Faire dire par Obama ce que l’on n’a pas l’habitude d’entendre en France, par Komensamarchvrèmant

Billet invité.

Hollande et Fabius ne se sont pas mis en tête de demander à Obama de prendre son téléphone pour demander aux Procs comme l’on dit ici, d’arrêter les ennuis faits à ces braves petits dirigeants de la BNP-Paribas. Ils laissent le soin à Sapin et Jouyet de gérer la casse. C’était pour obtenir la réponse officielle donnée par Obama lors du G7 : « Je ne connais pas le N° de tél de l’Attorney General ! »

Pourquoi il fait comme cela Hollande ? Eh bien parce qu’en France jusqu’en 2012, c’était une pratique habituelle des puissants de passer par les Politiques pour que les Procureurs cessent de regarder là où il y a des faits répréhensibles à imputer à tel ou tel VIP. Le summum c’était la Sarkosie et beaucoup n’ont toujours pas compris que c’est fini. La loi est récente, ils n’ont pas encore pris le temps d’en parler dans les dîners en ville mais ils croient encore que les magouilles dans leur monde de connivences entre gens intelligents bien élevés sont encore tout à fait possibles, après tout, aucun d’eux n’a encore été mis au cachot VIP à la Santé.

Les banques en France sont tenues sans doute autant qu’ailleurs par la grande bourgeoisie et cette grande bourgeoisie tient aussi les média. Lesquels média se gardent bien de rapporter les magouilles reprochées (ils ne sont pas abonnés à la presse US). Seul un journaliste de France 2 a lâché 3 secondes d’explications au 20h.

Lesquels média taillent des croupières chaque matin à Hollande parce que depuis qu’il est élu, il n’a pas encore fait des coupes sombres dans les prestations sociales. Parce qu’il soutient Montebourg qui négocie pied à pied les PSE. Parce qu’au lieu de faire monter le taux de chômeurs à 20% il a réussi à en stabiliser le nombre. Parce qu’il ne veut pas baisser le SMIC, ce qui serait plus facile avec 20% de chômeurs. Parce qu’il maintient les cotisations sociales qui sont vécues par les Organisations professionnelles comme d’affreuses charges… Ils ne comprennent même pas pourquoi Hollande a de bonnes relations avec Merkel.

Lorsque l’on regarde Hollande agir tous les jours, lorsque l’on écoute ce qu’il raconte, c’est évidemment impossible qu’il y ait deux personnes et deux personnages au Château. Comment croire que celui qui a organisé ce 6 juin 2014 soit l’incapable décrit par les média les jours précédents ?

Hollande joue habilement contre les banquiers qui lui cassent les pieds et contre lesquels il ne peut pas grand-chose, parce que l’on peut s’en douter, ce grand bazar que sont les banques.fr est tout autant que les banques.de un immense château de cartes, susceptible de s’écrouler à la moindre connerie un peu lourde.

Donc c’est plus habile de leur faire dire par Obama qu’elles ne sont plus trop grosses pour aller en taule, ni trop grosses pour ne plus payer de dividendes à leurs actionnaires pendant un, deux ans et plus si grosses magouilles.

La Bourgeoisie.fr qui fut longtemps gaulliste, puis devenue libérale et même ultra-libérale pour échapper à toute contrainte, va devoir apprendre à gérer ses contradictions.

Les petits cousins ont appris qu’il ne faisait pas bon d’aller planquer le pognon en Suisse, les oncles et les tantes vont sans doute se dire que ça chauffe et les de Courcel et consorts (celui de la BNP-Paribas) devront faire une tambouille plus digeste dans leur Chodron !

Partager :