Audencia – Les rencontres du Louvre : Comment la vérité et la réalité furent inventées, le lundi 13 octobre 2014 à 9h

18 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Louvre 1

Louvre 2

 

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

rtbf, La chronique économique d’Amid Faljaoui : « Penser l’économie autrement », le 18 septembre 2014 à 7h55 et 19h

18 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Couverture choisie

 
 
 
 
Le podcast de La chronique économique d’Amid Faljaoui.
 
 
Et sa retranscription dans Trends.be.
 
 
 
 
 

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Régulation financière : BON ! MAIS C’EST PAS TOUT ÇA… par François Leclerc

18 septembre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Reléguée au second plan, la régulation financière est la grande absente du paysage. Rendant implicite – quand elle n’est pas affirmée – l’idée fausse selon laquelle elle serait accomplie, alors qu’elle repose sur des bases la rendant par construction imparfaite, et que même là elle est loin d’être terminée.

Dans ce genre, les États-Unis peuvent certes se prévaloir d’une loi couvrant tous les domaines de la régulation – la loi Dodd-Frank – qui entre progressivement en vigueur, mais dont tous ses décrets d’application sont loin d’être adoptés, laissant de grandes zones d’ombre propice. L’heure y est par ailleurs à la poursuite d’enquêtes, dont certaines ont débuté en 2009, aboutissant désormais à des amendes qui tombent dru. Les milliards de dollars valsent et ce n’est pas fini, les mégabanques américaines et européennes en sont déjà à un total de 85 milliards de dollars d’amendes. Ventes abusives de titres subprimes, manipulations sur le Libor et les taux de change sont les grandes têtes de chapitre du registre consignant les punitions. De manière moins spectaculaire et plus timorée, les autorités britanniques et la Commission se sont également mises de la partie.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

L’économie au rendez-vous de l’histoire, à Blois du 8 au 12 octobre 2014

18 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Blois 1

 

Samedi 11 octobre

Blois 2

 

Dimanche 12 octobre

Blois 3

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

De mauvais souvenirs…, par François C.

18 septembre 2014 par Paul Jorion 28 commentaires

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

…’pour beaucoup illettrées‘…

Cette petite phrase me rappelle de mauvais souvenirs…

Le souvenir du licenciement d’un magasinier de plusieurs années d’ancienneté.

Certaines personnes, cadres pour la plupart, ont donné le même genre d’argument, ne sachant plus comment ‘justifier’ leur décision : ‘il est proche de l’illettrisme‘.

C’est à ce moment précis que j’ai compris que ce n’était que le début d’un ‘plan’ de plus grande envergure…

Je crois que c’est là que nous aurions dû agir, mais nous n’avons rien fait, ou si peu.

Le souvenir des années durant lesquelles des ‘bruits’ circulaient, les discours rassurants aussi, les pressions et les rythmes, de plus en plus intenses.

Le souvenir d’avoir dit, par provocation, à un de ces ‘cadres’ que je connaissais bien, qu’avec ce genre d’argument, de justification, on finirait par être ‘tous éjectables’ puisque, après tout, chacun peut être très rapidement ‘dépassé’ et déclaré inapte pour la fonction qu’il occupe… !

Même s’ils ont des remords, je suppose que la plupart de ces ‘décisionnaires’ sont toujours là, ou dans le pire des cas, se sont recasés ailleurs. Pour combien de temps encore… ?

Il s’est peut-être mal exprimé M. Macron, et a voulu signifier autre chose. C’est possible…

Pourtant, avec son cursus, son parcours, son niveau intellectuel… M. le Ministre s’excuse, soit, mais sera t-il pardonné pour autant… ?

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Paul Jorion pense tout haut le 17 septembre 2014 à 7h42

17 septembre 2014 par Paul Jorion 37 commentaires

Sur Dailymotion, c’est ici.

Le capitalisme à l’agonie – Le retour

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

UNE CRISE POLITIQUE QUI ENFLE DANS TOUS LES SENS, par François Leclerc

17 septembre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Comment saisir une crise politique européenne qui part dans tous les sens ? En constatant d’abord qu’elle se manifeste dans tous les pays suivant des formes et sur des terrains qui lui sont propres, puis en les regroupant afin de déceler de grandes tendances.

Quasi-simultanés, la manifestation de Barcelone et le referendum sur l’indépendance de l’Écosse font l’actualité. Après avoir vécu d’élargissements successifs, secouée par la crise l’Europe est en mal de configuration. Un moment proche de l’éclatement, la zone euro connait une partition de fait entre pays du nord et du sud. L’Union européenne est de nouveau sous pression britannique. Et aujourd’hui l’Écosse et la Catalogne manifestent leur désir d’indépendance par rapport à leur pays actuel, tout en souhaitant continuer d’appartenir à l’Europe. Comme un écho à l’écart grandissant entre la Flandre et la Wallonie, ou aux anciens appels à la création de la Padanie de la Ligue du Nord italienne visant à laisser dans leur coin les pauvres du Mezziogiorno.

Quelles qu’en soient les raisons et les circonstances, ainsi que les contextes historiques et culturels, ces projet scissionnistes participent d’une même démarche : ils visent à rester entre soi (souvent entre riches) en espérant créer ainsi de meilleures conditions pour affronter les enjeux de la crise qui secoue le monde. A ce titre, ils participent de la crise politique en reproduisant à leur échelle la fracture sociale qui s’élargit en creusant de nouveaux fossés.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Chaire « Stewardship of Finance », VUB, reprise du cours le lundi 29 septembre à 16h00

17 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Le cours se donne le lundi après-midi à seize heures dans la salle D0.03 du bâtiment D (bâtiment central) de la Vrije Universiteit Brussel, Boulevard de la Plaine 2, 1050 Bruxelles. Le cours se donne en anglais ; il est ouvert au public.

(Mis à jour le 18 septembre)

Programme du 1er semestre :

Le 29 septembre : Stewardship of finance vs. ethical finance (“La finance au service de la communauté” plutôt qu’une “finance éthique”)

Le 6 octobre : Money: types, monetary mechanisms, aggregates (L’argent : les types de monnaie, les mécanismes monétaires, les masses monétaires)

Le 13 octobre : The financial industry and its regulators (Le secteur financier et ses régulateurs)

Le 27 octobre : Risk: uncertainty, risk sharing, risk transfer (Le risque : les impondérables, le partage du risque, le transfert du risque)

Le 3 novembre : Regulation vs. self-regulation (Règlementation et autorégulation)

Le 10 novembre : Fraud, deregulation and loopholes (Fraude, dérégulation et contournements)

Le 24 novembre : Tax havens, mafias, shadow banking (Havres fiscaux, mafias, secteur financier de l’ombre)

Le 1er décembre : Financial instruments in an ethical perspective: plain vanilla and derivatives (Les instruments financiers dans une perspective éthique : produits de type commun et produits dérivés)

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Chérie, j’ai rétréci les gosses, par Jeanne Favret-Saada

17 septembre 2014 par Julien Alexandre Commentaires fermés

Billet invité

Une fois retombé le brouhaha qui entourait hier le vote de la question de confiance, il suffit de faire le compte des voix restant à Manuel Valls pour comprendre que la grande politique des réformes libérales, c’est déjà fini : il nous distille déjà quantité de petites annonces social-démocrates sur les euros qui vont tomber dans les escarcelles des pauvres, ou qui vont cesser de sortir de leurs poches (suppression de la tranche inférieure de l’impôt) ; et d’heure en heure, il s’ingénie à vider la réforme territoriale de toute substance (17 voix de députés radicaux, cela se respecte).

Hypothèse à trois balles : la seule manière de durer jusqu’à la fin du quinquennat, c’est de conserver sa majorité parlementaire. Au-delà…, eh bien ce sera le déluge, mais Hollande préfère en laisser le plaisir à Sarkozy ou à Juppé.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

M. Valls et l’euro, par Jean-Michel Naulot

16 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité.

Tout en déplorant la situation déflationniste de la zone euro, le Premier Ministre a souligné dans sa déclaration de politique générale que depuis quelques mois la parité de l’euro avait évolué dans le bon sens « grâce à l’action de la France », laissant entendre qu’elle avait pesé sur les décisions de la BCE et provoqué « une baisse de l’euro de 10 centimes ». Cette déclaration comporte deux petites inexactitudes.

Imaginer qu’un gouvernement, quel qu’il soit, puisse avoir la moindre influence sur la BCE est une curieuse illusion tant l’histoire de la BCE a démontré le contraire depuis l’origine. Il n’y a pas une banque centrale dans le monde qui ait autant d’indépendance que la banque centrale européenne. C’est très regrettable mais c’est ainsi. Au point que, dans le cadre de la Troïka et de l’hypothétique OMT, la BCE prévoit de conditionner ses interventions à la mise en place de réformes structurelles par les Etats. Inimaginable dans d’autres pays !

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Big Brother passe la seconde !

16 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

La National Security Agency (NSA) américaine enregistre, avec l’aide de la Government Communications Headquarters (GCHQ) britannique, tous nos accès à l’internet, toutes nos communications téléphoniques, tous nos tweets, toutes nos interventions sur Facebook, etc. etc.

C’était encore un peu un scoop quand je l’expliquais en 2011 dans La guerre civile numérique (Textuel) mais depuis les révélations d’Edward Snowden, tout le monde le sait. Ce que nos gouvernements ont fait pour que ça cesse, nous le savons aussi : nada ! zilch ! que dalle !

Savoir qu’on vous espionne en permanence, c’est une chose, vous voir présentée la liste exacte de vos chaussettes ayant un trou sur du papier à en-tête de la NSA ou de la GCHQ, c’en est une autre.

Si vous avez du mal à vous imaginer l’impression que cela fait, regardez donc la vidéo ci-dessous : il s’agit d’ingénieurs d’une compagnie de satellites allemande.

Grisâtres ? Verdâtres ? À vous de juger !

L’article complet sur The Intercept : THE NSA AND GCHQ CAMPAIGN AGAINST GERMAN SATELLITE COMPANIES

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

LES BANQUES EUROPÉENNES ONT DE QUOI POUSSER UN GRAND OUF ! par François Leclerc

16 septembre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

C’est la rentrée, donnant l’occasion à l’OCDE de délivrer de sinistres prévisions, modifiant les précédentes datant de mai dernier. Montrant que même à court terme, elles ne tiennent pas longtemps la route ! L’accent est mis sur le risque d’une récession si rien n’est fait. Il en sort que l’Italie sera particulièrement touchée par le mal, son ratio dette/PIB appelé à dépasser 145% et sa dette à devenir insoutenable. Et que l’Allemagne voit sa croissance continuer à décliner. À contretemps des dernières décisions des autorités européennes, l’OCDE préconise d’ailleurs que la BCE s’engage de manière décidée dans l’assouplissement quantitatif et remarque que « la reprise mondiale a besoin d’une poursuite du soutien à la demande ». Comme le FMI, l’OCDE s’inquiète de l’euphorie qui règne sur les marchés financiers, « déconnectée » de l’économie réelle et exposée au risque d’une « correction brutale ».

Pour le monde financier aussi, c’est la rentrée ! En Europe, elle suscite de profonds soupirs de soulagement. Non seulement la montée d’un nouveau risque – le risque réglementaire – a pu être stoppée, mais les banques caressent l’espoir que les nouvelles autorités européennes vont assouplir plusieurs dangereux projets, au vu de la nomination aux postes clés de la Commission du Français Pierre Moscovici (dont les prouesses à propos de la séparation des activités des banques à la françaises demeurent dans toutes les mémoires) à l’économie, et du Britannique Jonathan Hill à la régulation financière.
Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Les otages – Vote de confiance pour le gouvernement Valls II à l’Assemblée Nationale cet après-midi

16 septembre 2014 par Paul Jorion 83 commentaires

Président otage de la religion féroce ultralibérale européenne, otage de la Dette nationale restaurant le servage pour la servir, otage des lobbies rédigeant les textes qui deviendront lois.

Premier ministre otage de la religion féroce ultralibérale européenne, otage de la Dette nationale restaurant le servage pour la servir, otage des lobbies rédigeant les textes qui deviendront lois.

Députés et sénateurs – tous partis confondus, otages de la religion féroce ultralibérale européenne, otages de la Dette nationale restaurant le servage pour la servir, otages des lobbies rédigeant les textes qui deviendront lois.

 

Programme alternatif : dynamiter le cadre ultralibéral européen, défaut généralisé sur la Dette au sein de la zone euro, mettre la Loi à l’abri des lobbies par une Constitution pour l’économie.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

À propos du « jour d’après », par Michel Leis

15 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité. À propos de Que faire « le jour d’après » ?, par Roberto Boulant.

La formulation « le jour d’après » utilisée par Roberto Boulant interpelle à plus d’un titre. Elle anticipe on ne sait quelle rupture catastrophique, celles dont on dit justement, il y a un « avant » et un « après », et dont la nature est laissée dans le flou. Appeler de ces vœux une politique différente pour le jour d’après laisse de côté bien des questions, et notamment sur le « quand » et le « comment ».

Le jour d’après a peut-être déjà eu lieu sans que nous en ayons eu conscience. Si l’on remonte la chaîne de causalité des grands bouleversements historiques, il y a des journées et des évènements dont l’importance n’apparaît que bien après. Sans même remonter aux infimes battements d’ailes de papillons souvent à l’origine de ces moments clés, on peut rétrospectivement identifier quelques faits parfois anciens qui ont aujourd’hui un impact considérable. Pour donner un exemple caricatural, la radicalisation du monde musulman trouve son origine dans quelques évènements épars qui remontent pour certains à plusieurs décennies. L’État d’Israël est l’un des points qui cristallise la colère des musulmans radicaux, c’est une conséquence indirecte de la Shoah, elle-même conséquence de l’accession au pouvoir d’Hitler en 1933. La guerre froide et la concurrence que ce sont livrées le bloc de l’Est et de l’Ouest pour implanter leur modèle de développement a été à l’origine de bien des révoltes dans des régimes autocratiques coupés de la réalité des peuples. L’invasion de l’Afghanistan par l’URSS et le soutien accordé à l’époque par les USA aux talibans en sont l’une des illustrations, mais aussi un des moments clés où le discours religieux s’est de nouveau trouvé associé avec une revendication pour le pouvoir. On peut y ajouter l’invasion du Koweït par Saddam Hussein qui a conduit par rebond à la déstabilisation d’une région centrale pour le monde islamique…  Cette liste n’a aucune prétention à être exhaustive, elle simplifie à l’extrême et tout ne peut être expliqué par des chaînes de causalité. Certains évènements n’ont que des rapports très lointains entre eux, voire, pas de rapports du tout.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

ZAD DU TESTET : UNE SEMAINE DÉCISIVE, par Sophie

15 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés
Billet invité.
Ce lundi matin, « sur le front » de la ZAD du Testet : charges des gardes-mobiles, tirs de flash-ball, matraquages, 4 blessés, mais les pompiers ne viennent pas !

Bilan du rassemblement d’hier dimanche : replantation d’arbres par de nombreux enfants qui ont ajouté une étiquette ou un dessin avec leur prénom et leur âge, parfois avec un poème (mais c’est exactement au-dessus de ces arbres que les gardes-mobiles ont chargé ce matin, en les piétinant, juste devant la parcelle surnommée Gazad). À suivre… bientôt des images !

L’occupation/campement (plus tranquille) continue jour et nuit devant le Conseil général à Albi (plein centre-ville, on fait des crêpes, des concerts, on chante, on crée des banderoles, on soutient nos grévistes de la faim, on distribue des tracts aux passants et l’ambiance est très accueillante).

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Chaire « Stewardship of Finance », VUB, reprise du cours le lundi 29 septembre à 16h00

15 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Paul Jorion, Docteur en Sciences Sociales, détenteur de la chaire « Stewardship of Finance » à la Vrije Universiteit Brussel, reprendra son enseignement le lundi 29 septembre à 16h.

Le cours se donne chaque lundi après-midi à la même heure dans la salle D0.03 du bâtiment D (bâtiment central) de l’université, Boulevard de la Plaine 2, 1050 Bruxelles. Le cours se donne en anglais ; il est ouvert au public.

 

Paul Jorion, Ph.D., holder of the “Stewardship of Finance” Chair at the Vrije Universiteit Brussel, will resume his lecturing on Monday September 29 at 4 p.m.

The course is taking place every Monday afternoon at that time in lecture hall D0.03 of building D (central building) of the university, Pleinlaan 2, 1050 Brussels. The course is held in English and it is open to the public.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

L’INDIGESTION AU RISQUE, par François Leclerc

15 septembre 2014 par François Leclerc Commentaires fermés

Billet invité.

Que se passe-t-il donc dans ce monde financier qui a recommencé à prospérer et arrêté de faire parler de lui ? Ce silence est-il d’ailleurs un bon signe, la mare aux canards ayant continué à se remplir, les banques centrales ayant massivement déversé de nouvelles liquidités ? Le resserrement de la politique de la Fed, qui fait les manchettes, consiste seulement à fermer leur robinet, mais pas à commencer à les assécher.

Les conditions sont favorables, est-il largement admis, pour que de nouvelles bulles financières apparaissent, et de doctes débats agitent en conséquence le monde financier : « à quoi reconnait-on une bulle constituée », s’interrogent-ils , alors qu’elles prospèrent sous leur nez ! A partir de combien de cailloux fait-on un tas ? La régulation financière ayant laissé largement inviolé le paradis des produits structurés, doit-on s’en alarmer et prendre le risque d’être accusé de voir le mal partout, les mêmes causes produisant les mêmes effets ? Le retour de l’appétit au risque sur certains marchés à haut rendement – et à risque correspondant – serait-il vraiment, comme ce jargon semble l’indiquer, un bien annonciateur de la remise en marche de la machine, comme il en court l’idée ?

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Que faire « le jour d’après » ?, par Roberto Boulant

15 septembre 2014 par Paul Jorion 75 commentaires

Billet invité.

Posons les choses simplement :

1- Les solutions existent, elles foisonnent même. Sans remonter à Sismondi, il suffit de se rappeler le programme de ce crypto-communiste-enragé-le-couteau-entre-les-dents… qui avait pour nom Franklin Delano Roosevelt.

Mais, et c’est bien là le nœud du problème,

2- Ces solutions n’ont strictement aucune chance d’être appliquées dans nos systèmes politiques actuels. En toute liberté, les peuples votent, sortent les sortants et… rien ! Business as usual (ou plus exactement, l’effondrement de nos sociétés s’accélère). Bref, poser la question c’est y répondre : est-on encore en démocratie, quand le choix consiste entre des partis et des candidats qui pratiqueront après le ‘brouillard de guerre’ de la campagne électorale… la même politique ?

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

Ici et maintenant, par AncestraL

15 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité.

Hier soir je discutais avec ma compagne. Je lui disais que j’étais préoccupé par ce que nous vivions tous actuellement et que cela faisait longtemps, vingt ans, que j’étais préoccupé par les actions nuisibles de l’humanité. Je suis préoccupé par l’avenir qu’auront mes enfants.

Elle me dit alors qu’elle aussi, avant, elle l’était autrement mais que depuis le diagnostic de sa maladie – qui l’empêche de vivre comme tout le monde si elle laisse celle-ci dicter ses lois, elle avait décidé de lâcher le JT de TF1 pour s’intéresser à elle et devenir égoïste. « De toute façon, je voulais changer le monde, mais c’est impossible. On veut tous le faire et on sait que c’est impossible. Je vis au jour le jour. Nous mourrons tous sous les bombes ou un truc de ce genre, on le sait aussi. On n’a que ce que l’on mérite ».

Je partage l’opinion de ma compagne, mais ce qui me différencie d’elle, c’est que j’ai l’envie (mais l’envie doit se transformer en action) de me battre pour que la Terre soit plus habitable, moins sale et moins Big Brother – ou que nous soyons sans cesse menacés par les bombes des uns et des autres.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png

La nature de la crise politique, par Michel Leis

15 septembre 2014 par Paul Jorion Commentaires fermés

Billet invité.

Ce que nous vivons n’est pas une crise des institutions, c’est une crise des rapports de forces, ce n’est pas une crise politique, c’est une crise de l’absence de politique, ce n’est pas une crise de la démocratie, c’est une crise de la fabrication du consentement.

Les rapports de forces ont atteint un tel degré d’intensité entre le monde de l’argent et les élus qu’ils ont fini par submerger la pensée politique. La dépendance du monde politique au monde économique est totale. Depuis le début de la crise dans les années 70, les partis répètent inlassablement le même refrain sur le retour de la croissance et la bonne santé de l’économie qui serait la seule solution à nos problèmes. Une fois au pouvoir, leur destin politique dépend donc de résultats dont ils n’ont pas la maîtrise, ils sont sujets aux pressions diverses et variées des lobbys patronaux ou celles exercées par les relations de proximité qu’ils entretiennent avec les dirigeants d’entreprises. Le monde économique dicte une large part des programmes politiques. L’exercice de la conquête du pouvoir nécessite des moyens financiers, une visibilité médiatique, des cercles d’influence. Compte tenu de cette nécessité, les partis de pouvoir vont au plus simple, ils demandent encore au monde de l’argent de l’aider dans cette entreprise de conquête. A force de glorifier l’économie et le monde de l’entreprise, de le côtoyer sans arrêt, la proximité devient telle que ce n’est plus seulement de la connivence, c’est du mimétisme. Le parti est une organisation comme une autre, une hiérarchie où les prédateurs ne pensent qu’à conquérir les sommets, où le seul enjeu est de maximiser les bénéfices qu’ils peuvent tirer de cette épuisante conquête.

Lire la suite »

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png
© 2014 Blog de Paul Jorion · Connexion
Desk Space par Dirty Blue & Wordpress Traduction WordPress tuto
Implementation / Webmaster Camuxi.