MESSIEURS QU’ON NOMME GRANDS, SIMPLIFIEZ !

La panique et la paralysie au sommet
Les impasses
La « rationalité » de l’agent économique
* Le crédit
* La complexité des instruments financiers
* * Un ordre monétaire international : demain !
* La variabilité des prix, et les paris qu’elle autorise

The moral decay of our society is as bad at the top as the bottom, par Peter Oborne

L’argent, mode d’emploi (Fayard 2009)

Partager :

116 réflexions sur « MESSIEURS QU’ON NOMME GRANDS, SIMPLIFIEZ ! »

  1. … »S’y oppose, en haut de l’échelle, un monde qui cultive son propre enfermement pour mieux protéger ses privilèges »…

    Monsieur François Leclerc.

    Les Colossses les plus Imposants.
    Le 15 août 2011.

  2. @tous
    Un volontaire pour faire une synthèse écrite et concise des propositions de Paul dans cette vidéo? On pourrait envoyer ça à son conseiller général ou régional, son député national, son député européen, son sénateur, son Président etc… non?
    Si je m’y colle moi avec le boulot que j’ai à la maison ces jours, vous n’êtes pas près de voir le résultat…
    Donc merci aux bonnes volontés du blog!

Les commentaires sont fermés.