« Hurle, hurle à l’agonie de la lumière », par Terence

Je sais que certains d’entre vous ont “en tout ou partie” fait leur deuil, vous êtes plus sages que moi.

N’entre pas docilement dans cette douce nuit,
Le vieil âge doit gronder, tempêter, au déclin du jour,
Hurler, hurler à l’agonie de la lumière,

Si le sage sentant la fin sait que les ténèbres sont justes,
Car ses mots n’ont point forgé de foudre,
Il n’entre pas docilement dans cette douce nuit,
Hurle, hurle à l’agonie de la lumière.

Dylan Thomas (poème cité dans Interstellar, le film de Chris Nolan)

Climat : l’humanité proche de retombées climatiques cataclysmiques, alerte le Giec – La Libre

Ne regrettons pas à l’heure ultime de ne pas avoir été beaucoup beaucoup beaucoup plus offensifs dans notre engagement pour le climat : c’est pour la survie de l’humanité que nous nous battons, ni plus ni moins.

Parfois, je ne suis même pas sûr que les environnementalistes eux-mêmes comprennent que le corps humain et l’espèce humaine sont comme les autres vivants : susceptibles d’extinction face à une rupture climatique inédite dans leur histoire génétique. Et en tant que mammifères supérieurs tout en haut de la chaîne trophique mondiale, nous sommes beaucoup plus vulnérables que la plupart des espèces.

Avec cet article dont je vous partage la référence, il y a franchement lieu d’initier une carte blanche signée par 500 scientifiques et personnalités, une lettre ouverte adressée à tous les gouvernements et tous les citoyens et tous les rédac chefs (quid du traitement de l’urgence écologique par nos médias : nada), pour mettre chacun devant ses responsabilités. Et de mener des actions bien plus fortes. Moi je ne peux pas mais ma plume me démange. Mais je ne peux pas me taire en tant que citoyen, vous me connaissez.

Ceci devrait figurer en une de tous les journaux tant que ce n’est pas réglé. Les rédac chefs n’ont aucune excuse. Nous devrions être des centaines de millier dans les rues. Ce devrait être le dossier le plus urgent pour tous les politiques et les citoyens. La condamnation de la Belgique + cet article sur le futur rapport du GIEC : on n’a pas le temps d’attendre d’aller en appel ni la publi du rapport en 2022.

Ca fait depuis 2018 que la notion d’urgence écologique est martelée, jusqu’au plus haut niveau. Chaque année donne raison aux plus avant-gardistes. Mais regardez autour de vous : aucune mobilisation générale.

Tout citoyen lucide peut constater qu’on dort littéralement aux niveaux politique et citoyen en ce moment, la transition n’a même pas encore commencé concrètement.

Or le déni est total. La fissure est béante entre le principe de réalité et notre vie quotidienne. La souffrance psychologique de ceux qui ont la moindre once de lucidité et d’empathie pour les autres êtres humains et vivants est gigantesque.

C’est dramatique, absurde, nihiliste. Qu’on disparaisse, c’est notre sort individuel et même d’espèce. Mais pas sans combattre !

Je me demande tous les jours si ce que je fais là où je suis est digne de l’urgence, avec tout le respect pour des gens qui consacrent leur vie à la politique et à ses méandres. Mais ici on parle de notre vie à tous. Une situation extraordinaire nécessite des gens et des actes extraordinaires. La politique aussi doit se hisser à un niveau de jeu extraordinaire. Le réalisme habituel de “ceux qui savent manoeuvrer” devient ici, désolé, un nihilisme qui ne dit pas son nom, aggravé par l’orgueil et le déni.

Albert Camus : l’homme révolté : c’est la révolte face à la barbarie et l’absurde qui fonde notre humanité. Il n’y a pas d’excuse (et oui, on accable toujours la minorité active de Margaret Mead, vous cher.es amis, mais il n’y a qu’elle, si personne n’est responsable, c’est que nous le sommes, il n’y a personne d’autre).

Le silence est assourdissant depuis le début de la pandémie, il faut le crever ou nous allons crever.

Il faut pousser un grand cri de révolte maintenant (oui encore un, il ne faut cesser d’hurler tant que l’inertie demeure). C’est mon sentiment.

Tout seul on ne peut rien faire, ensemble, on peut essayer. Ca nécessite que chacun sorte de sa réserve et de son confort diplomatique : prenne des risques donc (encore ? oui encore ! encore plus ? oui encore plus ! En 1940, de jeunes gens de 18 ans volaient dans des Spitfire pour empêcher les nazis d’envahir le Royaume-Uni, certains mourraient).

Partager :

53 réflexions sur « « Hurle, hurle à l’agonie de la lumière », par Terence »

    1. Merci Otromeros de replacer la Convention Citoyenne pour le climat, emblématique des totales – je dis bien totales – inerties et incompétences du pouvoir actuel face aux enjeux réels qu’affronte et devra subir l’espèce humaine. Des citoyens que l’on a instruit et qui, en découvrant l’étendue du désastre, ont fait 150 propositions dont à peine 10 ont été retenues – et encore, parfois largement sabrées, comme l’écocide qui n’est plus un CRIME mais un simple DÉLIT (allez, 150 balles pour une destruction d’un écosystème, vous pouvez circuler).

      Franchement, que l’on n’essaye pas de me faire voter au deuxième tour pour cette équipe là, quel que soit le/la candidat.e en face… Il ne peut pas y avoir pire qu’eux.

      Il est donc URGENT que la gauche – et notamment ce crétin de Mélenchon qui veut en permanence saborder les tentatives d’union – comprenne réellement l’enjeu actuel.

      2
  1. Bonjour @tous,
    Bonjour Paul,
    Merci Terence,

    Et c’est moi que l’on qualifie d’Alarmiste depuis plus de 12 ans !

    En tout cas moi, je n’ai pas 12 ans de retard côté climat et CO2 eq. !

    De la même manière que je n’aurai pas 12 semaines de retard côté pandémie et Delta !

    Vous devez tous vous résoudre à devoir changer de casting si vous voulez vraiment pouvoir observer un réel sursaut !

    Or cette décision ne pouvant venir que de vous tous réunis, et pas “simplement” d’ici depuis ce Blog, mais de partout, je doute fort désormais qu’elle puisse avoir lieu !

    Car quel que soit le cri d’alerte lâché à votre attention, vous vous montrez sourds à TOUT, et cela depuis des années !

    Arrive forcément ce moment où vous ne pourrez plus prétendre que vous n’étiez pas prévenus !

    Mais alors, il ne suffira plus “difficilement” d'”[hurler] à l’agonie de la lumière.”…

    Mes Amitiés Du Front Observé,

    Philippe

    ps :

    Depuis l’état des stocks en présence…

    https://www.pauljorion.com/blog/2014/08/19/une-proposition-en-vue-de-remettre-la-planete-en-etat-par-philippe-soubeyrand/

    https://www.pauljorion.com/blog/2015/04/03/interstellar-nous-montre-la-voie-par-philippe-soubeyrand/
    https://www.pauljorion.com/blog/2015/07/21/nous-ne-sommes-pas-dieu-le-scenario-rcp2-6-du-5e-rapport-du-giec-dores-et-deja-compromis-par-philippe-soubeyrand/
    https://www.pauljorion.com/blog/2015/07/27/urgent-lettre-ouverte-a-lattention-de-nicolas-hulot-par-philippe-soubeyrand/

    https://www.pauljorion.com/blog/2015/09/09/1-bilan-chimique-des-centaines-de-millions-de-tonnes-de-produits-toxiques-pour-quelques-pepites-par-philippe-soubeyrand/
    https://www.pauljorion.com/blog/2015/09/23/bilan-biologique-lhumanite-orgueilleuse-ignore-tout-de-la-biosphere-terrestre-par-philippe-soubeyrand/
    https://www.pauljorion.com/blog/2015/10/06/3-bilan-climatique-temperature-cryosphere-gulf-stream-el-nino-et-malgre-cela-nous-ne-sommes-toujours-pas-prets-par-philippe-soubeyrand/

    https://www.pauljorion.com/blog/2015/11/04/etat-durgence-crise-systemique-globale-emballement-climatique-atlantique-nord-vs-el-nino-cop21-etou-loi-de-puisseguin-regardons-ce-soliton-en-face-par-philippe-soubeyrand/
    https://www.pauljorion.com/blog/2015/12/16/cop21-un-petit-coup-de-marteau-pour-lhomme-un-grand-coup-de-masse-sur-lhumanite-des-lobbies-en-liesse-la-grande-parade-des-ong-est-terminee-par-philippe-soubeyrand/

    https://www.pauljorion.com/blog/2016/01/16/bonus-gasoil-un-pas-en-avant-100-pas-en-arriere-par-philippe-soubeyrand/
    https://www.pauljorion.com/blog/2016/03/09/le-temps-nous-est-compte-par-philippe-soubeyrand/
    https://www.pauljorion.com/blog/2016/06/05/pourquoi-on-narrete-pas-un-soliton-par-philippe-soubeyrand/

    https://www.pauljorion.com/blog/2016/09/16/le-canari-arctique-ne-chante-plus-lettre-ouverte-a-lattention-de-tous-les-elus-de-france-sans-exception-par-philippe-soubeyrand/

    https://www.pauljorion.com/blog/2016/11/24/du-crepuscule-a-la-nuit-de-medicis-de-lelection-de-donald-trump-symptome-politique-philosophique-et-psychologique-dune-crise-systemique-globale-hors-de-controle-au-symptome-climatique-par/

    https://www.pauljorion.com/blog/2017/01/16/travail-revenu-universel-ou-gratuite-face-a-nos-emissions-en-co2-eq-lhumanite-va-t-elle-enfin-se-decider-a-comprendre-par-philippe-soubeyrand/
    https://www.pauljorion.com/blog/2017/04/07/vlb-vs-teom-pourquoi-les-candidats-font-ils-limpasse-sur-ce-probleme-par-philippe-soubeyrand/

    … etc., notamment :

    https://www.pauljorion.com/blog/2016/06/02/requiem-le-temps-alloue-etait-depasse-par-philippe-soubeyrand/

    … vous étiez prévenus…
    … vous n’avez rien fait…

  2. Des émeutes parce qu”un rassemblement festif est dispersé , et vous voudriez que chacun renonce à “son confort” ?

    Non , la sortie sera contrainte par le réel , brutale , universelle, folle .

    6
    1. Mais néanmoins toute forme d’éducation qui fixe les savoirs fondamentaux sur l’énergie et la biosphère seront recommandables,
      même en cas de sortie contrainte avec moult bruit et fureur.
      Qu’un seul morceau assez gros du miroir survive dans la dignité et une pérennité de l’humanité renouvelée, ce serait un but
      raisonnable un cran en-dessous du but difficile “sortir sans casser le miroir sauf des petits bouts sur les coins”.

      (dit autrement, si la citation “le Vatican, combien de divisions ? ” pointe bien une certaine impuissance,
      une version moderne serait “le Vatican, combien de cerveaux ? ” pour dire qu’une forme d’éducation a toujours un certain impact.

  3. Salut Terence.

    Il chouette ton appel.

    “Or le déni est total. ”

    Et là j’ai bien peur que non. Le déni n’est pas total, il est même volontairement organisé et entretenu à grand coup de divertissements et d’astuces de magiciens.

    Car, (et c’est pas de moi, mais d’autre on vite compris ce qui se passait) comme le disait Matthieu :

    “Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 14Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.”

    1
  4. L’apartheid climatique
    https://www.novethic.fr/actualite/economie/isr-rse/comment-les-super-riches-payent-pour-echapper-a-la-crise-climatique-149206.html

    “Cette situation a un nom : l’apartheid climatique. C’est le terme employé par le Conseil des droits humains de l’ONU. “Une dépendance excessive au secteur privé pourrait conduire à un scénario d’apartheid climatique dans lequel les riches paient pour échapper au réchauffement, à la faim, aux conflits, tandis que le reste du monde souffrirait”, expliquait en juin 2019 le rapporteur spécial de l’ONU sur l’extrême pauvreté, Philip Alston. Une situation d’autant plus difficilement acceptable que plusieurs études ont pointé du doigt le rôle principal des plus riches dans la crise climatique.

    Dans un rapport publié en septembre, l’ONG Oxfam a ainsi évalué que les 10 % les plus riches de la planète sont responsables de 52 % des émissions cumulées entre 1990 et 2015, contre seulement 7 % pour les 50 % les plus pauvres. Ces derniers n’ont d’ailleurs quasiment pas accru leurs émissions en 25 ans, alors qu’elles ont explosé chez les plus riches et dans les classes moyennes.”

    L’individualisme a depuis longtemps gangréné les esprits, et chez les riches plus qu’ailleurs.

    2
    1. Ce sont bien les classes moyennes que les Riches ont décidé d’exterminer en tant que classe. Trop coûteuses, trop consommatrice de ressources et trop nombreuses. En gros dans les 1 à 1,5 milliards d’individus.

      L’avenir des classes moyennes en Occident ? Béh la pauvreté extrême. Et le rythme va s’accélérer en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Le grand essorage est encours, avec un mélange de guerres, inflation, dictature, génocides, et tout le toutim habituel pour faire le job.

      Dans l’avenir, il suffit maintenant d’avoir des Riches et très riches, ultra mobile, ultra sécurisé, ultra équipé, ultra connecté, ultra soudé, puis quelques moyens composés de force de l’ordre et autres administratifs, un peu d’encadrement, un peu de santé et hop tout le reste dans le grand bain. Ainsi, le haut du panier peut gagner au moins encore deux siècles.

      Beaucoup d’appeler, peu d’élus …

      1. Il n’y aura pas d’élus ! C’est ce qu’il faut arriver à faire comprendre aux super riches. Ok, pas facile.
        Mais si les écosystèmes s’effondrent,
        https://www.maxisciences.com/environnement/ocean-l-effondrement-de-l-ecosysteme-marin-pourrait-priver-de-nourriture-la-moitie-de-l-humanite-d-ici-25-ans_art45761.html
        il ne servira à rien d’avoir un bunker super équipé quand il ne sera plus possible de rien faire pousser à la surface de la Terre.
        Même si certains voudraient nous faire croire qu’on pourra vivre dans des caves
        https://www.journaldunet.com/economie/agroalimentaire/1135166-les-fermes-d-interieur-l-avenir-de-l-agriculture/
        Je rigole quant à leur constat final : “il faut compter entre 20 à 30 euros d’électricité par mois pour un espace d’un mètre carré” ! 240€ ou 360€ par an puor faire pousser des plantes sur un m² quand aujourd’hui c’est gratuit avec le soleil. Les gens sont vraiment déconnecter.

        C’est dommage, j’ai perdu le nom de ce livre de science-fiction dans lequel la population vie sur une planête sans nuit, avec plusieurs soleil. Tout va bien mais une tradition voudrait que tous les 3000 ans du feu tombe sur la planète et organise le chaos. L’évènement arrivera bien mais il s’agit “simplement” d’une éclypse causée par une autre planète du système qui a une révolution de 3000an. Et toute la population découvre effaré la nuit avec un ciel étoilé mais pour eux c’est la prédiction qui se réalise et c’est la panique. C’est cette panique très bien décrite par l’auteur qui montre que même sans réel danger, toute la civilisation va exploser en une “nuit”, détruisant toutes les infrastructures par pur affolement… les survivants ne seront pas des élus mais ceux pour qui le hasard aura permis d’échapper au pire. Mais contrairement à notre réalité actuelle, leur planète reste “habitable” après le cataclisme !

        Le plus dure sera de faire sortir les plus riches de derrière leurs écrans de statistiques et leurs modélisations virtuelles qui ne sont que des rêves d’enfants gâtés. Leur faire comprendre que lorsque le système économique s’effondrera, ils pourront toujours essayer de bouffer leur dollars et leurs euros mais la chute sera la plus terrible pour les plus riches car ce sont eux qui ont le plus à perdre. Le petit paysan du Sahel ou du Bengladesh s’en sortira toujours mieux parce qu’il a besoin de presque rien pour vivre. Et pour la classe moyenne, il faut réapprendre à planter des patates !

        1. ” ils pourront toujours essayer de bouffer leur dollars et leurs euros mais la chute sera la plus terrible pour les plus riches car ce sont eux qui ont le plus à perdre. ”

          Pascal, tu es sérieux quand tu dis cela ? Tu penses vraiment qu’une personne riche va manger ses dollars ? Sérieux ?

          Qu’est ce qui fait que tu ne comprends pas que dans un processus d’effondrement le principe n’est pas de l’empêcher quand il est inéluctable, mais seulement de descendre moins vite et moins bas que ses congénères ? Et crois moi, ou pas, mais il y a des solutions d’organisations et technologiques fiables et garanties qui font et feront que certains seront encore là, alors que toi et la grande majorité des habitants aura auront bouffé la poussière depuis longtemps. La Terre ne deviendra pas un enfer radioactif et cramé, elle restera habitable et accueillante. C’est le principe de l’Arche mon grand. Et penser que les Riches gardent uniquement des billets de banque est d’une bêtise sans nom. Même pas besoin de s’exiler sur une île déserte, un simple éloignement en semaines de marche en pleine nature sauvage suffit à garantir une tranquillité quasi parfaite.


          1. La Terre ne deviendra pas un enfer radioactif et cramé, elle restera habitable et accueillante

            J’aime pas beaucoup cette série, mais il semble que si trois types ne s’étaient pas sacrifiés pour aller colmater une fuite au moment de l’accident de Tchernobyl, l’Europe serait devenue durablement inhabitable.

          2. Quand une société s’effondre, c’est ce qui la soudait jusque là qui disparaît, comme en économie, c’est la confiance.
            Les riches seront là première sible de ceux qui voudront survivre. Leur Arche (qui n’est qu’un principe depuis Moïse) sera perçue comme un radeau de survie et à ce titre, comme dans un naufrage, tout le monde voudra monter sur la chaloupe qui finira par couler.
            Même si les riches ont les moyens de se payer une armée de mercenaires pour se défendre, quand il n’y a plus le ciment de la confiance qui fait société, c’est du chacun pour soi et les mercenaires ne tarderont pas à ce retourner contre leur employeur.
            Nous avons tous un loup en nous (ou plutôt un sauvage en nous, pardon les loups) qui dort tant que la société qui s’est construite sur la confiance reste solide sur ses institutions.
            Du jour où les institutions n’ont plus le crédit de la confiance, riche ou pauvre, il n’y a plus que l’instinct de survie.
            Nous sommes certes des sociétés hautement technologiques mais qui reposent tout de même sur un minimum de confiance. La preuve, c’est quand des individus instables psychologiquement commettent des agressions (avec une idéologie quelconque pour s’autojustifier), la première chose a faire c’est rétablir la confiance dans l’opinion publique. C’est bien cette même perte de confiance vis à vis du processus électoral dont l’abstention est le symptôme. Et nos politiques les plus sensés s’en inquiètentent à juste titre.
            Ce qui maintient les riches au pouvoir, c’est l’autorité (la crainte ) que leur confèrent leur statut de riche et leur pouvoir financier qui peut tout acheter. Enlevez la confiance sociale et le riche devient une sible.

            1. « Leur Arche (qui n’est qu’un principe depuis Moïse) sera perçue comme un radeau de survie et à ce titre, comme dans un naufrage, tout le monde voudra monter sur la chaloupe qui finira par couler. »

              Tu crois cela ? Faut il encore savoir où monter … et le contrôle a fait énormément de progrès, énormément, à un point où un ou quelques hommes peuvent en dominer physiquement aisément plusieurs centaines sans efforts.

          1. BINGO !
            Merci lit75.
            Asimov montre très bien dans ce livre comment l’homme partagé entre ses croyances, ses peurs et son instinct de survie perd toute rationalité.

  5. @ François M.

    Pensez-vous que c’est en insultant vos congénères que vous allez précipiter votre satisfaction du travail mal fait ?

    Est-ce toujours aux mêmes de rallier ceux qui ne cessent de trahir et de nous enfoncer un peu plus à chaque mandature ?

    Sérieusement, il faut y réfléchir.

    Vos propos sont d’autant plus stupides que la France Insoumise lors des dernières élections a contracté toute sorte d’alliances et elle s’est même vue exclure des pourparlers en PACA par EELV. Voyez le résultat : Le pauvre candidat écologiste a du manger son chapeau sous la pression de son état major politique et il appelle en larmoyant à voter pour LR ! Les hurlements à courte vue du monsieur ne l’auront pas sauver des ricanements de ceux qui raflent une fois de plus, la mise.

    Un pur naufrage politique à qui pense mal en amont.

    Il est cependant marrant de vous lire et de voir votre dissonance cognitive toute lardée de votre panique injurieuse. Il est fort étrange et fort regrettable de voir que vos hurlements humains ne coïncident pas avec vos pensées haineuses et encore moins avec les programmes politiques qui pourraient y répondre. Que pourriez-vous faire de votre haine aveugle sinon la transformer, car n’est-ce pas à vous de changer pour commencer ? Vous avez visiblement raté plusieurs trains. Nous sommes bien au delà de la nécessité de ” rassembler-à-gauche ” car oui, il en faudra plus pour renverser l’ordre du monde qui implacablement, nous tue.

    Le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), nous le confirme encore.

    4
    1. @Hervé,

      Je vois que toucher à un cheveu du gourou vous gêne énormément. Tant pis pour vous. Il n’empêche que la seule chose qu’il souhaite c’est poser ses fesses sur le trône élyséen, quel qu’en soit le prix à ses yeux. C’est de l’autodestruction à la fois pour LFI (on l’a vu dimanche dernier), mais aussi de la destruction des autres forces qui souhaitent un changement radical de société (tant sur l’écologie que sur le social), car en se posant comme héraut de celui-ci, il le décrédibilise aux yeux d’électeurs potentiels du fait de ses coups de gueule la plupart du temps narcissiques et complètement à côté de la plaque. Mais gardez vos œillères si cela vous plait. Simplement, je constate qu’il détruit plus qu’il ne construit, et les faits me donnent raison.

      Il n’y a donc aucune “pensée haineuse”, juste un constat : Mélenchon est un crétin politique actuellement. Il ne l’a pas toujours été.

      J’avais changé mon bulletin en 2017 de Hamon à Mélenchon, car j’estimais que les idées de la FI étaient similaires et que FI avait plus de chance de passer qu’Hamon. En 2022, je ne voterai certainement pas Mélenchon ; mais je pourrai voter FI s’il y avait un autre candidat qui soit nettement plus crédible (comme Ruffin ou Quattenens par exemple). Faites passer le message, je ne suis certainement pas le seul.

      2
      1. @ François M

        Je ne répondrai pas directement à vos insultes que vous répétez inlassablement tel qu’on vous a dit médiatiquement de les répéter. Vous me parlez laborieusement de V° république tandis que j’évoque déjà la VI ° république. C’est encore le mieux que je puisse faire car il n’est pas certain que l’avenir nous soit aussi clément. Je vous laisse voter Renaud Muselier ad vitam æternam, je passe mon tour pour l’avoir déjà fait moi-même, en 2002. Pour ne pas rompre le dialogue que vous vous évertuez à briser bien ineptement, je vous laisse seul avec trois vidéos qui vous éclaireront au delà de vos petits calculs politiciens et de votre fantasme puritain de trouver la femme ou l’homme providentiel en plein chaos. Un exercice de méditation comme un autre.

        1 / Abstention ? – ” Macron, Zemmour : ils sont en guerre contre l’état de droit ” :
        https://www.lemediatv.fr/emissions/2021/macron-zemmour-ils-sont-en-guerre-contre-letat-de-droit-hLiRIm3pSrWQ4haDtey7ug

        2 / Abstention ? – Retour sur le mouvement des Gilets Jaunes – Le Stagirite : ” Les gilets jaunes sont-ils irrécupérables ? ”
        https://www.youtube.com/user/LeStagirite

        3/ Abstention ? – ” Violences lors d’une veillée funéraire : un énième dérapage de la police nationale ” :
        https://www.lemediatv.fr/emissions/2021/violences-lors-dune-veillee-funeraire-un-enieme-derapage-de-la-police-nationale–Wir_9VISHa3P7AcvVZ_LQ

        1
        1. @Hervé,

          Il n’y a aucun calcul politicien, juste le principe de réalité : la gauche en France ne fait qu’un tiers des électeurs, en gros. Si elle veut gagner, il n’y a pas d’autres alternatives que d’être qualifiée au second tour de la présidentielle – dont les élections, actuellement, sont gérés par la Constitution de la Ve, que cela vous plaise ou non. -. Donc si chaque parti se présente (FI, PC, LO, PS, EELV, Générations, MRG, …), c’est chacun entre 5 et 10% des voix… voire moins. Si vous voulez être gouverné en permanence avec des (ultra)-libéraux, un coup Sarko, un coup Macron, un coup Pécresse, un coup xxx … Donc oui, si c’est ça qui vous plait, continuez avec votre gourou. Avec lui, on n’est pas prêt de s’en sortir.

  6. @ François M.

    Vous vous ridiculisez à parler comme sur C.News. Je n’ai aucun gourou et je serai près à voter pour Madame Rousseau en 2022 si la masse populaire critique qui hypothétiquement l’accompagnerait puisse faire la différence. Je jauge les forces politiques en présence et au contraire de vous, je ne cherche pas un ectoplasme idéal pré-digéré par les médias de droite hégémoniques mais plutôt un programme porté par une personne qui en a vu d’autres et qui propose une méthode d’action conséquente sans faire la girouette toutes les semaines dès qu’un épiphénomène surgit.

    Quand M.Jadot et M.Faure vont faire de la retape avec les policiers factieux et que le second déclare que la Police devrait avoir un droit de regard sur la Justice, c’est qui le crétin ? Qui respecte la séparation des pouvoirs hérités de monsieur de Montesquieu ? Je vous laisse deviner puisque la personne en question s’était résolue à ne pas se compromettre dans cette manifestation plus que douteuse.

    Vous partez de plus d’un mauvais calcul – à savoir que ” la gauche en France ne fait qu’un tiers des électeurs” – ce n’est pas comme cela qu’il faut penser car au vu des dernières élections, on pourrait en dire de même pour la droite, extrême droite confondue. J’en connais même qui affirment que les idées de gauche sont hégémoniques en France mais que les électorats de près ou de loin concernés et qui s’y reconnaissent plutôt se refusent systématiquement à aller voter, comme quoi, on peut penser différemment que sur BFMTV.

    Vous restez trop confis dans les vieux calculs d’antan et ce n’est pas comme cela qu’on entraine des citoyennes et des citoyens abstentionnistes et désormais majoritaires dans le pays, c’est en redéfinissant ouvertement les contours d’un possible souhaitable pour le plus grand nombre. Idem pour vos calculs sur le nombre de candidats qui seront finalement moins nombreux à gauche qu’à droite. Il est étrange que vos raisonnements n’aboutissent pas aux mêmes conclusions quand la concurrence féroce chez tous les adversaires autorisés va déjà crescendo. Le peuple en 2022 tranchera. Abstentionniste ou pas, il tranchera. D’ici là, de l’eau aura largement coulé sous les ponts et rien n’est écrit d’avance :

    Vidéo : Sandrine Rousseau : ” Retrouver le lien avec la nature sauvage ” :
    https://www.lemediatv.fr/emissions/2021/retrouver-le-lien-avec-la-nature-sauvage-JSevsHejTWij27y6CMJIbg

    3
    1. A François M et Hervé
      Le mot «  crétin » ( attribué ici comme une gifle par Franço à Mélenchon !) désigne tout individu auquel on l’attribue comme absolument dépourvu d’intelligence, car atteint d’un handicap, lié à son lieu de vie : du fait d’un manque d’iode pour ceux qui vivent dans les zones montagneuses reculées (le crétin des Alpes) . On donne parfois aussi comme étymologie le mot allemand désignant une pâleur extrême  : un « teint de craie ». D’autres étymologistes ont rapproché les termes «  crétin » et « chrétien » comme pour définir l’atavisme d’un état d’innocence toute populaire , ou bien subjuguée par un diable «  populiste » ? ) dans certains milieux sociaux ou sociétaux ( les montagnards, ou au même titre les sociétés primitives amérindiennes ou africaines autochtones ) Traiter quelqu’un de crétin renvoie donc à un concept intellectuel ( en bonne partie subconscient) par définition raciste ( classement des humains par atavisme de race, dont les sens (signes ) sont perceptibles par les sens (sensations)
      Après les répliques d’Hervé à ses commentaires , François en vient à traiter JL Mélenchon de « gourou ». Qu’en est-il de ce terme ? Le mot « guru » désignait dans les philosophies typiquement orientales un enseignant, un précepteur, un maître en tant que «  figure d’autorité hautement respectable ». Mais ici le terme est donné à entendre au sens réputé commun pour un occidental , à savoir : le maître déviant d’une secte, manipulée par lui, pour obtenir des faveurs personnelles, financières ou sexuelles ? Qualifier au sens de  gourou  ( donc ainsi par définition « primitif » ou «  complotiste ») le président élu du groupe « France insoumise » revient à qualifier de crétins ceux qui comme Hervé ou moi-même, appellent à une révolution des institutions de notre république pour les rendre effectivement démocratiques : Concertation et entraide pour choisir un programme d’intérêt général, et non pas voter pour des individus en compétition d’intérêts selon des partis-pris  hérités du passé?

      2
      1. C’est tout le problème des sectes : on défend son créateur corps et âmes, même lorsqu’il déraille. Jusqu’à y raconter n’importe quoi, par exemple sur le “président élu” de FI …
        https://fr.wikipedia.org/wiki/La_France_insoumise#Dirigeants

        Autoproclamé, ça oui.

        Traiter un représentant de “crétin” n’est pas traiter tous les membres de ce même mot doux. Ce mot est à prendre au sens politique, et non intellectuel. Mélenchon est devenu un crétin politique à mes yeux.

        Les gourous, au sens occidental du terme, ont des aficionados qui vont le soutenir quoiqu’il dise. On en a deux preuves ici sur ce blog. Mélenchon est donc un gourou pour certains.

        Sur le fond, et je répondrai là à Hervé – qui contrairement à ce qu’il pense, n’a jamais été ma cible -, je suis proche des idées de FI, mais éloigné des conneries de Mélenchon. Mélenchon n’est pas FI, et vice-versa, même si vous pensez le contraire.

        Je n’ai plus la télé depuis plus de dix ans, voire quinze, je ne sais donc pas comment parle Cnews ou BFM. Désolé donc de contrarier l’analyse d’Hervé me concernant.

        La gauche réunie fait un tiers des électeurs, vous refusez de le comprendre, tant pis. La droite réunie en fait à peu près le même, la LREM fait 1/6, et le RN aussi. Simplement, en ayant une moultitude de candidatures, les deux groupes qui font 1/3 des électeurs se font dépasser par les deux groupes qui font le 1/6 des électeurs (qui eux, ne présentent qu’un seul candidat). C’est un fait, et votre aveuglement n’y changera rien. Vous semblez vouloir rester sur cette position, ce sera donc la bataille au second tour entre les deux candidats ayant 1/6 des électeurs.

        1
  7. Comment peut-on penser au changement climatique dont les conséquences les plus dramatiques débuteront la génération suivante
    quand il faut penser à finir le mois à Paris ou finir le jour à Manilla ?

    La justice climatique a-t-elle une chance d’être entendue alors que l’injustice sociale n’a pas d’oreille ?

    1. @ Olivier Reivilo – 24 juin 2021 à 14 h 57 min
      “Fin du monde fin du mois même combat”
      ce slogan a fleuri un peu partout en France
      ne l’avez-vous pas remarqué ?

      1
      1. @Romain Vitorge
        Je ne l’ai pas remarqué dans ce texte qui appelle à hurler contre l’injustice climatique seulement.

  8. ” je ne cherche pas un ectoplasme idéal pré-digéré par les médias de droite hégémoniques mais plutôt un programme porté par une personne qui en a vu d’autres et qui propose une méthode d’action conséquente sans faire la girouette toutes les semaines dès qu’un épiphénomène surgit.”
    Très drôle!
    Qu’est ce que vous avez comme garantie que Jean luc 1er, une fois au pouvoir, mettra en place une sixième république? Un contrat signé de sa main? Le nom d’un groupe de personnes chargé de distribuer les cahiers de doléances? Que des paroles… Ce n’est pas la girouette qui tourne…
    Il y a une chose qu’un gouvernement de gauche digne de ce nom devrait sérieusement faire avec une méthode d’action conséquente, sans populisme ou sans démagogie et sans pour autant avoir besoin d’une sixième pour embrayer, c’est prendre l’argent où il y en a et le mettre là où il en manque.

    1
    1. @ Garorock

      ” Il y a une chose qu’un gouvernement de gauche digne de ce nom devrait sérieusement faire avec une méthode d’action conséquente, sans populisme ou sans démagogie et sans pour autant avoir besoin d’une sixième pour embrayer, c’est prendre l’argent où il y en a et le mettre là où il en manque.

      Parlez-en donc à la députée Manon Aubry, ancienne d’Oxam France qui n’a cessé par son travail antérieur et postérieur d’agir contre l’évasion fiscale des plus nantis et l’optimisation fiscale des multinationales. Elle n’a pas attendu Joe Biden pour faire le job. Je suis certain qu’elle répondra à vos excellentes propositions.

      Manon Aubry – Députée Européenne / Wikipedia

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Manon_Aubry

  9. @Garorock , à 22h11 écrit très justement :

    … ” prendre l’argent où il y en a et le mettre là où il en manque.

    Mais c’est bien sûr… Sauf que :

    là où il en manque ” … je crois qu’ “on” voit à peu près.. (quoique..on est toujours le “riche” d’un autre…Mais admettons qu’un “organisme impartial compétent” puisse lister et évaluer les catégories et les individus)

    Par contre ” l’argent là où il y en a ” … c’est plus dur…! non?
    Concrètement , “on” fait comment? Avec quels instruments?Avec quels auxiliaires?

  10. @ Otromeros

    Il me semblait que M.Jorion avait donné pas mal de pistes d’action pour répondre à ce vaste problème, non ?

    1. Plein de pistes , surement!
      Mais l’action d’ ” un gouvernement de gauche digne de ce nom …(…).., sans populisme ou sans démagogie et sans pour autant avoir besoin d’une sixième ” , concrètement doit s’appuyer con sur des donnée incontestables manipulées par des individus compétents et fiables …Tout un programme . (sauf à s’appuyer sur ce qui existe , entièrement vérolé).
      Une idée de concrétisation d’un “cadastre des fortunes” par exemple?
      ((Mon intention est de rester “au raz des pâquerettes” qui? fait quoi? où? à quel moment?avec quels instruments?sur quelles bases?…et surtout dans quel cadre? ))

    1. Je trouve ceci sur The Shift dans Wikipédia :

      Proximité avec le monde de l’entreprise

      Dans un article publié en décembre 2015, Nicolas Cori, journaliste du pure player digital Les Jours, qualifie The Shift Project de « pantoufle de vert des entreprises ». Selon lui, The Shift Project constituerait une plateforme au service de l’écoblanchiment d’entreprises comme EDF, Bouygues, la SNCF ou encore Vinci. Nicolas Cori estime que le think tank serait « bien utile pour les entreprises qui le financent », notamment car il permettrait, prétendument, aux dirigeants d’entreprise de présenter leur stratégie concernent les enjeux climatiques « sans être trop bousculés ». Le journaliste au Jours dénonce notamment le fait que les intervenants aux événements organisés par le think tank recevraient, en amont, les questions devant être posées, ce qui leur permettrait de préparer leurs éléments de langage. Dans le même esprit, il dénonce également une supposée bienveillance entre les organisateurs de ces rencontres, parmi lesquels figurent, en tête, Jean-Marc Jancovici, et les dirigeants qui y participent.
      Interrogé par Nicolas Cori dans le cadre de la rédaction de cette article, Jean-Marc Jancovici nuance toutefois les critiques qui lui sont faites. Il assume pleinement sa proximité avec le monde de l’entreprise, et souligne que seules deux attitudes sont possibles pour changer les choses, « gueuler de l’extérieur ou de l’intérieur ». Constatant que le premier créneau est déjà « bien encombré », il explique avoir choisi d’opter pour une approche de l’intérieur afin de faire évoluer les enjeux liés au climat60. Le directeur, Matthieu Auzanneau, ne cherche pas à esquiver la question des financeurs, qui pourraient être considérés comme des entreprises pas toujours irréprochables.

      3
        1. Totalement d’accord jean marc est un crétin ! Mais la plus part de ses conférences sur l’énergie sont parfaitement étayées et utilisables ! Et ça c’est top !

          Il est très bon pour défoncer l’usage actuel !

          Et pas besoin de demander plus à un crétin !

          1. Aller, Cloclo. Faut sortir des “bons” et des “méchants”.
            J MJ à des arguments qui se tiennent. Qu’on soit d’accord avec lui ou pas. Lui aussi dit qu’on va dans le mur. C’est sur le système de freinage que vous n’êtes pas d’accord avec lui.
            Pour vous c’est la Révolution qui fera le tri entre les “bons ” et les ” méchants”, pour lui qui est issu de la technique, ce sont les stratégies industrielles qui feront la différence. C’est normal, c’est son biotope !
            On avance pas avec le manichéisme !

        2. … “imposture écologique? Je bute sur votre point d’interrogation.

          Par contre , sur la “tribune” , personnellement je me suis arrêté après ça :

          …” À noter, à ce stade, l’implication historique considérable des grandes écoles (Polytechnique, l’École des mines) dans la fabrique des futures élites du nucléaire français. La plupart ont été formées dans ces incubateurs du nucléaire, sans jamais remettre en question cette énergie. Cette élite aura été déterminante dans le lancement du programme nucléaire en France. Remettre en cause le nucléaire serait reconnaître que cette élite nous a conduit dans l’impasse qui est la nôtre aujourd’hui. ” …

        3. Bonjour

          Qu’y a-t-il dans cet article qui soit un peu solide pour contredire les avis de Jancovici ? Je ne vois pas ici ce qui permet honnêtement de le taxer d’imposteur. On peut être méfiant, en désaccord avec lui en particulier sur le nucléaire, mais “imposture écologique” il faut le prouver.

          1. @Rem
            (Pour vous rassurer..?) Je me fais de longue date un plaisir constant à voir et écouter attentivement les entretiens et conférences de Jean-Marc JANCOVICI. Ainsi peut-on mesurer et apprécier l’intelligence et l’évolution de ses prises de position.
            Je partage donc à 100% le contenu de votre commentaire.

            D’autant plus qu’il me semble impossible de (et je n’aurais aucune envie de participer à ) transformer la vie terrestre citoyenne , à partir de son stade actuel , en une fourmilière humaine abritée dans un écosystème harmonieux.
            Survivre n’est pas vivre.

  11. Tiens un autre crétin comme Jean Marc !

    Vraiment quel crétin, le plus nul de tous non ? Dire autant de bêtises ça fout les jetons n’est-ce pas ?

    Y en a marre d’entendre autant de stupidité par pareil idiot.

    1
    1. La question n’est pas d’être un crétin (ou non), la question c’est d’être quelqu’un (ou non) qui se tire une balle dans le pied délibérément (ou non). À chacun de déterminer si pour JLM ou JMJ, c’est délibérément ou non.

      1
      1. Tu as a bien compris que ce sont, de mon point de vue, les idées et les arguments qui méritent seuls d’être étudiés et appréciés.

        Mais comme je suis un abruti ça me convient bien comme principe.

        C’est pour cela que je ne capte pas trop la plus part du temps les conversations sur bidule ou machin chose.

    2. Cloclo
      Un crétin? Quelle bêtise JLM a-t-il avancée sur le climat, qu’il a placé en tête des impératifs? Je ne manque pas de critiques envers le bonhomme, mais dans la médiocrité française d’aujourd’hui, la confusion/zemmourisation, il est le seul qui vaille parmi ceux qui ont “une chance”, en attendant le surgissement d’une ou d’un Greta Thunberg de la politique française!
      Peut-être êtes-vous du seul front républicain qui pourrait s’établir, comme l’écrit Frédéric Lordon, en cas d’un deuxième tour présidentiel très hypothétique Mélenchon-Le Pen, et comme Enthoven en a donné le signal. Tous contre Mélenchon, fût-ce en faveur du Rassemblement national !
      https://blog.mondediplo.net/fury-room

      1
      1. Salut Guy ! Ca farte ? On dirait que tu as pris au premier degré mon propos, dommage.

        Tout son propos dans la vidéo est plutôt bien construit et accessible. Sur le climat comme sur les élection comme sur la République. M’enfin, y a plus d’écoute dès que certains voit sa face de vioque.

        Des petits malins nous expliquent que la somme des fractions du 1/3 Peuple sont bousculées par des 1/6 et invite au réalisme… Béh le réalisme c’est que c’est le vioque qui est au commande pour une partie d’entre eux, j’y peux rien moi, c’est un fait. Gna gna je suis proche et favorable aux idées de FI mais gna gna gna JLM il est idiot. Béh oui et ? On regarde passer le train en gare le cul sur un banc en espérant trouver un autre chauffeur de locomotive ? Je me demande qui rêve le plus.

        1
        1. Et oui, le train n’est pas le problème: mais le chauffeur qui s’autopromeut candidat sans même un élémentaire processus démocratique à l’intérieur de son mouvement, si.

          Le problème, c’est que le chauffeur, ce ne sont pas Hervé et CloClo seuls qui vont le choisir, mais une majorité de votants. Et là, c’est mort pour l’autoproclamé “la République c’est moi”, car les gens ne choisissent pas un chauffeur qui fait des sorties de route.

          Le train va donc de nouveau nous passer sous le nez parce qu’un crétin politique ne l’a pas compris.

        2. @CloClo
          On fait une petite crise de jeunisme ?
          Faut pas vous inquiéter, les français ont toujours adoré les vioques pour redresser le pays en cas de crise (Clemenceau, Pétain, etc.).
          JLM a encore ses chances dans une ou deux décennies (d’autant qu’il parait que le quinoa ça conserve)

  12. Patrick Proisy – Maire de Faches-Thumesnil / Région Haut- de-France – (La France Insoumise) :

    « Chose promise, chose faite !

    Le Conseil municipal de la ville de Faches-Thumesnil (Région Haut- de-France) a voté le vœu de mise en place du RIC !

    3% du corps électoral communal = étude du sujet en Conseil municipal.
    18% du corps électoral communal = le Conseil municipal délibèrera sur un référendum local. 

    Patrick PROISY / Maire LFI de la ville de Faches-Thumesnil :

    Vidéo : Retour sur le conseil municipal du 24 juin 2021
    https://www.youtube.com/watch?v=c9HN07h39P8

    Vidéo du 29 mai 2020 :
    : https://www.youtube.com/watch?v=MVesR422iUM

    1
  13. ARTE – DOCUMENTAIRE-FICTION :

    « An Zéro, Comment le Luxembourg a disparu »

    https://www.arte.tv/fr/videos/093703-000-A/an-zero-comment-le-luxembourg-a-disparu/

    A voir ! – Une excellente méditation anthropologique et politique où fiction et interviews croisés s’interrogent en miroir. Il y a de quoi réfléchir sérieusement au problème au delà de notre seule pays car le problème des nuisances incommensurables des centrales nucléaires en cas d’accident irréversible aurait des conséquences européennes incalculables.

    Un remarquable travail proposé par la chaine de télévision, ARTE.

    1

Les commentaires sont fermés.