131 réflexions sur « Dans l’oeil de la tempête, le 29 août 2011 »

  1. La raison de votre Saint Anne doit etre plus vaste. Enfin, c’est l’intuition de cette video. Je suis a peu pres hors sujet, mais bon…

  2. Les soldats, “métier” pas facile au même titre que les pêcheurs ou les mineurs ? Mais ce n’est pas un métier mais une fonction, celle de “défendre ces messieurs là” comme dit la chanson de Craonne. Il y aussi des femmes de ménages, des ouvriers du bâtiment qui meurent sur les chantiers pour construire des maisons qu’ils n’habiteront jamais car elles sont pour “ces messieurs là”. A bas toutes les armées.

  3. Paul, tu sais quel est le dessert le plus mystérieux?
    La tarte Tatin.
    Passque Tattatiiin…

    C’est pas l’homme qui prend la mer…

  4. Cri d’alarme du contrôleur des banques européennes, et soutien de Lagarde, dans une lettre aux ministres des finances européens : Il est urgent de recapitaliser les banques pour éviter leur effondrement :

    Die europäische Bankenaufsicht EBA spricht sich laut “Financial Times Deutschland” dafür aus, dass der Rettungsschirm fortan direkt Geld an Banken geben darf, um sie vor dem Zusammenbruch zu retten. Das schreibt EBA-Chef Andrea Enria in einem Brandbrief an die europäischen Finanz- und Wirtschaftsminister

    http://www.spiegel.de/wirtschaft/soziales/0,1518,druck-783235,00.html
    http://www.ftd.de/politik/europa/:brandbrief-der-eu-aufseher-bankenaufseher-schlagen-alarm/60097421.html

    1. « Cet effondrement ils ne pourront pas plus l’éviter avec les plus habiles montages.»

      « Le temps détruit toute chose aussi bien les systèmes les plus illusionnants qui soient. »

      « Le temps s’enfuit, les heures s’envolent, le chrono défile aussi bien dans l’age le plus sombre sur les marchés, la vie humaine ce n’est pas non plus que cela.»

      « Depuis des lustres ils construisent le meilleur des mondes sur du sable, ils sont déjà très pales comment feront-ils pour traverser les autres événements si le temps se dégrade.»

      « Manquerait plus qu’autre chose leur tombe tout droit dans la soupe là ce serait le bouquet quel beau monde.»

  5. Médusant !
    Comment se forment les nuages?
    Premières “surprises” des physiciens du Cern

    Ces nouvelles études, visiblement inspirées par les pionniers danois du « cosmoclimat » (Knud Lassen, Eigil Friis-Christensen et Henrik Svensmark), qui mettaient en avant dès 1991 le rôle primordial de l’activité solaire (et des rayons cosmiques) dans le réchauffement climatique du XXe Siècle, et qui étaient traités de « conspirationnistes » par le GIEC et des milliers de Scientistes « objectifs » et bien-pensants, seraient sur le point de valider leurs hypothèses
    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5if7dd_mHE4ztuAv1dRpsGWuuBXZw?docId=CNG.d89dedbbe42ac9922151345b056aa331.81

  6. (Re)Bonjour Paul,

    Quel lien y a t’il entre le fait que Benoit de secret story a fait élargir son pénis et l’invention de la pilule contraceptive ? Le fait que Benoit a mangé du poisson plein d’hormones quand il était petit… Tout est imbriqué d’une façon insoupçonnée.

    Evidemment, je ne vous écris pas pour ça… En fait, je vous écris parce que vous avez une part de responsabilité dans le spleen qui m’habite (cherchez pas, il n’y a pas de contrepèterie). Ca faisait un moment que je me disais que ce monde ne tournait pas bien rond. En fait, depuis mes premiers langes qui n’étaient pas aussi étanches que dans la publicité.

    Mais ces derniers temps, je me posais des questions sur l’avenir des pensions (certainement plus que notre copain Michel Dardenne). En incitant les travailleurs à contracter une épargne pension, on en fait des vieux capitalistes. J’imaginais alors une population de vieux rentiers cravachant les quelques jeunes qui restaient, toujours trop fainéants. Après tout, ces p’tits vieux avaient cotisé toute leur vie de dur labeur, c’était normal qu’ils profitent du fruit de leur travail…

    “Il y a un bug dans la matrice”, me dis-je donc. Le problème venait des fondements de l’économie et j’entrepris alors d’essayer de comprendre cet être mystérieux qu’est la finance mondiale. Je terminai mon périple intellectuel par votre livre « Le capitalisme à l’agonie. ». Là, je dois dire que j’ai terminé en apothéose car tout s’est éclairé dans ma tête de pioche. Enfin, tout s’est éclairé… non… Au fond de mon subconscient, il y a quelque chose qui s’est éteint, mon optimisme.

    “C’est pas grave”, me dis-je, “que tout se casse la gueule et on construira un monde meilleur”… et voilà mes zygomatiques qui reprennent du service.

    Enfin, jusqu’il y a quelques jours… En surfant sur le site écolo.be, je tombe sur un article sur la Libye qui rendait grâce à l’ingérence humanitaire et à la libération du peuple libyen. Je me suis alors rappelé que la totalité de nos parlementaires avaient donné leur aval à une guerre « humanitaire ». Tous… Alles…

    Au nom d’une cause que l’on croit juste où que l’on vous présente comme telle, nos politiciens, même ceux en qui j’aurais attendu un peu plus de discernement, on choisi l’option de la guerre… J’ai une petite pensée pour les Libyens qui ont vu cette ingérence humanitaire comme une ingérence tout court.

    Il n’y a pas contamination de cette guerre au reste du monde car pour l’instant, tous les pays se tiennent mutuellement par les bourses. Lorsque l’économie mondiale s’effondrera, ce garde fou sautera. A en voir la promptitude de nos élus à faire la guerre pour des bonnes causes, je regrette amèrement qu’on aie supprimé le service militaire l’année même où j’étais censé le faire… C’est sur que je vais me faire dégommer au coin d’une rue parce que je n’aurai pas appris à recharger mon arme….

    Qu’est ce qu’on peut y faire ? Pfffffrrrrrr….

    Je vois naitre sur la toile des centaines de sites web et blogs de contestation du système actuel. Des idées communistes, des propositions de démocraties citoyennes, des volontés de repli nationaliste, des activistes utopiques, jusqu’au site qui propose le reformatage psychanalytique de notre moi intérieure ….

    Tous croient détenir la solution. C’est ce petit détail qui fait que des manifestations pour la paix dégénèrent en bagarre générale ou que des pays se retrouvent sans gouvernement pendant plus d’un an…

    Alors, peu importe la solution qui émergera finalement. Le principal est qu’elle se cristallise autour d’un idéal humain, un concept simple et fédérateur. C’est peut-être pas nécessaire, peut-être suis-je un peu parano, mais recourir à ce subterfuge relève du principe de précaution.

    Alors Paul, ça ne vous dirait pas de propager un tel idéal. ?

Les commentaires sont fermés.