Parler de finance comme un Zadiste

J’ai regretté tout à l’heure, à midi, que ma belle-fille n’ait pas pu se joindre à nous pour le premier anniversaire de la plus récente recrue de la famille (encore une qui heureusement ne se laissera pas faire !). Ma bru était à Notre-Dame-des-Landes, à militer pour un nouveau monde.

Nous avons bavardé mon fils et moi, et j’illustre ce petit billet du portrait d’un vénérable témoin de nos cogitations et d’une vue du paysage auguste qui nous entourait.

J’ai parlé à mon fils de la chronique que j’avais écrite ce matin-même pour un magazine s’adressant essentiellement aux milieux d’affaires. J’ai dit : « J’y parle de finance comme un Zadiste ! »

« Oui, a-t-il dit, le monde est en train de changer, il ne faut plus hésiter ! »

49Shares