Covid-19 : Réanimation : les services commencent à se vider, par a113

La courbe bleue représente le taux de variation des admissions en réanimation (en comparant la moyenne des 7 jours courant à celle de la veille) appelé ici  : « dynamique » (d%)
si >0 , les services se remplissent
si=0 , situation en plateau
si<0 , les services se vident.

on était >0 depuis fin Juillet +++

la courbe rouge est la courbe en valeur absolue lissée sur une semaine des entrées en réanimation (multiplier par 100 pour obtenir le chiffre réel.)

__________________________________________________________________________________________________

Nous sommes donc au pied du mur. Le graphe est spectaculaire (d% < 0).

En fait, nous sommes dans un couloir temporel. Ante, la 2e vague, qui passe majestueusement, nous surplombant d’un côté. Post, un néant, terreau des complotismes, nous attend, de l’autre côté… L’estran est bien désertique. Nous savons, du moins je l’espère, que la seule chose dont nous sommes capables pour l’instant pour parer l’offensive virale c’est de réduire à leur strict minimum les relations sociales … Qu’en faire, sachant que la santé mentale de toute une population est en question ?

Plus banalement : peu d’infos sur la durée d’ immunisation des différents vaccins annoncés. Persistance des mots d’ordre concernant les mesures de restriction prévues après le 1er décembre, et à ce niveau là, aucune inversion des processus de prise en charge de l’épidémie en vue, c’est grave.

Partager :

76 réflexions sur « Covid-19 : Réanimation : les services commencent à se vider, par a113 »

    1. Entre ceux qui se sont ainsi vaccinés tous seuls et ceux qui ne veulent pas se faire vacciner , on va finir par ne plus avoir besoin de ces millions de doses de vaccins qui vont déferler !

      Plus sérieusement , je trouve plutôt positif que la panoplie des vaccins , de nature différentes , de protocoles assez rapides ( dans 4 mois ou dans un an , on s’en fout un peu pour l’éradication de la bête sur la durée ) , s’élargissent à plusieurs pays et , au moins tel qu’annoncé avant de parvenir au terme de la vérification de tous leurs impacts à terme de deux ans , se montrent efficaces .

      Le sujet de la mise à disposition facile et financièrement accessible ( ou gratuite ) à tous les pays , n’est pas claire pour moi en dépit des réunions internationales sur le thème où la France a pris sa part .

      PS : les réanimations covid ne sont pas vraiment en train de se vider aussi rapidement que dit ici , dans notre région .

      1. certes les situations sont très disparates , mais même les régions les plus exposées ont des taux d’hospitalisations en baisse (hélas encore legère) .. je viens de vérifier.
        il y a donc une dynamique à la baisse , que partagent aussi les pays europeens limitrophes.

      2. « il y a donc une dynamique à la baisse , que partagent aussi les pays européens limitrophes. »
        Pas trop encore pour L’Allemagne, l’Italie ou le Royaume-Uni, par exemple…

    2. En particulier celà pose la question de la nécessité de différer toute vaccination des moins de 20 ans tant qu’une évaluation bénéfice/risque sérieuse ne peut être effectuée, ce qui compte tenue de la très faible létalité du virus sur cette tranche d’age (1/230 000) nécessite d’avoir un recul sur 500 000 cas, pour les vaccins on en est actuellement à quelques centaines … toutes tranches d’age confondues.

      2
      1. Qu’ils vaccinent surtout les personnes qui risquent un cas sévère de covid, ils auront ainsi la balance bénéfice/risque la plus haute.

        1
      2. Coucou,

        J’ai la même reflexion concernant mon fils de neuf ans. Pour lui, les risques vont augmenter un peu dans trois ou quatre ans. Il y aura du recul sur ces vaccins et de toutes façons nous suivrons les consignes de la pédiatre.

        Bonne journée

        Stéphane

  1. > Persistance des mots d’ordre concernant les mesures de restriction prévues après le 1er décembre,
    > et à ce niveau là, aucune inversion des processus de prise en charge de l’épidémie en vue, c’est grave.

    Le truc le plus inquiétant c’est que M. Castex a encore répété hier que la reprise de l’épidémie n’était pas prévisible, reprenant les éléments de langage de M. Macron dans son discours du 30/10. C’est FAUX. C’est pas du complotisme à la « hold-up », c’est vérifiable hein. L’agence santé publique France prévenait dès la fin août : https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-plus-de-7-000-cas-en-24-heures-la-progression-en-france-est-exponentielle-6951444
    Vous pouvez aussi aller ici, https://bibbase.org/other/covid-19 séléctionnner la France,, « log scale », « total confirmed », « per-day », « 14-dau average ». En échelle logarithmique, la progression des cas est quasi linéaire entre le 15 juillet et le 30 octobre, avec il est vrai une légère inflexion pendant la deuxième quinzaine de septembre et la première semaine d’octobre. Soit ils n’ont vraiment rien vu et ils sont incompétents, soit ils nous prennent pour des imbéciles (personnellement je pense pour la deuxième solution).

    Il fallat agir fin juin début juillet quand on était à quelques centanes de cas par jour,, pour faire rentrer le diable dans sa boîte Au lieu de ça, le gouvernement s’est occupé des municipales, du remaniement ministériel. Comme a dit M. Macron le 30 octobre « Nous aurions pu aller plus vite au début sur les tess ».

    Il a fallu des mois pour prendre en compte la problème de la propagation par aérosol, attendre fin juillet pour impose r le port du masque en milieu clos. Il ny a que quelques semaines que les consignes pour aérer les pièces passent dans les messages de recommandation sur les gestes barroère. Ils sont maintenant présents sur Twitter, et à la radio, mais toujors pas dans les messages télévisés. Pour les lieux clos qu’on ne peut pas aérer (bureaux, magasins, restaurants,… Ily a toujours rien de prévu).

    Jusqu’à la mi-jiuillet, la consigne était de s’adresser aux médecins généralistes. Mais hors des grandes viles, la médecine générale est sinistrée, comme le dit le billet précédent . La désertification médicale des campagnes est connue depuis des années, mais ce phénomène apparaît aussi en grande couronne parisienne, ou il faut plusieurs semaines pour obtenir un rendez-vous chez un généraliste. De plus, si vous eêtes nouvel arrivant, ou si par malheur votre médecin part ou prend sa retraite sans remplaçant, la réponse est invariablement « nous ne preons pas de nouveau patient ».

    Puis, les test PCR ont été ouverts à tous sans ordonnance https://www.midilibre.fr/2020/07/26/coronavirus-les-tests-pcr-ouverts-a-tous-et-rembourses-en-integralite-8995203.php. L’augmentation de la capacité des tests en France est assez impressionnane, mais en l’absence de stratégie très claire pour isoler lespersonnes posiives et alliée à l’augmentation exponentielle du nombre de cas, cette situation en pouvait qu’aboutir à la saturation complète et l’allongement des délais de remise des tests observée à partir de début septembre qui a entraîné la débacle complète de la stratégie de déconfinment.

    Il est assez significatif que le pic du nombre de patients en réanimations se situe juste en dessous de la capacité da’accueil des hôpitaux. Le gouvernement a visiblement appuyé sur le frein juste avant qu’on se prenne le mur.

    Personnellement, je suis pour le confinement ; il était probablement inévitable dès la fin de l’été, mais maintenant on veut une stratégie réaliste de sortie de crise, présentée clairement.
    S’agissant des vaccins, les dernières annones sont encourageantes, mais leur mise en oeuvre risque d’être longue et complexe. Le vaccin de Pfizer, en particulier risque de présenter des défis logistiques importants : https://www.cbsnews.com/news/covid-vaccine-pfizer-distribution-logistical-nightmare/. Et il n’est plus question de « vivre avec le virus ». Il faut faire rentrer le diable dans sa bpîte, comme des pays démacratiques, notamment la Corée du Sud et la Nouvelle-Zélande l’ont fait.

    5
    1. merci d’avoir souligné ces points sur le plan épidémiologique , à compléter par un volet thérapeutique (enfin des études sérieuses sur les molécules utilisées cà et là de facon empirique).
      il ne faut pas non plus oublier le ‘mur’ du désastre socio.économique au pied duquel nous sommes et son satellite psychopathologique.

      2
    2. coucou,

      Je n’ai pas la même interprétation des faits. On ne sait pas comment évolue l’épidémie.
      Seules les madames irma connaissent le futur. Il était envisageable qu’il y ait avec l’automne une nouvelle envolée du virus, mais pas certain.
      Le deuxième pic épidémique ne concorde pas avec le confinement.
      J’espère, si le confinement se prolonge, qu’il n’y aura pas de troisième pic épidémique car les gens seront perdus. la société devriendrait trés trés trés instable.

      Mais bon, espèrons que le confinement est efficace.

      Bonne journée

      Stéphane

      1. Avec ses stratégies peu respectueuse des libertés, la Chine fait quand même figure d’anti-modèle ; c’est pour ça que je préfère qu’on regarde ce qui se fait en Corée du Sud :

        * un pays de population comparable ;
        * très dense (une superficie de 100 000 m2 seulement), 5 fois plus que la densité française ;
        * comme souligné par François Amblard, dont j’ai déjà posté les videos et les documents ici, c’est une démocratie récente (30 ans à peine), et donc très chatouilleuse des questions de liberté.

        D’un aute côté, c’est une île. Enfin non, mais comme son seul voisin terrestre s’applique très consciencisuement à ne pas laisser sortir des gens de chez lui, c’est tout comme.

        1
  2. Bizarre quand même qu’un confinement qui n’a de confinement que le nom, puisque nombreux sont ceux qui se côtoient, au travail, qui s’agglutinent dans les rayons des super-marchés, et pas les plus jeunes, hein, que ce pseudo-confinement donc puisse être à l’origine de l’aspect atténué de cette « deuxième » vague… Et si nous regardions par l’autre coté de la lorgnette, si enfin nous acceptions que tout cela ne fut, ou est encore, rien de plus qu’ une gigantesque mascarade…?? Nos « experts », une fois de plus, se sont vautrés sur toute la ligne mais à quelque chose malheur est bon : Cette « pandémie » nous aura, peut-être, redonné un peu le sens de l’essentiel, nous aura, peut-être, fait comprendre la vraie valeur des relations sociales…

    2
    1. Aller je me dévoue ce coup ci!

      Cher Phil, vous écrivez :
      « Et si nous regardions par l’autre coté de la lorgnette, si enfin nous acceptions que tout cela ne fut, ou est encore, rien de plus qu’ une gigantesque mascarade…?? …

      Très intéressé par votre affirmation « gigantesque mascarade, que vous n’êtes pas le seul a relayer, je vous invite à creuser la question et nous proposer des arguments correctement organisés avec vos sources. Merci l’ami.

      J’imagine que participant a ce blog qui défend une certaine valeur de rationalité scientifique, vous ne réagirez tout de même pas comme ma charmante boulangère, qui refuse de porter le masque et qui m’a sorti.. « de toutes les manières les études scientifiques c’est nul… j’y crois pas! » (je lui faisais part de l’effet multiplicateur de la protection croisée masque + masque qui a un effet 1+1=3 par rapport à la protection dont elle bénéficie par ses clients qui eux portent le masque en venant chez elle. )

      En tous les cas, si c’st une gigantesque mascarade mondiale, les futurs historiens vont bien se marrer quand ils vont analyser la chose dans le futur 🙂 (hum.. a condition que les multinationales qui orchestrent bien entendu cette mascarade planétaire les laissent faire.. bien sur.. on ne saura peut être jamais.. : c’est toute la force du complot = bien mené… on ne saura jamais… sourires:).

      — c’est pour ça que moi pour exorciser tout cela je va re-commence à croire au diable… et priez pour moi, car bientôt par voie de conséquence je vais devoir me mettre à croire en dieu le sauveur aussi.. parce que l’un appel l’autre, et boucle répétiti ! Bon aller.. je tiens bon encore un peu, merci les amis du blog!

      1
      1. Mon cher Robert, vous me demandez de citer des sources ? Identiques aux vôtres, j’imagine, à savoir, les publications de l’INSEE. Consultez le nombre de décès cumulés pour 2020 et comparez les aux années précédentes. Si vous en déduisez qu’il y a eu surmortalité en 2020 par rapport aux années précédentes, ce sera que nous n’interprétons pas les chiffres de la même manière : Ce que vous voyez en noir, je le vois en blanc, et inversement.
        Quant à la rationalité scientifique du blog, c’est votre point de vue. Ne nous as-t’on pas annoncé la destitution imminente du Donald ? Ne nous as-t’on pas annoncé de deuxième vague de contamination par le Coronavirus dès le mois de Mai 2020 ? Est-ce là de la rigueur scientifique ? Néanmoins, les prédictions au doigt mouillé sont une option intéressante et peuvent ouvrir et nourrir un débat, mais ne forment pas une vérité scientifique.
        Je n’ai pas la prétention de « savoir », mais vous m’accorderez qu’il y a quand même un faisceau d’éléments quant à la gestion de cette crise qui poussent à s’interroger ? Non ?

        2
      2. merci de votre délicate réponse..

        et en echo citation du blog de France Culture :

        Cette semaine, la citation nous vient du sociologue Manuel Cervera-Marzal, qui s’interroge sur la notion de « post-vérité », alors que la sortie du film conspirationniste Hold Up a beaucoup fait parler :

        Il y a derrière cette idée de post-vérité, d’infodémie, je crois, un procès à charge contre Internet. Ce serait le mal. Internet serait la cause de la brutalisation du débat public, serait un espace où on déverserait tout un tas de théories complotistes ou conspirationnistes. Il y a de ça sur Internet, mais sur Internet, il y a du très mauvais comme du très bon. Internet, ça a tout simplement ouvert l’accès à la parole à des personnes qui, auparavant, ne l’avaient pas. Parce qu’effectivement, auparavant, la parole était réservée à certaines personnes autorisées, des experts à divers titres. Et aujourd’hui, elle s’est démocratisée grâce au Net. Je crois qu’il faut faire très attention parce que souvent, derrière ce procès de la post-vérité, c’est un procès d’Internet et c’est au fond des attaques contre la démocratie et des attaques contre la parole du citoyen ordinaire.

        Donc bienvenue à toutes les paroles citoyennes… ensuite c’est une question de forme il y a des formes brutes qui ne permettent pas la discussion et l’échange, et des formes plus ouvertes 🙂

  3. @a113 Un beau graphique très parlant, mais les moyennes sur 7 jours entraînent un certain décalage dans le temps et si l’une des courbes (la bleue) est en quelque sorte la dérivée de l’autre il est curieux que son passage à zéro ne corresponde pas au sommet de l’autre.
    Or en faisant un léger décalage cela peut correspondre y compris mieux ailleurs pour les changement de pente.

    1. Paquebot France, constante de temps en décennies, oligarchie française et son clown en années, Covid-19 en semaines.
      L’apprentissage ne se fait pas sans mal!
      Les catastrophes naturelles avenir en jours, attachez vos ceintures !

    2. @ phil et Ruiz
      bien vu.
      erreur de colonne dans le calcul du lissage …. désolé la feuille de calcul devient difficile à lire …. je travaille à la simplifier
      le principal reste valable et le zéro tombe pile sur l’apex !
      mise à jour nouvelle courbe postée….

  4. https://lejournal.cnrs.fr/articles/la-question-de-lorigine-du-sars-cov-2-se-pose-serieusement
    27.10.2020, par Yaroslav Pigenet
    …/… Près d’un an après que l’on a identifié le coronavirus SARS-CoV-2, les chercheurs n’ont toujours pas déterminé comment il a pu se transmettre à l’espèce humaine. Le virologue Étienne Decroly fait le point sur les différentes hypothèses, dont celle de l’échappement accidentel d’un laboratoire. …/…

    1
  5. en zone urbaine, la règle du 1 km nous oblige à nous croiser, à nous frôler… habituellement je me balade à 4 ou 5 kms de chez moi, en rase campagne, je ne croise personne, l’air est pur, je revis, en osmose avec dame Nature. Cette mesure est stupide et contre productive en densifiant la population au milieu des joggers qui s’époumonent à vos côtés, car eux aussi ne peuvent se rendre dans les lieux privilégiés pour leur activité, etc. Il faudrait augmenter ce rayon au moins à 5 ou 10 kms pour nous permettre de ne pas devenir fou et prendre aussi moins de risque. Cette règle du 1 km est une injonction paradoxale typique du pouvoir pyramidale.

    2
    1. @Karluss En 1h à pied Aller et retour il est difficile de dépasser 2 km.
      Courrir et s’époumoner sans masque si l’on est pas seul c’est propager l’épidémie, et aussi augmenter son bilan carbone.
      De plus passer à 10 Km celà fait beaucoup plus de monde sur les plages.
      Dans une grande ville 1km ou 5 km celà ne change pas grand chose.

      1. oui, mais je fais 5 bornes en voiture ou en vélo et je suis dans un lieu tranquille en solitaire, aucun risque pour personne, moins de monde en ville et un bon moral au grand air. Cette mesure est ridicule, arbitraire et inefficace.

        2
    2. @ Juannessy : ben… le périmètre du rayon de 1 km n’apporte rien, sauf à ce croiser plus nombreux en zone urbaine. Ma fille va au lycée, c’est bien plus risqué que si je continue à pouvoir me balader seul à 5 bornes de ma maison… mais bon…

      1
      1. Les mesures arbitraires , stupides et efficaces ne sont pas faites pour vous et votre fille mais pour 65 000 000 de personnes ,réparties sur 550 000 km 2 , dans près de 35 000 communes de topographie et typologie différents , à la mer , en plaine , en montagne ….

        D’expérience et sur d’autres sujets ( mais souvent en urgence ) ça marche quand on vise un comportement de groupe homogène , mais par définition il ne faut pas que ça dure trop longtemps , et qu’on puisse l’arrêter dès que ça devient efficace et :ou que ça couine trop .

  6. Bonjour a113

    Merci pour ces courbes qui montrent clairement la tendance.

    Question concernant la vaccination.

    Bruxelles a pris la main sur les choix de vaccinations et peut négocier sur les volumes:

    – vaccins états-uniens sur lesquels des premiers résultats ont été annoncés
    Pfizer/BioNTech : 300 millions de vaccins précommandés
    Moderna : 80 millions de vaccins en cours de négociations

    – les 2 laboratoires Pfizer/BioNtTech et Moderna utilisent le type de vaccin ARNm (ARN messager)sur lesquels il n’y a jamais eu de vaccination sur l’homme dans d’autres pathologies.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Vaccin_%C3%A0_ARN

    Fin juin 2020, il n’existait pas encore de vaccin à ARNm approuvé pour usage sur l’homme.
    Le principal risque des vaccins à ARN est celui du déclenchement d’une réponse immunitaire excessive par activation du système immunitaire inné.

    On est sur un vaccin de type nouveau jamais utilisé en masse sur l’homme .

    contrairement aux vaccins inactivés à cible virale du type polio, grippe,hépatite A et B, rage, déjà utilisés, et en cours de développement pour le Covid19 dans d’autres pays .

    10
    1. Veran assure que le vaccin ne sera autorisé que s’il est efficace et sans danger.
      C’est l’Europe qui est chargée de celà et l’on peut être confiant vu la commande récente de 500 000 traitements de Remdesivir jugé depuis inefficace et dangereux par l’OMS.
      Au mieux on risque d’attendre longtemps.
      Remdesivir Hydroxychloroquine .. ??? même combat !

      1
      1. @joss Merci pour le lien A lire impérativement avant de se faire vacciner, d’autoriser ou de rendre la vaccination obligatoire.

        « Une telle vaccination de masse avec ce type de vaccins pourrait devenir une fabrique à grande échelle de nouveaux virus recombinants. »

        « les articles 2 et 3 du tout récent règlement européen 2020/1043 selon lesquels tout essai clinique de médicaments contenant des OGM ou consistant en de tels organismes et destinés à traiter ou à prévenir la Covid-19 échappe aux évaluations préalables sur la santé et l’environnement ouvre la porte au plus grand laxisme en terme d’évaluation et va totalement à l’encontre du principe de précaution.
        De plus, ce règlement, remet en cause, de fait, la législation de confinement qui s’applique aux micro-organismes et aux virus génétiquement modifiés. »

    2. @ilicitano
      c’est bien les reserves que je faisais plus haut concernant cette innovation (vaccin à ARN).
      mais , il y a une autre réserve , c’est la précipitation de nos dirigeants à vouloir vacciner « vite-fait » sachant qu’il faut plus de six mois pour évaluer les effets secondaires , l’induction éventuelle d’anticorps « facilitants » et encore plus de temps pour évaluer la durée de l’immunité.
      ca me rappele de mauvais souvenirs :
      durant mes études de Médecine ( 66->73) , j’ai fait un semestre de stage en médecine interne à l’hopital Cochin (Paris).
      la patientéle de ce service était composée de beaucoup de maladies infectieuses chez des travailleurs de l’industrie automobile venant du Magreb.
      A Flins ou Poissy , on leur disais  » on t’a vacciné contre la grippe , tu peux pas ètre malade !! »
      et finalement , ils arrivaient à l’hôpital avec des tuberculoses bien évoluées déjà.
      productivité quand tu nous tiens …..

      2
      1. @a113 à propos de tuberculose et de BCG, celui-ci était largement utilisé il y a un demi-siècle et semble ne plus l’être maintenant. Les jeunes générations sont bombardées d’autres vaccins.
        Est-ce que celà pourrait participer à la différence d’action de la Covid sur les très jeunes fraichement vaccinés et les vieux qui ont eu le BCG ?

      2. @Ruiz
        une des hypothèses retenue pour expliquer la meilleure resistance au virus covid des <11 ans est la plus grande agilité de leur système immunitaire , système qui devient de plus en plus défaillant avec l'àge ….
        donc hypothèse très vague.
        mais de là à penser que ce soit spécifique au covid , il faudrait avoir des études idoines.
        d'autres pistes retiennent aussi celle de la présence plus importante d'anticorps post-infections aux coronavirus humains ("rhinos" ) chez les jeunes enfants … beaucoup de piste à suivre…et des études à faire….
        pour ma part , je n'ai pas de réponse.

      3. L’immunité croisée via T cell tient toujours la corde semble-t-il.
        https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-pourquoi-les-enfants-semblent-mieux-proteges-par-l-immunite-croisee-20201113
        https://science.sciencemag.org/content/370/6512/89

        On the basis of these data, it is plausible to hypothesize that preexisting cross-reactive HCoV CD4+ T cell memory in some donors could be a contributing factor to variations in COVID-19 patient disease outcomes, but at present this is highly speculative.

        Quant au BCG, étonnamment, la question semble se poser plutôt sur son éventuel effet protecteur…
        https://www.jci.org/articles/view/145157

    3. il y a un truc qui m’échappe encore avec ces vaccins à ARNm , il parait qu’ils sont tellement thermolabiles qu’il va falloir des supers congelos cryogéniques ( qui doivent surement couter une blinde ) pour les conserver , mais on va bien les injecter dans le sang à 37 °C ? Les petits brins de nucléotides ne risquent t’il pas alors de faire pchiiit ?

  7. Pour bien comprendre le processus de vaccination qui est en train de se mettre en place en Europe.

    Les décisions de vaccination au niveau de l’UE semble prise directement par Bruxelles .
    https://www.ema.europa.eu/en

    https://www.usinenouvelle.com/article/l-europe-signe-avec-pfizer-et-biontech-pour-300-millions-de-vaccins-contre-le-covid-19.N1026994

    au travers de de l’Agence Européenne du Médicament.
    Committee for Medicinal Products for Human Use

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Comit%C3%A9_des_m%C3%A9dicaments_%C3%A0_usage_humain

    L’intérêt de traiter au niveau européen est du essentiellement aux effets de volume qui permet de négocier le prix du vaccin.

    BioNtech/Pfizer à ce jour :
    200 Millions ferme
    100 millions optionnel à confirmer
    au tarif de 19,5$ soit 5,85 Md

    auxquels il pourrait être ajouté 500 millions éventuels , tarif à négocier .

    Quid de la position de l’ANSM sur cette décision et sa délégation de décision sur ces choix ?

    Quels sont les critères de choix par rapport aux autres vaccins développés par les autres laboratoires dont les résultats sont en train de , ou vont bientôt, sortir ( Moderna, Astra Zeneca , Sinopharm, Galamaya,…)

    Suite au message de Ruiz de 13h13 , l’UE a acheté 500.000 traitements Remdesivir , aux effets secondaires indésirables, au coût de 1 Md sur lequel l’OMS s’est positionné négativement .

    10
  8. Recherche internet sur l’avancement des vaccins.

    La méthode chinoise

    https://www.clarin.com/mundo/brasil-recibio-120-000-dosis-coronavac-vacunas-china-coronavirus_0_6PGkUEL1u.html

    http://french.china.org.cn/foreign/txt/2020-11/19/content_76926328.htm

    Sinovac et le vaccin Coronavac ( vaccin inactivé) au Brésil après phase 3

    voir le protocole du Laboratoire Butantan Institute:

    https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04456595?term=vaccine&cond=covid-19&draw=2

    – livraison de 120.000 ce jour à Sao Paulo
    – 6 millions vont suivre en novembre/décembre
    – Sinovac va livrer 600 litres de produit pour que le laboratoire Butantan de Sao Paulo puisse en fabriquer 40 millions.

    En attendant le tour de l’autre laboratoire Sinopharm

    Pour info la Chine a déjà vacciné 1 million de personnes depuis le 22 juillet :

    https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/un-monde-d-avance/covud-19-la-chine-a-deja-inocule-l-un-de-ses-vaccins-experimentaux-a-1-million-de-personnes_4170021.html

    4
  9. Bonjour à tous

    Merci à Joss pour son message:

    https://www.pauljorion.com/blog/2020/11/18/covid-19-reanimation-les-services-commencent-a-se-vider-par-a113/#comment-826060

    et tout particulièrement pour la :
    NOTE D’EXPERTISE GRAND PUBLIC SUR LES VACCINS AYANT RECOURS AUX TECHNOLOGIES OGM
    du Dr Christian VELOT
    Généticien moléculaire à l’Université Paris-Saclay

    Temps de lecture : 1 à 2 heures ( 10 pages) , c’est didactique

    I. Rappels de quelques notions et de terminologie
    1. La cellule, l’ADN, l’ARN, les protéines
    2. Les virus
    II. La vaccination
    III. Les projets de vaccins contre la Covid-19
    IV. Analyse des risques liés à chaque type de candidat vaccin contre la Covid-19
    1. Vaccins inactivés
    2. Vaccins contenant la protéine antigénique et vaccins VLP
    3. Les vaccins délivrant l’ARN ou l’ADN codant la protéine antigénique
    3.1. Le risque d’apparition de virus recombinants
    3.2. Le risque de mutagenèse insertionnelle (génotoxicité)
    4. Risques spécifiquement liées à l’utilisation de vecteur viraux modifiés :immunotoxicité
    V. Considérations générales relatives à l’évaluation des risques liés à ces vaccins

    Bonne lecture

    8
  10. Bonjour et merci KDN

    Je n’ai qu’une expérience du traitement biomécanique des pathologies idiopathiques ( scoliose) ou traumatologiques ( rachis, genou: rupture LCA,…) , mais j’essaie de m’informer et de comprendre d’autres domaines de traitement et tout particulièrement concernant le Covid19.

    Vous ne faites qu’un jugement ad hominem .

    Vous venez de me faites découvrir De Lorgeril que je viens de visionner sur youtube et que je trouve très intéressant .

    https://www.youtube.com/watch?v=aqfegEtzsBE
    Le sujet de la video de 2013 : Stress et environnement me semble d’actualité avec la pandémie

    Bien à vous

    6
    1. Si je ne me trompe pas , KDD aime bien théâtraliser ses critiques , qui ne sont pas vraiment  » ad hominem » , un peu comme Clo Clo .

      D’ailleurs il me semble aussi , sauf erreur et omission , qu’ils se sont assez souvent frittés tous les deux , parce qu’enclins aux mêmes réflexes .

      1
  11. Coucou,

    Pour en revenir à l’efficacité du confinement, si vous avez des données concernant la suède, çà m’interesse.
    je n’ai que les données concernant les déces .il faudrait comparer avec les hospitalisations et les réanimations. Manifestement, les courbes sont les même au début des pics ; par contre, le confinement semble plus efficace dans la deuxième phase. Retour à la normale plus rapide.

    Bonne journée

    Stéphane

      1. Le graphe de surmortalité suédoise à ce lien
        https://en.wikipedia.org/wiki/File:All-cause_weekly_deaths_-_Sweden.png
        est intéressant.
        Il montre qu’un pays discipliné passe « ric-rac » en ayant une surmortalité très marquées de l’ordre de x5 la grippe usuelle « moyenne » (quantité assez fluctuante toutefois) (pic bien visible).
        Donc qu’un pays « moins discipliné » (faut assumer, aussi la taille du logement, les modes de vies au bar plus ou moins longs, etc.), on passe facilement dans le même type de contrôle assez light à x20, ce qui explose le système de santé, tout simplement.

      2. @Timiota

        concernant la Suède

        – Wiki montre que la Suède a appliqué très rapidement des mesures.
         » Le choix est fait de ne pas confiner la population, et de garder la société « à moitié fermée » (télétravail encouragé, école, collèges et restaurants ouverts mais application des gestes barrière)
        11 mars : interdiction des rassemblements de plus de 500 personnes.
        18 mars : fermeture des lycées et des universités.
        29 mars : interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes, ainsi que les visites dans les maisons de retraite, mais le pays s’est distingué de la plupart des autres en ne fermant pas les écoles pour les moins de 16 ans, ni les cafés, bars, restaurants et entreprises, tout en appelant chacun à respecter les recommandations de distanciation physique et tant que possible à travailler au domicile (télétravail), à limiter ses contacts et à se bien laver les mains régulièrement. »

        Par contre l’immunisation collective n’a pas été atteinte. Loin de la . Et heureusement pour eux , car le nombre de morts aurait été très différent.

        Quelque soit le pays la létalité par classe d’âge est la même.

        – concernant discipliné ou non , je confirme
        Je n’ai aucune expérience de la Suède.
        Par contre j’ai un retour d’expérience au travers d’un très proche qui, lorsqu’il était étudiant à l’Ens , a fait un Erasmus à Goteborg/Chalmers.
        – dans les amphis c’était les étudiants suédois qui réprimandaient, gentiment, les élèves un peu turbulents. Une fois suffisait.
        – à 22h00 , en appartement ,plus de bruit ( boulot ou dodo).
        – dans la vie de tous les jours (commerce , transports en commun,..) idem : autodiscipline

        Après il y avait le w-e où là c’était un peu différent.

        1
      3. Coucou,

        Merci de votre réponse. Je ne savais pas qu’il y avait un wiki sur le covid. Je suppose pour chaque pays.
        Dommage que la courbe d’hospitalisation en anglais s’arrete au mois de mai:juin
        En suedois, a que c »est plus délicat !

        Bonne fin am

        Stéphane

    1. Balou , d’après des statisticiens les décès ne seraient pas du tout correllés au confinement , ce qui semble agir sur la dynamique du virus serait principalement les conditions climatiques notamment la température

      1. C’est la FDA qui va homologuer les 2 vaccins de BioNTech/Pfizer et Moderna et permettre l’autorisation de mise sur le marché aux US .

        Comme chacun va être concerné , on commence à voir les journalistes des plateaux télé ,lors d’entretien avec les milieux médicaux ,poser la question :
        Aura-t-on le choix entre plusieurs vaccins lors de la vaccination ?

        2
  12. Beaucoup moins comique… Drôle de piste en train d’être explorée… Conséquences , coïncidences , inquiétude?

     »  »  » «Ça nous inquiète un peu»: témoigne une voisine d’ un élevage français de visons contaminé au Covid-19  »  »  » …

    dans : https://video.lefigaro.fr/figaro/video/ca-nous-inquiete-un-peu-cette-voisine-dun-elevage-francais-de-visons-contamine-au-covid-19-temoigne/

    Le hasard de découverte d’un enquête d’apparence sérieuse sur le fond sous-jacent à l’article précédent..:
    https://www.les-crises.fr/que-sait-on-de-lorigine-de-la-covid-19-la-piste-du-vison/

    Qu’en tirer comme inférence/conséquence ? Une mise en parallèle arbitraire (de ma part) de deux phénomènes disjoints..? / corrélés..? /conséquent..s?

    1. Une autre variante (FrInfo) de la même interrogation … pas si innocente que ça , hélas.. :

      https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-on-vous-explique-pourquoi-le-danemark-a-decide-d-abattre-15-millions-de-visons_4169243.html

      ((Première phrase actualisée))
       » DANEMARK. Entre 15 et 17 millions d’animaux ont été abattus pour des raisons sanitaires. …(…)…
      Des élevages de visons « ont été détectés positifs au Sars-CoV-2 aux Pays-Bas depuis fin avril 2020 puis au Danemark mi-juin, en Espagne début juillet et aux Etats-Unis en août », note la plateforme d’épidémiosurveillance de santé animale ESA.
      « Par mesure de précaution et afin d’éviter toute mutation du virus Sars-CoV-2, les autorités néerlandaises, danoises puis espagnoles ont décidé d’abattre l’ensemble des visons des élevages concernés », rapporte-t-elle. Des dizaines de milliers de ces animaux ont ainsi été abattus aux Pays-Bas au cours de l’été …(…)…
      Le lien entre les contaminations de ces animaux et les contaminations humaines inquiète les autorités sanitaires.
      Dans les 783 cas humains de Covid-19 détectés ces derniers jours dans la région de Jutland, qui concentre le plus grand nombre d’élevages, le traçage a permis d’identifier un élevage de visons comme étant l’origine de la contamination, explique l’autorité danoise de contrôle des maladies infectieuses.
      Douze personnes contaminées par la version mutée du virus observée chez ces animaux ont été identifiées. Ces cas humains ne sont toutefois plus porteurs du virus muté, rassurent les autorités sanitaires….(…)…
      La mutation du virus observée chez les personnes qui ont été contaminées par des visons ne s’est pas traduite par des effets plus grave du Covid-19, assurent les autorités danoises.
      Mais, ce virus muté « ne réagit pas autant aux anticorps que le virus normal. Les anticorps ont toujours un effet, mais pas aussi efficace », a affirmé le ministre de la Santé, Magnus Heunicke. Ce qui préoccupe les autorités sanitaires : « Le virus muté via les visons peut créer le risque que le futur vaccin [contre le Covid-19] ne fonctionne pas comme il le doit », selon la Première ministre, Mette Frederiksen.
       » …

    2. @Otromeros Le cas des visons n’est pas nouveau
      en Juin :
      https://www.nationalgeographic.fr/animaux/2020/06/le-coronavirus-precipite-la-fin-de-lindustrie-de-fourrure-de-vison-aux-pays-bas
      Mais le ton rassurant n’a pas permis une vaste reprise par les médias et le sujet nous a échappé ici aussi :
      https://www.pauljorion.com/blog/2020/05/27/plan-de-sortie-de-crise-de-20-associations-les-mefaits-de-lamateurisme-de-bonne-volonte/#comment-806302
      Quid des visons sauvages ou échappés ?

      https://www.pauljorion.com/blog/2020/08/31/rentree-des-classes-2020-par-chantal-montellier/#comment-816607
      rapprochement involontaires ? ou prémonitoires ?

      Celà fait des mois que le sujet doit être étudié par les autorités sanitaires, qui avaient sans doute espéré différer des mesures drastiques, dont la justification est d’autant plus acceptable qu’elles sont précoces.

      L’abattage systématique prévu en novembre (pour obtenir les peaux) se voit suivi immédiatement d’une destruction obligatoire, meilleure solution pour détruire les preuves et éviter toute investigation ultérieure sur la variabilité l’origine et diffusion du virus.

      Merci pour le 2ème lien (les-crises.fr) fort instructif.

      La Chine serait le premier éleveur de vison.
      Les Etats-Unis élèvent aussi des visons.
      Le vison se déplace à 6,5 Km/h
      Il y a des échanges de mâles reproducteurs …

      L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail a été saisie le 24 juin 2020 par la Direction générale de l’alimentation (DGAL) pour évaluer en urgence les modalités d’un plan de surveillance (programmée et évènementielle) des élevages de visons pendant la phase de pandémie humaine.

      L’ Avis du 21 septembre 2020 (après suppression des parties confidentielles)

      https://www.anses.fr/fr/system/files/SABA2020SA0080.pdf

      Ne comporte aucune allusion à une mutation du virus, à une quelconque résistance aux anti-corps humains susceptible de nuire à l’efficacité de certains vaccins.
      Cette dernière allégation reprise amplement par tout les médias de presse ne semble étayée par aucune référence d’un quelconque article scientifique (Lancet ou autre).

      est disponible en ligne et intéressant :

      « potentielle retransmission vers l’homme (non avérée à ce jour)  »
      mais aussi
      « la possibilité d’une transmission du virus de cet animal à l’Homme ne peut être écartée (Munnink et al. 2020). »
      et
      « Les Pays-Bas ont signalé des cas humains chez des employés de deux des élevages »

      Aussi
      « les autorités danoises ont indiqué que l’abattage ne serait plus une mesure appliquée de manière systématique. »
      et
      « l’étourdissementgazeux des visons peut s’accompagner de réactions physiologiques et comportementales avec cris et mouvements de la tête de l’animal, ce qui, en cas d’infection, peut engendrer la formation d’aérosols infectieux qui peuvent être dispersés dans le caisson et inhalés par le manipulateur. »

      Par ailleurs :
      Pour François Balloux, professeur à l’University College de Londres, elles n’augmentent pas la transmissibilité ou la létalité du virus chez l’homme. « Ces mutations représentent des adaptations du virus à la transmission chez les visons, et ne rendent pas les souches mutées plus transmissibles ou pathogènes pour l’homme », estime ce spécialiste.

      Il semblerait donc que la première ministre danoise ait bénéficié d’informations privilégiées, le seul changement de contexte depuis juin étant l’existence de vaccins commercialisables.

      1
  13. https://www.vidal.fr/actualites/25914-vaccins-contre-la-covid-19-un-point-sur-les-essais-de-phase-iii-en-cours.html

    VACCINS CONTRE LA COVID-19 : UN POINT SUR LES ESSAIS DE PHASE III EN COURS
    En conclusion, et malgré les difficultés à comparer les données d’immunogénicité obtenues avec les différents vaccins, il semble que le vaccin NVX-CoV2373 (Novavax, protéine recombinante adjuvée) soit le plus immunogène, suivis des vaccins à mARN (Moderna, Pfizer) et du vaccin ChAdOxnCoV-19 (AstraZeneca). Le vaccin inactivé (CoronaVac) et ceux à Ad5 (CanSino) et Ad26 (Janssen) semblent les moins immunogènes.
    En termes de tolérance, les vaccins NVX-CoV2373 et CoronaVac apparaissent les mieux tolérés, suivis des vaccins à mARN (Moderna, Pfizer) dont les effets indésirables surviennent plutôt après la 2e injection. Les vaccins à AdV (AstraZeneca, CanSino, Janssen) semblent ceux dont les effets indésirables sont les plus importants.
    Aucun des vaccins testés n’a provoqué d’immunité mucosale, comme en témoigne la réplication du coronavirus dans le rhinopharynx après challenge infectieux. De ce fait, il est possible que les vaccins actuellement en études de phase III aient un effet protecteur contre les formes sévères, en stimulant la production d’IgG (même si la plupart des essais ne sont pas conçus pour le montrer), mais qu’ils n’aient aucun effet sur la contagiosité de personnes vaccinées qui se contamineraient (et développeraient une forme rhinopharyngée légère, voire asymptomatique). Trois vaccins vivants atténués administrés sous forme intranasale font l’objet d’études cliniques de phase I/II.

  14. Une info concernant les vaccins :

    https://www.h24info.ma/maroc/covid-19-les-premieres-doses-du-vaccin-chinois-livrees-au-maroc/

    Les premières doses du vaccin chinois développé par Sinopharm ont été livrées au Maroc. Le reste de la commande marocaine qui comporte 10 millions de doses devrait être acheminé durant les semaines à venir pour accomplir la campagne de vaccination.

    Un million de doses du vaccin chinois Sinopharm ont été acheminées la semaine dernière au Maroc via l’aéroport Mohammed V de Casablanca, révèle le quotidien arabophone Assabah dans son édition du 26 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.