Le scandale des cabinets de conseil est une dérive libérale de l’État, par Jean-Baptiste Auxiètre

Si l’on fait appel à des cabinets de conseil, c’est en général pour avoir accès aux compétences de personnes ayant une excellente connaissance de l’administration et de son fonctionnement. Or ces compétences ont le plus souvent été acquises par celles-ci à l’époque où elles étaient elles-mêmes fonctionnaires. 

La droite libérale a su comment optimiser les revenus des individus et des entreprises privés : faire maigrir l’État (principe qui s’est transformé en dogme), pour appeler à la place des cabinets de conseil et des sociétés de service. Il en est ainsi pour le conseil mais aussi de manière générale pour l’informatique, à l’exception du secteur de la défense. En termes de coûts, le navrant résultat est le suivant : la prétendue économie sur le papier qu’est la suppression d’un poste de fonctionnaire coûtant en gros 4.000€ par mois, se transforme en recours aux services d’un consultant coûtant cette fois 2.000€ par jour, soit 40.000€ par mois !

La règle du jeu pour les hauts fonctionnaires consiste à pantoufler : acquérir les relations et les compétences dans l’administration, et se revendre ensuite en tant que partenaire d’un cabinet de conseil pour y occuper la même fonction, tout en ayant multiplié son salaire au passage par un facteur de 5 à 20.

Les prétendues économies de l’État dans la suppression de postes de fonctionnaires sont des gabegies au bénéfice des fonctionnaires transfuges et des cabinets de conseil et autres sociétés de service.

Partager :

200 réponses à “Le scandale des cabinets de conseil est une dérive libérale de l’État, par Jean-Baptiste Auxiètre”

  1. Avatar de juannessy
    juannessy

    Il est amusant ( en fait , un peu triste ) d’entendre parler en 2022 de « dérive libérale de l’état » , et de voir pointer un phénomène « structurant  » dans ce processus par le siphonnage des « hauts fonctionnaires  » . Pour avoir vécu une grosse première moitié de cette séquence déjà vieille de de 40 ans , je n’ai d’ailleurs jamais eu le sentiment que ce soit principalement l ‘émigration des cerveaux de la fonction publique qui ait grossi ou alimenté les rangs de ces cabinets conseil ou  » d’études  »

    En fait , tout a commencé dès le début des années 80 , et des fonctionnaires petits et  » hauts en ont alerté l’opinion publique et les élus tout aussitôt . L’opinion publique s’en foutait et s’en fout encore ( elle ne sait d’ailleurs pas ce qu’est la  » haute fonction publique » et n’accroche que lorsque il y a du sang polémique à la une ) et que les élus ( tous sauf peut être le PCF ) , non seulement s’en foutaient mais étaient assez satisfaits de se débarrasser ou d’affaiblir des forces qui parfois ramenaient leurs rêves ou leurs délires à la réalité , ou qu’ils ne pouvaient pas faire taire en les virant ( protection du statut de la FP ). C’était beaucoup plus efficace de régler ça en supprimant des postes et des domaines FP . Il y a aussi un autre avantage à payer un intervenant extérieur pour un élu , petit ou grand , c’est qu’il le paie souvent pour dire ou faire ( avec assez de nuances si nécessaire ) ce qu’il a envie qu’on dise ou fasse .

    Par contre , pour avoir eu à connaitre , dans certains domaines , de l’intervention de ce type de cabinet , je peux témoigner que ça dépote ( j’arrivais à suivre quand même ) , que les méthodes de travail et les équipes sont rigoureuses , mais que ces méthodes sont idéalisées au point de prétendre s’appliquer partout , en quelques semaines , là où il a fallu parfois des dizaines d’années pour forger et digérer la connaissance et les contraintes du milieu .

    Paul Jorion comprendra sans doute , en anthropologue ce qu’une immersion trop rapide et avec des schémas préétablis peut avoir de dangereux .

    10
    1. Avatar de baloo
      baloo

      Coucou,

      En ce qui me concerne, j’ai appris l’existence du métier d’administrateur de la fonction publique il y a seulement quelques années ! des catégories, de la fonctoin d’état et de la fonctoin territoriale etc etc . Toute ma belle famille est fonctionnaire, et moi j’y connaissais que pouic !

      Je me souviens de cette période dont vous parlez ou l’Entreprise c’etait l’avenir, la liberté, le dynamisme , la période tapie , tout çà tout çà. Tout n’a pas été mauvais, mais ce qui m’a frappé à l’époque, d’ailleurs contemporaine avec la perestroika, c’est la naïvete .
      Comment des fonctionnaires ont pu se retrouver à la tête de sociétés publiques ou actionnaires et donc faire fortune sans que cela ne géne personne ? Un journaliste de médiapart a je crois enqueté sur ce qui s’est passé pendant cette période. Ce partage de gateau au nom de la France et de la souveraineté. Je ne veux pas désigner à la vindicte, mais le corps de polytechniciens s’est bien goinffré ! quand on voit comment çà s’est terminé avec alcatel ou alsthom,, le rachat des autoroutes, on peut quand même s’interroger !
      Aujourd’hui; çà se coopte, et que je te travaille a gauche, ouis unpetit retour pour faire les lois et hop de retour chez une connaissance et hop un petit retour au cabinet du ministre et hop un petit tour dans une banque etc etc …
      Macrona inventé la mode » du je me déporte « , mais demain je serai toujours ton ministre ! Fais gaffe !

      Bref, je n’aime pas cette dérive. Le problème c’est que ceux qui en jouissent sont ceux qui décident et font les lois. Sans présumer de leur honneteté, il y a forcement une dérive.

      Bonne journée

      Stéphane

      3
  2. Avatar de juannessy
    juannessy

    PS 1 : sur l’aspect financier justifié ou pas des rétributions de ces cabinets , je n’aurai guère confiance que dans le jugement de la cour des comptes , si on lui laisse faire son travail comme elle sait bien le faire quand on lui laisse sa liberté . Elle a d’ailleurs souvent déjà donné des avis sur des sujets de cet ordre ou voisins ( autoroutes concédées , abus et maladresses des PPP , recours à des délégations de service public hasardeux ou étranges …)

    PS 2 : la relative « fuite » des têtes  » fonctionnaires » sachantes et dynamiques , a cependant bel et bien eu lieu , et elle a effectivement commencé vers le début des années 80 . Les bons sujets d’université ou de grandes écoles ( surtout) sensibles à des paies parfois doublées n’ont pas eu franchement à résister beaucoup à d’insistants démarchages pour renoncer à leur vocation publique , pour ceux qui l’avaient . C’est assez largement le milieu de la banque qui les a chopés . Pour d’autres c’est l’appauvrissement de l’état ( la dette , la dette ) et la ruine des politiques d’investissement qui vidait le contenu et l’intérêt de leur job , qui les a poussés à aller voir ailleurs . Les meilleurs des meilleurs dans ce cas là que j’ai connus ont souvent créé leur propre entreprise .

    3
    1. Avatar de Ar c'hazh du
      Ar c’hazh du

      Question naïve : à la cour des comptes, ils font appel à des cabinets de conseil ? ^^

      1
      1. Avatar de juannessy
        juannessy

        Plus puérile que naïve , mais ils connaissent des paradigmes de tueurs communs .

        1. Avatar de Chabian
          Chabian

          Merci à Juannessy et Baloo de nous faire part de leur expérience, bien utile. Pour la France, il me parait que la « Haute fonction publique » fonctionne un peu comme un Etat dans l’Etat (le Deep State en anglo-saxon ?) . Et j’ai cru comprendre que « Bercy » est l’exemple-type d’une administration qui tient les élus par la barbichette. Non ?
          Je viens avec mon expérience très différente du milieu associatif qui veut lui aussi procurer du « conseil tendancieux et novateur » aux élus qui sont en demande.
          Mais mon contexte est très différent, dans l’Etat fédéral de Belgique, répondant à des demandes régionales. Dans ce contexte régional (non pas décentralisé pour les hexagonaux, mais autonome), le Deep state n’a qu’un pouvoir lointain. Et nos associations professionnalisées ont effectivement un pouvoir de conseil pionnier aux élus, en matière d’aménagement du territoire, d’énergies alternatives, de médiation environnementale, de prévention des déchets, de conseil aux consommateurs, etc.. Et nous avons réveillé des administrations fonctionnant un peu en sommeil (l’administration des mines et de la sidérurgie…) n’ayant plus aucun pouvoir face au lobby industriel, en leur rendant un pouvoir parce que le conflit des riverains que nous portions contre les pollutions industrielles avaient soudain une importance politique.
          BREF, ce contexte de la Consultance libérale tout terrain doit savoir s’adapter et doit pouvoir obtenir une relation non contestée avec les élus. Dans un contexte conflictuel (que nous avons créé), ils ne font plus le poids, ils n’arrivent aucunement à convaincre.
          Enfin, dans les contextes régionaux ou décentralisés, ce sont les réseaux qui grenouillent autour des élus qui ont des « conseillers » sans grande envergure. Dans les contextes nationaux ou centralisés, le renom international du conseiller a une autre efficacité, surmontant toute concurrence avec des conseillers nationaux peut être plus efficaces. Mais la renommée a un coût !

          1. Avatar de juannessy
            juannessy

            J’ai décroché depuis plus d e15 ans mais l’assaut des services d’état en France a bien sur ses équivalents dans les collectivités locales , aussi bien au niveau des élus que des hauts cadres ( pas tous fonctionnaires loin de là ). Au niveau de la « rentabilité côté monnaie » , c’est d’ailleurs beaucoup plus juteux de ce côté là en valeur absolue .

    2. Avatar de Arnaud Castex
      Arnaud Castex

      Faut juste espérer qu’après le Covid, la crise existentielle de l’Europe (guerre en Ukraine), et celle pour laquelle le Giec alerte depuis 30 ans… ben la pkanif type « comment sauver le genre humain » soit de retour. Paul Jorion semble penser que oui souhaitons que ce soit de bonne augure, mêle si les divers discours des 15 derniers jours et le passif des 5 ans ne m’incite pas à un grand optimisme.
      PS: sans avoir lu le rapport cours des comptes ça fait un peu « pognon de dingue » cette affaire MC Kinsey…

      1
  3. Avatar de sydney
    sydney

    Quand je me demandais si il pouvait y avoir des surprises avec l’election , ça risque bien d’arriver au moment des votes.
    On voit depuis quelques jours les chiffres des montants depensés avec ces cabinets , la dernière que je viens de trouver c’est 289 000 E pour trouver une solution de distribution des tracts électoraux alors que finalement ça passera par la poste comme a chaque fois.
    Donc ces cabinets ne servent vraiment à rien !
    Si Macron est réélu ça risque d’être chaud dans les mois à venir des refomes drastiques passeront mal.

    4
    1. Avatar de Ruiz

      @sydney Rien n’est moins sûr, et si l’affaire McKinsey est mal perçue, celà ne peut que changer la donne.
      http://cacato.es/2022/mutti-marine-1ere-presidente-francaise/

  4. Avatar de konrad
    konrad

    Bonjour,

    Prolétaire, je suis assez démuni pour penser quelque chose de ces pratiques. Toutefois ce qui m’apparait c’est un transfert des services de l’état vers le privé.
    Normalement un fonctionnaire est au service de l’état qui lui-même est au service de la nation et des citoyens.
    Dans cette perspective il n’y a pas de notion de profit ou d’enrichissement, l’argent de l’impôt sert au fonctionnement de la société.
    La privatisation des services de l’état change la donne car l’objectif de ces cabinets privés est le profit, les bénéfices. Donc toutes leurs recommandations ont pour but cet objectif de rentabilité et cela rémunéré avec nos impôts.
    Dites-moi si j’ai faux. Pour moi là est le plus grand scandale, la lente et – irrémédiable ? – dérive vers le privé et donc des intérêts personnels conduisant à l’appauvrissement constant de notre société.

    16
    1. Avatar de juannessy
      juannessy

      Pour ce que j’ai vécu , c’est plutôt l’appauvrissement des sociétés qui a entrainé la privatisation , pas tant de la fonction publique mais en fait celle de pans entiers de missions de l’état . L’appauvrissement et l’externalisation des tâches sont en fait le décor de deux conceptions de la fonction publique : Administration de missions , ou administration simplement régalienne ( sécurité , justice , défense ) . C’est cette deuxième version qui , sous la pression de la doxa anglo-saxonne , a été mise en œuvre depuis le milieu des années 70 et plus violemment dès 1980 .

      On remarquera au passage qu’il y a eu , via la  » décentralisation » , une variante moins hard , s’agissant de l’état , qui a en fait externalisé pas mal de ses missions historiques aux collectivités locales , dont certaines ont repris le flambeau  » en puissance » et d’autres ( les plus nombreuses) ont allégrement sous-traité à leur tour et externalisé le bébé transmis ( délégations de service public , PPP , voire privatisation totale )

      Sur l’aspect équilibre financier , il y a à boire et à manger , et des exemples d’arnaques ou de réussites , qui fait que là aussi , ce n’est qu’une analyse macro qui peut définir le gain ou la perte globale .

      Toujours pour ce que j’ai vécu , ce qui m’a paru le plus évidemment perturbant , c’est qu’un état qui renonce à  » faire » lui même certaines fonctions considérées comme non régaliennes , ne sait plus déléguer et privatiser correctement , car il ne sait plus de quoi il parle ( ni même alors estimer …le juste prix de la difficulté). Dans pas mal de secteurs on a aussi passé par pertes et profits des savoirs et tours de mains ( parfois détruit des archives ) qui s’étaient constitués sur les siècles , et que , le retour en arrière ( la  » relocalisation  » ) n’est définitivement pas possible car les têtes et le savoir sont morts .

      4
    2. Avatar de Hadrien
      Hadrien

      Bonjour Konrad,
      « Dites-moi si j’ai faux ».
      Ce qui est faux dans votre raisonnement est la croyance, le mythe du fonctionnaire nécessairement « bon » opposé au privé nécessairement « mauvais ». C’est plus compliqué, rappelons nous ce paradis étatique que fut l’ URSS.

      1. Avatar de Chabian
        Chabian

        @ Konrad, il semble que votre naïveté de « prolétaire » a du succès ! (16 approbations quand je vous réponds).
        Mon expérience m’a appris d’abord que l’Administration (pour parler belge) est un panier de crabes, de lutte pour le pouvoir et de luttes de réseaux où interviennent la franc-maçonnerie, les partis, l’Opus Dei, etc. Cela se mesure en budget affecté à tel poste, en espoir de promotion, etc. De plus le milieu des élus comporte deux étages : l’élu au pouvoir, et les attachés de cabinet (qui sont militants de parti mais doivent s’inquiéter de bâtir une carrière de long terme. Néanmoins il y a dans les cabinets et l’Administration des gens qui suivent une certaine éthique de « service public » avant tout et qui sont loin d’être vendus. Ils sont conscients des « petits profits » retirés par les élus et par leurs collègues, ils les contrecarrent à l’occasion, ils ferment beaucoup les yeux.
        Mon expérience m’a appris ensuite qu’il y a dans l’Administration énormément de gens ‘placés’, « repéchés », protégés, donc obligés, mais aussi en manque de compétence pour le poste. Mais imbus de leur pouvoir par ailleurs (et cela peut durer une carrière de 40 ans de malfaisance…). Il faut donc soutenir au mieux les gens qui ont de l’éthique de « service public » car ils sont dans un contexte toujours difficile.
        Ensuite vient la « privatisation » auprès de « services de conseils ». Au départ, on peut penser à des élus qui veulent échapper à la main-mise de la Haute Fonction publique. Pensez à 1981 et la victoire de Mitterand : les socialistes viennent perturber 23 années de domination gaulliste (58-81). Mais pensez bien plus à une inspiration « libérale » qu’on peut relier au revirement du Mitterrandisme en 83, à Pinochet, Reagan, Thatcher, Delors, etc. Il y a en quelque sorte deux processus qui se sont combinés, puis aggravés…

  5. Avatar de l'arsène
    l’arsène

    Le système capitaliste a toujours eu comme objectif de privatiser pour des raisons qui lui sont propres des pans entiers du service public et des secteurs économiques , mais aujourd’hui, avec ces cabinets de conseils qui dictent et pratiquement rédigent les lois , Macron passe au stade ultime et consacre la privatisation complète de notre démocratie.
    On ne peut guère aller plus loin.

    7
  6. Avatar de Khanard
    Khanard

    d’où la question que je me pose : à quoi bon voter ? s’abstenir ? voter blanc ?

    1. Avatar de juannessy
      juannessy

      Voter , en sachant peser les impacts réels des programmes , et en priorisant ses attentes .

      Voter est simple .

      Savoir estimer les impacts réels et la crédibilité des programmes , est difficile et pas très universellement répandu ( le  » Ça  » et le  » Moi » ).

      Prioriser ses attentes  » en conscience » , est le plus difficile et réclame le plus de lucidité et d’auto-critique .( le « Surmoi  » ) .

      Et en dehors du vote , savoir participer à toutes les occasions et démarches démocratiques offertes, pour apprendre à  » savoir estimer le réel et le crédible « . (  » Apprentissage de la formulation des problèmes et de la vraie participation à la prise de décision « )

      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        @Juanessy
        c’est du bla bla bla ! excusez mon ton incisif mais si j’ai bien lu un peu plus haut vous dites avoir côtoyé ces cabinets de conseil , alors je ne suis pas certain que votre réponse puisse me satisfaire . J’ai l’impression de lire une notice explicative de Mc Kinsey !
        Je n’ai rien contre les cabinets de conseil , ils font leur job, on les paie pour ça . Pas de soucis . Ce qui me heurte surtout c’est le manque de transparence sur le choix de ces cabinets, qui ils sont, comment ils procèdent , quelle est leur stratégie ; bref il y a un manque de démocratie dans leur utilisation et de toutes manières leurs décisions devraient impérativement être soumises à l’assemblée nationale.
        Il y a un ouvrage qui devrait être conseillé systématiquement de Marc Endeweld , L’emprise. Après avoir lu un tel ouvrage, et il y en a certainement d’autres , il semble de plus en plus difficile de se faire une opinion alors que celle-ci ne sert qu’à donner un sauf conduit à une personne qui n’en tiendra pas compte.

        8
        1. Avatar de juannessy
          juannessy

          A chacun son bla bla bla . Je vous accorde que le mien n’est pas unanimement approuvé ( ni même compris ).Je ne crois pas que ce soit celui de Mac Kinsey , et si vous le pensez , c’est que vous ne connaissez pas les méthodes ( très diverses ) de ces structures .

          Mais mon bla bla bla , c’est l’idée de la démocratie agissant vraiment sur le réel que je me fais , et je ne suis pas ,ni plus , en envie d’en changer .

          Le process de recours (d’une puissance publique et de mise en concurrence ) à des offres privées pour des travaux , fourniture ou services ( dont études ) est défini et actualisé depuis 1964 par le code des marchés publics ( dernière mouture du 1er Avril – ça ne s’invente pas – 2019).

          Un juge , qu’il soit civil ou administratif ou les deux avec en prime une enquête parlementaire , saisi ( comme ça arrive souvent ) d’un litige , aura d’abord ce code comme bible et référence .

          Il y a aussi , sur des aspects plus opérationnels , un CCAG de MOE ( cahier des clauses administratives générales applicables aux marchés publics de maîtrise d’œuvre – dernier en date par arrêté du 30 mars 2021 , modifié le 30 septembre 2021 , en vigueur depuis le 8 octobre 2021 ) .

          L’exégèse de l’évolution de ce code des marchés très fouillé et complet , est intéressante pour qui voudrait en faire une étude anthropo-idéologique . Mais sans pratique pendant au moins dix ans , vous risquez de raconter beaucoup de sornettes .

          2
          1. Avatar de Khanard
            Khanard

            merci pour toutes ces précisions

            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              C’est un fonctionnaire « à l’ancienne » Juan, y en a encore mais malheureusement bien moins dans les rouages de l’Etat ou des Collectivités Territoriales actuellement. Je pense qu’avec le personnel politique pas vraiment adapté à la situation et des fonctionnaires moins conscient de leur responsabilités et de leurs missions profondes couplé à une population en général qui attend le plus souvent le bec ouvert que ça tombe du ciel, on a le cocktail qui provoque les dégâts dans le corps social actuellement.

              Tu rajoutes les coups de boutoirs de lobbies et intérêts privés où l’argent est Roi qui essayent de capter le plus possible de la manne publique, et tu as la situation catastrophique où l’on est plongé.

              NOTA : Je ne dirai plus jamais de gros mots sur le blog et je m’adresserai à tous avec un profond respect empreint d’une retenue bienveillante à partir de maintenant.

              4
              1. Avatar de juannessy
                juannessy

                @Clo Clo :

                Résolution de 1er avril ?

                2
                1. Avatar de CloClo
                  CloClo

                  On ne te l’a fait pas à toi… Ben oui ! Poisson d’avril.

                  (pas pour le reste au dessus du nota, ça je le pense).

  7. Avatar de Philippe Soubeyrand

    !!! IMPORTANT !!!

    Bonjour à tous,

    La vache Jean-Baptiste !

    J’ai lu jusqu’au bout mais je dois l’avouer, j’ai bien eu du mal, surtout lorsque je lis ceci :

    « Les prétendues économies de l’État dans la suppression de postes de fonctionnaires sont des gabegies au bénéfice des fonctionnaires transfuges et des cabinets de conseil et autres sociétés de service. »

    Si c’est ça la conclusion, alors on est dans une sacrée merde, car par proplongement du raisonnement, cela signifie aussi que l’Etat aurait tort de faire des économies ! Or non !

    A l’inverse, bon nombre de lobbies incompétents et de fonctionnaires transfuges issus de tout domaine, y compris ceux de la défense ou de la recherche, dont les cabinets de conseil en découlant s’enrichissent depuis des décennies sur le dos des contribuables, non pas uniquement français, mais européens (voyons les choses large s’il vous plaît du fait de la mondialisation), bien qu’au final, ceux-ci ne nous servent strictement à rien face à l’emballement climatique en cours (échelle de 20 ans au moins), face à la pandémie en cours (échelle de 2 ans au moins) et face à la guerre en cours (échelle de 2 mois au moins) – climat (temps longs) => pandémie => guerre (temps courts) !

    Vous en connaissez déjà quelques uns ! Des gens qui finalement ne comprennent strictement rien aux enjeux systémiques mais qui, profitant de l’énorme taux de médiatisation qui leur est tendu – dites merci aux oraganes de censure du type du CSA -, occupent malgré tout la totalité de l’espace du débat stratégique, scientifique, philosophique et pédagogique, la politique n’étant ici que leur second accessoire de prédilection après le médiatique, leur permettant d’évoluer sans jamais être inquiétés face à une justice demeurant de toutes façons, outrageusement/totalement/volontairement engorgée – toutes celles et ceux qui se sont déjà frottés aux lenteurs/lourdeurs de la justice le savent très bien…

    Aussi, la déclaration en France, en mars 2022, du scandale des cabinets de conseil n’est hélas ! que pure hypocrisie, un énième écran de fumée dans un monde occidental toujours empreint d’un ultralibéralisme crasse après plus de cinq décennies de légalisation – au passage, à qui profite la guerre en Ukraine (pas moins de 275,95 milliards de hryvnias d’ores et déjà consacrés aux besoins militaires par la NBU depuis le 1er mars 2022, et c’est en hausse constante jour après jour) – une paille ? Posez vous les bonnes questions !

    Le seul constat suite auquel chaun(e) devrait normalement se révolter aujourd’hui, c’est celui qui met en pleine lumière l’ensemble des « cliquets longs », dixit Paul Jorion, interdisant toute forme de transformation positive de notre société !

    Voilà quelle devrait être selon moi, la véritable déclaration de scandale en avril 2022, au regard de l’urgence systémique en cours !

    Alors question hautement universelle que j’adresse à qui veut bien l’entendre :
    Quand comptez-vous réellement toutes et tous vous y mettre ?! Seulement à l’extinction moins cinq ?! Sérieusement ?!

    Tic Tac Tic Tac …

    Bien à vous,

    Philippe

    7
    1. Avatar de Thomas Jeanson
      Thomas Jeanson

      Philippe :

      « Posez vous les bonnes questions  »

      Ok, en voilà une ou deux :

      De quoi sont remplis tes jours, de quelle action ?

      De quelle mise en mouvement a pu accoucher la conscience aiguë qui est la tienne ?

      ( mais c’est peut être l’objet du livre !)

      4
      1. Avatar de Philippe Soubeyrand
        Philippe Soubeyrand

        Bonjour Thomas,

        Avec un taux de médiatisation = au 0% absolu, résultat d’une placardisation fomentée/orchestrée il y a déjà plus de 12 ans, je fais partie intégrante de la face cachée d’ »un gros iceberg… La face visible c’est la crise que nous vivons… La face cachée, c’est l’ensemble des solutions… » (savez-vous qui a dit cela à l’occasion d’une autre strate de crise grave – personnellement, je m’en souviens encore comme si c’était hier) ; mais tout ça, personne ne l’a encore vraiment compris, ou bien plutôt, ne veut le comprendre de peur probablement que je puisse lui faire de l’ombre voyez-vous…

        Et comme de toutes façons je m’oppose activement à toute forme de communication d’influence, de propagande ou de publicité, eh ! bien j’inscris à ma manière dans le marbre, ce qui tôt ou tard devra éclater au grand jour ; mais ce jour là, il sera probablement définitivement trop tard pour l’Humanité ! Aussi, à quoi bon…

        En systémique, avoir passé 12 ans à s’être efforcé d’alerter en vain, c’est trop long… Car nous faisons face depuis près de deux siècles à une exponentielle de base a>>1…

        Ma première alerte sérieuse date du 26 janvier 2009 et fut adressée au Président de la République de l’époque dont je vais définitivement taire le nom… J’exprimais cette alerte suite à des simulations mathématiques réalisées à partir de certains jeux de données de mesure de l’époque utilisés dans le cadre de la mise au point d’un algorithme important de prédiction par osculation du signal, et mis en oeuvre sur la base de certains travaux du LAGIS-CNRS – j’étais en contact avec le professeur Christian Vasseur à l’époque ; parmi ces jeux de données de test, parce qu’intéréssé par ce sujet, j’avais notamment utilisé : anomalies de température moyennes de surface, étendue de la banquise arctique, élévation du niveau des océans, etc.

        Je vous parle de cela, c’était il y a plus de 12 ans…

        Alors le énième rapport du GIEC dont tout le monde se fait l’écho ? Comment vous dire ; petit rappel d’une énième alerte ouverte à toutes et à tous depuis plus de cinq ans maintenant, et ceci ici même, sur le Blog de Paul Jorion, mais demeurant hélas ! toujours sans le moindre effet positif jusqu’ici :

        https://www.pauljorion.com/blog/2016/11/24/du-crepuscule-a-la-nuit-de-medicis-de-lelection-de-donald-trump-symptome-politique-philosophique-et-psychologique-dune-crise-systemique-globale-hors-de-controle-au-symptome-climatique-par/

        J’ai dit et redit ce qu’il fallait faire avant d’y consacrer tout mon temps à l’écrire en effet ; mais j’ai pris du retard sur mon livre III dès que j’ai vu ce qu’il se passait du côté de la Russie, observant dès le mois de janvier toutes les sources d’informations relatives aux tensions Russie vs. Ukraine, puis à la guerre en cours…

        L’Humanité est désormais dans une merde noire ! Et ce n’est hélas ! pas faute d’avoir alerté… Et ce n’est pas en faisant sauter des dépôts de carburant que nous la sauverons !

        https://www.youtube.com/watch?v=YJ1PDP28iHI

        Bien à vous,

        Philippe

        3
    2. Avatar de Khanard
      Khanard

      ah! parce qu’on en est à chercher quelle bonne question il faut se poser ? c’est un peu tard il me semble ! Nous avons entre les mains un outil formidable qu’est le web ; depuis plusieurs années de très nombreux sites , dont le blog de M. Jorion, nous alertent , nous incitent à nous poser de bonnes questions, à nous alerter sur l’éminence des effondrements en cours et à venir : sociétaux, politiques , santé, climat, justice sociale …… j’en oublie !
      La littérature , articles scientifiques, regorgent d’analyses depuis au moins 40 ans ! et vous dites « quand comptez vous vous y mettre ?  »

      un peu de sérieux que diable !

      1
      1. Avatar de Thomas Jeanson
        Thomas Jeanson

         » Vous y mettre  » à quoi ?

        Concrètement Khanard. Que FAITES vous.

        Pasque c’est bien gentil, les injonctions ( reveillez vous, à méditer, important !!!!!! Etc ) mais de quoi sont remplis les jours de celui qui parle ?

        1. Avatar de Khanard
          Khanard

          je pense que cette réponse ne m’est pas destinée.

          « Vous y mettre » à quoi ? » concerne une réponse de M. P. Soubeyrand non ?

    3. Avatar de Ruiz

      @Philippe Soubeyrand
      « Les prétendues économies de l’État dans la suppression de postes de fonctionnaires sont des gabegies  »
      Celà n’est pas caractéristique des cabinets de conseil, mais est un principe largement appliqué aussi dans le secteur hospitalier pour en maîtriser le coût, et où les postes de fonctionnaires non pourvus à cause des conditions de travail, sont dans l’urgence pourvu par des professionnels médicaux à la vacation payés à des tarifs négociés très supérieurs (mercenaires ?).
      Au moins la dépense est directe y compris vers des indépendants qui y trouvent leur compte en rémunération et organisation du temps, sans disparition des bénéfices par des frais dans une structure intermédiaire au Delaware.

      Pour ce qui est du fonctionnement des personnels de l’Etat en mode cabinet de conseil, çà ne serait pas une nouveauté, c’est sur des compétences réelles une pratique qui permettait de détacher des ingénieurs des ponts de l’Etat au service de travaux de collectivités locales, avec les flux financiers correspondants.

      Outre l’appel à des compétences supplémentaires en cas d’urgence (pandémie), par mauvaise connaissance des compétences internes éventuellement redéployable entre ministères, l’appel à des cabinets internationaux présente l’avantage potentiel de pouvoir bénéficier d’expériences analogues à l’étranger (revendre la même stratégie à différends gouvernements et partager les expériences -faute d’échandes officiels-)
      l’appel à des cabinets extérieurs notamment en informatique permets de disposer de personnel au prix du marché qu’il n’est pas possible recruter dans la grille de la fonction publique.

      et surtout dans les transformations réorganisations de faire bénéficier la solution attendue de l’aura d’autorité d’une parole extérieure,

      de plus dans les situations d’urgence ou pour le confort de grands chefs il est plus rassurant d’avoir à disposition une main d’oeuvre compétente pour réaliser en temps records sans contrainte d’horaires syndicaux des documents urgents.

      A ce titre le facteur 10 indiqué dans le coût n’est pas aussi dissuasif qu’il semble l’être au premier abord si l’on tient compte de l’implication, la surqualification parfois, le temps de formation et de congé non compté, la souplesse d’attitude et de la prestation.

      Normalement l’appel à de telles prestations, en particulier dans des conditions de mise en concurrence douteuses est fortement limité dans les administrations,
      Maintenant si la tentation et l’exemple vient d’en haut …

  8. Avatar de Sous-fausse-identité
    Sous-fausse-identité

    Il y a les cabinets conseil en général et McKinsey en particulier.

    J’ai eu besoin de plusieurs jours pour comprendre la base du scandale actuel, même si je n’ai pas été voir les détails, pas envie de perdre mon temps à ça. Il y aurait eu de nombreux aller/retour de salariés de McKinsey avec l’entourage de notre Président Macron avant, pendant et après la campagne électorale de 2017, et certains prétendent depuis la commission Attali en 2007. Les contrats auprès de McKinsey seraient donc un retour d’ascenseur. Mais ça reste à prouver d’où le fameux « Qu’ils aillent au pénal » du maître de l’Elysée (excuses, je n’ai pas pu me retenir sur celle-là…).

    Sans compter la maladresse du patron de McKinsey qui a affirmé payer des impôts en France. Or c’est bien vrai, il paye au moins toutes les charges sociales et les fameux impôts de production, les taxes que les sociétés payent avant même d’avoir engrangé du chiffre d’affaire : même si par optimisation fiscale il n’a pas payé l’impôt sur les sociétés depuis des années, je pense que les charges sociales sont de loin supérieures à l’IS.

    Mais l’optimisation fiscale, après tout, est encore légale, alors pas grand chose à reprocher à McKinsey de ce point de vue, même si c’est ce qui fait le plus réagir le grand public. Bien évidemment il est vrai que les factures de la maison mère McKinsey US installée dans le Delaware, paradis fiscal, à la filiale française pour des prestations comme « Utilisation la marque » font quand même un peu tache alors que ladite filiale profite bien des infrastructures payées par les Francais en France pour faire son chiffre d’affaires.

    3
    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      oui peut-être mais nous en tant que citoyens français on ne nous donne pas le choix . Et c’est tant mieux ! il y a une législation et on la respecte en intégralité .

    2. Avatar de CloClo
      CloClo

       » il paye au moins toutes les charges sociales  »

      Rhaaaaa loupé SFI ! Loupé de chez loupé !

      Ce sont des cotisations sociales, et ça change tout le raisonnement !

      Et donc le tour de passe-passe consistant chez ces gredins à dire qu’ils payent leurs impôts en fRance est sublime et je reconnais bien là la bande de tocards de l’esbroufe devant l’Eternel que j’ai côtoyé dans mes jeunes années… En fait ces gens sont comme les gars du KGB, ou de la CIA ou comme Ruiz, ils choisissent des mots valises, des concepts abscons ou obscurs et hop ils te le passe au shaker pour te sortir un jus insipide super bien coloré et sucré pour habiller la réalité et lui coller un filtre à leur avantage.

      Moi personnellement je les passerai à la sulfateuse, mais ma môman n’aime pas quand je suis violent.

      4
      1. Avatar de Ruiz

        @CloClo Oui cotisations sociales tel est le terme consacré, correspondant à une vision paritaire -et non étatique- de la chose, mais ce n’est pas le terme employé par Macron qui emploie la vision du chef d’entreprise qui les verse au Trésor Public, comme nombre de politiciens qui veulent en brouillant ces frontières bricoler salaire net et coût du travail.
        C’est d’ailleurs principalement à cause de cette confusion et de répartition différente des acteurs que la France apparaît comme ayant un taux de prélèvement obligatoire particulièrement important.

    3. Avatar de Emma
      Emma

      Ça me chiffonne SFI :
      « je pense que les charges sociales sont de loin supérieures à l’IS »
      Les « charges » sociales, cotisations liées aux salaires, encore heureux que McKinsey les payent car elles servent aux prestations santé, vieillesse, chômage, etc. dont les salariés bénéficient.
      Vous le mentionnez bien mais comme si c’était un détail : McKi ne débourse rien pour les infrastructures : routes, aéroports, administrations, police, armée, justice, écoles, universités, hôpitaux, théâtres, musées… (etc) à quoi servent les impôts.
      Sans compter l’expérience et les relations fournies par leur passage dans le Public aux frais de la princesse.
      Normal que ça fasse « réagir le grand public » et non, ce n’est pas légal (CF Canard enchaîné du 30/03 : Bercy aurait dû recevoir une information sur les prix de transfert pratiqués par McKinsey, les montants impliqués peuvent laisser supposer une fraude, le directeur-associé France M. Tadjeddine a fait un faux témoignage devant la commission d’enquête parlementaire… ).
      Eva Joly en son temps : « il suffirait d’interdire les paradis fiscaux ». Idéalement le monde entier serait d’accord, ce n’est pas pour demain.
      Mais du moins que l’Etat fasse le choix de prestataires soit dans la Fonction Publique, soit si celle-ci ne peut y pourvoir, dans des entreprises dument contrôlées, ça serait tout à fait légal.

      1
      1. Avatar de Sous-fausse-identité
        Sous-fausse-identité

        @Emma (et CloClo) Oui, je sais, mais je n’aime pas les commentaires trop longs : charges sociales différent de impôt sur les sociétés. Mais impôts de production (qui se nomment en général « taxes ») servent à peu près à la même chose que l’IS mais à un niveau plus local. Donc même si McKinsey ne paye pas d’IS il paye des impôts et son patron est assez (pour ne pas écrire complètement) con de se faire piéger sur ce point. Après ces fameux impôts de production ont été réduits au fur et à mesure des années Macron, soit disant parceque il faut rattraper le niveau des Allemands. Et si ça se trouve il y a McKinsey derrière cette réduction. Tout ça boucle très bien.

        1. Avatar de CloClo
          CloClo

          P’tain tu répètes encore « charges sociales », comme un bon petit soldat du Medef…

          Je comprends mieux maintenant pourquoi certains reprennent les éléments de langage Poutiniens. C’est une sorte d’habitude. Ou une inclinaison vers les story telling du plus fort.

          6
          1. Avatar de Sous-fausse-identité
            Sous-fausse-identité

            @CloClo
            OK je ne suis pas comptable, je ne savais pas que dans un compte de résultat les « cotisation sociales » ne rentrent pas dans les « charges »… Merci de l’info même si je pense qu’un jour j’irai vérifier…

            … et dire, mon CoCo, que je voulais t’ignorer 😉

            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              Oui on n’est pas des comptables aux ordres de la pensée patronale. Le plan comptable est déjà en soi une aberration linguistique qui oriente la pensée à dessein, des sortes de Ruiz de la comptabilité quoi ! Les enfoirés !

              Oh ouiiii ignore moi grand fou, j’adore ça. Fui moi je suis, sui moi je te fuis comme disait mon ex que j’ai viré d’ailleurs.

              1. Avatar de Sous-fausse-identité
                Sous-fausse-identité

                @CloClo Figures toi que je regarde attentivement la plus grande partie de ce que produit Paul Jorion ici depuis grosso modo 2007, je me souviens par exemple de son post sur les troubles de la bourse de Shangai en février 2007 annonciateurs de la fin du capitalisme, et donc bien avant ton arrivée. Il m’avait bien viré, mais vu la qualité, je suis revenu Sous-fausse-identité, je l’avoue humblement.

                Or il avait déjà décortiqué ces problèmes de langage dans les plans comptable français et autres (US GAAP) : en particulier pourquoi les dividendes ne rentrent-ils pas dans les charges ? Mais figure toi que je viens d’aller voir : les salaires et cotisations sociales sont bien des charges. Désolé. Mais comme ces commentaires nous ont fait un peu trop dériver, cou-couche panier maintenant mon CoCo (oui, j’essaie sans vraiment y arriver de me mettre à ton niveau).

                1. Avatar de CloClo
                  CloClo

                  Avant mon arrivée ?

                  Hmmm qu’en sais-tu ? Petit scarabée, le caméléon se fond dans la blancheur des pages HTML selon la couleur de l’écriture (aucun sens ? ouais mais j’avais envie).

                  Tu ne peux pas te mettre à mon niveau car l’orgueil et le sentiment d’être grand sont symptomatiques chez la plus part de mes congénères, moi je nage dans les bas fonds, sous terre et dans les égouts (ce qui rend chaque bouffée d’air frais et chaque rayon de soleil d’une intensité enivrante).

  9. Avatar de timiota
    timiota

    La schizophrénie de la gouvernance que prouve l’utilisation massive des consultants témoigne aussi, en creux,
    du mépris pour les évolutions internes et les ressources correspondantes.

    Cela maintient les personnels en place dans une sorte de « minorité » (an sens de Kant).

    Et de fil en aiguille, cela paralyse la transmission des savoirs.

    Lesquels vont dans le sens du bien commun seulement s’ils circulent comme de la sève, dans les deux sens « de haut en bas ».

    Le détail des justifications des consultances / ou pas est un épiphénomène.

    La commission Attali fut un « macro-évènement » d’une telle gouvernance schizophrène, « cherchons les solutions dehors, il n’y en a sûrement aucune dedans ».
    L’apparence de la rigidité des administrations est auto-réalisatrice et est un effet de cliquet, donc il n’est pas facile d’inverser la marche, j’en conviens.
    (et pour clore, les revendications des syndicats établis donnent une idée de cette rigidité, hélas assez souvent, par un effet de miroir de ce qu’impose la hiérarchie, si on m’a bien compris).

    3
    1. Avatar de timiota
      timiota

      dans les deux sens « de haut en bas » et de bas en haut, donc !

      1. Avatar de juannessy
        juannessy

        A la sève près , c’est un peu fumeux , gratuit et sans corps .

        1. Avatar de timiota
          timiota

          Oui, juannessy, mais comment donner une métaphore
          de ce que devrai(en)t être la distribution/transmission des savoirs dans des systèmes peu ou prou centralisateurs ?
          « Ce qu’ils devraient être » : pas le détail des contenus, mais qui se les approprie et comment celui-ci/celle-là les métabolise
          pour continuer de les faire circuler entre échelons.

          J’ai la faiblesse de croire qu’au sein d’une chaine d’acteurs qui ont une information juste, il n’y a presque pas besoin
          d’expliquer les buts et missions, ni de leur demander des justifications et contrôles tâtillons etc.

          C’est fumeux parce que je sais bien « qu’information juste » ne se réfère pas à un degré de vérité ou de fausseté,
          mais au degré d’adhésion de l’acteur à la donnée, cette adhésion étant rendue « belle et bonne » par le tissage avec l’immense lot des informations précédentes
          (le côté « milieu associé » de Bernard Stieger).

          Je m’aperçois qu’il existe d’ailleurs une façon simple de définir cet idéal de flux d’info « humainement réticulé » (au sens du réseau, « rete »):

          C’est de le définir comme l’opposé de ce que produisent les « réseaux sociaux » tels qu’ils sont, dans le métabolisme qu’en proposent les GAFAM.

          2
          1. Avatar de Marc PELTIER
            Marc PELTIER

            Compte tenu du bruit qu’un réseau d’informations, quelle que soit son architecture, génère intrinsèquement, à partir de quel nombre de nœuds le réseau coagule, colmate, thrombose, etc… ? A partir de quelle taille le rapport signal/bruit s’effondre en dessous de toute information utilisable ?

            Une réticulation de huit milliards d’humains peut-elle survivre au bruit intrinsèque qu’elle produit ?

            Et quand ça ne va plus, qu’est-ce qui se passe ? Est-ce une mort informationnelle généralisée, ou bien le réseau se fragmente-t-il spontanément en isolats plus petits et informationnellement viables ?

            Que se passe-t-il quand on rajoute au modèle de Stephen Wolfram du bruit dans les relations ? Ou bien dans les relations entre les êtres informationnels qui émergent ? Ou bien seulement après un certain nombre d’émergences ?

            1. Avatar de juannessy
              juannessy

              Je suis un perdu dans tous ces nœuds . Je comprends mieux Jérôme Fourquet , l’auteur de  » l’archipel » ( à partir de 23mn50s et pour une demi -heure ) :

              https://www.franceinter.fr/emissions/le-grand-face-a-face/le-grand-face-a-face-du-samedi-02-avril-2022

    2. Avatar de Khanard
      Khanard

      tiens à propos de la commission Attali notre bosco n’en faisait il pas partie ? il serait intéressant d’avoir son avis .

      1. Avatar de Garorock
        Garorock

        Le voila son avis:
        https://www.attali.com/societe/le-pen/
        Jacques a dit: votez Macron!

        2
    3. Avatar de CloClo
      CloClo

      Salut Timiota,

      Bien envoyé je trouve. Précis, concis, percutant.

      (Tu cherches du boulot chez McKinsey ? :D)

      1. Avatar de timiota
        timiota

        C’était mon 1/4 d’heure de clarté, aussi fréquent qu’une neige en avril.

  10. Avatar de Didier Rombosch
    Didier Rombosch

    https://www.youtube.com/watch?v=f4E8ZxrG3DA

    … Money’s too tight to mention
    … We talk about reaganomics

  11. Avatar de christian brasseur
    christian brasseur

    En « belge »: les conseilleurs ne sont pas les payeurs, et en français?

  12. Avatar de Romain Vitorge
    Romain Vitorge

    lu ailleurs …
    Dernière nouvelle : le Parquet national financier s’est saisi en urgence de l’affaire McKinsey. Chaînes de télévision et journaux tirent à boulets rouges sur un régime qui a gaspillé l’argent public et aliéné la décision politique en faveur d’officines privées. Une perquisition vient d’avoir lieu au domicile d’Emmanuel et Brigitte M.

    liriva’d nossiop . . .

    2
    1. Avatar de Paul Jorion

      Ce genre de pratiques est une innovation de la présidence Macron.

      liriva’d nossiop . . .

      1. Avatar de juannessy
        juannessy

        Décidément , les poissons , depuis le dessin d’hier , en prennent plein les yeux et dans tous les sens .

        1
      2. Avatar de Romain Vitorge
        Romain Vitorge

        Droit au but, merci d’aiguiser mon esprit critique 😇

    2. Avatar de Sous-fausse-identité
      Sous-fausse-identité

      Pas possible : le président est au dessus des lois, depuis Chirac. Mais merci pour le poisson, pour le moment ici je n’en ai pas encore vu d’autre.

      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        🦈🐬🐋🐟🐟🐋🐳🐬🦈🐟🐋🐳🐬🦈😂🤣😂🤣😂🤣🤣sinon vous avez des Khanards🦤🦤🦤🦤🦤🦤🦤🦤🦤🦤🦤🦤

    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      rien à ajouter . décidément il me plait ce Ruffin !

      1. Avatar de arkao

        Et en plus, lui, il pense au micro cravate pour la qualité du son 🙂

    2. Avatar de Christian Brasseur
      Christian Brasseur

      Rétrospectivement, j’ai vécu sous une forme édulcorée mais bien réelle ce même phénomène de « syphonnage », dans une administration fédérale en Belgique, et ce, dès l’ouverture des frontières (en 92).

      Par la magie des assessment, les managers apparaissaient tout à coup dans l’organigramme .

      Un conseiller d’Administration devenait p.ex. auditeur d’Administration, le conseiller un consultant privé.

      Tout un programme …néo-libéral s’entend.

  13. Avatar de Tout me hérisse
    Tout me hérisse

    La question à se poser est de savoir qui est réellement responsable de cette ‘dérive libérale’, est-ce la haute administration elle-même ? Si non, de quel processus est-elle issue ?
    Ne tournons pas autour du pot comme peut le faire E. Macron, simulant la surprise de la découverte de certains aspects de ces affaires, cela afin d’éviter les problèmes durant sa courte campagne visant sa réélection :https://www.rtl.fr/actu/politique/mckinsey-accuse-d-optimisation-fiscale-emmanuel-macron-se-dit-choque-7900137284
    La réalité est bien celle là, il s’agit de l’orientation politique des équipes au pouvoir et de leurs strictes responsabilités quant à l’imposition de ‘feuilles de route’ données à l’Administration afin qu’elle en assure l’application.
    Les milieux politiques sont également soumis à de fortes pressions de lobbies divers et de Think Thank tels que l’IFRAP…
    Tiré d’ailleurs du site IFRAP: Contrairement à ce que pourraient penser certains thuriféraires de la haute administration, il est important que l’exécutif puisse se doter de la capacité à pouvoir penser la réforme administrative et le pilotage des politiques publiques en dehors de l’administration elle-même, bref de disposer d’un regard expert extérieur, différent du « conformisme » pouvoir régner au sein de certains corps de conseil et de contrôle.
    C’est tout particulièrement important lorsque la « résistance » au changement en interne se révèle forte ; qu’une réforme annoncée trop tôt finisse par fuiter et avoir le temps de coaliser contre elle une opposition interne résolue, capable d’en appeler à son tour à l’opinion publique.

    Tout est donc là, il faut prendre de vitesse l’opinion publique de façon à imposer des choses qui passeraient mal si dévoilées trop longtemps à l’avance, mais dans ce cas, il y a une autre méthode utilisée, c’est de faire croire aux citoyens qu’ils sont consultés et participants dans l’élaboration de certains projets, tel a été le cas lors des ateliers participatifs en vue de la réforme des retraites, gérés par J.P. Delevoye.
    https://retraitesolidarite.caissedesdepots.fr/content/r-forme-des-retraites-le-dispositif-de-participation-citoyenne
    La réalité était que l’ossature du projet avait déjà été élaborée par les cabinets de consulting et qu’il suffisait d’obtenir l’assentiment des participants, leur ayant fait croire qu’ils étaient acteurs et avaient la main sur le projet ; fort heureusement tout cela a du être abandonné.
    Il faut donc maintenant, de la part des électeurs, être beaucoup plus critique concernant les dires et promesses des candidats et analyser en profondeur les programmes proposés, avant de prendre une décision quant à son bulletin de vote. 🧐 🧐

    9
    1. Avatar de juannessy
      juannessy

      Et commencer par les lire tous .

      Bon , on a déjà perdu 90 % des électeurs et 100 % des abstentionnistes .

      Car c’est beaucoup plus facile de sous traiter ( là aussi ) sa cervelle au spectacle des foires d’empoigne télévisuels ( à ne pas confondre avec débat au sens de  » debate » des anglais quand ils étaient sérieux ) .

      1
    2. Avatar de Khanard
      Khanard

      @tout me hérisse
      « C’est tout particulièrement important lorsque la « résistance » au changement en interne se révèle forte ; qu’une réforme annoncée trop tôt finisse par fuiter et avoir le temps de coaliser contre elle une opposition interne résolue, capable d’en appeler à son tour à l’opinion publique. »
      C’est bien là un élément qui me conforte dans l’idée que voter ne sert à rien

      1. Avatar de juannessy
        juannessy

        Exposé tel quel ( assez naïvement ) , c’est cependant une technique aussi vieille que le monde , particulièrement travaillée par les stratèges militaires .

        Au cas des tentatives de réforme de l’administration ( avec ou sans conseil externe ) , les syndicats , pour avoir été échaudés assez tôt et à force de confiance mutuelle trahie , ont appris à avoir une sensibilité de sioux sur les signaux faibles des coups fourrés , au point que c’est devenu un sport qui permet aux intervenants externes de s’incruster et augmenter les tarifs ( la résistance est plus coriace que prévu ) .

        A ce petit jeu les victoires et défaites sont alternatives , mais sur la durée ( j’ai indiqué 40 à 50 ans pour notre complète anglo-saxonnisation régalienisante et déifiant l’entreprise ) c’est toujours la volonté politique constante assez longtemps, qui l’emporte , surtout quand « l’opinion publique » n’y comprend rien ou distribue les bons et mauvais points selon des critères épidermiques qui n’ont rien à voir avec les finalités profondes .

        Il vous faudra trouver un autre faux prétexte pour justifier votre abstention .

        1
        1. Avatar de Khanard
          Khanard

          mon abstention est aussi et surtout guidée par le fait qu’aucun candidat ne me fait rêver . J’élimine sans ambiguïté tous les partis
          de droite et j’y inclus LREM.
          Que reste -il ? LFI j’ai un problème avec Mélenchon. Jadot ? trop versatile. opportuniste. Hidalgo ? elle est bien « gentille » (pas forcément gratifiant) mais trop versatile aussi . Roussel ? un peu comme Mélenchon , ça colle pas . Le reste … Poutou me plait bien car je l’ai côtoyé sur les manifs à Blanquefort donc sentiment plus affectif qu’une adhésion . Bien sûr j’ai lu et analysé tous les programmes , rien .

          1. Avatar de juannessy
            juannessy

            Essayez l’Hypnose .

            Mais Stéphanie va sans doute refuser ce contrat .

            1. Avatar de Khanard
              Khanard

              pourquoi l’hypnose ?

              1. Avatar de juannessy
                juannessy

                Pour rêver éveillé .

                1. Avatar de Khanard
                  Khanard

                  en quoi je rêve ? si juger qu’il n’ y a aucun candidat qui me convienne c’est rêver …. mon rêve serait de voter blanc à la condition explicite que le vote blanc soit comptabilisé .

                  1
                  1. Avatar de juannessy
                    juannessy

                    Khanard
                    1 AVRIL 2022 À 15 H 12 MIN
                    mon abstention est aussi et surtout guidée par le fait qu’aucun candidat ne me fait rêver

                    1. Avatar de Khanard
                      Khanard

                      effectivement mauvaise utilisation du verbe . vibrer serait mieux

          2. Avatar de timiota
            timiota

            Il resterait une logique : voter de façon à garder une « biodiversité » des partis politiques.

            (Un des arguments du vote Mélenchon est qu’on aura au moins 2 semaines sans les « 3I » dans le débat (Immigration, Islam, Insécurité)
            et une chance de voire Macron secoué dans le débat « officiel », mais c’est à assez courte portée, même si Caroline de Haas pense que ça marque dans les années qui suivent quand même)

            Les partis qui n’auront pas leur 5% auront du mal à assurer quoi que ce soit aux législatives, sauf un peu l’éléphant-en-ruine PS qui doit avoir un fond de tirelire avant la faillite.
            Faire vivre un parti en le portant au-dessus des 5% s’il est limite d’après les sondages, du moins si on a un minimum d’adhésion à la doxa de ce parti, ça n’est pas trop malsain.

            C’était mon tofu(c) d’essai (pour parodier « ballon d’essai » , en réemployant le terme que Guillaume Meurice(c) réserve à Yannick).

            2
            1. Avatar de Khanard
              Khanard

              si biodiversité il doit y avoir c’est au sein de l’assemblée nationale qu’elle doit se traduire.
              je l’ai écrit dans un commentaire il y a quelques semaines il se pourrait bien que l’on ait une assemblée nationale qui ne soit pas une chambre d’enregistrement du président de la république .
              que se passerait-il s’il n’y avait pas une majorité absolu pour le parti présidentiel .? le cas s’est déjà produit pendant la 4ème république . je crois avec Mac Mahon .
              il y a dans mdp un billet de M. Alexis Dayon qui est excellent . son titre? Le réélire ? as tu déjà oublié ce qu’il nous a fait ?

    3. Avatar de Roberto
      Roberto

      Certains membres de ma familles ont travaillés pour Mc Kinsey dans les années 90/2000.
      J’avais récupéré leur manuel de rédaction, sorte de bible interne.
      Leur méthodologie de rédaction repose essentiellement sur l’argumentation.
      Les phases analyse, identification des solutions et choix de la solution se font en interne.

      la créativité n’es pas leur fort. Leur force est analyse de données, application de la doxa managériale en vigueur (dans notre cas ex INSEAD) – je me souviens.. que cela m’avais quand même bien fait sourire à l’époque. Et pour vous dire les sbires en question ont ensuite crée leur propre activité de conseil en marketing.. ils étaient si « excellent » que c’est par miracle et coup de pouce familial qu’ils ont évité de justesse une faillite avec énorme casserole à tirer derrière. Ils avaient appliqué leur doxa.. démarrage en grande pompe, marketing, bureaux, employés.. le business plan disait que ça marcherait… et zou.. on s’enfonce.. !!

      La document final livré est une argumentation : ils font remonter les principaux arguments et s’attachent à les justifier de manière incisive en quelques solides sous arguments. Toute matière est transformée en argument orienté. Le but est de simplifier : une seule solution. C’est la période des « présentations » powerpoint. La pouvoir… de chaque point avancé, dans une séquence savamment organisée « en entonnoir ».

      A l’image des cabinets de conseils juridique anglo-saxons ce sont surtout des « infuenceurs professionnels » dont la fonction est d’aider à tous les mauvais coups possibles et imaginables.
      Les esprits brillants qu’ils rassemblent excellent beaucoup plus en stratégie subtile du « comment faire pour faire plier » et faire admettre une solution « i win/You Loose » , que pour imaginer une solution nouvelle, créative qui ait tous les avantages d’un deal « win/win ».

      Donc perso, quand j’entends parler d’eux.. aie aie aie.. ca sent mauvais !

      Ensuite, il y a tout l’aspect énorme machine de lobbying super opaque, car non déclarée telle : vu la panoplie de leurs clients… l’argument selon lequel ces cabinets de conseils pourraient offrir un point de vue objectif sur les problèmes d’administration des biens publiques.. me semble etre une énormité de mauvaise foi, comme un immense éléphant gonflable posé sur la capitale!

      Si il s’agissait de faire des économies.. on créait des commissions d’étude citoyennes, avec un panel de professionnels du domaine, notamment à la retraite.. et des étudiants pas encore en fonction etc..
      Bon salaire et moyens pendant une période de temps X et formations au préalable ou en phase de lancement. Et zou… le résultat serait.. probablement pas moins bon et fort probablement plus objectif !

      Ex de structure de rapport Mc Kinsey (periode 90/2000) ca a peut etre changé depuis.

      Quelle stratégie adopter suite à l’invasion de l’Ukraine?
      La guerre en Ukraine est injuste
      >> il faut que l’UE intervienne à tout prix
      Il est possible juridiquement de livrer autant d’armes qu’on veut
      >> il faut livrer 10.000 chars et 30.000 lance missiles
      Cela vous rapportera a chacun (état)
      >> detail des gains
      Le risque est de .. approvisionner. gaz
      >> quantification du reisque
      Mais il y a plus a gagner…
      > detail et solde..
      etc etc..
      La solution est donc de.. (a ce stade, la solution ne devrait pas pouvoir etre remise en question tellement elle est amenée puissamment par cliquets.. )

      4
      1. Avatar de Philippe Soubeyrand

        Bonsoir à tous,

        Ce soir, un total de 289,65 milliards de hryvnias (soit près de 9 milliards d’euros) a d’ores et déjà été consacré par la NBU aux besoins militaires de l’Ukraine, et ceci sans interruption depuis le 1er mars 2022, un chiffre qui est en constante augmentation…

        « On veut des armes, encore des armes, toujours des armes ! »

        Ou comment faire fi ! des traités de non prolifération en tout genre ; d’ailleurs, et pour étayer le propos de Paul Jorion au sujet de la menace thermonucléaire bien réelle, je vous conseille vivement la lecture de cette vidéo de géopolitique de l’ESCE :

        https://www.youtube.com/watch?v=GKLBoWECZRs

        Le pouvoir rend les êtres humains totalement fous à lier…

        Bien à vous,

        Philippe

        3
        1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
          Pierre-Yves Dambrine

          Bah, pour mettre fin au supplice il faut cesser d’acheter du gaz russe.
          Je rappelle que ce gaz russe permet de financer la guerre de Poutine en Ukraine, son gaz lui rapportant 800 millions d’euros par jour.

          Au moins la France pourrait s’en passer, mais pour cela faut consommer moins !
          Pour les Allemands c’est plus compliqué, mais ils peuvent commencer aussi par faire des économies d’énergie. C’est le moment de passer en économie de guerre pour la bonne cause.

          Poutine a perdu son bras de fer, il sera payé en roubles finalement, moyennant une astuce qui lui permet de sauver la face :

          https://www.publicsenat.fr/article/societe/derriere-le-paiement-du-gaz-russe-en-roubles-poutine-tente-de-contourner-les

          https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/04/01/gaz-russe-le-vrai-sujet-est-de-diminuer-generalement-notre-exposition-aux-energies-fossiles-importees_6120147_3244.html

          1
          1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
            Pierre-Yves Dambrine

            NB. Il fallait lire : Poutine sera payé en euros (ou dollars) comme d’hab, qu’il convertira lui-même en roubles ! 😉

            1. Avatar de fnh
              fnh

              Si, comme je l’ai lu, c’est la banque de Gazprom qui effectue la conversion, celle-ci ne pourrait plus être déconnectée de SWIFT, et pourrait servir à la Russie pour d’autres transactions, ou non?

              1
          2. Avatar de Ruiz

            @Pierre-Yves Dambrine En fait ce qui semble important c’est que les flux financiers correspondant au gaz exporté soient toujours convertis en rouble afin de soutenir le change, ce qui était devenu plus difficile à faire compte-tenu des blocages bancaires appliqués dans certains pays USA U.E. il s’agit d’une simple mesure de rétorsion en réponse sur le plan économique.

            1
      2. Avatar de Ruiz

        @Roberto
        « un panel de professionnels du domaine, notamment à la retraite.. et des étudiants pas encore en fonction etc » Parait une excellente approche pour ce qui est de la transformation/réforme des administrations.
        plutôt d’ailleurs :
        professionnels du domaine (mais pas tous), en fin de carrière voire à la retraite, (c’est déjà le cas d’affectation placard de pré-retraite mais sans réel pouvoir) et de jeunes fonctionnaires 1er poste, stagiaires en formation pourrait faire l’objet de micro-thèses.

    4. Avatar de Romain Vitorge
      Romain Vitorge

      @ Tout me hérisse – 1 avril 2022 à 13 h 32 min
      quelques éléments de réponse quand à « qui est réellement responsable de cette ‘dérive libérale » dans la lecture du dernier billet de Frédéric Lordon : https://blog.mondediplo.net/leur-societe-et-la-notre

      1. Avatar de arkao

        Conclusion de l’article:
        Au point où nous en sommes de cette campagne, les choses sont suffisamment décantées. Il reste maintenant : la fasciste, le fascisateur, et un candidat de gauche. Normalement, c’est assez simple.

        Frédéric Lordon

        1. Avatar de Paul Jorion

          Mais qui est le candidat de gauche ?

          Pour moi la réponse est simple apparemment puisque je viens de faire le Quiz sur la présidentielle 2022 : de quel candidat êtes-vous le plus proche ?

          Mon résultat :

          1. Poutou
          2. Jadot
          3. Hidalgo
          4. Roussel
          5. Mélenchon

          1. Avatar de juannessy
            juannessy

            Je ne sais pas juger de la pertinence du test mais , en le faisant d’instinct et de raison, pour moi ça a donné :
            1- Jadot
            2-Hidalgo
            3-Mélenchon ex aequo avec Poutou
            5- …..Lasalle et Roussel ex aequo

            Mais j’en resterai à mes propres méthodes 24 heures avant le choix .

          2. Avatar de Sous-fausse-identité
            Sous-fausse-identité

            Chez moi N°1 Poutou et N°2 Arthaud. Ca fonctionne bien, j’avais prévu Arthaud car au point où elle en est chaque voix compte. Je vais essayer de faire plaisir plutôt que de voter blanc ou m’abstenir.

          3. Avatar de CloClo
            CloClo

            1) Y. JADOT
            2) J-L. MÉLENCHON
            3) P. POUTOU
            4) A. HIDALGO
            5) F. ROUSSEL

            p’tain j’ai filé un point à MLP ! Je ne sais pas où !

            Au premier tour je vais aller poser un petit billet pour Poutou.

            Au fait combien vont voter volontairement « le dégagisme » de Macron quelque soit le candidat en face de lui au second tour ?

            Moi je m’abstiens (de toute façon je ne suis pas là j’ai piscine, et épargnez moi les calculs savants sur si tu n’y vas pas gnagnagna, je suis nul en arithmétique, peste ou choléra peu me chaut)

            1
            1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
              Pierre-Yves Dambrine

              Cloclo

              J’ai fait le test , mais je trouve que ces tests ne valent pas tripette.

              Pourquoi ? Parce qu’on en arrive à obtenir un résultat où cohabitent à un ou deux points près par exemple, Poutou, Hidalgo et Mélenchon.

              C’est absurde car comme je l’ai expliqué, en réalité, il y a pour moi un gouffre qui sépare Jadot de Mélenchon sur la politique étrangère, et considérant que la politique étrangère est un élément essentiel de toute politique et qu’elle éclaire même les partis pris de la politique intérieure

              C’est la même erreur de perspective qu’a pu donner la Primaire populaire, à laquelle j’ai pourtant participé, mais dont je suis revenu en courant !

              Bref ces tests c’est une approche marketing de la politique, la politique réduite à des nombre.
              Le qualitatif est éludé.

              Ce que j’attends des uns et des autres, ce n’est pas les résultats de leur test, mais de savoir concrètement pour qui ils vont voter et pourquoi.

              2
              1. Avatar de Benjamin
                Benjamin

                @ Pierre-Yves Dambrine,

                « J’ai fait le test , mais je trouve que ces tests ne valent pas tripette.

                Pourquoi ? Parce qu’on en arrive à obtenir un résultat où cohabitent à un ou deux points près par exemple, Poutou, Hidalgo et Mélenchon.

                C’est absurde car comme je l’ai expliqué, en réalité, il y a pour moi un gouffre qui sépare Jadot de Mélenchon sur la politique étrangère, »

                Et si vous exprimiez par ce constat le fait que le programme de gauche « idéal » est en fait un puzzle de bouts de programme de l’ensemble des candidats ancrés à gauche (Mélenchon, Arthaud, Poutou, Roussel, Hidalgo, Jadot) ?!

                C’est peut-être là le vrai problème de bons nombre d’életeurs de gauche : il ne se retrouvent pas à 100% (ou ne serait-ce que 90%) dans le programme des uns et des autres… et finissent par voter pour une femme ou un homme plus que pour un programme (et à ce jeu là, ça devient très subjectif).

                1
                1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                  Pierre-Yves Dambrine

                  Benjamin
                  Je me suis mal expliqué sans doute, ce n’est pas ce que je voulais dire.
                  Ce n’est pas une question de mixte introuvable de mesures éparpillées dans les différents programmes.
                  Pour reprendre le cas Mélenchon, son orientation pro-poutinienne est pour moi rédhibitoire, ce qui signifie que je ne pondère pas de la même manière politique générale et politique étrangère. Autrement dit, la politique étrangère mélenchonienne disqualifie à mes yeux le choix du candidat Mélenchon, et l’exclue donc de mes choix. Ce qui équivaut à un zéro pointé. Or le test lui raisonne en compartimentant les différentes mesures, attribuant un même point à chaque réponse au questionnaire, du moins je présume que c’est ainsi qu’il est conçu car sinon je ne me serais pas retrouvé avec Mélenchon dans les trois premiers.

                  Bref, il me semble qu’en réalité les électeurs procèdent par élimination.

          4. Avatar de Arnaud Castex
            Arnaud Castex

            1) Jadot
            2) Melenchon
            3) Hidalgo
            Ouf !
            PS: le questionnaire est désolant

            2
            1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
              Pierre-Yves Dambrine

              Même sentiment.
              Ce genre de test est une défaite de la pensée.
              Car cela évite de penser.

              1
              1. Avatar de baloo
                baloo

                Coucou,

                c’est juste un jeu !

                Je ne suis pas près de voter pour jadot, même si sur le peu que j’ai vu ou lu le bonhomme ne me déplait pas .

                Je suis trés déçu car je vais voter hidalgo et je n’ai que 6 points ! wie schade .

                Bonne journée

                STéphane

                Part du quiz où les candidats sont absents

                Y. Jadot 12 points sur 20 possibles

                J-L. Mélenchon 12 points sur 20 possibles

                P. Poutou 11 points sur 18 possibles

                F. Roussel 9 points sur 18 possibles

                N. Arthaud 8 points sur 15 possibles

                A. Hidalgo 6 points sur 20 possibles

                J. Lassalle 4 points sur 14 possibles

                E. Macron 3 points sur 18 possibles

                N. Dupont-Aignan 2 points sur 20 possibles

                M. Le Pen 1 point sur 18 possibles

                E. Zemmour 1 point sur 19 possibles

                V. Pécresse 0 point sur 20 possibles

                1. Avatar de baloo
                  baloo

                  Coucou,

                  C’est comme le fromage, faut affiner ! Mais la tendance reste la même !

                  Part du quiz où les candidats sont absents

                  Y. Jadot 18 points sur 38 possibles

                  J-L. Mélenchon 17 points sur 40 possibles

                  P. Poutou 15 points sur 36 possibles

                  A. Hidalgo 12 points sur 37 possibles

                  E. Macron 12 points sur 35 possibles

                  N. Arthaud 11 points sur 24 possibles

                  F. Roussel 10 points sur 37 possibles

                  J. Lassalle 9 points sur 26 possibles

                  V. Pécresse 9 points sur 40 possibles

                  N. Dupont-Aignan 7 points sur 40 possibles

                  M. Le Pen 5 points sur 36 possibles

                  E. Zemmour 3 points sur 39 possibles

          5. Avatar de Marc PELTIER
            Marc PELTIER

            Voici mon résultat :
            1 – Victor Hugo
            2 – Jean Jaurès
            3 – Louise Michel
            4 – L’abbé Pierre
            5 – Robespierre

            Cependant, pour ceux qui :
            – ressentent l’imminence des catastrophes de calibre existentiel, et l’urgence politique extrême ;
            – pensent que le moment n’est pas à l’élection du plus proche de ce qu’ils voient dans leur miroir, beau miroir ;
            – se sentent vaguement offensés quand on leur propose de substituer le genre de procédure simplette, qui concerne habituellement le choix des lessives, à leur jugement politique ;
            – ont un certain sentiment de leur responsabilité personnelle devant l’histoire (toujours plus tragique qu’on ne l’avait imaginée) ;
            – …
            … pour tous ceux-là, les choses sont simples. Elles n’ont jamais été aussi simples depuis longtemps :

            – soit on propulse de toutes ses forces Mélenchon au second tour, et quelque chose de moins sinistre pourrait peut-être exister, à condition de continuer à se battre avec l’énergie du désespoir,

            – soit on est assuré que les orientations du pays seront parmi les pires (Macron ou Le Pen), et qu’il ne restera plus, pour répondre à l’urgence vitale quand les multiples instances du soliton commenceront à déferler, que la violence, laquelle ne garantit que le chaos.

            Même Ségolène Royal a compris ça, c’est dire !

            5
            1. Avatar de PIerre-Yves Dambrine
              PIerre-Yves Dambrine

              VIctor Hugo le visionnaire était pour l’Europe, Mélenchon est nationaliste.
              Victor Hugo étaient l’homme des causes, Mélenchon est l’homme d’un parti-mouvement.
              Victoire Hugo était pour la liberté d’expression, Mélenchon voit des complots atlantistes partout.

              N’est pas Victor Hugo qui veut.

              4
              1. Avatar de Marc PELTIER
                Marc PELTIER

                De toute façon, Pierre-Yves, tu n’as pas le loisir de voter Victor Hugo.
                Tu as comme choix : la fasciste, le fascisateur, et l’autre infect, là, mais de gauche, et avec la langue bien pendue pour dire qu’il est de gauche, comment il l’est, et comment il le sera (un programme AEC très sérieux, très de gauche, ou alors je ne sais pas lire).

                Pour suggérer que ça n’est pas la gauche, ou pas vraiment, ou pas comme il faudrait, il faut y aller vraiment fort : il faut d’abord isoler le personnage Mélenchon du programme AEC (longue et difficile dissection en perspective : ça fait quand même 10 ans qu’il bosse dessus !). Ensuite, une fois l’abominable Mélenchon déshabillé de son programme, il faut le séparer de très belles personnes de gauche (Ruffin, Autain, et d’autres de FI), qui font souvent l’unanimité sur ce blog, et qui, bien qu’au contact étroit de l’affreux Mélenchon depuis des années, n’ont pas l’air de le trouver si détestable, eux (sûrement une sorte d’effet Raspoutine…).

                Alors seulement, en imaginant que l’horrible Mélenchon puisse exister sans son programme, en l’occurrence, garanti de gauche, et sans ses soutiens, en l’occurrence, excellents et de gauche, on disposera d’une fiction commode sur laquelle on pourra taper à grands coups de « poutinolâtre » de « rouge-brun », et de sale gueule de Kusmanovic photographié en treillis et en contre-plongée. C’est compliqué, comme démarche. Il ne faudra pas craindre de côtoyer le ridicule. Mais c’est possible, ça s’est vu, ici même…

                Alors, la fasciste, le fascisateur, ou le pourtant-évidemment-de-gauche ?
                L’heure est grave, là, ce n’est pas la figure de style habituelle, c’est à prendre au pied de la lettre : l’heure est grave, la tragédie n’est pas loin. Ce n’est pas le moment de se défiler, c’est ça le choix, vous le savez tous. On peut toujours, bien sûr, se contenter d’un vote de témoignage, et renoncer à influencer quoi que ce soit. Mais difficile, ensuite, de se dire qu’on a tout fait pour s’écarter du pire…

                Vous allez choisir quoi, Paul, Pierre-Yves, et les autres ?

                7
                1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                  Pierre-Yves Dambrine

                  «  …bien qu’au contact étroit de l’affreux Mélenchon depuis des années, n’ont pas l’air de le trouver si détestable. »

                  Eh bien c’est ce qu’on peut leur reprocher justement, de n’avoir pas su se démarquer beaucoup plus qu’ils ne l’ont fait de leur leader quand il était encore temps sur des questions aussi importances que celle de la démocratie, de la guerre et de la paix.

                  Et pourtant Autain avait de réelles divergences avec Mélenchon, mais que in fine elle mettait dans sa poche. Discipline de parti oblige.

                  Autain et l’Ukraine :
                  https://www.liberation.fr/france/2015/03/06/clementine-autain-la-premiere-victime-de-cette-affaire-n-est-pas-poutine-mais-nemtsov_1215450/?redirected=1

                  Autain et les Ouïgours :
                  https://twitter.com/clem_autain/status/1484127941986557956

                  Autain et « l’alliance bolívarienne » :
                  https://www.francetvinfo.fr/politique/melenchon/l-alliance-bolivarienne-point62-du-programme-de-melenchon-inconnu-pour-clementine-autain_2143858.html

                  Ces questions ne sont pas débattues au sein de LFI, alors quand ils ne sont pas d’accord avec Jean-Luc ce sont des communiqués de presse et autre tweets, mais pas plus.
                  Alors forcément LFI se résume à la ligne d’un seul homme, celle de Mélenchon, faute de débat démocratique.

                  Mélenchon ne sera pas élu président de la République, reste donc à orienter LFI dans une meilleure direction, qui ne serait plus Mélenchoniste. Et pour cela il n’y a pas trente-six possibilités. La seule qui s’offre à nous, c’est de ne pas voter pour ce candidat.

                  3
                  1. Avatar de CloClo
                    CloClo

                    « Mélenchon ne sera pas élu président de la République, reste donc à orienter LFI dans une meilleure direction, qui ne serait plus Mélenchoniste. Et pour cela il n’y a pas trente-six possibilités. La seule qui s’offre à nous, c’est de ne pas voter pour ce candidat. »

                    Absolument d’accord avec cela. Le pays est de droite à hauteur de quasi 55 ou 60 % de nos jours, c’est juste plié, donc, autant reconstruire, si jamais cela a encore un sens, à gauche mais sans JLM, en tout cas en tant que candidat d’avenir, c’est un intellectuel passionnant sinon enfin moi j’adore, et puis c’est tout. Pourquoi il n’a pas laissé sa place ? Pose toi juste la question Marc, la réponse ne va pas te plaire.

                    Vous n’allez pas pleurnicher quand même, ni supplier ridiculement jusqu’à 10 avril ? On s’est donc bien compris.

                    2
                  2. Avatar de Marc PELTIER
                    Marc PELTIER

                    Ah, et bien moi, je pense que même si l’électorat semble très majoritairement à droite, un débat de second tour Macron – Le Pen, ou bien un débat de second tour Macron – Mélenchon, ça fait une sacrée différence !

                    Pour la (sur)vie de la gauche dans ce pays et dans d’autres, et surtout pour limiter la liberté de manœuvre de Macron ensuite, si toutefois il gagne : je crois Mélenchon capable de le faire au moins trébucher, car même ses pires critiques conviennent que c’est un tout autre orateur et débatteur que la pitoyable Le Pen.

                    Surtout quand on voit que Macron ne fait pas campagne, et que d’autres candidats lui ont opportunément accroché des casseroles (Mac Kinsey, ainsi que l’argent des commissions Rothschild forcément planqué quelque part…). Un effondrement à la Balladur n’est pas complètement impossible, et je préfèrerais que ce soit Mélenchon qui en bénéficie, plutôt que Le Pen.

                    Mais pour ça, il faut qu’il soit au second tour. S’il ne l’est pas, c’est une nuance ou l’autre de fascisme qui adviendra, et à mon avis, la gauche sera laminée. Il n’y a absolument aucune chance « d’orienter LFI dans une meilleure direction », en votant contre son candidat « pour son bien » : c’est tout-à-fait absurde. Il n’y aura plus de gauche en vue en France, ni dans aucun autre pays du G7, jusqu’à ce qu’il soit bien trop tard pour parer l’effondrement.

                    6
                    1. Avatar de juannessy
                      juannessy

                      Si l’on croit aux sondages et aux votes utiles , en l’état ça donnerait :

                      – Vote utile centre droit et droite républicaine ( Macron + Pécresse ) :27,7+9,4 = 37,1 %
                      – Vote utile extrême droite ( Le Pen +Zemmour +Dupont Aignan) : 20,8+10,4+2,1 = 33,3 %
                      – Vote utile gauche ( Mélenchon + Poutou + Jadot + Hidalgo
                      +Roussel +Arthaud ): 15,5+1 + 5+2,2+3,1+0,5 : 27,3 %

                      – le reste Lasalle : 2, 3 %

                      4
                    2. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      Enfin Marc, tu penses tout cela parce que tu places dans la perspective du votisme… Or, la société contrairement à cette idée répandue ne vit pas dans le votisme quinquennale. Mais bon, si vous voulez y croire, que tout passe par là hein, moi je ne veux pas briser vos rêves de lendemain qui chantent dans les urnes.

                      2
                    3. Avatar de Marc PELTIER
                      Marc PELTIER

                      @juannessy
                      Si l’on s’en tient aux forces brutes en présence, c’est sûr, le trou de souris, il est bien petit.
                      Mais heureusement, ça n’est pas comme ça que ça se compte : dans un premier temps, il faut et il suffit d’être au second tour. C’est comme avoir sauvé sa balle de match : après, le match continue…

                      1
                    4. Avatar de juannessy
                      juannessy

                      @Marc Peltier :

                      Je me contente de préciser à ce jour ce que vous appeler les « forces brutes » et qui est quand même plus traditionnellement le  » corps électoral » exprimé ( l’abstention s’annonce encore une fois importante ) .

                      Ma mise en tableau excell ne montre simplement qu’en fait , si on joue au jeu du vote utile ( et il n’y a pas de raison alors de penser que les 3 composantes s’en priveraient ) , le match reste le même . ça semblerait montrer aussi que sur des critères simplifiés la France serait 1/3 à gauche et 2/3 à droite ( selon moi la France éternelle est plutôt à 52% vs 48% tantôt d’un côté , tantôt de l’autre ) , mais le plus nouveau et dramatique dans le contexte historique en cours , c’est que sans doute pour la première fois de son histoire la France serait pour 1/3 à l’extrême droite .

                      Ceux qui ont pris la responsabilité de jouer une élection présidentielle sur une balle de match , sans rendre d’abord la balle jouable , ont pris des risques bien lourds et étranges .

                    5. Avatar de juannessy
                      juannessy

                      Puisque l’abstention est évoquée plus bas , comme façon de « délégitimer » ( sous entendu Macron ) , je pense de mon côté que , compte tenu de l’inadéquation des propositions portées par les 3  » votes » utiles tels que je les ai agrégés , avec les enjeux du siècle et le jeu collectif très large qu’ils imposent , n’importe lequel des 3 sera « déligitimé « , quelque soit le taux d’abstention .

                      Quel que soit le résultat du 2 ème tour , le premier boulot de qui se soucie du pays , sera d’ajuster son discours et le système politique représentatif ( assemblées , gouvernement , association démocratique des forces sociales et ajustement des moments et process démocratiques courants ) pour que le pays puisse apporter sa juste et partielle contribution , dans l’équité sociale , aux challenges relevés en commun dans un espace plus vaste seul apte à peser sur les forces qui se disputent le monde .

                      2
                    6. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      D’accord Juan que le premier devoir d’un Président aussi mal élu, doit être de gérer les affaires courantes et d’immédiatement mettre en oeuvre une réforme profonde des institutions rapidement (en 1 an) afin de réconcilier le pays avec la démocratie libre et non faussée si j’ose dire et la justice sociale. C’est la condition de la survie du pays en tant que tel.

                      Car à la suite des Présidentielles, aucune idée de savoir ce qui pourrait émerger des législatives qui en 2017 ont vu presque 60 % d’abstention je rappelle pour mémoire !

                      2
                    7. Avatar de juannessy
                      juannessy

                      @Clo Clo :

                      Je n’appelle pas de mon côté à des « changements institutionnels de fond en comble » , dans lesquels le pays épuisera sa passion des polémiques et son énergie , à l’infini , alors que les urgences matérielles et sociales exigeront des souplesses que l’on peut donner assez vte et simplement , sans cérémonial sacramentel , pourvu qu’on se respecte et que l’on priorise  » juste » .

                      Dans ce mouvement , le plus vital pour moi est que l’on soit cohérent sur les buts à long terme , avec les forces démocratiques d’un espace plus vaste et solidaire que le notre .

                      Ni l’un , ni l’autre ne sont gagnés d’avance , mais tenir compte du réel me reste plus pertinent que les a priori idéologiques , même si une idéologie peut donner une couleur plus sympathique à un effort nécessaire , pourvu qu’elle soit cohérente , réaliste et humaniste .

                      1
                    8. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      Oh tu sais ça peut aller assez vite. Mais faudra passer par d’abord immédiatement plus de justice sociale, basé sur l’effort des plus riches en premier lieu. Tout est déjà écrits, suffit de mettre véritablement en application et dans le bon ordre la DUDDH !

                      Et bien réaffirmer certaines valeurs par exemple comme : Le pays, la République n’appartiennent pas à un groupe donné, ni à ceux qui y sont nés ! C’est une construction collective et toujours orienté vers l’extérieur et la collaboration démocratique toujours bienveillante dans le but d’oeuvrer à améliorer les conditions matériels et spirituels de tous les êtres vivants. Y compris faune, et flore.

                      1
                2. Avatar de Garorock
                  Garorock

                  « sûrement une sorte d’effet Raspoutine… »
                  Oui. Et les villages Potemkine…
                  Et un petit air de Poutine:
                  https://www.youtube.com/watch?v=OXhC9042YRg

                  1. Avatar de juannessy
                    juannessy

                    J’imagine que ça va se faire parce qu’on a l’arme thermo nucléaire dans la panoplie de nos arguments .de persuasion …

            2. Avatar de Paul Jorion

              Ah ben là, j’irais voter (en me faisant passer pour Français).

              Mais où sont-ils donc, les Hugo, les Jaurès, les Michel ?

              1
              1. Avatar de CloClo
                CloClo

                Avec moi … sous terre !

                1
        2. Avatar de arkao

          Pour moi, Poutou en tête aussi.
          Reste à savoir si on vote uniquement en fonction de ses convictions ou en prenant en compte aussi la stratégie.

          1. Avatar de juannessy
            juannessy

            @Arkao :

            Stratégie ?

            2
            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              Bah y a des stratèges sur le blog Juan, déjà avec la Guerre en Ukraine ils ont montré l’étendu de leur savoir …

              2
          2. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
            Pierre-Yves Dambrine

            La bonne stratégie c’est de se débarrasser de l’hypothèque géopolitique mortifère que représente la candidature Mélenchon. Tant qu’il y a cette hypothèque il n’est pas possible de refonder la gauche sur de meilleurs bases, à la fois sociales et résolument démocratiques.

            C’est une erreur de disjoindre le projet l’Avenir en commun des options géo-politiques du mouvement-Parti LFI, car tout se tient. Il n’est pas possible de promouvoir l’émancipation à l’intérieur de nos frontières quand d’autres grands pays en sont l’anti-thèse.

            Décemment, rationnellement, je ne peux donc pas mettre un bulletin Mélenchon dans l’urne quand je sais ce qu’il en coûte aujourd’hui aux Ukrainiens de l’aveuglement des pays européens face à Poutine.

            Et a fortiori quand il ne s’agit pas seulement d’aveuglement, mais d’un positionnement carrément pro-Poutine, hier assumé « il faut dédiaboliser Poutine », disait Mélenchon n’en déplaise à ses thuriféraires, il l’a bien dit.

            Jean-Luc Mélenchon a fait vote-face, condamnant la guerre de Poutine en Ukraine, mais sur le fond, son positionnement reste inchangé, puisqu’il refuse de sanctionner le régime de Poutine à la hauteur de la menace qu’il représente pour l’Europe, et le monde, renvoyant objectivement dos à dos l’Occident et les blocs fascistes et/ou totalitaire, russe et chinois. Mélenchon condamne la guerre, mais je ne l’entends guère dénoncer le fascisme qui s’installe en Russie : https://www.lemonde.fr/international/article/2022/04/01/en-russie-l-heure-est-a-la-denonciation-des-opposants-a-l-operation-speciale_6120205_3210.html

            Ce n’est pas cohérent de s’opposer au néo-libéralisme d’un coté et d’accepter de s’allier avec ou de relativiser la menace des régimes cleptocratiques, fascistes et totalitaire.

            Qu’à-t-on à y gagner ? On a tout à y perdre ! Et la liberté, et la justice sociale.

            Écoutons l’écrivain ukrainien, Andreï Kourkov :

            https://www.lexpress.fr/actualite/idees-et-debats/andrei-kourkov-tant-que-poutine-vivra-il-continuera-cette-guerre-contre-l-ukraine_2170889.html

            https://www.lexpress.fr/actualite/idees-et-debats/andrei-kourkov-tout-ce-qui-se-passe-en-ukraine-peut-vous-arriver-tres-vite-en-france_2167337.html

            4
            1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
              Pierre-Yves Dambrine

              PS.
              S’il ne devait y avoir qu’une seule raison de ne pas voter pour Mélenchon, ce serait celle-ci :
              Mélenchon à voté au Parlement européen contre une résolution condamnant l’assassinat en 2015 devant le Kremlin de l’opposant Boris Nemtsov , lequel s’apprêtait à publier un rapport concernant la guerre en Ukraine, et à manifester également contre cette même guerre.

              https://blogs.mediapart.fr/nicolas-cadiour/blog/270222/melenchon-vote-contre-la-condamnation-de-lassassinat-de-nemtsov

              https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/2022-02-28/qui-etait-boris-nemtsov-l-opposant-russe-assassine-en-2015-qui-denoncait-deja-la-guerre-en-ukraine-cd7806ec-a56c-4940-bfb4-308d7428c3b2

              https://www.politis.fr/blogs/2015/03/jean-luc-melenchon-crache-sur-la-tombe-de-boris-nemtsov-et-sur-la-presse-ne-pensant-pas-comme-lui-30338/

              3
              1. Avatar de arkao

                2015 ?
                Il vous en faut du temps pour ouvrir les yeux !
                Vous ne saviez pas encore lire en 2017 ?

                1
                1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                  Pierre-Yves Dambrine

                  Arkao,
                  Vous savez bien que je ne découvre pas Mélenchon aujourd’hui, j’ai toujours exprimé de grandes réserves en ce qui concerne ses orientations en politique étrangère, ainsi que concernant le caractère peu démocratique de son parti-mouvement. Lorsque j’ai voté pour lui c’était pour « voter utile »
                  Désormais, à mes yeux, ce vote utile n’existe plus. Il est même devenu nuisible pour la gauche.
                  Avec la guerre en Ukraine la donne géo-politique a changée, la Russie devient un pays fasciste, le courant idéologique que représente Mélenchon est donc désormais un réel danger.

                  1
                  1. Avatar de arkao

                    @PYD
                    Moi aussi j’ai des réserves le concernant (je ne suis ni sourd, ni aveugle, ni sectaire), c’est pour cela que j’ai posé la question de la stratégie à laquelle Marc Peltier et l’Arsène ont apporté des éléments de réponse.
                    Comme dirait CloClo la realpolitik ça fait mal au cul, mais quels sont les choix sérieux qui s’offrent à nous (sérieux = qui pour le second tour entre Macron, le Pen et Mélenchon) ?

                    4
                    1. Avatar de écodouble
                      écodouble

                      Arkao.
                      Il y a réal politique et réal politique.
                      La première consiste, pour les banquiers, à faire en sorte que le fric est prioritaire, même s’il mène à l’effondrement, et il y a l’autre, celle qu’il faudrait mener, par constat de la crise solitronique actuelle, pour nous sauver, nous et la biodiversité dont on dépend.

                      1
              2. Avatar de CloClo
                CloClo

                Il fait cela parce qu’il se croit grand et qu’être grand à ses yeux c’est traiter les pays pour ce qu’ils sont et s’accommoder avec leurs dirigeants quelqu’ils soient, tant que cela préserve les intérêts de la … fRance de son point de vue qu’il veut pragmatique et réaliste ! Alors qu’il joue du violoncelle des idéaux à longueur de temps et du cynisme d’un autre côté comme de la carotte et du bâton. Ce gars est dangereux.

                En fait De Gaulle faisait cela aussi, et De Gaulle était par maintes aspect un connard fini, imbus de lui même, méprisant envers les faibles et les guenilles, les traînes savates et les gens gentils et simples et plutôt calculateur au service de Sa Personne. Mélenchon est strictement pareil. Triste vérité. Etre de gauche est voté pour lui c’est être complètement con et aveugle.

                De Gaulle qui lorsqu’il a venu la tenue des partisans Républicain espagnol qui contribué a libéré la France a simplement fermement refusé de les faire défilés avec les honneurs car ils étaient mal fagotés et pouilleux, et accessoirement principalement pas français, ça cassé le mythe de la fRance libéré par les fRançais, puis il les a lâchement abandonné face à Franco. Ca porte un nom : un sale connard ! Mais y aura toujours des stratèges bien intentionnés pour justifier de la real politik comme aujourd’hui avec l’Ukraine.

                1
                1. Avatar de CloClo
                  CloClo

                  Bon j’écris trop vite, y manque des mots, y a des fautes, c’est dégueulasse, et j’y vois de moins en moins en fait. Pour les réclamations ou les demandes d’aide à la lecture faite le sur le 3615 Ulla.

                  1
                2. Avatar de arkao

                  @CloClo
                  De Gaulle et Churchill n’ont pas les mains propres, pourtant ils ont contribué à faire l’Histoire dans le bon sens.
                  Dur-dur la réalité, CloClo.

                  1
                  1. Avatar de CloClo
                    CloClo

                    Quel bon sens ? Faudrait savoir.

              3. Avatar de l'arsène
                l’arsène

                @PYD
                Ne pas voter Mélenchon au premier tour c’est accepter de facto un second tour Macron-Le Pen, la droite face à l’extrême droite, ne pas voter Mélenchon c’est aussi envisager Le Pen comme présidente.
                C’est votre choix, il est bien sûr respectable , mais le risque est quand même énorme, non ?

                7
                1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                  Pierre-Yves Dambrine

                  Le risque il est déjà là aux portes de l’Europe.

                  Je suis internationaliste.
                  Le danger aujourd’hui en Ukraine chacun sait d’où il vient.
                  Mélenchon s’en fiche de l’Ukraine, alors moi je n’en ai plus rien à faire de Mélenchon, c’est la moindre des choses par solidarité avec le peuple ukrainien.

                  La solidarité c’est pas du Franco-Français.

                  1
                  1. Avatar de arkao

                    Il est solidaire avec les Palestiniens, ce qui lui a valu l’étiquette « d’antisémite » . Fallait oser 😉

                    4
                    1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                      Pierre-Yves Dambrine

                      Mélenchon solidaire avec les Palestiniens mais pas avec les Ouïgours et les Ukrainiens, va savoir pourquoi ! Mélenchon c’est la solidarité à géométrie variable.

                      Quant à moi je n’ai jamais traité Mélenchon d’anti-sémite, vous êtes donc hors sujet.

                      1
                  2. Avatar de CloClo
                    CloClo

                    Rhaaaa la vache l’argument du non vote qui vote pour l’autre j’adore. Tout le monde le sort à toutes les sauces maintenant, le nec plus ultra de la mandale dans l’argumentation de haute volée, mais ça c’est un peu la faute du Blog en 2017 😀

                  3. Avatar de l'arsène
                    l’arsène

                    J’ai bien compris que vous accepter l’hypothèse Le Pen présidente.
                    C’est votre choix, il est bien sûr respectable.
                    Il ne faudra par contre pas venir pleurer ensuite et se lamenter des conséquences ?

                    2
                    1. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      Otremeros est un puriste, et comme les gens de bon goût à l’esthétisme délicat, il aimerait voir un débat de haute tenue. Mais ensuite, on éteint le poste TV et on va dormir 5 ans de toute manière.

                      Non la réalité c’est que si par aventure sordide la folle dingue arrivait en tête à un cheveu le soir du second tour, ça ne pourrait qu’être avec les voix d’une partie de ceux qui se disent … de gauche. Les rouges-bruns du dégagisme. On sait à peu près quels sont leurs horizons de pensées rien qu’avec le conflit en Ukraine par exemple.

                      3
                    2. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      Mince t’es en dessous de ma réponse Otremeros. j’a loupé le bon « Répondre » m’sieur.

                  4. Avatar de Otromeros
                    Otromeros

                    Incroyable… Ça devient même lassant ..! Foutez-lui la paix à Mélenchon…Vous allez me faire croire que vous avez « vraiment »peur de le voir arriver in extremis au second tour.. !

                    Eh bien.. : Moi ça me plairait bien un « vrai » débat d’entre deux tours Macron-Mélenchon.
                    Rien que pour vivre ça « on » peut aller voter JLM..

                    En toute logique électorale , personne ne peut empêcher Macron de redevenir Président , surtout dans les circonstances internationales actuelles (et future à court et moyen terme.
                    Mon problème (et le vôtre..!) c’est le nombre (probablement très) élevés de gens dits « de ou proche de gauche » qui pourraient décider de ne pas se déplacer en cas de second tour Lepen-Macron…………….ce qui pourrait donner 51/49 ou 49/51..!!!.. avec 30-35% de taux de participation…!
                    Tandis que le second tour (que vous rejetez pas très intelligemment) Macron-Mélenchon donnerait du 65/35 avec 50 ou 60% de participation (because la pétoche de JLM…) …Non?????????

                    Bref , on en a tellement écrit « contre » Mélenchon sur ce blog depuis des années et de manière constante pour que vous n’en rajoutiez plus.
                    « On vous a compris..! »

                    5
                    1. Avatar de Garorock
                      Garorock

                      @ otroméros
                      Donc vous nous dites de voter Mélenchon au premier tour pour que Macron puisse l’emporter au deuxième, si je vous suis?
                      Juste pour avoir un débat Macron-Mélenchon?
                      Pour tenter de fédérer la gauche entre les deux tours?

                    2. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                      Pierre-Yves Dambrine

                      Otromeros,
                      C’est pas en écrivant en caractères gras que vous serez plus convaincant 😉
                      Non, le message n’a pas été compris, donc je ne lâche pas l’affaire.
                      Pour des raisons éthiques, morales, politiques, je ne peux pas voter pour Mélenchon.

                    3. Avatar de Garorock
                      Garorock

                      @cloclo
                      Le problème c’est que si elle passe même d’un cheveu, la blonde débiabolisée, avec des voies de « gauche », Juan va te rétorquer qu’avec d’autres voies de gôche qui auraient voté contre, elle ne serait peut être pas passée…
                      Et là celles et ceux qui ce jour là, s’il arrive, seront allés aux champignons (dont je suis) vont avoir quelques sueurs froides…
                      Tu connais la chanson:
                      Gare aux morilles!

                    4. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      Ah oui mais non. Je ne suis pas allé voter au second tour en 2017. Cette fois je n’y vais pas non plus, et certainement dès le premier tour je vais m’abstenir, le même spectacle tous les 5 ans je me suis lassé, désolé. La montée irrésistible de la blonde et le discours alarmiste de Macron c’est dorénavant plus du tout mon problème, hein, ça fait presque 10 ans qu’on le dit et rien, je dis bien rien, ne change, voir ça empire. Qu’ils se démerdent, démerdez vous !

                      Après si ça rassure les perdants de me, les abstentionnistes, nous faire porter le chapeau du fiasco annoncé, j’ai les épaules très large sur ce genre de chose. Je sais où je veux aller et dans quel état je veux faire ce chemin. Vous nous prenez pour des pompiers ? Faudrait regarder les abrutis au pouvoir se comporter comme des incendiaires et venir chaque fois tout les 5 ans éteindre le feu ? Sérieux ? Vous êtes adeptes de la torture mentale quinquennale ?

                      Si elle passe Garorock, ce ne sera pas à cause des cueilleurs de champignons, mais de la haine qui se répand dans le pays, la haine, qui fait que des gens pourtant éveillés à gauche vont se suicider et se parjurer en votant pour elle. Juste ça. Et depuis presque 10 ans, ces gens, on leur crache dessus et on leur tord le bras. Et ce n’est pas en leur en remettant pour 5 ans que ça va changer les choses, bien au contraire. Les dirigeants n’écoutent rien, n’entendent rien (pas qu’en France). De partout la pression monte, faut arrêter de mettre le feu c’est tout.

                      Je crois que même si le coup de semonce leur passe juste à côté de l’oreille encore cette fous, ils n’entendront pas, la preuve les discours de Macron actuels sont de mon point de vue complètement à côté de la plaque et pyromanes.

                      Alors je tiens une tout autre analyse que le sempiternel vote barrage qui ne mène nulle part mais qui fait juste … monter encore plus haut la vague inexorable de l’extrême droite. Vous avez quand même remarqué que cette fois nous avons en PLUS un candidat qui dépasse en abjecte tous ce que l’on a jamais entendu dans une campagne électorale depuis des décennies. Et vous savez quoi, elle fait quand même ses 21% d’intention de vote au premier tour comme en 2017 ! Avec maintenant en plus de la réserve, sur son extrême DROITE ! Inimaginable. Votre stratégie est perdante.

                      Il faut s’abstenir massivement, c’est la seule option encore pour sauver l’Honneur. Il faut arrêter cette comédie sordide en boycottant ces élections qui sont devenus une mascarade immonde.

                    5. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      Je rajoute, en allant voter, vous participer à ce système qui par construction amène le fascisme au pouvoir quand les choses empires. Et vous tous ici que les choses vont empirer. Alors il n’y a qu’une seule alternative, rendre illégitime l’élection en dépassant les 50% d’abstention au premier tour. Au moins ils sauront tous maintenant que la fête est définitivement terminée pour leur combine et leur petit pouvoir à TOUS.

                      Mais vous faites bien comme vous voulez, moi je vous donne l’astuce pour casser le jeu démocratique pervers qui nous enferme encore plus à chaque élection sans possibilité d’en réchapper, question juste de temps avant qu’ILS arrivent par ce truchement et avec les apparats de la volonté populaire et des institutions pour arme dévastatrice qui se retournera contre nous afin de fermer la parenthèse des Lumières. Je pourrai me regarder dans la glace dans 20 ans si je suis encore là, quant à vous, vous ferez avec vos consciences. Celle d’avoir validé ce jeu de dupes.

                      1
                    6. Avatar de ambst
                      ambst

                      Cloclo, je suis d’accord avec l’illégitimité de l’élection, mais je n’en tire pas la même conclusion que vous, car on peut faire dire ce qu’on veut à l’abstention: « vous comprenez, les gens avaient piscine, poney, peur du Covid », s’il faisait beau on vous expliquera qu’ils ont préféré aller se promener, s’il fait moche on vous dira qu’ils ont la flemme de sortir, et j’en passe. Alors allez voter, même si vous avez poney, mais votez blanc. Pas nul, avec un faux bulletin Paul Jorion, mais blanc, un beau blanc bien propre avec une enveloppe vide. Avec l’espoir que l’avènement d’un président élu avec une majorité d’électeurs qui se sont exprimés au second tour explicitement CONTRE sa candidature, déclenche au moins une crise politique majeure.
                      Pour rappel, aux législatives de 2017, le taux d’abstention a été supérieur à 50%, avec le résultat que l’on sait: tout le monde l’a oublié.

                    7. Avatar de Arnaud Castex
                      Arnaud Castex

                      J’ai écouté Poutou sur France Inter ce matin. Rien à redire.
                      Si on avait la même puissance médiatique pour lui plutôt que pour le Z. Après Ce qui manque c’est encore et toujours « comment on fait » par rapports à des principes excellents.
                      Et c’est plus dur pour lui car il est révolutionnaire.
                      Sinon Cloclo a bien raison, mais quand même je préfère quand même « permettre du possible » plutôt que de sauter dans le feu.
                      Donc ce sera Jadot au premier tour.

                    8. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      Ambst,

                      l’élection est légale et légitime, c’est refuser massivement de s’y rendre, la boycotter qui la rend nulle et non avenue légitimement. Le pouvoir fera bien ensuite comme il veut. Dans les dictatures et les autocraties ils ne s’ennuie pas avec tout ça, il proclame les résultats qui les arrange. J’ose penser que ç ne sera pas le cas des partis dans nos démocraties si l’abstention est massive. C’est à dire le refus de participer. Je ne veux pas vous apprendre la leçon, mais ça existe le boycotte électorale et c’est le seul moyen de rendre caduque une légitimité, y compris à l’extérieur des frontières (sauf avec des gars comme JLM qui font avec les gens en place au mépris de leurs idéaux).

                      Sérieux il aura l’air malin Macron ou qui se soit avec un taux de participation de 25 ou 30 % à une élection directe comme en France à ce niveau, devant ces homologues européens. Y aura comme un gros malaise. Quand tu es démocrate dans l’âme tu ne peux pas te sentir élu légitimement ainsi, c’est impossible.

                    9. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      Accessoirement Ambst, il est plus facile de faire monter le taux d’abstention qui a déjà un taux d’étiage plus élevé que celui des votes blancs naturellement et historiquement, et surtout, je ne suis pas d’accord, le boycotte massif est bien plus percutant, ça serait une gifle monumentale dans un pays comme la France à une présidentielle.

                      Plus de 50% des gens qui auraient piscine ou poney le dimanche ça ne peut qu’interroger sur la tenu d’un scrutin …. un dimanche !

                      https://www.mediapart.fr/journal/france/170122/le-boycott-ou-l-abstention-par-le-versant-politique

                      Dans le Monde par exemple :

                      https://fr.euronews.com/2019/12/10/algerie-toujours-les-appels-au-boycott-de-l-ellection

                      https://www.france24.com/fr/asie-pacifique/20211217-l%C3%A9gislatives-%C3%A0-hong-kong-appels-au-boycott-avant-un-scrutin-dont-les-jeux-sont-d%C3%A9j%C3%A0-faits

                    10. Avatar de ambst
                      ambst

                      Cloclo, certes j’entends bien… et je n’étais pas loin de partager ce point de vue en 2017, qui fut, sauf erreur de ma part, la première élection à laquelle je me suis abstenu depuis mes 18 ans, il y a plus d’un quart de siècle. Mais quel fut le résultat dans le cas des exemples que vous citez? Et quel fut le résultat des législatives de 2017, avec 57% d’abstention au second tour? Quelques beaux discours non suivis d’effet, quelques mines faussement mortifiées, mais surtout, le vote d’opposition s’étant peu exprimé, le mien y compris, LREM a occupé massivement l’Assemblée et cela a été open bar pour Macron pendant 5 ans.

                      Je n’ai aucune assurance qu’un vote blanc massif aura des répercussions. En revanche, je suis certain, car nous en avons déjà fait l’expérience, qu’un taux d’abstention élevé n’en aura aucune, si ce n’est de conforter Emmanuel Macron.

                      Je me permets d’ajouter, en complément à votre phrase « Quand tu es démocrate dans l’âme tu ne peux pas te sentir élu légitimement ainsi, c’est impossible »: je suis d’accord avec cette assertion, mais qu’est-ce qui vous fait penser qu’Emmanuel Macron est démocrate dans l’âme? Et même si par extraordinaire il ne se sent pas légitime, il passera outre car il a une mission d’ordre supérieur à accomplir: pousser le plus loin possible la livraison de ce qu’il y a encore de public dans ce pays aux lois du marché.

                      2
                  5. Avatar de Lottin
                    Lottin

                    Manière grossière d’affirmer votre soutien à Macron
                    Inutile de multiplier les justifications hypocrites
                    Macron séduit les classes sociales qui se prennent pour l’elite
                    Peut être qu’il est difficile de se détacher de l’image du chef suprême tout puissant et pourtant la 6e république à pour projet de sortir de la presidentialsation à outrance justement
                    Alors si l’entourage de Mélenchon vous paraît acceptable pourquoi se focaliser sur la figure du chef ,par ailleurs plutôt en fin de carrière
                    Si on met en balance les dégâts considérables prévisibles avec 5 ans de plus du macronisme ,vos états d’âme paraissent bien dérisoires sauf à penser que pour vous être de gauche n’est qu’une posture

                    1. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      A qui tu causes Lottin ? A PYD ? A moi ?

                      Si on n’est pas pour JLM on est donc pour Macron. C’est ça ton analyse ? Purée d’analyse de groupie mec.

                      Pitié les gars, la gauche est cliniquement morte avec pareil zombi comme soutien.

                      2
                2. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                  Pierre-Yves Dambrine

                  L’Arsène,
                  J’aviserai au second tour. (Vote ou abstention en excluant de voter pour Lepen)
                  Mélenchon n’a aucune chance d’accéder au premier tour.

                  Admettons tout de même par pure hypothèse qu’il y accède.
                  Je ne sais plus qui m’avait avancé comme argument qu’un débat Macron Mélenchon cela aurait de la gueule.
                  Eh bien non justement, je ne veux pas de ce débat où Macron aurait à expliquer à Mélenchon que les Ukrainiens ont le droit de se défendre, Mélenchon n’ayant alors rien d’autre à proposer que sa non-aide aux Ukrainiens et son alignement sur le blog Russie-Chine.
                  Bref, sur la politique étrangère, Macron ne ferait de Mélenchon qu’une bouchée, car Mélenchon n’a que son passif pro-Poutine à offrir aux électeurs autant dire que ce serait pour moi une humiliation de voir la gauche représentée par ce candidat.

                  1
                  1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                    Pierre-Yves Dambrine

                    Aucune chance d’accéder au second tour.

                    1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                      Pierre-Yves Dambrine

                      Aïe j’ai dérapé sur mon clavier ; il fallait lire bloc Russie-Chine.

                  2. Avatar de l'arsène
                    l’arsène

                    @ PYD
                    « Mélenchon n’a que son passif pro-Poutine à offrir aux électeurs  »
                    Non, pas d’accord, il offre aussi de passer à une VIème République non monarchique comme cette Vème et ça n’a pas de prix, sans parler de son programme vraiment de gauche et je ne pige pas pourquoi on dit que Mélenchon est pro-Poutine alors qu’il répète depuis des années que s’il était russe il ne voterait pas pour lui mais pour l’opposition de gauche communiste.
                    Par contre, et sans doute en raison de son anti-américanisme, il est vrai qu’il a accordé par le passé des circonstances atténuantes aux dérives autoritaires de Poutine, mais comme l’a démontré E. Todd dans l’étude des structures familiales, la différence entre la France et la Russie se situe dans l’acceptation d’un pouvoir autoritaire par les russes tout en étant comme les français soucieux de l’égalité.

                    1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                      Pierre-Yves Dambrine

                      L’Arsène
                      Je connais le programme de Mélenchon, j’évoquai seulement sa vision de la politique étrangère quand je disais qu’il n’a rien d’’autre à offrir que son passif pro-Poutine.
                      Je le réaffirme ici, ce qui me détourne de Mélenchon c’est bien se politique étrangère. Pour la plupart des partisans de Mélenchon c’est quelque chose de secondaire, et donc ils peuvent voter tranquillement pour ce candidat.
                      Je m’inscris en faux contre cette vision des choses, qui compartimente programme politique économique et social et politique étrangère pour toutes les raisons que j’ai déjà dites, à maintes reprises. C’est primordial pour comprendre ma position.
                      Vous n’admettez pas qu’il existe un Mélenchon objectivement pro-Poutine en dépit de toutes les citations que j’ai produites à ce sujet sur le blog, et encore récemment. Je vous rappelle qu’il y eut non seulement des propos mais aussi des votes de Jean-Luc Mélenchon favorables à Poutine à au Parlement européen, et même dans certain cas défavorable à l’Ukraine, ce qui est tout de même un comble.

                      1
                    2. Avatar de PIerre-Yves Dambrine
                      PIerre-Yves Dambrine

                      L’Arsène
                      Ce qui est profondément inacceptable et déplaisant chez Mélenchon c’est qu’il se présente comme un éminent représentant de l’humanisme et de l’émancipation des peuples mais qu’à l’occasion il prend le parti des plus forts face aux plus faibles. Il choisissait la Russie mais pas l’Ukraine ; la Chine-PCC mais pas les Ouïgours et ainsi de suite.
                      Pour moi c’est de l’humanisme à deux balles ! Ça vaut zéro. Cela décrédibilise totalement la parole mélenchonienne, faute de cohérence.

                      3
                    3. Avatar de un lecteur
                      un lecteur

                      @PYD, la raison ne fait pas le poids face à la croyance. Le programme écrit du LFI (une sorte de livre rouge à sa manière) à plus de valeur que les paroles JLM.

                    4. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                      Pierre-Yves Dambrine

                      Un lecteur
                      On élit un candidat qui porte un programme, pas l’inverse.
                      Donc Mélenchon fera qu’il veut du programme s’il est élu.
                      J’ajoute que la politique étrangère est le domaine réservé du président.

                    5. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      Ma main à brûler que JLM ferait comme Mitterand une fois élu. Hop tout le programme par dessus bord, à cause de la real politik, et vous ne pourrez même pas être surpris, il s’en vante de ne faire QUE de la real politik.

                      La VIè République passerait par dessus bord en premier, trop compliqué de changer de régime en ces temps incertain n’est-ce pas, et qui vont l’être de plus en plus ! Pourquoi lâcher le manche quand vous êtes le seul pilote à bord ? N’est ce pas Ruiz qui ici écrivait que la démocratie n’est pas adapté à la situation par exemple ? 😀

                      Bref. Croyance que les choses serait différentes parce que le programme le dit, c’est oublier que les idées sans les Hommes n’existent pas dans le réel. Et JLM n’est pas le mieux à même à réaliser le programme, d’ailleurs il dit qu’il partira aussitôt la VIè en place, mais comment dire, ce genre de propos n’engage que ceux qui y croient. Pourquoi ne pas avoir passé la main ? Le programme n’était donc pas suffisant ? Vous y croyez vous à ces balivernes pour ado prépubère ?

                      2
        3. Avatar de CloClo
          CloClo

          Ben dis donc Lordon si prolixe habituellement à faire des phrases de 2 kilomètres là où on peut y aller en 2 secondes, pas une seule paroles sur ce qui se passe en Europe ! Rien. Moi ça ne cesse de me trouer le derche. Le gars c’est quand même l’intellectuel à la pointe sur les sujets de sociétés et l’organisation de la société, et là muet comme une carpe. L’est peut être franco-franco centré à cheval sur mon dada du souverainisme pur et dur !

          Si vous avez trouvé un truc sur le sujet du Phare de la Pensée à Gauche me mettre en copie siouplaît.

          4
          1. Avatar de 2Casa
            2Casa

            Sont partis faire du deltaplane avec Tiennou et l’Olive…

          2. Avatar de Garorock
            Garorock

            @ cloclo
            Ouais… Mais, en même temps, si celles et ceux qui vont voter, par choix, Macron au premier tour et y retournent au deuxième et que tous les autres s’abstiennent: Macron est élu et il fait quoi?
            Il appelle Mac kinsey?
            Change la constitution?
            Se convertit à l’éco-socialisme?
            Gouverne avec à peu près le même pourcentage du corps électoral qui l’a élu en 2017?

      2. Avatar de Arnaud Castex
        Arnaud Castex

        Ah ben je suis vraiment vraiment impatient de savoir ce qu’il a nous dire le Lordon, 37 jours après, et surtout de nous apporter du neuf sur « les responsables de la dérive libérale ». Pour un peu je renoncerait à la patinoire avec ma fille et ses copines..

        1
  14. Avatar de Khanard
    Khanard

    https://macron.watch/ site qui est pas mal fait . Pour vous faire votre opinion en votre âme et conscience ! 🤣😂😉🤔

  15. Avatar de Emmanuel
    Emmanuel

    Bonjour, Moi-même j’expérimente depuis quelques années ce que c’est qu’aujourd’hui la (haute) fonction publique, travaillant moi-même dans une (grosse) collectivité territoriale….Alors… ? Il serait urgent que la gauche s’empare du sujet de la bureaucratisation et de l’affaissement du niveau – volontaire ou/et systémique – qui s’y passe. Un petit détour par l’ouvrage de Graeber sur le sujet de la bureaucratie, histoire de se décoincer les neurones, pourrait aider. Car, de ce que je crois constater et de quel bord que ce soit, la situation est très problématique….
    Pour @juannessy, je pense que la trajectoire qu’il a vu s’amorcer à partir des années 80 s’est tout simplement prolongée… la nouvelle génération qui occupe de plus en plus les postes de « responsabilités » a été discrètement biberonnée aux dogmes à la mode (néolibérale), sans recul critique (pour ceux qui se diraient de gauche) ; le sens de l’intérêt général qui devrait être au cœur, est la plus part du temps remplacé par une mécanique bureaucratique, avec comme motivation principale, celle de servir des carrières personnelles, avec des niveaux de compétences malheureusement à la baisse (c’est ce que je constate dans mon environnement de travail, et j’espère que ce n’est pas le cas général (!?)).. Evidement à ce jeu là, les bureaux de consultants trouvent leur intérêt. C’est un cercle vicieux. Donc pour moi, la gauche devrait se saisir en urgence du problème de la bureaucratie – ce serait un des piliers à traiter….

    2
    1. Avatar de juannessy
      juannessy

      J’ai bien indiqué que là où vous parlez de trajectoire , il y avait en fait un authentique « projet » à inscrire dans la durée ( près de 50 ans ) au gré des résistances , des financements , des dégraissages lents jusqu’à l’os , de la volonté de concentrer l’état sur ses strictes fonctions régaliennes ( à mon avis la Santé ne vient de sauver sa peau que grâce au Covid 19 ).

      Je me demande , compte tenu des vents de l’actualité sanitaire et du regain d’intérêt pour l’état providence , par quelle contorsion féline Amélie de Montchalin va poursuivre l’œuvre entamée dès la deuxième moitié des années 70 .

      Ceci étant , tout n’est pas rose par nature et construction dans  » l’Administration » , et c’est bien un véritable enjeu que l’on retrouve dans toute  » corporation » : quels modes de dynamisation , de contrôle , de mesure de pertinence de l’action , de « rendre compte » , de mutation dans les outils , les méthodes , les reconversions , les remises en cause nécessaires et suffisantes …pour éviter la sclérose et que l’outil ne se pose pas en s’opposant à  » son maître » ?

      De ce point de vue , j’ai appris de mes chefs et aussi des méthodes du  » privé » . Mais il reste que la mission publique , même si elle peut parfois se définir par les mêmes mots , ne s’inscrit pas dans la même finalité et temporalité que la même mission portée par le privé .

      C’est la clarté , la légitimité , l’honnêteté , la constance dans la durée , le réalisme de la mission confiée par le décideur qui fait la qualité d’une administration telle qu’elle sera finalement perçue par le citoyen « utilisateur » ( j’aime pas trop le mot ) si celui ci est lui même cohérent entre l’expression de ses souhaits , le choix de celles et ceux qui ont charge de les réaliser ,ses critères de jugement de l’action , et le coût qu’il est prêt à payer pour « que les choses se fassent  » .

  16. Avatar de Khanard
    Khanard

    la « gauche » surfe sur les idées qui sont porteuses : sécurité, immigration, avant de s’attaquer à la bureaucratie faudrait qu’elle accède au pouvoir !

  17. Avatar de Philippe Soubeyrand
    Philippe Soubeyrand

    Et ça, ce n’est pas un poisson d’avril…

    https://www.youtube.com/watch?v=cxMe2iwDfvY

  18. Avatar de XTIAN
    XTIAN

    @JBA
    Ha bon
    Et combien de fonctionnaires à 4000 euros par mois ont été remplacés par des consultants à 40 000 euros par mois
    Toujours aussi simplistes, les billets de JBA
    Un peu comme celui sur les rentiers privant la France de leurs talents et de leur force productive
    On est proche du populisme avec de tels billets

  19. Avatar de Ghost
    Ghost

    Je ne serais pas étonné si il existerait un réseau d’intérêt ( juteux) composé d’énarques haut placés, de haut fonctionnaires et du cabinet américain dont il est question ici, c’est à dire qu’il s’agirait d’une incroyable mécanique lucrative. Ce cabinet travaille aussi pour d’autres gouvernements; en Allemagne par exemple il avait installé ses tentes même au sein de l’agence pour le travail, pour faire toujours plus d’économies sur dos des chômeurs, entre autres. Connu également le scandale au ministère de la défense quand Ursula était au poste – un fric fou dépensé pour pas grande chose.
    Tout cela est incroyable mais vrai, et seulement la pointe de l’iceberg.

    3
  20. Avatar de Benjamin
    Benjamin

    Bonsoir à tous,

    Mon expérience des cabinets de conseil (Deloitte, PWC, KPMG, EY, OnePoint, Sia Partners et Avisia) au cours des 15 dernières années dans le secteur privé et mes presque 10 ans passés antérieurement dans le secteur public me font dire qu’à une époque que certains ici ont pu (dû) connaitre, l’Etat disposait en interne de ses propres cabinets de conseil : l’expertise était là, voire même archi reconnue à l’extérieur…

    On a ouvert une boite de Pandore en laissant ces cabinets de conseil privés mettre le pied dans la porte de l’Etat français… poussant ce dernier à se débarasser de son expertise interne au profit de cette expertise externe.

    Dans le privé, on commence à en revenir de ces cabinets de conseil : certaines entreprises créent leur propre cabinet interne, n’allant chercher l’expertise externe que sur des questions où innovantes ou réglementaires/juridiques.

  21. Avatar de Khanard
    Khanard

    trouvé sur le site: https://iaffairscanada.com/2022/point-of-view-statement-on-conflict-in-ukraine-negotiate-peace-now/
    page traduite par google trad

    enfin des propos optimistes!

    « Des spécialistes de la paix et de la résolution des conflits et des praticiens des affaires étrangères réunis au centre de recherche et de retraite Point of View de la Jimmy and Rosalynn Carter School à Mason Neck, en Virginie, le 22 mars 2022, ont lancé l’appel suivant aux parties en conflit en Ukraine :

    Toutes les parties à ce conflit souffrent maintenant. Les coûts en vies humaines et en souffrances augmentent et les effets néfastes du conflit se répercutent dans le monde entier. Il est grand temps que les parties conviennent d’une cessation immédiate et complète des hostilités. Poursuivre la lutte multiplie inévitablement les dégâts et pose des risques croissants d’utilisation d’armes nucléaires ou d’autres armes de destruction massive.

    Avec le Secrétaire général de l’ONU, nous pensons que les conditions sont désormais réunies pour négocier un accord acceptable pour toutes les parties. Les parties doivent donc s’atteler à négocier un accord de paix global sans conditions préalables.

    Nous appelons la communauté internationale à soutenir la paix telle qu’elle émerge, en offrant un soutien humanitaire, de développement et de consolidation de la paix pour le processus de relèvement à long terme.

    En outre, il est impératif que tous les États participants de l’OSCE s’engagent à procéder à un examen approfondi de l’architecture de sécurité existante. Cet examen devrait commencer immédiatement en vue de mettre à jour l’Acte final d’Helsinki et d’autres accords de sécurité lors du prochain 50e anniversaire de l’OSCE à Helsinki en 2025.

    Les signataires sont listés ci-dessous. D’autres sont invités à se joindre à la déclaration et à la diffuser librement. Pour plus d’informations, veuillez contacter le professeur d’université Richard E. Rubenstein à rrubenst@gmu.edu.

    John M. Evans
    Ancien ambassadeur américain en Arménie

    Professeur de l’Université Jeffrey Sachs
    à l’Université de Columbia

    Jack F. Matlock, Jr.
    Ambassadeur des États-Unis en URSS, 1987-91

    Richard Falk
    Professeur d’études internationales, émérite, Université de Princeton

    Ambassadeur Jacques Paul Klein
    Secrétaire général adjoint des Nations Unies (Ret.)

    Alpasian Ozerdem
    Doyen, École Jimmy et Rosalynn Carter pour la paix et la résolution des conflits, Université George Mason

    Christopher R. Mitchell
    Professeur émérite, Jimmy and Rosalynn Carter School for Peace and Conflict Resolution, George Mason University

    Susan H. Allen
    Directrice, Center for Peacemaking Practice, Université George Mason

    Professeur d’université Richard E. Rubenstein
    , École Jimmy et Rosalynn Carter pour la paix et la résolution des conflits, Université George Mason

    Karina Korostelina
    Professeur, École Jimmy et Rosalynn Carter pour la paix et la résolution des conflits, Université George Mason

    Sergey Utkin
    Chercheur principal, Institut Primakov de l’économie mondiale et des relations internationales, Académie des sciences de Russie

    Professeur Daniel Rothbart
    , École Jimmy et Rosalynn Carter pour la paix et la résolution des conflits, Université George Mason

    Prabha Sankaranarayan
    Présidente-directrice générale, Mediators Beyond Borders International

    Hugh DeSantis
    Ancien bureau de carrière, département d’État américain, auteur

    Professeur Sara Cobb
    , École Jimmy et Rosalynn Carter pour la paix et la résolution des conflits, Université George Mason

    Dr. Margarita Tadevosyan
    Professeure assistante de recherche, Jimmy and Rosalynn Carter School for Peace and Conflict Resolution, George Mason University

    Ivan Kislenko
    Boursier Fulbright

    Alex van Oss
    (Ancien) Coordonnateur, Études de la région du Caucase, Institut du service extérieur

    Michael Shank
    Professeur adjoint au Center for Global Affairs de l’Université de New York et à la Carter School for Peace and Conflict Resolution de l’Université George Mason

    Dr Lara Olson
    Consultante, chargée de recherche sur la consolidation de la paix et le développement sensible aux conflits
    , Centre d’études militaires, de sécurité et stratégiques (CMSS), Université de Calgary, Canada

    David Carment
    Professeur d’affaires internationales, Université Carleton, Ottawa, Canada
    Boursier, Institut pour la paix et la diplomatie

    Cynthia Lazaroff
    Fondatrice et directrice, Women Transforming Our Nuclear Legacy

    Omar Grech
    Directeur, Centre pour l’étude et la pratique de la résolution des conflits, Université de Malte

    René Wadlow
    Président, Association des Citoyens du Monde

    Kevin Avruch
    Henry Hart Rice Professeur de résolution de conflits
    Professeur émérite d’anthropologie émérite, Université George Mason

    Peggy Mason
    Ancienne ambassadrice du Canada pour le désarmement auprès des Nations Unies
    Présidente actuelle de l’Institut Rideau

    Antonio Carlos da Silva Rosa
    Rédacteur en chef, Transcend Media Service

    Jake Lynch
    Professeur associé, Études sur la paix et les conflits, Université de Sydney

    Diane Perlman
    Coordinatrice américaine, TRANSCEND

    John Scales Avery , Ph.D.

    Michael Loadenthal
    Directeur exécutif, Association Paix et Justice

    Jeremy Wildeman
    professeur auxiliaire, professeur auxiliaire à l’École d’études autochtones et canadiennes, Université Carleton; et en études du développement international, Université Trent

    JM Flagg
    Chicago, Illinois

    Jan Oberg
    Directeur, The Transnational Foundation for Peace and Future Research, TFF, Lund, Suède « 

  22. Avatar de baloo
    baloo

    Coucou,

    La question interessante, et je crois que juanessy l’a posé, c’est l’intêret. Pourquoi les gens elus décident ils de court-circuiter les fonctionnaires compétents, pour faire avancer leurs idées ou décisions .

    -Parce que les hauts fonctionnaires ne sont pas assez payés ?
    -parce que le cheminement de la décision implique une dilution de l’idée ou le vol ou l’annnihilation de cette idée dans les arcanes décisionnaires ?
    -La solubilité de l’intêret de l’etat dans l’ambition personnelle ?
    -parce que les sujets sont trop complexes et que seul l’affichage compte dans un océan d’actualité ?

    POurquoi, alirs que l’etat dispose de plethore de gens compétents dans pratiquement tous les domaines doit il faire appel à des gens extérieurs ?
    Une soumission à des interets plus grands ? çà parait difficile.
    Une envie d’echapper à une pieuvre tentaculaire pour garder un espace de liberté ?
    Une deliquescence de l’idée de nation pour avoir si peu confiance?

    Bizzarre autant qu’etrange …

    Bonne jouréne

    Stéphane

    1. Avatar de juannessy
      juannessy

      Si on veut faire plus simple , je dirais que :

      – la vision anglo saxonne dite  » pragmatique  » des années 70 et qui donne la primauté à  » l’homo economicus » sur « l’homo citoyen  » ( ou animal social selon Aristote) a poussé les états à réduire leurs fonctions aux seuls items régaliens pour offrir au marché tout ce qui selon cette doxa relève de l’entreprise censée être plus apte à optimiser le service et la production . C’est dès ce moment là ( vers 1980 chez nous ) que des pans entiers de missions ont été triturés dans leur expertise de terrain pour ne garder que des bureaux censés êtes « stratèges » sans être exécutants dans leurs domaines de connaissance ( remarque faite qu’aujourd’hui même cette fonction stratège est mise inconsidérément en jeu , par paresse , ignorance si pas par intérêt ) . Ils étaient ( et sont encore ) censés être en état de  » déléguer » , externaliser la mise en œuvre pratique . A mon avis ça a été la première phase jusque vers 2000 .

      – dans le même temps , la « libéralisation  » de l’ensemble de la société au moins occidentale mais pas que , a instillé comme une « évidence  » qu’un état devait être géré comme une entreprise , et que sa raison d’être et de rendre compte c’était « l ‘efficience  » ( opérationnelle mais rapidement uniquement comptable ) plus que la légitimité démocratique des missions à assumer par leur choix et leur financement .

      – On a alors vu chez nous , mais un peu partout , le monde de l’entreprise et de la finance considérer de plus en plus la puissance publique comme un ingrédient de la gestion économique (supposée intelligente ) du monde dans tous ses domaines . Le Lobbying et la pénétration ( par aller retour comme dit par d’autres ) de la sphère politique et en partie de la haute fonction publique , sont alors devenus une activité en tant que telle , de l’entreprise et des milieux financiers .

      – le challenge de qui voudrait aujourd’hui  » faire autre chose » est donc double :
      – incarner véritablement et assurer tous les moyens des missions à lui confiées par le débat démocratique ( c’est pas forcément le plus simple )
      – combiner dans l’administration la légitimité de la mission endossée par le politique avec l’efficience opérationnelle des méthodes de l’entreprise ( j’ai dit mes craintes sur la faisabilité de la « relocalisation » par perte souvent irréparable des savoirs et malédiction de la dette qui rend impossible ou presque une véritable politique d’investissement ) .

      Mais dans un cas comme dans l’autre , ça ne se fera pas sur un seul mandat , et quand j’entends  » nettoyer les écuries d’Augias  » , j’ai un peu des doutes , en tant qu’ancien syndicaliste , sur la perception réaliste du chantier à mener par ceux qui avancent ce type d’expression expéditive et vendeuse .

      1. Avatar de juannessy
        juannessy

        En complément de mon troisième paragraphe , je situerais la montée en puissance très spectaculaire de cette prise de pouvoir du marché sur la puissance publique , par le triomphe des « multi-(a)-nationales » dont l’organisation transnationale et le poids financier bétonnés par les règles comptables mondiales , a mis à genoux ou sous influence la presque totalité des états qui n’avaient pas la taille continentale . De ce point de vue , les quelques coups de freins récents donnés à l’emprise des « mondiaux  » type GAFA par les européens , sont à mes yeux la confirmation que c’est au moins à ce niveau qu’on peut sérieusement commencer à regagner du terrain sur le  » marché » .

        1
      2. Avatar de un lecteur
        un lecteur

        Les personnes morales ont éjecté les personnes physiques, les citoyens, de leur fonction démocratique. Dans un monde globalisé, les multinationales (aux tentacules financiers) sont les nouveaux acteurs de la « cité », les citoyens retrouvent le statut d’esclaves dans ce mouvement ascendant de l’humanité qui doit dans l’urgence se réinventer un corps.

  23. Avatar de PASQUET Régis
    PASQUET Régis

    Je me demande quel pourcentage de commentateurs du Blog de PJ ne verront pas leur vie bouleversée par la réélection de Macron, le président  » cliquet » ?

    1. Avatar de CloClo
      CloClo

      Tu as raison, même si c’est un peu simpliste en fait comme question. Remarque, aucun candidat avec un chance de l’emporter ne pourrait modifier la trajectoire « matérielle » de ma vie. Car Régis, aucun ne sort du système capitaliste dans les 5 premiers prétendants dans les sondages. Même pas JLM !

      Le niveau d’accumulation à partir d’un certain seuil est TOTALEMENT irréversible sauf si tu vas tout jouer au Casino ou tu flambes comme un prince à St Tropez (sans parler de l’étranger). Enfin irréversible dans les conditions actuelles macro et géopolitiques.

      1. Avatar de PASQUET Régis
        PASQUET Régis

        Tu as raison…
        – …mais le simplisme peut-être une réduction nécessaire à la manifestation de l’essentiel,
        Tu as raison aussi…
        – sur le capitalisme. Le dérèglement climatique, l’une de ses hideuses figures, aura des conséquences dramatiques au cours des cinq prochaines années. Pis la réélection de Macron démobilisera les citoyens jusqu’au désespoir. El alors là… Tout sera possible.
        ————————————————————————————————————————————————-

        PS qui n’a rien à voir : N’y a-t-il plus de psychanalystes chez les cocos ?
        Pour leur faire entendre que lorsque Roussel appelle de ses voeux un roussellement qui d’ailleurs rappelle le « ruissellement  » cher aux libéraux, on entend aussi  » Roussel ment « .

        1. Avatar de juannessy
          juannessy

          Ha bon , Moi j’avais compris « Roux seulement « …

    2. Avatar de juannessy
      juannessy

      Je me demande quel pourcentage de français ne va pas voir sa vie bouleversée par :

      – la guerre en Ukraine et l’explosion du contexte géopolitique et des rapports mondiaux entre grands pôles ,, début d’une nouvelle ère de l’humanité et des règlements de compte entre démocraties et dictatures .
      – la guerre en Ukraine et le tsunami énergético_alimentaire mondial qui va avec , dès maintenant et pour longtemps .
      – le réchauffement climatique et le tsunami alimentaire et migratoire qui va avec et pour très longtemps .
      – l’inflation et la mutation des comportements généralisées , et les déséquilibres et inégalités sociaux qui vont potentiellement avec .
      – une dette qui aura de plus en plus de difficulté à se garantir par « la croissance » .

      Et je ne suis pas sur qu’un président français et la France sachent porter tout ça , seuls et correctement .

      9
      1. Avatar de CloClo
        CloClo

        Ah oui mais Juan si d’un coup tu envois l’artillerie lourde de la réalité, on ne va pas s’en sortir. Moi j’ai joué le jeu de la question auto centré sur les élections françoises. T’es chiant. 😀

        1. Avatar de juannessy
          juannessy

          Ben , mon avis , c’est que  » pour s’en sortir » ( un peu ), ça ne va pas se jouer ( ni principalement , ni que ) sur les élections françaises , et que nous aurons besoin d’une classe politique plus « compatible a minima  » pour ne pas faire des écarts périlleux , que ce soit au gouvernement ou dans l’attelage président -gouvernement- assemblées -forces sociales dont syndicales . De ce point de vue les dernières élections allemandes sont à regarder de près .

          PS : sur l’aspect  » vote utile » , si celui ci est en grande partie fondé dans sa motivation par les estimations des sondages , en poussant le raisonnement aux limites , et dans la mesure où on nous affirme que le second tour s’annonce entre Le Pen et Macron ( une fasciste et un  » fascisateur » selon Lordon ) , il faudrait alors appeler tous ceux qui ne votent pas d’instinct pour ces 2 là à voter Macron dès le premier tour ( si , comme on peut l’imaginer un  » fascisateur » est moins pire qu’un fasciste en place ) ou à s’abstenir dès le premier tour .
          Le vote utile » et l’équidistance ont de ces surprises !…;

          2
      2. Avatar de PASQUET Régis
        PASQUET Régis

        Je suis d’accord avec ça aussi.
        Maintenant c’est à nous de jouer !

      3. Avatar de écodouble
        écodouble

        Juan,
        Dans un effondrement, on n’en a rien à foutre des dettes. On reste des bêtes, mais juste pour essayer de manger et boire.

        1. Avatar de juannessy
          juannessy

          Dans un effondrement , on peut même se foutre de manger et boire .

        2. Avatar de écodouble
          écodouble

          Et dans un effondrement, juannessy, il n’y a pas de croissance ; sinon celles du nombre de cadavres, de l’horreur et de la peur.

          1. Avatar de juannessy
            juannessy

            Ben oui .

        3. Avatar de écodouble
          écodouble

          Precision :
          « On reste des bêtes », c’est pas tout à fait ce que voulais dire. En fait, je voulais dire que dans l’effondrement, on deviendra, toutes et tous comme nos financiers et premiers de cordées, dont la logique est : « après moi le déluge « .

          1. Avatar de juannessy
            juannessy

            J’avais aussi avancé un scenario de ce type il y a une dizaine d’années , dans un commentaire sur le soliton et la « vague « catastrophe écologique , je crois . Mais scenario plus motivé par une panique généralisée des enfants gâtés incrédules qui se trouvent soudain sans « secours » et « pseudo certitudes rassurantes de derniers recours » , dans une réalité très désagréable et sans espoir d’y échapper cette fois ci .  » L’incroyable  » est là et rien ne peut nous en défaire .

            Panique , violence , perte de contrôle , veulerie , héroïsme , courage , tendresse …. Révélation de tous les vices et de toutes les vertus dans le dernier acte .

            Si c’est bien le tomber de rideau , parce que , qu’est ce que la pièce pourrait être belle .

  24. Avatar de PASQUET Régis
    PASQUET Régis

    Autre question auto-centrée sur les élections franco-françaises :
     » Qu’est-ce que cela donnerait si le programme de LFI était proposé, présenté et défendu par François Ruffin ?  »
    Les citoyens que nous sommes doivent se préparer à remuer le ciel et la Terre en veillant à ne laisser PERSONNE sur le bord du chemin.

    1. Avatar de juannessy
      juannessy

      « Les citoyens » sinon Polyphème sont d’accord .

      Les consommateurs sélectionnés sur leur  » pouvoir d’achat » , c’est moins sur .

  25. Avatar de écodouble
    écodouble

    Humour russe francisé :
    Deux personnes se rencontrent la semaine prochaine. L’une demande à l’autre : Tu votes pour qui, toi, dimanche, à l’élection de Macron ?

    3
  26. Avatar de Arnaud Castex
    Arnaud Castex

    A la faveur de la guerre en Ukraine, la propagande russe s’est trouvé de nombreux relais dans la population française, conséquence d’un mouvement amorcé il y a près de dix ans, explique l’essayiste Marie Peltier.
    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2022/04/01/desinformation-russe-on-a-reagi-trop-tard-les-discours-du-kremlin-sont-deja-bien-trop-implantes-en-france_6120163_4355770.html

    2
    1. Avatar de Paul Jorion

      Nous étions là. Nous l’avons vu. Nous l’avons dénoncé sur le Blog de PJ.

      3
      1. Avatar de CloClo
        CloClo

        La ténacité et la persévérance dans la dénonciation permanente des confusionistes professionnels ou amateurs c’est un boulot bénévole de chaque instant sur les réseaux sociaux, mais ça vaut la peine de mon point de vue. C’est mieux que l’interdiction pure et simple, qui n’est jamais bonne sur la durée et qui n’est pas conforme à nos valeurs de liberté d’expression (sauf momentanément peut-être quand l’avalanche est manifestement trop forte, et même là c’est à faire avec des pincettes très fines… Mieux vaut contre argumenter, à part les gogols sectaires irrécupérables ça marche de faire confiance aux gens). La confiance ! Une des clés de la réussite.

        1
  27. Avatar de Arnaud Castex
    Arnaud Castex

    C’était impossible de ne rien dire.

    1. Avatar de Pascal
      Pascal

      Peut être que certains ont cherchés par là une alternative au néolibéralisme ? C’est souvent plus facile de revenir à une vieille dualité de la guerre froide que de chercher un nouveau modèle. Regardez maintenant tous nos bons vieux « socialistes » courir derrière Macron en espérant des miettes de pouvoir.
      Il n’y a plus d’idéologie de gauche (visible), il n’y a plus qu’une course au bénéfice d’un fauteuil de ministre, de sénateur, de député. … C’est ce que nous appelons encore la politique mais qui n’est rien d’autre qu’un bal des courtisans.

      1

Répondre à Sous-fausse-identité Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Si Dirty vladi avait appuyé sur le gros bouton, le plan C -et bien d’autres choses- se serait dissipé instantanément.…

  2. Depuis que je me pose la question, le plan C peut fonctionner si et seulement si le plan A se…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta