Russie : réponse à un lecteur, par Michel Leis

6 mars 2015 par Julien Alexandre Commentaires fermés

Billet invité, en réponse au courier critique d’un lecteur suscité par les récents billets de Michel Leis sur la Russie : Des similitudes qui font froid dans le dos, et son addendum

Ma principale cible est et a toujours été le délitement de la démocratie en Occident et les ravages du néo-libéralisme. J’ai dû écrire trois fois à propos de la Russie sur plus de 100 billets. L’avalanche de réactions à mon billet de lundi et votre mail me pousse à préciser un peu plus mon point de vue.

Oui, la Russie me fait peur. L’idée fort répandue du recul constant de la Russie depuis 1991 et de la perte de son statut de grande puissance m’apparaît comme une idée qui ne reflète plus la réalité. Si recul il y a, c’est seulement sur le plan idéologique : non, la Russie n’est plus l’URSS, elle s’est convertie à un libéralisme effréné pas moins condamnable que dans les autres pays. Elle dispose de deux atouts majeurs pour reconquérir son statut de grande puissance. Tout d’abord, elle bénéficie d’une rente pétrolière et gazière conséquente. Ce n’est pas parce que les cours sont au plus bas aujourd’hui que cette situation ne constitue pas un avantage stratégique important à long terme. Ensuite, elle investit massivement dans son armée et la modernise à marche forcée. Même si le budget militaire des États-Unis est de loin le premier au monde en valeur absolue, la Russie consacre une proportion importante de son PIB (4,2 %) aux dépenses militaires. L’augmentation rapide de ce budget laisse à penser qu’elle dépassera les États-Unis avant 10 ans en ce qui concerne l’équipement de son armée[i]. Si c’est encore une armée à 2 vitesses où certaines unités restent très mal équipées, c’est aussi le seul pays au monde à développer en même temps 3 avions de combat de 5ème génération (T50, SU47, Mig 1.44).

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Le temps qu’il fait le 6 mars 2015

6 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

La Grèce

L’influence (ou non) du blog

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

LES CHAMBRES DE COMPENSATION, JOLI CASSE-TÊTE, par François Leclerc

5 mars 2015 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Les amateurs de casse-tête disposaient déjà d’un magnifique terrain de jeu avec la réglementation bancaire. Détailler à quelle catégorie de fonds propres appartient telle ou telle classe d’actifs bancaires demande une science qui impose le respect quand on prétend épuiser le sujet. En venir à bout est pourtant essentiel, si l’on veut juger des ratios de fonds propre établis par le Comité de Bâle, ou par le Conseil de stabilité financière (FSB) en ce qui concerne les établissements déclarés systémiques, ou bien pour apprécier l’épaisseur du coussin de liquidités dont les banques doivent disposer. Mais ceci n’était qu’une mise en jambe.

Un nouveau casse-tête est disponible. L’utilisation de chambres de compensation (CCP) a été instaurée pour sécuriser les transactions de produits dérivés, jusqu’à maintenant opérées de gré à gré, à condition toutefois qu’ils soient standards (les autres échappant à cette obligation). Mais, à bien y regarder, les CCP ne sont-elles pas des bombes en puissance ? En tant que fonds de garantie, elles concentrent en effet le risque qu’elles ont pour mission de supprimer sans avoir nécessairement les moyens financiers de l’assumer. C’est en tout cas la question qui doit être posée si l’on considère le volume des transactions sur les produits dérivés qu’elles vont accueillir.

Sur le papier, tout va bien. Les CCP procèdent par appels de marge auprès de leurs clients utilisateurs (les membres compensateurs), afin de constituer un coussin financier destiné à amortir le choc de la défaillance éventuelle d’une contrepartie. Or, les ennuis commencent là où ils sont censés avoir été réglés. Le montant des appels de marge résulte en effet d’une appréciation du risque de la transaction qu’ils garantissent, et c’est à chaque CCP de définir sa méthodologie. Mais que se passe-t-il si celle-ci se révèle inadéquate et que la garantie en question ne couvre pas les pertes ? Si un membre compensateur fait défaut ?

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Les techniques alternatives à la fracturation hydraulique pour l’exploration et l’exploitation d’hydrocarbures non conventionnels, par Arnaud Castex.

4 mars 2015 par Julien Alexandre Commentaires fermés

Billet invité. Lecture du rapport parlementaire sur les techniques alternatives à la fracturation hydraulique pour l’exploration et l’exploitation d’hydrocarbures non conventionnels du 27 novembre 2013.

La loi 2011-285 du 13 juillet 2011 interdit la fracturation hydraulique (1) pour la recherche ou l’exploitation d’hydrocarbures non conventionnels. Le 27 novembre 2013, l’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et techniques (OPECST) a remis un rapport sur les techniques alternatives à la fracturation hydraulique pour l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels (2). Globalement, ce rapport de l’OPESCT plaide en faveur d’une révision de la loi de 2011, pour autoriser la fracturation hydraulique afin de mieux évaluer les réserves et décider ensuite de l’opportunité d’une exploitation. L’argumentation favorable est basée sur l’ampleur des ressources estimées sur le territoire, la persistance du besoin en énergies fossiles à l’horizon 2050, l’exemple américain en matière économique et écologique, la maîtrise des risques associés à la fracturation hydraulique, le retard pris par la France par rapport aux autres pays européens (Allemagne, Angleterre, Pologne).

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ? par Luc Baudoux

4 mars 2015 par Paul Jorion 128 commentaires

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Gramsci disait que la crise, c’est un monde qui meurt tandis que le nouveau n’est pas encore né. C’est dans une période comme celle-ci que nous vivons. Pour comprendre, cela fait bientôt sept ans que je me nourris ici d’avis, de constats et de débats. Intellectuellement, c’est passionnant.  Les analyses livrées sur le blog de Paul Jorion ont beaucoup contribué à ma prise de conscience. Le cercle de ceux qui savent s’élargissant, j’étais convaincu que toute cette manne finirait par percoler dans la foule des citoyens électeurs, et par ricochet, influencerait nos dirigeants. Tragiquement peu, en réalité !

Devant ce constat amplement partagé, les actions concrètes pour le changement se font de plus en plus nombreuses dans des domaines très divers, qu’elles soient lancées par des ONG ou des citoyens ordinaires. Un peu comme si l’utopie de John Holloway (Change The World Without Taking Power, 2002)  pouvait devenir réalité ! Il y prétend notamment que les brèches dans le système capitaliste proviendront d’initiatives locales, dès maintenant. Lancé en mars 2013 en Belgique, le projet d’une nouvelle banque éthique sous forme coopérative, NewB, rentre dans cette mouvance en visant à influencer positivement les pratiques bancaires. Mais Luc Coene, le gouverneur de la Banque Nationale de Belgique, n’a pas vraiment fait mystère de ses réticences. Lors d’une interview en octobre dernier, il a affirmé qu’il y avait trop de petites banques en Belgique. Il lui suffit de laisser le dossier de demande d’agréation dormir tranquillement dans le bas de la pile pour ne pas devoir notifier un refus. Car les initiateurs du projet jouent maintenant contre la montre, tandis que leurs adversaires mesurent tranquillement l’assèchement progressif des liquidités de NewB. La finance durable n’ayant rien de commun avec le maraîchage bio à l’échelle locale,  il faudra trouver autre chose !

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Académie Royale de Belgique, « Comment la vérité fut inventée par les philosophes grecs », à Namur le jeudi 12 mars de 17h à 19h

4 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Ac 1

Ac 3

Ac 2

 
 
 
 
Entrée gratuite, sans inscription.
 
 
 
 
 

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Transfusés : pourquoi le revenu universel n’est pas la solution, par Zébu

4 mars 2015 par Julien Alexandre 188 commentaires

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Les deux reportages d’hier soir, « Cash investigation » et celui qui suivait sur la « lignée » Wendel (sans doute le plus pointu) d’infrarouge ont permis de mieux comprendre dans quel contexte nous vivons et d’où celui-ci vient.

Très clairement, nous sommes dans une situation de transfusés : nous dépendons des liquidités pour notre survie.

Et nous devons tout faire pour que ce lien vital soit maintenu.

C’est en ce sens que l’intervention d’Emmanuel Macron doit être comprise dans le magazine « Cash Investigation », lorsqu’il est interrogé sur la situation de Sanofi : son partage des bénéfices au bénéfice des actionnaires (« objectif 50 % »), sa « rationalisation’ des coûts » (que sont les chercheurs), ses plans stratégiques à venir et les aides publiques que cette entreprise reçoit (136 millions en 2013), notamment le Crédit d’impôts recherche (sic) et le CICE.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Les affres que s’inflige une espèce colonisatrice, par Jacques Seignan

4 mars 2015 par Julien Alexandre Commentaires fermés

Billet invité

Les affres que s’inflige une espèce colonisatrice

Le préfixe « néo » permet parfois de nommer des notions, nouvelles ou dérivées, à partir de concepts antérieurs : néoclassicisme, néoréalisme, néocolonialisme… En économie, une certaine continuité dans la fin et les moyens apparait assez étonnante ; un bref aperçu historique pourrait le montrer.

Le colonialisme : au XIXe siècle, on inventa la « mission civilisatrice » coloniale européenne, à la suite des précédentes aventures impérialistes initiées lors de la première mondialisation du XVème siècle. Le principe est simple et ancien : une nation plus « développée », par la force brutale de ses armes annexe et exploite des territoires où vivent des peuples que l’on soumet pour leur extorquer des richesses agricoles, minières ou humaines (l’esclavage). En somme, un vol à main armée, en bande organisée, mais à très grande échelle. Le XXème siècle vit, lui, la fin des empires coloniaux mais pas celle du principe colonial : on parla donc de néocolonialisme car la domination – tout en restant délétère et malfaisante – se faisait indirectement avec des complicités locales. Des peuples colonisés devenus théoriquement indépendants subissaient le joug de dictateurs au service des anciennes puissances coloniales pour leur garantir l’accès aux diverses richesses de leurs pays. Tel dictateur africain avait ainsi un bel hôtel particulier à Paris ; quant à son peuple, il avait la misère pour seul horizon.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

GRÈCE, LE CHEMIN EST ÉTROIT, par François Leclerc

4 mars 2015 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Entre une échéance du prêt du FMI et le remboursement de bons du Trésor émis, le gouvernement grec doit trouver six milliards d’euros pour passer le cap du mois de mars, en attendant le dernier versement fin avril de 7 milliards d’euros du deuxième plan de sauvetage, qui les financera si tout se passe bien. Prenant au mot Jeroen Dijsselbloem, le président de l’Eurogroupe, qui a évoqué un déblocage partiel de celui-ci avant l’échéance, Yanis Varoufakis affecte la sérénité à propos de la trésorerie du gouvernement et annonce qu’il va présenter le 9 mars à l’Eurogroupe un plan de six mesures à mettre en œuvre immédiatement. Parmi celles-ci figurent un programme d’aide humanitaire, la création d’un nouveau corps de contrôleurs fiscaux, une réforme de l’administration fiscale et un projet de loi pour régler les dettes des contribuables vis-à-vis de l’État et de la sécurité sociale dont les détails ne sont pas connus.

Une question se pose encore à ce stade : les autorités européennes savent-elles vraiment à quoi elles jouent ? Deux hypothèses se présentent, et cela réclame de leur part une clarification sans tarder. Elles peuvent soit s’être alarmées de la situation dans laquelle elles ont elles-mêmes plongé le gouvernement grec, et vouloir l’assouplir, ou bien le condamner à l’asphyxie financière. Dans cette dernière hypothèse, qui joue avec le feu, ces autorités pourraient espérer trouver un interlocuteur plus complaisant avec qui négocier d’ici juin prochain un 3ème plan de sauvetage. Car sous une forme ou une autre, celui-ci va être indispensable pour maintenir la Grèce dans la zone euro, l’objectif proclamé.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

The Troika: Why not take its destiny in our own hands?

4 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

This is an English translation of my column Troïka : Il va peut-être falloir s’en occuper nous-mêmes ! of February 27 2015.Thanks to Ioana-Noemy Toma for her kind help !

Jean-Daniel Magnin sends me a newspaper clipping that tells about the actress Emma Thompson stating she will not pay income tax – which she’s in the habit of doing, so long as all those who don’t pay it – and are in the habit of not doing so, remain out of jail. This is civil disobedience for you: a way of taking matters into your own hands, should the government or governments fail to do so. Food for thought here!

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Système monétaire : comment prévenir la corruption de la liberté en licence, par Pierre Sarton du Jonchay

3 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité. À propos de

Lundi 2 mars 2015, Institut de France
L’Académie des Sciences morales et politiques
a l’honneur de vous inviter à une conférence exceptionnelle
autour du thème :
Recréer un système monétaire international
Un futur Objectif des Nations Unies pour le développement durable ?
L’Académie des Sciences morales et politiques, en préparation du Sommet de New York de septembre 2015 qui fixera les futurs Objectifs des Nations Unies pour le développement Durable, souhaite attirer l’attention de la communauté internationale sur la nécessité de refonder un système monétaire international, seul garant de la soutenabilité des systèmes financiers et de l’économie en général et d’un retour à plus d’éthique et d’équité sur les marchés.
en présence des académiciens
Jean BAECHLER
Professeur émérite à la Sorbonne-Paris IV
Jacques de LAROSIÈRE
Directeur général du FMI (1978-1987)
Michel PÉBEREAU
Président de BNP Paribas (1993-2011)
Jean-Claude TRICHET
Président de la BCE (2003-2011)

 
Jean Baechler est membre de l’Académie des Sciences Morales et Politiques dans la section Morale et Sociologie. Jean Baechler a pour confrères trois anciens banquiers, Jacques de larosière ancien Directeur Général du FMI, Jean-Claude Trichet ancien Président de la BCE et Michel Pébereau, ancien Président de BNP-Paribas. Le 2 mars dernier, le sociologue a demandé en séance publique à ses trois collègues du Quai Conti : comment dans le régime financier international actuel, prévenir la corruption de la liberté en licence ?

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Nommons l’innommable !, par Roberto Boulant

3 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité.

On estime à environ 14 millions, le nombre d’êtres humains réduits en esclavage entre la fin du 15ème siècle et le début du 19ème siècle, dans le cadre du commerce triangulaire. Cinq millions sont morts immédiatement, des suites des violences de la capture, des mauvais traitements ou des maladies. Ce qui laisse entre neuf et dix millions d’esclaves livrés vivants aux Amériques (ne pas oublier l’Amérique latine et les Caraïbes). – Cette approche statistique édulcorant la barbarie, il faut bien avoir à l’esprit qu’elle découle directement de l’approche comptable utilisée par les marchands : si elle servait à calculer le tonnage des navires, elle avait également pour but de rendre abstraite, donc acceptable, l’horreur d’un crime contre l’humanité. –

Mais si la violence et la terreur sont présentent d’un bord à l’autre de l’Atlantique pour les esclaves (chats à neuf queues, ‘poucettes’, colliers, menottes,… requins), elles sont également présentes pour les équipages.

Alors, qu’est-ce qui pouvait pousser des marins, des hommes libres, à s’engager sur un négrier ? À prendre leur petite – mais indispensable – part, à la machinerie de l’horreur ?

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Les États-Unis se sont trouvé leur Nelson Mandela (III)

3 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Les États-Unis se sont trouvé leur Nelson Mandela (I)

Les États-Unis se sont trouvé leur Nelson Mandela (II)

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Le grand-père, le petit fils et l’actionnaire, par le petit-fils de Jean

3 mars 2015 par Paul Jorion 77 commentaires

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Ce soir l’émission Cash Investigation de France 2 traite de Sanofi, son actionnariat, la rémunération des dirigeants, sa « stratégie ».

Dans l’extrait de l’émission on voit un salarié de Sanofi, venu interpeller les dirigeants et les actionnaires. Parmi ceux-là beaucoup de personne âgées. Ce salarié précise qu’il est père de famille. Face à lui et aux questions d’Elise Lucet, le comportement de l’assistance est dégueulasse et honteux (je ne parle pas même pas de la réponse des dirigeants). Même si j’ai lu La survie de l’espèce, voir ça en vrai, ça fout vraiment les boules.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

On se retrouve ensemble après des années de route…

3 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

FUKUSHIMA : LA BATAILLE DE L’EAU CONTAMINÉE N’EST TOUJOURS PAS GAGNÉE, par François Leclerc

3 mars 2015 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Après un long silence, les coriums font si l’on peut dire surface. Tepco, l’opérateur de la centrale, a annoncé qu’un dispositif de localisation du combustible nucléaire fondu au fond de trois des quatre réacteurs de la centrale de Fukushima allait être testé prochainement. Il était temps, la catastrophe date du 11 mars 2011 – bientôt quatre ans – et leur localisation reste toujours un mystère. Répondre à cette question ne sera toutefois qu’un tout petit pas en avant, s’il est réalisé, car cela laissera entier le problème inédit de leur récupération, qui reste du domaine des intentions.

La routine s’est entre temps installée, dominée par la gestion de l’eau de ruissellement ou destinée au refroidissement des réacteurs, qui doit être stockée après avoir été contaminée. Interrompue par des pannes à répétition, la saga de sa décontamination se poursuit, mais elle n’est que partielle car le tritium lui échappe. Selon Tepco, la capacité de stockage totale d’eau contaminée va être augmentée et atteindre 800.000 tonnes. 2.000 tonnes d’eau sont désormais traitées quotidiennement, et 286.000 tonnes sont encore en attente de l’être. Devant la menace permanente que représente ce stockage terrestre dans d’immenses cuves, dans un pays soumis à de fortes secousses telluriques – une rupture de celles-ci pouvant inonder le site – l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) préconise avec insistance de déverser dans la mer l’eau une fois qu’elle a été partiellement décontaminée…

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Le travail ? Un problème réglé !

3 mars 2015 par Paul Jorion Commentaires fermés

evolution-du-travail-wb-nours

© Matthieu Ferrand

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

« Enfoirés » et indignés, par Serge Boucher

3 mars 2015 par Julien Alexandre 144 commentaires

Billet invité.

Pour lancer la tournée 2015 des restos du coeur, les enfoirés sortent un clip où des stars multi-millionaires répondent à des ados inquiets pour leur avenir « à vous de jouer, mais faudrait vous bouger ». De façon totalement inattendue et imprévisible, ceci passe très mal. Si la chanson est extrêmement critiquable, la violence et l’unanimité de la réaction ont aussi quelque chose d’interpellant.

Il est choquant que si peu de commentateurs se soient rendus compte que la chanson se moque au moins autant du discours des adultes que de celui des jeunes. Les indices (qui, je l’avoue, m’avaient également échappés à la première écoute) sont pourtant tout sauf subtils : le « Non » asséné en chœur d’un air bovin, le « Je rêve ou tu es en train de fumer? » manifestement hors-sujet, nous montrent des adultes faisant preuve d’une mauvaise foi évidente lorsqu’ils répondent aux inquiétudes des jeunes. Comme l’a depuis précisé Jean-Jacques Goldman, cet aspect caricatural du discours est voulu et essentiel pour comprendre la chanson.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Cours d’économie : les leçons de la crise ?

3 mars 2015 par Paul Jorion 34 commentaires

Belgique : Cours d’économie : les leçons de la crise ?

Ça se trouve ici.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

GRÈCE : LA BRÈCHE RESTE OUVERTE ! par François Leclerc

2 mars 2015 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

« Le nouveau gouvernement grec est très soutenu par la population. J’ai confiance en lui pour mettre en place les mesures nécessaires, mettre sur pied une administration fiscale efficace et ainsi tenir ses engagements ». Venant de Wolfgang Schäuble, cette déclaration a de quoi surprendre, d’autant qu’elle a été faite au journal à sensation Bild qui mène campagne sur campagne contre le soutien de la Grèce. « Il faut d’abord donner un peu de temps au gouvernement élu », a rajouté le ministre des finances allemand, qui a tenu à préciser à propos de Yanis Varoufakis : « mon homologue grec a le droit à autant de respect que les autres. Il s’est comporté avec moi tout à fait correctement ».

Un second signe de désescalade est simultanément intervenu, le président de l’Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem s’avançant pour évoquer un éventuel paiement partiel de la dernière tranche du plan de sauvetage sans attendre comme précédemment décidé la fin avril, s’il était constaté un démarrage des réformes prévues dans l’accord qui a été adopté. On verra la suite…

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png
© 2015 Blog de Paul Jorion · Connexion
Desk Space par Dirty Blue & Wordpress Traduction WordPress tuto
Implementation / Webmaster Camuxi.