sa réponse, à votre question. Officiellement, tout du moins.

      1. « …Si on continue à ne rien dire, ça va aider le Front national »,
        C’est plutôt ce qu’il souhaite. En finale Sarkozy – Le Pen…
        En tout les cas, ses réactions, disproportionnées et imprudentes intriguent : à tort ou à raison ?

    2. Si Bernard Debré savait tant de choses, depuis si longtemps, sur les ignominies d’un « collègue« , pourquoi est-il resté de marbre jusqu’au 15 mai 2011, et a-t-il attendu que le collègue soit à terre pour le matraquer ?
      (… depuis la Chine. Quelle soudaine pugnacité !).

      Quel bourbier pestilentiel !

      (Précision : ce commentaire n’est pas une plaidoirie en faveur de la personne actuellement inculpée).

  21. Coupable ou innocent. Victime ou agresseur. A la limite, cela ne changera plus grand chose, sinon l’honneur public d’un individu.
    Quoi qu’on en dise, cela fait longtemps que l’individu on s’en fout. C’est d’ailleurs pour cela que chacun d’entre nous se protège désormais du mieux qu’il peut des autres…

    Juste une chose : on aimerait que les législateurs de nos sexualités, les inquisiteurs de nos fonds
    de culottes aient la même rigueur avec les spéculateurs internationaux, prédateurs autrement plus
    efficaces et dangereux pour la masse des gens.

  22. J’aime à penser que la société civile s’approprie progressivement, elle aussi, des outils de communications à son échelle.
    Des actions de femmes ayant déjà eu a subir ses violences, est en cours en France aussi.

    Il est clair que se monde de la finance mondiale s’est déconnecté des réalités quotidiennes
    ( Chambre pour 1 personne, dans le cadre privé à 3000 $ de nuit, soit 2 smics, et oui !)

    Nous demandons à celui qui nous représente de respecter ses concitoyens.
    Il n’est plus permis de faire n’importe quoi, de façon répéter sans se faire prendre et devoir rendre des comptes à qui de droit.
    Tout cela est très positif pour tout le monde.

    De plus, au vus de leurs incompétences notoires, il ne devront plus bénéficier d’un régime d’exception, qui nous parasite, perverti tout projets d’envergure et leur fait perdre la tête.
    Cella doit faire partie du cahier des charges des mandas des responsables administratifs et politiques qui nous représente.
    Le PS proposait dans son programme, un rapport de 1 a 20 maximum.
    Qu’on commence à l’appliquer au poste de directeur du FMI, candidat à ses primaires.
    Si ce n’est pas possible actuellement, que l’on repense ses institutions pour ça le soit.
    Le modèle du Bancor est peut être une voie à suivre dans ce sans.

    C’est avec grand plaisir, que je vois le citoyen s’organiser de mieux en mieux.

  23. Je ne me prononcerais pas sur son éventuelle culpabilité, mais comme le dit l’article, les primaires, la présidentielle : c’est fini. Et moi d’être « cruel » : « And nothing of value was lost »…. parce que, se présenter comme homme de gauche alors que l’on dirige le FMI et que l’on est activement en train de « sauver » (enterrer) les Grecs, les Italiens, les Portugais…. nan franchement…

  24. Coup tordu ou pas, ne pourrait-on comparer cet événement DSK à un acte terroriste ?Pourquoi ?

    1) Parce que si c’est un coup tordu, les conséquences redoutées sur la finance et le reste de l’économie mondiale ont une forte probabilité de se réaliser. Auquel cas à qui profite le crime ?

    2) Parce que si les faits sont avérés contre DSK, les conséquences restent les mêmes mais les actes de DSK sont proches de ceux d’un Kamikaze (conscient ou pas de son fait).

    Quelques fois, les bifurcations qui se profilent dans l’histoire deviennent des voies à sens unique.

  25. DSK… caracolant en tête des sondages… vous osez écrire dire ça… les sondages sont manipulés, comme le reste. Quittez cette naïveté… ouvrez les yeux, réveillez-vous !
    DSK n’avait aucune chance en l’état, peut-être seulement avec le temps…. son équipe de com faisait juste un super boulôt. Heureusement qu’il a sauté.
    Une horreur ce type. En plus mis là par Sarkophage…

    1. Aurait-il été plus juste (quoique pas du tout idiomatique) d’écrire « c’est le candidat qui était caracolé en tête des sondages qui disparaît » ?

    2. Les sociologues se sont intéressés aux personnes qui réalisent leur nom de famille, comme M. Fisher qui devient un grand spécialiste des pêches. Les pseudos que les internautes se choisissent sont toujours aussi très révélateurs.

      1. Les pseudos que les internautes se choisissent sont toujours aussi très révélateurs.

        Je ne vois pas de quoi vous voulez parler. 😀

  26. Monsieur Jorion, je vais me permettre de reprendre vos propos et de vous proposer un éclairage différent.
    Non par opposition habituelle qui nous caractéristique, mais face à cet évènement qui peut « peut-être » avoir des conséquences.
    (N.B. : il aurait pu mourir d’une crise cardiaque, ou annoncer ne pas vouloir être candidat, ne l’oublions pas)

    « Les conséquences de l’inculpation sont majeures. Pour ce qui touche aux élections présidentielles françaises, c’est le candidat qui caracolait en tête des sondages qui disparaît, ce qui ne manquera pas d’exacerber une situation où c’est la candidate d’un parti d’extrême-droite qui risque de se trouver rapidement en pole position. »
    Je rappelle à l’aimable assemblée que le FN a déclenché des manifs monstres et un record de vote contre lui.
    Preuve que le FN est tout de même identifié comme le fascisme qu’il évite de montrer.
    Pour les veaux qui ne le sauraient pas, le niveau d’éducation moyen d’un ballot français est tout de même égal à celui de la classe supérieure aux US.
    Le FN est donc a tuer en permanence, mais est suffisamment connu pour être une quantité négligeable d’extrémistes style radicaux religieux.

    Pour le FMI, c’est le retour à courte échéance à une politique plus libérale et moins socio-démocrate. J’ai eu l’occasion de signaler un glissement récent du FMI vers des positions proches de celle défendues ici sur le blog, en particulier sur les questions de l’immobilier résidentiel américain et de la nécessité d’une monnaie de référence internationale. »
    FAUX.
    Le FMI, même habillé de « socialisme », roule en porche de chez Lagardère.
    Là, tout de suite vu la CONJONCTURE, ils sont peut-être obligés de faire une politique de gauche comme chaque droitiste qui veut récupérer le peuple.
    Il ne faut JAMAIS oublier que le FMI est le filet de sécurité des pays riches afin qu’ils ne coulent pas. RIEN d’autre.

    Pour la zone euro et pour ses pays en difficulté, c’est la disparition à brève échéance d’une politique où le FMI bouchait sans broncher l’ensemble des trous que les chamailleries entre pays européens laissaient béants. La probabilité augmente du coup d’une restructuration des dettes souveraines à chaud, entraînant à sa suite des pertes substantielles pour les banques commerciales européennes dont, comme la fois précédente, les États transmettront immanquablement l’ardoise à ceux de leurs citoyens à ce point louseurs qu’ils paient des impôts. »
    Et SI le boxon Européen servait les US…???
    Je dis ça, je dis rien…
    Innocent aux mains pleines, comme d’hab.

    Maintenant, tous et toutes, allez-y. Opposez-moi la moindre version qui pourrait être plus crédible…
    Mais je doute…
    Et je parie même une choucroute que je peux renvoyer quiconque dans ses hypothèses entachées de propagande.

    1. Et si l’Europe, définitivement déclarée décadente, ne méritait plus, dès lors, d’occuper le poste de directeur du FMI ?

      « Selon une règle tacite, le directeur du FMI est un Européen, alors que le président de la Banque mondiale est un Américain » (source Wikipedia).

    2. yvan : en complément, les us sont les seuls à disposer de la minorité de blocage au fmi (les pays européens unis aussi : mais ils sont unis quand ils sont d’accord avec les us…^^)

  27. Bjr,

    Vous trouvez cela impossible , n’est ce pas ? Comment un homme de cette envergure qui peut se payer n’ importe qui aurait il besoin de cela ?
    Alors, laissez moi vous raconter mon expérience.
    Il y a 5 ans, mon entreprise possédait un DRH. Or, nous cherchions à lui adjoindre un(e) stagiaire .
    Evidemment, qui mieux que lui peut s’ en occuper. Evidemment, je le laisse prendre en mains les choses ( si je puis dire !!! ).
    Or, un jour, je reçois un appel d’ une directrice d’ une écolde de commerce, et celle-ci me dit que deux de ses étudiantes se sont rendues à un Rv en vue de ce stage . Et mon DRH leur a alors indiqué qu’ il avait pléthore de candidates et qu’ il était bien hésitant. Son choix pourrait être plus facile si, disons, elles y mettaient un peu du leur…
    Inutile de vous dire que j’ en suis resté bouche bée et j’ ai eu du mal à croire cela. D’ailleurs sur le coup je ne l’ ai aps cru.
    J’ ai alors demandé à rencontré les deux étudiantes et franchement j’ ai été convaincu.
    J’ai alors embauché un détective privé pour faire la lumière sur ça. Je ne peux vous dire ce qu’ il a alors découvert ( et moi également !!!)
    Evidemment, il a été viré sur le champ mais aucune des personnes victimes n’ a voulu porter plainte.
    C’est Madame Royal qui avait créé un texte sur le harcèlement et quand il a été promulgué, j’ ai été le premier à dire qu’ il s’agissait de purs fantasmes…
    ça n’ arrive qu’ aux autres.
    Euh, enfin, pas tout le temps.
    Je ne dis pas que c’ est arrivé, mais je peux témoigner que ça arrive…!!!

  28. Tu imagines : le mec bourré de fric, peut se taper tout ce qu’ il veut, il lui suffit de claquer les doigts. Il sait qu’ il sera président de la république, enfin, s’ il ne fait pas de faute et s’ il suit bien les conseils de son staff, il sait aussi qu’ il doit déjouer toutes les saloperies que l’un et d’autres lui filent dans les gencives; n’a-t-on pas dit que sa candidature déclencherait le feu nucléaire ? Le mec, il sait qu’il ne peut même plus regarder une bagnole de luxe. Alors, le mec, il est dans sa chambre d’ hôtel, il est 13 heures et il prend son avion à 17 heures, il lui faut 1h40 pour aller à l’ aéroport, si tout va bien; il sait aussi d’ expérience que les cows-boys de l’ aéroport ne rigolent pas sur les formalités d’ embarquement. D’ autre part il est assez préoccupé par son rendez-vous avec la Merkel qu’ il doit convaincre de cesser ses conneries à l’ égard de la Grèce (du genre, « je veux bien vous garantir vos prochains emprunts mais en contrepartie, vous me donnez toutes vos îles, je prends d’abord le Pélopnnèse et pour le Parthénon, on verra plus tard »). De plus, il ne sait pas trop comment convaincre les loulous du G8 (depuis que le temps que la situation est explosive, elle va bien finir par exploser). Et alors, le mec, il sort de sa douche, dans sa chambre, à poil (bien sûr, il est original, le mec, pour prendre sa douche, il enlève son costard à 35000€); survient une femme de ménage de 32 ans (t’ as bien lu 32 ans, je ne sais pourquoi, mais ça a l air important), femme de ménage que personne n’a appelée, enfin pas lui, et qu ‘est ce qu’ il fait le mec, le mec qu’ on a mis patron du FMI pour sa grande intelligence qui, depuis des lustres faisait l’ admiration de la finance internationale, pour ses capacités exceptionnelles à comprendre l’ organisation de la finance mondiale, pour ses qualités de maîtrise et de négociations dans les grandes réunions internationales, le mec, encore stupéfait de l’ audace dont il a récemment fait preuve lorsqu’ il s’ est adressé à Lloyd Blankfein, qui, lui, n’ ira jamais en prison, le mec, presque président de la république, il lui saute dessus (sur la femme de ménage de 32 ans pas sur Lloyd Blankfein) et l’ oblige à lui faire une p…. A tout casser, ça dure quoi ? Trois minutes ? Toujours est-il que le mec, reprenant conscience se fait la valise, et dans sa précipitation coupable (la preuve qu’ il l’est) il oublie ses effets personnels et fonce à l’ aéroport.
    Il faut aussi savoir que la femme de ménage de 32 ans est employée depuis plus de 3 ans et que la direction de l’ hôtel ne peut que se louer de ses services.

    Tu crois vraiment à une telle fable?
    Suis-je vraiment le seul à savoir que c’est un coup monté ?

    Désolé, je ne pense pas à la femme violée : je suis plutôt humilié par les images diffusées dans le monde entier du traitement que l’on a réservé au criminel pour lequel, évidemment, je ne pourrai plus voter aux prochaines présidentielles.

    1. Un peu rapide, de parler de ‘coup monté’.
      Le mec ‘bourré de fric [qui] peut se taper tout ce qu’il veut’, justement, a des antécédents et une réputation à l’envi.
      Jamais entendu parler de l’Hubris?

      La roche Tarpéienne est proche du Capitole.

      Je craignait d’avoir à voter pour le FMI face à Fiascozy ou à Marine, ouf, cette crainte n’a plus lieu d’être.

    2. Vous oubliez un détail. La maladie. Si les faits sont exacts, cet homme est malade. Il est tout à fait plausible que sa maladie mentale jusqu’ici plus ou moins maîtrisée et cachée, ait pris le dessus sur sa raison.

      1. Au cas où les faits seraient exacts, cela pourrait être l’effet d’une vérole tertiaire.

        Sinon: un complot. Mais provenant d’où?

      2. vérole tertiaire.

        !!!
        retard de qq dizaine d’années !! depuis la découverte des antibiotiques, aucune personne vivant dans les Pays « riches », ne peut atteindre ce stade là !!
        la syphilis se soigne …contrairement à autrefois !
        ne pas prendre cet homme – justice en cours – pour Maupassant par exemple …ou pour Karen Blixen : deux grands talents littéraires …

        Il va falloir « trouver » autre chose !

    3. Style remarquable, Grandgillou ! On s’y croirait… Et c’est justement pour ça que je continue à garder la balance égale entre l’hypothèse d’un piège – pas un complot , un piège – et celle du pur et simple « pétage de plombs »…

    4. Il semblerait que la femme de ménage est un frère et que ce frère interviewé hier sur nos médias TV français, parle français …

      1. Je ne l’ai pas entendu, mais je n’en doute pas; je suis même sûr , aussi, qu’il connest l’orthographe.

  29. Ma pensée va avant tout à la plaignante, qui semble tout ce qu’il y a de plus fiable, au regard des informations dont on dispose actuellement, et qu’on traîne dans la boue…

    Pour le volet technique de l’affaire, j’ai lu ça et là des rapprochements avec l’affaire wikileaks, mais à moins que la demoiselle n’appartienne ou n’ait appartenu dans le passé aux services de renseignement (fr ou us), comme c’est le cas de la jeune femme qui aurait piégé Assange, c’est franchement tirer des plans sur la comète. Rien n’étaye la preuve de la machination à cette heure, qui ressemble surtout à une vaste entreprise de com. pour sauver ce qui peut encore être sauvé..
    J’imagine mal le milieu politique français monter un coup pareil… trop ambitieux, trop spectaculaire, trop…brillant; ou bien une personne avoir le cran de monter un guet-apens pareil, pour ainsi dire « à la volée » (« l’occasion fait le larron »), en anticipant sur d’éventuelles tractations financières à venir.

    L’entourage de DSK joue la carte de la « machination ». Logique. Si en plus il a l’intelligence de porter le coup monté non au crédit de ses opposants en France mais au crédit de ceux que sa position au FMI dérange (ça doit se trouver aux US, et le fait qu’un hôtel français ait été précisément choisi irait pour le coup plutôt dans ce sens), il peut même espérer susciter un rassemblement de la classe politique et des français autour de sa personne, sur le modèle du « A travers lui, ce sont les intérêts français qu’on cherche à menacer ».

  30. Il faudra en effet s’interroger sur ce qui fait symptôme dans cet histoire et surtout symptôme de quoi. Sur les aspects socio-anthropologiques, c’est sans doute un peu trop tôt. Nous ne disposons pas de suffisamment d’informations. L’hypothèse d’une sorte de passage à l’acte dicté par l’inconscient développée par Luc Rosenzweig dans Causeur est intéressante, mais ce n’est qu’une hypothèse. En attendant, la gêne monte à l’écoute des déclarations des ténors du PS, que ce soit Mme Royal, Mme Guigou, M. Hollande, M. Cambadélis, M. Moscovici… Car voilà des gens partisans d’une société du care que, depuis plus de 24 h, je n’ai pas entendu prononcer un seul mot de compassion pour la plaignante qui, dans cette histoire, devrait pourtant bénéficier d’une sorte de présomption de victime. Seul DSK semble pouvoir à leur yeux mériter ce titre… Le problème c’est qu’il y a pire que d’être affreux, sale et méchant : c’est d’être affreux, sale et méchant et en plus tartuffe ou hypocrite ! J’espère pour eux que je me trompe.

    1. Un seule explication à l’attitude de ces politiques : Elle est rappelé par Scaringella au Post 21.

    2. Oui mais la victime est une femme de chambre donc une ouvrière. On sait ce que pense Tera Nova de la classe ouvrière… Alors pourquoi ces gens-là aurait-il de la compassion pour une femme qui n’est pas des leurs.

      1. Oui mais la victime est une femme de chambre donc une ouvrière. On sait ce que pense Tera Nova de la classe ouvrière… Alors pourquoi ces gens-là aurait-il de la compassion pour une femme qui n’est pas des leurs.

        Pas seulement pour une femme qui n’est pas des leurs mais pour les femmes en général. Tant qu’un macho ne se retrouve pas agressé lui-même sexuellement par plus fort que lui, parfois par un compagnon de cellule, il croit son comportement parfaitement normal , voire admirable :
         » D’accord, j’aime les femmes. Et après ? »

        Aucun des camarades de parti du monsieur, dans les interviews, ne semble manifester, au cas où les faits seraient avérés, la moindre compassion pour la victime, à la fois femme et de classe sociale inférieure , mais ils ne parlent que de ménager la réputation de l’éventuel puissant ( !!!) prédateur . Comment pourrait-on faire confiance à des personnes qui se prétendent socialistes alors qu’elles n’ont que du mépris pour les plus faibles et le « petit personnel » ?

      2. Exact. Après la bonne mise au point du Collectif National pour les Droits de Femmes,
        l’AFP relaie aussi les déclarations bien senties du NPA:
        Le NPA « choqué par les réactions de compassion » envers DSK

        PARIS, 16 mai 2011 (AFP) – Le NPA s’est dit « choqué » lundi par « les réactions de compassion » envers Dominique Strauss-Kahn après son inculpation aux Etats-Unis, soulignant qu’il fallait d’abord penser à « la victime » si les faits étaient avérés.
        « On croit à la présomption d’innocence », a souligné lors d’une conférence de presse Myriam Martin, porte-parole du NPA, mais « notre solidarité va d’abord à la victime » qui accuse DSK d’agression sexuelle.
        « La première chose si les faits sont avérés, c’est que ce serait une agression contre une femme » et donc « quelque chose d’extrêmement sérieux » qui « renvoie aux violences faites aux femmes », a déclaré Christine Poupin, l’autre porte-parole. Elle s’est également dite « choquée par les réactions de compassion à DSK, sa famille et ses proches. Et la femme (de ménage) alors ? Pour la responsable du NPA, « on a déjà beaucoup de choses à reprocher » au patron du FMI, « bras armé qui fait payer la crise du capitalisme partout » aux plus faibles, avec notamment le « plan d’austérité pour la Grèce ».
        Mais « on ne se servira pas (de cette affaire) pour des visées politiciennes », a assuré Mme Martin.

  31. Il me semble possible (à défaut de plausible) que les deux soient vrais en même temps:
    – DSK a commis une agression à caractère sexuel sur une employée du Sofitel
    – c’est un coup monté (on peut même imaginer que la femme de chambre n’y est pour rien. Un scénario possible : DSK avait été prévenu qu’une prostituée noire déguisée en femme de chambre allait arriver dans sa chambre).

    De toutes manières, dans tous les cas de figure (agression, coup monté ou les deux), on peut en conclure qu’il y a quelque chose de pourri dans les hautes sphères.

    Une question (basée sur la présomption que la proportion de psychopathes est plus importante chez les hommes de pouvoir que chez le commun des mortels): est-ce le pouvoir qui crée le psychopathe, ou est-ce le psychopathe qui arrive plus facilement au pouvoir?

    1. Franchement, si ça c’est pas l’hypothèse la plus probable, je veux bien manger mon chapeau…..

    2. est-ce le pouvoir qui crée le psychopathe, ou est-ce le psychopathe qui arrive plus facilement au pouvoir?…Big question…D’ailleurs cela me rappelle un film avec el pacino dans le rôle d’un avocat d’un grand cabinet d’affaires…Terrible ce film…J’ai eu très peur, mais El Pacino n’est pas DSK et DSK n’est pas El Pacino.

    3. Oui, pratique peut être courante. Prostituée habillée en femme de chambre pour ne pas attirer l’attention et pour discrétion dans ce genre d’hôtel. Plausible aussi. Il s’est fait avoir comme un bleu dans ce cas. Limite erreur complètement stupide de sa part.

    4. – c’est un coup monté (on peut même imaginer que la femme de chambre n’y est pour rien. Un scénario possible : DSK avait été prévenu qu’une prostituée noire déguisée en femme de chambre allait arriver dans sa chambre

      Et précédemment, pour la journaliste Tristane, il attendait une prostituée déguisée en journaliste ? Difficile à croire puisqu’il lui avait téléphoné chez elle . Bon, comme dirait Bigard dans son histoire de chauve-souris enragée :  » Admeutons … »
      Ah ces fantasmes du déguisement pour pimenter une vie sexuelle sans surprise de pauvre riche !
      Cette fois-ci, l’attirail était complet , y compris les menottes !

    5. Il y a aussi tout simplement le fait du profit de la situation
      politiquement, économiquement, tout ce que vous voulez-ment
      que ce soit en France ou aux USA
      L’occasion fait le larron.
      et le complot prend le train du scandale en marche
      donc même pas la peine de coup monté

      et voilà pourquoi votre fille est muette

  32. DSK, à qui profite le « crime » avéré ou pas ? on se croirait dans un Agatha christie …
    A presque tout le monde …
    la droite française
    l’extrême droite
    l' »extrême » gauche
    Une partie des socialistes
    la finance et le système bancaire international car il semble qu’il était prêt à restructurer une partie des dettes grecques voir portugaises ce qui veut dire pertes bancaires
    La FED
    A moi aussi …. je n’aurai point voté pour lui et on aura j’espère un vrai candidat un peu plus à gauche et plus authentique (je veux dire par là pas trop fabriqué par le système médiatique et ses sondages qui nous fabriquent du candidat)

  33. Je me permets de rajouter ce qui suit :
    Pendant que l’ affaire DSK fait la Une des journaux , le patron par Intérim du FMI sera Lipsky , un ex de JP Morgan .

    Le plafond de la dette US sera atteint ce jour , et ne sera probablement pas relevé avant plusieurs semaines , mettant techniquement les US à la limite du défaut sur les prochaines tranches à échéance . Cependant , des recettes fiscales meilleures que prévues peuvent leur permettre de tenir jusqu’ au 2 Aout .

    Et…… L’ Europe va désigner Mario Draghi , ex Goldman Sachs , comme futur président de la BCE à la sortie de Trichet .

    Tout va bien dans le meilleur des mondes de la Finance.

    Il faudra vraiment attendre que le Système soit complètement en ruine pour refonder un Système monétaire et financier au service des intérêts des citoyens !

  34. Inculpation: possible délit et arrogance ancien régime.
    Elections présidentielles françaises: C’est mieux un vrai candidat socialiste … M. Aubry …
    Avec Berluscono, c’est suffi !!

    1. C’est mieux un vrai candidat socialiste … M. Aubry …

      Comme vraie candidate socialiste, M. Aubry, la fille du ministre des finances Delors, qui serait prête à trahir les intérêts de la classe sociale dont elle est issue, d’abolir les privilèges de ses proches, de prélever une grande partie de la fortune familiale pour la distribuer aux pauvres jusqu’à la véritable justice sociale ?
      Hélas, je n’y crois pas une seconde, pas plus que pour le grand bourgeois arrêté à Washington . .

  35. Si DSK avait fait oeuvre de politique socialiste au FMI, cela se saurait, non ? Le discours est une chose, les actes en sont une autre. Demandez aux Grecs ce qu’ils pensent des actions du FMI !
    Privatiser, taxer, au profit de qui ? Des Grecs ?

  36. Monsieur DSK a les deux meilleurs avocats de NY pour sa defense… . Je respecte la presomption d’innocence, mais je ne supporte plus les theories du complot qui pulullent en ce moment. Pourquoi un tel engouement?
    Je prefere y voir un espoir que ces gens des hautes spheres sont des justiciables comme les autres. On verra le deroulement de l’affaire.
    http://www.lefigaro.fr/politique/2011/05/15/01002-20110515ARTFIG00223-deux-tenors-du-barreau-americain-pour-defendre-dsk.php
    Attention a ne pas surestimer l’importance du president dans une organisation telle que le FMI. Les Etats Unis y detiennent 25% des voix et sont les seuls a disposer du veto.
    Un evenement qui attire la curiosite par son cote sulfureux, mais peut etre un non-evenement compare au chomage, a fukushima, aux revolutions arabes, etc..

  37. @ P. Jorion
    Je ne comprends pas bien en quoi un départ précipité de quelques semaines changerait grand chose au changement d’orientation du FMI que vous évoquez. Puisque je rappelle que les dépôts de candidature pour les primaires socialistes ont lieu du 28 juin au 13 juillet, obligeant bien évidemment M. Strauss Kahn à quitter le FMI. Mais auriez-vous des informations étayant la thèse d’une apocalypse financière si proche pour les Etats-Unis que cela ne serait qu’une question de quelques jours et, en quoi, dans cette hypothèse, M. Strauss Kahn deviendrait subitement un problème pour ledit pays.

    Quant à envisager un complot de la droite il aurait été préférable, pour la candidature d’un M. Sarkozy par exemple, qu’un dossier sorte à un moment où le PS pouvait beaucoup plus difficilement faire machine arrière. Car aujourd’hui des possibilités s’entrouvrent pour des candidats dont la politique pourrait être un peu moins prévisible.

    Étant un lecteur assez irrégulier de votre blog j’aimerais bien connaître les arguments qui vous font juger de la similitude de son action au FMI des positions défendues sur ce blog.
    Bien cordialement.
    Oscar.

    1. Vous répondez manifestement à un billet lu ailleurs plutôt qu’au mien. Comme Julien le disait l’autre jour à un internaute : « N’ouvrez pas trop de fenêtres internet à la fois ! »

    2. Salut
      Voici donc un fenestron:

      Je ne comprends pas bien en quoi un départ précipité de quelques semaines changerait grand chose au changement d’orientation du FMI que vous évoquez. Puisque je rappelle que les dépôts de candidature pour les primaires socialistes ont lieu du 28 juin au 13 juillet, obligeant bien évidemment M. Strauss Kahn à quitter le FMI.

      En réponse à:

      Pour le FMI, c’est le retour à courte échéance à une politique plus libérale et moins socio-démocrate.

  38. Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain…25 ans de tôle maxi pour DSK c’est beaucoup…Rien et relâcher quelques mois plus tard c’est peu!…Que faire pour trouver le vrai chemin du bien dans cette histoire?…

    1. il n’y a pas de bien dans cette histoire.
      ce n’est pas encore avec celle là que les humanoïdes apprendront comment se comporter avec la partie femelle de leurs troupeaux

  39. Laissons décanter un peu, de toutes les façons il n’y a aucune urgence à traiter ce sujet minute par minute.

    Le sujet se classant à l’évidence dans la rubrique anthropologie, mérite davantage de réflexion et d’observation pour apprécier toute sa consistance.

    Et puis la priorité cette semaine, c’est quand même le festival.

  40. Mai correspond au maximum d’activité sexuelle pour l’espèce humaine, avec Septembre. Cette coïncidence vient s’ajouter aux antécédents du coupable présumé, pour alourdir la barque. Un faisceau de présomptions existe en ce qui me concerne.

    Les conséquences de cette affaire sont en effet lointaines et imprévisibles, le FMI se trouvant discrédité, je ne vois pas comment l’on persuadera les grecs de ne pas faire la révolution, non pas sexuelle mais économique.

    C’était un libéral qui avait milité pour le Oui en 2005 comme Delanoye, Badinter… et quelques autres. Donc, irrécupérable.

  41. Le meilleur candidat de la droite est tombé; du coup, Mélenchon apparaît comme le meilleur candidat de la Gauche. Mélenchon, c’est l’élégance, la culture , la détestation du désordre qu’entraîne le capitalisme, la méthode pour tenir tête, un programme en 5 points que tout le monde comprend et le sens du collectif pour y arriver.

    1. L’élégance, heu pas toujours face au media (qui ne le sont pas souvent non plus, à sa décharge). Mais pour le reste, c’est pour moi effectivement et d’assez loin le meilleur candidat déclaré à gauche.

    2. Il faudrait qu’il abandonne sa hargne : j’ai assisté à Grenoble à un débat Jean-François Kahn – Mélenchon. La salle était 80 % Mélenchon – 20 % Kahn au moment où le débat a commencé, quand il s’est terminé, c’était tombé à 40 % – 60 %. L’intolérance et la méchanceté gratuite de Mélenchon avaient fait le boulot.

      1. Faut pas trop se fier à la hargne pour choisir son camp. Je me souviens d’un débat entre un certain Paul, très remonté, et un certain Eric, tout sourire…
        Tout cela prouve tout au plus que Mélenchon ne fait pas trop dans la com’ et les relations publiques. Comme la plupart des prolos (ou fils de prolos gardant quelques mauvaises manières) lorsqu’ils se mettent à débattre… En ce qui me concerne, ça me plaît plutôt et perçoit cela comme de l’indignation sincère, mais c’est peut-être une question de goût de classe.

        Avez-vous, Paul, des arguments de fond pour expliquer l’animosité que je crois percevoir vis-à-vis de Mélenchon? ? Je précise s’il le fallait que je ne voterai pas pour lui, n’étant pas concerné, et que d’ailleurs mes affinités politiques vont plutôt à Eva Joly.

      2. Quand vous dites qu’il était intolérant et inutilement « méchant », pouvez-vous donner un ou deux exemples qui vous a marqué sur le moment ? Il peut parler fort mais je n’ai jamais ressenti de méchanceté chez lui, votre remarque m’étonne.

        Merci.

      3. Paul, la salle était donc équipée d’un système de sondage d’opinion en temps réel? Aïe aï aïe! Si même Paul Jorion exprime les nuances de ses impressions en chiffres promus à la réalité, pire, en pourcentages!… 😉 Ne m’en veuillez pas : c’est mon côté taquin…

        Oui, Mélenchon est un peu trop hargneux. C’est son tempérament. Que voulez-vous : il bouffe du curé, du néolibéral, et bien d’autres incommestibles! Ca doit rendre hargneux…

        Mais il a une vertu cardinale : il est clair! Ses prises de positions peuvent être discutées, mais on en connait les tenants (une culture politique et une réflexion riches) et les aboutissants (un programme déterminé).

        Pour moi, les hommes d’état doivent être capables de penser complexe et d’agir simple. C’est ce que fait Mélenchon, dans son style hargneux et mal élevé.

        Sarkosy, lui, pense assez sommaire mais agit en virtuose de la tactique (ou de la com’). Et il est tout aussi mal élévé!

      4. La hargne de Mélanchon fait partie de son méssage, et selon les circonstances, c’est peut etre bien lui qui aura le dernier mot. Ne vous en déplaise 😉

      5. Il est vrai que dans le sud-ouest, le langage n’est pas le même qu’au dessus de la Garrrronne.

        Cependant, Il faudrait pas que ses vives paroles, masque la précision de la construction syntaxique, le raisonnement sous-jasant et l’humanisme du personnage.

        Étude comparé du registre lexical, sur le plateau de Arrêt sur images, entre Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Todd : à la minute 20:00 ici
        Sur, ça va vous plaire..
        Et vous verrez, on s’y fait vite…
        Bienvenu à Tls demain.

      6. Il défend au moins la France « d’en-bas » et a le mérite d’être sincère, ce qui est rare en politique. J’aurais bien aimé que vous parliez également de méchanceté à propos du président des riches quand il dit : « Casse-toi, pov’ con ! »
        20 mn que je suis devant ce commentaire déçu et chagriné par votre remarque, TF1 et les Guignols font bien leur boulot …

      7. C’est vrai qu’il assez brut de décoffrage dans certaines situations, souvent quand il est agressé d’ailleurs. Mais il faut juger sur le fond et sur ce point, je maintiens que c’est le meilleur candidat de gauche à mon sens, en tout cas celui qui reprend le plus de propositions alternatives. Mais il est jacobin, c’est peut-être ça qui ne plait pas à certains. En ce qui me concerne, c’est une condition sine qua non pour avoir mon vote. Je ne m’arrête pas à l’impression de gentillesse, à la tête du client ou à sa garde-robe mais aux idées…

      8. Je viens de regarder le débat en question. Je n’ai pas bien compris pourquoi Kahn s’est drapé tout au long de ce débat dans une certaine posture de supériorité morale. Il n’a pas arrêté de faire la leçon, tel un curé de la démocratie franchement bourgeois, c’était très irritant (y compris en faisant appel à La Fayette). Il a d’ailleurs fini sur une excommunication de ceux qui huaient, toujours au nom de la pluralité du débat et comble du comble de sa virulence.

        On nous propose quoi ici? La révolution gériatrique? La conversion de l’oligarchie à la démocratie par la force de l’esprit (saint)?

      9. Paul, je viens de visionner le débat Mélenchon / Kahn à Grenoble. A mon avis, il vous faut faire ré-étalonner la machine à sondages en temps réel!

      10. Pas encore digéré tout ça, malgré un bon Led Zeppelin qui me défoule en général !
        Hargneux Mélenchon ? Contre toute cette oligarchie oui, ça me va, moi aussi. Je préfère un homme en colère qui ne traîne pas de casseroles (corruption,mœurs…en tout cas je n’en connais pas), sincère (plus que les autres), qui ne cumule pas les mandats (malgré ce que disent certaines langues de vipère), qui me propose la sortie du nucléaire et de taxer les banques et les spéculateurs qui affament le monde, ça me suffit. Qu’est-ce qu’on cherche ? Un saint, un homme parfait ? Faudra attendre le retour du Christ alors (voir avec Jérémie, suis pas spécialiste) !

        Un simple ouvrier du livre qui vote à gauche et déteste le FN (si, si, ça existe ! Encore un cliché TF1)

      11. Mais il a une vertu cardinale : il est clair!

        C’est une blague j’espère.
        Aussi clair que Mitterrand, son modèle d’anguille.
        Tellement clair qu’il tire sur le PS en négociant déjà les places dans l’Assemblée et dans les ministères, la nouvelle « Gauche Plurien » dite « solidaire ».
        On comprend qu’il ait toujours raté l’alliance avec l’EG, refusant de s’engager à ne pas rentrer dans un gouvernement bourgeois (PS)

      12. J’étais à ce débat et donc non, :
        perso, j’ai entendu des accords et des désaccords, ….
        mais je n’ai pas vu de « méchands »

      13. @ Charles A.
        Merci de citer vos sources, si vous en avez, qu’il est en train de négocier avec le PS pour les places à l’Assemblée et dans les ministères…ou alors n’affirmez rien.
        Je préfère m’en tenir à ce que je vois, je l’écoute et le lis sur son blog et je me fais MA PROPRE OPINION pas celle de Besancenot ou qui que ce soit. Faire la révolution dans les urnes, celle-là je sais que je peux la faire. Attendre la révolution dans la rue ou dans les esprits, c’est trop facile parce qu’elle n’aura peut-être jamais lieue. C’est comme Sarkozy et son discours écologique de Copenhague, très facile à faire parce qu’il savait que ça ne se réalisera jamais.
        Cordialement

      14. Il n’y a évidemment pas de source, ces conversations d’appareil devant par essence rester discrètes. C’est probablement une extrapolation de la part de Charles A. basé sur une des lignes de rupture entre le PdG et le NPA, à savoir que le premier refuse de répondre à l’oukase du second de s’engager à ne pas entrer dans un gouvernement avec le PS.

      15. @ Jiel

        Les sources ? Pas de communiqué bien sûr, mais des militants du PC,
        dont l’hémorragie est permanente et qui en ont soupé de soutien au système via le PS.
        La manoeuvre a même un nom : la Gauche Solidaire.
        En 1981, c’était la même chose avec Mitterrand, modèle de Mélenchon.
        En 2012, vue la crise, le retournement n’attendra pas deux ans.
        Les nouveaux gérants de la dictature capitaliste (PC/PG/PS) affronteront très vite les travailleurs.
        C’est pourquoi il faut construire une gauche révolutionnaire,
        sinon, c’est les fascistes qui tireront les marrons du feu.
        Ils ont commencé…

        Le business des politiciens du FdG c’est « peser à gauche »,
        autrement dit c’est capter des voix à gauche au premier tour
        pour les vendre au deuxième tour au PS contre places de députés et hauts fonctionnaires.
        Parler de « révolution » au premier tour, mais « par les urnes », pour préparer le deuxième…

        La révolution par les urnes ? Pas un seul exemple dans le monde.
        La révolution par le nombre et la force ? C’est toute l’histoire de l’humanité.

        Mais je ne reproche à personne de vivre d’illusions.
        Cela fait 66 ans qu’on ne vit plus en France sous la botte fasciste (1945)
        et 53 ans sans coup d’Etat (1958).
        Et les medias sont là pour que entretenir les illusions d’une société sans classe ou démocratique.
        Elles ne tomberont que dans des affrontements généralisés.

      16. @ Charles A.
        Je comprends et respecte votre point de vue, mais même si j’ai souvent envie de foncer dans le tas, je veux continuer à croire que la violence n’est pas la solution.
        J’avais 26 ans en 1981 et eu le temps de perdre mes illusions. Comme Mélenchon, j’en retiens les points positifs et je le respecte aussi pour ça : il ne renie pas son passé. Mais il est temps de passer à autre chose et il l’a compris d’où son départ du PS. Le voirt à travers le filtre de votre opinion sur Mitterand ou des médias (méchant, hargneux) vous empêche de le voir réellement et lui dénie toute possibilité d’évoluer. Notre quotidien nous montre tous les jours comme c’est rageant quand les gens ont une opinion toute faite sur vous et vous empêche d’avancer. L’exemple le plus frappant, c’est sa soit-disante méchanceté : les médias « coca cola » construise l’image et le jour où vous le voyez, vous le regardez à travers cette image et au moindre coup de colère, même si elle est justifiée, vous vous dites inconsciemment qu’ils ont raison…
        Je crois que ce sont nos idées toutes faites sur tout qui brident notre évolution.
        Belle journée à vous.

      1. Forcément, venant d’un anarchiste. Je n’irai pas jusqu’à donner ma pleine confiance à Mélenchon, mais en tout cas davantage qu’à ceux qui n’ont toujours pas compris qu’une société est structurée et que de la qualité de cette structure dépend la liberté du plus grand nombre.

      1. C’est tout ce que vous avez trouvé pour discréditer Mélenchon ? Il aurait fallu qu’il lui décoche un coup de boule c’est ça ? Et après on dit qu’il est trop hargneux…

      2. Il aurait fallu qu’il lui décoche un coup de boule c’est ça ?
        ????
        Je répète:
        « Au final je retiens que Mélanchon n’est là que pour empecher trop de voix d’aller vers Marine…. »

        Si il y en a un que je respecte, c’est Besancenot qui a cédé sa place car il ne veut pas devenir une icône…
        Voici le contenu du courrier d’Olivier Besancenot :
        «Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre propre vie, souffrant des mêmes maux.

        Défiez vous autant des ambitieux que des parvenus; les uns comme les autres ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables…

        Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages; le véritable mérite est modeste et c’est aux électeurs à connaître leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter.»

        Tu peux te mettre en colère, Melenchon est au pouvoir depuis 1986……. Il a été ministre sous le gouvernement de Jospin, comme revolutionnaire il y a mieux. C’est un idiot utile qui n’est là que pour attirer, je suis désolé de le dire, des gens comme toi.

      3. Hé coco, Besancenot je le trouvais très sympathique jusqu’au moment où je me suis dit qu’être révolutionnaire tout en jouant le jeu de la démocratie représentative, c’était un peu incohérent. Je crois que je ne le suis pas. J’essaie de soutenir ceux dont je crois qu’il me représenteraient au mieux, tout en me tenant prêt à prendre ma responsabilité quand il y aura lieu. Ce sont deux choses différentes.

      4. ah oui !!!
        j’ai oublié de dire que je ne votais plus……
        ni pour Besancenot , ni pour mélanchon ni pour qui que ce soit d’autres…

        Besancenot a ma sympathie juste par ce qu’il a su cédé sa place, c’est tout…..

        E tant que tout ce systeme ne se sera pas écroulé comme un chateau de carte, il n’y a rien a espéré…

      5. Je viens d’écouter le débat,fort intéressant car stratégique.
        Besancenot dit exactement l’inverse de Mélenchon: « il faut abolir l’appareil d’Etat tel qu’il est », « faire la révolution par en bas, pas par en haut ».
        Et surtout, Besancenot comme n’importe quel autre militant révolutionnaire sait qu’il n’y a jamais eu nulle part de « révolution par les urnes ».
        Seulement par le nombre et la force, disent les Principes Fondateurs du NPA.
        Le NPA fait aussi un bilan lucide du Mitterrandisme, aux antipodes des rêveries dont l’élève de Tonton fait profession.

      6. Besancenot donne son aval à la candidature de Jean-Luc Mélenchon…

        Les vieux politiciens professionnels du PG racontent cela depuis toujours, n’ayant aucun soutien dans la jeunesse…
        Il suffit d’écouter: Besancenot récuse le programme réformiste, l’alliance avec le PS pour aller à la soupe. Donc la candidature!

    3. Mélenchon et autres politiciens professionnels ne cherchent qu’ à capter nos votes
      au premier tour pour les échanger au second contre des places auprès du PS,
      partout où ils pourront recommencer la gauche caviar…avec DSK, Aubry ou autre.

  42. Vu qu’à cette heure les avocats de DSK lui auraient trouvé un emploie du temps non conforme aux accusations de la victime, il est facile de vérifier tout ça sur les enregistrements de vidéo surveillance de l’hôtel.
    Le comportement des différents acteurs au passage de la porte de la chambre doit aussi être révélateur!
    Il nous faudrait donc ces images dont dispose la police new-yorkaise, et qui oriente leur opinion.
    S’il faut attendre comme pour les images du pentagone, là on pourra commencer à avoir des doutes…….

    1. Scoop repris sur toutes les radios du matin :
      la police new-yorkaise serait en possession d’images de vidéosurveillance de la sortie de la chambre, sur lesquelles on verrait d’abord la jeune femme sortir « complètement paniquée », suivie de DSK tout aussi « paniqué » ?
      Ces images, notons-le, pas un journaliste ne les a vues de ses yeux vues………

  43. un gars qui se qui se présente pour l’élection présidentielle
    grand favori, inculper pour agression sexuelle, c’est quand même pas rien

    on voit qu’il est dangereux de laisser le pouvoir dans les mains d’un petit groupe de malades
    Et c’est pour ça que quelque soit le système future qu’on mettra en place
    il faut donner plus de pouvoir aux peuples c’est a dire a la majorité des gens.

    et non pas que le rôle du peuple s’arrête a glisser un bulletin dans une urne
    ce qui est une grande arnaque
    car le gars qui est élut après il décide ce qu’il veut

  44. En Belgique Mr Reynders pense que le FMI doit rester Européen

    Reynders : l’Europe doit « continuer » à diriger le FMI

    lundi 16 mai 2011, 15:52 ( Belga)
    L’Europe doit « continuer » à diriger le Fonds monétaire international et de préférence avec « quelqu’un qui assure un mandat complet », a estimé lundi le ministre des Finances Belge Didier Reynders, alors que le débat sur la succession de Dominique Strauss Kahn est déjà lancé. « Il est préférable que l’Europe continue à occuper ce poste et ce qui serait préférable, c’est qu’on le fasse avec quelqu’un qui assume un mandat complet », a-t-il expliqué à son arrivée à Bruxelles pour une réunion des ministres européens des Finances. « L’Europe est le premier actionnaire du FMI », a-t-il souligné, en rappelant l’équilibre trouvé avec les Etats-Unis, à qui revient en contrepartie traditionnellement le poste de président de la Banque Mondiale.

  45. Plafond de la dette atteint: des mesures d’urgence prises aux Etats-Unis

    WASHINGTON – Le Trésor des Etats-Unis a annoncé lundi de nouvelles mesures financières d’urgence pour permettre à l’Etat fédéral américain de continuer à fonctionner alors que la limite légale de la dette publique devait être atteinte dans la journée.

    Le ministère va cesser temporairement d’alimenter autant qu’il le devrait des caisses de retraite de fonctionnaires, écrit le secrétaire au Trésor, Timothy Geithner, dans une lettre adressée au chef de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid, et aux principaux dirigeants du Congrès.

    Ces mesures, n’ont aucune implication sur le versement des pensions dues actuellement, mais sont prévues par la loi afin d’empêcher que la dette publique américaine soumise au plafond légal ne dépasse la limite fixée actuellement par le Congrès à 14.294 milliards de dollars.

    Selon le Trésor, elles dégageront une marge de 224 milliards de dollars, permettant à l’Etat de continuer d’émettre des titres de dette selon le calendrier prévu, jusqu’au 2 août, sans augmenter son endettement net.

    Après cette date, l’Etat ne pourra plus fonctionner si le plafond de la dette n’est pas relevé, comme le demande le Trésor au Congrès avec insistance depuis le début de l’année.

    Il se retrouverait alors en situation de défaut de paiement sur certaines de ses obligations, ce qui aurait des conséquences économiques catastrophiques, écrit M. Geithner.

    Je rajoute

    Un DSK qui s’apprêtait à divulguer qu’une grave crise partant des USA était à venir, çà tombe bien.
    Un américain à la tête du FMI, et un ancien de Goldman Sachs en remplacement de JC Trichet

    Wouahhh !!!

    1. http://www.marianne2.fr/hervenathan/Affaire-DSK-ce-sont-les-Grecs-qui-vont-souffrir-en-premier_a103.html

      extraits :

      .. »La parole du FMI, la crédibilité de ses équipes d’analystes doit donc contrebalancer les affirmations contraires, comme celle de l’économiste américain Nouriel Roubini , que le défaut partiel de la Grèce est désormais inévitable. Or la voix du FMI, c’est son directeur général. L’effacement de DSK va rendre le FMI inaudible et ouvrir la voie au déchainement de la spéculation. On devrait donc voir le prix des CDS (crédit default swap) sur la dette grecque s’envoler, le taux de rendement exigé sur les obligations grecques sur le marché secondaire dépasser les 15%, etc. Tous cela va évidemment enrichir certains qui ne sont pas spécialement des amis des Grecs, peut-être Roubini lui-même, soupçonné de « vendre » du conseil » sur la dette grecque. .. »

      … »1er directeur général adjoint qui assurerait l’intérim, pour quelques semaines seulement puisqu’il est lui-même démissionnaire. Or John Lipsky est non seulement américain, mais en plus il a fait carrière dans la haute banque américaine : JP Morgan et Salomon Brothers, dont il a été le chef économiste. Avec un tel pedigree, il va être difficile de faire croire aux Grecs que le Fonds monétaire international continue à ne leur vouloir que du bien !  »

      si la vilaine non-fée Morgane est dans le coup, je vais être tentée par la théorie du compl ….
      chuttttt …

  46. Quand même, des zones d’ombre …
    Où on parle (première fois que j’entends parler) d’un déjeuner avec sa fille :
    http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0201372788899-affaire-dsk-comparution-imminente-devant-le-juge-new-yorkais-163566.php

    Comprends pas.
    Avant que d’embarquer quelqu’un menotté devant les caméras du monde entier, on vérifie, quand même, son heure de départ (taxi ?) et son agenda (repas avec sa fille, facile à retracer) et on compare avec la déclaration de la femme de ménage et des témoins de l’hôtel …
    Idem pour le scenario de ‘la fuite’ : pour quelqu’un qui fuit, téléphoner à l’hôtel pour demander de rapatrier son téléphone portable, faut le faire.

    Y a vraiment des trucs qui tiennent pas debout, dans ce ‘story telling’ qu’on nous vend, sans parler évidemment de ‘complot’.
    Un obsédé sexuel (ce qu’il semble être, y compris violemment) n’est évidemment pas cohérent.
    Mais là, ça fait beaucoup, je trouve.

    1. « zones d’ombre »: terme souvent employé pour évoquer « ce qui s’est réellement passé »…
      Et si DSK est mis hors de cause, quel boost pour sa carrière, l' »homme que l’on a voulu abattre », « qui veut la peau de DSK? », « DSK 1, US 0 » et sa réhabilitation fera taire toute mention de ses « penchants »…
      Il y a une carte à jouer, là.

      1. C’est mal parti, le procureur demande une peine de 47 ans de prison contre lui!
        Soit 25+15+7 ans de prison.Une autre plainte serait instruite à New York pour
        une autre tentative de viol.Et à l’instant en France une plainte est également déposée
        contre lui.
        La boite de pandore est ouverte et ne se refermera plus.

    2. « Y a vraiment des trucs qui tiennent pas debout »

      c’est plutot vos raisonnements qui ne tiennent pas debout..l’ agression a eu lieu à midi!

      1. @ CHR :
        C’est bien ce que je dis : ça ne tiens pas debout.
        Si les flics font leur taf, ils n’annoncent pas ’13h’, pour ensuite rectifier ’12h’.
        Genre, ‘excusez nous, on s’est planté de com’, on est des gros blaireaux, 48h plus tard, on sait plus trop’ …
        C’est sûr.
        Et puis l’agression a eu lieu à 12h, à poil et sortant de la douche et à 12h30 il part de l’hôtel, tout bien habillé, les valises faites (c’est plus super-obsédé mais super-rapide le DSK) … pour aller directement à l’aéroport ?
        Ben non, pour aller bouffer avec sa fille et ensuite prendre son avion, qu’il avait réservé longtemps avant. Même qu’il téléphone à l’hôtel pour s’enquérir d’un de ses portables oublié dans sa chambre.
        Pareil pour les preuves ‘indiscutables’ selon la police lié à son ADN, alors que dans le même temps, on déclare qu’il faut 72 heures pour avoir les résultats.
        Et je trouve que la police fait beaucoup de fuites et de déclarations totalement affirmatives dès le départ : à la limite, DSK aurait presque tué une blanche et serait noir, tellement leur sur-réaction est délirante …
        De deux choses l’une : soit DSK est un obsédé sexuel doublé d’un schizophrène totalement dissocié (ma tête ne sait pas ce que fait mon corps et inversement) et dans ce cas, il lui faut un psychiatre et des barreaux, soit y a des craquelures dans le beau gâteau qu’on veut nous faire croquer.
        Je redis : y a des grumeaux dans le brouet qu’on veut nous faire avaler et j’attends de voir qu’on réponde à ces boursuflures.
        Je me contrefous du personnage DSK. mais le contexte, lui, est important.

      2. Assez d’accord avec vous Zebu. Intuitivement, je sens qu’il y a un truc qui cloche dans cette affaire, malgré le cursus accablant du bonhomme. Je n’ai pas une once de sympathie pour DSK mais comme vous le dites, le contexte est des plus particuliers. Soyons vigilants…

    3. @ZEBU
      ça ne sert à rien de jouer au cluedo. On n’a pas les éléments. On a ce que rapportent les médias d’après ce que leur rapportent des policiers.

      1. J’entends bien, Kerjean.
        Mais faut avouer que y a des trucs qui font tiquer …
        Pareil pour l’histoire des autres affaires en série, étouffée depuis 3 ans (!) au Sofitel.
        Et subitement, avant une réunion très importante, en pleine crise financière et monétaire, il y en a une que le Sofitel n’arrive plus à étouffer ?
        On dit tout et son contraire, dans cette histoire.
        Jusqu’à preuve du contraire, j’ai du mal à gober ce qu’on nous tend, genre ‘paquet cadeau !’, c’est tout.

      2. @Zebu

        plus ça avance plus je pense qu’on a affaire au classique grand bourgeois, sûr de son impunité, de sa baraka et qui force une boniche. Comme dans le bon vieux temps.
        Il va en prendre plein la gueule. Parce qu’en plus, elle est noire. Et ça aux US, à New York, ils ne laisseront pas passer.

      3. « Comme dans le bon vieux temps. »
        Ce serait effectivement une explication ‘sociologique’. Sauf qu’elle serait un peu trop figée pour être vrai complètement : justement, on n’est plus, complètement, dans le ‘bon vieux temps’.
        Il est possible que DSK n’ait pas tenu compte des évolutions.
        C’est cela, qui me surprendrait.
        Ce qui rendrait encore plus sordide la situation car encore plus décalée d’avec les transformations sociologiques quant aux moeurs et aux normes acceptées concernant la sexualité et ses ‘déviances’ (au sens de la norme sociale).
        Les ‘nouveaux maîtres’ n’auraient pas le souci qu’avaient les ‘anciens maîtres’ non pas de la norme sexuelle mais bien de leur position sociale : leurs comportements sexuels, par leurs déviances, ne devaient pas remettre en cause leur domination sur laquelle repose la norme sociale.
        L’hybris des (nouveaux) puissants les conduirait à transgresser les limites que l’univers leur octroie pour déchainer la némésis sociale : la destruction, pour garantir l’ordre social, quand bien même celui de la domination par les puissants.
        Mouais …
        Je vois une autre figure, qui m’inspire plus, concernant DSK : celle du bouc émissaire, le bouc étant une figure ambivalente par excellence.
        Sacrifions tous ensemble sur l’autel médiatique ce bouc de DSK et retrouvons la paix sociale que celui-ci, comme figure des ‘nouveaux maîtres’, contribuait à perturber.

        Oui, mais non, je peux pas, j’ai piscine.

    4. @Zébu

      Les grands pervers sexuels sont des personnes extrêmement cohérentes, détrompez-vous.
      Elles ne commettent généralement que très peu d’erreur dans leur parcours criminel, toute leur intelligence — et ce sont souvent des personnes d’une grande intelligence — étant concentrée sur la préservation de l’équilibre quasi schizophrénique des deux personnalités (le malade et la personne « normale »). C’est la raison pour laquelle, contrairement à l’image d’Epinal du violeur désocialisé, nombre de délinquants sexuels sont au contraire parfaitement intégrés, tant du point de vue familial que professionnel. D’où le fait également que, la plupart du temps, les personnes de l’entourage se trouvent atterrées d’apprendre par la Police qu’il aurait commis tel ou tel acte répréhensible qu’elles affirment immédiatement, et souvent en toute bonne foi, « ne pas lui ressembler ».

      Attention, je ne dis ici que Dominique Strauss-Kahn est un délinquant sexuel (ni même que les ténors du PS sont en toute bonne foi atterrés !) — même si, pour être très honnête, je ne vous cache pas que mon opinion ne va pas vers la thèse du complot. Ce que je dis en revanche, c’est que les grands criminels sexuels savent intuitivement très exactement quoi faire en cas de danger, précisément parce que leur jouissance nait tout autant de la transgression effective que du frôlement avec la sanction toujours possible. Ce qui, dans l’hypothèse où l’accusation fournirait les preuves de la véracité des chefs d’accusation contre DSK, prouverait comme quelqu’un l’a suggéré un peu plus haut, qu’inconsciemment il a sans doute cherché se faire prendre.

      1. @ Martine :
        Oula !! martine, je ne dis pas que les obsédés sexuels ne sont pas schizo ni dissociés (je dis d’ailleurs exactement cela plus haut) ni même que je sois ‘étonné’ qu’un DSK si bien intégré puisse l’être (concernant nos élites, plus rien ne m’étonne).
        Mais pour le coup, à supposer même qu’il arrive à mettre à distance son double obsédé, je dis simplement que DSK est super-rapide, entre 12h et 12h30, pour partir de l’hôtel, lui qu’était à poil et sortant de la douche auparavant.
        Et que le frolement de la sanction, c’est plus du frottement en l’espèce : c’est le couperet. 70 ans de tôle. Qu’on vienne pas me dire qu’un avocat comme DSK ne savait pas combien le frolement était ô combien sanctionné aux US, comparativement en France (alors même qu’il avait déjà des affaires, plus graves, en France).
        Sinon, le coup de la part dissocié qui se fait prendre pour se faire châtier/soigné par la part non-dissocié, bien que non spécialiste en psy, cela me paraît gros, non ?

      2. @Zébu

        Les délinquants sexuels ne sont pas idiots Zébu, ils savent parfaitement que la prison c’est pas l’endroit le plus rigolo de la terre. Est-ce que cela les empêchent de connaître des viols, des incestes, des actes pédophiles ? Non. Le besoin maladif de contraindre l’autre est plus fort que la peur et c’est lui qui commande. Nous avons malheureusement en France très peu de culture de la délinquance sexuelle et une tolérance extrême vis-à-vis de ces forfaitures, ce qui fait qu’à chaque affaire de ce type, on lit et on entend toujours les mêmes âneries dans les journeaux : « bah, n’importe quoi, avec l’argent qu’il a il aurait pu se payer autant de call girls… », « et puis d’abord, la fille n’était-t-elle pas un peu consentante… ? », « Avec sa mini jupe, est-ce qu’elle ne l’a pas un peu provoqué aussi… », « C’est un bon père de famille, il y deux enfants très gentils et une femme charmante, je n’y crois pas du tout », « Un ministre, pensez-vous ! » Autant de phrases qui donne le sentiment d’appartenir à un autre siècle.

        Mais laissons. Admettons plutôt que je vous suive quant à vos doutes. Ou a ceux de BHL ce matin. Entre parenthèse, vous ne trouvez pas que le soutien en chef de Roman Polanski n’a pas été très prompt à réagir sur ce coup là… Peut-être certains du côté des défenseurs de Dominqie Strauss-Kahn auraient-il préféré ne pas trop l’avoir comme plaideur à leur côté, celui-là…). Bref. Toujours est-il, qu’incohérences supposées du NYPD ou pas, il va quand même bien falloir à un moment sortir du flou et avancer des noms quant aux auteurs présumés du complot contre DSK ? Alors qui ? Les Etats-Unis ? Sérieusement Zébu, vous pensez que la CIA aurait monté un tel scénario juste pour faire tomber le patron français très peu socialiste du FMI. A quelques semaines de la fin de son mandat ? Alors que toute la France et tous les français derrière leur presse national allait aussitôt entonner (la preuve) le refrain du soupçon contre les dirigeants américains, avant même celui contre Claude Guéant et l’Elysée. Avouez que ce serait plutôt mal joué dans ce cas, parce que là concrètement, avec un bon gros soupçon sur leur tête et Angela Merkel + les pays émergents dans les starting-block, je ne vois pas bien comment les US pourraient bénéficier d’un gentil laisser passer international pour récupérer la présidence du FMI. Mais bon.

      3. @Martine: Enfin quelqu’un qui remarque au milieu de ce défilé de « mais il pouvait très bien s’en payer des putes » que le principe du plaisir pervers est dans la transgression, et le fait de prendre une personne non consentante en est une.

        @zebu : 12h23 il signe le registre de sortie de l’hotel. Très court mais pas infaisable. Comme toi j’ai vu cette heure d’aggression fluctuer, ce n’est jamais très crédible.

      4. @ Martine :
        La prison, certes, mais la prison à vie (70 piges), c’est pas tout à fait pareil : si les délinquants sexuels ne sont donc pas idiots, ils devraient plutôt ‘préférer’ délinquer … en France. C’est d’ailleurs une grande honte qu’en dehors de viol d’enfant (et encore) même les multi-récidivistes de viol de femmes soient condamné si ‘peu’ (en durée). Et que le suivi psy systématique, en interne comme à l’extérieur de la prison ait si peu de moyens …
        Il est vrai aussi qu’avec BHL et Polanski, DSK n’a pas besoin d’ennemis.

        Pour le ‘complot’, je n’ai pas été de ceux qui ont évoqué la CIA : pas besoin de tant pour si peu, avec un tel ‘casier’ offert.
        Mais je pose la question du ‘pourquoi maintenant’, alors même que l’on sait que le contexte actuel est plus que tendu sur la question financière européenne (DSK devait justement s’envoler pour l’Europe sur ce sujet), alors que le directeur du FMI a des positions plus qu’équilibrées concernant ce sujet et bien d’autres (que Paul a évoqué justement dans son billet : nouveau bretton woods, dette américaine, …).
        DSK s’est récemment répandu sur la dette américaine et la nécessité que les US fassent quelque chose de sérieux.
        A qui profite le crime ?
        Pas à Sarko, qui perd ainsi son ‘meilleur ennemi’ et qui n’attendait que l’imprematur socialiste de la primaire pour balancer ses ‘coups’ (et pas que tordus, apparemment).
        Pas forcément non plus aux candidats socialistes restants, dont l’ombre du ‘dépravé sexuel’ que pourrait être DSK planera sur les débats, les français exigeant un certificat de ‘moralité’ pour ceux-ci rigoureux.
        Pas au FMI, qui venait de retrouver quelques marges de manoeuvre face aux US et une liberté de langage inaccoutumée.
        Mais bien aux US.
        Où DSK fut arrêté : s’il l’avait été ailleurs dans le monde, soit l’affaire aurait été étouffée (malheureusement, je m’empresse d’ajouter), soit il aurait été inculpé mais très probablement laissé en liberté sous caution. Le fait que ce soit aux US n’est pas ‘anodin’, me semble-t-il, alors même qu’il traine des ‘affaires’ un peu partout.
        Les US ont tout intérêt à ce qu’un type comme DSK, partisan d’un rééquilibrage mondial, y compris monétaire, entre les US et le reste du monde (mais aussi face à l’UE et l’euro) ‘disparaisse’.
        On ne me fera pas croire non plus que la police américaine va arrêter en toute urgence le directeur du FMI sans avoir à minima l’aval des autorités politiques US, qui aurait pu tout aussi bien le laisser partir puis lancer un mandat d’arrêt international : non, en lieu et place, l’arrestation, médiatique. Pour que même s’il s’en sort, que l’opprobe demeure.
        Et qu’il démissionne (ou soit démissionné) de son poste : ‘une fois, ça passe, pas deux’ pourrait ainsi dire les US …

        Maintenant Martine, regardez bien les prétendants.
        Ne vous fiez pas à leurs nationalités, potentiellement européennes : la nationalité, dans la finance ne signifie plus rien.
        Regardez bien.
        On a déjà, chez les européens (je ne crois pas, en l’absence de DSK pour la négocier, une succession vers les pays émergents), qui devraient défendre leurs ‘positions’ :
        – un directeur de chez Deutsche Bank
        – le directeur de la BERD
        – et … Christine Lagarde, qui a fait toute sa carrière aux US.
        Rien que ces trois là sont ‘suffisants’ pour Washington et Wall Street pour prendre le poste.
        Dernière chose : le prochain G8 sera préparé par Lipsky, directeur adjoint, ancien de chez … JP Morgan.
        Et ce, juste avant le G8 (dans 10 jours) !!
        Evidemment, trouver un remplaçant digne de ce nom en si peu de temps, c’est impossible : il faudra bien que son directeur adjoint ‘fasse le job’, à savoir négocier les plans d’aide pour les pays européens (certains parlent même d’une renégociation moins favorable, notamment pour l’Irlande) …
        Et pour finir, pendant ce temps, Mario Draghi se rapproche de la BCE : ancien vice-président de Goldman Sachs, quand même …

        Reprenons :
        – directeur ‘actuel’ du FMI : ancien de JP Morgan
        – futur directeur de la BCE : ancien de GS
        DSK, avec son profil si capitaliste, n’appartient cependant pas tout à fait au sérail de la finance anglo-saxonne (et n’en défend pas complètement les intérêts étroits).
        Donc exit.
        Si ce n’est pas un complot, cette affaire arrange en tout cas pas mal de monde, mais d’un même monde : celui de la finance anglo-saxonne.

        Coïncidence troublante, que ce pervers de DSK se soit fourvoyé si bien à un si beau moment, n’est-il pas ?

      5. à Martine
        Non, les hommes qui abusent des femmes ne sont pas spécialement plus cohérents, certains sont simplement méchants, d’autres bêtes et méchants, voire même surtout bêtes….
        Les malades sexuelles peuvent tout à fait être limités intellectuellement, sauf que de cet handicap d’intelligence, alors ils se font prendre et leur carrière de pervers sexuel ne peut donc pas trop durer …

      6. @zébu

        Admettons qu’il y ait eu piège.
        Le piège tendu ne pouvait fonctionnait qu’à partir du moment où « on » pouvait présupposé que la cible tomberait dedans. Vous êtes d’accord, n’est-ce pas ?

        Ce qui m’amène à vous poser quelques questions (quatre en fait) :

        1/Que le violeur soit piégé vous importe-t-il donc bien davantage que le fait que nous ayons réellement affaire à un violeur potentiel ?

        2/Le rapport de force entre Nations vous obnubile-t-il au point de ne pas être trop regardant sur les rapports de force entre personnes ?

        3/Comment des socialistes peuvent-ils se prévaloir de l’égalité entre hommes, entre hommes et femmes, s’ils acceptent que dans leurs rangs, au plus haut de leurs rangs, un homme dont, de l’aveu de ses petits camarades de Solférino, il valait mieux ne jamais le laisser seul dans une chambre d’hôtel ?

        4/Comment ce socialisme sans âme pourrait-il une alternative crédible au Capitalisme ?

      7. @Cécile

        Oui.
        J’insistais seulement sur l’intelligence de certains, parce que l’incrédulité est du public est alors plus grande. Par exemple Zébu, qui est un garçon très intelligent et uniquement obsédé par JP Morgan, répète comme pris de stupeur « 70 ans de tôle » comme si un violeur intelligent ne pouvait pas l’avoir oublié.

      8. @ Martine :
        Tout à fait. Sinon, ‘on’ aurait trouvé autre chose. Mais ‘on’ va toujours au plus simple et le plus simple, en la matière, pour DSK, c’est cela.
        Réponses (au grand quizz) :
        1/Que le violeur soit piégé vous importe-t-il donc bien davantage que le fait que nous ayons réellement affaire à un violeur potentiel ?
        Non oui non.
        J’explique. Non, car nous parlons alors de l’humaine condition. Oui, car le fait de piéger le personnage de DSK (pas l’Homme) indique bien à quel niveau de dangerosité nous aurions atteint pour tous les hommes, et nous rejoignons alors l’humaine condition sur ce plan. Non, car DSK est un postulant à la fonction suprême de notre démocratie française : en soit, la question ne peut donc pas être que ‘privée’ (liée à l’homme et ses maladies) mais bien au politique.
        Ceci dit, je précise que le mot ‘réellement’ n’est pas nécessaire (il vient contredire ‘potentiel’, qui est suffisant, à l’heure actuelle).

        2/Le rapport de force entre Nations vous obnubile-t-il au point de ne pas être trop regardant sur les rapports de force entre personnes ?
        Non et oui. C’est Jaurès qui déclarait, quand les guesdistes vomissait sur Dreyfus (parce qu’officier, traitre et … juif) qu’avant d’être un bourgeois, c’est la justice qu’il fallait défendre en Dreyfus et qu’à chaque fois que la justice était atteinte, on devait y trouver les socialistes. Oui, si le rapport de force ne concerne que deux individus, quand des rapports de force entre nations pourraient en concerner des milliards.

        3/Comment des socialistes peuvent-ils se prévaloir de l’égalité entre hommes, entre hommes et femmes, s’ils acceptent que dans leurs rangs, au plus haut de leurs rangs, un homme dont, de l’aveu de ses petits camarades de Solférino, il valait mieux ne jamais le laisser seul dans une chambre d’hôtel ?
        Non, c’est certain. Parmi nos élites, y compris ou notablement socialistes, on considère ceci comme des ‘pécadilles’, relevant du domaine ‘privé’. Il est vrai que quand on sait que Mitterrand a eu un passé vichiste, on relativise pas mal de choses, au PS …

        4/Comment ce socialisme sans âme pourrait-il une alternative crédible au Capitalisme ?
        Très difficile … ‘Crédible’, surtout. Alternative, on peut toujours s’arranger avec l’éthique.
        En fait, tout dépend du niveau d’alternative : on peut malheureusement prôner l’alternative politique sans pour autant prôner l’alternative à la domination sexuelle. On sépare ‘politique’ de ‘sexe’, tout simplement. Comme le fait, d’ailleurs, le capitalisme … 🙂

        PS : je ne suis pas très intelligent. La preuve, je suis effectivement saisi de stupeur qu’un mec comme DSK, que je n’apprécie pas mais dont je ne m’aventurerais pas à dire qu’il est abruti, puisse ne pas avoir intégré cela. Ce n’est pas ‘je risque ma vie’ (peine de mort, dont le risque ‘excite’ même certains) mais ‘je risque de finir ma vie au fond d’un trou’ : c’est pire que tout, surtout pour un ‘jouisseur’. Faut-il que la pulsion de domination sexuelle soit forte pour recouvrir tout cela … (pulsion de mort ?).

  47. bonjour,

    « des faits contestables »

    c’est exact : c’est quasiment parole contre parole, puisqu’il n’y a pas de témoin, sous le titre « tentative de viol »
    contre dsk, sa « fuite » précipitée, et d’éventuelles traces adn je crois, ou sa réputation qui était un secret de polichinelle : faisceaux de présomptions.

    « des implications politique et économiques importantes »

    Attali l’enterre peut être un peu vite…
    Concernant la présidentielle française, il est tout aussi possible que cela booste les sympathies, voire lui permette d’esquiver les primaires PS.

    « Pour le FMI, c’est le retour à courte échéance à une politique plus libérale et moins socio-démocrate. »

    SK changeait quoique ce soit à la politique du FMI?!
    Vous agrémentez les soupçonneux sur cette « affaire »… 🙂

    En fait, les usa ont un veto au fmi (minorité de blocage, 17%, de mémoire) : « sa » politique devait donc être certifiée conforme. Après tout, peut être qu’il réussissait à temporiser la restructuration, redonnant au marché une nouvelle chance de repartir sans trop de pertes, mais les gagnants, ce sont les banques allemandes et françaises (et anglaises…), elles même fortement liées à la finance us…
    Car la restructuration, qui s’accompagnera de privatisations, c’est la politique du fmi quand le temps presse (sinon, çà s’appelle « nécessaire réforme », que SK a opportunément saluée en Tunisie(ben ali), en Egypte(moubarak), et un peu partout ailleurs. Récemment, SK s’inquiétait pour les marchés et les réformes des pays « en révolution ». Bon, en même tps, c’est son job de directeur du fmi, mais il n’a pas l’air de détester çà…).
    Et que le fond monétaire international s’intéresse à une monnaie internationale (maintenant que le $ fait des vrilles), c’est assez normal… cependant la monnaie internationale basée sur les DTS est assez différente de celle exposée par mr du Jonchay, ne serait ce parce qu’il s’agit d’un panier de monnaies.

    Pas de changement politique ou économique important en europe, à mon avis (la restructuration était prévisible).
    Et même s’agissant de la présidentielle : au pire il y a des remplaçants, de toute façon il ne s’agit que d’appliquer. A moins de négociations sous le manteau qu’effectuait SK nommément…
    Connaît on les raisons de sa présence à cet hôtel?c’est son domicile?
    Il devait quitter ses fonctions bientôt, non?

    Mr Jorion : Dsk plus « social démocrate que libéral », franchement, vous devriez faire un billet pour expliquer la différence entre les deux quant à la pratique, personnellement, je n’en vois aucune, la social démocratie étant le libéralisme concocté sous Adenauer, pour servir de vitrine face au communisme : c’est du décor, un genre de maison potemkine. Pour un peu, je croirais que vous le défendez…

    bien à vous

    1. C’est du grand n’importe quoi ! Il est fini maintenant ! En prison pour un bon bout de temps ! Il serait suicidaire pour le PS de l’attendre…la politique, ce n’est pas une affaire d’amitié…regardez Michael Jackson…encore lui, il n’a pas mis les pieds en prison…il était innocent (d’après le jury et quelques enquêtes menées avec des rétractations des accusateurs)…il n’a pas eu le temps de remonter la pente (il allait le faire, mais à quel prix !)…c’est pour le bien de la France que son équipe de communication devrait annoncer qu’il ne se présente pas en 2012…et maintenant ! Sinon c’est Le Pen à 30 % au premier tour bientôt avec en plus le probable défaut de la Grèce, de l’Irlande, du Portugal…et là je ne vois pas comment l’Elysée pourrait lui échapper…

      Parfois je suis superstitieux…vous savez que le Maréchal a été appelé à la rescousse en 1940 à l’âge de 84 ans…devinez l’âge qu’aura papa Le Pen l’année prochaine….

      1. Je n’essaye pas de faire une comparaison entre Le Pen et Pétain…c’est juste une analogie…

      2. Le grand n’importe quoi, c’est plutôt de vendre la peau de l’ours avant même d’acheter un fusil et que la chasse soit ouverte…

        SK’D est en détention parce que la juge craint qu’il ne fuit, en france d’où les extraditions sont compliquées. Si prison il y a, ce sera après le verdict.
        Michael Jackson était un chanteur pop, pas un économiste reconnu, directeur du fmi, possible candidat aux présidentielles françaises : sur celles ci cela n’aura pas d’impact. Parallèle pour parallèle, Polanski ne s’en est pas trop mal tiré. Un SK’D innocenté ou « victime de l’arbitraire us » serait même favorisé.

        Qt à lepen…
        Le fn a perdu les 2/3 de ses militants depuis 98
        le plus haut score jamais atteint par le fn aux présidentielles est – de 20%, en 2002 (chirac+ de 80%). Car faire un beau score au premier tour ne change rien au fait que le fn n’a aucune réserve de voix supplémentaires au second tour (contrairement au front anti-fn : le fn est le parti qui suscite le plus de rejet de la part de l’électorat)
        Tous les sondages actuels, comme toutes les élections passées (lors des cantonales, malgré sa présence médiatique, il n’a pas dépassé les 5%) donne lepen perdant, quelque soit le cas de figure (face à SK’D, à Aubry, Hollande, Sarkozy…et certainement à bien d’autres).
        Il est vrai que des sondages un an avant le vote, çà ne veut rien dire : c’est juste le reflet des élections précédentes : malgré un soutien médiatique, depuis trente ans, ce parti est dans les choux.

      3. @ Sylla :
        Concernant le FN, tu risque d’avoir mal aux fesses, au réveil …
        Car contrairement à ce que tu annonces, il progresse, notamment aux dernières cantonales, élection type locale où il se casse toujours la gueule.
        5% ??

        15,06% au 1er tour.
        Plus de 20% dans plus d’un tiers des départements.
        Et même au second tour, il se maintient avec 11,57%.
        http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_cantonales_fran%C3%A7aises_de_2011

        Pour rappel, en 2008, le FN faisait effectivement … moins de 5% au 1er tour (4,85%) et quasi absent au second (0,16%). Il y a donc trois ans, le parti était sur le point de couler, comme son siège.
        Depuis, MLP est passée par là et la crise aussi …
        Sans compter, aussi, la progression des abstentionnistes : de 35% au 1er tour en 2008 à … 55% en 2011 !!
        Rien n’indique aussi que les niveaux de participation seront aussi élevé qu’en moyenne (80%). Or, plus le niveau de participation est faible et plus il profite au FN (peu de désaffection dans ses rangs). Encore un paramètre que tu n’intègres pas …

        Sylla, non seulement, il ne faut écrire n’importe quoi (5% … wake up !! on est en 2011!!) mais en plus, faut prendre en compte le contexte.
        Désolé, mais t’es à la ramasse là.

        PS : la question n’est PAS de savoir si oui ou non, sauf catastrophe (toujours possible : on a bien eu Pétain en 40), MLP peut ‘gagner’ aux présidentielles mais bien de savoir ‘combien’ elle pèsera sur l’échiquier politique puis sur les législatives, qui sont très importantes.
        JM LP a ‘maintenu’ son score en 2002 au 2nd tour, avec 17%, malgré la campagne médiatique.
        Si MLP fait plus, bien plus, au 1er tour en 2012, non seulement il est possible que son score se maintienne aussi mais augmente au 2nd : elle a réussi à lever le ‘frein’ psychologique de la honte de voter pour le FN.
        Et un FN, même vaincu à 30 ou même 25%, en progrès, ce n’est pas pareil qu’en 2002, pour la suite, avec une présidente jeune, femme, au coeur d’une crise qui s’aggrave et perdure : tout l’avenir devant elle …

      4. Zébu :
        5%, ou à peu près : la participation a été historiquement basse (tjrs de mémoire, 55%, soit en gros son score/2 : 5.7% c’est assez précis maintenant?), comme quoi le fn (ou autre) mobilise que pouic.

        faut prendre en compte le contexte.

        bien sûr…
        je répète :
        1/ le fn est passé de 0.18% à 10.95% (score qu’il n’a pas vraiment quitté depuis) en 84 suite à sa mise en avant par les médias.
        2/ le fn n’a quasiment aucune réserve de vote pour le second tour contrairement à son éventuel opposant (+de 80% pour Chirac : c’est pas assez?!? vous au contraire trouvez que « lepen s’est maintenu au second tour »! l’abstention est passé de 70 à 80 : 10 pts pour chirac!!)
        3/ le fn a perdu 2/3 de ces militants depuis 98.
        4/ tous les sondages le donne perdant, à tel point que même sarkozy est largement donné gagnant face au fn.

        Encore quatre paramètres que vous n’intègrez pas.
        Et j’en oublie sûrement (ah, oui! les kilomètres de casseroles…le parrain de mlp a été condamné pour proxénétisme, c’est du beau çà qd même!)

        « PS : la question n’est PAS de savoir si oui ou non, MLP peut ‘gagner’ aux présidentielles mais bien de savoir ‘combien’ elle pèsera sur l’échiquier politique puis sur les législatives, qui sont très importantes. »
        oui*, mais vous avez raté une marche : son traitement médiatique (il y en a pleins qui sont bien plus rarement invités à s’exprimer) ; elle ne pèse que si « on » lui tend le micro ; et officiellement, « on » lui tend le micro parce que a/ les sondages la donne présente au scd tour b/ une percée du fn lors des cantonales. a/ les sondages faits comme ils sont fait, montrent plus le résultat des précédentes élections que des futures (pifomètre au carré. En plus une bonne partie des gens se décident au dernier moment) b/ Il n’a percé que pouic, eu égard à la variation de l’abstention.
        *enfin…concernant le fn, parce que l’abstention devrait vous inquiéter non parce que çà aide les extrêmes, mais parce que çà reflète une énorme désaffection des citoyens de la chose politique, local compris, alors que jusque là cet échelon résistait quelque peu.

        j’ajoute un point : lors du référendum 2005, 55% avaient votés contre le traité de lisbonne. Comme c’était un traité récapitulatif, on peut dire que 55% avaient voté contre l’ue.
        Le fn ayant décidé l’an passé de faire campagne sur le thème de la sortie de l’ue (sortie alambiquée), si le fn faisait taire tout ce qui le caractérise extrême droite, si la mlp voulait vraiment accéder sérieusement au second tour, alors il est possible que le fn rassemble non autour de lui, mais autour d’un programme. Il pourrait possiblement totaliser ces 55%. Mais non. Le fn aime montrer qu’il est bien d’extrême droite. Donc 35% au mieux au second tour, avè la crise et le tournezmanège des médias et les avantages d’un programme biscornu. à 10% près!

        Pourquoi vouloir faire peur avec un cheval 100% garanti perdant?
        la question vaut aussi pour vous, qui semblez vous même vous faire peur.

        N.B. : « Et un FN, même vaincu à 30 ou même 25%, en progrès, ce n’est pas pareil qu’en 2002, pour la suite, avec une présidente jeune, femme, au coeur d’une crise qui s’aggrave et perdure : tout l’avenir devant elle … »
        faut savoir : c’est pareil et les chiffres précédents sont crédibles et utilisables, ou c’est différent, auquel cas le seul repère est les cantonales : le fn/mlp est ridiculement petit à l’échelle nationale. Et les grandes lignes de la communication fn feront que comme son père, çà le restera.

      5. @ Sylla :
        Ben désolé, mais c’est n’importe quoi. Et si vous aimez vous rassurez à bon compte, en disant ‘ben quoi, MLP et FN à 35%, c’est pas la mort quand même (rapport au fait qu’elle peut pas gagner)’, soit c’est la cécité qui vous gagne soit le raisonnement ne peut rien pour vous.
        Si, le FN a 35% vous fait pas peur, alors c’est sûr, la métamphétamine, c’est du jus d’orange pour vous …
        Ou alors, c’est que vous souhaitez que le FN fasse ce score (pour d’obscures raisons que je préfère même pas savoir) …
        Autre pignolade : depuis quand on calcule un score d’un parti sur la base des inscrits, dans une élection ?!! A ce stade là, faudrait, aussi, avoir l’honneteté intellectuelle … de faire pareil pour les autres : genre ‘ben puisque la participation est de 45%, j’en réduis d’autant, itou, pour l’UMP et le PS’. Soit des nèfles, moins petites que celles du FN, mais des nèfles quand même.
        Et là, z’aurez obtenu quoi ? Rien du tout. Le même rapport équidistant entre un parti et un autre.
        Allez donc expliquer au vainqueur de l’élection que ‘oui mais non en fait, si on calcule bien, c’est pas pareil, pasqu’avec les inscrits …’ : vont vous prendre pour un fâcheux …
        Aux élections, on prend les votants et pis barre. Et le gagnant est celui qui a le plus de voix exprimées au final. Et c’est comme ça depuis lurette.
        Vous pouvez le regrettez, je peux le regrettez, on peut passer toute une soirée comme ça, cela n’y changera rien (du moins, par pour 2012). de sorte que si vous voulez parler de réalité politique, ce serait bien que l’on ne parle pas de ce qui serait bien que cette réalité soit, ça aiderait …
        De même, dire que le FN n’a pas évolué dans son score depuis 1984, à 10% et des brouettes, on nage en plein potage (mais à moins bien sûr que vous teniez toujours compte des votes invisibles, on sait pas avec vous …).
        De même pour le raisonnement sur la base d’une victoire du FN à une élection nationale : c’est un non sens. Car ce ne sera que quand MLP sera élue présidente que là vous serez inquiet ? Lepénisation des esprits, ça dit rien, hummm ?
        Le rapport de force politique non plus ?
        Que Sarkozy ait joué la carte du FN en intégrant (tactique de phagocitation) bon nombre d’éléments dans ses politiques menées, en particulier l’immigration, sans pour autant le liquider, à10% des voix en 2007, en dit long sur ce type de raisonnement : demain, avec un FN à 25%, qu’en sera-t-il ? Sans même parler de ministres au gouvernement, quelle politique sera menée, d’après-vous ? Pour quels résultats ensuite ?
        Un Chirac à 82% a pu snober superbement, et idiotement, ce que signifiait les 17% restants.
        On en a les résultats actuellement. Et apparemment, vous continuez dans sa voie.
        Belle preuve de cécité politique.
        Si vous prenez, aussi, comme référence, le nombre de militants et la date de 98, je sens qu’on ne va pas être d’accord. En premier lieu parce que les partis de masse, ce n’est plus cela qui permet les victoires politiques. L’UMP et le PS en sont la preuve : 200 000, tout au plus. Sur 40 millions de votants. Sans compter que sur les 200 000 en question, le niveau de militantisme n’a rien à voir avec celui du militantisme FN …
        A l’inverse, devenir militant FN, c’est un marquage autrement plus significatif : d’où le nombre bien plus faible en comparaison (20 000 actuellement), qui a fortement baissé avec le départ de Mégret mais qui est en train d’augmenter avec MLP récemment (stratégie de la dédiabolisation).

        C’est vous aussi qui avez raté une marche et une belle : les sondages …
        Tous les sondages prédisaient justement le FN aux étiages habituels, soit 12%, la veille du premier tour de 2002. Résultat : plus de 16%. Quelle focalisation médiatique alors sur le FN ?
        Vous confondez l’apparence et le fond. Les sondages actuels sur le FN ne sont que des apparences. Tout le monde disait après que MLP arrive en second rang dans un sondage : ‘oui, mais vous verrez, lors des cantonales, le FN s’effondrera, les élections, rien de mieux pour vérifier’. Et le FN fit 15%, alors même, gros détail qui vous a aussi échappé, pour un parti moribond, c’est que les cantonales sont les élections locales les pires qui soient pour le FN.
        Sacré performance, oui, pour un moribond …
        Quant à l’abstention, vous avez là encore raté des marches : je me suis plus que prononcé dans ce blog concernant ce sujet.
        Enfin, calculer comme vous le faite que le positionnement de MLP concernant l’europe et l’euro lui permettrait sans doute de capitaliser les 55% du non au référendum en 2005 (‘Il pourrait possiblement totaliser ces 55%’), c’est un signe patent que vous n’avez rien compris aux origines de ce vote. Autant écrire : 55%, c’est 100% de votants potentiels pour le FN !! (discours quasiment tenu par les médias et les partis main stream). Grotesque.
        Et insultant pour ces 55% de votants.

        Bref, on voit bien que la connaissance du monde politique et de son analyse sont pas votre truc, ou alors de très loin, et avec vos règles d’analyses (qui ne sont évidemment pas celles de la réalité en cours, c’est plus pratique).
        Je vous préfère sur d’autres sujets.
        Là, c’est n’importe quoi.

        PS : historiquement, l’extrême droite n’a jamais pu, hors circonstances exceptionnelles (juin 40) accéder au pouvoir, à fortiori par les urnes. La question n’est évidemment pas là. Ou alors c’est que nous sommes à la veille d’un autre juin 40.
        La question, c’est le poids politique du FN, quant aux politiques menées. Faut-il rappeler les journées de février 34, celles des ligues d’extrêmes droite, en pleine affaire Stavisky, où elles marchèrent sur le Palais Bourbon au cri de ‘A bas les voleurs’ ? La conséquence fut certes que le Front Populaire fut fondé sur les bases d’un accord en juillet 1934 entre le PC et la SFIO. Mais faut-il qu’on en arrive là pour ‘s’inquiéter’ du poids de l’extrême droite, comme soudainement le PC et la SFIO en 34 ?

      6. Zébu,

        Honnêtement, je ne sais pas par où commencer : vous partez un peu dans tous les sens.

        Je fais le jeu du fn en disant qu’il n’a aucune chance pour 2012?!?
        En accréditant l’idée, fausse au regard des chiffres et des projections, que le fn a une chance, vous, vous faites quoi? Je peux vous dire d’expérience que çà booste ses militants.
        On est bien dans la dramatisation : 35%, c’était pour vous faire plaisir… sinon l’épouvantail n’épouvante personne…

        Voici les résultats électoraux du fn : http://fr.wikipedia.org/wiki/Front_national_%28parti_fran%C3%A7ais%29#R.C3.A9sultats_.C3.A9lectoraux
        http://www.france-politique.fr/participation-abstention.htm depuis 1958!
        à cette lecture, je maintiens les chiffres que j’ai donnés.
        prés 2007, 10.44% ; lég 07, 4.29% ; eur 09 : 6.28% (grosse abstention).
        ces dernières élections : -30% par rapport aux élections régionales précédentes (en nbre de votants et en pourcentage. Sauf le second tour, mais je manque de données dessus.).

        0.18% en 81 (parti fondé en 72, passé de 1.33 à 0.18%). Changement dans le traitement médiatique, le fn est mis en avant (ou en scène, comme on veut) : 10.95% en 84(abstention : 45%). Pour emmerder Chirac…Depuis, score max : 17.8%(abs : 20%, comme quoi « l’abstention profite au fn… » n’est pas une loi physique). Il semble faire en gros +50% au national qu’au local.

        « Lepénisation des esprits » vous voulez dire sa diffusion médiatique? Sans eux le soufflet retombe. C’est valable pour tout parti politique de nos jours, d’autant plus qu’ils n’ont pas le pouvoir.
        Deux choses importantes pour un parti : l’argent, et l’accès aux médias de masse.
        D’ailleurs, les premiers journalistes politiques furent des hommes politiques (rentiers : c’était alors une activité sans portée commerciale).

        « Enfin, calculer comme vous le faite que le positionnement de MLP concernant l’europe et l’euro lui permettrait sans doute de capitaliser les 55% du non au référendum en 2005 (‘Il pourrait possiblement totaliser ces 55%’), c’est un signe patent que vous n’avez rien compris aux origines de ce vote. Autant écrire : 55%, c’est 100% de votants potentiels pour le FN !! (discours quasiment tenu par les médias et les partis main stream). Grotesque.
        Et insultant pour ces 55% de votants. »

        vous me citez à moitié,au quart même : mauvaise foi, trois quart de mauvaise foi?

        Je récapitulationne :
        Le traité de lisbonne est le traité récapitulatif entré en vigueur en 2008-2009 : il récapitule et remplace l’ensemble des traités précédents. Aujourd’hui découpé en TUE (le mini traité de sarkozy) et TFUE. Qui a voté non à ce traité a en fait voté non à l’ensemble des traités européens depuis 58, date du traité de Rome. En connaissance de cause ou non.
        Le fn a fini par s’emparer du boulevard(voté fin 2010), largement aidé, comme d’hab’, par d’innombrables articles interviews et débats.
        En passant, le front de gauche a fait pareil, sauf pour les sondages.
        Comme çà, on coupe le 55% bien en deux, au cas où la bête vivrait encore. Faut bien que ces notions de droites et de gauches servent à qqchose…

        http://www.lefigaro.fr/politique/2011/05/17/01002-20110517ARTFIG00748-melenchon-pourrait-regretter-l-absence-de-dsk.php « Au point d’envisager possible un soutien du Front de gauche au candidat socialiste dès le premier tour. »
        Comme je vous le dit, le fn n’a quasiment aucun report de voix. Son éventuel opposant, à foison.

        C’est plutôt vous qui me semblez ne pas vouloir comprendre, tout en dissertant dessus, que les positions d’extrême droite (et d’extrême gauche) qu’affichent fièrement les partis critiques envers l’ue, les coupent de fait d’une possible majorité (Comme si un texte à valeur constitutionnelle n’était pas plus important que les bisbilles droite/gauche, qd bien même on parle des « extrêmes » (pas de milice fn, que je sache…)).
        Ni vouloir comprendre que les médias se font un malin plaisir d’orchestrer tout cela.

        Philanthropie? Souci d’expression démocratique? intérêt souverain du peuple? Diviser pour mieux régner?

        Qu’est ce qui se passe en démocratie quand le 4ème pouvoir est majoritairement tenu à des intérêts financiers externes (et donc intérêts politiques : déréglementation oblige), et majoritairement partisan comme un certain suffrage l’a heureusement révélé (« un oui optimiste! » ai je pu entendre)?
        Disons le carrément : le capitalisme utiliserait il ses outils médiatiques contre son propre intérêt?!?
        Je ne sous entends pas (je vous vois venir…)que le fn est un parti qui va contre l’intérêt politique actuel du capitalisme : au contraire, c’est (et jmlp en est bien conscient, mlp aussi semble t il) un épouvantail dont le seul impact fut de disqualifier l’idée de nation, prolongeant l’amalgame fait d’avec le national-socialisme. Actuellement, son impact majeur est de diviser sur la question européenne (l’un va avec l’autre). Une bulle médiatique entretenue, en somme.

        Pourquoi ne pas s’en tenir à critiquer les points de son programme?
        Pierre yves avait proposé de s’interroger sur le terreau qu’offre l’ultralibéralisme à ces extrêmes : c’est bien comme approche… D’ici à ce que les médias s’intéressent çà, c’est pas demain : comprenez vous pourquoi?…

        Concernant votre abondante prose sur l’abstention, je n’ai pas eu le loisir de la lire.

        Sur l’abstention, qd même… :
        La première question est le nombre d’électeurs (çà permet de voir 1/ qu’il n’y a pas rush sur le fn, contrairement à ce qu’on entend 2/ que les français commencent à comprendre que leur vote pèse peu). Car un candidat élu avec 60% des votes, mais seulement 10% du corps électoral derrière lui, n’a pas la même assise de pouvoir qu’avec une assise large.
        La démocratie n’est pas une dictature renouvelable. Ce n’est pas « tout pour le vainqueur ».

        L’abstention en dit aussi long sur l’opinion que les gens ont du fait politique. Qq part à raison : il n’y a plus d’élections importantes, puisque tout se passe au conseil, sous proposition de la commission.

        Ensuite, effectivement, l’abstention n’est comptée absolument nulle part : çà va de paire avec un aveuglement volontaire.

    2. @Sylla
      Soit dit en passant;
      nous vivons une époque ou il vaut mieux vendre la peau de l’ours avant de le tuer.
      Ne vend-t-‘on pas les voitures avant de les fabriquer?….

       » Un soutien médiatique, depuis trente ans, » serte, mais très globalement diabolisateur, ce qui n’est décidément plus le cas. Vous retardez beaucoup dans votre vocabulaire. Il y a des produits de « contestation » comme il y a des produit de « conservation »
      On ne dit plus Front National et Le Pen, mais « Marine »…… Marine « tout court ».
      La « vague bleue » devait déferler 9 jours après le tsunami.
      Vague comme à l’âme. Bleue comme les couleurs de la vierge de nos princes…..
      Ce fut une « vaguelette ».
      Mais les vagues scélérates sont le fruit de combinaisons d’ondes qui nous dépassent…… Il suffit d’un pavé qui tombe de travers dans la mare pour que des alliances contres nature engendrent des monstres trop bien connus. « Populisme » contre « Populisme », déjà, pour commencer. La machine médiatique est déjà en route…..
      Pour fommenter des guerres civiles, ‘il faut agiter le peuple avant de s’en servir »…..
      Le mouvement rebelles Libyens, par exemple brûlant, est loin de représenter, dans la variété des différentes factions qui le compose, une majorité de citoyens Libyen. Mais la jeunesse de deux camps se massacre au combat…… Sommes nous si malin, dans nos dénis, nos oublis et nos silences ?

      1. bonjour Pierre,

        Pour les p’tits noms de nos gouvernants, il faut aller voir du coté des boîtes de com’ (« bill » clinton, « josé » bové, etc). Ne me dites pas que je retarde parce que je ne répète pas le vocabulaire diffusé par ces boîtes.svp.

        diabolisateur pour les uns comme pour les autres : cet ostracisme (auquel participait volontier jmlp, légitimant ainsi le jeu des médias.) ressoude aussi le fn. Comme les résultats des élections : avant le passage sur les ondes en 84 0.18%, après 10.95%. Stable depuis, comme son traitement médiatique. D’ailleurs la troisième génération vient d’être lancé (votre « date de péremption », ou produit de conservation m’y fait pensé) : marion sénéchal lepen. Le concubin de mlp aussi. une vraie start up!

        « “Populisme” contre “Populisme” »…J’ai plutôt l’impression d’un diviser pour mieux régner.

      2. ‘Stable depuis’ …
        La grande moyenne, comme la grande faucheuse, coupant dans le vif de la politique, celle de Sylla.
        Pas de contexte, pas de politique, que du médiatique.
        Stable.
        What else ?
        mdr …

  48. C’est un peu amusant de constater que des tas de gens sérieux habitués à sourire d’une léger mépris indulgent envers ceux qu’ils appellent les « obsédés du complot », peuvent soudain, eux-mêmes s’y plonger avec plus ou moins de délice.

    C’est tout bête.

    C’est vrai que personne, ou presque n’arrive à envisager que c’est vrai, que DSK ai pu tenté de violer une boniche comme nos bons maîtres d’antan.

    Et si c’est vrai, ce n’est plus un symptôme, c’est carrément un symbole de cette sociale-démocratie qui trahit et viole les humbles.

    1. et c’est d’autant plus savoureux que c’est ceux qui sont sensés promouvoir l’éthique du care (qui part quand même de l’idée de valoriser tout le travail fait par les exploités du système capitaliste moderne à savoir les femmes et les immigrés), qui trouvent choquant non pas qu’un des « grands de ce monde » ait tenté de violer une pauvre porto-ricaine obligée de faire du ménage pour donner à manger a son enfant qu’elle élevait seule, mais de voir leur bon ami Dominique menotté comme un homme de rien…

    2. C’est plutôt cocasse effectivement. Tant de bonnes consciences subitement atteintes de complotisme.
      Quant à notre futur ex-président ça rappelle l’inexorable engrenage du bûcher des vanités.

  49. bonsoir tout le monde

    amha ,je pense que DSK s’est sacrifié , cette affaire me parait bcp trop gros*
    a ce poste (directeur de fmi) tu te payes n’importe qui ,les sécretaires admiratives , les etudiantes desargentées , 10 call girl de luxe en meme temps , non mais il faut arreter ce delire
    c’est trop GROS
    et plus que c’est gros mieux que ca passe..

    a qui profite le crime ?

    1. Certes mais il n’est pas le seul dans ce cas…Aussi, à partir de maintenant, il faudrait regarder de plus près, chaque chef de condamnation.

    2. ça ne veut rien dire. Le viol, le harcèlement ne sont pas des histoires de sexe mais de domination ou de destruction. Rien à voir.
      C’est souvent la défense du violeur de dire « quoi? mais moi je peux me taper les nanas que je veux ».

  50. quel temps perdu à commenter la politique, dsk ou son clône, je ne pense pas que cela change quoi que ce soit, ni en mieux, ni en pire, à la crise que nous vivons … pour le pire et pour la crise de rire (les crises sont du fait que l’homme, dans le sens du mâle, domine les pouvoirs … sans la b … à la place du ceveau, je suis certain que cela irait beaucoup mieux, il n’y aurait ni guerre ni viol).
    quiant à la France, on n’est pas loin du plancher de la médiocrité politique, on attend un Ange, un Messie …

  51. Les gens sont indécrottables.

    Un fait divers malheureux avec comme victime une pauvre fille de 34 ans. Et on voit réapparaitre les clivages avec des théories toutes plus farfelues les unes que les autres.

    Pour moi la seules question est; Qu’est ce que cela va entrainer pour l’Europe.

  52. Vous savez à New York , lorque je monte dans dans un ascenseur déjà occupé par une dame seule , j’ai toujour un peu peur qu’elle sorte de celui ci en criant à la tentative de viol. Alors que je n’ai jamais violé personne . Car la bas on ne rigole pas avec ce genre de chose

    1. Atlantico , site de Dassier, conseiller sarkozien .

      Ces « rapports » de police que l’on ne trouve pour l’instant que sur ce site méritent déjà d’être lu .
      La dame qui affirme s’être fait violé… griffe mais apparement ne mord pas .
      Etrange …

      1. @Nom
        Mensonge par omission ?
        Bonne question .

        Auriez vous la bonté de m’expliquer ce qu’est ce site ?
        ( si toutefois ce message ne se perd pas dans le foisonnement des réponses à ce fil) .

      2. @ Buggologue

        Scribd n’est qu’un outil pour partager des documents en ligne sans avoir à les télécharger sur son ordinateur.

  53. DSK est maintenu en prison, quel que soit l’opinion que l’on a de l’homme, cet acharnement à le restreindre dans ses libertés – celle de s’exprimer – est très troublante … Les jours qui viennent, nous apporterons, sans aucun doute, une cohérence à ce qui ne l’est pas ce soir …

  54. A mon avis, tout ça est un complot des secrétaires de l’Elysée. Elles ne voulaient pas de DSK.

    Sinon, sans rire, qu’est-ce qui est étonnant dans cette affaire? Je me souviens qu’à l’époque où on a envoyé DSK au FMI, tout le monde a rigolé en disant qu’il faudra qu’il se calme sur la braguette parce qu’aux USA ça rigolait pas avec les affaires de harcèlement sexuel. Ce type est un satyre notoire.
    Il y a tout de même une chose étonnante: qu’il ait pu se croire tout permis, même aux USA, et qu’il ait réussit à échapper à la justice jusqu’ici malgré toutes les casseroles qu’il traînait déjà.

  55. Il reste en prison, liberté sous caution étudiée devant le grand jury d’ici 7 jours (en général défavorable à l’inculpé)!

  56. Le juge refuse la liberation sous caution. Allez directement en prison sans passer par la case depart… Un vrai linchage mediatique. Pendez en un et 5000 marchent au pas
    Maintenant qui donne la cadence?
    Les images de DSK me rapelle le « procès » Ceusescu qui avaient tellement marqués les dictateurs à l’èpoque. Un empereur qui en quelques heures se retrouve dans la prison d’Harlem ca va en faire reflechir plus d’un.

    1. Je ne vous souhaite pas de connaître la prison aux US. Moi même me suis réveillé en uniforme, dans un dortoir, une mauvaise nuit. Pas de juge . Infraction routière, prison, direct. La police a « salé » les chefs d’accusation pour y inclure un délit fédéral – que je n’avais pas commis. Comme ils n’ont pas pu prouvé à l’audience que j’avais commis les autres fautes, j’ai été absous de ces délits mais inculpé pour celui que je n’avais pas commis !
      Ensuite, votre passeport vous est retiré, même si dans mon cas, j’ai pu bénéficié de la libération sous caution. C’est toujours la même chose, plaider coupable même si on est innocent égale une peine soft, alors que se battre pour défendre ses droits et son innocence, c’est très très dangereux.
      Enfin, on a pas vu la presse française s’émouvoir bcp de Guantanamo … Imaginez un peu !

    2. sauf que DSK n’est pas un dictateur, peut-être incapable de contrôler ses pulsions, mais pas au service de celles-ci.

      1. Plus grave que: au service des pulsions et de la dictature du capital, français, puis international.

    3. Faut se calmer l’ami.

      Vous pouvez me dire un seul journal qui soit désagréable avec DSK?
      Je les trouvent plutôt d’une pudeur et d’une retenue presque comique.

      Si vous pensez que le fait d’être soupçonné, avec des charges importante du viol d’une mère de famille de 32 ans qui élève seule sa gamine de 10 et qui gagne en un mois moins que ce que coute une nuit de la suite où elle aurai été agressée, ne mérité pas la conditionnelle quand on a les réseaux dont dispose DSK, ça vous regarde. Mais si, avec des charges pareilles, la juge l’avait laissé dehors, on aurai hurlé, à juste titre, au favoritisme de classe. C’est vrai qu’en France….

      1. Je deteste autant le droit de cuissage que le linchage public même médiatique. Le fait de le garder en prison c’est dèjà le rendre coupable aux yeux d’une partie de la popullation alors qu’il ne presente pas un danger direct pour la societé (contrairement au FMI :). )
        Je suis vraiment étonné qu’il ne beneficie pas de l’immunité diplomatique à un poste de cette importance. Alors que des milliers de cas d’esclavage domestiques y compris viols sont tolérés dans nos capitales europeenes car commis sous la protection de la convention de vienne par des diplomates bien moins  » importants » que DSK.
        http://assembly.coe.int/Documents/WorkingDocs/doc01/FDOC9102.htm
        Je me dit aussi que la police a forcément appelé le departement d’état avant d’arreter DSK et si il se retrouve en prison c’est qu’on l’a laché.
        Je pense qu’il est difficile de rendre la justice sereinement dans cette affaire mais je n’ai aucun a priori sur l’nnocence ou la culpabilitè de DSK j’essaie juste de m’imaginer l’influence que cet évenement pourrait avoir (en dehors du microcosme électoral franco-francais).

      2. Le fait de le garder en prison c’est dèjà le rendre coupable aux yeux d’une partie de la popullation alors qu’il ne presente pas un danger direct pour la societé

        Pour vous, il ne présente pas un danger direct pour la société . Vous estimez donc que les femmes, la moitié de l’humanité, ne font pas partie de la société.

  57. Ce qui est signifiant, ou pas:

    *La justice américaine -expéditive- n’épargne pas certains puissants
    *Le pouvoir temporel des médias américains est réaffirmé
    *On peut violer mille fois les peuples indigents, mais on ne peut pas violer une fois mille indigènes.

  58. Je reste quand même perplexe quand je vois le nombre de personne qui ont la certitude à 100% de savoir ce qu’il s’est passé. Il y a avait tant de monde dans cette chambre d’hôtel ?

    L’argument est qu’un homme du niveau de DSK qui peut s’offrir n’importe quelle call girl ne peut pas faire ça. J’en suis pas convaincu, improbable ne signifie pas impossible.
    Je n’exclut pas qu’il s’agisse d’une manipulation, mais c’est peut-être simplement une coïncidence qu’il dérape pendant cette période.

    Dans l’état actuel des choses, je ne peux pas émettre de jugement. J’espère quelque part qu’il s’agisse d’une manipulation. Bien que ça ne serait pas si surprenant, il serait regrettable qu’un homme avec ce genre de responsabilité est infoutu de se contrôler un minimum.
    Wait and see.

  59. Quelques démentis maintenant :
    Le FMI la chambre à 525 $ et pas à 3000 $
    L’hotel dément les rumeurs évoquées par Bernard Debré.
    Celà n’a plus d’importance, constitue un détail s’il s’agit d’une machination, mais devrait interpeller, s’il n’y en a eu aucune et si la dernière version est exacte !

    1. Il serait hasardeux de faire des erreurs « coutumières » de la presse générale, une base d’un éventuel complot.

    2. 3000 C’est avec la call girl déguisée en soubrette qu’il avait commandé. Il s’agit en fait d’une simple méprise. Lol

    3. Les deux sont possibles: parmi les « petits » avantages, le FMI comme la BM, a des corporate rates étonnants dans les palaces….

  60. Même s’il y a complot, il serait bien plus machiavélique que ça…le complot ce ne serait pas d’inventer une histoire, mais de faire en sorte que l’histoire arrive. S’il y a complot, alors les comploteurs ne devaient pas ignorer les problèmes sexuels de DSK et ont fait en sorte que cela arrive…Bernard Debré affirme que Sofitel avait couvert d’autres agressions sexuelles commises par DSK…si c’est vrai, on peut fortement supposer que la CIA n’ignorait rien de cela…donc, oui il y a pu avoir complot pour mieux déstabiliser la zone euro alors que les USA viennent de franchir aujourd’hui le plafond autorisé pour leur dette fédérale, que celui qui va lui succéder est l’ancien vice-président de la JP Morgan, banque de gangsters qui se bat en bourse pour faire baisser l’or et l’argent et donc préserver le dollar…mais ça ne fait que des coïncidences…ça ne constitue pas la preuve d’un complot…honnêtement, je vois mal DSK s’en sortir…victime d’un complot ? peut-être… Coupable des faits reprochés ? En tout cas, s’il y a complot, il doit forcément l’être…

    1. Qu’il y ait des circonstances troublantes dans l’affaire, c’est une évidence:

      – Aucune protection rapprochée pour un directeur du FMI (même s’il est en voyage privé).

      – Une réputation sulfureuse pouvant difficilement ne pas être connue par la direction de l’hotel.

      – Une jolie femme envoyée par son service, seule, dans la chambre de l’interressé.

      – DSK lui même, à poil un samedi midi, dans un hotel new-yorkais, alors qu’une réunion autours de la Gréce se prépare. On bosse dur et on se léve tôt au FMI !

      Etonnant tout cela.

      Cette chose étant dite, si les prélevements ADN confirment que les griffures sur le torse de DSK sont le fait des ongles de la travailleuse accusatrice, alors la responsabilité et la culpabilité du directeur du FMI sera pleinement engagé.

      Cela aura-t-il été une amorce d’échange sexuel « consenti » (l’amour vache) ou une tentative de viol, DSK méritera absolument l’abîme qui s’ouvrira sous ses pieds.

      Un homme assumant de haute responsabilité internationale, qui plus est vouloir être un prétendant à une élection nationale, cet homme (ou cette femme) ne peut pas se comporter comme un homme ou une femme comme nous le sommes tous. La grande Elysabeth d’Angleterre en sait quelque chose !

      C’est dans ce cadre politique et moral qu’il faut aborder ces soupçons de complots nationaux ou internationaux (américains à priori). A mon avis, une farce intellectuelle et une grossiére erreur des DSK à s’accrocher à cette boué de sauvetage.

      Quoi, sachant que l’homme maîtrise difficilement ses pulsions sexuelles, on lui envoie ( l’Elysée ou Washington) en patûre de la chair fraîche, et lui ce con, plonge dans le piége.

      On le piége, parce que on lui prêterait, ou d’avoir les moyens politiques de déloger Sarkozy de l’Elysée, ou d’infléchir la politique du FMI à la défaveur des USA ?

      Franchement DSK représente-t-il un tel danger politique, aussi bien pour Obama que pour Sarkozy ?

      Et bien non. DSK de toute sa carriére politique, n’a jamais été ce type de dangereux subversif, ou même de caractériel, pour le systéme capitaliste. Il n’y a pas de complot contre cet individu de l’appareil du PS, ayant toujours filé droit partout où il est passé. Ce n’est pas lui qui dirige le FMI, ce sont les gouvernements impérialistes, et en premier lieu la Maison Blanche. si par hasard, il gagnait les primaires socialistes et représentait la gauche aux présidentielles, c’était pain béni pour la droite.

      Jamais DSK n’aurait été accepté par l’électorat le plus à gauche. C’était Royal puissance 100 !

      C’est un hédoniste jouissif, certainement aussi d’un cynisme et d’un nihilisme à toute épreuve. Comment voir chez ce paon un héritier de Jaures ? Comment croire une seule seconde qu’à son poste il défendait le peuple grec contre les mêchants allemands ? Nous assistons à la chute d’un opportuniste. Un de moins !

      Sans doute a-t-il peu à peu considérer, à travers des dérives réguliéres, qu’il n’était pas meilleur, mais pas plus mauvais qu’un Berlusconi, et sans doute d’un paquet de monde dans ce microcosme oligarchique bourgeois dégénéré.

      Le Roi dit « nous voulons! » disait Louis XIV !

      DSK a manifesté à cette jeune africaine la même philosophie réactionnaire.

      Pensez ! La parole d’un directeur du FMI contre la parole d’une femme de chambre !

      1. Bien sûr

        j’imagine un communiqué de Sofitel du style  » effectivement, nous avons couvert des viols de membres de notre personnels par des personnalités mondiales et estimons que ça ne regarde personne ».
        Soyez sérieux svp.

      2. Vous êtes pas sérieux en me disant d’être sérieux ?
        Avez vous réalisé l’importance de votre accusation ?

        Comme s’il n’y avait de service de sécurité dans ce genre de grands établissement , et qui , sachant les données que vous propager , ne serait pas hyper attentif à ce qu’aucun incident ne se produisent .

    2. @Albatros
      ça suffit de faire passer les enfants du bon dieu pour des canards sauvages.
      A vous lire, on dirait que c’est Bové qui dirigeait le FMI.
      Faut arrêter de déconner à plein tube. Ce qui a été imposé à la Grèce, à l’Irlande, au Portugal c’est du social peut-être?

    3. Si j’ai bien compris DSK plaide « non-coupable » dans un pays où pour se simplifier la vie, la justice, les emmerdes, des « innocents » plaident coupables …
      ( …..

  61. Les éléments donnér par Brafman laissent clairement entendre que l’accusation a des biscuits. Il est carbo je crois bien.

    Le dernier festival de Kahn ?

  62. Comme tout le monde y va avec son scénario (une étude psychologique de masse serait bienvenue sur internet en ce moment), j’en ai un aussi: DSK a ses habitudes au sofitel. Il attend donc une call girl et sortant de sa salle de bain croit en voyant la femme de ménage a la compagnie qu’il attendait. La suite est connue, et il se rend soudainement compte de son erreur mais c’est trop tard. La question : La femme de ménage a été envoyée a dessein ou tout s’est il passé par accident? wait and see…

    1. Un scénario évoqué sur quelques sites. Pas le plus invraisemblable.

      Il est commun, dans les hautes sphères, de mettre en place ce genre de jeu de rôle pour détendre certains messieurs.

      Jeu de rôle cette fois machiné. Avec l’introduction maligne 🙂 d’une vraie jolie femme de ménage. Innocente puisque pas au courant.

      Joli canevas de traquenard

      J’imagine Alphonse Boudard en train de se fendre la pomme dans sa tombe

    2. C’est effectivement un scénario auquel j’avais aussi pensé.
      « Petite » méprise, mais terribles conséquences…

    3. Bravo c’est le scénario le plus plausible…Mais alors DSK n’est pas très intuitif et peu vigilant…On s’assure de son « bétail ou machine à sexe » cela évite de bousculer une innocente femme de chambre.

  63. Cf blog de Jean Quatremer, correspondant pour Libération à Bruxelles, dans un post de 2007:Ici

    J’ai déclenché une –petite- tempête avec mon post consacré à la candidature de Dominique Strauss-Kahn à la tête du Fonds monétaire international. Après avoir expliqué à quel point l’ancien ministre des finances de Lionel Jospin avait la carrure pour ce poste, je mettais en garde le futur directeur général : « le seul vrai problème de Strauss-Kahn est son rapport aux femmes. Trop pressant, il frôle souvent le harcèlement. Un travers connu des médias, mais dont personne ne parle (on est en France). Or, le FMI est une institution internationale où les mœurs sont anglo-saxonnes. Un geste déplacé, une allusion trop précise, et c’est la curée médiatique. Après Jacques Attali et ses goûts somptuaires qui lui ont coûté la présidence de la BERD, la France ne peut pas se permettre un nouveau scandale ».

    1. Jean Quatremer n’est pas ma tasse de thé mais sur ce point il a été clairvoyant. Il a été le seul à crier casse-cou. Comme il l’explique lui-même sur Libération, c’est son statut de journaliste spécialisé dans les affaires européennes qui lui permettait d’avoir la distance nécessaire pour évoquer quelque chose que les journalistes français de politique intérieure ne voulaient pas traiter.

      De l’affaire DSK on d’ores et déjà tirer deux conclusions :

      — Sarkozy a fait preuve d’une grande légèreté en nommant DSK à la tête du FMI. La démocratie est malade de ces calculs politiciens à court terme où l’on donne des gages à ses ennemis politiques pour avancer ses pions, sans se soucier de l’intérêt général.

      — Le petit monde des journalistes des grands médias n’a pas fait son travail en pratiquant l’autocensure sur des faits concernant DSK pouvant avoir un retentissement sur sa carrière politique, ce qui a laissé toute latitude au gonflement d’une bulle nommée DSK .

      Entre parenthèses qui se souvient de Stéphane Guillon l’humoriste de France Inter qui avait été renvoyé pour avoir notamment ironisé sur la sexualité débridée de DSK ? Quelle ironie du sort !
      S’il avait existé une stricte séparation des pouvoirs en République française nous n’en serions pas là.

      1. Pour le coup, n’étant pas moi même un grand ami virtuel de Jean Quatremer, je souligne également sa clairvoyance sur l’ensemble de l’oeuvre de DSK (pour l’affaire en cours, attendons). Cela dit, comme je n’ai pas l’habitude d’être sympa avec lui, je vais tout de même rajouter que de la part d’un libéral de « gauche », il est assez normal de le voir plus compétent sur les affaires de moeurs que sur le social, mot qu’il ne connaît apparemment pas…

      2. « Il a été le seul à crier casse-cou. »

        Pierre-Yves, vous plaisantez? Je vous dis que tout le monde en rigolait à l’avance. Je me souviens encore très bien d’une émission d’Ardisson où tout le monde se poilait déjà des affaires qu’il allait susciter là-bas. M’enfin, vous découvrez DSK ou quoi? Même les guignols de l’info se gondolent depuis des années sur les affaires sexuelles du sieur.

      3. Moi

        Vous avez raison, beaucoup en plaisantaient.
        Mais de véritable enquête, d’articles qui posaient le problème dans toute sa rigueur, point. Quatremer a été le seul, à ma connaissance.
        C’est tout ce que j’ai voulu dire.

      4. @Pierre-Yves: là tout à fait. Silence assourdissant dans les médias bien-pensants sur les penchants de DSK. Seuls les comiques, et encore, pouvaient en parler sur le ton de la plaisanterie (et encore, voir Guillon). En écoutant Quatremer ce matin à la radio, il a dit qu’il avait publié cet article sur son blog, sachant que cela ne passerait pas dans un journal écrit.

  64. quand bien même la réputation de dsk n’est sûrement pas usurpée je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est de l’ingérence, même s’il n’est pas un diplomate.

    ‘le dollars c’est notre monnaie, mais c’est votre problème’

    à suivre.

  65. Ou c’est le « fameux courant de l’histoire », dans l’histoire il arrive des situations ,que on ne peut eviter malgré toute l’energie depensé pour pouvoir l’eviter……

    theme souvent developpé a dedefensa

    stop j’arrete ma crise mystique et

    ok je sors…………..

  66. Je ne lis plus tintin.
    Mais je ne doute pas qu’un valeureux reporter tirera un livre!
    Une BD le ferait…., à condition que le genre s’étoffe clairement.

    Bref, voilà ou cela mène le rapprochement avec ces gens là, outre-atlantique!
    « Show me your cathedrale, and I show you my canyon! » se dit-il.
    Voire, si ce n’est pas l’inverse…

    Chacun fait toujours semblant de tout comprendre, même le charme qu’il ne détient pas!!
    Trop facile!!!
    Pas d’allure peut-il se dire à tout moment,…juqu’à l’abjection, et voilà les marchés à l’esclave pondérants autant que pontifiants.

    N’empêche, je me demande où la séduction, à ne pas comprendre seulement en soi mais menant surprise pour chez soi, mène les électeurs.
    Comedia d’elle arte?
    Marine, surprend nous!
    Ils en veulent en politique les électeurs, de la séduction à surprendre, ils en redemandent ….

    Doit même y’avoir concours en la demande, alors DSK aurait-il triché?
    Y’a pas, faut réguler, pour empêcher le ciel de….tomber.
    Ouais, faut réguler.

  67. La these du complot a cela pour elle que les faits présumés se seraient donc déroulés 24 heures avant le franchissement par les USA du seuil maximum de leur dette publique maximum autorisée par le congres:
    http://www.zerohedge.com/article/treasury-confirms-debt-ceiling-be-breached-today-will-tap-pension-funds

    Cette faillite de facto signifie que les US tenteront d’honorer leurs dettes en puisant dans la caisses… des retraites publiques. Comme en Irlande!

    Un scoop en chasse un autre…

    1. Sarkozy et l’UMP viennent, le 11 mai dernier de faire voter une modificatiion constitutionnelle permettant à l’executif Français de faire exactement la même chose.
      Et il n’y a pas eu besoin d’un viol pour que les journaux n’en parlent pas.

  68. Ce qui semble plus intéressant est de se demander pourquoi la première puissance n a pas usé de son pouvoir pour convaincre la plaignante différer le dépôt de plainte à une date ultérieure (moyennant compensations) , le temps de demissionner proprement le directeur et laisser les etats choisir par l’ élection, un remplaçant a ce poste.
    Si ce pouvoir n’ a pas été utilisé dans ce cas, c est bien que la situation n est pas au désavantage de la première puissance, le remplaçant étant un ancien d une de leurs banques.
    Les européens se trouvent devant un risque de changement brutal de la politique du FMI, et ceci au milieu du gué.
    Si leur attitude face a la crise a été dictée par la confiance dans la pérennité de la ligne long terme de l ancien directeur, on peut dire qu’ ils se sont fait avoir.
    Que le principal protagoniste de cette pièce soit effecteur de ce résultat ne fait pas de doute.
    Qu’ il le soit a l’ insu de son plein gré ou non, ne change rien a ce résultat.

  69. Droit à la présomption d’innocence et droit d’une femme se présentant victime d’un abus sexuel, que la justice se fasse !

  70. Hé bien, moi qui me disais « vais aller faire une pause café chez Paul Jorion, ça va me reposer du cataclysme DSK dans les médias » 🙂

    Je relève beaucoup d’inexactitudes dans tous ces commentaires :

    1) Pendant des années, des employés ont été agressés par les clients du Sofitel. Ceux-ci se sont rassemblés pour obtenir de leur direction, qu’elle les protège. Un accord a été conclu et depuis lors, il est tenu compte de leurs plaintes, ce qui n’était pas le cas avant.

    2) Cette femme de ménage a reçu un ordre de la réception d’aller nettoyer cette chambre (l’hôtel a confirmé)

    3) La douche de cette chambre se trouve complètement à l’opposé de la porte et donc séparée d’une grande distance de celle-ci.

    4) Cette chambre n’a pas coûté 3’000 USD à DSK, mais 525.00 USD, si mes souvenirs sont bons, je n’ai pas noté.

    5) Les résultats des analyses ADN nécessitent 5 jours.

    6) Il n’a pas été fait mention oralement pendant la séance au tribunal de ce jour des dommages subis par la femme de ménage, mais une liste précise de ceux-ci a été remise aux avocats et aux journalistes sur place.

    7) La Juge a refusé la demande de caution pour deux raisons : elle craignait une fuite et il semblerait que d’autres enquêtes soient en cours sur place.

    8) Certains magistrats sur place ont révélé qu’un grand jury (27 personnes) était rarement favorable à l’accusé. Si la caution était refusée lors de la prochaine séance, il pourrait bien se passer une année avant la suivante.

    Ca ce sont les faits. J’en ai sans doute oubliés en route, mais ils n’ont rien à voir avec des supputations.

    * * *

    Mon avis :

    Personnellement je ne crois pas au complot et je pense que nous allons en apprendre encore bien plus suite aux autres enquêtes qui sont faites.

    J’aurais plutôt tendance à croire à une maladie, on sait que ces pulsions augmentent avec l’âge et deviennent de plus en plus difficiles à maîtriser. Elles peuvent avoir plusieurs origines, endocriniennes, neuro-biologiques ou neurologiques, voire même infectieuses, générant par voie de conséquence des troubles mentaux.

    Je ne jetterais pas la pierre à un malade, par contre cette maladie pourrait très bien avoir généré plusieurs récidives, d’où les bruits de couloir qui circulent à ce sujet depuis des années et les plaintes avortées. N’oublions pas que ces gens là ont d’énormes pouvoirs et sont extrêmement protégés.

    Je ne trouve pas non plus anormal qu’il ait été filmé menotté, comme toute autre personne arrêtée. Dans nos pays, il arrive assez fréquemment que pour des tous petits délits, voire pas de délit du tout, des personnes soient menottées à terre et tabassées, alors on est mal venus de reprocher aux US de menotter un prévenu et de le traiter correctement.

    Ce que je crois, c’est que nombre de personnes le voyaient comme un héros, sont en phase de refuser la désillusion, ce qui est parfaitement normal dans un premier temps et que la réalité va prendre sa place petit à petit et les mythes s’effacer.

    Je crois aussi que ce système entier est en voie d’achever sa vie, que cela génère déjà et va générer encore beaucoup de troubles sur tous les plans et qu’il faudra du temps, du courage, du sens de l’acceptation pour le changement et laisser naître des idéaux différents.

  71. Je suis étonné de votre amalgame homme-femme sexuellement prédateur(trice).
    Rien ne justifie cet amalgame dans l’affaire présente.

  72. Je suis ravi que la justice américaine ne prend aucune mesure ce clémence envers DSK, c’est la première fois de ma vie que j’ai l’impression d’assister à une justice qui applique la règle de notre Constitution, à savoir l’égalité de tous devant la Loi.

    En France, Servier n’est pas en prison, on ne sait pas où en est l’affaire, etc.

    Tous les procès gravissimes mettent 15 ans au minimum, le temps que la moitié des plaignants soient morts, comme par exemple pour la catastrophe du Mont St Odile, l’amiante…. Les juges sont désaisis, mutés, etc.

    1. Ce soir vous aviez sur Arte le « crash du 11 septembre 1968″…… Toujours classé « secret défense » !

    2. Il y a tout de même quelque chose qui cloche au pays de l’oncle Sam.

      Être dirigeant d’une très grosse banque et avoir indûment tiré d’immenses bénéfices d’une crise financière ne vous expose pas nécessairement aux rigueurs de la loi. Vous pouvez même rester à votre poste et augmenter vos revenus !

    3. @ lisztfr

      Le public ne sais pas ce qui s’est réellement passé dans le poste de pilotage de l’Airbus du Mont St Odile.
      S’il le savait, je suis sur que l’affaire ne serait pas perçue comme un « scandale » judiciaire.

      Pour le reste je suis d’accord.

      Mais la justice américaine a l’habitude de l’injustice.
      Comme le signale Pierre-Yves D., des bankster n’ont pas été inquiété suite à la crise financière et même au contraire. Et ceux qui l’on été, comme par exemple un patron d’une grosse boite imobilière, n’ont eu qu’à payer une somme représentant des pourcentages ridicules de ce qu’ils avaient gagné pour que les poursuites soient arrétées et pour ne pas aller en prison.
      Autre exemple : les trader qui ont déclenché des famines avec leur spéculation sur les céréales ont tué des gens en masse et ils n’ont eu que l’argent en guise de « punition », alors qu’aux USA tuer est un crime.

      Dans ces cas là, on peut dire que la justice américaine est une mascarade.
      Et je ne parle même pas des Couloirs de la Mort dans les prisons de ce pays et de certains chiffres des années 1990-2000 qui affirmaient que 1 exécuté sur 7 l’avait été à tors ; si tant est que l’on puisse exécuter quelqu’un à raison.
      N’oublions pas Sacco et Vanzetti, et tous les autres.

      Maintenant, quand on est au pouvoir, ou dans ses couloirs, on ne doit pas profiter de sa situation pour avoir des conduites cavalières, immorales, illégales, brutales, criminelles, avec les femmes quand on est un homme, et inversement.
      Les médias doivent veiller.
      Dans ces cas là, la justice doit passer, toujours.
      Dans ces cas là, la justice française a été très injuste. Les médias et partis politiques français fautifs, par leur mutisme.

    4. passé la première réaction de stupeur c’est vrai qu’il est agréable de se dire que personne n’est au-dessus des lois. le petit monde médiatique parisien semble avoir très mal à la tête.

  73. Ce soir au « 20 heures » sur l’A2 :
    Un « tremblement de terre »
    Un » tsunami »
    Et pour finir un interviewé ose sans rire « une explosion nucléaire » !!!!!!!
    Et tout ça sans un mot sur le Japon………
    Et certain parlent de « retenue », de « dignité », de « pudeur ».
    Inquiétant glissement du langage et des émotions.

    1. Mais bien sûr et des femmes de chambre afro-américaine et des clochards. etc…N’importe quoi!

      1. c’est juste un poil ironique …
        le lien pointant sur ce titre :
        « Strauss-Kahn en détention provisoire, la France abasourdie »

        et titrer la Franssssse abasourdie ça m’a paru, oui, un peu n’importe quoi
        y a pas si longtemps des joggeuses étaient retrouvées un peu assassinées et la France n’était pas beaucoup abasourdie.

        là ça touche au fric… le degré de stupeur devient donc nucléaire

  74. Ça ne tient vraiment pas debout cette histoire. D’accord DSK est un chaud lapin. Il est dans un hôtel très sélect sous sa douche. Alors que la suite est occupée, une employée aguichante entre dans l’appartement et soudain DSK par le 6 éme sens du prédateur sexuel sent une présence féminine au bout de l’appartement et se rue féroce sur cette proie sans défense, en rut et en état de démence pour la violer immédiatement. Elle se débat, le griffe sans doute a-t-il le temps d’éjaculer et va-t-on trouver des traces ADN sur les vêtements de l’employée. Ca fait beaucoup d’invraisemblances non? Et si la CIA avait monté le coup, envoyée une femme dans la douche de DSK pour le surprendre et le griffer en prétendant avoir fait l’objet d’une tentative de viol… Les USA sont tellement un exemple d’une démocratie sans ombre ( tout comme la France) que la bonne foi du saint doit leur accordée sans l’ombre d’un doute. Maintenant il manque le mobile du guet-apens. DSK allait-il briser l’omerta sur l’état de la finance mondiale dont celle des USA ? Pourtant je n’aime pas du tout DSK mais la ficelle semble un peu grosse. La version officielle ne tient pas, c’est digne d’une série avec un scénario bâclé. Maintenant un peu de tôle pour un des membres de l’oligarchie qui se complait dans le luxe en exigeant des pauvres des sacrifices honteux, c’est une bonne nouvelle….

    1. Ca fait beaucoup d’invraisemblances non? Et si la CIA avait monté le coup, envoyée une femme dans la douche de DSK pour le surprendre et le griffer en prétendant avoir fait l’objet d’une tentative de viol…

      Et si tout simplement ce DSK, « parano » et à le croire sur ses gardes, avait partagé sa suite avec un membre de sa famille, un collègue du FMI, un camarade de parti, ou à titre de prudence, juste, verrouillé sa porte …

      … l’espionne de la CIA aurait fait chou blanc.

      Comment passer de « beaucoup d’invraisemblances » à du pur délire: une Mata-Hari griffeuse et cafteuse !!!???!!!!!

      Maintenant, ce que je souhaite, c’est que des organisations de par le monde, des syndicats ouvriers par exemple, et pas seulement noires ou américaines, se mobilisent et offrent à la jeune travailleuse, affirmant avoir été agressée, les mêmes moyens en terme de financement et de qualité des avocats que ceux dont va profiter DSK pour essayer de se disculper.

      Si il y a une victime à plaindre ce soir, c’est cette femme travailleuse. Si il y a un complot qui démarre ça va être contre elle et son passé.

      Avant de chercher une faille dans le passé de cette femme, que les journalistes disent ce qu’ils savent du passé de DSK.

      L’ensemble des ténors « socialistes » français, en pleurant sur leur pauvre DSK, finissent par devenir vraiment indécent. Eux qui connaissent parfaitement et depuis longtemps les penchants et les exploits de leur « camarade ».

  75. Une question toute bête : Il se promène sans aucune protection notre ancien ministre d’état président du FMI ? Ils sont où nos « pieds d’allu » ?!!!
    Et si c’était un c’était un coup de Kadafi pour venger Ben Laden ? 🙂

  76. Je n’ai pas de mot mais pour le moment nous oublions les autres choses !!!! On verra plus tard le procès n’a pas commencé …..

  77. Cette affaire m’amène à poser plusieurs questions:
    1) Si DSK est un malade sexuel, comment ce fait-il que les dirigeants du PS est pu envisager de lui donner une quelconque responsabilité politique de première ordre? Il est évident que dans ce genre de position, il est susceptible de subir toutes les pressions possibles et donc de ne pas jouer son rôle d’ultime garantie de l’indépendance nationale.
    1-2) Dans le cadre de cette hypothèse, comment ce fait-il que les militants du PS puissent ne pas être au courant de cela? Ce genre de chose à priori semble s’ébruiter: pourquoi n’ont-ils pas chercher à avoir confirmation des différentes rumeurs existants sur le sujet et pourquoi n’ont-ils pas fait pression pour le faire ejecter du parti?
    2) Si DSK est juste un vicelard sans pulsion violente, mais avec juste ce qu’il faut pour ne pas se contrôler dans une situation opportune et qu’il y a donc complot, ou plus simplement utilisation rapide d’une situation idéale pour des intérêts particuliers, nous sommes alors confronté à trois situations possibles.
    2-1) La jeune femme essaie de monnayer un geste déplacé de DSK. On est alors dans une situation de type « Cygne Noir »: un malheureux concours de circonstance peut-il tout faire déraper en Europe et en Amérique? Est-on sur que les bonnes personnes sont en place pour éviter une séries d’erreur calamiteuse de gestion de la crise: ne peut on craindre que les « Austériens » comme les appellent Krugman, c’est à dire les fanatiques de la Rigueur ne viennent tout faire basculer comme en 1936 pendant la Grande Dépression?
    2-2) Si le complot est une partie de billard à deux bandes, (DSK et Sarkozy), trois Bandes (DSK et USA, DSK et BRIC, USA Et Europe, Europe et BRIC), quatre bandes (USA Vs Europe Vs Goldman Sach Vs Morgan), n’avons nous pas sous les yeux le commencement de la fin de la démocratie en occident

    1. Je penche pour l’hypothèse 2-2) Si le complot est une partie de billard à deux bandes, (DSK et Sarkozy), trois Bandes (DSK et USA, DSK et BRIC, USA Et Europe, Europe et BRIC), quatre bandes (USA Vs Europe Vs Goldman Sach Vs Morgan), En effet il semble selon certains, qu’après la fin du Quantitative Easing 2, qu’un QE3 soit impossible (moi, par contre je pense que si à condition d’évènements futurs qui le rendront possible …) et donc que la Fed va donc contempler impuissante la remontée des taux d’intérêts, l’explosion du coût des déficits publics US, la plongée dans une récession économique aggravée, l’effondrement du cours des bourses et un comportement erratique du Dollar US, évoluant à court terme en dents de scie, au gré des influences de ces différents phénomènes, avant de lâcher brutalement 30% de sa valeur. Et si l’euro explosait par une attaque concertée le dollar pourrait-il surnager quelque temps sur fond de banquiers centraux en folie, leaders mondiaux sans feuille de route, économies en danger, inflation en hausse, devises en perdition, matières premières frénétiques, endettement occidental incontrôlé, chômage au plus haut, sociétés stressées ? Et si DSK gainait certains dans cette partie ? Il faut tout de même admettre les enjeux considérables. Et si la France était visée ? L’avenir nous apportera la réponse.

    2. Vous demandez pourquoi le PS n’a pas viré DSK sachant qu’il était assez « chaud ».

      Je crois que ce genre de caractère est plutot bien vu pour un leader, c’est le caratère dominant « de base » de la société. Les hommes politiques sont rarement mous de ce coté là, si j’ose dire, et les votants pas insensibles….

      1. surtout il est rare d’être un « fondu » de pouvoir sans être un fondu de sexe, l’analyse de bien des espèces animales faisant que le dominant social est celui qui se reproduit. Et ne considérer bien au delà de ces préoccupations est bien optimiste.

    3. La direction du PS vient de tirer les leçons. Pour ne prendre aucun risque, elle annule la concurrence des primaires. Son candidat sera Monte-a-Rebours…

  78. SKALPEL « Mémoires des luttes – Chapitre 1 »

    J’ai combattu au près du CHE dans la Sierra Maestra
    Versé des larmes quand ils l’ont tué, fais de même pour ZAPATA
    Sous le poids de 500 ans d’oppression, mes veines se sont ouvertes
    Ais parcourus une histoire populaire américaine au côté des femmes aux states
    Epousé la révolte de JACKSON et vu devant mes yeux la mort
    Connus l’histoire du Black Panther Party au près de NEWTON et crié mort aux porcs
    J’ai haïs les matins plus de 20 ans comme JEAN MARC ROUILLAN
    Entre grève de la faim et torture blanche sans repentance et sans reniement
    J’ai pleuré, crié, espéré, lutté pendant la guerre d’Espagne
    Me suis réfugié avec les basques dans les villages de Bretagne
    Porté le drapeau de la CNT dans la colonne de Fer
    Me suis enfui du bagne de Cayenne avec aux pieds les fers
    J’ai affronté Big brother en 1984
    Combattus dans les milices du POUM avec ORWEL
    Dans la crasse des tranchées face aux attaques
    Monté des barricades pendant la commune de Paris
    Dos au mur comme les fédérés la tête haute devant les fusils
    J’ai crié « Ya basta ! » Le premier janvier 94
    Bouffé 6 ans de taule avec mon père et les Tupamaros
    Pris d’assaut l’ambassade du japon avec le MRTA
    Levé la kalache et le poing en hommage à NESTOR CERPA
    J’ai connus BADEER, la RAF, Les Brigades rouges et les CCC
    Gueulé vive la Palestine avec les militants du FPLP
    J’ai vu CARLO GIULIANI tombé sous les balles de la police du Capital
    Concentré tellement de rage dans mes putains de veines
    Prêt à exploser comme un black bloc à Seattle ou à Gênes
    J’ai arpenté le couloir de la mort au près de LEONARD PELLETIER et de MUMIA
    Lutté pour l’indépendance du Sahara et crevé dans les prisons de Kenitra
    J’ais eus les mains tranchés comme VICTOR JARA
    Et ma guitare c’est transformé en une kalache contre les paras
    En novembre 2005 je me suis révolté dans les cités de France
    Epaulé par une jeunesse en colère et méprisé depuis l’enfance
    J’ais foutu le feu à ma cellule dans ce putain de centre de rétention
    Soutenus la lutte des sans papiers, manifesté contre les expulsions
    Gardé la tête haute sous les sifflets des ouvriers français
    Laissé peu de place à la consternation
    Fils de prolo étranger héritier des luttes de l’immigration
    J’ai côtoyé la misère dans les bidonvilles de Nanterre
    Me suis noyé dans la scène le 17 octobre 61
    Avec plus d’une centaine de mes frères
    J’ai vu pleuré ma mère
    Ses larmes coulant sur le corps de mon petit frère
    Nouvelle victime d’une bavure policière…

    Skalpel.
    Skalpel (La K-Bine) ‘Mémoires des luttes

    Ouais, moi, l´histoire DSK, ça va pas me faire dévier de la lutte. Une salle affaire de plus ou de moins. On ne les compte plus. On va pas se laisser distraire face à l´ennemi.
    Skalpel est un gars très bien, un gars des « lieux au ban » de la société. Un gars qui sait parfaitement où il en est et pourquoi il se bat.
    Si 10% des gens en France étaient politisés et conscient comme ce gars, ça aurait dégagé depuis un moment.

    1. A propos d’injustices, n’oublions pas non plus le sort terrible de Mumia Abu-Jamal qui végète depuis tant d’années dans le couloir de la mort. Le sort de DSK , lui, m’indiffère totalement.

  79. Du s.e.x.e, de l’argent, du pouvoir, des intrigues, la police… Ca ne vous rappelle rien? Daaaalas, ton univers… Et oui, voilà ce à quoi nous en sommes réduits: une frénésie médiatique dans l’attente d’un nouveau rebondissement dans ce qui sembe être la nouvelle série de ce printemps (en plein festival de Cannes, quelle ironie!). Pauvre système, à quoi en es-tu réduit pour pouvoir encore occuper les masses et justifier ta platitude!
    Soyons un tantinet sérieux, svp. Depuis quand les USA (ou n’importe quel autre pays occidental) peut-il se targuer d’être un exemple de justice équitable, d’être un Etat de droit? DSK ou un autre, peu imporrte après tout. Ceux d’entre nous ayant encore quelques bribes de lucidité comprendrons rapidement que pour en arriver là, nous sommes tombé bas, vraiment bas…
    Une seule réaction s’impose je pense: l’écoeurement. Envers ce personnage d’abord, dont certains auraient souhaité le voir incarner jusqu’au paroxysme le héraut d’un Socialisme caviar dont la France a le secret. Un président du FMI socialiste??? M’enfin! Ecoeurement envers un système enfin qui n’a même plus la pudeur de protéger les siens du déchaînement médiatique et de l’opprobe. Qu’il est réjouissant pour un « petit » de voir un « grand » (de la finance en plus!) menotes aux poings.
    L’épisode précédent nous raccontait la « liquidation » de Ben Laden (en mer, évidemment…), 1er coupable de tout ce qui arrive depuis 10 ans. Obama (Yes he could be able to do… but he didn’t.) nous montre maintenant qu’il va aussi liquider la vilaine finance mondiale, incarnée ici par son directeur. Quel suspens, je n’en peux plus! Le prochain sur la liste, c’est qui? Le Pape? Arrêté par les supeflics romains pour pédophilie? Jusqu’où irons-nous dans ce soap opera aux interludes publicitaires offerts par Merryl, Goldman et toute la bande? Comme l’a dit un commentateur un peu plus haut, la dette publique américaine atteignait aujourd’hui sa limite « légale », fixée par des représentant (oui enfin bon…) du peuple. Et ça, on en fait pas grand bruit.
    Creusons un peu de ce côté-là, interrogeons-nous sur les fondements de ces dettes publiques collossales qui asservissent et asserviront nos enfants, demandons-nous pourquoi il est plus important d’annoncer au peuple que le gentil Sherrif a descendu le vilain méchant ou que le vilain obsédé (directeur du FMI de surcroît) a été arrêté (toujours par le gentil sherrif) plutôt que de lui annoncer l’avenir proche qui l’attend? La réalité tangible, pas celle des séries US.
    Nous vivons une époque formidable, j’en suis de plus en plus persuadé. Le monde aujourd’hui se divise entre aveugles et borgnes. Plus personne n’a la distance nécessaire pour énoncer clairement et objectivement ce qui nous arrive.
    Non, je ne crois pas à un éfondrement généralisé. Je vois plus volontier un glissement lent mais inéluctable vers la médiocrité: politique, citoyenne, médiatique… Un aveuglement généralisé des masses par un flot continu d’annonces, de scoops, plus inutiles les uns que les autres. Bref, une vie vide fade, dénaturée –> déshumanisée??? Une déconnexion totale par rapport à la « réalité » terrienne et humaine. Si certains d’entre vous fréquentent le site dedefensa.org, la théorie du virtualisme qui y est défendue mérite qu’on prenne un peu le temps d’y réfléchir. Nous souhaiterions nous voir dépossédés de notre existence que nous ne nous y prendrions pas mieux.
    Il serait grand temps de faire un break, un debriefing sur qui nous sommes et ce que nous sommes devenus.
    Et oui, n’en déplaise aux aficionados des séries de l’été, il y a aussi Fukushima, la Lybie (mais que foutons-nous réellement là-bas???), l’Afghanistan, le Pic Petrolier, la surpopulation, la famine (encoe ce vilain FMI…), les guerres, la Corée du Nord, l’Iran (tiens on n’en parle plus?), la Syrie où le gouvernement tue des gens tous les jours (tiens, pas de Rafale ni de F16 pour Bachar et ses potes, pourquoi??? On a bien mis les menottes à DSK), notre chère Belgique qui, coup sur coup, libère Michèle Martin et tente de blanchir (par la voie d’un pseudo-ministre de la pseudo-justice la collaboration à l’occupant nazi, Poutine et son larbin qui liquident (« jusque dans les c.h.i.o.t.t.e.s ») ceux qui tentent de s’opposer à leur nouvelle vision de la Terre Nationale…, la liste est longue!
    Mais bon, rien ne vaut un bon feuilleton policier sur TF1! Le documentaire d’ARTE à 3h du matin, t’es malade?
    PS: désolé d’avoir été aussi long et répandu, j’essaierai d’être plus bref et circonspect la prochaine fois…

    1. Bravo, vous résumez bien la situation.
      Je retiendrai la phrase-clé : « Bref, une vie vide fade, dénaturée –> déshumanisée??? Une déconnexion totale par rapport à la “réalité” terrienne et humaine. »
      Je retiendrai l’utilité de ce blog qui nous permet de décoder certains aspects de la finance. N’oublions pas cependant que la réalité/vérité n’existe pas en soi.

      1. une vie fade ?

        vous avez 50 ans et vous n’avez pas de rolex ? …………………………………

  80. Petite hypothèse.

    La Grèce réclame 60 milliards d’euros pour satisfaire ses créanciers immédiats. La Troika rechigne (voir le compte-rendu de François Leclerc). Le FMI, comme à son habitude, prépare un rapport que son directeur général ira défendre sur place jusqu’à trouver un compromis avant d’allouer une nouvelle rallonge. Ce rapport, c’est l’équipe d’Antonio Borges qui le prépare. Le gars est le directeur du FMI pour l’Europe, récemment nommé par DSK. Or, Borges indique que la Grèce devrait privatiser à concurrence de 50 milliards pour obtenir sa rallonge. Le FMI, on le sait, ne donne rien sans contrepartie. DSK, lors des pourparlers auxquels il devait participer ces lundi et mardi, avait le champ libre pour adapter les conditions.

    Mais voilà, DSK n’est pas très chaud pour imposer de telles conditions. Il a toujours prétendu que la Grèce et les autres pays sinistrés ne pourraient s’en sortir que s’ils parvenaient à nouveau à renouer avec la croissance. Il y a donc de fortes chances qu’il diminuera, voire abandonnera, les conditions concoctées par le staff de Borges.

    Oui, mais Borges est un ex de Goldman Sachs, un spéculateur diplômé (il dirigeait un fonds spéculatif avant d’être embauché par le FMI). La perspective d’une privatisation de 50 milliards de biens et services nationaux vendus à vil prix était une aubaine pour les grandes banques : profit substantiels rapides. Mais si DSK rayait la condition, qu’allait-il leur rester à se partager goulûment ?

    A qui profite le crime ?

  81. 276ème blabla
    Le seul truc honnête j’ai lu, est la remarque de Muzeau du PC « deux personnes connaissent la vérité : Dominique Strauss-Kahn et l’employée de l’hôtel new-yorkais qui a porté plainte contre lui ». Je me demande quels effets produit sur un francophone, l’expression « femme de chambre » housemaid ? chambermaid ? mais aussi « femme de suite » following woman pour bedroomsuite ? Et en particulier sur DSK en sus de son coté queutard à ce que le « On » dit, même à la chambre des députés ? Ce qui lui arrive me donne pour la première fois envie de voter pour lui. Trop tard. La vraie-vérité, personne ne la saura jamais, déjà que pour ce que les protagonistes en savent, c’est déjà devenu trouble si tant est que ça ait jamais été clair. Les pressions judiciaires ça a des effets de Malleus Mallificarum. DSK violeur violent, ça colle pas. L’employée-sous-terreur en chambre au Sofitel, ça colle mal. C’est pas un parking dans le Bronx. La pulsion irrépressible ? la sexualité est opaque, le droit taille à la serpe, et le type n’est pas débile. La jeune femme est allée chercher un tiers pour dire la vérité. On dira qu’il en sortira la vérité judiciaire. Personne ne saura jamais « la ? » vraie-vérité (le « la » suppose un tiers objectif pour des choses énigmatiques) car il y a trop de fric en jeu, qu’il s’agisse des dédommagements à venir ou des avatars de la carrière du bonhomme et de son pouvoir de manche en faveur des uns ou des autres. Quand à l’opération Blowjob après Geronimo, je sors de voir Fair Game, et je manque d’objectivité. Si je baisais avec une yankee, je m’enregistrerais avec mon nifone pour prouver que je suis innocent. Mais ça n’arrivera pas car définir le contrat par avance pour ce qui est permis et défendu, c’est la mort du sexe. Autant le devoir conjugal, au moins on est supposé savoir à qui on a affaire (mais c’est une illusion courante !). Quand à la petite vidéo de Tristane Banon, suffit de l’écouter de la bonne oreille pour entendre de quoi il s’agit, même si le témoignage est fiable.
    Et un petit coup d’Engels pour remonter la pente.
    « Donc, ce que nous pouvons conjecturer aujourd’hui de la manière dont s’ordonneront les rapports sexuels après l’imminent coup de balai à la production capitaliste est surtout de caractère négatif, et se borne principalement à ce qui disparaîtra. Mais quels éléments nouveaux viendront s’y agréger ? Cela se décidera quand aura grandi une génération nouvelle : génération d’hommes qui, jamais de leur vie, n’auront été à même d’acheter par de l’argent ou par d’autres moyens de puissance sociale l’abandon d’une femme ; génération de femmes qui jamais n’auront été à même de se donner à un homme pour quelque autre motif que l’amour véritable, ou de se refuser à celui qu’elles aiment par crainte des suites économiques de cet abandon. Quand ces gens-là existeront, du diable s’ils se soucieront de ce qu’on pense aujourd’hui qu’ils devraient faire ; ils se forgeront à eux-mêmes leur propre pratique et créeront l’opinion publique adéquate selon laquelle ils jugeront le comportement de chacun – un point, c’est tout ». Friedrich Engels (1884)
    Une seule réserve, « l’amour véritable ». Freud depuis est passé par là pour dire que le transfert et l’amour c’était kif kif. Un os à ronger.
    Pour les aboyeurs…qui se reconnaitront
    PS à PJ : Promis juré, chuis pas hargneux, donc chuis pas mélenchon

    1. « Et un petit coup d’Engels pour remonter la pente. » Sisyphe vous y vermoulu vos marches fussent-elles de transfert, ou prétexte à… je vous trouve emberlificoté au possible avec le vrai-vrai, ça fait un baille qu’il se joue autrement, en acte quand il s’agit d’événement, dommage vous m’aviez mis l’eau à la bouche avec Muzeau du PC… Les récits roses ont quand on en descend patatraque, récifs, l’attraction américaine universelle, le rêve américain français, qui a tenu à un fil, à je te tiens je te donne je t’allies. attraction ascension l’idole se retrouve dans le dos pour ne pas dire autre chose. rendez-nous notre fétiche, notre Français, rendez-nous notre Américain, notre DS notre déesse, décidément l’histoire se crashe à Manhattan, mon Manhattan ou celui de Woody Allen, de P. Auster, H. Selby, H. James etc. se prend un sacré coup de vieux (et sur mes choix au cas où, Lisztfr, pitié je vous dispense de commentaires). Ne trouvant pas « Il Est six heures ici… et midi à new york »;
      Leo Ferre MONSIEUR WILLIAM http://www.youtube.com/watch?v=Jg8PDWXOPEo
      et pour la route car cette histoire commence à me courir, pour l’amour:
      Catherine Deneuve & Serge Gainsbourg – Ces petites rien 1981
      http://www.youtube.com/watch?v=ayL0368fvwM&feature=player_embedded#at=109

      1. @roma 17 mai 2011 à 20:43. « La vraie-vérité personne ne la saura jamais« , parce qu’il n’y en a pas. J’ai dû laisser quelque part un mot sur la varité de Lacan et la vérité plurielle chez Foucault, pour taquiner l’aristotélicien. C’était donc boutade pour les Sherlock Holmes, comme la vérité qui pointe son Muzeau.
        Lisez L’écart à propos de « vraie vérité » chez Lacan en 1961 :
        [ Car ce terme la vraie vérité a un sens, et je dirai plus, c’est sur ce sens qu’est édifié tout le crédit de la psychanalyse. La psychanalyse s’est d’abord présentée au monde comme étant celle qui apportait la vraie vérité. Bien sûr on retombe vite dans toutes sortes de métaphores qui font fuir la chose. Cette vraie vérité, c’est le dessous des cartes. Il y en aura toujours un, même dans le discours philosophique le plus rigoureux. ]
        Et de varité en 1977
        [ Que l’analyse ne parle que du Moi et du Ça, jamais du Lui, c’est quand même très frappant. « Lui » pourtant, est un terme qui s’imposerait, et si Freud dédaigne d’en faire état, c’est bien, il faut le dire, qu’il est égocentrique, et même superégocentrique ! C’est de ça qu’il est malade. Il a tous les vices du maître, il ne comprend rien à rien. Car le seul maître, il faut bien le dire, c’est la conscience, et ce qu’il dit de l’inconscient n’est qu’embrouille et bafouillage, c’est-à-dire retourne à ce mélange de dessins grossiers et de métaphysique qui ne vont pas l’un sans l’autre.[…] Freud eût tiré les conséquences de ce qu’il dit lui-même que l’analysant ne connaît pas sa vérité, puisqu’il ne peut la dire. Ce que j’ai défini comme ne cessant pas de s’écrire, à savoir le symptôme, y est un obstacle. J’y reviens. Ce que l’analysant dit en attendant de se vérifier, ce n’est pas la vérité, c’est la varité du symptôme. Il faut accepter les conditions du mental aux premiers rangs desquelles est la débilité, ce qui veut dire l’impossibilité de tenir un discours contre quoi il n’y a pas d’objection, mentale, précisément. ]
        Ce dont il tente de parler est autre chose que l’ordre de la vérité judiciaire que des cohortes d’enquêteurs produisent indépendamment de tout aveu dont on sait aussi l’inconsistance.
        J’avais été sensible à la pugnacité de ce témoignage qui dit en somme, peu importe le consentement avec le gouffre qu’un tel terme emporte dans ses fondations philosophiques et juridiques, seul le fil du rasoir qui dit l’interdit vaut. Ce qui ouvre la question de ce que vaut l’interdit au sens de la raison qui le fonde. Quel effet pour celui qui a eu ses premières expériences avec cousin-cousine dans un sentiment de transgression de découvrir chez Levi-Strauss que les mariages entre cousins croisés peuvent être prescrits plutôt que proscrits dans d’autres ères culturelles ?
        DS ? La DS4 dernier modèle alors. On sait ce soir que les échanges furent en français, So, fit-elle d’Accor ou pas d’accord, la justice tranchera. Et le jeu de séduction dont semble user DSK ne reçoit pas le même accueil avec une jeunesse de confession musulmane à NYC, que dans d’autres cordonnées. L’érotique n’a rien d’universel au point qu’à Simla en Inde avec mon fils, on m’a pris pour un gay avec un plus jeune et refilé une chambre rouge pleine de miroirs et un lit rond, que j’ai prise pour une chambre de lupanar. Bourde totale des 2 cotés, c’était une chambre pour jeunes mariés en voyage de noces. On a bien dormi mais shame on me.
        Je doute qu’une francophone employée depuis 3 ans ait ignoré l’identité de DSK, on verra ou pas. Mais possible aussi que la lutte des classes fasse payer aux puissants le prix de leurs écarts. Ce qui dégouline sur ce fil d’anathèmes psychiatriques à la sauce populaire, me rappelle l’ère victorienne des bien-pensants, propres sur eux, Politically Corrects, avec leur bréviaire du prêt-à-penser. Ça me rappelle que l’expression semble dater de l’entre deux guerre où chez les intellectuels US ça désignait la position des communistes US avant que les rouges soient exterminés sous McCarthy. Dans le Politically Correct freudien on trouve l’invention de Laforgue qu’il nomme la névrose d’échec, ce qu’il désigne du type qui au moment d’arriver à obtenir ce qu’il a le plus désiré, fait une connerie inconsciente qui lui barre l’accès à ce qui semble l’objet de son désir. Mais il faut de la répétition pour trancher cette option de lecture et avec un tel couvercle, on fait des conserves. Depuis les 90’ j’assiste à une impossibilité de débattre de thèmes qui après 68 furent traités avec plus ou moins de bonheur. Liberté : peau de chagrin. Pour l’amour, vous pouvez courir devant ou derrière, il vous attrapera ou vous rattrapera et ça durera le temps d’une histoire. Merci pour vos liens.

  82. Dans un tel contexte, tout cela peut faire penser à ce qui est aussi arrivé à Julian Assange, le porte
    parole de Wikileaks. Le même type d’accusations.

    1. Oui , à part qu’Assanges a vraiment mis les zuniens dans le potage.
      DSK est un de leur plus précieux allié.

      1. il prêche en faveur du dieu dollars ? Kerjean, un peu de …
        ContreInfo : Retour aux fondamentaux : L’intérim de DSK est assuré par l’ex Vice Président de la banque JP Morgan (Business Insider)

  83. Je viens de visionner les images de DSK au tribunal de NY. J’y ai vu le visage décomposé d’un homme.
    Quoi que l’on puisse penser de la culpabilité ou non de l’homme qui a été arrêté, qu’est-ce qui peut justifier de jeter en pâture aux yeux du monde le visage d’un seul homme ?!

    Une telle dramatisation d’une affaire à travers son hyper médiatisation contribue-t-elle au travail de la justice en toute sérénité ?
    La chose est courante aux US, mais est-ce un exemple ?
    Le principe de la présomption d’innocence ne devrait-il pas nous préserver d’un tel spectacle.

    Au fond, l’exercice de la Justice doit-il être spectaculaire ?

    Il me semble en tous cas que la Justice se fait d’autant plus spectaculaire que la démocratie souffre de mal s’exercer ou d’être prise en défaut. Tout se passe comme si les sociétés humaines faute de disposer des institutions démocratiques qui ramèneraient le rôle des individus en leur sein à de plus justes proportions s’emparent de victimes expiatoires pour faire oublier, minimiser, diluer l’importance des défis qu’elles ont à relever, comme ceux de l’énergie et de la finance. Oui, il y a là un symptôme. Si crime il y a il doit être jugé, mais il y a un sérieux problème de démocratie quand du sort d’un seul homme dépend le sort de la multitude.

    1. Qu’est-ce qui peut justifier de jeter en pâture aux yeux du monde le visage d’un seul homme ?!

      On ne voit pas très bien en quoi l’image d’un suspect menotté, comme il se doit du reste (!), altèrerait en quoi que ce soit la présomption d’innocence, qui n’est nullement une question d’image (ne rabaissons pas tout), et en quoi cela reviendrait à être « jeté en pâture ». Un suspect menotté, est montré en tant que suspect (ce qu’il est!), et il n’y a rigoureusement rien ni d’humiliant ni de dégradant, ni de vraiment « spectaculaire » là-dedans.

      Une telle dramatisation d’une affaire à travers son hyper médiatisation contribue-t-elle au travail de la justice en toute sérénité ?

      La justice travaille en toute sérénité, toute chose égale par ailleurs, lorsqu’il s’agit du n 1 du FMI et d’un présidentiable. Personne n’a eu accès au dossier de l’instruction (à charge, puisqu’on est aux US), et par conséquent la justice américaine travaille toujours en toute sérénité.
      L’hyper médiatisation de l’affaire, du reste, profite surtout au suspect, qui sera bien le dernier à s’en plaindre (1/ plaider le consentement, « l’alibi » ayant sauté et le « rape kit » ayant sans doute donné son verdict …; 2/ transaction financière bien négociée (éventuellement avec ces autres jeunes femmes dont parle Debré, si ce que ce dernier avance est vrai, pour éviter tout témoignage gênant) ; 3/ profiter du travail de l’opinion par des amis désormais avides de théorie du complot, afin de profiter du bénéfice du doute d’une part de l’opinion, dont on espère qu’elle coïncidera in fine avec les les lignes de force politiques déjà existantes). Le tour est joué…
      Sans cette hyper médiatisation, la situation du suspect serait bien plus difficile qu’elle ne l’est aujourd’hui. Il y a lui-même tout intérêt.

      Le principe de la présomption d’innocence ne devrait-il pas nous préserver d’un tel spectacle?

      Non. Être menotté n’a rien à voir avec le fait d’être innocent ou coupable. Cela indique seulement que la personne est potentiellement l’un ou l’autre. Il ne s’agit nullement d’un « spectacle » (sic).

      Au fond, l’exercice de la Justice doit-il être spectaculaire ?

      Bien sûr que oui pourtant… mais montrer un suspect dans son statut de suspect n’y contribue nullement.

      Si crime il y a il doit être jugé, mais il y a un sérieux problème de démocratie quand du sort d’un seul homme dépend le sort de la multitude.

      Le partage égal du pouvoir politique est un mythe. Certains ont toujours plus d’influence que d’autres, ne serait-ce que parce qu’ils sont plus doués ou ont l’art de parler en public (l’électeur ne partage pas à égalité le pouvoir avec l’élu). Le sort de la multitude est toujours plus ou moins tenu par quelques destins individuels, qu’il s’agisse de personnes médiocres ou d’exception. Même dans la société démocratique la mieux organisée, certaines personnes constituent en elles-mêmes, pour différentes raisons, des actifs stratégiques pour les organisations qui les promeuvent (ex: le PS), et leur sort individuel, affectant le destin de ces organisations, affecte logiquement le sort de la multitude. On ne peut pas y échapper.

      Ceci dit, les circonstances sont exceptionnelles, les enjeux stratégiques liés à cette affaire n’étant pas négligeables.

      1. Détail: regardez la video, il n’est pas menotté. Se gratte même le visage une foir avec la main droite, sans menottes.

      2. Etant donné que la justice US débute par une procédure accusatoire qui impose à l’inculpé de plaider « coupable » ou « non-coupable »,
        les avantages de l’inculpé à plaider « coupable » débouchant à priori sur une procédure de justice, ou une peine à ce point simplifiée et allégée, qu’elle peut être considéré comme la procédure la plus judicieuse même pour un « innocent »,
        je ne vois pas comment, cette justice US pourrait se prévaloir d’être juste ou surtout exemplaire
        (après, je n’ai peut-être pas tout compris ….)

    2. @Pierre-Yves D.

      Le principe qui justifie cette pratique c’est le principe de publicité des débats dont le fondement est de permettre à chacun de surveiller la Justice. Principe plutôt démocratique à la base donc. Ceci étant on voit bien que deux conceptions du droit se télescopent, ce qui ne manque d’ailleurs pas de poser de sérieux problèmes à l’heure d’Internet : http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/emmanuel-berretta/dsk-menotte-des-poursuites-possibles-contre-les-medias-francais-17-05-2011-1331842_52.php

  84. En tous cas aujourd’hui, il n’est plus possible de nous bassiner avec des sondages merdiques et un choix binaire DSK/SARKO, on sort enfin de cet abrutissement médiatique…Que vont-ils trouver d’autre pour nous faire chier?…La suite dans quelques mois, si le Japon ne nous a pas tous irradiés.
    Bonne journée à tous.

    1. Mais non mon ami, ça continue, encore et encore.
      A ce qu’il parait le peuple de gauche plébisciterait Hollande maintenant.
      Flamby, président! Flamby , président!

  85. quand je lis le dernier LEAP2020, je pose la question : cela n’arrange t’il pas les Américains de voir tomber DSK, pour pouvoir reprendre le poste et garder (enfin faire croire qu’ils garderont) l’hégémonie financière ?

    1. Oui, c’est vrai, DSK le plus grand privatiseur de France, grande fortune, prof de droit à Stanford, recruté par Condoleeza Rice à ce poste, saigneur de quelques peuples au nom de l’orthodoxie financière est un dangereux alter-mondialiste ennemi notoire déclaré et irréductible de l’ordre mondial anglo-saxon.
      Déjà que Paul en parle presque comme de Saint Vincent de Paul.

      1. @ Kerjean :
        Eh, Kerjean, ça y est, tu t’es soulagé, ça fait du bien ?
        J’aime pas DSK non plus mais j’aime encore moins hurler avec les loups, surtout quand on le livre si bien fagoté et qu’on n’a pas les canines idoines. Sinon, on se fait bouffer.
        Je pleure pas pour lui, surtout s’il est ce que l’on prétend qu’il est.
        Mais on finira par se rendre compte que ce qui nous arrive sera d’un autre calibre au FMI et sans fioritures : direct l’équarrissage, pour le compte de la bande d’en face.
        Et peut-être que tu pries pour ça : une bonne, un vraie, enfin, LA dégelée capitaliste, la tentation du crépuscule des dieux, que le chaos advienne, que le sang gicle et que les humeurs sortent et après on triera, parmi les tripes répandues. Je te souhaite, à toi comme à tes proches d’être en première ligne qu’en cela arrivera. Quand à ceux qui sont directement concernés (et là, on ne parle pas de nous mais bien des milliards de pauvres dans le monde), suis vraiment pas certain qu’ils clap-clap des mains pour ton programme ‘The chaos is coming, yes, we wait for !’.
        Quand t’auras fini, faudra peut-être utiliser les neurones : on sait très bien ce que fait le FMI en Grèce et partout ailleurs. Et depuis lurette (t’as qu’à demander aux mexicains, par exemple, ce qu’ils en pensent). Rien de nouveau sous le soleil capitaliste.
        Mais il faut quand même se poser les bonnes questions : quels enjeux, dans quel contexte ?

        Et vient pas me parler de ‘défense ubuesque du satire capitaliste’, tu vas m’énerver …

    2. Le FMI a besoin de reconnaissance et de crédibilité. Le choix du directeur général, de sa nationalité, est important. Les Européens réclament d’ailleurs la continuité.

      1. Non, les peuples ont besoin de répudier les dettes et abolir la dictature du capital, ce qui inclue son Fonds de Matraquage International.

    3. il y a des liens concernant l’acharnement médiatique et spectaculaire, ils le tiennent, ils vont pas le lâcher. Mais les US sont en mauvaise posture, ils nous endorment, comme toujours !

  86. Au départ, (dimanche), je suis totalement sidéré par les faits, un dirlo du FMI qui tombe pour comportement sexuel inapproprié. Ensuite, je suis vaguement amusé par la situation, c’est super-gros, on se croirait dans une série américaine.Depuis un moment, la politique c’est comme ça, et de toutes façons, c’est conforme à la future campagne électorale qui s’annonce ragots et compagnie.

    Et puis, depuis j’écoute la presse audiovisuelle et regarde internet…. Je suis pris d’une envie de vomir. Quelle inélégance, se vautrer dans la fange à ce point! Les commentaires déshonnorent leurs auteurs. Des supputations graveleuses, populistes, les « je pense aux victimes », « je connais les employés du SOFITEL » (Debré). C’est totalement nauséabond. Ca n’arrête pas, les arguments : »i l n’y a pas de fumée sans feu » tout en affirmant la présomption d’innocence, ou « c’est une machination ». Ca fantasme dans tous les sens. c’est largement pire qu’au café du coin où dimanche matin tout le monde est plutôt incrédule!

    Une accusation américaine avance ses arguments, c’est bien, mais pour l’instant, rien de confirmé.

    Une victime qui accuse, très bien, elle l’est peut-être. DSK, coupable, il l’est peut être, mais pour l’instant, on ne sait rien!

    Les perdants: la presse poubelle qui organise la Trashitude du débat et dont l’image et la crédibilité décline, le monde politique: DANS SON ENSEMBLE dont on s’interroge légitimement aujourd’hui sur sa réelle utilité sociale.

    Les gagnants: Marine, les abstentionnistes.

    Les super-perdants: les autres Français au milieu de ces supputations vaines et moches!

    1. très juste !

      il s’agit de dégouter le peuple de s’occuper de ses affaires !

      chaque affaire est l’occasion d’enfoncer le clou

      car regardons tous les élites qui nous vantent LA GRANDE DEMOCRATIE américaine : avec moins de 50 % de votants et une abstention massive dans les milieux populaires, on comprend mieux pourquoi les médias doivent être totalement aux mains des puissants !

      1. Et je rajoute que ma considération pour les juges rejoint celle de Georges Brassens:
        ……
        Supposez que l’un de vous puisse être,
        Comme le singe, obligé de
        Violer un juge ou une ancêtre,
        Lequel choisirait-il des deux ?
        Qu’une alternative pareille,
        Un de ces quatres jours, m’échoie,
        C’est, j’en suis convaincu, la vieille
        Qui sera l’objet de mon choix !
        Gare au gorille !…

        Mais, par malheur, si le gorille
        Aux jeux de l’amour vaut son prix,
        On sait qu’en revanche il ne brille
        Ni par le goût, ni par l’esprit.
        Lors, au lieu d’opter pour la vieille,
        Comme l’aurait fait n’importe qui,
        Il saisit le juge à l’oreille
        Et l’entraîna dans un maquis !
        Gare au gorille !…

        La suite serait délectable,
        Malheureusement, je ne peux
        Pas la dire, et c’est regrettable,
        Ça nous aurait fait rire un peu ;
        Car le juge, au moment suprême,
        Criait : « Maman ! », pleurait beaucoup,
        Comme l’homme auquel, le jour même,
        Il avait fait trancher le cou.
        Gare au gorille !…

    2. On n’a pas entendu beaucoup d’avocats médiatiques ni d’élus P.S. parler de la présomption d’innocence lors de l’affaire de Tarnac. Le monde judiciaire, dans son état actuel de fonctionnement et dans ses mentalités, qu’il soit français ou américain, à tendance à susciter en moi une profonde nausée.
      Revoyons l’excellent film « Douze hommes en colère », évoqué il y a peu sur ce blog.
      Une leçon de justice exemplaire.

  87. Allez, moi aussi j’ai fait un rêve… Imaginons que par le plus grand des hasards la plainte de la soubrette outragée soit retirée dans un délai relativement court (suite par exemple à la découverte de mouvements de fonds importants sur un compte aux caïmans, un passé sulfureusement tarifé, etc…).

    « -M. DSK votre réaction ?
    -Allons soyons sérieux, mon engagement auprès du peuple grec afin de retenir l’appétit de la finance me mettait bien evidemment dans la ligne de mire des puissants de la planète, d’ailleurs je m’en étais ouvert dans les colonnes de libé…
    -Alors votre autres casseroles slipesques ?
    -Allons soyons sérieux, comment pouvez vous prendre au sérieux ces accusations après ce qui vient de m’arriver ? médisances et ragots, rien de plus !
    -Et vos relations disons argentées, vieux renard ?
    -Allons soyons sérieux, oui je vis bien, mais avez vous vu comment j’ai été traité ? Oui j’ai souffert, comme tout à chacun, je sais ce qu’est une géole miteuse, qui peut en dire autant ?
     »

    Et le peuple assiste ainsi à la transformation du lointain et richissime Pr DSK en un poteau sur l’épaule du quel on tapote pour le soutenir… Un véritable martyr…
    Et le peuple s’agenouille devant le bouc emissaire…
    Et le peuple le porte à sa tête.

    Ca me rappelle la chanson de Soeur sourire cette histoire… Mais je ne suis pas sur qu’au final ce soit la femme de chambre qui subisse le plus profond outrage 🙂

  88. Pour être président, dans le meilleur sens du terme (sans ses détournement historiques) :

    « L’homme est quelque chose qui doit être surmonté ».

    Regardez, écoutez, constatez, faites votre choix, l’offre est restreinte.

  89. Sentiments tout personnel
    Hier soir les images de la tele sont terribles
    Est ce Jesus Christ, ou plutot versingetorix entoure des romains !!!?
    Ben Laden n’ a t il pas ete mieux traite!,.?
    choc de culture dites vous
    Alors aux armes .

  90. Autre symptome? Prise de conscience? Un tournant?
    Cannes le thème de l’enfance sacrifiée, Article de Jacques Mandelbaum.

    Magnifiques ou discutables, solaires ou sordides, ces films rassemblent tous les genres (du drame à la comédie) et toutes les origines (de la France aux Etats-Unis, d’Israël à l’Australie). Ce n’est plus une tendance, c’est un martyrologe universel, qui met à rude épreuve les festivaliers. Une chose est de le constater, une autre de l’expliquer. De quel phénomène témoigne-t-il ? De quelle sourde inquiétude est-il le signe ?

    On ne cherchera pas midi à 14 heures pour risquer cette hypothèse : l’empoisonnement des rapports parents-enfants et la faillite de la transmission que dénotent la plupart de ces films nous parlent d’un monde corrompu qui tremble sur ses bases, où les hommes n’ont plus le sentiment de garantir à leurs enfants la moindre pérennité sociale, morale ni même écologique. C’est à cette angoisse à la fois intime et collective que ces films donnent figure pour le moment.

  91. La France sous le choc. Badinter parle de « mise à mort médiatique », on s’insurge généralement contre le fait que ces images ont bafoué la présomption d’innocence de Mr DSK.

    Tout un pays sous le choc, le PS serre les rangs : Il était normal pour un personnage de ce standing, de sortir sous caution !

    Eh bien non ! DSK paye sans doute pour tous les autres, les Woerth, et collègues les innombrables en France qui n’ont même pas démissionnés de leurs fonctions alors qu’ils étaient impliqués. Evidemment dans un pays comme la France ou règne encore l’esprit de l’Ancien Régime, cela passe mal. Il est normal ici que des repris de justice siègent au gouvernement !

    Face à cette justice américaine, la corruption des élites de notre pays n’en ressort que plus brutalement. Cela choque en effet, la comparaison des justices à 2 vitesses, ici la justice a tous les égards envers les puissants, et elle n’a pas les moyens ni l’indépendance pour agir !

    J’approuve totalement les décisions de la court pénale qui a mis DSK sous celés, ils ont extrêmement bien agit, prudemment, et les photos eh bien, on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs !

    Et j’espère voir le bras armé de la justice sévir ici en France de la même manière.

    Badinter a dit qu’ici personne ne voudrait d’un système où l’on élit les juges et chefs de la police, c’est sûr. Personne ne voudrait plus de démocratie en France. Au contraire.

    1. Question à mon ami Lizstfr :
      75% ans de tôle c’est beaucoup, non?…Innocenté c’est trop peu oui ou non?…C’est beau l’Amérique disait la chanson de Joe Dassin!

      1. Un détail. 74 ans, c’est la somme des peines, personne n’est condamné à ça. Si c’est tout ce que vous avez à redire …

      2. @Lisztfr
        « Si c’est tout ce que vous avez à redire » …Pourquoi est vous si désagréable cher ami?…75% en pensant au temps, et « tôle » avec un petit « ô » parce que c’est plus joli, c’est tout…sans rancune aucune…Cool Lisztfr.

    2. La justice US est nettement moins sévère avec la mafia de wall street, hors madoff on attend toujours de voir un banquier coupable de la plus grosse escroquerie de tous les temps en prison….la fin de l’ex empire US est proche….

      1.  » hors madoff  » normal, madoff a volé les riches et ça c’est impardonable au pays de la cocagne capitaliste

        sinon , ! vous osez remettre en cause la GRANDE DEMOCRATIE

        attention, sarko l’américain va sortir son colt !

    3. @ Lisztfr :
      t’as pêté un cable toi aussi ?
      La justice américaine, plus ‘démocrate’ ?
      Faut rappeler la peine de mort, les erreurs par centaines, les millions de citoyens en taule, les …

      En quoi l’exposition des condamnés contribue-t-il à une meilleure justice ?
      tu ne vois pas que c’est justement parce qu’on en chope un (comme l’autre avec son système de ponzi qui s’est pris 150 ans de tôle … à 70 ans), pour faire passer tout le reste ?
      Soit, un système judiciaire le plus inégalitaire qui soit en démocratie, les noirs pourraient notamment te le confirmer ?
      ‘tain, on se croirait lire ‘Surveiller et punir’, de Foucault, qui démontre combien la justice de l’Ancien Régime avait besoin d’exposer les corps … et combien la punition et la surveillance se sont ‘adoucies’ avec les systèmes ‘modernes’ : USA = Ancien Régime, pour le coup (pratique accusatoire, ça aussi, c’est un ‘progrès’ ?).

      Faut arrêter de délirer, là …

      1. @ Zébu

        qui démontre combien la justice de l’Ancien Régime avait besoin d’exposer les corps

        Analyse qui est confirmée et racontée avec talent par l’historienne Arlette Farge dans:
        La vie fragile, violence, pouvoirs et solidarités à Paris au XVIIIe siècle, Seuil, 1986.
        Cdt

      2. Juste pour quelques photos, le scandale est grand !

        N’importe qui aurait été photographié de la même manière. DSK est un simple justiciable, c’est très bien.

      3. Jouer des différences des justices entre les deux rives de l’Atlantique, c’est cacher l’essentiel:
        Sur les deux rives, elles sont du même bord; des justices de classe, autatn que la police, l’armée et les autres appareils d’Etat.
        Pas réformables, à moins d’arracher le pouvoir, exproprier la bourgeoisie.

      4. En quoi l’exposition des condamnés contribue-t-il à une meilleure justice?

        le bénéfice n’est peut-être pas forcément pour la justice, dans son absolu concept, mais pour la société civile dans son ensemble.

        par ex, cela rappelle à tout le monde comment l’on peut être traité soi-même en violant une femme, le viol et la punition deviennent des abstractions moins lointaines.

        à mon humble avis c’est utile pour s’occuper d’une population faiblement éduquée, éparpillée, armée et composée de bon nombre de vétérans. en allant plus loin, sont réaffirmés des principes intangibles de vertu chers à la majorité qui elle refuse de maltraiter l’autre pour parvenir à ses fins. le glaive de la justice.

    4. @Liztfr

      Quel magnifique déballage de passions tristes !

      « Et j’espère voir le bras armé de la justice sévir ici en France de la même manière. »

      Cruauté…

      Je comprends mieux votre haine de Spinoza 🙂

    5. @Liszt

      Tain ! Là c’est trop !

      Ouais ! Vive la police américaine ! Et la Justice américaine ! Et les prisons ! Pi la Cour Suprême aussi !
      Au pilori les banquailleurs ! À mort la bête immonde ! Rétablissons la peine de mort ! Ouais ! Trop tard pour le bromure, c’est l’heure de la torture !
      Donnons la parole au peuple ! Référendum ! Peine de mort ! Ouais ! Tribunaux Populaires ! Ouais ! À mort Badinter aussi ! La veuve permanente en place de Grève ! Fissa ! Ouais ! Avec moi les damnés de la terre ! Kiekegaard à la rescousse ! Avec nous contre les suppôts de Ricardo ! Ouais au Ricard sant eau, non à Ricardo !…

      M’en va relire l’éducation sentimentale, tiens. Vais bien me marrer en pensant à vous en Frédéric…
      Au fait, ben passé ces exams ? Mme Arnoux va bien ? Rosannette aussi ? Tant mieux…

      PS : Surveillez votre orthographe, quand même. Même Marat, Babeuf ou Hébert évitaient de la trucider aussi, au moins elle…

    6. la justice américaine n’est pas parfaite certes, mais elle a au moins l’avantage d’affirmer que tout le monde est justiciable. hormis pour la peine de mort, elle est bien plus crédible que le justice française, et c’est la justice de la première puissance mondiale.

  92. ce qui est à gerber dans cette affaire ; c’est que maintenant que dsk est à terre, c’est l’allali.

    les bouches s’ouvrent , mais personne ne dit rien de ceux qui sont encore debout

    hier Clémentine autain ( sur FR3, chez Taddéi ) disait des choses très justes sur les hommes de pouvoir et les abus qui vont avec.

    sinon le fait que dsk soit échangiste ( info dans cette même émission ), on s’en fout !

    la vie privée ne regarde que soi et tant que la vie privée n’est pas en contradiction avec les professions politiques je ne vois pas de problème.

    car, à la vérité, la vie privée systématiquement étalée dans les journaux, ne renforce que une vision rétrograde et réactionnaire de la vie.

    le nombre de commentaires sur cet article, comme ce qui se passent dans les médias depuis dimanche, montre qu’au delà du discour de libération séxuelle , la société et le sexe c’est toujours pas réglé et la vision réactionnaire pointe rapidement ………..

    PS : sarkozi a fait avec sa greluche un bébé élection ( info entendu à l’instant sur BFMtv ) comme on fait un bébé médicament ……………………….

    les néo-cons sont vraiment capables de tout !

    1. on remarquera que l’annonce tombe juste au moment de l’affaire dsk

      sarkozi dit-on, ne profite pas du cas dsk : mon oeil !!

      un bébé versus une affaire de viol d’un prétendant de gauche !!!

      bravo aux communicants de l’élysée

    2. Le respect de la vie privée n’est pas la question.
      Respect de la vie privée ou pas la prudence aurait du commander à Sarkozy et son entourage ne de pas envoyer DSK au FMI.
      Votre exemple sur l’échangisme est mauvais car il concerne une sexualité entre adultes consentants. Ce qui se savait à propos de DSK c’est que dans le cadre de ses relations professionnelles il pouvait adopter un comportement pour le moins irrespectueux à l’égard de la gente féminine, chose fatale aux Etats-Unis.

      Quant à la vie privée étalée dans les journaux à qui la faute ?
      Aux médias qui en font leur fond de commerce ou bien aux politiques qui posent complaisamment dans les pages magazines dans des contextes privés pour les besoins de leur publicité ?

      Le problème que pose cette affaire, par delà son aspect criminel, c’est celui d’une absence ou insuffisante séparation des pouvoirs, une professionnalisation qui va de pair avec un personnalisation à outrance de la vie politique, des institutions non démocratiques où l’on est coopté, autant de choses qui favorisent la concentration du pouvoir et la consanguinité des milieux politiques et économiques.

      1. Le problème que pose cette affaire, par delà son aspect criminel, c’est celui d’une absence ou insuffisante séparation des pouvoirs, une professionnalisation qui va de pair avec un personnalisation à outrance de la vie politique, des institutions non démocratiques où l’on est coopté, autant de choses qui favorisent la concentration du pouvoir et la consanguinité des milieux politiques et économiques.

        financiers et journalistiques, pourrait-on ajouter.

  93. Nous sommes tous américains aujourd’hui, et vive la Juge Mélissa Jackson ! Elle a dit que la discussion était terminée, et les négociations aussi, et que la décision du tribunal était prise.

  94. Il me semble que l’amerique soit une malade mentale
    Nous ne devons pas accepter de laisser la France se faire destabiliser par la morale americaine.
    Si cela ce n’est pas de l’ingerance!,.?
    USA tu n’aimes pas les latins?, nous n’aimons pas tes Mormons
    Rendez nous DSK!

  95. hallucinant la situation actuelle Oo de ces derniers mois
    -directeur de fmi en taule
    -bebe pré electoral en route
    -usa qui lutte contre le defaut de payement
    -l’europe qui lutte aussi contre le defaut de payement
    -ben laden mort
    – pire que tchernobyl en cours au japon
    ect ect………..

    comment voulez vous que les pauvres peuples naient pas de malaise.

    c’est un miracle que pas grand monde bronche…………. toute ces infos il y a 10 ans en arriere ca aurai ete le chaos.

    1. Bien vu, Chester.

      Mais c’est juste parce que nous nous américanisons.
      Et tu verras que les règlements de compte et autres attaques de banques te paraîtront normaux dans peu de temps.
      Qui aurait pu dire, par exemple, que les nouvelles générations aimeraient tant les hamburgers, les jeux vidéo violents et la télé..??

  96. Ce qui me surprend c’est que DSK, via ses avocats, n’ait toujours pas donné sa version des faits.
    Peut-être que ses avocats attendent d’avoir accès au dossier avant de riposter? Mais si c’est le cas, cela voudrait dire qu’ils marchent sur des œufs, soit parce que DSK est effectivement coupable, soit parce que c’est une sombre machination dans laquelle DSK s’est fait piéger comme un bleu.

  97. Une pauvre soubrette mère célibataire noire (choix très judicieux), face à un riche puissant, super scénario, une mise en image nerveuse et humiliante pour le « quasi-coupable » , avec un déferlement médiatique, relayé en France par nos fameux : il aurait…il se serait…il parait que…
    Les étasuniens méritent la palme d’or cette année,
    Au fait, à propos de paranoïa du complot, a-t-on trouvé enfin les armes de destruction massive en Irak????

  98. Sans même parler du fond de l’affaire, il me semble évident qu’il y a déjà un « coup tordu », et bien avéré celui-là, et bien négocié, et bien calculé : c’est le lynchage médiatique de DSK aux États-Unis. À moins… que ce ne soit tout de même le fond de l’affaire ?

    1. c’est l’internationale néo-cons ! lol

      savez vous que chaque année un vingtaines de jeunes gens prometteurs sont invités par l’ambassde des USA pour un voyage d’études d’un mois ( info, FR3, émission de Taddéi )

      et qu’entre autre sarkozi fut du voyage une année ……………………………………….

  99. La juge a eu raison de ne pas laisser filer DSK même contre une caution de 1 million de dollars. Elle ne l’aurait pas revu de si tôt ! Gardé en prison, on est sûr que la justice passera.
    Je ne supporte pas les jérémiades de Badinter et de tellement d’autres sur le sort réservé au prévenu. Il est tout de même hautement probable que la fille n’affabule pas. Que serait la Justice américaine si elle laissait une pauvre et honnête femme pleurer dans son appartement du Bronx, à maudire ce
    VIP qui aurait regagné la France tout en se répandant sur son innocence et en jurant dans ses discours défendre la veuve et l’orphelin.
    Oui, je suis fier de l’Amérique et un peu moins de la Justice française avec ses lenteurs et ses cachoteries.
    Par contre, l’annonce de ces 74 ans et 3 mois de prison potentielles, ce n’est pas sérieux. D’ailleurs, il paraît que ces annonces effrayantes sont faites pour inciter les prévenus à plaider coupables…

    1. Oui, je suis fier de l’Amérique

      pouvez vous nous dire quel poucentage de la population représente les prisonniers aux USA ?

      combien de bavures qui touchent essentiellement les plus pauvres incapables de se payer une contre enquète ?

      bref dsk au gnouf, pourquoi pas mais parler de fierté à propos d’une « justice » de classe aux usa , faut oser.

      pour un madoff ou un dsk combien de dizaines de condamnés à mort pauvres et noirs ?

      1. Perso, même dans un hôtel minable, je trouve que de sortir de sa douche en en étant à craindre de se retrouver nu face à face dans sa chambre avec une personne qui passe par là, c’est pas le top du top, de la grande classe, des belles manières, du grand standing, donc de tant que ça de quoi être fier et tout ça …

  100. Si c’est un coup monté, il est digne de Machiavel. Parfaitement exécuté! Le pire, c’est que DSK est peut-être vraiment coupable…

    A qui profite le crime?

    Le FMI a un rôle relativement crucial à jouer dans les mois qui viennent. Plus la situation des pays s’aggrave (endettement incontrôlable des USA et de l’Europe), plus il devient clair que la lutte se joue à très haut niveau. Qui tombera le premier? L’Euro? Ou le Dollar? Le dernier qui tombera s’érigera en donneur de leçons, et se taillera la part du lion.

    Posez vous la question suivante: si vous aviez en jeu des centaines de milliards d’euros, des millions d’emplois, et la suprématie de votre pays, que seriez vous prêts à faire? Jusqu’où certains individus très « patriotiques » seraient-ils prêts à aller? Jusqu’où des individus crapuleux et lourdement impliqués financièrement seraient-ils prêts à aller?

    Vous avez devant vous un patron du FMI qui gêne. Un français (pas un américain), de « gauche », plûtot tenté de ne pas couler l’Europe…
    Si cette personne a des tendances sexuelles relativement connues, voire un passif lourd, caché mais connu des « services les mieux informés », alors il devient très simple de le piéger.
    1) Envoyer une femme « payée » pour le séduire, et le piéger
    2) Envoyer une innocente dans des circonstances bien prévues… Voir carrément très prévues. Par exemple en ayant fait croire à DSK que c’était une call girl, ou ce genre de choses…

    Trop d’intérêts sont en jeu en ce moment même. Même si DSK est réellement « coupable », même si la femme est « innocente et victime », cela ne signifie pas qu’il n’existe pas d’autres coupables dans l’affaire. Les américains ne sont pas nos amis… « America first! »

  101. Bien vu sur l »Hubris, Paul, 100% d’accord.

    J’en profite pour citer (N+1eme fois) bernard Stiegler qui nous parle d’une société « pulsionnelle », la nôtre.

    Ayant vu le film « Inside Job » (dans un avion…) et l’aspect cocainomane et lié à la prostitution de luxe des traders et des banquiers qui les entourent, il y a la un milieu délétère (Marine pourrait s’en emparer), et on ne peut exclure qu’un DSK y ait tangenté, ce qui laisse toutes les hypothèses ouvertes (piégé, actif, …).

    Sinon, oui, la presse US est bien pire qu’ici, pour ce que j’en vois : on parle de sodomie …au hasard sur Fox…, et d’autres « éléments de langage » que je ne maitrise pas…

    Hubris et contre-hubris, forme pulsionnelle de don et contre-don ?

      1. Donc si curieusement la dame attend pour déposer plainte, il y a peut-être une chance pour que l’affaire s’arrête d’elle-même et qu’une enveloppe change de mains . Mais ça commence à faire désordre chez DSK .

      2. non pas de classement sans suite pour les crimes sexuels aux states a ce que je sais. c’est les services du procureur qui poursuivent, pas (que) la plaignante

  102. On a parlé de « sidération » pour qualifier cet évènement; mais j’en espère au contraire le réveil!

    On se laissait emmener à coups de sondages, de photos, de petites phrases, vers la fameuse Présidentielle à laquelle se réduit désormais la vie politique. Cet épisode imprévu( et que ce soit viol ou traquenard ne change absolument rien à ça), offre peut-être l’opportunité de sortir de ce feuilleton idiot, et de parler enfin politique autrement qu’en supporter!
    La présidentialisation absolue de notre république peut être remise en cause grâce à ce choc: il s’agit d’en profiter, et de rappeler qu’on ne vote pas que pour le prochain chef en 2012, mais aussi pour l’assemblée nationale( ce qu’on tend à oublier puisqu’il s’agit simplement de donner sa majorité à l’heureux élu).
    Il faut demander l’avancée des législatives, pour qu’elles aient lieu avant la présidentielle.

    1. Non, une constituante, qui mette fin au coup d’Etat permanent de la Vème.
      Le minimum pour un démocrate, c’est le refus de cette constitution,
      ne soutenir que ceux qui s’engagent à la mettre aux poubelles de l’histoire,
      et s’engager, si il est élu, à ne JAMAIS exercer la fonction, mais à appeler à une constituante!
      On voit donc ce que valent les prétendus dirigeants de gôche….

      1. @Charles A
        D’accord sur le fond, mais les circonstances ouvrent plus ou moins le champ à certaines possibilités: je ne crois pas possible de proposer actuellement comme objectif une Constituante, alors que la simple anticipation des législatives pourrait être un objectif plus réaliste, partageable par beaucoup. Cela pourrait amener un changement considérable tout en restant pour commencer dans le cadre actuel. Ce ne serait pas la panacée mais tout de même une avancée bienvenue dans le sens de la démocratie.
        Or il me semble que le moment est favorable pour mettre en avant cet objectif, puisqu’apparaît soudain mieux que jamais l’extrème irrationalité du régime qui fait que notre avenir prétendu tient à si peu de choses. C’est la possibilité de changer d’histoire, de prendre plus largement conscience que cette course de politiciens ne nous satisfaisait déjà pas du tout ,et que nous pouvons refuser cette idée fixe médiatiquement matraquée, pour….je ne sais pas exactement, mais c’est le moment de l’inventer.

      2. @ Dussardier

        Les politiciens professionnels ont déjà fait le coup plusieurs fois.
        Ils sont d’accord sur le fond.
        Dans les faits, ils vont à la soupe, contre la démocratie.

  103. http://fr.finance.yahoo.com/actualites/Le-patron-Deutsche-Bank-Josef-reuters_molt-1878761250.html;_ylt=ArjGktx19gJETTPCFRZOk..SbaJG;_ylu=X3oDMTE4aXBkNGo1BHBvcwMyBHNlYwN5ZmlUb3BTdG9yaWVzBHNsawNsZXBhdHJvbmRlbGE-?x=0

    « Le président du directoire de la Deutsche Bank Josef Ackermann est pressenti à Berlin comme candidat à la succession de Dominique Strauss-Kahn à la tête du Fonds monétaire international (FMI), rapporte mardi le quotidien Bild.
    Un autre candidat dont le nom circule dans la capitale est Thomas Mirow, président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), révèle le tabloïd allemand sans citer de sources. »

    Sait-on quelque chose sur ces hommes?
    Probablement que l’identité du prochain directeur du FMI nous en dira un peu plus sur cette affaire…

    Je suis frappé par les ressemblances entre cette affaire et celle de Spitzer et, un peu plus éloignée, celle de Assange.

    On ne peut exclure que DSK soit malade.
    Le timing est pourtant troublant (tout comme avec l’affaire d’Assange).
    Il doit être bien malade pour agir de la sorte à ce moment crucial.

    Troublant.

  104. Le CSA rappelle aujourd’hui fort à propos que :
    « la loi du 15 juin 2000 renforçant la protection de la présomption d’innocence et les droits des victimes punit d’une amende la diffusion, sur tout support, d’une image faisant apparaître menottée ou entravée une personne, quelle qu’elle soit, qui n’a pas fait l’objet d’une condamnation ».
    Le « vieux monde » médiatique se heurte de plein front avec « le nouveau monde internet ».
    Le vieux monde juridique se heurte de plein front avec le nouvel ordre mondial.
    Quoi qu’il en soit, voilà une bonne méthode pour brider les supports n’ayant pas la surface financière pour payer des amendes dont le montant est grâce à « dieu » encore fixée par des législateurs élus…..
    Avec DSK le CSA a une mine d’or à exploiter…… Passera-t-il à l’acte ?

  105. selon N-TV un ami politique de sarkozy aurait répandu la nouvelle de l’arrestation de DSK sur twitter avant les autorités américaines.

    1. Je dois me reprendre quelque peu: ayant entendu tout à l’heure les nouvelles sur N-TV (allemand) j’ai vérifier sur le site et là ce n’est plus tout à fait la même chose: il n’est plus question que d »un jeune sympathisant UMP qui aurait été le premier à annoncer la nouvelle par twitter » .
      ….
      Die Information, dass ausgerechnet ein junger Anhänger der französischen Regierungspartei UMP die Nachricht als erster über Twitter verbreitet hatte, nährte die Komplott-Theorien. Die Affäre wurde zudem sehr früh von dem früheren Wahlkampfchef von Präsident Nicolas Sarkozy, Arnaud Dassier, aufgegriffen……..

      1. autre référence http://www.leparisien.fr/dsk-la-chute/affaire-dsk-jonathan-pinet-l-etudiant-qui-a-mis-le-feu-au-web-17-05-2011-1453566.php
        « un message envoyé samedi soir à 22h59 sur Twitter, soit 14 minutes seulement après l’arrestation de DSK à l’aéroport, où il écrit très précisément : « Un pote aux Etats-Unis vient de me rapporter que DSK aurait été arrêté par la police dans un hôtel à New York il y a une heure. » »
        Sans commentaires.

    2. plus de détail sur http://www.lepetitjournal.com/homepage/a-la-une/78767-dsk-la-theorie-du-complot.html

      A 16h59, heure de New-York, Jonathan Pinet, étudiant à Sciences-po et membre des Jeunes Pop écrit en exclu mondiale la nouvelle : « Un pote aux Etats-Unis vient de me rapporter que #DSK aurait été arrêté par la police dans un hôtel a NYC il y a une heure ». La rapidité de cette fuite, avant même que les médias américains n’en parlent, a surpris quelques internautes. Alors qu’un de ses « followers » lui demande d’où il sort ce scoop, Jonathan Pinet répond trois minutes plus tard : « J’en sais rien, mais apparemment il le tient d’un ami à lui qui travaille à cet hôtel. On verra si l’info se confirme prochainement. »

      ce qui est interessant c’est l’inexactitude de l’endroit
      Y aurait il eu une premiére arrestation sur place beaucoup plus tôt , puis une intervention, le téléphone laissé sur place pour finir de négocier et enfin un renversement de situation in extremis apres l’embarquement ? ou simplement quelques propos entendus à l’hotel au cours de l’enquête et avant l’arrestation ?

      1. vraiment intéressant, tout ça, ce « pote  » qui travaille à l’hotel et qui communique à toute vitesse une information qui se produit en vérité à plusieurs km de l’hotel…et avant même que la presse américaine l’ait publié, si je ne me trompe. hmm..

      2. Bof…
        L’employé de l’hôtel a sans doute vu la police rechercher activement le suspect, et apprendre l’identité de ce dernier (que la jeune femme elle-même ignorait totalement, selon certains sites d’information). Il aura présumé de son arrestation au sein même de l’hôtel, ou bien l’info aura été mal interprétée (confusion « arrestation sur les lieux / recherche active sur les lieux). Il ne savait pas que le suspect était déjà en route pour l’aéroport, où il sera effectivement arrêté un peu plus tard.
        Rien de bien extraordinaire.

        Il y aurait toutefois, pour les complotistes, un lien éventuel entre le parti du chef de l’Etat et la police de New York, en la personne d’ A. Bauer.

      3. Il y a aussi ce frère de l’informatrice femme de ménage, interviewé dans les infosTV françaises hier au soir, lequel parle français, à qui elle aurait téléphoné ….

  106. « la loi du 15 juin 2000 renforçant la protection de la présomption d’innocence et les droits des victimes punit d’une amende la diffusion, sur tout support, d’une image faisant apparaître menottée ou entravée une personne, quelle qu’elle soit, qui n’a pas fait l’objet d’une condamnation ».

    En effet, la justice américaine ne laisse même pas à DSK la protection accordée aux talibans…

    1. Celà veut dire que l’on ne peut montrer en France d’image des prisonniers de Guantanamo, ni de certains maniffestants arretés ici ou ailleurs .

      1. Encore un exemple qui démontre que la loi et la justice n’est qu’un rapport de force.
        Comme le prix…

  107. « Les coups tordus sont le symptôme de situations économiques et politiques dégradées.
     » : va pour le constat.

    « … la déliquescence ouvre un créneau aux « grands hommes » et aux « grandes femmes » en puissance : la déliquescence c’est le capitalisme, et ça fait des lustres que ça fonctionne ce bouzin. Ça a fait du bien, faut bien qu’on ait fait au moins aussi bien que les fourmis ! Il y a deux créneaux : celui du « grand individu » qui souhaite accéder à un pouvoir sur les autres, ce qui nécessite, convenons-en, l’acceptation d’un nombre suffisant d’autres individus ; et celui du désir du « grand individu » d’exprimer sa puissance, sa capacité à être, sans en -ou se- faire un instrument de pouvoir, de domination. Ce qui nécessite la coopération du nombre : c’est la démocratie. Elle est, par faute de concurrence, synonyme de prise de conscience.

    « et c’est alors que l’on découvre quels sont ceux dont les dieux ont voulu la perte. » : lapin compris !

    1. Dans l’idée du cerveau collectif, merci de me donner votre avis sur le deuxième paragraphe, et de m’expliquer ceci :

      et c’est alors que l’on découvre quels sont ceux dont les dieux ont voulu la perte.

      Il est vrai que ça s’éloigne un peu de la culotte de DSK, mais ça me semble important aussi.

    1. « Ophélia, 32 ans, est gardée dans un lieu secret, et n’aurait, selon un correspondant de RMC à New York pas formellement porté plainte. »…Curieux!… Pourquoi?… Sont-ils amants depuis plus longtemps? Toute cette histoire respire le mensonge.

      1. Je me garderais bien de faire des conjectures. Actuellement, DSK est poursuivi pour des faits de nature pénale (pas nécessaire que la victime porte plainte, contrairement au civil), par la justice américaine. Ses avocats mettent en place une stratégie de défense, ce qui est leur rôle.

      2. Où plus simplement, les avocats de DSK font ce pourquoi ils sontt payés: ils montent une stratégie de défense.

  108. Au-delà du bruit médiatique il y a d’abord une tragédie humaine très intime. DSK passe en quelques heures des lumières aux ténèbres, victime de lui-même. Il pourrait bien tout perdre, ou presque, y compris l’estime de ses proches et de lui-même. D’ailleurs, il a déjà tout perdu. Dans le malheur qu’il s’est donné et ainsi désormais placé dans la plus grande des solitudes, le chemin pour retrouver de la lumière justement va être long. Juste de la compassion.

  109. Bonsoir à tous

    Après avoir prétendu que DSK déjeunait avec sa fille à l’heure fatidique, ses avocats plaident désormais pour une relation consentie. or selon la presse la victime est une jeune mère musulmane pieuse et timide……

    je compatis à la stupéfaction choquée des militants PS à qui on a fait placer leurs espoirs en cet homme. Cependant il me semble qu’on peut se poser la question suivante: les réactions choquées de ces personnes, qui mélangent en plus le droit américain et le droit français, ne pourraient elles pas découler du choc d’être mis face à une réalité auparavant occultée par toutes les pressions? D’un déni de la réalité pour se raccrocher à des illusions?
    Peut on sans effroi considérer que toute une soi disant élite, indépendamment de son bord politique, se soit rendue complice de la dissimulation des actes qui au fil des révélations semblent de plus en plus avoir bien été perpétrés par cet homme ? voir les affirmations de la journaliste Tristane…, celles de Bernard Debré et les sous entendus d’Aurélie Filipetti…

    Nous courrions ainsi le risque d’avoir une caste au pouvoir assez perverse pour envisager sans frémir d’installer un délinquant sexuel à la Présidence de la République?

    Quelles que soient les réticences que le droit et les méthodes américaines nous inspirent, on peut quand même remercier les américains d’avoir jeté une lumière crue sur les agissements de notre classe politique et sur le décalage entre la réalité et les discours…. même si les sincères et honnêtes militants de gauche se sentent floués.
    C’est désormais à eux de questionner leur élite …

    Cordialement.

    1. Merci aux US de nous débarrasser de DSK(politiquement) en effet.Le souci majeur c’est que Sarkozy n’a plus d’adversaire ou quasi.Sauf scandale dans son camp(toujours possible, mais il est bien plus facile de stopper des ‘affaires’ en France visiblement).
      Quant au silence de la presse sur DSK, il y a malgré tout un journaliste de Libé (Bruxelles)qui via son blog avait dénoncé en 2007 les frasques de DSK et prévenu sur son comportement limite harcèlement (j quatremer).Il s’est quasiment fait lynché à l’époque par les autres médias.Si on nous cache de tels faits aussi graves sur un homme politique de ce niveau, il y a de fortes chances que cela soit l’omerta dans tous les camps.
      En voila déja une qui sort coté Ump:

      Une plainte très privée contre le député Balkany. Vendredi,sa nouvelle compagne l’a accusé, devant la police judiciaire, de «viol et menace avec armes».

      http://www.liberation.fr/france/0101187455-une-plainte-tres-privee-contre-le-depute-balkany-vendredi-sa-nouvelle-compagne-l-a-accuse-devant-la-police-judiciaire-de-viol-et-menace-avec-armes

    2. Bon, Aurélie Filipetti, faut voir, il y a eu de l’eau dans le gaz avec Piketty (sa moitié .. mais plus maintenant ?)…
      De toute façon, la question me semble être que les élites sont pénétrées (hum) par l’hubris en effet, qu’il s’agisse d’hubris financière pour les traders ou de sa version « standard » pour les élites politoques…

      1. Mais à l’envers, c’est intéressant de voir se redessiner une gauche caviar et une gauche de terrain (dont Aurélie Filipetti est davantage l’exemple).
        Au fond, et à l’envers de mon post ci-dessus, de facon un peu maoïste, on devrait exiger des hommes politiques de passer 3 mois à défendre des pauvres dans un tribunal
        (je pense par exemple à les mettre assistant aidant ceux qui font l’assistance juridique gratuite). Et Piqûre de rappel tous les 20 ans, pour qu’ils n’oublient pas.

  110. Un détail, d’où tenez-vous ces précisions sur la stratégie de défense des avocats ?

      1. « Selon la chaîne américaine NBC et l’agence AP, DSK aurait été placé sous surveillance préventive anti-suicide dans sa cellule de la prison de Rickers Island. » (extrait de votre article)

    1. (i) shall be immune from legal process with respect to acts performed by them in their official capacity

      il n’est pas certain que ce qui est reproché à DSK dans l’acte d’accusation détaillé puisse être considéré de façon évidente comme « acts performed by them in their official capacity « .

      1. De mon point de vue Le directeur d’une agence spécialisée bénéficie d’une immunité complète qui peut être levée par le FMI seulement (convention de 1947) ce sont les autres membre du FMI qui ne bénéficient que d’une immunité réduite à leurs actes officiels.

      2. acts performed by them in their official capacity blockquote>

        Pas triste . On en vient donc à considérer les réunions officielles du FMI sous un angle nettement plus coquin …

      1. @didierF @Rutily à la relecture l’immunité pour le chef de l’agence semble tenir la route, ou du moins parait plaidable.
        Alors pourquoi DSK qui enseignerait aussi le droit dans une université US (et a eu 4h pour réfléchir et consulter un avocat) ne l’aurait-il pas invoqué ?
        Pourquoi le commandant de bord du vol Air France n’en a pas fait état pour refuser tout débarquement ?
        DSK a-t-il été débarqué par ruse sous un autre prétexte plus flou ?
        Si l’on demande au FMI de lever son immunité c’est à lui de répondre tant qu’il n’est pas démisionnaire. est-ce pour celà qu’il est maintenu quasi incommunicado.
        Compte tenu du statut diplomatique n’existe-t-il pas pour garantir la représentation en droit américain de position intermédiaire entre la caution et la prison, comme une assignation à résidence à domicile avec retrait de passeport ?
        Quel est le rôle joué par le consul de France à ce sujet.?

  111. « La probabilité augmente du coup d’une restructuration des dettes souveraines à chaud, entraînant à sa suite des pertes substantielles pour les banques commerciales européennes dont, comme la fois précédente, les États transmettront immanquablement l’ardoise à ceux de leurs citoyens à ce point louseurs qu’ils paient des impôts« .

    C’est ce « immanquablement « que je ne comprends pas. Au nom de quoi? Qui a mandate les Etats pour sauver des banques privees avec des fonds publics? Il faut nationaliser les banques francaises. Qui osera le proposer?

  112. Il faut veiller à ne pas étouffer l’autre sous le poids de notre propre ressentiment. Derrière chaque commentaire il y a le poids d’une solitude, c’est évident. Par conséquent il ne s’agit pas de juger un homme selon l’orientation ultra-individualiste mais bien selon notre propre famille, parce que tout ce tient dans le genre humain. D’emblée, je rejette la figure du monstre.

  113. Toute l’affaire tourne autour de DSK. Pas une seule fois, elle n’est abordée sous l’angle de la victime. DSK par ici, DSK par là, complot, coup de tonnerre, tragédie, etc. On croit rêver! Un type est accusé d’avoir commis des actes très graves à l’encontre d’une femme et tout ce que l’on trouve à dire, c’est qu’il n’est pas normal que l’on diffuse ce mec menotté, que ce doit être terrible pour lui et pour sa famille, que l’honneur de la France en prend un coup.

    C’est le monde à l’envers!

    1. Oui mais, si on découvre que finalement toute cette histoire à dormir debout est un tout de passe passe pour détruire DSK et la France en particulier cela change tout Loulou…Imaginons que DSK et Ofélia se connaissent très bien, qu’ils soient amants depuis un bon moment et DSK vu qu’il doit devenir président de France lui donne un dernier rendez vous pour rompre…Hélas celle-ci ne l’accepte pas…Alors elle décide de lui nuire et vous connaissez la suite…Je n’aime pas particulièrement DSK, d’ailleurs ne voterais pas pour lui, mais reconnaissez tout de même que l’on comprenne mieux pourquoi DSK plaide innocent…Enfin moi je vois que ça comme explication…DSK n’est pas assez idiot pour plaider innocent si il est coupable, réfléchissez en plaidant innocent il risque la peine maximum…Donc j’en conclu qu’ils se connaissent…Peut-être sont-ils amants à la base, et que DSK ne veut pas l’avouer.

      1. hum….
        idle, ton commentaire (et ce n’est pas le seul sur ce fil, rien de personnel dans mon commentaire ^^) démarre assez mal, parce qu’il démarre par SI…

        Comme dirait le vieux dicton, « avec des si, on mettrait Paris en bouteille ».

        – et si DSK était accoutumé aux chambres « garnies », et que cette fois la « garniture » n’était pas au courant (problème d’intendance de l’hôtel, une adresse à éviter … donc…) ?
        – et si la soubrette était en fait Dieudonné déguisé, voulant piéger le vilain DSK ?
        – et si …. ?
        En fait, spéculer pour soi-même, ça peut se comprendre, vu la stupéfaction provoquée par l’évènement… par contre, spéculer de manière semi-publique, sur un forum, ça me dérange un chouilla… par décence pour un peu tout le monde… (l’éventuel coupable, l’éventuelle victime… leurs proches… leurs animaux domestiques …)
        Quitte à spéculer pour spéculer, autant le faire sur les éventuelles répercussions publiques de l’évènement, et non sur le supposé déroulement de l’évènement en lui-même. La justice va avoir assez de boulot dans ce sens là, et disposera, espérons le, de plus de matière que des simples « et si »…
        O_O »

      2. Dans, ce que je crois comprendre de la justice US,
        si un « innocent » peut trouver avantage à plaider « coupable » bien qu’innocent,
        par contre un « coupable » ne doit surtout, surtout, ne pas jouer de plaider « non-coupable », alors qu’il est « coupable » et non pas innocent ..

  114. Symptome :
    Youtube et Google ont retiré toutes les vidéos de l’ entrevue où Tristane Banon divulgue chez Ardisson son expérience détonante avec DSK. …..

  115. DSK et ses avocats changeraient de stratégie et « accuseraient la victime d’être consentante et d’avoir voulu soutirer une bénéfice de la relation sexuelle « partagée » avec le Chef du FMI » , titre le populiste New York Post. qui parlait de chef d’inculpation de sodomie alors qu’il s’agissait de fellation…. Pardon Julien, le diable est dans les détails……
    Anyway, vrai ou faux, le poison se diffuse. La victime est noire, étrangère et musulmane…. Le présumé coupable, blanc, cosmopolite, et, à ses dires embarrassé par sa judaïcité. Tous les ingrédients pour un superbe symptôme ! 448 commentaires à cette heure ici même….
    Compte tenu du retournement de la défense qu’aurait choisie DSK et ses avocats, le verdict pourrait alors, vu la charge émotionnelle distillée longueur de colonnes mettre le feu aux banlieues des deux côtés de l’Atlantique si DSK se retrouvait blanchi, et par effet de balancier, la victime présumée se retrouverait alors salie !
    http://www.youtube.com/watch?v=PwDeMgCR560

    1. @ Pierre,

      Bonjour,

      Et si, scénario de circonstance, ces deux-là se fréquentaient depuis mettons trois ans…bah, vaudeville improbable, vrai, les évènements d’hôtel, de finance et de centrales perturbent l’ex-pression médiatique?

  116. DSK s’attendait à être la cible d’un coup monté, soit par l’intermédiaire des femmes, soit par celui de l’argent.

    Effectivement, connaissant le talon d’Achille (et c’est peu dire) de DSK, ce serait une tâche aisée que d’attendre le bon moment pour lui tomber dessus.

    Il n’en n’aurait pas été de même si ceux qui l’ont aidé à accéder à des hautes fonctions, avaient pris des mesures strictes pour protéger les autres et lui-même de ces dérives.

    Dans cette affaire, l’inconscience ou la conscience générale est la fautive.

    La politique du « laisser-faire » dans sa splendeur, avec ou sans intention d’en profiter.

      1. @Hervey
        Intéressant ce blog de Bernard, je n’ose pas émettre un commentaire, en plus tout a été dit ou presque…Merci Hervey.

  117. C’est perturbant de voir la vie d’un homme au faîte du pouvoir se détruire en quelques heures. Il y a quelques jours encore, il était porté aux nues, fréquentait les puissants, menait une vie de grand privilégié. Aujourd’hui il croupit au fond d’une geole habillé d’un costume de prisonnier et sous le contrôle intermittant d’un gardien. C’est quasi irréel, comme un cauchemar et pourtant c’est la réalité.

    Cette tragédie qui se déroule sous nos yeux est source d’angoisse, de peur pour l’avenir, qui apparait comme de plus en plus incertain, tellement imprévisible et inquiétant quand on constate le peu de moralité des décideurs de ce monde en proie à la démesure et donc menacé de destruction.

    Comment nourrir son imaginaire pour supporter un tel monde ?

    1. Le commentaire d’un lecteur de Dedefensa:
      http://www.dedefensa.org/forum-le_dezingage_d_un_geneur_16_05_2011.html

      Titre : Effectivement, c’est une manip

      « Corruption et chantage sont les 2 mamelles du pouvoir mafieux exercé par Washingthon. Ce qui arrive à DSK est simplement un message adressé à la classe politique des Etats vassaux et particulièrement à la classe politique française avant les élections : soyez obéissant, tenez-vous à carreaux sinon on trouvera le moyen de vous discréditer ! Message reçu (il suffit de voir les commentaires horrifiés de cette même classe politique) mais il ne faut pas croire que le peuple est dupe de ces manigances ! »

      1. C’est très fin d’envoyer un message subliminal à la gauche de la gauche qui n’a aucune chance d’accéder au pouvoir en France en faisant sauter le plus libéral des socio-démocrates qui n’avait pas l’intention de remettre en question une once du fonctionnement actuel du système.
        C’est tellement fin d’ailleurs que personne n’avait compris cela. Heureusement que ce commentateur est là pour nous éclairer.

      2. @ Julien
        Franchement moi j’avais compris que le point de vue du commentateur était que le message était envoyé à l’ensemble de la classe politique et non pas seulement à la gauche de la gauche. Ce qui montrerait un début de divergence entre les intérêts des puissances d’argent et ceux de la classe politique européenne. Mais bon ce ne sont que des hypothèses.

      3. Ah d’accord, certainement un message adressé à Sarkozy « l’américain » alors.
        Bien, invitons alors la classe européenne à ne plus se rendre aux États-Unis pour éviter les mamelles washingtoniennes de la corruption et du chantage !

      4. @Rutily Ce commentaire est une illustration parfaite sur un exemple actuel de la théorie qui veut que l’on ne puisse accéder à de telles responsabilités sans avoir quelques casseroles à donner en gage. Pour DSK elles étaient apparemmment connues, reste à savoir de quelle nature sont celles de ceux ou celle qui vont finalement le remplacer.

      5. @ Julien
        Puisqu’il faut étayer un peu plus je m’explique avec des extraits de la chronique de l’agora : http://la-chronique-agora.com/dsk-scenario-mediatico-judiciaire-viole-presomption-innocence/

        D’abord il y a la forme qui est tout à fait inhabituelle et qui explique en grande partie le malaise tant que la culpabilité de DSK n’est pas mieux établie :

        « Une fois encore, j’ose à peine imaginer le ressentiment du peuple américain si la justice française infligeait une telle humiliation publique au favori de la prochaine élection présidentielle américaine : la forme l’emporte largement sur le fond.
        Une telle forme ne nous serait jamais pardonnée par notre allié américain (au nom du respect pour la famille du prévenu, au nom d’une amitié historique, etc.) — quand bien même le dossier à charge serait aussi accablant que le mensonge officiel concernant les armes de destruction massive irakiennes. »

        Ensuite sur le fond il est possible que les USA trouve que les pays européens abusent de leur position au FMI et font évoluer cette institution dans un sens qui ne leur plait pas. Le FMI doit faciliter la prédation des banques et autres hedge fund.

        « Ce que les marchés savent déjà, c’est que le rapport de force vient de basculer entre la France et l’Allemagne dans les négociations visant au renflouement de la Grèce, du Portugal et de l’Irlande.
        L’implication du FMI (et de son patron) constituait la clé de voûte des divers plans de sauvetage à l’étude, dont certaines grandes lignes devaient être adoptées dès ce lundi 16 mai à Berlin.
        La France vient de perdre une pièce maîtresse dans le dossier grec. Ce qui est probablement pire — alors que J.-C. Trichet achève son mandat fin octobre –, c’est qu’elle a également perdu la possibilité de placer un représentant influent à la tête d’une grande institution financière internationale avant très longtemps. »

        En clair c’est : Messieurs les hommes politiques Européen stop!

      6. @ Rutily

        Le parallèle entre DSK et les WMD, mis à part les 3 lettres de l’acronyme, est un procédé ridicule. Et le tout ne semble pas tenir compte du fait que :

        1/ DSK n’était plus à la tête du FMI dans quelques semaines ;
        2/ Les Etats-Unis, avec 17,09 % des droits de vote, sont le seul pays à pouvoir opposer seul leur veto au FMI.

      7. @Julien

        Si le blog Jorion se met à commenter des commentaires de commentaires de De Defensa… Ça sera même plus lisible le truc. Un peu de tenue Fichtredieu !

        @Rutily

        Zavez des lectures de plouc borné anti-am de base. Apparemment vous y trouvez votre compte et votre bonheur, au point d’en faire votre miel jusqu’ici. Irrécupérable donc.

        @Fuku

        Et les vôtres de casseroles, mon ange, c’est du triple fond ? Compatible radiant ? Inox 304 ou 316 ? Tentez votre chance…

      8. Tudieu ! Nous avons notre Père Duchesne (Jean-René Hébert) !

        Destinés à être criés dans les rues, les sommaires qui précédaient les numéros du Père Duchesne étaient conçus en termes propres à piquer la curiosité publique. Ainsi, on criait : « La grande colère du père Duchesne contre le ci-devant comte de Mirabeau, qui a foutu au nez de l’Assemblée nationale une motion contraire aux intérêts du peuple. » — « Les bons avis du père Duchesne à la femme du roi, et sa grande colère contre les jean-foutre qui lui conseillent de partir et d’enlever le dauphin. »

        Être signalé comme ennemi de la république dans le Père Duchesne se soldait souvent par une fin à la guillotine. Il n’hésitait jamais à demander, selon ses termes, que le « carrosse à trente-six portières » emmène tel ou tel « crapaud du Marais » « éternuer dans le sac », « demander l’heure au vasistas », « essayer la cravate à Capet ».

        Le père Duchesne exprime sa joie à la nouvelle de la reprise de Toulon (1793) en ces termes : « Quelles carmagnoles on vous fait danser, Autrichiens, Prussiens, Anglais !… Brigands couronnés, ours du Nord, tigre d’Allemagne, vous croyiez qu’il n’y avait qu’à se baisser et à prendre des villes !… Victoire, foutre ! victoire ! Aristocrates, que vous allez manger de fromage ! Sans-culottes, réjouissez-vous; chantez, buvez à la santé de nos braves guerriers et de la Convention. Nos ennemis sont à quia. Toulon est repris, foutre ! Brigands couronnés, mangeurs d’hommes, princes, rois, empereurs, pape, qui vous disputez les lambeaux de la République, tous vos projets s’en vont ainsi en eau de boudin… »

      9. @ Charles A

        Quand même la teneur du billet de Paul c’est qu’il semblait pouvoir influencer une évolution du FMI :
        « J’ai eu l’occasion de signaler un glissement récent du FMI vers des positions proches de celle défendues ici sur le blog, en particulier sur les questions de l’immobilier résidentiel américain et de la nécessité d’une monnaie de référence internationale. »

      10. Il semblait pouvoir influencer…que certains pays mettent à l’ordre du jour de considérer la discussion sur l’étude…
        Cela fait partie du Plan Com du PS, via RSCG.
        Comme l’abandon du Consensus de Washington. Demandez aux peuples concernés…
        Ou « travailler plus pour gagner plus », devenu, après explosion en vol,
        une nouvelle farce du Plan Com, en substance :
        « Gagner sans travailler, comme vos patrons » (prime sur dividendes…).

    2. C’est ce qu’il faut dire avant d’en savoir plus, a mon avis plus que tragique c’est pathétique .

    3. @ Chantal

      Non ce n’est pas perturbant, ça nous rappelle que nous ne sommes que de passage, que rien n’est définitivement acquis, qu’on ne possède jamais rien, car pour posséder il faudrait avoir l’éternité, nous ne sommes que dépositaires de biens ou de situations.
      Pour DSK c’est l’heure du bilan, il a eu un strapontin juteux dans tous les clubs de l’oligarchie, en échange d’une bien sale besogne, entamée bien avant son mandat au FMI ; mais au final tout ça n’était que vanité et illusion.
      Politiquement il n’a probablement plus d’avenir, mais paradoxalement c’est peut-être maintenant qu’il pourrait vraiment être utile, car, à l’épreuve du feu et lâché par la ploutocratie, il est sans doute dans un meilleur état d’esprit pour agir en socialiste.
      Tout le monde s’accorde pour dire que l’homme est d’une singulière intelligence, mais quel dommage qu’elle ne soit pas mieux utilisée.

      1. L’épreuve forge le caractère, passer quelque temps dans les geoles même américaines est une épreuve qu’on pourrait exiger avantageusement de nos dirigeants.
        Après tout passer quelque temps en prison n’empêche pas de devenir chef d’Etat, comme Adolf Hitler ou Nelson Mandela (mais c’était pour motif politique).

  118. Ok Youpi, mais dans ce cas là que les femmes cessent d’accabler et de faire du féminisme à la mort moi le noeud…C’est valable pour tous les commentateurs…Il y a pas mal de supposés dans tous les commentaires donc des « SI », monsieur Youpi…Oui ou non?…Alors ne vous en prenez pas à mon commentaire uniquement et faites votre commentaires pour tous Youpi…C’est tout ce que je voulait vous dire.

    1. idle, ton commentaire (et ce n’est pas le seul sur ce fil, rien de personnel dans mon commentaire ^^)

      Rhooo… si cette précaution ne suffit pas, alors mille excuses, lol…
      😀
      D’accord sur le fait que beaucoup de commentaires entrent dans la même catégorie purement spéculative, voilà c’est de nouveau précisé, ça va mieux ?
      😉
      Maintenant, chacun son truc, et de mon côté, je m’abstiens, en attendant une vraie décision de justice basée sur d’éventuels bon gros morceaux de preuves ou, sur d’éventuels bon gros faisceaux de présomption, ou sur l’éventuelle absence manifeste de tout cela… qui sait ce qui en ressortira ?

  119. « Il n’en n’aurait pas été de même si ceux qui l’ont aidé à accéder à des hautes fonctions, avaient pris des mesures strictes pour protéger les autres et lui-même de ces dérives. »…Attention Edith, Youpi va vous corriger votre SI…Nous allons les compter à partir de maintenant.

    1. @ idle dit

      Attention Edith, Youpi va vous corriger votre SI…Nous allons les compter à partir de maintenant.

      Bon, alors je le dis autrement :

      -> sachant qu’un chat est un chat, je ne mettrai jamais une petite souris blanche dans la même pièce que lui.

    2. Uh uh uh ^^
      Je ne m’attendais pas à provoquer pareil traumatisme !
      Un modérateur pourrait-il supprimer mon commentaire scélérat, svp ? je ne souhaitais miner la santé de personne… ça ira peut-être mieux après un coup de gomme ?
      O_O »

  120. Résumons nous.
    Soit il a sauté délibérément et sans son consentement sur cette malheureuse employée.
    Soit elle a été utilisée pour le piéger, consentante ou pas.
    Dans les 2 cas nous l’ avons échappé belle, car nous aurions pu voter pour un président facile à piéger, et dont le mandat eut été très fragile. Donc positivons, merci à cette employée (volontaire ou pas), et rien que pour cela, elle mérite un dédommagement ou émolument (selon le cas) à la hauteur.
    Maintenant, je ne m’exprimerai plus sur ce sujet, allons voir plutôt où en est TEPCO……..

  121. Bonjour,

    Je viens vous faire part d´une inquiétude qui devient une certitude petit à petit.
    Je vous ai déjà fait part de mon inquiétude quant à la bonne marche de la suite de l´histoire de l´Humanité.
    En ce moment, il me semble qu´une dynamique est en route et je ne vois pas bien ce qui pourrait l´arrêter en dehors d´un soulèvement populaire mondial.

    Le Capitalisme est dans une phase offensive et comme chaque fois que cette offensive le mène au delà des limites de ses propres contradictions internes, il se trouve face à un abîme qu´il est pour lui hors de question de ne pas franchir, quelqu´en soit le prix humain.

    Je sais que je touche là un sujet sensible, mais je suis vraiment inquiet de la tournure des évènements au Proche-Orient.
    Nous avons une situation explosive :
    – des populations opprimées depuis des décennies et qui tentent de se libérer.
    – des pouvoirs à caractère fasciste de toutes sortes en lutte.
    – un capitalisme au bord de l´abîme,
    – une situation non réglée de conflit israëlo-palestinien qui nourrit une révolte légitime, le Liban est aux abois politiquement. Rien ne semble pouvoir freiner la colère justifiée encore une fois dimanche dernier à l´occasion des commémorations de la nakba.
    – une guerre monétaire généralisée et fracturant le front occidental (guerre Euro-dollar)
    – des idéologies islamophobes nauséabondes un peu partout dans le monde occidental.

    Le Choc des civilisations tant préparé ou du moins prévisible semble se mettre en place.
    Nous devons tout faire pour l´éviter. Ne laissons pas ce système inique qu´est le Capitalisme nous faire agir à posteriori en disant à l´unisson « plus jamais cela ».
    Pourquoi avons nous besoin de commettre de telles erreurs (et horreurs) pour comprendre que nous devons changer le monde chaque jour et pas le subir ?

    Alors oui, notre responsabilité est grande. Nous sommes peu de temps avant une guerre mondiale.
    Allons nous laisser faire ?
    Dirons-nous plus tard « nous ne savions pas ce que nous faisions » ?

    Alors, s´il paraît clair à la majorité des participants à ce blog que des changements sont nécessaires, le moins que l´on puisse dire c´est qu´il n´y a pas de consensus mou qui se dessine pour la solution.

    Mon avis est que nous devons nous unir pour dénoncer et abattre le capitalisme et reconstruire une nouvelle voie ensemble .
    Ne nous laissons pas trop distraire et avançons vers un nouveau pas vers la démocratie.
    Que les peuples du monde se tendent la main et questionnent leurs oligarchies sur la façon dont elles servent l´intérêt commun.
    Sur la façon dont elles conçoivent la démocratie, histoire de voir si la définition populaire et la définition plutocrate n´étaient pas les mêmes par hasard.

    Fraternellement, Vincent.

    1. Aaah Vincent…..

      Ce blog est un Salon.
      Le dernier où l’on cause, peut-être.
      Mais personne ici ne souhaite AGIR.
      De quelque manière que se soit.

      Hélas.

      1. si, moi !…
        Si vous avez l’un ou l’autre une idée, je prends ^^

        Je reprends vos mots un peu brutalement, j’en suis désolé, mais ça m’aide à recadrer le contenu réel du message…

        Mon avis est que nous devons nous unir pour dénoncer et abattre le capitalisme et reconstruire une nouvelle voie ensemble .

        Pareil ! Je cherche encore comment commencer…
        :/

        Ne nous laissons pas trop distraire et avançons vers un nouveau pas vers la démocratie.

        Ok, super !… bon, questionnez votre entourage, si vous y trouvez plus d’1% qui ne se préoccupe pas prioritairement des nouveaux costumes grotesques de Lady Gaga, vous êtes super bien entouré ! 😀
        Pour ce qui me concerne, j’ai renoncé à tenter d’amener les conversations sur quoi que ce soit d’un peu sérieux, parce que c’est, je cite : « chiant, déprimant, etc… » et l’ostracisation me guette…
        :'(

        Que les peuples du monde se tendent la main

        Ouaip, sempiternel crédo, qui ne mange pas de pain, et parfois rapporte bien…
        http://www.youtube.com/watch?v=xTAUEosjOPA

        …questionnent leurs oligarchies sur la façon dont elles servent l´intérêt commun.

        Mais ça fait bien 25 ans au moins que certains ne font que ça… (c’est en tout cas le temps que j’ai passé à signer des pétitions, et à défiler comme un brave mouton bien discipliné, sans que cela n’aie JAMAIS le moindre impact sur le cours des choses)…

        Donc, concrètement, à part une véritable insurrection armée, si quelqu’un a une idée, je prends… j’aime assez peu me battre, on pourrait se faire mal…
        😀

      2. Bonjour,

        @lau

        Je ne pense pas que personne ne souhaite agir sur ce blog. chacun agit en fonction de la voie qui lui semble la plus prometteuse ou bien dans celle pour laquelle il se sent quelque peu compétent.
        Pour ma part, je ne suis pas super compétent en réflexions de haute volée (mais j´essaie d´apprendre et de rattraper mon retard) et pas super compétent dans l´action directe. Action directe que je pratique désormais chaque fois qu´elle me semble porteuse d´un message positif et clair.
        Je tiens à préciser que par action directe, je ne prône en aucun cas des actions violentes. Il ne s´agit pas de propagande par le fait à la bonne vielle façon. Il s´agit pas exemple d´actions marquantes, susceptible de faire bouger un peu les lignes des consciences (comme par exemple une occupation d´un siège social au coeur du sujet d´un mouvement, l´occupations de lieux de travail et le blocage en cas de conflit social avec autogestion en AG par tout le monde., etc…
        Ce genre de pratique connue sous le nom d´anarcho-syndicalisme.

        Paul agit également, il ne pratique peut-être pas l´action directe, mais aller se coltiner des ministres et autres fâts médiatiques en direct avec ses idées à contre courant. C´est tout de même appréciable comme action. Toujours mieux que de déverser des torrents d´inepties complotistes pour tout expliquer sur un blog en bouffant des saletés industrielles.

        @Thomas
        « Discuter, encore ? » Ben je crois que vous avez une partie de la réponse dans le paragraphe précédent destiné à lau.
        Une autre partie de la réponse serait que je donne tout de même de l´importance à la discussion et qu´elle est prioritaire ou du moins préférable à l´affrontement direct pour tenter de convaincre.
        Je dirais qu´ici, principalement, je lutte pour réduire la sphère d´influence de la contre-révolution si révolution il devait y avoir. Diminuer le nombre de participants à la horde hurlant à l´anarchie et en appelant à l´ordre par la voie d´un nouveau tyran tout heureux de pouvoir rendre service.

        @Youpi
        Concernant l´ostracisme, croyez bien que j´en prends ma part, mais je dois être chanceux tout de même car je pense exploser le record absolu de 1% et le porter au sommet jamais atteint de 2,56%. Rassurez-vous, je ne demande pas d´inscription au guiness, je compte bien tout tenter pour améliorer ce record.
        Effectivement, mon environnement a été un peu remodelé ces derniers temps, mais pas spécialement par ostracisation, cela je m´en préserve autant que je peux. Cela permet de contre balancer les risques de nihilisme ou de sectarisme qui menacent tout individu révolté. Et puis de pas laisser mal s´achever une conversation qui mériterait au moins d´être reprise plus tard, à froid.

        quant à ce qui est de défiler sagement comme un mouton, oui, je connais. C´est pas la voie à suivre, c´est sûr 🙂
        ça use, même.
        D´où mon choix de l´anarcho-syndicalisme. C´est pas simple, mais c´est tout de même plus exaltant.

        Merci pour vos contributions, fraternellement, Vincent.

      3. Un blog n’est pas fait pour agir, mais réfléchir sur les objectifs et la stratégie.
        Après chacun agit en fonction de sa compréhension, son expérience, sa situation, ses capacités.
        Seule une petite minorité agit ?
        Bien sûr, car la majorité doit survivre et subit les illusions sur les réformes et les institutions électorales.
        Mais c’est ainsi avant toute révolution.
        Mai 68 nous a surpris comme la révolution tunisienne ou egyptienne, ou les autres…
        Les révolutions sont des moments de surgissement, des concentrés du temps.
        Elles peuvent vaincre, aller jusqu’à imposer un pouvoir démocratique,
        à condition que la minorité offre les outils nécessaires,
        au bon moment, en bonne qualité.
        Que chacun occupe son poste de résistant, blog ou pas.
        Le moment du tous ensemble, quand ce c’est plus supportable pour la majoriité,
        n’attendra pas de nombreuses années.

      4. Lau, Vincent, Youpi….

        Plein d’énergie à ceux qui agissent, d’une façon ou d’une autre.
        En lisant ce blog, je sais que beaucoup sont déjà dans l’action.
        Et j’apprécie que personne ici, ne soit directif sur le fond ou la forme de l’action sur le monde.

  122. Je signalte un tableau comparatif des vues de DSK avec celles d’un PDG influent de la finance Anglo-Saxonne, en reprenant leurs citations, dans mon blog. L’idée générale étant biensûr que
    les ennuis de DSK, justifiés ou pas, font les choux gras de Too big too fail (entre autres).

  123. A charge contre Dsk , il y a pas mal de choses, mais pour la défense , deux ou trois faits seront essentiels :

    Extrait /
    « 10h24. Une photo de DSK était dans les vestiaires du personnel du Sofitel. Alors que la victime présumée de Dominique Strauss-Kahn assure selon ses proches qu’elle ne connaissait ni l’identité ni la fonction de son agresseur, une information pourrait mettre à mal cette version. Selon le Figaro, qui cite une collègue de l’accusatrice, une photo du patron du FMI était affichée dans un local destiné au personnel de l’hôtel, comme c’est de coutume quand une personnalité importante se rend dans l’établissement.  »
    source
    http://www.europe1.fr/International/DSK-la-plaignante-dement-toute-relation-consentie-546279/

    PS :Selon un rapport de police ( que je ne sais pas comment certifié de conforme) il y aurait eut fellation .N’oublions pas dès lors que … qui est capable de griffer peut mordre ( houille!).

    En tout cas , une chose est sûre , les français auront désormais du mal à parler de « parti » politique …

    1. Une photo pour le personnel d’un hôtel sert uniquement à identifier visuellement un VIP. Sa biographie n’y est pas jointe :-)))

      Et dans le Bronx, on n’est pas en France et il est fort probable que personne ne sache qui est DSK ni n’en ait jamais entendu parler, ni même que ces gens là aient le net ou même aient le temps de le regarder après une dure journée de travail, des courses, de la lessive et de la nourriture à préparer. Faut atterrir là, tout le monde ne passe pas son temps derrière un ordinateur à lire les medias. Il y a des tas de gens dans le monde qui ne savent pas qui est la Reine d’Angleterre. Faut arrêter de croire que la France est le centre du monde. Et DSK encore moins.

      qui est capable de griffer peut mordre

      Allons bon, ce n’est pas vraiment le genre de chose à laquelle une femme penserait dans un tel état de stress et de peur. Je ne pense pas d’ailleurs que la morsure soit un réflexe féminin, je peux me tromper et un anthropologue pourrait probablement y répondre, mais à mon sens la morsure serait plutôt un réflexe de défense ou d’attaque masculin.

      De plus résister à un homme qui fait au minima 80 kg, et probablement plus, demanderait au moins une ceinture noire de judo LOL

  124. Bravo M. Jorion : le texte à la fois le plus court et le plus sensé que j’ai lu jusqu’à présent sur l’affaire DSK. Effectivement, on est certain des conséquences et on ne peut qu’émettre des hypothèses sur les circonstances.

  125. Trop c est trop
    Déjà la justice américaine ne fonctionne pas comme la notre
    Ceux qui encense le système US l on sous les yeux Donc ne comparons pas
    Un ici dis si l on avait fait cela a un futur US président
    Nous n’aurions pas fait pareils notre justice protège victime et présumé coupable
    Maintenant il y a une femme qui souffre
    Une bataille d un pot de terre contre un pot de fer
    J aimerai aussi entendre des voix pour la soutenir dans son épreuve
    Quand on est un puissant on ne peut pas être coupable ?
    St ce que vous pensez
    J ai honte pour vous
    Assez de complot
    Revenez sur terre
    On est en train de subir un matraquage médiatique pour nous dire le pauvre st donc et nous empêcher de penser
    Ou est votre esprit critique
    La presse vas s acharner via les avocats de DSK à détruire cette femme
    Bien sur c est une femme c est de sa faute ?

      1. Charles A.

        Vraiment débile votre lien, sans compter que DSK n’est pas petit, mais mesure selon la fiche :

        http://q.liberation.fr/photo/id/286918

        soit 1,76 m, pas un géant non plus, ni jeune premier, ça parait évident. De l’embonpoint, certes, mais pas de quoi l’inculper.

        Le phénomène de cette affaire, c’est entre autres de libérer les paroles, surtout les plus stupides.

        Des plus bas caniveaux jusqu’aux plus hauts.

        Vous devriez relire l’article que vous citez, ça pourrait vous faire rougir…

        Donc ce pauvre Claude Ribbe s’est enfoncé un peu plus dans la stupidité, il se fait la victime de lui même, comme a pu éventuellement le faire DSK. Heureusement que les procédures judiciaires limitent ce genre d’approche.

      2. DSK n’est pas petit, mais mesure selon la fiche… 1,76 m

        Le point de vue de Ribbe circule. Pas besoin de le partager pour en attendre, à défaut de critique de fond, un peu d’humour, qui fait le sel du blog…
        Mais, là , l’argument de la défense dépasse les attentes….

      3. J’ai juste mis la défense au niveau de l’attaque, c’est de l’humour et de la rhétorique.

  126. En quoi la « disparition » de DSK des élections présidentielles françaises favoriserait-il Marine Lepen et son parti ? Ses électeurs potentiels ne vont pas se reporter sur le FN.

    On dit que « le fric et le cul mènent le monde ». En voici une fracassante illustration.

    1. C’était pourtant une belle carrière financière: de la MNEF au FMI…
      L’affaire met en cause également Dominique Strauss-Kahn qui, avocat d’affaires, avait été rémunéré 600 000 francs TTC par la MNEF, au printemps 1997, alors que se négociait l’entrée de la Compagnie générale des eaux (CGE) au sein d’un holding de la mutuelle, Raspail participations. Alors ministre de l’économie et des finances dans le Gouvernement Lionel Jospin, il est contraint de démissionner de son poste le 2 novembre 1999. Il est accusé d’avoir produit de faux documents, d’avoir « fabriqué » et utilisé des justificatifs antidatés et reconnait devant le tribunal correctionnel de Paris avoir commis une « erreur » de date dans les documents qu’il a fournis à la justice, tout en niant toute volonté de mentir…
      (Source Wikipedia)

  127. Aujourd’hui 24 mai 2011 sur le site lesechos.fr on trouve un billet signé Jean-Marc Vittori.
    Il s’intitule « DSK et le vrai-faux complot ». Le voici ci-dessous. Je ne prends pas position : s’il peut y avoir un complot extrêmement bien monté on ne peut pas exclure non-plus que des relais dans les médias émettent des hypothèses visant à disculper DSK de manière très subtile!
    Mais l’hypothèse selon laquelle DSK serait tombé car il s’apprêtait à appeler à renoncer au dollar est intéressante. Est-elle seulement crédible?

    DSK ET LE VRAI-FAUX COMPLOT par Jean-Marc Vittori (www.lesechos.fr)

    Il n’est pas d’usage de commencer une chronique par un avertissement. Mais l’affaire est ici trop grave pour ne pas violer cette règle. Avertissement donc : ce qui suit est une fiction sur l’affaire Strauss-Kahn. Avec de vrais éléments, d’autres inventés, et une vraie leçon.

    Il est temps de le dire : DSK est en fait la victime… du général de Gaulle. Tout commence le 4 février 1965. Lors d’une conférence de presse, le général de Gaulle dénonce l’impéritie financière des Etats-Unis. L’Amérique est le seul pays qui peut imprimer des billets pour s’acquitter de ses dettes. Le grand Charles a raison : elle va bientôt abuser de ce pouvoir. Pour financer la guerre du Vietnam, elle abandonne la rigueur budgétaire, ce qui fera exploser en 1971 le système monétaire international fondé sur un lien fixe entre l’or et le dollar. Mais les Américains veulent tout faire pour perpétuer l’avantage fabuleux que constitue la capacité d’émettre la monnaie du monde. Ils l’ont imposé en 1944 à Bretton Woods, contre la volonté de l’Anglais John Maynard Keynes. Et accepté en échange la proposition britannique d’un Fonds monétaire international.

    Trois mois après les propos du général de Gaulle, l’administration Johnson demande donc à William Raborn, le tout nouveau patron de la CIA, de mettre en place une cellule secrète chargée de surveiller les ennemis du dollar. Au sein même de l’Agence, personne ne sait ce que fait cette petite équipe, qui s’est baptisée « IDWB » pour « In dollar we believe » ( « En le dollar nous croyons », allusion au « In God we trust » inscrit sur tous les billets verts). Certains croient savoir qu’elle s’occupe du Tatanistan, une région riche en pétrole aux confins de l’URSS et de la Chine qui présente l’étrange particularité de ne pas exister. L’équipe tisse ses réseaux au FMI, à la Banque des règlements internationaux, dans les Trésors des grands pays, au sein des agences de notation. Elle tient évidemment les Français à l’oeil, par tradition très attentifs au pouvoir monétaire. Elle discrédite les positions de Paris à la fin des années 1970, quand un accord a failli être trouvé pour faire monter en puissance le DTS (droit de tirage spécial), la monnaie synthétique du FMI qui pourrait faire de l’ombre au dollar. Elle sonne l’alarme quand l’Iran puis l’Irak parle de ne plus facturer leur pétrole en dollars – deux pays qui ont encouru depuis les foudres des Etats-Unis.

    L’équipe IDWB a été renforcée depuis 2008, car les moyens déployés par les Etats-Unis pour lutter contre la crise financière puis économique ont de quoi saper la confiance dans le dollar : un déficit budgétaire astronomique financé par de la création monétaire pure et simple. Début 2009 à Davos, les Premiers ministres chinois et russe attaquent tous deux le billet vert. Mais il ne s’agit pas d’adversaires dangereux : Pékin a trop de réserves en dollars pour prendre le risque de les saper et Moscou n’existe pas sur la scène financière internationale. Le vrai péril est en la demeure, à Washington même. Au FMI pour être plus précis. Dans deux rapports parus en avril 2011, le Fonds critique la politique budgétaire américaine comme jamais dans le passé. Une semaine plus tard, l’agence de notation annonce d’ailleurs la mise sous surveillance de la dette américaine. Une gorge profonde révèle une information encore plus inquiétante : le directeur général du Fonds, le Français Dominique Strauss-Kahn, s’apprête à lancer un appel solennel à un nouveau système monétaire mondial où le dollar deviendrait une devise comme les autres. Ayant brillamment piloté le FMI et au-delà l’économie planétaire dans la plus grave crise depuis près d’un siècle, c’est l’homme le plus crédible au monde pour le faire. Et cet appel effacerait sa réputation d’homme du grand capital si gênante pour mener campagne en France…

    DSK devient dès lors l’homme à abattre, et vite. Des télégrammes de l’ambassade américaine à Paris non publiés par WikiLeaks confirment son point faible : le beau sexe. L’équipe IDWB monte l’une de ces opérations logistiques qui constituent l’un des grands savoir-faire des Etats-Unis, avec une femme venue de nulle part, dotée seulement d’un faux frère, mise au secret… La suite de l’histoire remplit l’actualité depuis plus d’une semaine.

    Bien sûr, tout ceci n’est que fiction. Mais la mission première du successeur de DSK à la tête du FMI sera bel et bien de faire en sorte que l’Amérique ne fasse plus n’importe quoi avec sa monnaie.

    1. Si c’est le cas, Wen Jiabao a du souci à se faire !
      DSK devait quitter le FMI dans quelques semaines, quel intérêt ?

  128. DSK le retour ? Pourquoi maintenant ?
    Le scénario est superbe !

    Comment ne pas s’interroger sur cette révélation maintenant, alors que (depuis peu)
    1) il est remplacé au FMI par Christine Lagarde
    2) il est remplacé dans la primaire socialiste par Martine Aubry
    rendant son retour impossible.

    à moins qu’une machination ne puisse être rapidement prouvée, la direction du Fonds Monétaire International et la présidence de la République française, pour lui, c’est fini.

    L’interprétation des dates et des chronologies est souvent intéressante.

    Même si la nouvelle péripétie peut aussi s’analyser en signe précurseur d’une transaction hors procès.

  129. Jusqu’à preuve du contraire DSK est présumé innocent tout comme la femme de chambre est présumée victime, et puis les deux peuvent être coupables comme ils peuvent être innocents. La réalité est parfois plus subtile parfois plus basique qu’il n’y parait. Saura-t-on le fin fond de l’histoire ? Rien n’est moins sûr. L’attrait du pouvoir ? Le pouvoir qui rend fou ? L’attrait de l’argent ? Fort Knox ? Chacun ne peut que pencher pour une version tout en laissant le bénéfice du doute aux autres versions. A titre perso je penche pour l’invraisemblance tout en me disant qu’il est difficile de se faire une opinion vu le peu d’info qui nous ont été transmises et l’hystérie que cela a généré.

    Cette histoire montre en tous cas une chose, prendre parti de façon tranchée dessert la démocratie. C’est pour cela que la particratie-partisane-cour-de-récré est sur le point d’enterrer la démocratie. Bon nombre de gens (et les tabloïdes américains en premier) devront faire leur auto critique car jusqu’à preuve du contraire on ne savait pas et on ne sait toujours pas grand chose de pas grand chose … On ne peut être qu’attristé pour la souffrance que toute cette histoire aura généré.

    Et puis il faut en finir avec le manichéisme primaire, je suis à fond pour vs. je suis à fond contre, c’est un ange vs. c’est un démon, vous êtes avec moi vs. vous êtes contre moi … La réalité ne peut pas s’appréhender à sa juste valeur avec ce type d’approche. Le jour où les occidentaux comprendront que rien n’est ni blanc ni noir, que le noir n’existe pas sans le blanc et que le blanc n’existe pas sans le noir, j’aurais envie de dire que pour une fois ils auront progressé.

Les commentaires sont fermés.