Piqûre de rappel : Crise du « subprime » et titrisation, le 26 septembre 2007

23 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

PARIS, 15 septembre 2014 (Reuters) – La Banque publique d’investissement (BPI) a proposé lundi d’expérimenter la transformation des créances bancaires sur les PME et les entreprises intermédiaires en titres cessibles (titrisation) pour alléger le bilan des banques. [...] Pour surmonter la difficulté rencontrée par les investisseurs pour appréhender les risques liés au financement de ce type d’entreprises, la BPI garantira la portion de chaque prêt transformée en titres (par exemple 50%). L’objectif est de permettre un refinancement efficace des encours de crédits aux PME et ETI et de réduire la consommation en fonds propres des banques commerciales engagées dans le financement de ce type de sociétés.

France : La BPI propose la « titrisation » des crédits aux PME

On reparle donc d’Asset-backed Securities (voir aussi le billet de François Leclerc : Europe. Le jeu devient serré). Pourquoi pas ? du moment que l’on sait dans quel engrenage on met les doigts. Mais le sait-on vraiment ? Sept ans auraient-ils suffi à oublier ce que l’on avait cru savoir un jour ? Dois-je réenfiler ma toge de prophète pour clamer une fois encore à propos de la titrisation « ce dont absolument personne ne se doute » ? Dois-je réencourager la lecture d’un vieux classique oublié ?

Crise du « subprime » et titrisation, le 26 septembre 2007

La titrisation en tant que telle a-t-elle eu une responsabilité dans la crise du subprime et dans le tarissement du crédit qui en fut l’une de ses conséquences ? Et si non, et à l’inverse, la titrisation sort-elle indemne de ces événements où son rôle fut, à tort ou à raison, mis en cause ? Les deux questions sont excellentes et je me propose d’y répondre.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Écosse : Un concentré de contradictions, par Michel Leis

23 septembre 2014 par Paul Jorion 4 commentaires

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Le référendum sur l’Écosse se termine sur une sensation d’inachevé, il laisse une sensation mitigée entre le regret de ne pas avoir vu les lignes bouger et le soulagement de ne pas avoir à donner du grain à moudre aux revendications nationalistes de tout poil.

Inachevée, cette défaite du « oui » face à un « non » qui portait haut toutes les certitudes du « TINA ». Certes, le score du « oui » est honorable, bien supérieur à celui que lui donnaient les sondages il y a encore 3 mois. Il n’empêche, les électeurs ont encore une fois illustré cette peur de l’avenir qui constituait la trame d’une polémique ancienne sur ce blog entre Al et moi : « Craintifs invétérés vs Créatifs vertébrés». Pour rester dans cette discussion, il me semble que le flou qui régnait sur une partie du programme des indépendantistes écossais n’a pas aidé à construire une alternative crédible, indispensable pour obtenir un basculement par les urnes. Il ne s’agit pas ici de dire qu’un « TINA » doit s’opposer à un autre « TINA », juste de montrer au travers d’une construction suffisamment précise qu’il existe d’autres alternatives tout aussi crédibles.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

BFM Business, La librairie de l’Éco d’Emmanuel Lechypre, vendredi 26 septembre à 22h

23 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Couverture choisie

 
 
 
 
 
 
Je serai l’un des deux invités d’Emmanuel Lechypre dans la La librairie de l’Éco, vendredi 26 septembre à 22h sur BFM Business.

 
 
 
 
 
 

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Réponse à Pierre Sarton du Jonchay, par Dominique Temple

22 septembre 2014 par Julien Alexandre Commentaires fermés

Billet invité, en réponse au dernier billet de Pierre Sarton du Jonchay

Vous écrivez dans un texte synthétique et d’une grande clarté : « Pour élaborer une solution au problème logique qui se pose à l’humain d’aujourd’hui, je retourne à la disposition causaliste de la réalité synthétisée par Aristote depuis 23 siècles. La causalité aristotélicienne décompose la formulation de toute explication du réel en matière, forme, fin et effet…

Je suis votre raisonnement parce qu’Aristote en effet envisage la perspective d’un être vivant et que le vivant connaît que ce qui s’oppose à sa vie et qui est donc de nature physique de sorte que la connaissance est naturellement arrimée à la logique de la physique : telle est la causalité avec laquelle etc.

(Mais Aristote n’ignore pas que si l’homme était mourant, il aurait d’autres pensées qui obéiraient à une autre logique, non plus celle de la physique mais celle de la… vie !)

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

État théorique actuel de formulation du développement de la compensation algorithmique numérisée des monnaies, par Pierre Sarton du Jonchay

22 septembre 2014 par Julien Alexandre Commentaires fermés

Billet invité

Les sciences actuelles des pratiques du réel démontrent sans aucune ambigüité que ce qu’on appelle le système financier n’en est pas un. Le risque de non-remboursement des dettes est idéellement mesuré mais effectivement non contrôlé dans la réalité objectivement mesurable. Autrement dit il n’existe aucune assurance pratique que le pseudo-système par lequel on mesure le prix probabiliste des dettes financières ne corresponde à une quelconque réalité économique objective et intelligible.

Pour élaborer une solution au problème logique qui se pose à l’humain d’aujourd’hui, je retourne à la disposition causaliste de la réalité synthétisée par Aristote depuis 23 siècles. La causalité aristotélicienne décompose la formulation de toute explication du réel en matière, forme, fin et effet. Ainsi la réalité devient déconstructible par l’intelligence du sujet pluriel singularisé dans la discussion verbale de fins matérialisées formellement efficientes. Les éléments de la déconstruction sont les objets qui font cause, c’est à dire les objets qui enchainent des motifs producteurs d’effets, conformément à des fins matérialisées dans le discours formel du sujet.

En langage moderne, on dira que le risque de reconnaissance de la réalité est causé s’il est descriptible en effets rapportables à des fins matérialisées conformément à des perceptions sensibles partageables dans les mêmes formes entre plusieurs sujets d’intelligence. En résumé, l’objet de la démocratie n’est pas simplement une convention de langage sur la réalité théoriquement possible mais une réalisation pratique véritablement commune de tout objet en bien universel.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

La route sera longue

22 septembre 2014 par Paul Jorion 23 commentaires

Ouvert aux commentaires.

Le temps où sera établie la primauté de l’intelligence est sans doute encore immensément éloigné de nous, mais la distance qui nous en sépare n’est sans doute pas infinie. Et comme la primauté de l’intelligence poursuivra vraisemblablement les mêmes buts que ceux que votre Dieu doit vous faire atteindre : la fraternité humaine et la diminution de la souffrance, nous sommes en droit de dire que notre antagonisme n’est que temporaire et nullement irréductible. Bien entendu, nous les poursuivrons dans les limites humaines et autant que la réalité extérieure, l’Aναγχη le permettra. Ainsi nous espérons une même chose, mais vous êtes plus impatients, plus exigeants, et – pourquoi ne pas le dire ? – plus égoïstes que moi et mes pareils. Vous voulez que la félicité commence aussitôt après la mort, vous lui demandez de réaliser l’impossible et vous ne voulez pas renoncer aux prétentions qu’élève l’individu. De ces désirs, notre Dieu Λογοσ réalisera ce que la nature extérieure permettra, mais seulement peu à peu, dans un avenir imprévisible et pour d’autres enfants des hommes. À nous, qui souffrons gravement de la vie, il ne promet aucun dédommagement.

Sigmund Freud, L’avenir d’une illusion, 1927

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Libre-arbitre robotique : l’effet « Odyssée de l’espace »

22 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Le 11 septembre, le magazine en ligne Techniques de l’ingénieur rapportait une étrange nouvelle datant de quelques jours auparavant, du vendredi 5 septembre exactement. La Station spatiale internationale (ISS) avait lancé deux petits satellites CubeSat, des cubes de 10cm d’arête dédiés à la recherche scientifique … de sa propre initiative.

Aucun lancement de ce type n’était prévu ce jour-là par des êtres humains.

Je cite l’article, signé Audrey Loubens :

Cet évènement reste inexpliqué. La NASA enquête mais il n’y a aucun témoin puisque même les caméras de l’ISS n’ont rien filmé. Or, c’est la deuxième fois que la station prend une telle initiative. Le 23 août, deux CubeSats avaient déjà été lancés hors calendrier et sans intervention humaine. En récidivant, l’ISS renforce le mystère autour de ces lancements apparemment autonomes de la station.

Le magazine Techniques de l’ingénieur a choisi d’intituler l’article qui rend compte de ce fait divers : « L’ISS n’a plus besoin des hommes pour se piloter ». C’est là une manière sympathiquement positive d’envisager une manifestation de libre-arbitre robotique que je qualifierais plus volontiers d’« effet Odyssée de l’espace ».

P. S. : Deux autres références à ce sujet sur Discovery News et sur Gizmodo.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

COMMENT RÉDUIRE CETTE DETTE POUR QU’ELLE CONTINUE A RENDRE SES SERVICES ? par François Leclerc

22 septembre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Une étrange découverte vient d’intervenir au Japon : « il n’y a pas de plancher au rendement de la dette ! », se sont effarés les analystes, constatant que la Banque du Japon vient d’acheter des titres au rendement négatif, acceptant en conséquence de perdre de l’argent… C’est à ce prix que la banque centrale poursuit sa politique de création monétaire destinée à sortir vaille que vaille le pays de la déflation.

Les banques japonaises ne s’en plaignent pas, qui en profitent pour acheter sur le marché des titres à rendements positifs pour les revendre assortis de rendements négatifs à la Banque du Japon. L’État non plus, qui finance grâce à cette dernière son énorme déficit budgétaire, son budget atteignant le double de ses recettes fiscales. La banque centrale japonaise roule une dette publique en rapide progression, l’État devenant de plus en plus vulnérable à une éventuelle hausse des taux. Celle-ci risque d’intervenir lorsqu’il faudra se rendre sur le marché international, dès que la Banque du Japon, les banques privées et les fonds de pension ne la financeront plus dans son intégralité. L’incidence de l’évolution des taux de la Fed, promis à être relevés à une date faisant l’objet de toutes les interrogations, en donnera le signal. A moins que la Fed ne s’y résolve pas, condamnée alors à poursuivre sa mission d’assistance, qui deviendrait une composante structurelle du fonctionnement du capitalisme, l’expression achevée de sa fuite en avant…
Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Les 80 ans de Leonard Cohen : pour terminer la journée

21 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés


Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Das Überleben der Spezies, par Jorion et Maklès, à paraître le 6 novembre

21 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

La survie de l’espèce par Paul Jorion et Grégory Maklès

ÜberlebenDerSpezies_cover
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Arrivé comme prévu !

21 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Les 80 ans de Leonard Cohen : le choix de Leoned

21 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Moi, c’est ça ! D’abord parce que j’aime cette chanson, ensuite parce que j’adore cette version pour différentes raisons :
– la bandurria de Javier Mas (un grand !),
– que je l’ai vue en vrai, enfin presque : c’était à Nantes pas à Paris (et tant pis pour la vidéo amateur),
– et qu’une salle de Français qui vibrent à son écoute, ça ne s’oublie pas.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Les amis du Blog de Paul Jorion se réunissent à Ixelles le samedi 27 septembre à 17h30

21 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

- Comment va le monde ?

– Euh… question suivante, s’il-vous-plaît.

Mais les réunions des amis du Blog de Paul Jorion se portent comme un charme. La séance inaugurale de la troisième année aura lieu le samedi 27 septembre à partir de 17h30 au café Le Vicomte, au 1 rue du Bourgmestre à Ixelles (à Bruxelles en Belgique), coin de la chaussée de Boondael.

Le fameux « spaghetti Vicomte » sera disponible à 19h30 pour ceux qui souhaiteront bénéficier de ce plat délicieux qui a fait la gloire de Bologne (elle fut aussi le siège de la première université européenne, mais bof !) Si vous voulez bénéficier du spaghetti, signalez-le moi (« Me contacter », ici en haut à droite) avant midi le mercredi 24 septembre.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

LES 80 ans de Leonard Cohen : le choix de François C.

21 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 19 SEPTEMBRE 2014 (retranscription)

21 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Retranscription de Le temps qu’il fait le 19 septembre 2014. Merci à Olivier Brouwer.

Bonjour, on est le 19 septembre 2014. Et si vous regardez un peu le blog, vous avez dû voir que sur une période assez courte, je crois que c’est de neuf jours, au mois d’octobre, qui sera bientôt là, on m’a demandé de parler de différents sujets. Et ce qui est intéressant pour moi, c’est le fait que cela va m’obliger, moi qui me suis intéressé dans ma vie à pas mal de choses très différentes, à rassembler un peu tout ça en une image cohérente. Si vous avez vu ce que j’ai essayé de faire, il y a – c’est quoi ? – avant-hier, dans une de ces réflexions que j’appelle « Paul Jorion pense tout haut… », il y a peut-être déjà un effort de ce type, c’est-à-dire essayer de rassembler les différentes manières dont je conçois les problèmes qui sont ceux de notre espèce, en une image intégrée. Si vous regardez… – je l’ai fait l’autre jour parce qu’on me posait la question de la validité ou non de la notice Wikipedia qui se trouve à mon sujet -, si vous regardez ça, vous avez l’impression de quelque chose d’extrêmement disparate : je me suis intéressé à telle chose, ou j’ai écrit tel et tel article ou livre à ce sujet, puis j’ai pensé à autre chose, etc. Je suis passé d’une chose à une autre, qui ont l’air de relever véritablement de domaines de la pensée extrêmement distincts. Et là, dans les jours qui viennent, il y a donc [ces interventions]. Je vais le faire dans l’ordre chronologique (si je me trompe dans les dates, ne me faites pas confiance à ce sujet-là, il faut aller vérifier). Les annonces sont là [sur le blog] ces jours-ci, parce que j’ai reçu les programmes ces jours récents.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Les 80 ans de Leonard Cohen : le choix de Lucas

21 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Manuel Valls en 1980… ou presque, par Julien Alexandre

21 septembre 2014 par Julien Alexandre Commentaires fermés

Billet invité

Quand ça dure 5 ans, c’est une crise.
Quand ça dure depuis 40 ans, c’est un système.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Leonard Cohen a quatre-vingts ans aujourd’hui

21 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Leonard Cohen a quatre-vingts ans aujourd’hui et son nouvel album, Popular Problems paraît après-demain (vous pouvez l’entendre in extenso sur le site du Guardian).

« You got me singing even though the world is gone… », vous m’avez encouragé à chanter, alors même que le monde a disparu…

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Sous-traiter aux machines nos capacités intellectuelles, par Stéphane Feunteun

20 septembre 2014 par Paul Jorion 86 commentaires

Billet invité.

Sur la vidéo « Paul Jorion pense tout haut » du 17/9, Paul évoque vers 15m30s une possible meilleure expression pour la désintellectualisation résultant de la délégation des tâches complexes aux ordinateurs.

Je suggère d’inscrire ce phénomène dans un concept plus général qu’on pourrait appeler « externalisation ».

Ce terme, emprunté à l’industrie, désigne le fait qu’une entreprise décide de sous-traiter, ou acheter à l’extérieur, une partie d’activité auparavant assurée en interne à l’entreprise. Cela peut aller d’opérations de câblage électrique à des tâches comptables, voire des travaux de développement produit ou des changements organisationnels de l’entreprise elle-même. En théorie, l’entreprise doit conserver la maîtrise de son « coeur de métier » ainsi que toutes les capacités de contrôle et de décision, mais en pratique il s’avère que les risques ont généralement été sous-estimés lors de la prise de la décision d’externalisation. Plus exactement, sur le long terme les divers coûts liés au contrôle – ou à la perte de celui-ci – peuvent devenir supérieurs à l’avantage financier immédiat procuré par l’externalisation. Une réintégration de la fonction peut alors être envisagée, mais elle est souvent difficile car l’entreprise doit recréer la structure, le savoir-faire et les protocoles d’échange en interne. Cette difficulté est augmentée si la fonction a évolué différemment de la société-mère pendant la période d’externalisation.

La désintellectualisation évoquée par Paul Jorion me semble présenter beaucoup de similitudes avec la perte de savoir-faire pouvant résulter de l’externalisation.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

LE G20 de Cairns des grands argentiers : UN SEUIL D’INCOMPÉTENCE DÉPASSÉ, par François Leclerc

20 septembre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Quand va-t-on se décider à supprimer le G20, en son temps présenté comme l’espoir d’une nouvelle gouvernance mondiale et désormais devenu le lieu de prédilection de l’indécision ? Une nouvelle réunion des ministres des finances se tient ce week-end à Cairns, en Australie, qui donne lieu comme cela en est devenu l’habitude à un nouveau communiqué ronflant, fait d’engagements non tenus, de mises en gardes sans effet et de chiffrages mirobolants voués à ne pas être atteints. La machine tourne à vide, il faut d’urgence l’arrêter, son seul effet est de démontrer son inefficacité !

Ses participants sombrent dans le pathétique tout en souriant à la caméra, « déterminés à rendre le monde meilleur, à développer la croissance mondiale, créer plus d’emplois et des emplois mieux payés…. » comme a entre autres promesses mirifiques annoncé dans son discours d’ouverture Joe Hockey, le Trésorier australien. « Je n’ai aucun doute qu’après le résultat des délibérations de la réunion de ce week-end, suivie du sommet des chefs d’États et de gouvernement à Brisbane, nous aurons l’occasion de changer le destin de l’économie mondiale » : il est bien le seul dans ce cas !
Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png
© 2014 Blog de Paul Jorion · Connexion
Desk Space par Dirty Blue & Wordpress Traduction WordPress tuto
Implementation / Webmaster Camuxi.