Vidéo – Les élections du 8 novembre aux États-Unis

L’électorat est largement inconscient que c’est la démocratie à l’américaine qui est en jeu

Partager :

56 réponses à “Vidéo – Les élections du 8 novembre aux États-Unis

  1. Avatar de Nosfératus
    Nosfératus

    On dirait que ce n’est peut-être pas la démocratie que les Américains s’intéressent à nos jour en premier lieu. Il ne faut pas oublier que nous vivons dans une époque où l’individualisme prime tout, même si certains affirment que le néolibéralisme déshumanisé est agonisant. Il n’est pas agonisant, il change l’habit.

    1
    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      Caresser l’individualisme dans le sens du poil a toujours été l’huile essentielle préférée de tous les « général Lee » du monde entier.
      Se sont les libertariens qui financent Big Karma.
      L’individualisme est un effet placebo!!

      1. Avatar de Garorock
        Garorock

         » Eddie Perez, un ancien responsable de l’équipe d’intégrité civique de Twitter, qui a démissionné en septembre, a déclaré à l’Associated Press qu’il craignait que les licenciements massifs si proches de la mi-mandat ne permettent à la désinformation de « se propager comme une traînée de poudre », en particulier dans la période suivant l’élection lorsque les votes sont toujours comptés :

        « J’ai du mal à croire que cela n’a pas d’impact significatif sur leur capacité à gérer la quantité de désinformation qui existe », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il n’y avait peut-être tout simplement pas assez d’employés pour la repousser.

        Perez est maintenant membre du conseil d’administration d’un organisme à but non lucratif d’intégrité électorale, l’Institut OSET. Il a averti que « certains candidats peuvent ne pas céder et certains peuvent alléguer des irrégularités électorales et cela est susceptible de générer un nouveau cycle de mensonges ».

        1
  2. Avatar de François Corre
    François Corre

    https://www.washingtonpost.com/politics/2022/11/02/biden-warning-democracy-midterms-election-gop/

    « Speaking at Washington’s Union Station — steps from the U.S. Capitol, which was attacked by a pro-Trump mob in the wake of the nation’s last major election — Biden warned of an ongoing assault on American democracy. The president spoke as a growing number of major Republican candidates have said they may follow in former president Donald Trump’s footsteps and refuse to concede should they lose. »

  3. Avatar de Antonin Arlandis
    Antonin Arlandis

    Oui je suis d’accord avec votre analyse malheureusement. Si la démocratie s’effondre aux États-Unis, au Brésil et dans d’autres pays européens et que des régimes autoritaires qui ne s’occupent pas de la crise climatique arrivent au pouvoir dans les prochaines années, l’extinction de l’humanité (ou du moins l’effondrement et la disparition d’au moins 90 % de l’humanité) serait quasiment inévitable. On rentrerait alors dans un scénario qui ressemblerait au scénario le plus pessimiste décrit par la CIA dans son rapport de prospective de 2021 dans lequel le monde se retrouverait fragmenté en plusieurs blocs économiques et sécuritaires tournés vers l’autosuffisance et la défense. Ce scénario serait alors une étape précédant l’extinction de l’humanité à cause de la crise climatique qui ne serait pas traitée par les régimes au pouvoir.

    Je travaille sur mon temps libre sur les solutions qui permettraient de résoudre la crise climatique et je suis en train d’arriver à la conclusion selon laquelle il sera quasiment impossible de résoudre la crise climatique sans progrès démocratiques non seulement dans les pays dans lesquelles la démocratie est peu développée mais également en occident.
    La seule chose actuellement qui donne de l’espoir ce sont les gens qui sont en train de gagner leur combat contre l’autoritarisme en Ukraine et dans cet endroit du monde. Le combat courageux des iraniens donne aussi de l’espoir… Il faut que les gens ouvrent les yeux…

    18
    1. Avatar de Garorock
      Garorock

       » On ne peut plus dormir tranquille, dès qu’on a une fois ouvert les yeux. »
      Inconsciemment, on le sait.
      Alors on les garde fermés.
      Seulement ouverts sur soi-même.
      Pour faire le vide.
      Méditer…
      Faire de son corps un sanctuaire.
      De sa liberté un emblème.
       » Sois un individu! » qu’ils lui disent les agents orange au chouineur de la station-service.
       » Prends soin de toi. »
       » On va t’aider à te soigner. On va faire de toi un algorithme. »
      Il faut désensorceler les corps,
      décapitaliser les esprits.
      Saboter les pipelines…

      3
  4. Avatar de Arnaud Castex
    Arnaud Castex

    Vous avez fait un lapsus révélateur évidemment en parlant des élections du 6 novembre au lieu du 8 novembre…

    3
    1. Avatar de Arnaud Castex
      Arnaud Castex

      Lapsus dans le titre de la vidéo

      1. Avatar de Arnaud Castex
        Arnaud Castex

        Et dans la vidéo.

  5. Avatar de Khanard
    Khanard

    juste une petite remarque de mise en scène, je préfère beaucoup plus cet arrière plan que celui de l’armoire qui doit contenir tous les secrets du monde, une sorte de théière d’où sortirait Merlin l’Enchanteur . Ou bien la boite de Pandore ? A vous de choisir.
    Dans cette mise en scène il y a une ouverture avec la Lumière .
    Je suis quand même très très très jaloux des cactées !

    Il faut toujours donner de la légèreté aux évènements , premier principe du capitalisme ;

    1
    1. Avatar de pierre guillemot
      pierre guillemot

      Au sujet de ce décor, que les portes de la grande armoire m’avaient fait supposer, une réflexion vaine : on dirait que notre hôte vit dans les meubles de la génération précédente, celle de mes parents qui auraient autour de cent ans s’ils étaient encore dans ce bas monde. J’y vois plutôt un signe d’indifférence (puisque c’est habitable, pourquoi se soucier de changer) que de choix. Si mon texte est indiscret, qu’il ne paraisse pas.

      1. Avatar de Paul Jorion

        Je sais que j’ai l’air vétuste … mais de là à penser que mes parents auraient vécu au XVIIIe siècle 😉 .

        1
        1. Avatar de Paul Jorion
          1. Avatar de Benjamin
            Benjamin

            @ Paul,

            Cette armoire a tout un tas d’histoires à raconter (au moins celle de ses propriétaires successifs)… 😉

          2. Avatar de Khanard
            Khanard

            je préfère mille fois plus ce fronton d’armoire ciselé de fins ornements naturalistes que le dernier modèle Nijörodk de chez Ikéa . ( attention il y a une petite astuce dans ce nom inventé ) .

            1. Avatar de JMarc
              JMarc

              Je donne ma langue au chat. Nous donnerez-vous la solution dans un prochain fil ?

            2. Avatar de gaston
              gaston

              Sans oublier que le fameux « modèle » dont vous parlez peut contenir jusqu’à 661 substances polluantes qui empoisonneront certainement votre logis !

              https://www.airandme.fr/blog/pollution-et-qualite-de-l-air-interieur/lameublement-source-importante-de-pollution-interieure/

              1
          3. Avatar de Donnot
            Donnot

            Entre collectionner les antiquités et ne pas les mettre à la poubelle, il y a le respect de l’ouvrier qui a fait son travail avec fierté. Si la marchandise bavarde, que valent les produits design ou IKEA?

  6. Avatar de Jean-Luc Mercier
    Jean-Luc Mercier

    Le malheur avec les façons de faire sans foi ni loi de ces nouveaux fascistes, c’est qu’elles ouvrent la voie, en donnant le mauvais exemple, à l’adoption de ces mêmes façons par d’autres acteurs. Si ces façons se généralisent, ce sera un autre signe de déclin de notre civilisation.

    1
    1. Avatar de François M
      François M

      Oui, les termes « écoterrorisme » et « les bons et les méchants » m’ont immédiatement fait penser à Trump.
      Ah, ce n’est pas lui qui les a dit ? Bolsonaro alors ?

      2
    2. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
      Pierre-Yves Dambrine

      A quelles « façons » pensez-vous ?
      A celles de Stop Oil, Extinction Rébellion, Greenpeace, zadistes et autres activistes écologistes ?
      Sérieusement c’est comparable à du fascisme ?

    3. Avatar de PIerre-Yves Dambrine
      PIerre-Yves Dambrine

      Jean-Luc
      Vous semblez méconnaître l’histoire du mouvement écologiste et le rôle positif qu’ont eu les activistes depuis des dizaines d’années pour la prise de conscience générale et parfois pour faire reculer des projets anti-écologiques.

      Un exemple récent : la Zad de Notre Dame des Landes.
      Croyez-vous que le projet d’aéroport aurait été maintenu sans l’action pacifique (les violents c’était les forces de l’ordre qui leur lançaient des grenades) des zadistes ?

      5
      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        Oui Pierre-Yves,
        les ZAD sont des phénomènes participatifs autogestionnaires qui revêtent une importance capitale dans le développement d’alternatives construites, pensées pour un bien être de la population . Il faut juste s’arrêter un peu et analyser ce qui s’y fait. Contrairement aux apparences mises en exergue par les médias , dreadlocks , jeunes gens habillés de pulls qui grattent (ce qui n’est pas faux 😉) , d’un libertinage véhiculé depuis Woodstock , et j’en passe, les ZAD sont des lieux d’expérimentation citoyenne mais dont ces mêmes médias sont incapables d’analyser la structure depuis leurs bureaux calfeutrés et imperméables à toute remise en cause de leurs préjugés. L’habitus de classe commence déjà là.

        Sans le savoir, j’avais 15 ans à l’époque , j’ai participé à la première ZAD : le Larzac .

        2
      2. Avatar de JMarc
        JMarc

        abandonné, pas « maintenu » ! J’ai parfois l’impression que le confusionnisme ambiant nous amène à multiplier les faux lapsus (si c’en est bien un).

  7. Avatar de Juillot Pierre
    Juillot Pierre

    Faudra t-il attendre – avec grande impatience pour les extrêmes droites, droites extrêmes et une partie extrémiste, radicale de la macronie, jouant tous à un jeu à somme non nulle entre eux – les fameux 10 ans de décalage politique, « sociétal »… entre « l’occident européen » et celui des « Amériques », pour « s’EVITER » d’avoir à « s’excuser », se « justifier » de ne pas avoir su déceler à temps… ce qu’il se passe en terme de politique « sociétale », en France, à l’heure ou dans l’hémicycle, est crié à un député de LFI, prenant la parole sur « l’immigration choisie » : « qu’il retourne en Afrique », ou « qu’ils retournent en Afrique »…?

    Une interprétation (longue il est vrai) aussi personnelle que modeste, de ce qui se passe du coté obscure de la force des « on est chez nous », soit disant des plus « représentatifs » du « bon sens »… est à lire ici bas.

    « LÉGALISATION et inversion de la hiérarchisation des valeurs morales.

    Est-ce que la LÉGALISATION de « l’immorale optimisation fiscale » des « fleurons nationaux » du CAC40 (comme Total, Bouygues, Vinci, etc – « donneurs d’ordres » pour ces deux derniers, au Qatar, des constructions et infrastructures sportives, hôtelières, etc, allant accueillir le mondial de foot 2022, soit une aberration climatique, en plus d’un scandale d’exploitation néo-esclavagiste, jusqu’à la mort, de milliers d’ouvriers népalais, indiens, chinois, afghans, etc) et des propriétaires privés – les plus ASSISTES SANS CONTREPARTIES avec une SOCIALISATION de 160 milliards d’euros/an de deniers publics « ruisselant » dans la PRIVATISATION des bénéfices, dividendes indécents – propriétaires privés d’actions d’entreprises, de salaires variables, de stock-options, de retraites chapeaux/dorées, par capitalisation… est-ce que cette légalisation a permis d’améliorer la lutte contre les fraudes fiscales patronales… ?

    D’après les rapports annuels du syndicat SOLIDARITÉS FINANCES PUBLIQUES, les fraudes fiscales patronales (à la TVA, sur l’impôt de société, de production, des « externalités négatives » polluantes, aggravant le dérèglement climatique, amplifiant la perte de la biodiversité, intensifiant les guerres commerciales, monétaires, de « civilisation », etc) n’ont pas plus diminué, malgré cette LÉGALISATION de l’évitement « SYSTÉMIQUE » de la contribution fiscale au vivre ensemble, à l’intérêt général… que creusant d’autant les déficits… que déstabilisant perpétuellement les budgets annuels des dépenses publiques/sociales (« minimas sociaux » – RSA et NON RECOURS, soit non redistribution du soit disant « pognon de dingue mis dans les minimas sociaux, qui fait que les pauvres le restent et se déresponsabilisent » – prestations familiales, logements, retraites, assurance chômage, etc) le financement des services publics (la pénurie des services de santé, de l’éducation nationale, des transports en commun, etc) avec les politiques publiques d’austérité, de « réformes structurelles néolibérales » (RGPP, MAP, etc, et autres réformes des droits du code travail, des protections sociales, du statut de fonctionnaire…)… il manque toujours plus aux services du recouvrement de l’impôt autant les moyens, que le personnel, pour lutter contre ces fraudes de la « ploutocratie/autocratie »…

    En quoi donc la «LÉGALISATION » du travail non déclaré, qu’exploitent les dits propriétaires privés d’entreprises (et autres particuliers au travers de « l’emploi » de femmes de ménage, « hommes à tout faire », jardiniers, etc)… derrière le fond abscons de l’ouverture d’un débat politico-médiatique sur « l’immigration choisie », les « emplois non occupés dans les secteurs en tension »…. va permettre d’améliorer la lutte contre le « travail au noir », au vu des coupes budgétaires, manques « systémiques » de moyens et personnels, dans l’inspection du travail, le conseil prud’homal (et la médecine du travail) et dans le recouvrement de l’impôt… ?

    L’absconse focalisation de la com’ gouvernementale, s’ouvrant sur une présumée inadéquation entre « offres » d’emplois non pourvus dans certains secteurs (comme par hasard, ceux de l’agroalimentaire, de la restauration, du BTP, sont ceux ou le taux de fraudes patronales dans le travail non déclaré est les plus élevé et directement corrélé avec le clientélisme, carriérisme, la corruption, les corrupteurs, du public/privé) et « demandes » d’assimilation/intégration » de plus de « main d’œuvre étrangère », n’a qu’une visée électoraliste et politicienne… Un « divertissement » en quelque sorte, qui flatte l’égo des médias manistream.

    Mettant les extrêmes droites du rn, etc, et les droites extrêmes… devant le mur de leurs contradictions (de leur « séparatisme » pour l’instant), la gouvernance macronienne n’a plus qu’a aligner au moins disant moral, fiscal, social, environnemental, ses propositions politiques « d’accueil des réfugié.e.s »… , en les dissimilant sous un oripeau d’idéologie de « gauche ». Se faisant la gouvernance construit l’estrade dépassant à peine la hauteur du caniveau dans lequel le débat public risque de déraper, afin de n’accueillir en opposition prioritaire, « préférée », que les extrêmes droites/droites extrêmes.

    Celles ci d’ailleurs ne manquent de se faire entendre dans les « opinions » sur des propositions, les faisant paraître défendre le « suprématisme blanc » avec des arguties dont la « cohérence » n’a de « rationalité », que le « ras le bol fiscal » patronal… Poussant la gouvernance à se soucier d’abord des « demandeurs d’emploi » nationaux, cette partie extrêmement droitisée du plateau de l’échiquier politique, ne manque pas, au travers de la proposition de « baisser les charges pour favoriser l’embauche » d’appeler à la « rescousse », le « ressenti » des doutes, incertitudes « peur d’avoir peur » de plus d’insécurités (« sociétales ») de « temps de cerveaux disponibles » qu’à vouer un « culte féroce » à la seule « DICTATURE des émotions » sondées, capable de réconcilier leur « ras le bol fiscal », « peur d’avoir peur » de perdre en « pouvoir d’achat », avec le « poujadisme » généralisé.

    Le débat politique, coté gauche, écologiste, etc, s’embourbant littéralement dans une « bassine », ce que les médias de masse « s’évertuent » de faire passer comme le symbole de l’échec des idéologies écologistes, des « gauchistes » soit disant toutes violentes… ne rebondit même pas sur « l’interdiction » préfectorale de « manifestation », induisant la soit disant « légitime » brutalité, du « monopole de la légitime violence de l’État » .

    Pourtant c’est ce même « monopole… », votant à plus de 60 % pour les extrêmes droites, qui est aussi responsable des brutalités impunies, commises lors de contrôles aux faciès (et autres « manifestations interdites » des gilets jaunes, de la fête du travail, etc), que craignent aussi de subir tous les « réfugié.e.s… ». Cela n’empêche pas les « représentativités » d’une ligne extrêmement plus droitière (limite facho), de faire peur à leur électorat (celui de la « préférence nationale »…. ? peu enclin à s’émouvoir des « discriminations systémiques », impunies, commises à l’embauche, dans l’accès aux logements, dans l’accès à la justice, à l’aide sociale…) avec la crainte que cette proposition gouvernementale créerait un « appel d’air ».

    La gouvernance d’ailleurs anticipant l’accroissement de la polarisation et des tensions des débats politiques et publics, ne tente t-il pas de faire passer sa « réforme structurelle néolibérale » – menée à coup de 49-3, celle de l’assurance chômage, du RSA, et de la fusion des « minimas sociaux », sur fond de « redistribution à la source » en CONTREPARTIE d’un « travail gratuit », d’un « bénévolat contraint » de 20 heurs/semaines, dans une collectivité, ou chez des particuliers, entreprises… pourrait finir par privatiser/digitaliser la gestion d’une partie de la redistribution des dépenses sociales… – à ce point « centraliste », qu’elle menace le personnel des CAF locales, et dans leur ensemble, les sciences sociales, tissus associatifs de l’assistance… de faire passer ce 49-3 donc, pour une « volonté politique » locale, en testant quelles collectivités mettront en application cette « réforme… » ?

    Les extrêmes droites, droites extrêmes n’ayant caché leur haine pour les « fraudes sociales », la gouvernance macronienne anticipe ce pas de deux qu’il mène avec elles… Prétendant que cette « réformes structurelle… » du RSA… est le meilleur moyen de lutter contre ces « fraudes sociales », il est a suspecter que comme pour les fraudes fiscales patronales, comme pour celles du « travail non déclaré », il soit question de LÉGALISER les politiques racisées, fascisées, de « préférence nationale », et d’exclusion « systémique » d’une part de l’humanité (« non active », pour les enfants, vieux, etc) « n’assimilant » pas, « n’intégrant » pas le pib,, la croissance, le travail… comme seul « culte féroce » à inculquer aux futures générations (pour les plus pauvres, modestes, discriminés, 6 générations de leurs descendances, ne suffiront pas d’espérer gravir les marches de « l’escalier social », quand il pourrait en rester que trois à l’espèce humaine, avant son extinction).

    En attendant la spéculation des propriétaires privés, d’actions, etc, les plus ASSISTES SANS CONTREPARTIE… faite sur « l’offre », les stocks gérés en flux tendus, de carburants, gaz, biens communs de subsistance essentiel à l’existence (denrées alimentaires, eau potable) et de premières nécessités sanitaires (gants, blouses, masques, « vaccins… », médicaments…) connaissant des « pénuries » (planifiées…?), « problèmes d’approvisionnement » (organisés…?), ne « demande » rien d’autre que de maintenir les hausses des dépenses contraintes, pré-engagées, aux taux inflationnistes maximum… sans qu’il soit envisager d’interdire (comme pour les manifestations de gauche, syndicales, écologistes, « sociétales »…) ces paris de « profiteurs de guerre »…

    Et il va « ruisseler », grâce aux averses de 49-3… plus de dividendes indécents faits sur la privatisation/digitalisation de services publics/protections sociales (qui dit suppression de système de couverture collective des risques par les assurances publiques et services dédiés de « l’État providence » – retraites, chômage, etc -… dit ouverture d’un « marché » à l’assurantiel privé) dans les poches des dits propriétaires privés… que ce que les « bassines » récolteront des eaux de ruissellement de la pluie, des périodes de canicules, sécheresses…

    Comme quoi, si chez les fascistes (mariage du fascisme en col blanc, avec celui en col bleu), la mariée tenant par les « bourses » des dépenses du ménage, est « immaculée de blanc », le « bon sens » du « bon père de famille » peut s’affubler d’un bleu « horizon », puisque les abstentionnistes auront toujours tort. »

    2
    1. Avatar de Juillot Pierre
      Juillot Pierre

      Aux dernières nouvelles, encore en vérification, la session parlementaire étant sans « grand public », la phrase scandaleuse, indigne, etc, prononcée par la « présomption d’innocence », et soit disant « état de légitime défense » du banc de l’extrême droite, faisant face à LFI, aurait était plutôt : « retourne en Afrique » – encore plus éloquent donc comme circonstance en « rien » atténuante.

      https://www.facebook.com/100085175117299/videos/1110331339856337

    2. Avatar de Invité
      Invité

      Souvent vous prenez très vaguement comme point de départ -parfois pas du tout- le thème de l’article que vous commentez, puis c’est parti pour plein de lignes qui sont souvent les mêmes quel que soit le sujet.
      Je m’amuse à chercher les textes « DICTATURE des émotions » (souvent sondées) et/ou le couple « extrêmes droites/droites extrêmes » pour trouver vos commentaires… 95% du temps ça fonctionne !
      Seriez-vous une intelligence artificielle, pour évoquer un thème cher à Paul Jorion, dont l’algorithme puise un peu mécaniquement dans son vocabulaire ?

      2
      1. Avatar de Juillot Pierre
        Juillot Pierre

        @ Invité.

        Que répondre à « … Seriez-vous une intelligence artificielle […] dont l’algorithme puise un peu mécaniquement dans son vocabulaire ? ».

        Si on inversait la hiérarchisation des valeurs/sujets… que vous leur donnez… serait-il possible de dire qu’ils est question de démontrer à quel point les « éléments de langage » puisés mécaniquement et utilisés jusqu’à l’usure (je reconnais volontiers, mon intentionnalité), avec en tout cas, la même valeur « d’abusus », régularité, que la construction rhétorique des thèmes politiques des « favoris » de l’échiquier… et dans les analyses des « éditocrates/chiens de garde », expertises des « donneurs de leçons de morales, ‘d’économies’… » artificialisent l’intelligence de l’électorat…?

        « L’intelligibilité » des doutes, incertitudes, indécisions, de « temps de cerveaux disponibles »… ainsi rabaissée à une « pensée unique » et son opposé/contraire… n’est pas un défi si indépassable/impossible pour qui prétend « créer » une « IA », « à son image »…

        La récurrence des dits « éléments de langage » (de la « présumée innocente » extrême « droitisation de la société civile », en état de « légitime défense » face aux « écoterroristes », « gauchistes »…), éléments contextualisés/agencés différemment suivant une vision globale d’un sujet complexe à traiter… essayant toutefois de s’adapter aux thématiques des billets de nôtre hôte (ce qui n’est pas toujours possible)… veut souligner aussi « l’aspect systémique » des angles morts de leurs degrés de réflexions.

        En terme « d’insécurité » par exemple… celle vis à vis des « migrant.e.s/clandestin.e.s/réfugié.e.s » est toujours priorisée dans les médias de masse et « discours politiques à la mode », au détriment de l’insécurité systémique, économique (« discriminations systémiques » disait l’ex défenseur des droits) des plus pauvres, précaires… des populations dont il est fait une réputation connotée négativement, aussi péjorative qu’elles sont suspectées de ne pas « s’assimiler/s’intégrer » à la « pensée unique », ou son contraire, de frauder…

  8. Avatar de l'arsène
    l’arsène

    On se trouve devant un paradoxe surprenant.
    D’un côté certains grands pays de type dictatorial ou autoritaire vacillent, par exemple la Russie ( guerre ) et la Chine (Covid ) pour des raisons différentes, et d’un autre côté certains pays que l’ont nomment démocraties basculent peu ou prou vers des gouvernements d’extrême droite, Italie ou Suède ( bientôt la France, Macron y travaille ), et une des plus anciennes comme les USA ne sont pas à l’abri de basculer aussi du côté obscur.
    Alors la question est pourquoi des démocraties commencent à copier des modèles obsolètes, est-ce que par hasard, les dirigeants n’auraient rien compris au film, à savoir , s’occuper en priorité à ceux qui souffrent et non à ceux qui se gavent.

    6
    1. Avatar de Thomas Jeanson
      Thomas Jeanson

      Quand les dirigeants sont ceux qui se gavent, la question même disparait…

    2. Avatar de Pascal
      Pascal

      « Alors la question est pourquoi des démocraties commencent à copier des modèles obsolètes, est-ce que par hasard, les dirigeants n’auraient rien compris au film, »
      Il arrive parfois que les dirigeants d’un État dit démocratique ne soient pas démocrates dans l’âme mais bien plus technocrates, voire autocrates. Quand la situation économique permet des « largesses », on peut accepter la « sociale démocratie » mais quand le gâteau commence à rétrécir, l’État social devient un luxe remettant en cause certains privilèges non moins luxueux. Pour le dire plus rapidement, les masques tombes. Les privilèges du pouvoir ne se partagent pas volontiers, seule la loi, limite les privilèges (voire les abolit) mais quand la loi est entre les mains des privilégiés, la loi ne peut devenir que autoritaire pour maintenir des privilèges qui deviennent de plus en plus insupportables.
      La cohésion sociale repose sur des concessions faites de part et d’autre. Le contrat social explicite étant « la croissance pour tous », sous entendu « l’enrichissement pour tous » né des trente glorieuses. Nous avons accepté les privilèges des super riches tant que nous bénéficions nous même d’une part même minime de ces bénéfices.
      A partir des années 80, il a fallu se serrer la ceinture (de la classe moyenne) sous couvert de la dette qui justifiait les privatisations permettant aux Super riches de continuer à s’enrichir. Le deal a tenu au moins 20 ans avec la promesse du « ruissellement » qui finirait par arriver. Mais les promesses non tenues ne durent qu’un temps.
      La vampirisation de l’État social finit par arriver au grand jour et les vampires, c’est bien connu, n’aiment pas la lumière. Aussi, les pouvoirs régaliens deviennent indispensables pour maintenir les volets fermés. Il faut « coûte que coûte » maintenir la société dans le noir. Quitte à criminaliser les revendications légitimes de la population.
      N’oublions pas que les super riches ont beaucoup souffert (leur fortune, donc leur pouvoir) de la crise de 29, puis de la seconde guerre mondiale. Le pouvoir des Super riches ayant été affaibli, cela a permis une fenêtre démocratique pendant les Trente Glorieuses avec un rééquilibrage des pouvoirs (1936, le CNR…). Et nous avons pris celà pour acquis (démocratique) avec l’illusion 1968, sans voir que les super riches se reconstruisaient jusqu’à reprendre la main en 1980.
      l’État démocratique n’a été qu’une parenthèse permises par l’énergie peu coûteuse, parenthèse qui se referme clique après clique.

      6
  9. Avatar de Gépé
    Gépé

    Dans les pays dont on dit qu’ils sont démocratiques, il semble qu’en réalité celles et ceux qui votent choisissent le chaos.
    N’ayant de leur point de vue plus rien à perdre ils optent pour un « bombardement » irréfléchi avec l’espoir d’atteindre par ricochets ceux qu’ils haïssent et tiennent pour responsables de leur malheur. Rien de vraiment cohérent là dedans. Plutôt des parties de billards simultanées.
    À mon avis, bien sûr.

    3
  10. Avatar de Manuel
    Manuel

    Impossible de remettre la main sur cette étude américaine qui montrait qu’aucune des parties prenantes (partis, syndicats…) sensées porter les aspirations des citoyens ordinaires ne s’en occupait vraiment. Chacune avait son agenda propre, loin de l’intérêt général.

    Est-ce que le désintérêt des citoyens pour la démocratie ne vient pas de là ? La voix des gens ne compte déjà plus. Les parlementaires se laissent porter par la pente la plus forte et vont de compromission démocratique en compromission démocratique pour un financement ou un soutien électoral ici, un buzz nauséabond là.

    Les milliardaires qui tiennent les médias sont profondément fascistes. Ici, les Bouygues, Arnaud, Bolloré etc ne jouent le jeu que parce qu’ils savent qu’ils mettent en scène un spectacle où tous les acteurs leur sont inféodés. Les intellectuelles authentiques ont tous été éradiqués de la place publique. Sur les plateaux, les « débats » se font entre fascistes en col blanc et fascistes en col bleu. Le faible temps de parole de la gauche est allouée à des tristes clowns comme Sandrine Rousseau, ministre des coeurs brisés, pour phagocyter l’idée même d’alternative.

    Alors pourquoi voter ? Pourquoi préserver un système qui nous représente si imparfaitement ? Je ne vois qu’une seule raison : il sera beaucoup moins couteux de sortir du système actuel que d’un système fasciste stricto sensu qui demandera lui, le prix du sang pour disparaitre. C’est mince, mais je ne vois rien d’autre et je m’en contente.

    9
    1. Avatar de Manuel
      Manuel

      Voilà l’étude dont je parlais :

      « Testing Theories of American Politics: Elites, Interest Groups, and Average Citizens »
      Martin Gilens and Benjamin I. Page

      https://scholar.princeton.edu/sites/default/files/mgilens/files/gilens_and_page_2014_-testing_theories_of_american_politics.doc.pdf

      1
  11. Avatar de François M
    François M

    Qui sème le vent libéral (au sens européen du terme, note pour nos amis américains) récolte la tempête fasciste.
    Macron est hélas un bon semeur… Pas sûr que Biden n’en soit pas un aussi (je ne le connais pas assez).

    5
    1. Avatar de François Corre
      François Corre

      La tempête n’a peut-être même pas besoin du vent dans ce cas…? 😐

  12. Avatar de Chabian
    Chabian

    De mon côté, j’ai remarqué que la caméra a été posée en hauteur, ce qui change l’angle de vue sur le décor mais aussi sur l’orateur. Et qui change la position de l’orateur, de son regard, etc. Bref, un Jorion 2.0 ?

  13. Avatar de Maxime
    Maxime

    Merci Paul de rappeler que le « libéralisme » est et doit être avant tout politique, comme je l’expliquais il ya quelques jours à un jeune de 17 ans tenté en France par la ligne « Bardella 2027 » ! Mes amitiés de Conleau.

  14. Avatar de François M
    François M

    Je persiste et signe dans l’hypothèse formulée le 19 octobre dernier :
    https://www.pauljorion.com/blog/2022/10/16/video-le-temps-quil-fait-le-14-octobre-2022/comment-page-1/#comment-934262

    A la nuance près que, plutôt qu’une bombe chimique, cela serait une bombe nucléaire « sale ».
    Le G7 vient de la condamner à l’avance : « Any use of chemical, biological, or nuclear weapons by Russia would be met with severe consequences »
    https://www.auswaertiges-amt.de/en/newsroom/news/g7-foreign-ministers-statement/2561876
    L’AEIA annonce n’avoir rien trouvé concernant une hypothétique bombe sale ukrainienne (mais cela n’empêchera pas les russes de lancer l’accusation) :
    https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/accusations-de-bombe-sale-en-ukraine-l-aiea-n-a-pour-l-instant-trouve-aucun-signe-d-activites-nucleaires-non-declarees_5456221.html

    Kherson devrait se retrouver sous couvre-feu 24h / 24 (annoncé, puis démenti, pour être à nouveau annoncé ?). Les civils sont toujours évacués.

    Les russes ont évacué leur matériel lourd de Kherson, et détruit les embarcations pouvant traverser le fleuve :
    https://twitter.com/CedricMas/status/1588131967241011200

    Les abris pouvant protéger les soldats ukrainiens ont été scellés :
    https://twitter.com/CedricMas/status/1588254298626207744

    Ce week-end donc, ou au plus tard lundi, les soldats ukrainiens entreront victorieux à Kherson, et se feront arroser – ainsi que les quelques soldats russes forcés de rester là – par une bombe chimique ou nucléaire « sale ». Les russes accuseront les ukrainiens d’avoir attaqué Kherson avec une telle bombe, et que leurs alertes répétées depuis 15 jours s’avéraient vraies.

    Biden n’aura d’autre choix que de confirmer l’entrée en guerre de l’OTAN (de manière conventionnelle certes) contre la Russie (en programmant la destruction de la flotte de la mer noire et des troupes russes en Ukraine occupée) et les Républicains trumpistes (ou même non trumpistes) de soutenir la thèse russe d’attaque nucléaire ukrainienne, demandant par conséquent aux électeurs US de ne pas voter pour l’entrée en guerre des USA (et donc de voter Républicains), en jouant sur la peur d’envoyer des GIs sur une guerre qui « ne sera pas la leur ».

    1
    1. Avatar de CloClo
      CloClo

      Salut François,

      Dans ton scénario, comment tu concilies l’opposition interne logique de ta proposition :

      « les soldats ukrainiens entreront victorieux à Kherson, et se feront arroser – ainsi que les quelques soldats russes forcés de rester là – par une bombe chimique ou nucléaire « sale ». Les russes accuseront les ukrainiens d’avoir attaqué Kherson avec une telle bombe, et que leurs alertes répétées depuis 15 jours s’avéraient vraies. »

      Si les ukrainiens entrent victorieusement dans Kherson quel intérêt de « se feront arroser » par eux même d’après les russes ? Pas capté ta phrase en fait.

      1. Avatar de François M
        François M

        Les russes diront que « Les ukrainiens auront bien évidemment « gagné » Kherson que grâce à leur bombe sale, car les russes résistaient farouchement et les ukrainiens n’y seraient pas arrivés autrement. »

      2. Avatar de Garorock
        Garorock

        La bombe sale, c’est du flan!
        Du flan aux pruneaux mais du flan quand même.
        Il a pas besoin de bombe sale, il a le barrage.
        Les Ukrainiens aussi…

        1. Avatar de François M
          François M

          Poutine ne fera pas sauter le barrage, c’est lui qui approvisionne la Crimée en eau douce. Il ne fera sauter que les turbines électriques.

          Les ukrainiens ne feront pas sauter le barrage, c’est lui qui approvisionne une partie du pays en électricité. Et ils ne vont pas noyer leur troupe et leur pays ! Il leur faudra « juste » réparer les turbines …

      3. Avatar de François M
        François M

        Et bien évidemment, le diable ne se souciant pas des morts qu’il provoque (bien au contraire), il sera tout à fait normal, dans le discours poutinien, que les ukrainiens aient sacrifié leurs troupes…
        https://twitter.com/RebeccaRambar/status/1588478285532565505

    2. Avatar de arkao

      @François M
      Je vous incite à prendre un peu de recul avec Cédric Mas. C’est un frénétique du tweet qui ne prend pas toujours le temps de vérifier la véracité des informations, un comble pour quelqu’un qui se qualifie « d’historien » et que je classerais plutôt dans la catégorie idéologue campiste. Mieux vaut lire les compte-rendus sérieux de X. Tytelman et de M. Goya qui prennent le temps de croiser les sources.

      1
    3. Avatar de l'arsène
      l’arsène

      @ François M
      Et oui, c’est le scénario tant redouté mais qui se profile.
      On a d’un côté l’OTAN qui veut coûte que coûte malgré les pertes ukrainiennes possibles causées par des armes russes encore non employées( les ricains s’en tapent des ukrainiens ) reprendre le Donbass et la Crimée, et d’un autre côté un Poutine qui ne peut pas perdre et qui ira jusqu’au bout car ce serait terminé pour lui, on a donc la tous les ingrédients pour que ça dégénère , comme en août 14.
      La solution serait bien sûr de s’assoir autour d’une table et d’envisager un statut d’autonomie de cette partie Est de l’Ukraine, Donbass et Crimée étant pro-russe depuis des siècles.
      Washington ne veut pas en entendre parler , ils veulent la victoire totale, comme en Irak et ailleurs.
      Existe-t-il quelqu’un, comme Jaurès en 14, qui pourra convaincre qu’il faut arrêter cette machine infernale ?

      1. Avatar de François Corre
        François Corre

        Euh, vous avez oublié ‘accords de Minsk’… 🙂

        1. Avatar de CloClo
          CloClo

          Pas que manque aussi les « ukranazis » le « génocide des russophones du Donbass » et « l’encerclement de la Russie ». Sans oublier la Guerre contre Satan et ses alliés Occidentaux dépravés LGBTQIA+…

          Y a tellement de raisons prouvant le bon droit des Russes à attaquer et envahir un pays souverain en massacrant des centaines de milliers de personnes qu’on finit par en oublier au passage.

          2
  15. Avatar de Tout me hérisse
    Tout me hérisse

    Le président J. Biden va se trouver dans une position très inconfortable entre les élections de ce prochain 8 novembre et la mise en place, en janvier 2023, des nouveaux élus dans les deux chambres.
    Il faut en effet remarquer que les républicains aimeraient que cesse la délivrance de ‘chèques en blanc’ à l’Ukraine et que par ailleurs, l’aile gauche des démocrates aimerait que soit rapidement initié une négociation concernant cette guerre qui, outre sa dangerosité, fait sentir ses effets sur l’économie en général et particulièrement pour les plus faibles.
    https://www.rfi.fr/fr/am%C3%A9riques/20221019-%C3%A0-la-une-aux-%C3%A9tats-unis-kevin-mccarthy-ne-veut-pas-de-ch%C3%A8que-en-blanc-pour-l-ukraine
    https://progressives.house.gov/_cache/files/5/5/5523c5cc-4028-4c46-8ee1-b56c7101c764/B7B3674EFB12D933EA4A2B97C7405DD4.10-24-22-cpc-letter-for-diplomacy-on-russia-ukraine-conflict.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Banderole à Pékin : 13 octobre 2022 https://www.francetvinfo.fr/monde/chine/chine-a-pekin-un-manifestant-affiche-deux-banderoles-contre-le-regime-de-xi-jinping-a-quelques-jours-du-congres-du-parti-communiste_5419639.html

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta