Vidéo – Intelligence Artificielle ou Capital contre Travail ?, le 9 juin 2023

Un extrait d’une conversation Zoom enregistrée, ma réponse à la question : « Où s’arrête le travail des robots, où commence celui de l’Intelligence Artificielle ? »

Partager :

12 réponses à “Vidéo – Intelligence Artificielle ou Capital contre Travail ?, le 9 juin 2023”

  1. Avatar de Hervey

    Commentant ce matin sur le titre du précédant post, je lis dans celui-ci « comment ça se présente » :
    D’où l’impérieuse nécessité de se saisir au plus vite de ces armes pour éviter d’être pris dans la nasse des condamnés aux « travaux forcés ».
    Un premier pas de côté pour rompre les chaines.

    La suite de l’histoire … ?
    … reste à écrire.

  2. Avatar de Na, Dimitri et Endora
    Na, Dimitri et Endora

    Depuis les Révolutions agricoles et industrielles dès le début du 19ème siècle, la mécanisation des machines a progressivement remplacé l’homme et la femme dans le travail, les machines sont arrivées jusqu’à des surproductions alimentaires ce qui n’était pas le cas avant, le même mécanisme au niveau de l’intelligence se retrouve avec les Intelligences Artificielles qui suivront le même chemin au niveau de l’intelligence robotique mécaniquement supérieur à l’esprit humain, de nouveau plus productive dans les choix mentaux, cérébraux, psychiques et intellectuels vers plus de productivité intellectuelle, c’est le chemin de l’évolution du progressisme vers plus d’efficacité.

    1. Avatar de joan Pirlou
      joan Pirlou

      @ Na, etc

      “…les machines sont arrivées jusqu’à des surproductions alimentaires ce qui n’était pas le cas avant“.

      Oui d’accord, mais cette même progression a mené à une pollution généralisée aux pesticides, aux eaux contaminées, aux villes irrespirables, au réchauffement du climat, à des pays du globe qui deviennent invivables, à la perte de la biodiversité, etc…
      Êtes vous bien sûr que ce progressisme et cette efficacité dont vous sembler vous contenter soient encore la voie à suivre?

      1. Avatar de Na, Dimitri et Endora
        Na, Dimitri et Endora

        Pourquoi les Intelligences auraient obligatoirement les mêmes mécanismes d’auto-destruction que l’Humanité ?

        Pourquoi est ce une obligation mentale ?

        1. Avatar de Garorock
          Garorock

          Parce qu’il y a des gens qui pensent, chères princesses, que l’I.A ne pourra jamais avoir de morale.
          Que les geeks sont suicidaires.
          Que les Hackers n’aiment pas les papillons.
          Enfin bref, que tout ce beau monde à hâte de se faire remplacer par R2D3.
          Et ils ont le droit de le penser…

  3. Avatar de Manuel Guérin
    Manuel Guérin

    Ci-dessous mes notes prises en regardant la conférence donnée par Sam Altman et Ilya Sutskever (chief scientist Open AI) à l’université de Tel-Aviv le 5 juin 2023. Ils sont à la pointe de l’IA et leurs propos ne font que renforcer ce que dit Paul dans cette vidéo sur le travail.

    Subvenir à ses besoins grâce à un travail est une page de l’histoire de l’humanité qui est en train de se refermer sous nos yeux.

    Il y a deux conclusions que les dirigeants politiques devraient tirer absolument :

    1) Il est urgent de réfléchir à un nouveau contrat social pour éviter les troubles sociaux, voire la guerre civile, qui résulteraient d’un statuquo. Un bon point de départ pour cette réflexion est la gratuité pour l’indispensable, défendue sur ce blog et étudiée en détail par l’IGP de l’University College London (voir : https://www.ucl.ac.uk/bartlett/igp/news/2017/oct/igps-social-prosperity-network-publishes-uks-first-report-universal-basic-services – je peux fournir une version française à ceux qui le souhaitent).

    2) Il est absolument vital d’immédiatement tout mettre en oeuvre pour que se développent, dans les pays qu’ils dirigent, des sociétés d’intelligence artificielle de taille critique pour participer à la course à la Super Intelligence Artificielle.

    Voilà la conférence :

    Les universités (5′)

    L’innovation se fait dans le privé. Les universités manquent de moyens de calcul, elles souffrent de l’absence d’esprit d’ingénieur. Elles peuvent essayer de comprendre pourquoi les réseaux de neurones fonctionnent et produisent de l’intelligence. Il faut qu’elles changent d’état d’esprit : se concentrer sur les problèmes les plus importants. Le savoir est dans les compagnies et non pas dans le monde académique.

    Open Source (9’25 » et 26’30’’ et 37’)

    Les modèles Open Source seront toujours derrière les modèles privés à cause des investissements à mettre en œuvre. Il est facile de copier l’invention de quelqu’un, mais pendant que les copistes travaillent, l’inventeur avance et creuse l’écart.

    Risques (11’ et 47’30’’)

    Effondrement économique, le travail va être profondément modifié et beaucoup d’emplois vont disparaitre. Il faudra prévoir quelque chose pour amortir le choc, les gouvernements devront imaginer des systèmes de protection sociale. Un nouveau contrat social doit être mis en place à cause de l’automatisation. Altman pense que les gouvernements s’en occupent. Pour garder un boulot demain, il faut apprendre à apprendre aujourd’hui.

    Skynet. Il faudra des garde-fous. Aujourd’hui, l’IA n’est qu’en phase de décollage, ses roues viennent seulement de quitter le sol. Il faut réfléchir aujourd’hui à comment réguler la super IA de demain. Il faudra la construire de manière à ce qu’on puisse la contrôler.

    Régulation (18’ et 31’20’’)

    Il faudrait créer une AIEA de l’IA. Il faut trouver un équilibre entre le besoin absolu de développer l’AGI car elle va extraordinairement améliorer les conditions de vie de l’humanité et la nécessité de la contrôler. Historiquement, on n’arrête pas le progrès technologique.

    Prospective (19’40’’ et 30’ et 38’)

    L’IA va nous aider à faire des découvertes scientifiques majeures à une rythme qui va s’accélérer : origine de l’univers, traitement de maladies incurables etc. Nous allons être dépassés et c’est l’IA qui créera les prochaines versions de la Super Intelligence. L’âge d’or de l’IA a commencé.

    Climat (19’50’’)

    La super IA va nous permettre de comprendre comment séquestrer du Carbone a bas coût, à produire de l’énergie à bas coût et à industrialiser ce processus à large échelle.

    Base model GPT4 (28’30’’ et 35’)

    La version commerciale a été bridée. Elle n’est que celle qui est totalement maitrisable. L’écart entre GPT4 et ce qui est en développement (vision)

    Éducation (24’ et 46’)

    Avec l’explosion de l’IA (24’), les gens commencent à apprendre d’une autre manière avec l’IA, cela pourrait débloquer le potentiel des êtres humains. Aujourd’hui, on lit un livre, mais le livre ne répond pas à vos questions. Cela deviendra possible avec l’IA. Chaque étudiant aura un professeur personnel.

    Comment voulez-vous que l’histoire vous retienne (50’25)

    De la meilleure des façons possibles

    Message aux entrepreneurs (51’30)

    C’est le meilleur moment pour lancer une startup. Nous vivons la plus grande révolution depuis Internet et peut-être la plus grande révolution de tous les temps…

    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      @Manuel Guérin

      merci pour ce travail qui est souvent fastidieux mais pourtant bénéfique .👋

    2. Avatar de Pascal
      Pascal

      « Les modèles Open Source seront toujours derrière les modèles privés à cause des investissements à mettre en œuvre. Il est facile de copier l’invention de quelqu’un, mais pendant que les copistes travaillent, l’inventeur avance et creuse l’écart. »
      Là, il est un peu gonflé parce qu’un grand nombre d’innovations émergent dans des garages (alors ok, c’est pas académique les garages) avec du bricolage à quatre sous et son ensuite racheté à coup de millions par les mastodontes qui certes ne copient pas, ils font seulement de la prédation. Sans le nombre de brevets issus du CNRS (pour la France) qui sont ensuite exploités par des boîtes privées. Bonjour la doxa néolibérale !

    3. Avatar de Didier Combes
      Didier Combes

      Merci pour le partage de vos notes.
      Je suis intéressé par la version française du travail de l’IGP de l’University College London sur la gratuité pour l’indispensable.

  4. Avatar de Joan Pirlou
    Joan Pirlou

    Mais au fond, en suivant votre vidéo et le raisonnement qui vous animait hier au sujet des machines, ne pensez-vous pas qu’il faudrait instaurer une taxe Sismondis sur l’intelligence artificielle?

    1. Avatar de Paul Jorion

      La discussion dont je n’ai montré qu’un extrait avait pour thème général « la taxe Sismondi ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Si on laissait faire, je pense que la forêt reprendrait ses droits! Sinon que la jachère soit il me semble…

  2. Mais c’est bien ce que je veux dire. L’IA n’a pas besoin du biologique. Reste à savoir si le « projet »…

  3. Peut-être une décharge de déchets électroniques, de vieux morceaux de robots, etc, gérée « avec intelligence » ?

  4. Peut-être que la représentation d’un homme avec un enfant est un premier biais. Longtemps, les mâles ne savent rien de…

  5. Se représenter la préhistoire est déjà un exercice plein de biais. Nous les déconstruisons peu à peu, mais le chemin…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta