Quand la Chine se comporte comme les USA en 1947 avec le plan Marshall, par Thom Billabong

Ça y est, la Chine offre de soigner l’Afrique et de lui remettre sa dette.

Diplomatie vaccinale : la Chine promet à l’Afrique 1 milliard de doses et une annulation de dette (latribune.fr)

Elle se comporte donc exactement avec la générosité (bien comprise) des USA à la fin de la 2de guerre mondiale, quand ses surplus et sa machine à produire avaient besoin de marchés d’accueil solvables. Le plan Marshall visait entre autres cet objectif d’apporter rapidement des débouchés aux biens qui ne seraient désormais plus détruits dans les combats, tout en faisant un bien réel aux économies des pays ruinés par le conflit. Ce faisant, les USA pouvaient asseoir par la manne financière et la relance de la machine économique, un contre pouvoir puissant à l’idéologie soviétique, qui elle-même cherchait à émanciper les peuples du joug capitaliste.

C’était la quadrature parfaite : des ressources quasi-illimitées à ceux qui en avaient besoin, détournant ces derniers d’un autre « possible » porté par l’URSS, avec une des abandons de créances – les dettes des pays via le plan et durant le conflit – au fur et à mesure que la prospérité des uns augmentait celle des autres. Continuer la lecture de Quand la Chine se comporte comme les USA en 1947 avec le plan Marshall, par Thom Billabong

Partager :

Le Monde – « L’entrée au Panthéon de Joséphine Baker s’inscrit dans une frénésie mémorielle… »

Un article dans Le Monde – « Grandeur » et « héros », mots-clés des célébrations mémorielles macroniennes :

« L’entrée au Panthéon de Joséphine Baker, le 30 novembre, s’inscrit dans une frénésie mémorielle propre à la présidence d’Emmanuel Macron. »

Mon commentaire (nous verrons s’il saute l’obstacle de la modération) :

Est-ce l’hommage à Joséphine Baker qui suscite tant d’aigreur ? Le Monde, de plus en plus souvent à côté de la plaque. « Pourquoi ? », m’interrogeait un journaliste japonais la semaine dernière. Je lui répondis que je n’en savais rien : peur de quelque chose… ou de quelqu’un ?

Quoi qu’il en soit, « Hubert Beuve-Méry, reviens ! »

Partager :

Le projet d’Intelligence Générale Artificielle, le 24 novembre 2021 – Retranscription

Retranscription de Le projet d’Intelligence Générale Artificielle, le 24 novembre 2021 L’intelligence générale artificielle ou le sens commun pour les…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

Débat – Pandémie : Comment payer la dette ? Marie-Hélène Ska, Philippe Lamberts et Paul Jorion, le 25 novembre 2021

J’avais eu le sentiment durant le débat que la combinaison de la syndicaliste belge Marie-Hélène Ska, du député européen Vert Philippe Lamberts et du … Paul Jorion, avait produit un excellent résultat. Je viens de le réécouter, ce qui m’a conforté dans mon sentiment, et me conduit à le remettre « en tête de gondole ». Si vous disposez des 120 minutes nécessaires, je vous encourage à le regarder.

Lien direct sur Facebook.

Partager :

*Le seul Blog optimiste du monde occidental*