En voie vers la conflagration

L’assassinat hier d’un leader du Hamas à Beyrouth, Saleh al-Arouri, suivi de l’attentat aujourd’hui lors du 4e anniversaire de l’assassinat du général iranien Ghassem Soleimani nous rapprochent d’une conflagration généralisée.

Les optimistes nous diront que l’invasion ratée de l’Ukraine par la Russie n’a pas encore tourné au conflit thermonucléaire et que donc, de manière générale, les choses ont plutôt tendance à s’arranger. Je suis optimiste mais pas à ce point là.

Si vous vous sentez disposés à rédiger un billet à ce sujet, n’hésitez pas : écrivez-moi ici.

Partager :

138 réponses à “En voie vers la conflagration

  1. Avatar de Thomas Jeanson
    Thomas Jeanson

    Je ne suis pas un expert en géopolitique,

    Mais en lisant beaucoup de commentaires, j’ai du mal à trouver ma sensation et mon ressenti des évènements en cours à savoir :

    Ce qui se passe partout, semble être le résultat d’un affaiblissement généralisé des Etats, de tous les Etats, ce qui mécaniquement donne du champ à tous ce qui est transnational, grands groupes économiques, terroristes, et mafieux.

    Les états ne sont plus aux manettes de l’histoire.

    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      Certains états ont trop de pouvoir, d’autres n’ont pas les bons. Et au milieu de tout cela, les affaires sont les affaires et l’argent n’a pas d’odeur.
      Mais le saint- esprit veille au grain et un jour, lorsque la patridominance aura disparu, les poules écriront l’histoire des renards…
      J’espère que cela t’aura aidé a y voir plus clair Thomas.
      😎

      1. Avatar de Thomas Jeanson
        Thomas Jeanson

        Cristallin !

        🙂

    2. Avatar de CORLAY
      CORLAY

      bonjour Thomas, v/com. est bien vu. Les citoyens du monde en sont-ils conscients, puisque multinationales et autres éléments ont pris pouvoir
      En effet, comme on cherche une vie extra-terrestre, il faudrait trouver un nouveau « paradis »/paradigme….Isabelle

  2. Avatar de François M
    François M

    Oui, le conflit Israëlo-palestinien-iranien … est à risque de plus d’instabilité que le conflit Ukraine-Russie, car nous avons à la tête des belligérants des jusqu’au-boutistes qui n’accepteront je pense jamais une solution négociée d’une part, une défaite d’autre part. Comme le disait Hervey dans un commentaire précédent, « on ne voit pas de solution » tant qu’il y aura encore ces dirigeants-là. La seule solution serait donc « de les changer », puis de négocier :
    1) un nettoyage de Gaza par une autre force militaire que l’armée israëlienne ;
    2) la création d’un réel état palestinien.

    Autrement, sur ce conflit, l’issue risque d’être nucléaire (sans thermo, mais quand même ça pique).

    1. Avatar de Ruiz
      Ruiz

      @François M Nous sommes déjà (et depuis longtemps) dans une solution à un État, mais pratiquant l’apartheid dont les frontières extérieures ne sont guères contestées de fait par la communauté internationale et ses voisins, mis à part au Golan et des escarmouches au Liban, dont les frontières où interviennent ses forces armées sans aucune concurence étatique (ce n’est pas le cas en Syrie en Irak ? ..) englobent l’intégralité de la Palestine et en contrôlent tout les flux extérieurs !
      Comme les États-Unis et le Canada vis à vis des amérindiens, l’Australie vis à vis des aborigènes, L’Algérie Française d’avant l’indépendance, l’Afrique du Sud d’autrefois et ses Banthoustan ..

  3. Avatar de Ruiz
    Ruiz

    En direct sur France Culture Schlomo Sand commente la parution de son dernier ouvrage « Deux peuples pour un État ? » annonçant des catastrophes écrit avant le 7 octobre paru en français et dubitatif sur la soution à 2 états.

    1. Avatar de Otromeros
      Otromeros

      Tout ce qui a servi à Poutine de prétexte(vis à vis de la « masse ») pour finalement (24/2/22) envahir militairement l’Ukraine, avec les dramatiques conséquences toujours (et plus que jamais actuelles connues) peut//doit?? être surveillé de près..!

      Voici la version pro-russe ( pas clairement revendiquée mais « visible à l’oeil nu » par un recensement de contenus « titrés » sur période significative..) de ce qui se passe en Lettonie aujourd’hui : (extraits choisis, origine volontairement zappée pour éviter toute « pub »..)

      … » Les autorités lettones ont expulsé de leur territoire le 12 janvier Boris Katkov, un retraité de 82 ans.
      La diplomatie russe a dénoncé la décision du ministère letton de l’Intérieur, qui voit en cet homme âgé une menace pour sa sécurité nationale. Il est désormais expulsé de Lettonie pour une durée indéterminée.
      Vétéran de l’armée soviétique , Katkov était le président du conseil d’administration de l’Union lettone-russe …(…)…
      L’ambassade de Russie en Lettonie a qualifié la décision des autorités lettones d’«absolument inhumaine» et de violation du principe de «non-division de la famille», Boris Katkov ayant encore une femme, des enfants et des petits-enfants en Lettonie.
      «Nous sommes convaincus que cette action cynique est de nature purement politique et vise à intimider la communauté russophone de Lettonie et à éradiquer toute forme de « dissidence »», a conclu la diplomatie russe
      …(…)…
      Les autorités russes de la région de Pskov ont accueilli à la frontière le retraité le 12 janvier au soir.
      …(…)…
      La Russie se prépare à aider les citoyens expulsés de Lettonie , a déclaré le ministère des Affaires étrangères, alors que la Lettonie a pris des mesures attentatoires aux libertés des citoyens russophones de Lettonie.
      Selon le Bureau de la citoyenneté et des migrations de Lettonie cité par l’agence TASS, 1 167 citoyens russes risquaient d’être expulsés de Lettonie, dont 789 ont plus de 60 ans.
      Les politiques anti-russes s’accumulent en Lettonie
      Plus généralement, 1,8 million de personnes vivent en Lettonie, dont environ 40 % sont russophones. La langue officielle du pays est le Letton, la langue russe n’ayant que le statut de langue étrangère.
      En août 2022, le gouvernement letton a décidé de prolonger les permis de séjour temporaires en Lettonie pour les citoyens de la Fédération de Russie uniquement dans des cas exceptionnels et de leur délivrer des permis de séjour permanents uniquement s’ils réussissent l’examen de langue d’État de niveau A2 (intermédiaire) d’ici septembre 2023.
      En cas d’échec, ceux-ci ne se verraient délivrer que des permis temporaires.
      Les personnes de moins de 15 ans et de plus de 75 ans sont exemptées de l’examen.

      …(…)….  »

      On reconnait la rhétorique(russe officielle….MAIS TOUJOURS sur des faits concrets, vérifiables..) à l’oeuvre depuis AVANT (et dans l’indifférence générale) l’ « opération spéciale »…

      En voici un autre exemple… fascinant… (passé au public?? russe cette semaine finissante…) !

      … TITRE :  » Ukraine : les pays de l’OTAN ont opéré un virage terroriste dans leur conflit contre la Russie
       » L’offensive atlantico-ukrainienne de 2023 est un échec.
      Mais abandonner l’Ukraine serait une défaite, que l’Occident ne peut se permettre.
      L’intermède de la terreur est envisagé comme une parenthèse avantageuse, à moindre coût, le temps d’adapter la stratégie.
      Par Karine Bechet-Golovko.
      …(…)…
      Alors que l’armée atlantico-ukrainienne se donne ouvertement pour but de cibler des zones civiles en profondeur dans les terres russes, avec des armes de plus en plus puissantes pour faire peur, pour faire mal, pour faire couler du sang innocent
      … »

      Pas besoin , j’espère, de prolonger………………
      C’est ça que les « lecteurs » étrangers et russes » peuvent lire chaque jour…..!!

      Plus je lis je m’ « immunise » … Et dire que c’est interdit… (de s’immuniser..??)

      En savoir plus sur RT en français: https://francais.rt.com/opinions/108738-ukraine-pays-otan-ont-opere-virage-terro-guerre-russie

      1. Avatar de Otromeros
        Otromeros

        Au modérateur…………..voulez-vous effacer la dernière ligne/pub du commentaire précédent……..!!!!!!!!

        (Bien joué de l’ »adversaire »….. à l’insu… faut relire une deuxième fois AVANT de « lâcher » le comment…..!!!

        1. Avatar de Otromeros
          Otromeros

          Sale coup pour ma digestion… ( dommage .. c’était excellent!)
          Ne jamais relâcher l’attention..

          1. Avatar de Otromeros
            Otromeros

            Mieux….. « copier » le corps du comment… fermer le moteur… (ré)ouvrir le moteur…’coller » + contrôler et éventuellement effacer ce qui est généré…avant de lâcher »…^!^… ((Je râââle..))

  4. Avatar de Blue44

    La Russie avait-elle vraiment l’intention d’envahir l’Ukraine avec 200 000 hommes (voire moins selon Wikipedia) ? Franchement… il en a fallu 3 millions à l’Allemagne pour venir à bout du BENELUX et de la FRANCE.

    1. Avatar de Otromeros
      Otromeros

      ((En espérant que vous soyez un « vrai » questionneur sur ce blog …^!^…))

      Sujet largement et abondamment traité sur ce blog avec fortes controverses …

      J’ai demandé à mon I.A préférée de synthétiser sur votre question..
      ———————-
      Q… : « Dans le cadre de la guerre Russie-Ukraine, voulez-vous rappeler ce qui s’est passé les 23 et 24 février 2022

      23 février 2022″

      R… :  » Le président russe Vladimir Poutine annonce le déploiement de troupes russes dans les régions séparatistes du Donbass, en Ukraine.
      Les États-Unis et l’Union européenne annoncent de nouvelles sanctions contre la Russie.
      Les forces russes commencent à se masser aux frontières ukrainiennes.

      24 février 2022

      Vers 3h50, Vladimir Poutine annonce le début d’une « opération militaire spéciale » en Ukraine.
      Des frappes aériennes et des tirs d’artillerie russes commencent à frapper l’Ukraine, dans tout le pays.
      Les forces russes pénètrent en Ukraine par la Russie, la Biélorussie et la Crimée.
      Le président ukrainien Volodymyr Zelensky proclame la loi martiale.

      Les événements des 23 et 24 février 2022 marquent le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, un conflit qui se poursuit encore aujourd’hui.

      Voici un récit plus détaillé de ce qui s’est passé ces deux jours-là:

      23 février 2022

      Le 23 février 2022, le président russe Vladimir Poutine annonce le déploiement de troupes russes dans les régions séparatistes du Donbass, en Ukraine. Ces régions, Donetsk et Lougansk, ont déclaré leur indépendance de l’Ukraine en 2014, mais leur souveraineté n’est reconnue par aucun pays, pas même par la Russie.

      Cette décision de Poutine est immédiatement condamnée par les États-Unis et l’Union européenne, qui annoncent de nouvelles sanctions contre la Russie. Les sanctions visent à punir la Russie pour son intervention militaire en Ukraine et à dissuader Poutine de poursuivre son expansionnisme.

      Dans le même temps, les forces russes commencent à se masser aux frontières ukrainiennes. Selon les estimations des États-Unis, la Russie a déployé plus de 150 000 soldats à la frontière ukrainienne, ainsi que des chars, des avions et des navires.

      24 février 2022

      Le 24 février 2022, Vladimir Poutine annonce le début d’une « opération militaire spéciale » en Ukraine. Il affirme que cette opération est nécessaire pour « démilitariser et dénazifier » l’Ukraine.

      Peu après l’annonce de Poutine, des frappes aériennes et des tirs d’artillerie russes commencent à frapper l’Ukraine, dans tout le pays. Les principales villes ukrainiennes, telles que Kiev, Kharkiv, Odessa et Lviv, sont touchées.

      Les forces russes pénètrent en Ukraine par la Russie, la Biélorussie et la Crimée. La Crimée a été annexée par la Russie en 2014.

      Le président ukrainien Volodymyr Zelensky proclame la loi martiale. Il appelle les Ukrainiens à défendre leur pays.

      Les événements des 23 et 24 février 2022 marquent le début d’une guerre qui se poursuit encore aujourd’hui. L’invasion de l’Ukraine par la Russie a déjà fait des milliers de morts et des millions de personnes ont été déplacées. La guerre a également eu un impact majeur sur l’économie mondiale.  »

      Q… : « Le 24 février 2022 la Russie voulait-elle envahir l’Ukraine ou avancer des troupes jusqu’à Kiev pour renverser le gouvernement?  »

      R… :  » La réponse courte est oui, la Russie voulait envahir l’Ukraine le 24 février 2022. Les preuves à l’appui de cette affirmation sont nombreuses et convergentes.

      Premièrement, les préparatifs militaires de la Russie étaient massifs et clairement destinés à une invasion. La Russie a déployé plus de 150 000 soldats à la frontière ukrainienne, ainsi que des chars, des avions et des navires. Ces forces étaient bien plus nombreuses que celles nécessaires à une simple opération de maintien de la paix ou à une intervention limitée dans le Donbass.

      Deuxièmement, les objectifs déclarés de la Russie étaient incompatibles avec une simple avance de troupes jusqu’à Kiev. Vladimir Poutine a affirmé que l’objectif de l’opération était de « démilitariser et dénazifier » l’Ukraine. Ces objectifs ne pouvaient être atteints qu’en occupant l’ensemble du pays.

      Troisièmement, les actions de la Russie après le 24 février 2022 confirment qu’elle avait l’intention d’envahir l’Ukraine. Les forces russes ont attaqué l’Ukraine par trois fronts, depuis la Russie, la Biélorussie et la Crimée. Elles ont frappé des cibles dans tout le pays, y compris des villes éloignées de Kiev.

      Il est donc clair que la Russie avait l’intention d’envahir l’Ukraine le 24 février 2022.
      L’objectif de cette invasion était de renverser le gouvernement ukrainien et d’installer un régime favorable à Moscou.
       »
      ———————————-

      ((On peut imaginer, en se rappelant des images des tout premiers jours, que la dernière phrase de la réponse devait (théoriquement) se passer dans l’ordre…))

      1. Avatar de Ruiz
        Ruiz

        @Otromeros « renverser le gouvernement ukrainien et d’installer un régime favorable à Moscou.  » ne signifie pas envahir l’Ukraine et probablement pas l’annexer en totalité.
        Mais ce qui réussit à la Grenade ne marche pas aussi bien pour l’Ukraine, ni à Gaza !

    2. Avatar de arkao

      @Blue44
      La Russie a surévalué ses forces et sous-estimé la capacité de résistance des Ukrainiens. Tout simplement.

  5. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    Le troisième front:

    1-Russie/Ukraine
    2- Israël/Gaza-Palestiniens
    3- Yémen-Houthis / USA+UK suite au blocage de la Mer Rouge et du Canal de Suez

    Yémen : 29 millions d’habitants dont 55% de chiites
    armée Houthis: près de 500.000

    suite aux frappes des USA au Yémen/Sanaa contre les Houthis
    la rue à Sanaa :
    https://www.youtube.com/watch?v=96IrNcqjPno

    à suivre

    1. Avatar de Otromeros
      Otromeros

      Tout bon pour le « Kapitalismo-industriel » ………. à vos « actions »…ça va « monter »…

  6. Avatar de Otromeros
    Otromeros

     » Fallait bien que quelqu’un se dévoue  » ….!!!…

    Le 100e jour de la guerre — AUJOURD’HUI…!

    « Le Temps » avec l’AFP

    …  » Ce dimanche est le centième jour de guerre entre Israël et le Hamas.
    Les appels internationaux à une trêve, dans ce conflit qui a plongé l’Etat hébreu dans la terreur et la bande de Gaza dans l’horreur et une crise humanitaire majeure, n’y font rien.

    «La mort, la destruction, le déplacement, la faim, la perte et le chagrin massifs de ces cent derniers jours entachent notre humanité commune» , estime le patron de l’Agence d’aide aux réfugiés palestiniens de l’ONU (UNRWA), Philippe Lazzarini, en visite dans le territoire côtier.  » …

    https://www.letemps.ch/monde/moyenorient/la-guerre-entre-israel-et-le-hamas-palestinien-entree-dans-son-4e-mois-antony-blinken-arrive-a-abou-dhabi

    ( Chacun pourra y lire, à haute voix, ce qu’il a envie d’entendre… En particulier j’y mesure notre impuissance citoyenne. )

  7. Avatar de Sándor
    Sándor

    Simple comparaison : Israël à une étendue de 21000 / 22000 km² et une population de 9 millions. La région Bretagne a une superficie de 29000 km² pour une population de 4 millions. Un plan de partage de l’ONU avait été décidé en 1947.
    Quand je pense à tous ces espoirs que la création d’Israël avait représenté…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. https://www.lemonde.fr/politique/live/2024/07/12/en-direct-jean-luc-melenchon-defend-la-proposition-d-huguette-bello-presidente-du-conseil-regional-de-la-reunion-pour-matignon-et-appelle-la-gauche-a-faire-vite_6247441_823448.html

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon Joe Biden John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta