Vidéo – Allocution de M. Macron sur l’Ukraine, le 2 mars 2022

Un retour au plus sombre des années 1930

Partager :

77 réponses à “Vidéo – Allocution de M. Macron sur l’Ukraine, le 2 mars 2022”

  1. Avatar de Toulet Alexis
    Toulet Alexis

    Sur le risque nucléaire dans la crise actuelle, voici un petit document, ainsi qu’un avis personnel.

    1) Le document, c’est ce passage d’un entretien de Vladimir Poutine avec Vladimir Soloviev – l’un des principaux journalistes de la TV russe, naturellement parfaitement « aux ordres » – en 2018 (1)

    Le sujet vient sur les armes nucléaires. A partir de 0’45 » – utilisez les sous-titres automatiques en russe et la traduction automatique dans la langue que vous préférez – le président russe dit :

    « En ce qui concerne ce thème – il est bien sûr très important, très sensible – je veux vous dire ceci, et qu’on le sache, chez nous et à l’étranger. Nos plans – j’espère que cela n’arrivera jamais, mais les plans théoriques – de ce qu’on appelle la contre-attaque. Qu’est-ce que ça signifie ? Ca signifie que la décision d’utiliser des armes nucléaires ne peut être prise que dans le cas où notre système d’alerte détermine non seulement le lancement de fusées, mais leur trajectoire et temps de vol jusqu’au territoire de la Fédération de Russie. C’est ce qu’on appelle une contre-attaque. »

    « C’est-à-dire, si quelqu’un a décidé de détruire la Russie. Alors nous avons le droit légal de répondre. Oui, pour l’humanité ce sera une catastrophe globale. Pour le monde ce sera une catastrophe globale. Mais je continue à parler en tant que citoyen de Russie, et chef d’Etat de la Fédération de Russie. Et je dois alors poser la question… »

    « Qu’avons-nous besoin du monde, si la Russie n’y est pas ? »

    L’expression de Poutine au moment où il prononce « contre-attaque » est à 1’20 ». La formule finale est prononcée à partir de 2’13 ». Le regard de Vladimir Poutine à ces moments vaut d’être vu.

    Cette déclaration est, reconnaissons-le, la simple expression de la doctrine de destruction mutuelle assurée. Et un chef d’Etat qui pourrait se retrouver en position de décider de la mort de centaines de millions d’hommes a intérêt à faire le nécessaire pour convaincre qu’il y serait vraiment prêt, qu’il a la dureté voire la part de folie nécessaire. Pour pouvoir dissuader efficacement, justement.

    Je trouve simplement que Vladimir Poutine y parvient très bien.

    2) Les principaux personnages de l’Etat russe en sont à trois avertissements nucléaires en moins d’une semaine.

    C’était Poutine lui-même, dans son discours de début de guerre diffusé le 24 février, où il a affirmé que quiconque tenterait d’intervenir en Ukraine alors que la Russie y fait la guerre s’exposerait à des conséquences « comme vous n’en avez jamais connu dans toute votre Histoire ».

    A nouveau le 27 février, lorsqu’il a mis en scène l’ordre de relever le niveau d’alerte de la dissuasion nucléaire russe, en réaction disait-il à des « déclarations agressives de hauts responsables de l’OTAN »

    Enfin, le ministre des Affaires étrangères Lavrov a dit aujourd’hui 2 mars que « la troisième guerre mondiale sera une guerre nucléaire dévastatrice » (2)

    Pourquoi ? Le message semble le même à chaque fois. Il s’agit de rappeler – tous les trois jours – que la Russie utiliserait des armes nucléaires si une puissance militaire intervenait en Ukraine.

    Si le message est répété, c’est probablement pour renforcer sa crédibilité, et pour dissuader de toute tentation tout pays qui imaginerait par exemple s’impliquer « juste un peu », ou encore profiter de telle vulnérabilité temporaire des forces d’invasion, tel cet « embouteillage monstre » de blindés à l’ouest de Kiev faisant une cible rêvée pour des bombardiers.

    Et ça marche. Non seulement Biden répète une nouvelle fois qu’il n’est pas question d’intervenir militairement en Ukraine – lui aussi répète en boucle le même message – voir son allocution au Congrès le 1er mars « Laissez-moi être clair, nos forces ne sont pas engagées et ne s’engageront pas dans un conflit avec les forces russes en Ukraine » (3) mais le président polonais « clarifie » qu’il n’est en fait pas question de fournir des avions de chasse aux Ukrainiens « Nous n’envoyons pas d’avions à réaction en Ukraine car cela ouvrirait une ingérence militaire dans le conflit ukrainien. Nous ne participons pas à ce conflit. L’OTAN n’est pas partie à ce conflit » (4)

    Ce n’est pas que fournir quelques avions de chasse serait équivalent à entrer en belligérance, cela en serait assez loin. Mais c’est que ce n’est pas suffisamment éloigné de la belligérance. Donc, autant ne pas le faire, afin de ne surtout pas courir le moindre risque qu’il y ait une quelconque ambiguïté.

    Le dialogue pourrait être résumé ainsi :

    Russie : « Aucune intervention militaire dans ma guerre en Ukraine, sinon je passe au nucléaire »
    Alliance atlantique : « Bien compris »
    Russie : « J’avais oublié de vous dire, n’intervenez PAS dans ma guerre en Ukraine, sinon récolte de champignons »
    Alliance atlantique : « Oui, nous avons bien compris. Vous pouvez être sûrs que nous n’interviendrons pas ! »
    Russie : « Nan mais vous avez encore l’air pas tout à fait convaincus… Vous êtes sourds ou quoi ? J’ai dit AUCUNE intervention militaire ! »
    Alliance atlantique : « Mais oui, on a parfaitement compris, on vous jure ! On n’intervient pas c’est promis ! »

    Les armes nucléaires ont cette propriété remarquable de concentrer l’attention de tout le monde. Vladimir Poutine en use, voire en abuse.

    (1) https://www.youtube.com/watch?v=jmMGqZo7sig
    (2) https://tass.ru/politika/13929625
    (3) https://www.whitehouse.gov/briefing-room/speeches-remarks/2022/03/01/remarks-of-president-joe-biden-state-of-the-union-address-as-delivered/
    (4) https://news-24.fr/la-pologne-et-la-bulgarie-refusent-de-fournir-des-avions-de-guerre-a-lukraine/

    1. Avatar de Jack
      Jack

      Il y a l’image du bouton rouge dans le bureau de Vladimir pour lancer les missiles, mais ce n’est pas la réalité. Pour ça il faudra donner des ordres à des soldats qui seront bien placé pour savoir qu’ils vont tout perdre à commencer par ceux qu’ils aiment. C’est le genre de chose que vous pouvez faire la mort dans l’âme quand tous vos systèmes d’alerte vous indiquent une attaque nucléaire ennemie, mais frapper le premier? Ce n’est pas la même chose. Que Poutine soit assez fanatique pour déclencher une guerre nucléaire, je n’en doute pas, et ses subordonnés? Il y a une chanson de Sting qui rappelle que les russes aussi aiment leurs enfants. On a peut-être tort de sous-estimer le peuple russe. Ca fait 22 ans qu’ils supportent ce maniaque, cette guerre pourrait bien être la goutte d’eau de trop…
      Il y a de fortes rumeurs sur la déclaration de la loi martiale en Russie. Si ça arrive, on saura à quel point il craint la réaction du peuple russe.

      1. Avatar de Garorock
        Garorock

        Il y a aussi une chanson qui s’appelle  » Enola Gay »…
        Y’a de fait bien eu quelque part à un moment sur cette planète quelqu’un qui a « appuyé sur le bouton ». Ce qui devrait nous inciter à penser que cela peut, probablement, se reproduire.

        1. Avatar de CloClo
          CloClo

          C’est bien pour cela que potentiellement et historiquement et paradoxalement pour nous les plus dangereux sur cette planète demeurent les USA.

          Si Poutine n’avait pas mis d’entrée jeu son atout maitre, TSAR BOMBA Copyright, il semble que les forces qu’il déploie en Ukraine et l’organisation de ces forces allaient au devant d’un échec et d’un carnage majeur. Cela est évident à ses yeux depuis le début dans le cas où l’OTAN aurait prêté fortement la main à l’Armée Ukrainienne. N’en parlons même pas si l’OTAN entrée directement en conflit avec l’Armée d’invasion Russe.

          Tant que l’OTAN ne bouge pas une oreille, ce qu’elle ne compte même pas faire comme annoncé depuis le début aussi, il pourra essayer de faire quelque chose avec ses forces armées, si tant est que la population ukrainienne elle même ne la repousse pas avec des bâtons et des cailloux. C’est pas la Tchéchénie l’Ukraine, rentrer dans le tas et tout bousiller, il ne pourra jamais le faire. Sauf à tout perdre. En fait, il va perdre sur tous les tableaux je pense. Je reviens sur ma position à propos de son état mental, il est fou mais sage.

          1. Avatar de alex cinq
            alex cinq

            Tu reviens aussi sur ta position que l’otan allait immédiatement couler la flotte russe et que cela aurait suffit à faire rentrer les russes dans leur casernes sans réaction nucléaire.

            C’est bien la réalité progresse!

            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              Hé Alex, c’était pas une position mais une hypothèse stratégique, d’ailleurs trouvé sur le net, avant que l’autre maboule ne parle de défourailler ses missiles nucléaires.

              La réalité est ce que nous en faisons, ce n’est pas une donnée inscrite dans un monde éthéré.

    2. Avatar de Vincent Teixeira
      Vincent Teixeira

      Cet extrait d’un entretien de Poutine est en effet un document saisissant et hautement révélateur du tyran tsariste, et de sa logique, implacable ; car le plus effrayant, je trouve, est justement qu’il y a une logique, uniquement celle des rapports de force, sous-tendue par un nationalisme effréné et passéiste, voire obscurantiste, en tout cas largement fantasmatique (le vieil Empire russe)…
      Dans son for intérieur, je pense qu’il croit vraiment que les USA veulent détruire la Russie (et il n’a pas complètement tort)… Lui et beaucoup d’autres qui dirigent et manipulent le monde, d’en haut, vivent dans un autre monde que nous, ont une tout autre vision du monde (Weltanschauung), comme à l’ère féodale (image)… tandis que nous, « les ordinaires » d’en bas, ne sommes que de simples paysans…

      Le duc d’Edimbourg n’a jamais pardonné que les Russes (bolcheviks) aient tué une partie de sa famille (une amie britannique me disait récemment que c’était encore très clair lors de ses funérailles)…
      https://www.lefigaro.fr/international/quand-l-adn-du-prince-philip-levait-le-mystere-des-romanov-20210416

    3. Avatar de Nicolas
      Nicolas

      Je partage votre analyse. J’allais le dire de la façon suivante :
      – Attention, nous ne voulons pas que l’Ukraine soit à vous
      (Pas de réponse)
      – Bon, puisque vous ne répondez pas assez clairement, alors l’Ukraine sera à nous !
      – Nous n’interviendrons pas militairement.

      Reste que cette guerre risque de coûter cher à la Russie et à ses habitants. Si le pouvoir poutinien venait à vaciller car mis en cause par sa population, ses acteurs économiques ou sa propre armée, cela pourrait se faire avec des dégâts collatéraux en Ukraine : bombes vengeresses, massacres.

      1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
        Pierre-Yves Dambrine

        Nicolas,

        On en est plus au stade des dégâts collatéraux, c’est une stratégie visant à terroriser la population ukrainienne, pour la démoraliser.

        Des nombreux bâtiments civils ont été touchés, administratifs, une université …. Notamment à Kharkiv.

        https://observers.france24.com/fr/europe/20220301-ukraine-bombardements-bâtiments-civils-frappes-russes

        https://www.nicematin.com/conflits/la-ville-est-detruite-ca-explose-dans-tous-les-sens-les-images-des-terribles-bombardements-de-kharkiv-750141

        L’armée Russe aurait utilisé également une arme extrêmement létale, la bombe thermobarique :
        https://www.lapresse.ca/international/europe/2022-03-02/moscou-accuse-de-recourir-au-pere-de-toutes-les-bombes.php

        La cour pénale internationale s’apprête à ouvrir une enquête pour crimes de guerre :

        https://www.lemonde.fr/international/article/2022/03/01/guerre-en-ukraine-la-cour-penale-internationale-va-ouvrir-une-enquete_6115625_3210.html

    4. Avatar de Combes Didier
      Combes Didier

      L’annonce de la fourniture d’armes par l’UE en soutien à l’Ukraine est-il un casus belli aux yeux de Poutine?
      Il semble à vous lire que la Pologne et l’UE n’aient pas la même interprétation des propos de Poutine ni la même approche de la solidarité.

    5. Avatar de Ruiz

      @Toulet Alexis
      « jusqu’au territoire de la Fédération de Russie »
      Celà veut dire des conditions particulières pour une contre-attaque, mais ne dit rien sur une attaque nucléaire initiale en réponse à une attaque conventionelle.

      Est-elle possible ? pour la France semble-t-il oui (intérêts vitaux).
      A partir de quel seuil ?

      Le fait que la contre-attaque nucléaire ne soit envisagée qu’en cas d’attaque nucléaire sur le territoire de la Fédération de Russie, laisse à penser qu’il en serait de même d’une attaque conventionnelle.

      Et que donc un conflit conventionnel ouvert mais limité (pas la guerre totale à la Le Maire) limité en Ukraine ne devrait pas entraîner d’escalade nucléaire.

      Sauf à considérer que l’Ukraine fait partie du « territoire de la Fédération de Russie ».

      C’est en sorte celà qu’a reconnu Biden par ses déclarations, acquiescant ainsi au futur mouvement de Poutine.

      Aurait-il pu ne pas reconnaitre cette extension de territoire et considérer l’Ukraine comme terrain de jeu neutre ?

      Aurait-il pu se laisser quelques possibilités d’actions (sans s’engager bien sûr) et garder l’ambiguité sur des actions conventionelles.

      En particulier sans envisager d’action au sol comme en Afghanistan, en Somalie, en Irak, au Pakistan n’aurait il pas pu se réserver et exercer une possibilité (avec l’accord officiel et l’invitation du gouvernement Ukrainien) de maîtrise du ciel ?

      Celà aurait pu peut-être changer le calcul d’opportunité de Poutine et le dissuader de passer à l’opération militaire spéciale au delà des républiques autoproclamées et reconnues.

      Il ne l’a pas fait.

      Seul lui pouvait le faire au nom de la souveraineté de décision des Etats-Unis (et de leurs capacités) et sans engager l’OTAN (qui ne s’y prète pas).

      Au contraire en précisant bien qu’en aucune sorte il n’y aurait d’engagement au coté de l’Ukraine ses propos par leur clarté ne pouvaient viser qu’à dissuader Zelensky de toute tentative de reconquête, voir le persuader de son intérêt à céder à temps aux fermes pressions de Poutine.

  2. Avatar de Sous-fausse-identité
    Sous-fausse-identité

    Le gouvernement ukrainien n’est évidemment pas « nazi ».

    Mais de nombreux commentateurs précisent qu’il y a des « nazis » en Ukraine, dont certains proches du pouvoir. Et ces « nazis » s’appuyeraient sur des milices constituées de bas de plafonds dangereuses car violentes. Ce serait par la peur que ces « nazis » influenceraient une partie des décisions du gouvernement, par exemple interdiction de l’usage de langue russe, ce qui avait mis le feu aux poudres, si on peut dire, à Odessa en 2014.

    C’est de la propagande ?

    En tout cas même si c’était vrai, ça ne justifie pas une guerre d’agression comme celle qui se déroule. Les Russes auraient pu pourchasser dans l’ombre ces « nazis » comme les Israeliens on su le faire avec les vrais nazis.

    1. Avatar de timiota
      timiota

      C’est plus grave (d’après Jason Stanley, Jacob Urowsky professor of philosophy à Yale University; auteur de « How Fascism Works »)

      C’est une rhétorique avec relent d’antisémitisme (accrochez vous dans le style les ennemis de mes amis sont mes …):
      Les russes reprochent aux libéraux (pensez: Soros) d’avoir mis en avant la victimisation des juifs au point de faire oublier que ce sont eux (les soviétiques), les plus grandes victimes du nazisme (et en nombre, c’est bien vrai, c’est une oeillère parmi d’autres).
      Par contrecoup, le nazisme faisant toujours figure d’idéal-type d’ennemi à vaincre par les braves slaves, c’est ici la figure de la chrétienté orthodoxe qui est mise en avant dans ce prétendu besoin de « dénazification ». Le mot nazi semblerait au fond vouloir dire « ceux qui veulent que les juifs aient bien été les victimes n°1 du nazisme ».
      Donc des gens « agis » par les « libéraux » façon Soros et apportant avec eux la perte de l’identité slave/orthodoxe.
      Et vous savez au passage que Zelenskiy est d’ascendance juive, ça joue dans le même sens (« Soros »).

      Je n’ai pas su le redire mieux, je suis conscient que ça coince un peu aux entournure que ça, voici la source en anglais du Jason Stanley mentionné.
      https://www.theguardian.com/world/2022/feb/25/vladimir-putin-ukraine-attack-antisemitism-denazify
      (le Guardian, bien sûr, je donne une traduc d’un bout central ci-dessous), j’ai entrevu qqs articles en français, j’ai pu rater les bons, sur cette logique apparemment absurde, même si des groupuscules nazis ont pu être manipulé par l’une ou l’autre faction lors du Maïdan par exemple.
      _________________________________________

      Un extrait traduit des deux faces de l’affaire fasciste:
      Le fascisme justifie sa violence en proposant de protéger une identité religieuse et nationale prétendument pure contre les forces du libéralisme. En Occident, le fascisme se présente comme le défenseur de la chrétienté européenne contre ces forces, ainsi que contre la migration musulmane massive. Il est donc de plus en plus difficile de distinguer le fascisme occidental du nationalisme chrétien.

      Poutine, le leader du nationalisme chrétien russe, se considère comme le leader mondial du nationalisme chrétien et est de plus en plus considéré comme tel par les nationalistes chrétiens du monde entier, y compris aux États-Unis. Poutine est devenu le leader de ce mouvement en partie à cause de la portée mondiale des récents penseurs fascistes russes tels qu’Alexandre Douguine et Alexandre Prokhanov, qui en ont jeté les bases.

        1. Avatar de Ruiz

          @CloClo Merci pour la ref, Celà éclaire un peu les motivations, en somme il s’agirait d’une concurrence victimaire, exacerbée par l’instrumentalisation de la lutte contre l’antisémitisme et Poutine par ses actions voudrait libérer les ukrainiens du libéralisme, du «mondialisme» et leur supposée décadence.

          Les mouvements « nazi » en Ukraine seraient en fait des mouvements nationalistes dans la lignée des forces ralliées aux armées du IIIème Reich qui au cours de l’opération Barbarossa avaient momentanément soustrait les populations ukrainiennes, précédemment dékoulakisées, au joug soviétique de l’empire Russe.
          Mouvements d’inspiration plus nationale que socialiste.

          Dans la période récente (Maidan notamment) ces mouvements se seraient violemment activés pour détacher l’Ukraine de ses liens avec la Russie et le monde slave en général, jusqu’à permettre l’élection de Zelinsky, signe de réussite d’une opération au tropisme mondialiste pour utiliser le nationalisme ukrainien afin de détacher cette marche de l’Empire russe au profit d’un autre Empire.

          Il s’agit bien également d’un comportement identiquement « nazi » et réduire le terme nazi à l’antisémitisme est une erreur (facilitée dans le bain culturel occidental), puisque le mouvement nazi ne se limite pas à celà et comporte également une opposition forte à la puissance Russe, d’où l’utilisation et le maintien du terme nazi.

          De plus l’antisémitisme issu d’une analyse de réseaux socio-économique n’est pas l’apanage des seuls nazis et à la concurrence victimaire pourrait s’ajouter une concurrence au sein de différentes nuances d’antisémitisme.

          D’où probablement pour une vision occidentalo-centrée post WW2 l’incompréhension qu’une lutte contre des nazis puisse s’appliquer à Zelinsky.

          1. Avatar de Sous-fausse-identité
            Sous-fausse-identité

            Excuses, je repose la question parce que je ne comprends par vos réponses.

            En mai 2014 des manifestants « pacifiques » russophones auraient été brulés vifs par des « nazis » ukrainiens. Cette barbarie aurait été filmée et donc on en connaitrait les coupables. Ceux-ci n’auraient jamais été inquiétés. Ce seraient entre autres ces coupables que les Russes voudraient arrêter (et juger ?), c’est le « Nous nous souvenons de Odessa » de Poutine.

            Cette histoire, est-ce uniquement de la propagande russe ?

            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              Que s’est il passé à Odessa en 2014 ?

              Sauf erreur des syndicalistes communistes pro russe auraient été tués et brûlés par des néonazis dans un bâtiment administratif. Je ne connais pas exactement les faits et qui est vraiment impliqués. D’ailleurs qui est vraiment impliqué dans ce crime ?

              Si je pose la question habituelle à qui profite le crime, est ce que la réponse est évidente pour tout le monde ? Moi je ne sais pas. Des infos plus sérieuses ?

            2. Avatar de Ruiz

              @Sous-fausse-identité
              Le fait d’avoir à se demander si c’est de la propagande russe n’est-ce pas déjà de la propagande ?

              https://fr.wikipedia.org/wiki/Incendie_criminel_%C3%A0_Odessa
              (sans chercher très loin)
              Les faits semblent incontournables, qu’ils soient accidentels ou aidés.
              En revanche l’interprétation semble ouverte et l’investigation très retenue.

              1. Avatar de CloClo
                CloClo

                Les faits semblent incontournables selon la direction que tu prends, pourtant plein les contournent. La bêtise des meutes et des foules est bien documentés de part et autre.

                En revanche l’article Wiki sauf erreur de lecture de ma part ne mentionne à aucun moment = « néonazis ». Ce qui ne veut pas dire que des adeptes de ces mouvements n’étaient pas présents, mais disons que ce n’est pas la majorité du genre puisque pas mention.

              2. Avatar de Sous-fausse-identité
                Sous-fausse-identité

                Vous avez bien vu le conditionnel que j’ai utilisé partout, la différence entre « nazi » et nazi et la question posée à la fin, n’est ce pas ? Après j’ai appris hier en écoutant la radio qu’il y a une avenue Stepan Bandera à Kiev. Pas génial du tout, ça. Perso je n’aimerais pas qu’il y ai une avenue du général Pétain en France (même s’il est un héros de la 1ère guerre mondiale) ni surtout une avenue Goering en Allemagne.

                Et de toute façon même si c’était vrai que le pouvoir ukrainien est noyauté par des « nazis », il y avait d’autre façons pour les russes de les éliminer. Aussi Zelensky n’aurait jamais du menacer de développer l’arme nucléaire. Après tout les Américains vont bien finir par attaquer l’Iran pour la même raison officielle.. (car officieusement il y a du pétrole en Iran comme en Russie).

          2. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
            Pierre-Yves Dambrine

            Ruiz,
            J’ai relu trois fois votre commentaire, et je ne parviens toujours pas à comprendre où vous voulez en venir. L’usage des guillemets permettrait de distinguer ce qui relève chez vous de la dénonciation et ce que vous reprenez à votre propre compte.

            Zelensky élu grâce aux «’nazis’ ukrainiens ?

            C’est quoi cette histoire « de comportement identiquement nazi » ?

            1. Avatar de Ruiz

              @Pierre-Yves Dambrine
              « nazi » signifie opposé à l’empire russe (/soviétique poutinesque).

              L’idéologie nazie était au delà même, semble-t-il assez opposée au peuple russe, ce qui crée une distortion cognitive aussi quand le »nazi » appartient au peuple russe (/ukrainien).

          3. Avatar de Rosebud1871
            Rosebud1871

            Ruiz 3 mars 2022 à 9 h 26 min
            « le mouvement nazi ne se limite pas à cela et comporte également une opposition forte à la puissance Russe ».
            Non ! puissance soviétique.
            Impossible de traiter tout ça sans évoquer :
            1/ Le judeo-bolchevisme
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Jud%C3%A9o-bolchevisme
            2/ Que Marx était juif, comme Freud pour lequel où on a aussi oser parler de science juive.
            3/ Que la montée du national-socialisme est une réponse localisée du Capital pour empêcher une révolution type bolchevik.
            4/ Et de la même façon que P. J. se souvient de ce que son père lui rapportait sur l’entre-deux guerre, les souvenirs de ça à l’est et à l’ouest de l’Ukraine ne sont pas communs.

            1. Avatar de Ruiz

              @Rosebud1871 « nazis opposé à la puissance soviétique » Oui bien sûr puisque profondément anti-bolchevique, ce qui a permis un recrutement dans des mouvements de ce type en France, mais pas convaincu Churchill qui a préféré abandonner à son sort tout l’Est de l’Europe continentale pour 40 ans.
              Mais aussi anti-russe ou anti slave comme le montre l’évocation du Lebensraum, repris en bonne place dans un des textes fondateurs.
              https://en.wikipedia.org/wiki/Lebensraum
              In Mein Kampf (1925; My Struggle), Hitler presented his conception of Lebensraum as the philosophic basis for the Greater Germanic Reich who were destined to colonize Eastern Europe—especially Ukraine in the Soviet Union—and so resolve the problems of overpopulation, and that the European states had to accede to his geopolitical demands.

              1. Avatar de Rosebud1871
                Rosebud1871

                Ruiz 3 mars 2022 à 16 h 33 min
                “Greater Germanic Reich who were destined to colonize Eastern Europe—especially Ukraine”
                Le président des russes voit d’un mauvais œil la colonisation économique, politique, culturelle, militaire de l’Ukraine. Et le rideau de fer par petites touches s’est déplacé vers l’est.

        2. Avatar de Sous-fausse-identité
          Sous-fausse-identité

          Merci pour ce texte, c’est un peu plus clair. Poutine antisémite, je ne sais pas, en général je m’abstiens de ce jugement, mais ça ne m’étonnerait pas vraiment.

      1. Avatar de GroTroll
        GroTroll

        C’est sûrement aussi ancré dans la culture russe : il me semble me souvenir que c’est la police secrète tsariste, à la fin du 19è siècle, qui a fabriqué les protocoles des sages de sion (je viens de vérifier, c’est bien ça : https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Protocoles_des_Sages_de_Sion ), sans parler des pogroms qui ont débuté un peu avant.

      2. Avatar de Gattilusio
        Gattilusio

        Merci Timiota, je trouve ce texte très éclairant. Même si cela nous semble incohérent et fou, j’ai déjà entendu ce discours il y a 40 ans dans la bouche de nationalistes chrétiens français.
        Macron n’a -t-il pas dit hier soir que nous n’étions pas en guerre contre le peuple russe et que celui-ci avait déjà beaucoup souffert de la dernière guerre ?

        1. Avatar de timiota
          timiota

          Oui, je dois tourner trois fois mon neurone dans le cerveau pour comprendre que « nazi » veut dire « opposé à soviétique (Year1995) » , MAIS qu’il s’agit (dans l’ère Poutine) d’une concurrence entre fascismes
          contre un ennemi « ouest-libéral » en partie fantasmé (façon Soros dirige tout)
          et en partie incarné lors des ribambelles d’erreur dans les invasions occidentales ici et là en Irak/Lybie/Afrique subsaharienne et orientale etc.
          Le tout en marchant sur des oeufs…

  3. Avatar de Bernie
    Bernie

    M. Macron a été gentil dans ses propos. La guerre en Ukraine pour le Chef d’État français n’est véritablement pas un problème.
    Que peut faire un chef d’État pour arrêter une guerre ?

  4. Avatar de Juannessy
    Juannessy

    – La France , comme les autres pays européens , au pied du mur moral , philosophique , économique , géophysique , énergétique , militaire . Mais les programmes militaires s’accélèrent à toute vitesse avec apparemment des chances de se coordonner et compléter sur le territoire européen et en cohérence avec l’Otan , au moins tant que la menace russo-chinoise est agressive .

    – 4 mois de présidence française pour bétonner les bases des changements à venir , en tous domaines . Qui pour instiller les nouveaux paradigmes dans l’esprit de votre bouquin ? Pas sur que la société française et les petits bras boutiquiers des partis politiques français soient à la hauteur de l’enjeu .

    – Ça va tanguer aussi sur « d’autres continents » ( extrait du discours peu repris ) qui vont aussi se réveiller avec la gueule de bois .

    – le peuple russe au risque de plusieurs générations de haine de la part des ukrainiens , et de perte de confiance de la part des autres .

    – le risque nucléaire condamne les ukrainiens à résister au prix de souffrances que l’accueil de plusieurs millions de réfugiés aura du mal à panser .

    – vous vouliez une économie de guerre , voilà déjà la guerre qui va s’inscrire dans notre quotidien .L’économie de guerre suit: comment en faire au moins en partie un support des changements paradigmatiques , européens pour qu’ils aient le niveau critique nécessaire ?

    – pensez vous toujours que la Chine sauvera le monde ?

    1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
      Pierre-Yves Dambrine

      Juannessy,

      Lors d’un récent échange par mails avec un ami celui-ci m’a fait cette réflexion :

      « J’aime beaucoup cette planète ! Pendant que les impérialismes étatsuniens, russe et chinois s’affrontent, personne ne se demande si la dissuasion nucléaire peut aussi fonctionner contre le basculement climatique ?
       
      S’affronter pour des territoires alors que nous savons pertinemment que dans les 50 à 100 ans qui viennent, de vastes zones géographiques vont devenir impropres à la vie animale et végétale signe les limites cognitives de l’espèce.
       
      La Chine ne deviendra jamais le maître du monde car le pays est précisément dans la bande équatoriale qui risque de subir le pire des impacts, la conjonction d’une hausse de la température et de l’humidité. Si ce scénario dont l’inévitabilité croit de concert avec notre inaction se réalise, la dissuasion nucléaire russe ne fonctionnera pas non plus contre les centaines de millions d’êtres humains qui migreront pour survivre vers l’Extrême-Orient russe.
       
      La chose peut se résumer par une simple image : plus la technologie accélère notre développement et l’empreinte de l’espèce sur l’écosystème planétaire, plus nous devrions regarder loin. Or c’est tout l’inverse qui se produit, notre logiciel simiesque est incapable de se projeter dans l’avenir et d’imaginer qu’il puisse être radicalement différent de notre présent : quand nous ne savons plus quoi faire, nous faisons ce que nous savons faire…
       
      L’exemple de tous ces projets délirants de terraformation et d’occupation martienne est à ce propos symbolique du fonctionnement d’homo sapiens : nous voyons le monde comme illimité et quand nous avons saccagé et épuisé les ressources d’un endroit, il nous suffit de transporter notre campement quelques kilomètres plus loin et de recommencer le cycle (à ce propos, la fin exoplanétaire proposée par la fiction Don’t look up est aussi emblématique que détestable). »

      1. Avatar de Juannessy
        Juannessy

        Voir lien au commentaire ci dessous .

        L’ensemble des bouleversements climato-migratoires fait partie de l’équation mondiale qui m’a fait écrire par ailleurs que la Russie , en s’en prenant à l’Europe de l’Ouest a sans doute mal mesuré les origines potentielles de sa perte de souveraineté .

        Sur les temps longs , Poutine n’est peut être pas aussi bon joueur d’échecs qu’il l’avance . Et d’ailleurs , je ne vois toujours pas , exprimé par lui , le projet positif à long terme qu’il défend pour ses administrés .

        Mais je ne vivrai pas assez longtemps pour avoir la réponse , et il est en outre plus jeune que moi . Dommage qu’entre temps les ukrainiens courent sous les bombes de 250 kg , comme ma mère qui galopait avec ses deux lardons dans la poussette , sous les bombes américaines à Saint Etienne le 26 mai 1944 .

    2. Avatar de Juannessy
      Juannessy

      En 2020 , j’avais recensé , sans être exhaustif , les thèmes qui me paraissaient dignes de l’élection d’un président de la République Française , et qui ne sont pas loin d’être ceux qui sont dignes de la refondation de l’Europe dans le contexte récent et au programme des réunions à Versailles ou ailleurs :

      https://www.pauljorion.com/blog/2020/11/27/video-une-feuille-de-route/#comment-827061

      Il aura fallu l’amorce d’une guerre mondiale pour qu’on construise ( si possible) les réelles conditions et contours du cadre socio-économico-géopolitique qui conditionne les politiques nationales de nos pays qui ne sont plus à l’échelle de la marche du monde . Enfin l’Europe Fédérale .

    3. Avatar de GroTroll
      GroTroll

      J’ai l’impression au contraire que le risque nucléaire va en augmentant avec la résistance des Ukrainiens.
      Si on se fie à cet article et ses sources :
      https://korii.slate.fr/tech/guerre-ukraine-soldats-russes-pleurent-mutinent-radio-talkie-walkie-clair-hf-tout-monde-peut-ecouter
      les soldats russes sont confrontés à la réalité après le lavage de cerveau, et cela va tendre de plus en plus vers la Bérézina (désorganisation, logistique aux fraises, mutineries, défections). Une explication bien plus probable de la colonne de dizaines de kilomètres…
      Et des dirigeants qui ont l’impression que leurs ordres ne sont plus suivis sur le terrain, ont plus facilement tendance à « psychoter », à faire des choses de plus en plus aberrantes (et atterrantes ).

      Alors oui, la Chine est peut-être encore le seul pays capable de faire rester la Russie dans les clous. En tout cas certainement pas Macron…

      1. Avatar de Juannessy
        Juannessy

        « Rassurez  » vous , lui le sait maintenant .

        1. Avatar de GroTroll
          GroTroll

          Excellent !
          Je n’avais pas réfléchi au fait qu’il avait du croire jusqu’à récemment en être capable. Non mais franchement, quel aveuglement !

          1. Avatar de CloClo
            CloClo

            En même temps c’est donc la démonstration que Poutine ne comprend que … les rapports de force, et ne respecte que les plus puissant que lui. C’est un peu triste comme comportement quand on est chef d’Etat non ?

            1. Avatar de GroTroll
              GroTroll

              Les rapports de force ne sont-ils pas le seul moyen de parvenir au pouvoir dans tous les systèmes politiques actuels des nations ? Même en France ? Donc si on suit votre raisonnement, tous les chefs d’Etat ont un comportement triste…

          2. Avatar de Juannessy
            Juannessy

            L’aveuglement aurait été de ne pas le tenter , et l’aveuglement serait de ne pas tenter de continuer à le faire quand même .

            Je ne vous confierai jamais mes enfants et petits enfants .

      2. Avatar de CloClo
        CloClo

        C’est pas pour dire, mais il est assez évident que devant le foutoir incroyable de l’organisation de l’Armée Russe, Poutine n’a pas d’autre choix pour faire tenir en respect les forces de l’OTAN que de brandir le nucléaire. Car franchement vu le niveau opérationnelle des armées occidentales et leur niveau d’équipement et d’entraînement, y aurait pas besoin de gros contingents pour dérouiller une armée de conscrits aussi motivé de faire la guerre que ne l’est l’armée russe on dirait. A ce niveau d’écart technique et professionnel un rapport de 1 contre 4 serait encore favorable aux forces Otanesques en confrontation directe. Et il le sait depuis le début donc ce fut son premier avertissement. « Sinon vous allez me déborder et me mettre parterre, je n’aurai pas d’autre choix que d’utiliser le nucléaire pour me maintenir ». C’est proprement hallucinant d’utiliser ainsi la dissuasion nucléaire comme parapluie d’une attaque à la ramasse. Je n’irai pas jusqu’à dire que ces armes modernes ou soit disant hypersoniques sont du fake, mais y a de grandes chances qu’on soit plus au niveau du prototype encore en essais qu’en face d’une production efficace et contrôlé.

        Maintenant c’est tellement évident que ça en devient presque gênant. Gênant et en fait plutôt inquiétant.

        La principale force de l’armée US ce n’est pas tant ça force brute militaire que l’incroyable logistique qu’elle déploie à travers le Monde. C’est Amazon en mode guerrier en fait.

        1. Avatar de François M
          François M

          Les problèmes de logistique sont encore pire que ce que je pensais: les russes envoient des colonnes de camions citerne sans aucune protection. La résistance ukrainienne, via un drone, détruit le premier camion, ce qui immobilise le reste de la colonne. Puis neutralise les conducteurs et viennent ensuite se servir à la pompe, pour leurs matériels…

        2. Avatar de Ruiz

          @CloClo il est probable en effet que les missiles hypersoniques soient plus du niveau prototype que de larges dotations opérationelles, mais n’oublions pas que « Little boy » et « Fat man » étaient deux prototypes réalisés par deux voies technologiques différentes et propices à effectuer une évaluation comparative et sans descendance disponible avant 6 mois.

          Les forces occidentales professionalisées sont sans doute plus efficaces pour autant qu’elles aient des munitions, on a vu cette limitation en Lybie où là aussi l’agresseur avait pourtant pris l’initiative.

          L’incroyable logistique de l’armée US (et de l’OTAN) a permis de tenir 20 ans en Afghanistan, deux fois plus que l’armée rouge (URSS).

          1. Avatar de Sous-fausse-identité
            Sous-fausse-identité

            … Et c’est certainement la raison de leur utilisation directe sur des villes peuplées de femmes, enfants et vieux : ils auraient eu l’air malin les ricains, si une de ces deux bombe n’avait pas explosé lors d’une démonstration dans la baie de Tokyo. Malheureusement.

        3. Avatar de Jean Duchêne
          Jean Duchêne

          Depuis la fin de la seconde guerre mondiale les USA ont perdu toutes leurs guerres .

  5. Avatar de Hervey

    L’épée de Damoclès qui pèse sur l’humanité et qui préfigure sa fin fait surgir des appétits démesurés et sans limites.
    D’ailleurs les premières paroles de notre président sont pour nous annoncer des restrictions en tout genre et des dépenses somptuaires en matière d’armement.
    L’absurdité même alors que l’ont sait que les minerais semblaient faire défaut pour passer à la « transition écologique », que construire des véhicules électriques n’était déjà pas simple mais oublié « cette affaire », fini, on change illico de trajectoires, pressés que nous sommes de trouver des budgets pour construire des engins blindés en tout genre, destinés à faire encore plus de dégâts comme si notre activité naturelle était insuffisante, n’y pourvoyait que moyennement … non, c’est pas sa préoccupation au jeune homme.
    La course aux richesses minière est ouverte et il faudra être les premiers arrivés pour sécuriser les lieux.
    La guerre reste une affaire d’économie.
    C’est aussi le parti pris des russes et des chinois, à n’en pas douter.
    On va bien rigoler.

    1. Avatar de Juannessy
      Juannessy

      On connaissait l’homme qui rit dans les cimetières , voilà l’homme qui rit de la guerre .

      On n’est plus au cinéma .

    2. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
      Pierre-Yves Dambrine

      La réponse diplomatique de Macron a été la bonne, les mots sont bien choisis, à la fois ferme et circonspect, mais effectivement il manque toujours chez notre Jupiter national la projection dans un monde où la pénurie va devenir la règle.
      Au lieu de quoi ce qu’il annonce c’est en quelque sorte un « quoiqu’il en coûte saison 2 », un air de déjà vu en somme !

      Il faudrait deux chocs simultanés ou du moins rapprochés pour vraiment mettre nos dirigeants au pied du mur, et les contraindre à réviser de fond en comble l’architecture de nos économies.

      Ce n’est pas encore arrivé, mais cela arrivera sûrement, car il n’y a aucune raison de penser que les crises ne vont pas continuer de s’enchaîner et même de se cumuler. Nous sortons péniblement de la crise du covid et voilà que survient cette guerre. Il suffirait par exemple que Taiwan soit conquise pour que toutes les usines du monde s’arrêtent en quelques mois, faute de composants.

      1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
        Pierre-Yves Dambrine

        Composants …. électroniques.

      2. Avatar de arkao

        J’ai cru comprendre en fin d’allocution une volonté d’accroitre l’indépendance militaire, énergétique et alimentaire du pays (ou de l’Europe ?)
        Ou comment se servir du conflit pour promouvoir une politique de réarmement, de construction de centrales nucléaires et de productivisme agricole.

        1. Avatar de PIerre-Yves Dambrine
          PIerre-Yves Dambrine

          Oui voilà.
          L’originalité c’est vraiment pas son fort !

          1. Avatar de timiota
            timiota

            Ben oui, y ‘a des terrains libres à Gonesse (ex Europa City)
            et à ND des Landes,
            autant y mettre respectivement un camp militaire « spécial 93-95 »
            et quelques tranches de nucléaire (nan, y’a pas d’eau c’est un point haut orographique).

            Ceci dit, je pense qu’une double crise « semi-conducteur » et « énergie » feraient un « effet Pearl Harbour » en 5 ans à peu près sur notre usage des renouvelables.
            Avec un choix de matières premières un peu rustiques quand même pour pas taquiner le marché mondial des minéraux rares.

  6. Avatar de Garorock
    Garorock

     » C’est une rhétorique avec relent d’antisémitisme (accrochez vous dans le style les ennemis de mes amis sont mes …):
    Les russes reprochent aux libéraux (pensez: Soros) d’avoir mis en avant la victimisation des juifs au point de faire oublier que ce sont eux (les soviétiques), les plus grandes victimes du nazisme (et en nombre, c’est bien vrai, c’est une oeillère parmi d’autres).  »
    La bombe russe hier sur le cimetiére juif à Kiev…
    Il faudrait leur dire aux russes que se sont eux qui ont payé le plus lourd tribut en vies humaines lors de la deuxième guerre mondiale et que sans eux Hitler aurait peut être vaincu. On ne leur a peut être pas assez dit. Il n’est peut être pas trop tard. Macron a bien fait la différence ce soir entre Poutine et le peuple russe…

    1. Avatar de CloClo
      CloClo

      Tu as raison Garorock,

      Mais faut dire quand même que nos amis russes pendant des décennies ont préféré se murer derrière un rideau de fer. Pour parler c’est pas le plus évident, non ?

  7. Avatar de CORRE
    CORRE

    L’allocution du président n’as pas permis d’ouvrir de nouvelles perspectives. Comme le conflit en Ukraine n’en ouvre pas non plus. Il me semble qu’il n’y a pas a chercher autre chose comme but stratégique de la part de Poutine que ce qui se passe actuellement :contraindre la majorité des ukrainiens a émigrer et installer des russes a leur place, que finalement les pays européens en prendront leur parti, et les factions de droite dure des autres pays sortiront renforcés au niveau interieur de la crise. Plus tard cela prendra l’allure d’une conspiration de climato-sceptiques. Puisque c’est cela fondamentalement que Poutine et Macron ont en commun. Macron est un peu mieux élevé, donc il veux bien en parler mais cela ne doit pas aller plus loin, sinon Poutine se fache

  8. Avatar de Garorock
    Garorock

    https://www.theguardian.com/world/2022/mar/02/china-russia-invade-ukraine-winter-olympics-beijing
    Bon… On comprend pourquoi Xi ne répond pas au téléphone…
    Par contre si James Bond, Spiderman et Dark Vador sont du coté du Kremlin en ce moment… Comment dire?
    On compte sur vous les gars!

    1. Avatar de lit75
      lit75

      L’article du Monde

      https://www.lemonde.fr/international/article/2022/03/02/la-chine-se-dit-profondement-attristee-par-l-aggravation-du-conflit-en-ukraine_6115853_3210.html

      indique au contraire qu’il y a des signes que la Chine a été surprise par l’invasion.
      J’ai vu aussi passer un article de la presse américaine ou britannique qui semblait indiquer que les USA avaient alerté leurs homologues chinois sur l’invasion imminente de l’Ukraine, mais qu’ils n’avaient pas semblé croire un mot.

  9. Avatar de baloo
    baloo

    Coucou,

    La première victime de la guerre, c’est la verité.

    Beaucoup d’affirmations péremptoires dans les commentaires sur l’etat des forces au bout d’une toute toute petite semaine de combat.

    J’ai plus l’impression d’un rouleau compresseur qui avance malheureusement. j’espère me tromper.

    Bonne journée

    Stéphane

  10. Avatar de baloo
    baloo

    Re coucou,

    La conclusion d’un point de vue interessant:

    « Mais aujourd’hui nous devons comprendre que nous changeons de paradigme. Nous ne vivons plus dans un monde kantien de la paix et du droit. Tant que nous ne comprendrons pas profondément la logique historique de Vladimir Poutine, ce dernier continuera d’avancer. »

    L’entretien complet:

    https://www.nouvelobs.com/guerre-en-ukraine/20220303.OBS55206/poutine-croit-intimement-a-la-superiorite-de-l-homme-russe.html

    BOnne journée

    Stéphane

    1. Avatar de Mac
      Mac

      « la logique historique de V. Poutin ».
      Pourtant Poutine l’aurait expliquée en leçon particulière d’ une heure à Macronle 7 février, ça a pas l’air d’avoir imprimé..

  11. Avatar de Thomas Jeanson
    Thomas Jeanson

    Paradis fiscaux sous contrôle

    Milliardaires saisis

    Réfugiés accueillis

    Mais, mais que se passe-t-il ??

  12. Avatar de Pascal
    Pascal

    Avec Poutine, nous découvrons la phase ultime de l’aventure technologique humaine. Un seul être humain peut décider à lui tout seul ou presque, d’anéantir l’humanité toute entière en choisissant de déclencher un suicide planétaire pours une idée qu’il se fait de l’identité de sa Russie.
    Depuis le temps où certains disent : si un jour un fou parvient à la tête de l’armement nucléaire ! Et bien nous y voilà. Je rejoindrais ici un certain déterminisme envisagé par Paul.
    A l’évidence, le monde d’après Poutine, s’il existe encore, ne sera plus jamais comme avant.
    Ce qui est à espérer, c’est que le jusqu’au boutisme de Poutine fasse réfléchir les oligarques russes et les pays qui le soutiennent encore. Je ne suis pas certain que les Gouvernements de la Chine, de l’Inde et d’autres soient prêts à suicider leur peuple pour une « certaine idée de la Russie » proprement Poutinienne.
    Mais la seule solution restante est de désarmer Poutine et cela ne pourra se faire que de l’intérieur.

  13. Avatar de baloo
    baloo

    Coucou,

    Si cette information est vraie, alors la fin du dictateur est proche.

    https://www.lefigaro.fr/international/d-apres-les-americains-des-troupes-russes-refusent-de-se-battre-20220303

    Bonne journée

    Stéphane

    1. Avatar de lit75
      lit75

      @Stéphane / baloo : attention, le récit des troupes qui se rendent sans même se battre est un grand classique de la propagande de guerre. C’est d’ailleurs dit dans le lien que vous avez fourni.

    2. Avatar de toutvabien
      toutvabien

      Dépêches du jour:
      Le géant pétrolier russe Lukoil appelle à l’arrêt de la guerre en Ukraine.
      La fin du dictateur n’en est pas pour autant proche (si je meurs tout le monde meurt).
      La délégation russe confirme aujourd’hui que Moscou et Kiev ont convenu de mettre en place des voies d’évacuation pour les civils en Ukraine. La Russie affirme également qu’il y a des progrès vers un cessez-le-feu… Un accord complet, cependant, semble loin après ce que Poutine a déclaré aujourd’hui : il a même menacé que les demandes de la Russie pourraient "s’étendre"… " tout en affirmant que l’Ukraine et la Russie sont "un seul peuple".
      Un accord a été conclu sur les couloirs humanitaires pour la sortie des civils de villes assiégées.
      En Syrie, ces mêmes "couloirs" ont fini par servir de prétexte pour bombarder massivement les villes.
      -Une panne de courant des télécommunications vient d’être enregistrée dans #Sumy Oblast, au nord-est de l’Ukraine , alors que les habitants signalent des explosions massives à la centrale thermique et à la sous-station électrique qui ont rendu le ciel "jaune et rouge" sur des kilomètres.
      https://netblocks.org/reports/internet-disruptions-registered-as-russia-moves-in-on-ukraine-W80p4k8K

  14. Avatar de Juillot Pierre
    Juillot Pierre

    Des « promesses » du « nouveau monde », aux « nouvelles guerres ».

    Le « roi te touche dieu te guérit » a affirmé, entre autre stature « suprématiste » se permettant d’éviter d’avoir à déclarer officiellement sa candidature aux élections présidentielles françaises…… « Nous ne sommes pas en guerre contre la Russie »… L’Histoire retiendra t-elle l’ironie du ton martial employé, qui fut pourtant le même que celui qui déclara la guerre contre un « représentant » du monde du non vivant, un virus… alors que cette guerre là, n’est pas finie ?

    Mais comment « réconcilier » le sens de pareils mots, avec le fait d’envoyer massivement « des armements patriotiques », européens, occidentaux, qui ne manqueront pas leurs cibles collatérales, loin des frappes chirurgicales… ? On parle des juvéniles citoyennetés Russes enrôlées dans une guerre, qui loin d’être la leur tellement le coté obscure des forces fratricides qu’elles sont censées combattre, ne pourront atteindre le principal responsable, M. Poutine, menaçant de dépasser le stade de la dissuasion nucléaire, trop vieux monde, de passer à l’acte quoi… ?

    L’hypocrisie de « l’air du temps » habille avec « habilité », il paraît, les discours politicards occidentaux, présumés innocemment « apolitiques », lorsqu’ils viennent de non élu.e.s de la CE, etc, ou de mouvements parlementaires majoritaires…

    Ces discours embrasent l’atmosphère en louant « l’héroïsme » de « djihadiste de la démocratie » , qu’il soit français, etc. s’engageant dans la défense du peuple Ukrainien, de son régime… alors qu’aucune bombe nucléaire n’a explosé… pour l’instant…. mais pour combien de temps encore…

    Cet embrasement aveugle tellement la conscience de « sur-Moi » irradié… d’une jeunesse incitée par une population européenne vieillissante, et par des « représentativités » idéologiques « nostalgiques » des « années glorieuses » de reconstruction d’après guerre… que ces « va t-en guerre » en oublient de parler à l’inconscient des générations européennes désespérées, du nombre de veuves et d’orphelins de soldats Russes, allant aussi souffrir de pénuries, maladies, etc, avec les mesures de sanctions… en oubliant de causer donc de ce que leurs tires… causeront… sans jamais atteindre celui que les politiciens occidentaux eux même, désignent comme premier responsable…

    Le vieux monde et ses guerres commerciales, monétaires, de « civilisations » ont inventé le concept, nouveau pour l’époque, « d’externalité négative » des productions des pays dits civilisés, occidentaux, les plus riches quoi… trop polluantes, aggravant le dérèglement climatique amplifiant la perte de la biodiversité… en ayant délocalisé vers les pays moins disant sociaux, fiscaux, moraux, environnementaux, de quoi nourrir les graines et mauvaises herbes du consumérisme, biberonné au principe que de toute façon plus personne n’assume sa part de responsabilité dans les misères du monde. Le bilan de ce calcul se mesure à l’occasion d’une gestion néolibérale d’une grave sanitaire en explosion de la précarité, des inégalités, et au retour de la pauvreté, là ou elle était censée avoir disparu.

    Les « nouvelles guerres » elles, même si elles semblent se déguiser derrière des revendications de frontières, de « culture », de « civilisations » du « vieux monde », semblent aussi user des même ressorts que ceux des « externalités négatives ».

    Parce qu’aucuns des politiques responsables de menacer le monde, du feu nucléaire, ou responsables, présumés innocemment empêcher que cette menace s’exerce, dans la limite de ne pas engager de troupes (d’épargner les 35 fleurons nationaux, du CAC 40, en affaire avec l’Ukraine et la Russie…?)… ne s’affrontent sur le terrain (sur les décombres du désastre de Tchernobyl par exemple) sur lequel ils vont réussir à trouver le moyen, « quoi qu’il en coûte », d’écouler et produire plus d’armement, plus de pollution, plus de souffrances, misères, inégalités, pauvretés, etc, tant qu’il y a de la « chair à canon », pour les employer, peut important alors – en cas de conflits seulement militarisés, et donc non nucléaire – qu’au nom du « retour des jours heureux » de la démocratie… l’austérité, les « réformes structurelles néolibérales » précipiteront les futures générations survivantes, encore plus vite vers l’effondrement climatique, la perte de la biodiversité, la famine… dans la ferveur de la « reconstruction »…

  15. Avatar de Juillot Pierre
    Juillot Pierre

    Si pour les USA et occidentaux européens, il n’est pas question, dans cette guerre, « nouvelle » sur bien des aspects de com’, propagandes, théories du complot… et de support technologique, de cyberguerre… de « sauver le soldat Ryan », qui des politiciens affirmant ne pas être en guerre contre la Russie, et ses citoyens envoyés au front, leurs familles allant être endeuillées, « en même temps » que de fournir – indéfiniment, puisqu’elle aussi, cette guerre, est « promise » à durer longtemps…? – armes, munitions… et même, à l’occasion, quelques « citoyennetés mercenaires de la liberté », qui d’eux ont l’audace de dire à ses dernières « citoyennetés… », qu’il ne sera jamais question pour « l’État de droit » de les sauver, de les « reconnaitre » même… même si elles auront contribué à sauver le capitalisme néolibéral/ultralibéral, le capitalisme d’État/communiste, la « concurrence libre et non faussée » de la vente des stocks gérés en flux tendus et des prix, de l’armement, du cours du pétrole, du gaz, de l’énergie, des denrées alimentaires, etc, à sauver les secrets d’affaires/défenses/sanitaires, la corruption, les conflits d’intérêts, délits d’initiés, le clientélisme, carriérisme, l’endogamie, la reproduction de classe, à sauver le duel mortifère entre macron et extrême droite/droite extrême, et l’intensification du dérèglement climatique….?

    1. Avatar de Juillot Pierre
      Juillot Pierre

      Vous ne trouvez rien de perturbant quant à reprendre les discours virulents d’extrême droite/droite extrême et même d’une partie de la pseudo gauche (macronienne…?), qui s’offusquèrent tous… que les hommes Syriens, Irakiens, voulant fuir les combats, se réfugier ailleurs, refaire leur vie avec leur famille, lorsque les extrémistes islamiques tentèrent d’établir un « califat ou khalifa », un « Etat Islamique »… ses même discoureurs… paraissent presque s’indigner aujourd’hui dans ce conflit entre une Ukraine livrée en armement par l’occident, la France… et la Russie diabolisée… que l’on puisse trouvé immoral, pas normal en tout cas, d’empêcher les hommes ukrainiens de 18 à 60 ans, ne voulant pas tuer des Russes… faire la guerre quoi… de se réfugier ailleurs…?

  16. Avatar de Ruiz

    @baloo Enfin se dévoile la suite d’un scénario d’une vaste opération PsyOps dans laquelle Vladimir Poutine est tombé et dont l’objectif est de pouvoir intégrer la Russie dans l’OTAN, mais aux conditions Etats-uniennes.
    Celà pourrait expliquer que XI reste assez circonspect.

  17. Avatar de bob
    bob

    Bonjour
    la montée en puissance des nationalismes en Europe, et dans le monde!(Ukraine , Russie, Europe, France , USA….)
    Il est très difficile , de trouver une ligne de partage nette entre les fascistes , ultranationalistes, nationalistes ou patriote.
    Surtout en période de trouble et affrontement, et état de guerre comme actuellement en Ukraine.
    Sans doute que des éléments d’extréme droite, sont instrumentaliser, pour intimider les populations et destabiliser le régime en place (svoboda, secteur droit, groupe Azov….).
    Il nous faut constater surtout l’effondrement des partis de gauche , progressiste, communiste, libertaires ou autres
    Et , cela en Ukraine, Russie, et Europe……
    Regardons chez nous!?……
    .

    1. Avatar de ilicitano
      ilicitano

      Parti communiste ukrainien:
      https://www.humanite.fr/monde/ukraine/ukraine-le-parti-communiste-interdit-de-se-presenter-aux-futures-elections-580256

      Ukraine: Le Parti communiste interdit de se présenter aux futures élections
      Le ministre ukrainien de la Justice, Pavel Petrenko, a décidé d’interdire au Parti communiste d’Ukraine (PCU) de participer au processus électoral.
      Mardi 28 Juillet 2015

      Petro Symonenko :homme politique ukrainien, secrétaire général du Parti communiste d’Ukraine de 1993 à 2015, date de son interdiction.
      En raison de cette législation, la Commission électorale centrale d’Ukraine rejette par la suite la candidature de Petro Symonenko à l’élection présidentielle de 2019

      1. Avatar de Rosebud1871
        Rosebud1871

        ilicitano 3 mars 2022 à 18 h 21 min

        Oui parce que  »
        « le PC affiche en effet des positions pro-russes en soutenant l’annexion de la crimée et la proclamation de républiques séparatistes à l’Est du pays.  »
        Mais,
        « Le Parti communiste d’Ukraine décide alors de saisir la Cour européenne des droits de l’homme. Cependant, le parti n’est pas formellement interdit : le ministère de la Justice peut simplement l’empêcher de concourir aux élections »

        OUF la démocratie ukrainienne est respectée.

        Par contre en Chine,
        https://www.leparisien.fr/laparisienne/actualites/peppa-pig-censure-car-trop-subversif-pour-la-chine-01-05-2018-7692039.php
        Ou en Russie
        https://www.marianne.net/culture/cultures-pop/serviteur-du-peuple-la-serie-qui-emmena-le-president-ukrainien-zelensky-au-pouvoir

  18. Avatar de baloo
    baloo

    Coucou,

    beaucoup disent ou craignent que nous nous dirigions vers une nouvelle guerre mondiale.

    Je ne crois pas. Quelle soit nouvelle.

    Je crois que c’est la fin de la guerre froide. On solde la fin de la guerre froide. Quand on entend les arguments de poutine donnés à macron, on tombre des nues. Il est resté en 1989. c’est dingue.
    Mais le monde a changé depuis. Les russes pas plus que le reste du monde ne doivent comprendre ce que veulent la clique au pouvoir en russie. On est dans la 4 eme dimension, retourné en 1989 avec la pseudo fin de la guerre froide.
    Elle va se terminer maintenant. Comment ?

    Vous le saurez dans quelques semaines ou mois en regardant CNN BFM RT ou au pire , en faisant la queue pour trouver à manger.

    Les russes détiennent la clef. Pas ceux qui attaquent, les reactionnaires aux ordres du dictateur, mais le peuple russe.

    Nous nous ne pouvons que nous défendre si on est attaqué.

    Dans la série pourquoi les cons qui nous cernent nous concernent ?

    musique maestro
    https://www.dailymotion.com/video/xd8jfi
    Bonne soirée

    Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. La « conversion » du speaker de la Chambre des Représentants… L’archange lui a dit de bouter le Russe hors d’Ukraine. On…

  2. Qu’est-ce que c’est que cette démocratie, où le très ‘trumpiste’ M.Johnson, « Speaker » de la Chambre des Représentants, bloque depuis de…

  3. ah j’oubliais , notre professeur nous faisait marmonner « papa maman » papa maman puis papa papa maman papa maman maman et…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta