191 réflexions sur « La loi a été votée : la démocratie est en deuil – Loi « sécurité globale » par Chantal Montellier »

  1. – une faute et une erreur ( et qui seront sans effet sur les buts annoncés)
    – suivre la suite parlementaire , les prises de position de la justice ( ministre , syndicats , grandes voix de la magistrature ) , les manifestations
    citoyennes , les manifestes des médias et des syndicats de fonctionnaires en particulier .
    – corriger légalement maintenant ou …à terme .
    – rapports société/ forces de l’ordre malades parce qu’organisation sociale malade .
    – travail citoyen et législatif à conduire sur violences sociétales et individuelles / violence « autoritaire » légale / Loi , justice et juges .
    – Violences : le fait d’individus malades et psychopathes ( partie à traiter en tant que tel)
    le fait d’une injustice sociale et du mal être ( partie à traiter en tant que tel : cf comment sauver le genre humain )

    https://www.interieur.gouv.fr/Archives/Archives-elections/Election-presidentielle-2017/Election-presidentielle-2017-resultats-globaux-du-premier-tour

    1. Il y a 577 députés à l’AN .
      Lu que 146 ont voté pour , et 24 ont voté contre.
      Trouvé nulle part le nombre d’abstentions s’il y en a eu .
      Pas trouvé le détail nominatif et de rattachement de parti ,des votes pour ou contre ou abstentions .

      1. Peut être que beaucoup de députés sont dégoutés par l’inutilité de leur votes ?
        LREM ayant la majorité absolue … les victoires sont éphémères.
        https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/confinement/coronavirus-une-soiree-sous-tension-a-l-assemblee-nationale_4168565.html

        Toute la problématique de la politique française … on donne les clés du pouvoir à chaque élections présidentielles et puis le peuple n’a plus droit à la parole .
        Les suisses , eux , n’ont pas peur des rêférendums.

      2. @Bernard :

        Pour les votations suisses , il faut faire le distinguo , dans la nature et dans la fréquence , entre les votations de niveau fédéral ( un peu plus « verrouillées  » ) et les votations au niveau des cantons état .

  2. Tout le monde est contre cette loi à part les proto-fascistes au pouvoir. Tout le monde est contre cette loi et personne ne fait rien. S’opposer sur un forum ou sur les réseaux sociaux n’a jamais fait reculer un gouvernement avec une idéologie liberticide. Malheureusement, le seul langage qu’il comprenne est celui de la force. Et si nous ne l’utilisons pas immédiatement contre ces fossoyeurs de la démocratie, nous nous retrouverons bientôt dans le même environnement que celui du film V pour Vendetta. Il est encore temps de se souvenir des premiers mots du refrain de la marseillaise…

    4
  3. Je viens de faire quelques petites additions. En me servant des données de cette page : http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/(legislature)/15/(num)/3219.
    Si j’additionne tout les membres de tout les groupes qui ne sont pas LREM, LR et Modem, on obtient pas une majorité contre.
    En revanche, si j’ajoute les gens de la majorité qui ont voté contre, ainsi que les courageux de tout les groupes qui se sont abstenus, cette fois, on obtient une majorité.
    Voila, voila.
    Et je m’en veux de ne pas avoir secoué le paletot de mon député.

  4. Bonjour,

    cette loi est bien plus grâve que le simple fait de devoir floutter les visages des membres des forces du désordre, et se focaliser sur cet unique aspect des « nouvelles » mesures encadrées par cette loi, c’est comme l’idiot qui regarde le doigt du sage au lieu de regarder la lune.

    « Big brother is watching you » se met de plus en plus en place, et la comparaison avec se qui se fait de « mieux » en Chine, bientôt nous n’aurons plus rien à leur « envier » :

    https://www.laquadrature.net/2020/11/19/la-technopolice-moteur-de-la-securite-globale/

    3
    1. Bonjour

      Pour info , la reconnaissance faciale existe déjà : ça s’appelle AliceM

      https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Alicem-la-premiere-solution-d-identite-numerique-regalienne-securisee

      « La reconnaissance faciale est une des sept étapes de la création d’un compte Alicem. Cette étape permet de s’assurer que le titre biométrique utilisé appartient bien à la personne qui crée le compte Alicem, afin de lutter contre l’usurpation d’identité. Cette technologie ne vise en aucun cas le recueil ou le stockage des données biométriques des usagers dans un but de surveillance. »

      5
  5. on va surement vivre sous la loi martiale suite à un effondrement global , le virus à peut être été un prétexte pour habituer les gens et masquer des choses bien plus graves comme le pic pétrolier , le réchauffement ou le terrorisme 🙁

    2
  6. @blinblin
    Le terrorisme en France tue moins en un an que la Covid en un jour !
    Quitte à masquer quelque chose ou à se prévaloir d’une meilleure réponse ce serait plutôt l’inverse.
    Pour le réchauffement et le pic pétrolier la Covid va plutôt dans le bon sens et serait non un masquage mais un moyen d’adaptation.

  7. Je ne sais pas pour vous, mais ici au Québec, nous avons l’impression que la liberté nous fait défaut de plus en plus. Et à lire ce blog, je comprends que cela semble identique un peu partout dans le monde.

    1
      1. A force d’annoncer la Chine comme la solution , ça ne décourage pas trop la dérive du monde occidental .

        Mais si la marmite c’est la planète …..

        2
      2. En effet c’est un curieux phénomène on a comme l’impression qu’une dictature mondiale est en train de se mettre en place

  8. La dérive autoritaire ne date pas d’aujourd’hui.

    Et en ce qui concerne la perception des forces de l’ordre , soumises qu’elles sont à l’obligation de faire la chasse aux sans papiers , rien d’étonnant à ce que les cloclos de nos temps modernes ne voient à travers elles que les servants stupides d’un ordre établi , quitte à cracher dans la soupe ( expression notoirement réac paraît il ) .
    Il faudrait mettre dans le même sac les militaires , les dirigeants actuels , il faudrait patauger et alimenter un climat plus que naissant de haine , de peur , de désespoir , d’absence de dialogue au nom du dénigrement ?
    En passant devant un monuments aux morts , quiconque peut se rappeler que militaires et autres « forces de l’ordre «  peuvent aussi défendre un monde de paix , celui dont profite les générations que les anciens voyaient comme futures.

    Putin , fait froid dans ma grotte .Comme un besoin de chaleur humaine.

    1. La police, vous avez demandé la police, ne quittez pas, on vous envoie la Milice Oligarchique !

      https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/11/24/un-nouveau-camp-de-migrants-au-c-ur-de-paris-aussitot-violemment-demantele_6060869_3224.html

      Beurk. Et la moyenne pondérée des commentaires applaudissant l’intervention de la milice oligarchique sous l’article est inquiétant.

      Ah, au fait Bernard,

      « En passant devant un monuments aux morts , quiconque peut se rappeler que militaires et autres « forces de l’ordre « peuvent aussi défendre un monde de paix , celui dont profite les générations que les anciens voyaient comme futures. »

      Réac et particulièrement bête comme phrase.

      1
      1. @ cloclo
        Je savais que je titillerai tes gènes de mâle alpha . Pardon, j’en rigolai d’avance .
        Même si je ne suis pas dupe du dialogue sur internet , il ne pourra jamais prendre en compte les états d’âme de l’interlocuteur.

        Pour faire une synthèse autre que celle de l’évaluation ( forcément aveugle) de l’interlocuteur , je dirai que ta part de vérité est fort intéressante . Il manque très certainement des formations au niveau de l’éthique pour les forces de l’ordre . Quelque chose qui enseignerait la nécessaire humanité pour la bonne pratique de ces professions.
        PS : si j’ai utilisé l’expression «  les cloclos «  , c’est pour que tu ressentes les effets de la stigmatisation , la généralisation sur la base d’exemples dont on peut avoir connaissance .Méthode risquée , j’en conviens .

        Un gros bisou quand même sur ton front de nanti ( j’en remet une petite couche, c’est pour la finition ).

        Pour la chasse aux sans papiers , rėvoltant en effet . Mais pas pour autant l’occasion de mettre les forces de l’ordre dans le même sac . Pour cet exemple précis , très intéressant de voir qui donne les ordres , et comment depuis un certains Sarkozy , les préfets ont été évalués en fonction de leur zèle anti sans papiers. On récolte ce que l’on sème , ou laisse semer …

        1
      2. Salut CloClo,

        Je sais pas quel effet te font les membres du gouvernement (Attal, Denormandie, Guérini, Griveaux, même Macron ou Darmanin) quand ils s’expriment, mais, au-delà de l’aspect juvénile, il y a comme des accents de panique parfois. Comme des mômes, peut-être brillants, mais complètement dépassés par les événements (Gilets Jaunes, covid, tensions internationales, terrorisme…) – on le serait à moins, on est d’accord mais tout le monde ne brigue pas les « responsabilités »non plus – qui flotteraient dans des costards taillés bien trop grands pour eux… Tout cela venant de surcroit perturber leur joli petit planning de « réformes structurelles » bien propret.

        Pour le coup, je me demande si c’est pas ça qui les rend tellement dangereux et explique les dérives auxquelles on assiste (autoritarisme, répression, violence, absence de concertation) toutes signes de faiblesse.

        (Ou alors c’est moi qui vient de basculer dans la catégorie « plus vieux que », les politiques en l’occurrence, après déjà les intellectuels, les chanteurs, les sportifs ! Misère… :-/ )

        Sinon sur la Police, le champ sémantique de Synergie Officier à propos de l’intervention sur le camp de migrants est révélateur quand même : « les militants altermondialistes bobos ».

        1
      3. @2Casa Jeunocratophobie ?
        Les sénateurs Romains étaient sexagénaires.
        L’empereur pouvait être plus jeune.
        Biden est donc très rassurant ?

        L’impression est partagée cependant.
        Quand à Darmanin pourquoi s’étonner d’avoir à bastonner des Migrants en centre ville si on demande le jour d’avant que soit détruit l’abcès de fixation en périphérie ?

      4. Salut 2Casa,

        « Je sais pas quel effet te font les membres du gouvernement  »

        Brrrrr, Mmmmmmhhhh, grand fou va ! Parfois je suis tout de cuir vêtu, et j’ai ma belle cravache, …

        1
      5. 2casa
        Je ne pense pas que ce soit la panique qui explique la dérive autoritaire du gouvernement.
        ILs n’ont pas été dépassés par les événements. Ils ont délibérément choisi de passer les réformes anti-sociales en force. C’est la manifestation d’une lutte des classes, la bourgeoise néo-libérale contre le progrès social.
        Darmanin s’offusque de la répression des migrants place de la République, mais c’est bien Macron qui a nommé le préfet Lallemand. La réputation de brutalité de Lallemand n’est pa nouvelle, même à droite Juppé s’inquiétait : https://www.liberation.fr/direct/element/quand-alain-juppe-parlait-du-prefet-lallement-comme-dun-nazi_109594/

        3
      6. @ Ruiz,

        Et les rois 15 ans parfois…

        Biden rassurant ? Après Trump qui ne le serait pas ?! (Pour une fois que je dis du bien des vieux !)

        @ Pierre-Yves,

        Panique ou détresse… je sais pas trop. Un truc dans le regard, la posture générale. Bref, au feeling quoi.

        Quant à l’agenda de leurs réformes c’est le seul fil rouge qu’il leur reste – c’était d’ailleurs aussi leur seul programme, révélé sur le tard après un suspense iiiiiinsoutenable :-/ – mais ils ne mesuraient sûrement pas ce à quoi ils allaient s’affronter (coups politiques old school, agitation Russo-Nationale, guérilla urbaine, attentats, pandémie…) !

        (Probable que Ruffin me ferait le même effet dans la même situation)

        @ CloClo,

        D’ailleurs, on te voit plus trop aux soirées… 🙂

    2. Ha, au fait cloclo

      Par ces temps difficiles , mieux vaut prendre soin de sa santé … mentale aussi .
      Le stress d’une polémique ? Pas très intelligent par les temps qui court , «  bête «  comme tu dis.
      Cliques , ne crains rien , c’est un cadeau que tu apprécieras (ou pas ?) .
      Je ne voudrai pas qu’une fois au ciel , à la question «  tu faisais quoi avant d’arriver ici? «  , ma réponse soit : «  heu.. j’emmerdai cloclo … houps « 
      https://www.youtube.com/watch?v=fhIEu-hdQeo

      1. Merci bien pour ce partage, j’aime beaucoup le néo classique, et j’espère bien un jour pouvoir jouer aussi librement et posément de mon instrument qu’alexandra. Sinon, quand tu arriveras au ciel, je te pardonnerai, car ils vous sera tout pardonné comme je le dis souvent à moi même. 😀

        Juste en passant, cette révérence « naturelle » acquise devant le règne, la puissance, et la gloire, cet ordre, ce besoin de défendre la force, et ce goût du sacrifice expiatoire, faut creuser mon bernard, y a un début de solution après tant de répétitions enfantines et de réflexes inculqués depuis des millénaires… Mais je ne te jette pas la pierre bernard.

      2. @ cloclo
        Je ressens ta part de bonté depuis que tu m’a ouvert les yeux sur la réalité d’une énergie «  verte » , et d’une vidėo qui montrait un singe en quelque sorte crucifié sur La Croix que lui avait élevé le monde dit moderne.
        Sinon , tu sais , moi les pierres , dans les bons jours , je les sculpte.

        Et puis , pour conclure sur les liens entre passé et présent
        https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/camp-de-migrants-violemment-evacue-msf-va-tres-probablement-deposer-plainte-contre-le-prefet-de-police-de-paris-pour-mise-en-danger-et-agressivite_4193599.html

        Dix ans plus tôt ….
        https://www.liberation.fr/societe/2010/11/29/des-sans-papiers-prives-d-hebergement-d-urgence_696944

      3. En complément ou pour être plus court :
        « J’ai fait appeler les trois préfectures [Calvados, Haut-Rhin, Yonne], c’est réglé », a-t-il assuré, faisant état « soit de zèle soit d’une mauvaise application » des directives.« 
        En recherchant le nom des préfets , on retrouve le même qui, aujourd’hui , donne à Paris, des ordres aux forces de l’ordre .

        https://www.lemonde.fr/societe/article/2010/11/29/des-sans-papiers-exclus-des-centres-d-hebergement-d-urgence_1446534_3224.html

  9. Les lois scélérates:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_de_1893_et_1894_sur_l%27anarchisme

    Léon Blum:
    Comment ont été faites les Lois Scélérates : « Elles permettent au premier « gouvernement fort » qui surviendra de tenir pour nulle la loi de 1881 (Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse), loi incomplète, mais libérale et sensée dans son ensemble, et l’une des rares lois républicaines de la République. Elles abrogent les garanties conférées à la presse en ce qu’elles permettent la saisie et l’arrestation préventive ; elles violent une des règles de notre droit public en ce qu’elles défèrent des délits d’opinion à la justice correctionnelle ; elles violent les principes du droit pénal en ce qu’elles permettent de déclarer complices et associés d’un crime des individus qui n’y ont pas directement et matériellement participé ; elles blessent l’humanité en ce qu’elles peuvent punir des travaux forcés une amitié ou une confidence, et de la relégation un article de journal. »

    3
  10. l’article du Monde de CloClo
     » Consternation », « indigne », « scandaleux »… Les images de l’évacuation ont déclenché un tollé dans une partie de la classe politique, à gauche et parmi les écologistes.  »

    CloClo: « Beurk. Et la moyenne pondérée des commentaires applaudissant l’intervention de la milice oligarchique sous l’article est inquiétant. »

    Pour confirmer:
    https://actu.orange.fr/france/un-camp-de-migrants-violemment-demantele-a-paris-gerald-darmanin-denonce-des-images-choquantes-magic-CNT000001v7b10.html

    https://actu.orange.fr/france/un-nouveau-camp-de-migrants-au-c-ur-de-paris-aussitot-violemment-demantele-CNT000001v7546/photos/le-prefet-de-police-de-paris-didier-lallement-fait-proceder-a-l-evacuation-du-vaste-campement-de-migrants-situe-sous-une-bretelle-d-autoroute-au-pied-du-stade-de-france-a-saint-denis-le-17-novembre-2020-f70f4302b8ac5ee0181c177d8f051238.html

    A cette heure : 2500 commentaires .
    Représente-t-il un échantillon de la population française ?
    Est-ce représentatif de l’état d’esprit de la population française ?

    En tout cas c’est impressionnant de voir l’approbation sur les expulsions ( + de 90%) et les commentaires sur l’immigration.

    « Nous allons tranquillement vers un État autoritaire » dénonce la députée LREM de la Loire, Nathalie Sarles:

    https://www.francebleu.fr/infos/politique/nous-allons-tranquillement-vers-un-etat-autoritaire-denonce-la-deputee-de-la-loire-nathalie-sarles-1606116000

    Le timing
    Vote de la loi sur la sécurité globale : cet après -midi
    Ce soir discours de Macron sur le confinement

    en juillet 2015. Que dit-il ? A la question de savoir si « la démocratie est forcément déceptive », Emmanuel Macron répond ceci :

    « Dans la politique française, cet absent est la figure du roi, dont je pense fondamentalement que le peuple français n’a pas voulu la mort. La Terreur a creusé un vide émotionnel, imaginaire, collectif : le roi n’est plus là ! On a essayé ensuite de réinvestir ce vide, d’y placer d’autres figures : ce sont les moments napoléonien et gaulliste, notamment. Le reste du temps, la démocratie française ne remplit pas l’espace. On le voit bien avec l’interrogation permanente sur la figure présidentielle, qui vaut depuis le départ du général de Gaulle. Après lui, la normalisation de la figure présidentielle a réinstallé un siège vide au cœur de la vie politique. Pourtant, ce qu’on attend du président de la République, c’est qu’il occupe cette fonction. Tout s’est construit sur ce malentendu. »

    3
    1. « En tout cas c’est impressionnant de voir l’approbation sur les expulsions ( + de 90%) et les commentaires sur l’immigration. »

      Des commentaires non identifiables qui ressemble fort à une stratégie .

      Extrait :
      « Le journal Le Monde publie en 2017 une série d’articles intitulée Dans la galaxie des trolls d’extrême droite14, s’intéressant au militantisme d’extrême droite sur internet. Les articles mettent en lumière une communauté de militants français se regroupant notamment sur les forums du site Jeuxvideo.com. Ceux-ci sont décrits comme les nouveaux « colleurs d’affiches » du Front national, des militants souvent hors les murs, guère encartés, mais très actifs15. Ils se caractérisent par des codes particuliers prenant la forme d’un humour corrosif, de mèmes et d’un langage décalé et peu compréhensible pour le néophyte, remplaçant par exemple les termes « noirs et arabes » par « noix et arbres »16. Cette culture fermée aux non-initiés permet non seulement de rendre illisible l’engagement politique de ces trolls aux yeux de leurs adversaires mais aussi de créer une forme de cohésion de cette communauté anonyme où l’individu n’est défini qu’au travers d’un pseudo, changeant souvent au rythme des bannissements »
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Extrême_droite_sur_Internet

      1. Il n’y a , malheureusement , pas beaucoup de contradictions.

        Vote loi sur la sécurité globale :
        388 pour
        104 contre
        66 abstentions

        L’article 24 devrait passer au Conseil Constitutionnel.

        Pour info les 32 articles de la proposition de loi du 20 octobre ,avant discussion et amendements ,et mise en procédure accélérée.

        http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3452_proposition-loi#tocUniqueId29

        La dernière modification du 24 novembre avant vote cet après midi

        https://www.vie-publique.fr/loi/277157-loi-de-securite-globale-police

        1
      2. @ tous

        Absolument à découvrir et à parcourir avec attention le dernier lien ci-dessus proposé par @illicitano , que je rappelle :
        https://www.vie-publique.fr/loi/277157-loi-de-securite-globale-police

        Bien noter en fin d’article l’ insolite , car jamais explicité :
        « Le 24 novembre 2020, lors des questions d’actualité au gouvernement à l’Assemblée nationale, le Premier ministre a annoncé son intention de saisir le Conseil constitutionnel de l’article 24 de la proposition de loi après son adoption définitive par le Parlement. »

        L’un d’entre nous (qu’il veuille bien m’excuser , je n’ai pas pris le temps de rechercher et référer son intervention..) a bien détaillé le machiavélisme de l’introduction par un groupe de députés [[[ et NON par le gouvernement lui-même..!!!.. qui aurait pu déposer banalement un projet de loi ..]]] de cette proposition de loi … NUANCE…!!
        En effet:
        ++ un projet de loi sera au préalable soumis à la censure du Conseil d’ Etat… qui N’aurait pu QUE retoquer l’article 24… AVANT QUE LE PROJET DE LOI NE SOIT ADOPTÉ / TRONQUE… ( car l’ « intentionalité » ne se mesure pas en droit en yes/no ).
        ++ une proposition de loi peut être adoptée par les deux chambres (Assemblée + Sénat) puis DONC mise en application… bien avant qu’un recours hypothétique au Conseil d’Etat ait abouti….

        CASTEX a donc dû être OBLIGE de s’exprimer ainsi pour faire passer la pilule chez ses ouailles…
        N’empêche que il reste beaucoup de vague dans son expression en terme de délai ( sans suspension de l’exercice de la nouvelle loi , donc..)

        Des vrais vicieux …! Pour le moins.

        3
  11. Comment un retour en arrière, peut troubler à tel point quelle vison préférer avoir, et convaincre de garder du futur… qu’il devient difficile de s’encrer à des repères spatiaux temporels fiables pour conserver un cap…?

    Et si ce qui suit, tentait d’en faire la démonstration, y croiriez vous…?

    «  »Qu’est-ce que « la DICTATURE des émotions »…?

    Voilà qu’à en croire cnews (et Sud-radio), et un sondage que cette chaîne privée, de diffusion d’information en continue, a commandité à l’institut ifop-fiducial : « 74 % des Français l’évacuation des migrants place de la République justifiée ». Bien qu’il soit spécifié que « ce sondage a été réalisé avant la diffusion de la vidéo du passage à tabac d’un producteur de musique par des policiers. » il est surprenant qu’il ne soit précisé non plus quel était l’état de conscience et de connaissance des sondé.e.s, des tenants et aboutissants de cette affaire.

    Et c’est sur l’absconse anonymat d’un échantillon de plus de 1000 personnes, ayant éjaculé précocement leurs « demandes » de répondre à pareille question ambiguë, que l’arbitraire juge et parti pris, ses invité.e.s, « offrent » leurs analyses du jour, faites dans « L’heure des pros »… ?

    Ayant appuyé tous leurs argumentaires prétendant que cette manifestation de soutien aux réfugié.e.s, à Paris, Place de la République, lundi soir, était illégale, illégitime, instrumentalisée par la gauche… pourquoi fut dissocié tout le long des discutions, le fait que l’échantillon d’anonymes, ignorait totalement toutes les violences, brutalités odieuses, illicites, illégales, illégitimes, qui ont été commise par la bac, etc. (il fut précisé que deux fois il me semble, dans un contexte à part), ?

    Qu’auraient répondu cet échantillon d’anonymes (sur cette chaîne, « on » aime bien les « usurpateur d’identité », d’inconnus anonymes…lorsqu’ils ont été président…et autres « main de Dieu »…) si « l’offre » voulant leur faire répondre aux questions, n’avait pas éjaculé précocement, la valeur morale, éthique de l’annonce informationnelle des violences et brutalités, de la répression policière quoi… ?

    Est-ce que poser la question disant « l’évacuation des migrants place de la République était-elle justifiée », le jour d’après l’intervention… présentant une finalité en somme… voulant légitimer une « justification » (question dirigée alors quand le secret d’affaire permet à l’institue de sondage, et pas elle seulement, de ne pas présenter le contexte [peut être influencé ?] de son questionnaire – est-ce que le secret d’affaire permet aussi de cacher, ne pas dévoiler pour raison concurrentielle déloyale, la date à laquelle quelles questions, selon quels ordres… ont commencé à être posé : auquel cas il serait douteux qu’il puisse être suspecté une malfaçon, « intentionnalité » malhonnête, dans une « étude d’opinion »…?) répond à l’ignorance des sondé.e.s anonymisé.e.s, aux non-dits, silences médiatico-politiques (seuls les échanges sur les « réseaux sociaux » de médias indépendants… ont permis de faire connaitre les scandales) sur les moyens brutaux qui ont été mis en œuvre, et à l’absence d’offre, d’accueil dans des hébergements d’urgence pour réfugié.e.s, moyens découverts quelques jours après l’évènement…?

    Qui peut croire que l’échantillon d’anonymes (faut faire attention à ne pas confondre cet anonymisation de l’échantillon prétendument « représentatif démocratiquement »… avec l’anonymat permettant avec les pseudos, etc d’ouvrir des comptes aux noms de « personnes morales » dans les trous noirs de la finance si attirants pour les actionnaires et « l’immorale optimisation fiscale » des « marchés »…?) aurait répondu la même chose, donnant le même résultat, s’il avait eu une connaissance « pure et parfaite » de ce qui fut découvert quelques jours après (« croche pied », etc), que soit « entrepris » de le faire réagir à vif, sans réfléchir quoi…?

    Qu’est-ce qui « LÉGITIME », « JUSTIFIE » l’urgence d’avoir évacué avec précipitation (?), omis volontairement…(?) et précautionneusement surtout (lorsque nul se repent de cette distorsion de la réalité factuelle), la teneur sensible, explosive des informations concernant ces violences policières, ces brutalités institutionnelles répressives, qui n’auraient pas manquer d’intéresser la « demande » des « temps de cerveaux disponibles » (qu’à vouer un « culte féroce » à cette « DICTATURE des émotions » ne sondant que les doutes incertitudes de leurs « ras le bol fiscal », « poujadisme », « bas instincts »), d’attendre d’avoir tous les tenants et aboutissants de ce dossier, avant de répondre… ?

    De même que l’anonymat de ces « temps de cerveaux disponibles » n’a t-il pas été pris pour cette « pute qui prend par la main le juge » des « bas instincts » (propos tenu par l’animateur de cette émission, en parlant de « l’opinion »), quand il ignorait, au moment de répondre à la question…que l’évacuation brutale, violente… en question… n’avait pas prévue de mettre à l’abri les réfugié.e.s, de les conduire vers des hébergements d’urgence… ?

    Est-ce que seule la subjectivité journalistique (Pascal Praud ayant affirmé et revendiqué cette subjectivité), niant qu’une règle déontologique de ce métier, puisse avec objectivité de la pratique de cette profession, suffire à respecter le droit de savoir de la citoyenneté, à garantir un traitement neutre en tout impartialité, des débats publics si le pluralisme des « opinions » équilibre les discutions… ou encore l’incompétence… la médiocrité… peuvent suffire à « JUSTIFIER », « LÉGITIMER », qu’il n’y a pas eu « d’intention » d’instrumentaliser les réponses d’anonymes, et donc le résultat biaisé d’une photo à un instant T du rapport de force « sociétal » dans la démocratie… ?

    Qui a envie de rire de ceux qui déplorent les méfaits, dont ils chérissent les causes… ? Bien que la droite extrême, macronie, et extrême droite, aient déploré les images de violences, brutalités, répressions policières, dont l’unanimisme politique de ces partis/mouvements, se retrouvant sur le vote d’une Loi, dite « Sécurité Globale », questionne sur le fait de savoir, si « demain après demain » elles pourraient être vues par toutes et tous… les images de violences… alors que ce même « unanimisme » attaque les forces de gauches, et autres d’EELV… pourquoi « on » ne les entend pas trop contester pareil supercherie sondagière, quand nombreux ils restent à s’appuyer et chérir des « chiffres »… dont la fausseté de leur nouvelle, cause la croissance de l’abstention, augmente la défiance envers les et la politique.s, les médias mainstream… amplifie le phénomène des « théories conspirationnistes », etc. ? »

  12. Conclusion du précédent commentaire. Est-ce qu’un « parallaxe », phénomène qui théoriquement peut être rencontré, lorsqu’un observateur est piégé à l’horizon d’un trou noir noir, suffit à « justifier », « légitimer », l’aveuglement du délitement, effondrement d’une gouvernance de l’intérêt général, et de la perception de la réalité… conscience de soi (dans le repli, « confinement ») au sens collectif, et des faits et seulement eux… n’ayant plus la capacité à permettre de prévoir, les conséquences des actes (à force de jouer avec les flammes du fhaine, la « réconciliation » avec les « collabos »… on finit par se bruler) leur ayant échappé…?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.