Les commerçants qui tentent de vous rouler… ou qui y parviennent

Ouvert aux commentaires.

Hier j’achète une plante. Arrivé à la maison, je me rends compte qu’elle est pourrie. Je me rends compte aussi que le vendeur ne pouvait pas l’ignorer. De retour à la pépinière, il est introuvable, une collègue à lui me donne un bon à valoir sur l’équivalent (pas pourri de préférence…).

La veille, je trouve au courrier une facture en date du 27 novembre pour un service rendu le 21, déjà réglé le 22. Particularité : la nouvelle facture injustifiée est pour un montant plus élevé : 33€ de plus.

Il y a quelques années, je suis à Strasbourg. J’achète deux belles assiettes alsaciennes. Au moment de régler je signale au vendeur que ce que j’ai acheté ce ne sont pas les deux assiettes qu’il a mises dans un sac, consciencieusement emballées dans du papier journal, mais celles qu’il a déposées sur un siège qu’il a subrepticement repoussé sous une table. Me retrouvant récemment dans la même ville, tous mes sens pourtant aux aguets, j’achète un bibelot qui s’avère être une copie. J’aurais dû interpréter l’insistance du vendeur à me vendre « pour rien » un second objet comme un remords anticipé pour la facilité avec laquelle il m’avait berné.

Question de vie quotidienne : est-ce courant ou, heureusement, encore l’exception ?

Partager :

Demain : Un mois de la formule abonnement

Il y aura demain un mois que je serai passé à la formule Abonnement pour le blog. Je ferai le bilan.

Si vous voulez influer sur les statistiques, il vous reste jusqu’à minuit aujourd’hui. Confirmer le Grand Tournant pour 4€, ce n’est pas donné tous les jours !

Partager :

Paul Simon (& Art Garfunkel) : même méthode que pour Charles Trenet

Mes chansons préférées de Paul Simon (& Art Garfunkel) ? Même méthode que pour Charles Trenet l’autre jour : consulter iTunes et constater combien de fois j’ai écouté une chanson au cours des dix dernières années. Même surprise : ce ne sont pas nécessairement les chansons les plus connues qui émergent du lot (peut-être les plus tendres ?).

Trailways Bus (1997)

American Tune (1973)

Kathy’s Song (1966)

Partager :

Hats off !

Lors de l’attentat à Londres hier, cinq hommes se sont précipités sur Usman Khan qui venait de tuer deux femmes avec des couteaux attachés à ses avant-bras. L’un s’était emparé d’un extincteur, un autre avait saisi une défense de narval à Fishmongers’ Hall, l’ancienne guilde des mareyeurs devenue salle de réunion.

Les choses se seraient peut-être passées de la même manière dans d’autres pays, je n’en sais rien. Quoi qu’il en soit, pour avoir vécu onze ans en Angleterre, je n’ai pas été étonné quand je l’ai lu.

Les Anglais ont des défauts, mais ils ont aussi de très grandes qualités (avoir fait exactement le contraire de ce qui est recommandé dans ce cas-là 😉 – et avoir sûrement sauvé des vies en ignorant les instructions raisonnables). C’est pour cela que vous me voyez si triste quand ils sont jusqu’au cou dans les emmerdes, comme ces jours-ci.

Partager :

À propos de La critique marxiste n’est pas assez radicale, par Étienne Guillermaz

Ouvert aux commentaires.

Bonjour Monsieur Jorion,

je viens de regarder, avec un grand plaisir, votre dernière vidéo. J’apprécie l’importance que vous accordez à la pensée d’Aristote : lorsque je suis en conférence j’insiste toujours sur le fait que les anciens nous ont laissé toutes les clefs nécessaires à notre survie (et donc à notre sortie du capitalisme), ce à quoi l’on me répond souvent que les solutions de l’époque ne correspondent plus à notre temps et qu’il faut réinventer la roue ou toute autre non solution qui permet de brasser de l’air sans prendre le problème à bras le corps.

À chaque fois que j’ai eu un auditoire majoritairement marxiste j’ai toujours eu droit, après avoir terminé mon intervention, à cette sempiternelle citation de Marx : « Les philosophes n’ont fait qu’interpréter diversement le monde, il s’agit maintenant de le transformer ».

Continuer la lecture de À propos de La critique marxiste n’est pas assez radicale, par Étienne Guillermaz

Partager :

La critique marxiste n’est pas assez radicale, le 26 novembre 2019 – Retranscription

Retranscription de La critique marxiste n’est pas assez radicale, le 26 novembre 2019 Bonjour, le mardi 26 novembre 2019 et,…

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

La rénovation thermique des bâtiments doit trouver une nouvelle voie, par Stéphane Gaufrès

Ouvert aux commentaires.

Des études récentes se sont intéressées à l’impact réel des travaux entrepris pour améliorer l’isolation des bâtiments d’habitation. « L’impact réel » a été mesuré  par l’économie constatée après travaux sur la facture énergétique des ménages concernés. Une étude américaine en 2018 et une étude française en 2019 (exposée par un des auteurs sur le site slate.fr) font le constat étonnant d’une performance calamiteuse des travaux entrepris pour améliorer la performance thermique des logements anciens. 

Continuer la lecture de La rénovation thermique des bâtiments doit trouver une nouvelle voie, par Stéphane Gaufrès

Partager :

… Encore faut-il être heureux !

Ouvert aux commentaires.

Il n’y a pas que les progrès de la médecine pour faire que les gens vivent vieux…

Partager :

Climat, destinée et condition humaine, par Cédric Chevalier

Ouvert aux commentaires.

Ainsi, nous savons : jamais la concentration de gaz à effet de serre n’a été aussi élevée dans l’atmosphère, jamais nous n’avons émis autant en une seule année. Les émissions, au lieu de diminuer drastiquement, augmentent massivement :

Record de concentrations de gaz à effet de serre en 2018 “Aucun signe de ralentissement” n’est visible, s’alarme l’Onu.

Le fait que ces informations ne fassent l’objet d’aucun communiqué immédiat des Chefs d’Etat face à leurs concitoyens, qu’elles ne fassent pas la Une permanente de tous les médias pendant au moins une semaine, et ne soient pas le centre de tous les débats politiques dans ces médias, dans les parlements et les chaumières, à tous les niveaux de pouvoir, partout dans le monde, donne une indication des chances de succès pour la survie et le bien-être de l’espèce humaine dans les décennies à venir. Continuer la lecture de Climat, destinée et condition humaine, par Cédric Chevalier

Partager :

Vidéo – La critique marxiste n’est pas assez radicale !

Ouvert aux commentaires. La « science » économique n’est pas une science, et sa critique marxiste n’est pas assez radicale

Vous devez être connecté pour lire le contenu complet de l'article. Vous pouvez vous abonner ici

Partager :

*Le seul Blog optimiste du monde occidental*