Envoyez par mail 'RTBF, « DÉBATS PREMIÈRE » – « L’ITALIE DOIT-ELLE SORTIR DE L’EURO ? », LE 30 MAI 2018 - Retranscription' à un ami

Envoyez une copie de 'RTBF, « DÉBATS PREMIÈRE » – « L’ITALIE DOIT-ELLE SORTIR DE L’EURO ? », LE 30 MAI 2018 - Retranscription' à un ami

* Required Field






Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.



Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.


E-Mail Image Verification

Loading ... Loading ...
11Shares

4 réflexions sur « RTBF, « DÉBATS PREMIÈRE » – « L’ITALIE DOIT-ELLE SORTIR DE L’EURO ? », LE 30 MAI 2018 – Retranscription »

  1.  » BH – D’accord. Réparer l’euro, c’est aussi la thèse que défendait Paolo Savona, ce ministre de l’économie qui a été refusé par le président italien. Vous êtes un peu sur sa ligne, on pourrait le dire comme ça, Paul Jorion  » ?
    SAVONA est donc devenu TRIA…. ce qui a « arrangé les choses »… mais:
    https://investir.lesechos.fr/marches/analyses-opinions/giovanni-tria-eurocritique-peut-etre-mais-au-moins-ouvert-au-debat-1768967.php# En bref : il est urgent de ne pas se presser dans nos appréciations..

  2. En ce qui concerne l’Euro, il y a un effet un problème majeur. Jusqu’en 1914, en Suisse au-delà, il y avait l’Union Latine, basée sur l’or. Avec une pièce de 20 Francs (un Napoléon) on pouvait régler ses factures en Italie (20 lire), en Suisse, en Belgique, en Autriche (20 florins) et dans d’autres pays associés. Aujourd’hui, ce n’est plus l’or, c’est la puissance économique d’un pays qui est considéréé comme base. Le problème c’est que des pays comme l’italie ou la Grèce ont des niveaux de performance et de potentiel économique bien distincts, surtout comparé à l’Allemagne ou la France. Par conséquent ce système ne peut fonctionner à la longue, sauf si un pays se porte garant pour les autres – ce serait l’Allemagne. Et que simultanément la BCE continue à injecter des sommes virtuelles, ce qui finira par un crash avant d’accroître les déséquilibres (spéculation immobilière etc). On est étonné avec quel inconscience et amateurisme l’euro fut installé dans les pays de l’Europe du sud. A peine croyable!

  3. Il faut réparer l’euro, il faut réparer la démocratie. Bref, il faut réparer l’économie plus généralement (et voir comment rééquilibrer les économies)! L’exemple de l’Italie va être très intéressant (et peut être tragique), car après la catastrophe de la Grèce qui a pour ainsi dire été sacrifiée sur l’autel du dogme de orthodoxie néolibérale, sans vraiment risquer la dislocation de l’UE, avec l’Italie il n’en est pas de même. Pays fondateur, 3eme économie, pays très proche sur bien des plans, une sortie, après celle qui a cours avec le Brexit, rendrait tout simplement l’UE definitivement obsolète. Donc l’Europe à l’épreuve, au pied du mur, va devoir faire preuve de « créativité » et fissa !

  4. Tchou ! Chou ! Trump !
    L’Allemagne va-t-elle sortir de l’euro ?
    ou
    Macron va-t-il faire de Marion Maréchal Lepen sa tête de liste pour les européennes ?

    Alors voilà, un peu plus un peu moins…. suite à Mai 2018, tout devient possible.

Les commentaires sont fermés.

*Le seul Blog optimiste du monde occidental*