19 réflexions sur « Vidéo – La prière du réaliste »

  1. A HK malheureusement cela paraît presque plié. Le processus entamé il y a déjà plusieurs années consistant pour le pouvoir de Pékin à dissoudre les prérogatives locales dans un seul système, en violation de l’accord initial, arrive à son terme avec la loi sur la sécurité.
    La prochaine cible est Taiwan, une vieille cible puisqu’elle date de 1949 lorsque les troupes de Tchang kai chek se replièrent sur l’île de Formose, s’opposant alors à la Chine continentale en tant que République de Chine. On l’oublie souvent, il y a bien deux Chine ! La République de Chine à l’instar de la République populaire de Chine a très longtemps d’ailleurs affiché sa volonté de reconquérir la Chine continentale.
    Techniquement, c’est à dire militairement, la Chine populaire pourrait annexer Taiwan, mais politiquement la partie me semble beaucoup plus difficile, même si une victoire somme toute pas si difficile n’est pas à exclure si un concours de circonstances favorables s’offrait à la RPC, comme par exemple un affaiblissement du parti indépendantiste qui a actuellement le vent en poupe à Taiwan. Pour l’heure c’est bien ce parti indépendantiste (ou à tendance indépendantiste) qui a le vent en poupe sur l’ïle puisque la présidente taiwannaise a été réélue, notamment parce que la menace se rapprochait avec l’affaire sur la loi d’extradition à HK qui a fourni l’occasion à la Chine populaire d’avancer ses pions à HK, sans succès dans un premier temps à cause de la détermination des Hong-Kongais. Le Covid19 a fait les affaires de Pékin, en privant les contestataires de HK de toute visibilité.

    Mais l’affaire n’est pas pliée. Le coût politique pour la Chine populaire serait énorme si celle-ci devait prendre pied à Taiwan. Le pouvoir Pékinois prendra-t-il le risque de montrer une face belliqueuse au moment où il joue à fond la carte du soft power ?
    Tout va dépendre de l’évolution de la situation mondiale, ainsi que de l’évolution de la politique interne en Chine continentale.

  2. C’est super : merci ! Car vous nous tenez effectivement au courant, indéfectiblement !
    Et vos vidéos, pour moi, sont beaucoup plus prenantes, directes…
    Même que vos bouquins ou que PJ-TV, de loin !
    En fait je crois que j’ai une addiction au site de Paul Jorion !
    C’est grave docteur ?

    PS :
    (PS « hors-commentaires » s’entend)…
    … j’avais rajouté un ou 2 commentaires à la suite de votre précédente vidéo, je ne les jamais revus. Refusés ? Ou parce que j’ai eu la flemme de mettre mon nom complet ?

  3. Autoroutes et limitation à 110 km : petit supplément d’analyse, le sujet a dû voir l’opposition farouche de deux lobbys : celui des autoroutes et des groupes qui les possèdent, d’une part, et celui de l’automobile d’autre part. Pour le premier, j’en suis assez sûr car vécu de l’intérieur : baisser la vitesse, c’est diminuer « l’avantage compétitif » entre autoroutes (payantes) et routes secondaires (encore gratuites) ; donc moins de trafic potentiellement, donc moins de recettes, donc moins de profits… Et oui, comme le dit PJ, quand on est passé par la soute, on comprend mieux les raisonnements, pas besoin d’être complotiste….question de sous.

    1. C’est vraisemblable . J’ai même connu des situations , à propos de l’avantage compétitif , où des concessionnaires autoroutiers venaient se plaindre aux préfets lorsque , par extraordinaire , on arrivait à décrocher le pognon pour des aménagements de capacité sur les RN parallèles .

      Mais au cas particulier , les lobbys n’ont pas eu besoin de se manifester trop violemment , les « usagers » avaient déjà voté et avaient fait le boulot pour eux .

    2. « Toutes choses restant égales par ailleurs… » ==> moins d’un côté = plus de l’autre..!
      Je suppose que vous ne vivez pas dans une commune traversée par une « grand-route » ?

  4. https://www.passeportsante.net/fr/parties-corps/Fiche.aspx?doc=vaisseau-sanguin
    Les vaisseaux sanguins sont constitués d’une paroi possédant trois tuniques :
    La tunique interne, ou intima, composée d’une couche cellulaire d’endothélium et tapissant la surface interne des vaisseaux ;
    La tunique moyenne, ou média, constituant la couche intermédiaire et composée de fibres musculaires et élastiques ;
    La tunique externe, ou adventice, constituant la couche externe et composée de fibres de collagènes et de tissus fibreux.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Vaisseau_sanguin
    En coupe transversale, les artères présentes de l’extérieur vers l’intérieur sont :
    L’adventice est la couche externe de la paroi artérielle ; elle est composée de tissu conjonctif et de fibres élastiques. L’adventice contient les vasa vasorum (vaisseaux capillaires vascularisant la paroi artérielle) ainsi que des fibres nerveuses du système autonome sympathique et parasympathique. Dans les artères de gros calibre, adventice et media sont séparées par la limitante élastique externe, une couche acellulaire élastique.
    La media est la couche moyenne de la paroi artérielle ; elle est composée de collagène et d’élastine. Dans les artères de petit et moyen calibre, elle contient les fibres musculaires lisses permettant la vasoconstriction.
    L’intima, couche interne de la paroi artérielle, est formée par l’endothélium vasculaire (mono-couche cellulaire) reposant sur une couche de tissu conjonctif. Elle est séparée de la media par la limitante élastique interne.

    Sinon, serait-ce trop abusé de vous demander un article pour détailler ces 3 mesures « révolutionnaires » qui seront à priori évincées ? Avec un petit explicatif du pourquoi du comment ? J’avoue, c’est pour pouvoir expliquer autour de moi par la suite où se trouve l’arnaque de supprimer « seulement » 3 mesures sur 150, que c’étaient les seules à avoir un impact profond / à long terme, sans avoir à me creuser le ciboulot (j’ai du mal ces temps-ci à mobiliser mes capacités). Merci d’avance, si cela peut se faire.

  5. Macron serait proche du burn out ?

    Au « joli temps » des colonies, les colons se vantaient de vouloir « faire suer le burnous ».

    Ne serait-il pas temps de « faire suer le burn out » ?

  6. Concernant l’information que les Russes paient des résist… non, des terrorises afghans pour tuer des soldats américains sur le territoire de l’Afghanistan, je vous en remercie car c’est la première fois que je l’entendais.

    Je suppose qu’on n’a pas une preuve définitive comme un chèque et une lettre de félicitation à un terroriste afghan signés de la main de Poutine. Mais quelle genre de preuve la presse américaine donne-t-elle pour une information aussi grave ? Pas juste la parole des responsables des services secrets, si ?

    1. Je vais vous trouver ça. En gros, l’information est sans ambiguïté : le montant est de 100k$ par soldat américain éliminé. Ce ne serait pas essentiellement des Talibans qui en auraient bénéficié mais des chasseurs de prime dans le milieu du banditisme afghan. Ne me citez pas encore : je vais vous trouver les informations précises.

      1. Une des sources – mais pas la seule : The New York Times, Suspicions of Russian Bounties Were Bolstered by Data on Financial Transfers, le 30 juin 2020

        Lors d’un raid dans la ville de Kunduz, dans le nord, il y a environ six mois, 13 personnes ont été arrêtées dans le cadre d’une opération conjointe des forces américaines et de l’agence de renseignement afghane, la Direction nationale de la sécurité, selon Safiullah Amiry, le chef adjoint du conseil provincial de cette ville. Deux des principales cibles du raid avaient déjà fui – l’une au Tadjikistan et l’autre en Russie, a déclaré M. Amiry – mais c’est dans la maison de l’une d’elles à Kaboul que les forces de sécurité ont trouvé un demi-million de dollars. Il a déclaré que l’agence de renseignement afghane lui avait dit que les raids étaient liés à l’argent russe versé aux militants.

        Deux anciens responsables afghans ont déclaré lundi que des membres de réseaux criminels locaux avaient mené des attaques pour les talibans dans le passé – non pas parce qu’ils partageaient l’idéologie ou les objectifs des talibans, mais en échange d’argent.

        Dans la province de Parwan, où se trouve la base aérienne de Bagram, les talibans sont connus pour avoir engagé des criminels locaux comme indépendants, a déclaré le général Zaman Mamozai, l’ancien chef de la police de la province. Il a ajouté que les commandants des talibans sont basés dans deux districts de la province, Seyagird et Shinwari, et que de là, ils coordonnent un réseau qui charge des criminels de mener des attaques.

        Et Haseeba Efat, un ancien membre du conseil provincial de Parwan, a également déclaré que les talibans ont engagé des indépendants dans le district de Bagram – y compris, dans un cas, un de ses propres parents éloignés.

        « Ils sont d’accord avec ces criminels qu’ils n’auront pas de salaire mensuel, mais ils seront payés pour le travail qu’ils font quand les talibans en auront besoin », a déclaré M. Efat.

        Vingt militaires américains ont été tués lors d’opérations liées au combat en Afghanistan l’année dernière, le plus grand nombre depuis 2014.

        Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

        À écouter également : A Russian Plot to Kill U.S. Soldiers, le 1er juillet 2020

  7. – M. Amiry a déclaré que l’agence de renseignement afghane lui avait dit que…
    – Deux anciens responsables afghans ont déclaré…
    – …a déclaré le général Zaman Mamozai,
    – Et Haseeba Efat … a également déclaré que…

    Vous voyez le problème, non ? Il n’y a que des déclarations, certains parleraient de rumeurs. Mais où sont les preuves tangibles ? Après je ne mets pas en doute la probité des journalistes, mais ce n’est pas la première fois que des journalistes se feraient manipuler. Et à la place de Trump, vous feriez quoi ? Il y a déjà beaucoup de sanctions contre la Russie. Moi je demanderais à voir des preuves convaincantes.

    1. Ah ! je comprends, ce n’est pas à Bolton que vous en voulez, c’est juste l’honneur de Trump que vous défendez ! Le pauvre homme se faisant attaquer lâchement par des gens qui se contentent de … « déclarer » des choses !

      Excusez-moi d’avoir une certaine sympathie pour ces derniers : moi aussi je « déclare » des choses à longueur de journée !

      Paul Jorion, membre de l’AdD (Amicale des Déclareurs)

      1. Faut pas mélanger, ici on ne parle pas de Bolton. Je me demandais juste pourquoi il n’y a pas un vrai scandale autour de cette histoire glauque.

        Que peut faire un président lorsqu’on lui amène de telles informations ? Il semblerait que Obama signait tous les jours l’autorisation de dégommer tel ou tel terroriste à coup de drone. Mais les informations étaient peut-être de meilleure qualité. Ou pas, qui sait ? Trump a su prendre cette décision aussi, vous rappelez de Soleimani… Il signe peut-être tous les jours, lui aussi, mais c’est juste qu’on n’en parle plus ?

        Mais franchement que faire dans un tel cas ? AMHA un discours à l’ONU pour présenter les preuves, mais pour ça les preuves doivent être non réfutables, celles que recherchent tout tribunal. Peut-être même Trump les a-t-il demandées et qu’il les attend ?

        Après je ne conteste pas non plus que ces preuves existent peut-être mais que les divulguer mettrait en danger la sécurité d’agents sur le terrain. En fait c’est un peu l’argumentaire j’attendais de la part des journalistes américains car c’est un classique. Dans ce cas Trump ou n’importe quel autre président chef des armées aurait vraiment eu tord de ne pas écouter.

        Autrement que faire ? Que feriez vous dans la position du président chef des armées si on vous amenait l’article du New York Times ?

      2. Que feriez vous dans la position du président chef des armées si on vous amenait l’article du New York Times ?

        Je confirmerais l’opinion du président que les journalistes sont des « ennemis du peuple » et que « il faut les exécuter ».

    2. Vous êtes pire que Trump 😉

      Ici on parle d’un acte de guerre d’une grande puissance nucléaire par rapport à une autre, mais que faire ? Ne pas réagir ? A priori c’est ce qui se passe.

      1. « mais que faire ? Ne pas réagir ? »

        Imaginez: vous êtes Trump, maqué avec Poutine, élu grâce à lui, choisi par lui pour être une taupe au sein des instances dirigeantes US, agent d’influence stipendié du KGB, -maintenant ce n’est plus un secret- et en plus profondément slavophile après avoir donné des preuves flagrantes de soviétophilie, et enfin marxiste par reconnaissance. ( Car le KGB a sauvé la peau de l’incapable affairiste Trump plusieurs fois dans le passé).

        Vous faites quoi? Précisément rien.
        Vous ergotez, accusez une cabale montée de toute pièce par une Presse fer de lance d’une opposition irréductible.
        Mais vous ne faites rien.

        C’est précisément ce néant qui prouve la culpabilité de Trump.

        On sait que ma thèse est différente: le coupable réel est Poutine, pour avoir tout misé sur un tocard. Tocard qui fera beaucoup de mal au reste du monde, dont la Russie. KGB: incapable depuis au moins un siècle.

Les commentaires sont fermés.