LES AVEUX D’IMPUISSANCE DU G20 DE CHENGDU, par François Leclerc

Billet invité.

Des mots ! encore des mots ! Reprenant au bond la balle lancée par le FMI, les ministres des finances du G20 réunis ce week-end à Chengdu ont fait preuve d’une folle audace : la croissance qui brille par son absence devrait désormais être « partagée »… Jacob Lew, le secrétaire d’État au Trésor américain, a été explicite : « les bénéfices de la croissance ne doivent pas uniquement contribuer à la ligne du bas des bilans des hommes d’affaires et des investisseurs, mais également aux familles de travailleurs et à la classe moyenne ». On attend désormais les dispositions y conduisant.

Continuer la lecture de LES AVEUX D’IMPUISSANCE DU G20 DE CHENGDU, par François Leclerc

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 22 JUILLET 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 22 juillet 2016. Merci à Marianne Oppitz !

Bonjour, nous sommes le vendredi 22 juillet 2016. Et le 22 juillet, c’est mon anniversaire, et il se fait qu’aujourd’hui, j’ai – au choix – septante ou soixante-dix ans, et j’ai fait un petit billet là-dessus : j’ai réfléchi au fait que c’est la première fois que j’attache de l’importance à un chiffre d’âge.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 22 JUILLET 2016 – Retranscription

Partager

Le nouvel esprit du terrorisme, par Stéphane Gaufrès

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Le 2 Novembre 2001, le journal Le Monde publiait « L’esprit du terrorisme », réflexion de Jean Baudrillard, dans laquelle il tentait de réintégrer l’acte terroriste dans une généralisation de la logique propre du monde occidental.

Continuer la lecture de Le nouvel esprit du terrorisme, par Stéphane Gaufrès

Partager

Chine : Nation, nationalités, nationalisme… (I), par DD & DH

Billet invité.

Nous l’avons vu avec le litige au sujet des îles qu’on lui conteste, la Chine réagit au quart de tour et toutes griffes dehors dès qu’on fait mine de toucher à ce qu’elle estime être son intégrité territoriale. Pour bien comprendre sa réaction, il faut se souvenir qu’elle se vit comme amputée d’un de ses membres (Taïwan), qu’elle est un pays composite et pluriethnique et que, si elle se montre particulièrement chatouilleuse sur le tracé de ses frontières, c’est qu’un irrédentisme toujours plus ou moins actif la démange sur ses marges de l’Ouest. C’est son talon d’Achille et elle ne doute pas que rivaux et/ou ennemis tireront toujours, autant qu’ils le peuvent, sur les fils qui peuvent faire craquer ses coutures actuelles. Il peut donc être utile de revenir sur la question de la « nation chinoise ».

Continuer la lecture de Chine : Nation, nationalités, nationalisme… (I), par DD & DH

Partager

« Le côté sombre de la blockchain », traduction d’une interview de Vlad Zamfir dans IEEESpectrum (par Timiota)

« Le côté sombre de la blockchain »

Vlad Zamfir aide le réseau Ethereum à créer un monde où n’importe quel programme peut utiliser une technologie inspirée par le Bitcoin. Et ça le préoccupe un max.

Continuer la lecture de « Le côté sombre de la blockchain », traduction d’une interview de Vlad Zamfir dans IEEESpectrum (par Timiota)

Partager

Le temps est venu, par Cécile Asanuma-Brice

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

Le temps est venu de sortir du choc pour aborder les raisons du marasme actuel et tenter de sortir de l’ellipse de violence que nos pays alimentent. Ces raisons mûrissent dans nos sociétés de production – consommation depuis maintenant plus d’un siècle et en même temps la vérolent lentement.

Continuer la lecture de Le temps est venu, par Cécile Asanuma-Brice

Partager

LE BREXIT, FENÊTRE D’OPPORTUNITÉ POUR LES BANQUES, par François Leclerc

Billet invité.

Pour les banques, le problème à résoudre est « celui de la faible rentabilité, pas celui de la solvabilité ». C’est ainsi que Mario Draghi, le président de la BCE, a hier placé au second plan la crise en cours du système bancaire italien, donnant au passage son onction à une solution faisant appel à des fonds publics, pour mettre l’accent sur une cause structurelle générale (il n’emploie pas le terme) de la faiblesse du système bancaire européen : la chute de sa rentabilité.

Continuer la lecture de LE BREXIT, FENÊTRE D’OPPORTUNITÉ POUR LES BANQUES, par François Leclerc

Partager

L’Europe n’aide pas les pauvres, pourquoi aiderait-elle les migrants ?, par Vincent Rey

C’est presque indécent de répéter ce que tout le monde sait, que la condition des migrants est horrible. Notre conscience est heurtée par ces processions de femmes, d’hommes, et d’enfants, partant à l’aventure sur les routes, s’embarquant sur des bateaux qui chavirent. Et tout particulièrement en France, car cet exode nous rappelle de triste mémoire l’exode de 1939, ces milliers de gens partis du jour au lendemain sur les routes, parmi lesquels, il y avait mes grands parents, et mon père, alors âgé de 6 ans.

Continuer la lecture de L’Europe n’aide pas les pauvres, pourquoi aiderait-elle les migrants ?, par Vincent Rey

Partager

70

J’ai eu l’occasion il y a peu de temps de parler avec un couple d’amies qui fêteraient à un an d’intervalle, leur trentième anniversaire.

Elles m’expliquaient que, passé ce seuil fatidique, une certaine gravité, une certaine solennité s’installe dans votre vie : on ne dit plus désormais, on ne fait plus non plus, comme avant, tout ce qu’on voudrait. Et les gens autour de vous qui connaissent votre âge, attachent maintenant un certain poids à tout ce qui émane de vous.

Eh bien je ressens exactement la même chose aujourd’hui, le jour où je fête mes 70 ans.

Partager

Réponse à une réponse : UNE THÈSE FORT MAL ÉTAYÉE, par François Leclerc

Billet invité.

Il n’était pas dans mon intention d’entrer dans une polémique, mais je ne peux rester sans réponse et me dois de donner mon point de vue sur les interventions d’Abel Musard. Dans son billet initial, il tente d’accréditer la thèse d’un coup d’État fomenté par les Américains en Turquie. Sur quoi repose son argumentation, qui selon lui « mérite en tout cas un examen plus approfondi », un point, et c’est le seul, sur lequel nous sommes d’accord ?

Continuer la lecture de Réponse à une réponse : UNE THÈSE FORT MAL ÉTAYÉE, par François Leclerc

Partager

Turquie : réponse à François Leclerc, par Abel Musard

Billet invité. À une critique que lui a adressé François Leclerc à titre privé, Abel Musard répond ce qui suit.

I stand by my deduction. Elle ne s’appuie pas sur des ragots d’un officiel turc que je ne connais pas mais sur des déclarations officielles de MM. Kerry et Ayrault. Kerry a fait connaître au public un entretien privé qu’il a eu avec le ministre des affaires étrangères turque. Ce dernier n’a pas proféré, que je sache, d’accusations publiques, il a réservé son mécontentement à Kerry qui lui décide de s’en servir pour menacer la Turquie devant tout le monde. Cela même est révélateur. Il y a plus que de la psychanalyse là-dedans, de la logique.

Continuer la lecture de Turquie : réponse à François Leclerc, par Abel Musard

Partager

Turquie : les vessies et les lanternes, par Abel Musard

Billet invité.

Le New York Times a publié dans la journée d’hier un article au titre intriguant : John Kerry rejette les suggestions d’une implication américaine dans le coup d’état en Turquie.

Continuer la lecture de Turquie : les vessies et les lanternes, par Abel Musard

Partager

Retour sur la question des îles, par DD & DH

Billet invité.

Le litige opposant la Chine à ses voisins du sud pour la possession des archipels (Paracels revendiqué par le Vietnam et Spratley revendiqué par tout le monde !) n’est pas nouveau, mais il a tendance à s’envenimer ces derniers temps et le climat est tel qu’un incident peut à n’importe quel moment survenir et dégénérer hors contrôle. La décision de la Cour Permanente d’Arbitrage en faveur des Philippines a fait monter d’un cran l’exaspération de Pékin et a, bien sûr, enchanté Washington. Continuer la lecture de Retour sur la question des îles, par DD & DH

Partager

La Loi contre la Nature votée mardi, par François de Beaulieu, Gilles Clément, Pierre Lieutaghi, Bernadette Lizet, Marie-Paule Nougaret

Billet invité.

La technique est rodée : ça se passera les derniers jour de la session à l’Assemblée nationale, avant la fermeture pour l’été. La loi qui met fin à la Protection de la Nature se votera en douce, le 19 juillet, entre l’aspiration aux vacances et le vacarme des attentats.

Continuer la lecture de La Loi contre la Nature votée mardi, par François de Beaulieu, Gilles Clément, Pierre Lieutaghi, Bernadette Lizet, Marie-Paule Nougaret

Partager

EN EUROPE, LES MAUVAIS GÉNIES SONT DE SORTIE, par François Leclerc

Billet invité.

Sur les trois crises qui ensemble menaçaient l’Union européenne, l’une est déjà intervenue et les deux autres murissent. Le Brexit annonce une longue période de négociations et d’incertitudes qui va escamoter tout débat sur la relance de la construction européenne, ainsi que sur la relance tout court. Les suites du coup d’État raté en Turquie vont rendre impraticable l’application par les autorités européennes de l’accord d’endiguement des réfugiés. Enfin, la Commission et le gouvernement italien ne trouvent toujours pas d’accord sur le sauvetage des banques italiennes, car celui-ci n’en a pas à l’échelle du pays, l’application des règles de l’Union bancaire ruinant les petits investisseurs et déclenchant une crise politique.

Continuer la lecture de EN EUROPE, LES MAUVAIS GÉNIES SONT DE SORTIE, par François Leclerc

Partager

LE TEMPS QU’IL FAIT LE 15 JUILLET 2016 – Retranscription

Retranscription de Le temps qu’il fait le 15 juillet 2016. Merci à Cyril Touboulic !

Bonjour, nous sommes le vendredi 15 juillet 2016, et malheureusement quelquefois quand je fais ma vidéo du vendredi Le temps qu’il fait, c’est l’actualité qui impose ce que je vais dire – en tout cas ce que je vais dire en premier.

Continuer la lecture de LE TEMPS QU’IL FAIT LE 15 JUILLET 2016 – Retranscription

Partager

QUEL RÔLE ERDOGAN A-T-IL JOUÉ DANS LE PUTSCH DÉFAIT ? par François Leclerc

Billet invité.

Les putschs militaires comportent souvent leur part d’ombre. Celui qui vient d’échouer en Turquie n’en manque pas. À ce point que, dès son démarrage, sa paternité était attribuée au chef de l’État par une rumeur persistante courant à Ankara et Istanbul. Dans les milieux intellectuels, il n’y a aucun doute là-dessus. Fethullah Gülen, le prédicateur en exil aux États-Unis dont le président turc Recep Tayyip Erdogan réclame l’extradition en l’accusant d’être à l’origine du putsch, a depuis repris cette vision à son compte.

Continuer la lecture de QUEL RÔLE ERDOGAN A-T-IL JOUÉ DANS LE PUTSCH DÉFAIT ? par François Leclerc

Partager