Le Pistolet et La Pioche #15, « Devenons-nous des machines ? » Paul Jorion répond, le 29 mai 2018

Ouvert aux commentaires.

Tandis que les algorithmes d’apprentissage non-supervisé progressent chaque jour un peu plus et tendent à nous ressembler, il semble que les êtres humains perdent en complexité et en nuances, voire en intelligence. Sommes-nous en train de nous mettre à fonctionner comme des IA ?

17Shares

10 réflexions sur « Le Pistolet et La Pioche #15, « Devenons-nous des machines ? » Paul Jorion répond, le 29 mai 2018 »

  1. Bon-Jour

    « Dédicace Homme IA »

    L’Homme est doué d’intelligences
    Par ses neurones qui se connectent
    Et ses émotions en présence
    Qui l’être humain toujours respectent !

    L’Intelligence Artificielle
    Loin des blocages analytiques
    Peut simuler sans étincelle
    Des avenirs non fatidiques !

    C’est par sa puissance de calcul
    Et l’accès à toutes les données
    Qu’elle ne peut être ridicule
    Ni de génération fanée !

    A nous de trouver l’équilibre
    Permettant des évolutions
    Dans un Monde de plus en plus libre
    D’inutiles préoccupations !

    Tout se qui nuit à Mère Nature
    Se retrouve ainsi écarté
    Pour que continue l’aventure
    D’êtres vivants en société !

    Signature : luami
    « Un médiateur d’ l’innovation
    Qui allie raison et passion
    Pour mieux vivre le temps restant
    Et en partager les instants ! »

    Bon voyage dans la Vie !
    http://luami.viabloga.com

  2. C’est vrai que les économistes mainstream « picorent » les chiffres qui les arrangent, ceux qui collent en l’occurrence, à leur vision dogmatique.

    En ce début 2018, ils sont dans l’embarras… parce que malgré une croissance et un taux d’investissement record en 2017 (2% et 24%), le chômage est reparti à la hausse ! Or le pilier du dogme, c’est celui qui dit « SEULE LA CROISSANCE CRÉE L’EMPLOI »…

    Embêtant, quand on a traité plus ou moins d’imbéciles, tout ceux qui n’y croyaient pas.

    Vincent Rey
    findutravail.net

  3. On croit souvent que vous ne comprenez pas la question 😀 alors que vous y répondez directement ! mais ça n’est pas dans sno cadre ! il est obstiné ! c’est curieux.

    Quand le calcul est de mèche avec l’émotion pourrait on dire que dans le ça est advenu le moi ?

      1. Ben , c’est que j’ai pas de réponse assurée .

        Peut être que le ça c’est le Quoi et le Comment , et que le moi , c’est le Qui et le Pourquoi .

        Par paresse , j’ai décidé que c’était le Quand et un peu le Où qui rendaient le tout cohérent , mais je ne suis pas sur de ne pas déconner .

        QQOCQP .

        à Vous de voir .

      2. le ça c’est: quand, où et les moi sont dans la partie ! aoutch
        Les moi s changent plus facilement après l’ablation du surmoi

      3. @Lucas :

        Quand j’entends parler d’ablation , d’excision , d’amputation ou d’éradication , je prends peur et je me cache !

      4. Je comprends, il faut essayer de se raisonner, ave un moi épanouïe, le surmoi se refondera de lui même en cohésion et participera désormais à la bonne marche du sujet ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.