Quelques remarques sur « Russophilie et Front National », par Cédric Mas

Billet invité.

Voilà, Paul, un billet assez violent ! Mais tu commets une erreur historique en comparant les deux systèmes totalitaires en guerre durant la grande guerre patriotique : le nazisme et le communisme.

Continuer la lecture de Quelques remarques sur « Russophilie et Front National », par Cédric Mas

Partager

RTBF, La Prem1ère prend l’R à la Fête des Solidarités à Namur !, samedi 29 septembre de 20h10 à 20h30

La Prem1ère prend l’R à la Fête des Solidarités à Namur !

Samedi, le 29/08/2015 à 20:00
Présentation: Soraya AMRANI
Soraya Amrani présente deux heures de direct au coeur de la Fête des Solidarités, depuis l’Esplanade de la Citadelle à Namur.

Je suis interviewé par Soraya AMRANI de 20h10 à 20h30

Partager

L’Écho, Paul Jorion : « Nous avons besoin d’une vraie politique keynésienne », le 29 août 2015

« Nous avons besoin d’une vraie politique keynésienne »

Interview | Paul Jorion

  • 28 août 2015 23:09

 

 © Thomas De Boever

2photos

 © Thomas De Boever

« Penser tout haut l’économie avec Keynes », l’ouvrage de Paul Jorion, montre un visage plus complet du célèbre mais pas si bien « connu » Keynes.

Paul Jorion aurait sans nul doute aimé vivre à l’époque de John Maynard Keynes (1883-1946). Il publie, ce 2 septembre, un livre consacré au plus célèbre économiste de l’histoire, « Penser tout haut l’économie avec Keynes ». Assurément, il s’agit du livre le plus abouti rédigé en français consacré à l’économiste britannique.

Partager

Russophilie et Front National

Ouvert aux commentaires.

Il ne faut peut être pas aller chercher trop loin quand il s’agit d’expliquer pourquoi une sympathie pour le Front National conduit à la russophilie et pourquoi la russophilie conduit à la sympathie pour le Front National.

Continuer la lecture de Russophilie et Front National

Partager

Révisionnisme de gauche, par Zébu

Billet invité.

Il y a un autre élément dans la polémique en cours suite aux déclarations de Jacques Sapir dans les médias et sur son blog, un élément symptomatique d’une dérive annonciatrice d’un effondrement idéologique et politique en France et peut-être en Europe, sans pour autant que l’on évoque immédiatement la tarte à la crème de la chasse aux sorcières, que l’on balance allègrement quand on n’a plus rien d’autre à opposer.

Continuer la lecture de Révisionnisme de gauche, par Zébu

Partager

De l’abjection à l’abjection, par Cédric Chevalier

Billet invité.

Ce jeudi 27 août 2015, 71 migrants probablement Syriens –59 hommes, 8 femmes et 4 enfants– ont été découverts morts dans l’espace de chargement d’un camion, retrouvé sans chauffeur sur une aire de stationnement de l’Etat frontalier du Burgenland, en Autriche, sur le sol de l’Union européenne.

Continuer la lecture de De l’abjection à l’abjection, par Cédric Chevalier

Partager

LE FIL DE LA GRÈCE QUI EST TIRÉ, par François Leclerc

Billet invité.

La mise en œuvre du 3ème plan destiné à rouler la dette grecque est engagée sous des auspices incertaines. L’éclatement de Syriza domine la scène politique grecque, créant une forte inconnue lors des élections législatives qui devraient se tenir le 20 septembre prochain, ainsi qu’une instabilité gouvernementale potentielle pouvant contribuer à faire obstacle à sa réalisation.

Continuer la lecture de LE FIL DE LA GRÈCE QUI EST TIRÉ, par François Leclerc

Partager

Europe : Retours vers le passé, par Zébu

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

C’est la rentrée, celle des dupes selon Jacques Attali, qui souligne le caractère cyclique et totalement inadapté de ce phénomène selon lui face aux grands bouleversements en cours au niveau mondial ou européen : crise financière en Chine, ralentissement de l’activité économique dans le monde, crise en Grèce, crise des migrants venant s’échouer sur les rives européennes et sur l’incompétence des dirigeants européens, terrorisme, guerres larvées récentes ou ouvertes depuis des années, réchauffement climatique, etc.

Continuer la lecture de Europe : Retours vers le passé, par Zébu

Partager

LA CRISE, NOUVELLE SAISON, par François Leclerc

Billet invité.

Dans la série, cela ne tourne pas comme avant, trois évènements viennent de prendre la succession de la crise chinoise. A première vue, ils pourraient sembler n’avoir que peu de rapports, mais pourtant ils conjuguent leurs effets…

Continuer la lecture de LA CRISE, NOUVELLE SAISON, par François Leclerc

Partager

France Inter, Stéphane Paoli : « Agora », « Qu’est-ce qui prime : l’économie ou le politique ? », invités : Valérie Pécresse et Paul Jorion, le dimanche 30 août de 12h à 14h

Je serai dimanche l’invité de la nouvelle émission de Stéphane Paoli : « Agora ». Le thème sera : « Qu’est-ce qui prime : l’économie ou le politique ? », je serai aux côtés de Valérie Pécresse.

France Inter, Stéphane Paoli : « Agora », le dimanche 30 août de 12h à 14h

La parole nous sera donnée, à l’un puis à l’autre, à parts égales. Dans la seconde partie de l’émission, nous aurons la possibilité d’échanger, Valérie Pécresse et moi, mais également avec le public.

Partager

TOUT FAUX OU PAS LOIN ! par François Leclerc

Billet invité.

Parmi tous les commentaires suscités par la chute des Bourses du monde entier de lundi dernier – qui se poursuit ce matin en Chine, en dépit de nouvelles mesures des autorités du pays – la palme revient à Vitor Constancio, le vice-président de la BCE. Afin de minorer comme d’autres l’importance des évènements, celui-ci a expliqué que la Bourse chinoise n’était pas connectée à l’économie réelle, cette notion de plus en plus utilisée sur laquelle on aimerait bien avoir quelques éclaircissements.

Continuer la lecture de TOUT FAUX OU PAS LOIN ! par François Leclerc

Partager

Penser tout haut l’économie avec Keynes, de Paul Jorion, éd. Odile Jacob, 2015. Une note de lecture (II) : ou du privilège de recevoir une éducation de qualité, et de la nécessité de savoir dépasser son égoïsme de classe, par Roberto Boulant

jorion

Billet invité.

John Maynard Keynes est né en 1883 à Cambridge, à l’apogée de l’Empire britannique et du Rule, Britannia!, sous le règne de Victoria, Reine de Grande-Bretagne et d’Irlande, et Impératrice des Indes. Un homme du 19ème siècle donc, issu d’une famille d’intellectuels de la bourgeoisie anglaise (un père Maitre de conférences, une mère écrivaine qui sera élue maire de Cambridge), et qui bénéficia d’une formation des plus élitistes. Passant du collège d’Eton au  King’s College de Cambridge. Si l’on ajoute pour faire bonne figure, que le jeune Keynes était outrageusement doué en mathématiques, discipline ou il trusta les premiers prix, certains seront sans doute tentés de le comparer à nos « élites » actuelles, à un improbable hybride entre énarchie et rigidité victorienne. Or il n’en est rien !

Continuer la lecture de Penser tout haut l’économie avec Keynes, de Paul Jorion, éd. Odile Jacob, 2015. Une note de lecture (II) : ou du privilège de recevoir une éducation de qualité, et de la nécessité de savoir dépasser son égoïsme de classe, par Roberto Boulant

Partager

Appel du mois d’août 2015

L’objectif mensuel de 1 500 € a été atteint le 27 août à 18h50. Merci à vous !.

J’avais inventé la dénomination de « mécénat citoyen » avant que la langue française ne choisisse avec panache « crowdfunding », de la même manière que je parlais de « prêts au logement sous-prime » avant que la langue de Ronsard et de du Bellay ne préfère « subprime » (ptouh !).

Merci à vous en tout cas pour votre soutien à nos analyses (vous avez pu entendre tout à l’heure mon interprétation de l’impact de la crise chinoise, diamétralement opposée à celle du Monde). Ce n’est qu’un début…

Partager

La Chine et nous – une conversation avec Pascal Hérard de TV5monde

N.B. Pour une interprétation entièrement différente (en fait, c’est pratiquement le contraire de ce que je dis 😀 Vive la diversité !) : Qui seront les victimes du krach chinois ?, dans Le Monde.

Partager

LES TEMPS QUI S’ENGAGENT, par François Leclerc

Billet invité.

Il faut remonter à 2008 pour trouver une telle chute boursière mondiale. Hier, elle était accompagnée de mouvements massifs sur les marchés des matières premières et des changes. Sur celui des actions, elle avait débuté sur les Bourses asiatiques avant de se propager aux États-Unis, puis en Europe. Cette nuit, la Bourse de Shanghai a encore dévissé, puis Tokyo a chuté à nouveau, et ce matin les bourses européennes ne récupéraient que partiellement leurs pertes de la veille.

Continuer la lecture de LES TEMPS QUI S’ENGAGENT, par François Leclerc

Partager